Le Sanhédrin: Qu'est-il ?

Aller en bas

Le Sanhédrin: Qu'est-il ? Empty Le Sanhédrin: Qu'est-il ?

Message  Louis le Dim 09 Juin 2019, 7:37 am

Le SANHÉDRIN

I

Le Sanhédrin ! Encore un mot souvent prononcé et très peu connu, quoique le Sanhédrin ait commis le plus grand crime qu'ait enregistré l'histoire.

Le Sanhédrin, ou grand conseil de la nation juive, se composait de trois chambres, à peu près comme les cours de justice chez nous : la chambre des Scribes ou docteurs de la loi ; celle des Prêtres, et celle des Anciens. Ces trois chambres réunies étaient présidées par le juge suprême appelé Nasi. Chaque chambre était ordinairement composée de vingt-trois membres : ce qui avec le Nasi et le grand pontife faisait en tout soixante-dix personnes, comme Dieu l'avait ordonné par Moïse.

II

Au temps de Notre-Seigneur, la chambre des Scribes était présidée par Gamaliel, de la race de David et petit-fils du célèbre rabbin, Hillel. Il était pharisien et comptait parmi ses disciples l'apôtre saint Paul. Dans le Sanhédrin il se montra favorable au parti du Messie ; mais sa voix fut étouffée par les cris de fureur de la faction déicide. Il mourut dix-huit ans avant la ruine de Jérusalem.

Après lui venait, comme vice-président, son fils Siméon. Ennemi juré des Romains, il paya de sa vie son patriotisme, lors de la destruction de Jérusalem. Mais les membres les plus éminents de la chambre des Scribes étaient les deux rabbins Jonathan et Onkélos, dont les écrits jouissent encore d'une grande autorité parmi les Juifs.

III

A la tête de la chambre ou collège des Prêtres, se trouvait, au moment de la Passion de Notre-Seigneur, Joseph, appelé Caïphe. Nommé grand pontife par le gouverneur romain, Gratus, il était monté sur le siège suprême sous le gouvernement de Pilate. Son coadjuteur, ou sagan, était son beau-père, le vieil Ananus, ou Anne, qui, vingt-deux auparavant, avait occupé pendant huit ans le siège d'Aaron.

Il avait eu un grand nombre de successeurs; car la dignité de grand prêtre, devenue vénale, était révoquée ou rendue selon le caprice ou la cupidité des gouverneurs romains. Au lieu que, dans les temps anciens, le souverain pontificat était à vie, et toujours occupé par des personnages éminents, on voyait, presque chaque année, monter sur le siège d'Aaron les hommes les plus ignorants et les moins respectables. Tel était Caïphe, qui fut le soixante-huitième pontife depuis Aaron.

Lui-même n'était qu'un instrument, ou, s'il était permis de le dire, un mannequin, entre les mains de son beau-père…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12704
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Sanhédrin: Qu'est-il ? Empty Re: Le Sanhédrin: Qu'est-il ?

Message  Louis le Lun 10 Juin 2019, 7:05 am

Le SANHÉDRIN

SUITE

IV

Lui-même n'était qu'un instrument, ou, s'il était permis de le dire, un mannequin, entre les mains de son beau-père. Le vieil Anne, rusé diplomate, mettait la main partout et dirigeait toutes les affaires par son influence. De là vient que, lors de son arrestation, le Sauveur fut conduit d'abord chez lui. Pour le seconder, Anne, en qualité de sagan ou de second grand prêtre, avait, suivant l'usage, à côté de lui, dans le grand conseil, deux vicaires généraux. C'étaient alors Jean et Alexandre, dont nous trouvons les noms dans les Actes des apôtres. Après eux venaient ses cinq fils Éléazar, Jonathan, Théophile, Mathias et Ananus, qui tous avaient occupé le souverain pontificat.

V

On comptait encore dans le conseil plusieurs autres ex- ¬pontifes, entre autres Canthéra, ou Simon, qui procura la palme du martyre à l'apôtre saint Jacques, fils de Zébédée; puis Ananias qui persécuta saint Paul. C'était un Saducéen furieux, comme Anne et ses fils, à qui il était allié : il périt misérablement dans la guerre des Juifs. Nous comprenons maintenant pourquoi les évangélistes parlent toujours de l'assemblée des grands prêtres ou des princes des prêtres, quoiqu'il ne pût y avoir qu'un seul grand prêtre en fonctions. Cette expression est exacte, parce que le conseil renfermait les chefs de toutes les familles sacerdotales descendant d'Aaron, et aussi parce que les ex-pontifes restaient dans le grand conseil d'Israël. On voit que, à part Nicodème, la chambre des prêtres se composait d'âmes vénales, d'incrédules et de matérialistes, dignes du rôle qu'ils jouèrent dans la Passion de Notre-Seigneur.


La chambre des Anciens était formée d'Israélites versés dans la connaissance de la loi et…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12704
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Sanhédrin: Qu'est-il ? Empty Re: Le Sanhédrin: Qu'est-il ?

Message  Louis le Mar 11 Juin 2019, 7:25 am

Le SANHÉDRIN

SUITE

VI

La chambre des Anciens était formée d'Israélites versés dans la connaissance de la loi et choisis parmi les personnages les plus considérables de la nation. De ce nombre fut Joseph d'Arimathie. Riche seigneur et disciple en secret du Sauveur, il eut la gloire immortelle de rendre au divin Maître les honneurs de la sépulture. A cette exception près, la chambre des Anciens ne paraît pas avoir été mieux composée que celles des Scribes et des Prêtres.

VII

Nous connaissons les juges du Fils de Dieu ; et quels juges! Afin de rendre de plus en plus intelligible l'histoire de la Passion, disons un mot du lieu où siégeait le tribunal. Ses séances se tenaient dans une salle nommée Gazith . Elle faisait partie du temple, avait la forme d'une basilique et donnait, d'un côté, dans le sanctuaire, de l'autre côté, dans la partie profane du temple.

Ses séances étaient présidées par le Nasi, ayant à sa droite le père du Sanhédrin ou le grand prêtre; tous les autres membres étaient placés à ses deux côtés et en demi-cercle le visage tourné vers le sanctuaire, afin de ne jamais oublier les règles de la justice. Aux deux extrémités, étaient assis deux secrétaires, chargés de recueillir les sentences des juges. Les condamnations à mort ne pouvaient être portées que dans le Gazith. C'est donc là que la grande victime du monde fut condamnée par le tribunal dont la composition nous est maintenant connue (1).
________________________________________________________________________

(1) Voir Baron. Apparat., ad ann. 34, n° 8 ; Sepp, Hist de N. S.J.-C., III, chap. XXII, XXV.

FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12704
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum