INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Jeu 16 Mai 2019, 7:27 am

*Muchas gracias a Laetitia por haberme suministrado el enlace a la obra original francesa.

INSTRUCTION SUR LA DANSE,

Extraite des Stes. Ecritures, des Sts.
Pères, des Sts. Conciles, et des
Théologiens les plus recommandables
par leur piété et leur science;


Par un Prêtre du Diocèse de Metz.

A CHARLEVILLE ,
DE L'IMPRIMERIE DE RAUCOURT,
1821.


À SUIVRE...

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Article%20-%20The%20Elegant%20Waltz%20Was%20Once%20Viennas%20Forbidden%20Dance
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Jeu 16 Mai 2019, 7:38 am

PRÉFACE.

Ce petit ouvrage que je donne au
public, n'est autre chose que le précis
d'un Traité sur la Danse, qui m'est tombé
entre les mains, et que j'ai trouvé trop
long et trop érudit pour les personnes
à qui il importe le plus de savoir à quoi
on doit s'en tenir sur cette matière.
C'est ce qui m'a déterminé à en extraire
tout ce qui m'a paru solide et touchant,
et à y joindre quelques réflexions,
pour enfaire une instruction courte et
à la portée de tout le monde.
Puissent les vérités qui y sont développées,
fructifier dans le coeur de ceux
qui les liront ! Mais on ne doit point
oublier que ces vérités ne fructifieront
qu'autant qu'elles seront aidées par
l'onction du St.-Esprit qui enseigne toute
chose , et qui donne la force de pratiquer
et d'aimer ce qu'il enseigne : invoquons-le
avec confiance !
Esprit de vérité, placez-vous
dans nos coeurs pour nous instruire, et nous toucher !
Dissipez, par votre lumière, les ténèbres
et les erreurs dans lesquelles
les maximes, les exemples et les préjugés
du monde ont pu nous retenir
jusqu'à présent, en faisant luire à
notre esprit la lumière de la vérité,
afin que nous fuyons tout ce qui peut
vous offenser :
et que tout ce qui est
vrai, tout ce qui est honnête, tout ce qui est
juste, tout ce qui est saint, tout ce qui
est aimable , tout ce qui est d'édification et
de bonne odeur, tout ce qui est vertueux ,
et tout ce qui est louable dans les moeurs,
occupe désormais uniquement nos pensées,
et éclate dans toutes nos oeuvres.
( Philip,
ch. 4. )


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Ven 17 Mai 2019, 5:12 am

INSTRUCTION SUR LA DANSE.

CHAPITRE Ier.

Considération générale sur la Danse.



Les danses sont des réunions de personnes
de différent sexe, surtout de jeunes
garçons et de jeunes filles, qui, au son de
quelques instrumens
, se livrent ensemble
à des mouvemens mesurés pour se procurer
et pour donner du plaisir.
Ces danses
prirent naissance dans les solennités du
paganisme
, dont elles faisoient le principal ornement.
Des troupes d'hommes et de femmes, échauffés par le vin
et la bonne chère, se livroient ensemble à des
transports , en chantant des hymnes en
l'honneur de Bacchus. Les Egyptiens en
enrichirent le culte de leur dieu Apis.
Les Hébreux, qui les copièrent autour du
veau d'or, commencèrent la fête par un
festin
, et la continuèrent par des danses
licencieuses.
On dansa depuis aux chansons
sur les places publiques ; enfin on
y employa des flûtes et d'autres instrumens.
Des places publiques elles passèrent
sur les théâtres, et delà elles sont entrées
dans les palais des princes et des grands.
Mais en quelqu'endroit qu'elles se trouvent,
les Saints les ont toujours regardées comme
l'ouvrage du démon, qui a fait toutes les
pompes et toutes les vanités, pour séduire
et pour perdre les ames.


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Sam 18 Mai 2019, 9:14 am

A considérer l'exercice de la danse en
lui-même, on le trouvera, sans doute,
plus ridicule que dangereux. Qu'y a-t-il ,
en effet , de plus ridicule que d'aller ,
revenir, se courber, se relever en cadence,
tourner de tous côtés ?
Si la musique ne
lui prêtait les charmes de son harmonie,
pour couvrir sa turpitude et sa folie, d'une
apparence de décence e't de raison , et que
l'on vît faire, en silence, les différens
mouvemens que l'on fait en dansant ,
on ne pourrait s'empêchet de s'écrier avec
un des plus grands orateurs de l'ancienne
Rome, que pour danser il faut être
ivre ou avoir perdu la raison
(a) : Nemo
ferè saltat sobrius, nisi insanus.

En effet , qu'y a-t-il de plus contraire à l'état
d'une personne sensée que les mouvemens,
les gestes et les sauts que l'on fait
en dansant
? Louis Vivez , précepteur de
Charles-Quint , rapporte que des Espagnols,
qui se trouvoient en France , furent
si effrayés de voir des femmes danser,
qu'ils prirent la fuite, les disant et les
croyant agitées de quelque fureur extraordinaire.

(a) Cicéron.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Dim 19 Mai 2019, 9:22 am

Si l'exercice que procure la danse étoit
l'unique but de ceux qui la recherchent,
si elle ne leur offroit que des plaisirs honnêtes
et décents, comme ceux que des
hommes peuvent se procurer ensemble,
en l'absence des femmes, et des femmes
ensemble, en l'absence des hommes, elle
n'existerait pas long-tems : pour l'abolir,
il suffirait d'en faire remarquer le ridicule.
Mais comme elle fournit aux passions que
l'on aime, de puissants moyens de se satisfaire,
il n'y a rien qu'on ne fasse pour
la défendre
; on cherche des raisons au
moins apparentes, on s'appuye sur les
plus foibles pour se la croire permise.

Qu'on y fasse attention, l'on verra que
les passions ne soutiennent la danse, que
parce que la danse soutient et autorise
les passions, et qu'elle ouvre un champ
vaste où rien ne les empêche de se développer
dans toute leur étendue.


Mais il ne suffit pas d'envisager la
danse en elle-même, il faut encore l'envisager
dans sa fin et ses circonstances
.
On voit qu'elle renferme une infinité de
dangers qui lui sont tellement inhérents,
qu'on ne sauroît les en séparer sans la détruire
entièrement.
On voit qu'elle est
presque toujours l'écueil de l'innocence,
le tombeau de la pudeur, le théâtre de
toutes les vanités mondaines et le triomphe
de toutes les passions ;
que c'est un assemblage
de tous les dangers du salut,
et un précis vif et piquant de toutes les
tentations
; que tout y est écueil , que
tout y est poison : assemblées, objets,
entretiens, agitations, instrumens
,tout
y concourt à séduire l'esprit et le cœur,
et à y étouffer tout sentiment de piété
(a).

(a) Nicole. — Essais de morale.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Lun 20 Mai 2019, 9:54 am

Pourquoi y va-t-on? On y va pour se
divertir
, pour prendre part et contribuer
au plaisir commun
, pour donner un libre
essort à des passions qu'on a déjà bien
de la peine à contenir dans la solitude,
et pour se livrer à tous les dangers qu'elle
présente.


Quelles sont les personnes qui y vont ?
Ce sont des femmes qui, joignant aux
graces naturelles l'artifice d'une brillants
parure
, font tout ce qu'elles peuvent pour
se rendre aimables et pour plaire aux
hommes.
Ce sont des hommes qui font
tout ce qu'ils peuvent pour témoigner à
ces femmes qu'elles leur plaisent et qu'ils
les aiment.


On ne peut disconvenir que , parmi
les desirs qui dominent dans le coeur des
femmes
, celui de plaire est le plus violent ;
c'est lui qui produit chez elles l'amour de
la parure, la jalousie, la vanité;
or, ce
desir prend une nouvelle force dans les
bals
. Qu'elles s'examinent à fond , et
qu'elles soient sincères , elles conviendront
qu'elles n'y vont que pour cela.

Parmi le grand nombre d'hommes auxquels elles
s'efforcent de plaire , il s'en trouve presque
toujours quelques-uns qui leur plaisent à
leur tour, et qui leur plaisent trop (a).

(a) Madame le Prince de Beaumont.

À SUIVRE...

Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Mer 22 Mai 2019, 6:15 am

Comme elles déguisent mal l'impression
qu'ils font sur elles
, et que souvent elles
la laissent entrevoir à dessein ,
ceux-ci
en profitent pour leur tenir des discours
tendres et lascifs dont elles avalent le poison
mortel
, et dont elles n'aperçoivent les
ravages que quand il n'est plus temps de
les arrêter.
L'agitation à laquelle on sa
livre dans les bals, le tumulte qui y règne ,
le spectacle qu'ils offrent, les plaisirs qu'ils
semblent procurer, la licence qu'on affecte
de montrer dans ses manières,
dans ses regards et dans ses paroles
, tout
cela échauffe l'imagination , amollit et
séduit le coeur , invite la volupté à entrer
dans l'ame par tous les sens du corps, en
bannit l'amour de Dieu , et y fait entrer
doucement et agréablement l'amour du
monde et des créatures.


La musique qu'on y entend , multiplie
les dangers qui n'y sont déjà que trop
grands et trop nombreux ; elle semble embellir
les objets qui s'y trouvent , pour les
rendre plus séduisans. En flattant agréablement
l'oreille, elle remue le coeur, le
dispose à recevoir les plus pernicieuses
impressions de la volupté.
Si, en célébrant
dans le lieu saint les bienfaits du Créateur,
elle embrase l'ame la plus insensible du
feu de l'amour divin ; si , en exprimant
dans les combats l'ardeur guerrière , elle
communique aux plus timides un courage
à toute épreuve; de même en exprimant
dans la danse les transports de l'amour
impudique
, elle fait passer dans l'ame
cette passion funeste, ou la fortifie quand
elle s'y trouve déjà.


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Ven 24 Mai 2019, 6:01 am

Les Théologiens ont-ils tort d'appeler la
danse
un égoût infect de jalousies , de
rivalités, de bouffonneries, de railleries,
de querelles et d'obscénités;
une école
de vice où on apprend l'art de se corrompre
et de corrompre les autres
; où la vertu
n'oseroit paroître sans courir risque de se
flétrir à l'air contagieux qu'on y respire.


Si une religieuse s'oublioit jusqu'au point
de se produire dans les bals, une conduite
aussi imprudente ne causeroit-elle point
un scandale affreux , et ne fourniroit-elle
point matière aux plus malignes et aux
plus tristes réflexions? Si cette personne,
diroit-on, ne cache point , sous des dehors
de modestie, un coeur corrompu et disposé
à se livrer aux plus honteux désordres,
elle ne sera pas long-temps sans s'appercevoir
qu'il n'est guère possible de se jetter
dans le sein de la corruption et dans les
plus séduisantes tentations
, sans en ressentir
les plus terribles atteintes, et sans
se corrompre ;
fût-elle une chaste colombe,
elle aura bientôt toute la malice du serpent
impur.


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Sam 25 Mai 2019, 12:47 pm

Ne blâmeroit-on pas une personne qui,
ayant communié le matin , iroit au bal le
soir? Pourroit-on s'empêcher de dire
qu'elle n'a été recevoir son Créateur dans
le lieu saint, que pour aller un instant
après dans ce lieu profane , le fouler aux
pieds et l'immoler au démon ? Trouveroit-on
des expressions assez énergiques pour
rendre l'indignation qu'on en ressentiroit?


Si, de l'aveu de tout le monde, les
danses et les bals sont dangereux et
criminels pour une religieuse et pour une
personne qui a reçu le pain des forts
,
peuvent-ils être innocens et sans danger
pour une personne qui les aime passionnément,
qui s'y produit avec tout l'attirail
d'une pompe mondaine , avec cet air de
légèreté qui caractérise une danseuse de
profession , qui n'a que peu ou point
d'amour de Dieu , peu de crainte de
l'offenser, peu de zèle pour son salut?

N'est-il pas évident qu'une personne volage
et dissipée y court de bien plus grands
dangers, qu'une ame sainte, ennemie des
vanités et des folies du monde, et
profondément enracinée dans l'amour de
Dieu ? Celle-ci tombe et meurt du coup
qui n'a fait qu'ébranler et blesser grièvement
la première.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Dim 26 Mai 2019, 5:18 am

Quiconque connoît le prix de la chasteté,
qu'un regard trop libre, qu'un simple desir
peut faire perdre,
et la violence des passions
qui conspirent toujours contre elle
;
conviendra qu'il n'est pas possible d'aller
à la danse, sans exposer cette vertu aux
plus grands dangers;
qu'on n'en sort jamais
sans l'avoir perdue, ou au moins
sans lui avoir nui.


Si la danse est dangereuse pour tout le
monde
, elle l'est encore bien plus pour
les jeunes gens, en qui les passions font
d'autant plus de ravages qu'elles sont plus
vives et qu'ils prennent moins de précautions
pour les réprimer
; car pour réprimer
ses passions, il faut d'abord fuir les occasions
qui les font naître
, leur refuser les
alimens qui les entretiennent; ce sont là
des moyens que les jeunes gens ne veulent
pas employer, quoiqu'ils sachent bien que
rien n'est plus propre à fomenter et à
fortifier leurs passions que la fréquentation
des bals, où tout brille, où tout séduit;
ils ne laissent pas que de les fréquenter
le plus souvent qu'ils peuvent. Les jeunes
filles n'y paraissent qu'après avoir consacré
à leur parure tout ce que l'art et la nature
ont de plus dangereux et de plus séduisant,
pour attirer les regards des jeunes
garçons.
Les jeunes garçons n'y vont que
pour tendre des pièges à la chasteté des jeunes
filles.


À SUIVRE...

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Academicism_genre_vanity_auguste_toulmouche_poster-rd5a0362c418c4442825d606a4d6f61e5_wve_8byvr_540
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Mar 28 Mai 2019, 2:10 pm

Les entretiens tendres et voluptueux
qu'ils ont entr'eux, font couler dans leurs
cœurs un poison doux et agréable qui y
détruit toute pudeur.
Si les effets de ce poison
ne se font pas sentir sur-le-champ , pour
être plus tardifs, ils n'en sont pas moins
redoutables. Au sortir de ces assemblées
profanes
, dit St. Antonin , mille sales
pensées les suivent pas à pas; ils sentent
que leur imagination se dérobe à eux-mêmes,
pour retourner dans ces cercles de lubricité
.
Les objets qu'ils ont vus, les
entretiens qu'ils ont entendus, les caresses
reçues, et données viennent s'offrir à leur
esprit, le séduisent, et leur font constamment
naître le désir d'y retourner ;
ils y retournent en effet toutes les fois
que l'occasion se présente. Delà, l'oubli
des devoirs, l'indifférence qu'ils montrent
pour la religion , le mépris qu'ils manifestent
pour toutes les pratiques de piété.

Doit-on s'étonner des malédictions lancées
par le Seigneur , contre la danse
des filles de Sion, et la vanité de leurs
parures. Elles sont menacées avec le peuple
qui les a suivies dans cet exercice
inventé par le démon, de devenir la proie
et le jouet du vainqueur, et de tous les
malheurs que la guerre et la captivité
entraînent
(a).

(a) Isaïe. 3.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Ven 31 Mai 2019, 2:52 pm

Pour réprimer les passions, il faut
employer la vigilance, la prière, la mortification
et la pénitence;
mais les jeunes
gens regardent ces vertus comme étrangères à leur âge.

La vigilance exige que l'on évite le péché et les occasions du
péché;
mais les jeunes gens, qui vont à
la danse, s'exposent à une multitude de
dangers dont un seul suffiroit pour leur
faire faire naufrage dans la vertu.
Dina,
fille de Jacob et de Lia, poussée par une
curiosité indiscrète
, se rendit dans la
ville de Sichem pour voir danser. Dieu,
pour la punir de sa curiosité, et pour
apprendre aux filles de tous les siècles
qu'elles ne sauroient éviter avec trop de
soin les occasions du péché, permit que
le fils d'Hémor , Roi de ce pays , la vît
et conçût pour elle une passion démesurée
dont elle fui la malheureuse victime. Il
avoit protégé, contre de tels dangers, Sara
et Rebecca , aïeules de Dina , parce
qu'elles ne les avoient pas recherchés
;
mais il ne protégea pas Dina , parce qu'elle
s'étoit exposée, contre son ordre, à un
danger qu'elle pouvoit et qu'elle devait
éviter.
C'est ainsi que Dieu abandonne
les jeunes personnes qui se produisent
dans les bals avec des intentions évidemment
plus mauvaises que celles qu'avoit
Dina. S'il les fortifie contre les tentations
qu'elles éprouvent malgré elles
, il leur
retire ses secours quand elles les recherchent
par choix ;
quiconque aime le
péril
, dit-il, y périra; on l'aime quand
on le cherche ; c'est vouloir sa perte que
d'aller à la danse, où tout est péril.


À SUIVRE...

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Vlaho-bukovac-repentance-1914
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Sam 01 Juin 2019, 2:40 pm

Si, comme le reconnoît le Sage, on ne peut
conserver la chasteté sans la grace de
Dieu ; si Dieu ne l'accorde qu'à ceux
qui la lui demandent sincèrement
,
peut-on la lui demander quand on se dispose
à aller au bal ?
et, quand même on la
lui demanderoit, quel cas pourroit-il faire
d'une telle demande ?
Il ne nous commande
pas seulement de lui demander
sa grace pour éviter le péché
, mais il
nous ordonne encore impérieusement de
fuir les occasions du péché.


De cette considération générale sur
les danses, qui seule devroit suffire pour
en faire voir le danger et pour les bannir
de tous les lieux où on fait profession de
christianisme, passons au détail des preuves
qui viennent à l'appui de cette vérité.
Je tire ces preuves des Saintes Ecritures ,
des Saints Pères, des Saints Conciles, et
des Théologiens les plus recommandables
par leur piété et leur science.


Nous espérons que ces preuves réunies
éclaireront l'esprit et toucheront le cœur
des personnes qui ne soutiennent les
danses que parce qu'elles n'ont jamais
assez réfléchi sur les maux dont elles sont
la cause et l'occasion
.


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Lun 03 Juin 2019, 6:40 am

CHAPITRE II - Les Danses condamnées par les Saintes Ecritures.


Les Saintes Ecritures défendent de
regarder trop attentivement les personnes
d'un sexe différent, de converser trop
familièrement, et d'agir trop librement
avec elles.
Or, tout cela se trouve dans
les danses ,
non comme un accessoire ,
mais comme en étant le fond et l'essence.

Ne regardez, pas une femme volage
dans ses desirs
, dit l'Esprit-Saint (a),
de peur que vous ne tombiez dans
ses filets : n'arrêtez point vos regards
sur une fille,
de peur que sa beauté
ne vous devienne un sujet de chûte :
plusieurs se sont perdus par la beauté
d'une femme ; car c'est par-là que la
concupiscence s'embrase comme un
feu.


À SUIVRE...

(a) Ecclés. 9.
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Sam 08 Juin 2019, 3:55 am

Quiconque (a), dit Jesus-Christ,
regarde une femme avec un mauvais
desir pour elle, a déjà commis l'adultère
dans son cœur.
Combien ne commet-on
point d'adultères de ce genre dans
les danses ,
où on ne va que pour voir et
être vu
, et pour donner aux autres et
recevoir d'eux les plus funestes impressions
par les gestes licencieux, par les
regards tendres et voluptueux qu'on se
permet ; par la pompe d'une parure séduisante,
qui couvre à peine le corps, ou qui,
en laissant entrevoir ce qu'elle
semble cacher, est plus propre à enflammer
les desirs que la nudité même.
Si tous
les chrétiens doivent, à l'exemple du
saint homme Job
, faire un pacte avec
leurs yeux ,
pour ne point leur accorder
la liberté de regarder trop attentivement
une vierge
, de peur que sa beauté ne soit
pour eux un sujet de chute
(b) , il ne
leur est pas possible d'avoir cette réserve
dans les danses, puisqu'ils ne pourroieut
s'y livrer sans regarder attentivement les
personnes avec lesquelles ils dansent ,

puisque c'est-là la première leçon que des
maîtres donnent à leurs élèves.

(a) Math. 5.
(b) Job. 31.


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Ven 14 Juin 2019, 2:23 pm

Le Saint-Esprit ne nous défend pas
seulement de fréquenter une danseuse,
et d'arrêter nos regards sur elle
; il nous
défend encore de l'écouter, et de nous
entretenir avec elle,
de peur que nous
ne venions à périr par la force de ses
charmes; car l'entretien de cette femme
brûle comme un feu.
Comme le ver
s'engendre dans les vêtemens, de même
l'iniquité de l'homme vient de la
femme
(a) ; c'est-à-dire que, comme le
ver qui se forme dans les vêtemens , ne
s'apperçoit que quand le mal est fait ,
de même le mal spirituel , qui naît des
conversations trop fréquentes et trop familières
avec les personnes de différent sexe,

ne s'apperçoit pas d'abord, parce
qu'il n'est encore que dans les pensées et
les desirs
, mais il ne tarde pas à se
manifester dans les actions.


(a) Ecclési. 42.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Dim 16 Juin 2019, 4:48 am

C'est pour celle raison qu'il ajoute,
qu'un homme qui vous fait du mal, vaut mieux qu'une
femme qui vous fait du bien, et qui
devient pour vous un sujet de honte
et de confusion.
En effet , la méchanceté
d'un homme peut exercer notre patience
et nous donner occasion d'acquérir
des mérites devant Dieu,
tandis que les
manières douces et agréables d'une femme,
même vertueuse , peuvent très - souvent
devenir pour nous un sujet de chûte.

Ne vous laissez, point aller à ses
artifices
, dit le Sage (a) ; ses lèvres
sont comme le rayon d'où coule le
miel, son gosier est plus doux que
l'huile; mais la fin est plus amère que
l'absinthe et perçante comme l'épée
à deux tranchants ; ses pieds descendent
dans la mort , ses pas s'enfoncent
jusqu'aux enfers : ils ne vont point
par le sentier de la vie ; ses démarches
sont vagabondes et impénétrables :
éloignez-vous d'elle.

Mais aller danser avec elle , n'est-ce pas
marcher dans la même voie qu'elle ? N'est-ce pas suivre
ses démarches vagabondes? N'est-ce pas
participer à ses iniquités ? N'est-ce pas
s'enfoncer avec elle jusqu'aux enfers ?


(a) Prover. 5.

À SUIVRE...

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot 18.01.17-San-Antonio-Abad
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Ven 21 Juin 2019, 2:22 pm

Enfin, le St.-Esprit défend les manières
trop libres avec les personnes de différent
sexe, et dit
, qu'il n'est pas plus possible
de se les permettre sans se souiller, que
de cacher du feu dans son sein , que de
marcher pieds nuds sur des charbons ardents
sans se brûler.
Ne vous asseyez
point , ne buvez, point , ne disputez
point avec une femme
, dit-il , de peur
que votre coeur ne se tourne vers elle ,
et que votre affection ne vous fasse
tomber dans la perdition
(a).
Peut-on se permettre l'exercice de la danse , et
sur-tout de cette danse qu'on appelle
Valse , avec des personnes de différent
sexe , sans prendre sur elles des
libertés infiniment plus dangereuses que
celles que défend ici l'Esprit-Saint ? N'est-ce
pas affranchir l'impureté de la honte
qui la retenoit dans les ténèbres , pour
la produire sous les yeux d'une foule de
spectateurs qui en sont assez infectés pour
applaudir à ses ravages? Ne peut-on pas
dire de la Valse qu'elle entretient et
fortifie la corruption qui l'a fait naître ,
qu'elle fait expirer la pudeur dans le
coeur des jeunes gens, à l'heure même
qu'ils s'y livrent, et qu'elle est un poison
violent qui donne sur-le-champ le coup
de la mort ?


(a) Ecclés. 9.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Sam 29 Juin 2019, 8:51 am

La danse ne renferme pas seulement
de grands dangers pour notre salut ,
elle
nous met encore dans l'impossibilité de
suivre les avis que nous donne Jesus-
Christ et ses Apôtres.
Jesus-Christ nous
recommande de prier et de veiller en
tout temps, afin que nous ne tombions
point dans la tentation
(a). L'Apôtre
St. -Pierre nous ordonne d'être toujours
sur nos gardes, de peur que nous ne
soyons surpris par le démon qui tourne
autour de nous pour nous dévorer. Or ,
c'est certainement pendant le temps de
la danse que le démon est plus occupé
à tourner autour des ames pour les perdre,
et où il lui est plus facile de les faire
tomber dans le péché.
C'est-là aussi un
temps où la prière et la vigilance sont plus
nécessaires ; mais tout ce qu'on y voit ,
tout ce qu'on y entend , tout ce qu'on y
ressent, en ôte jusqu'à la pensée.
L'ame
est tellement émue qu'elle n'est plus à
elle-même, et se trouvant d'ailleurs dans
les occasions les plus périlleuses , elle invite
en quelque sorte le démon à venir prendre
possession d'elle, comme d'un bien qui lui
est échu en partage.


(a) Math. 26.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Mar 02 Juil 2019, 1:38 pm

St.-Paul nous recommande de ne
point livrer nos membres au péché ; c'est
ce que fait une personne qui emploie à la
danse des pieds que Dieu ne lui avoit accordés
que pour marcher décemment, que pour aller
où son devoir et ses besoins l'appellent.
Que l'on s'examine bien au sortir des danses, et
l'on reconnoîtra que les passions sont plus
animées, que les tentations sont plus fortes
et plus fréquentes y et qu'on a moins de
force pour leur résister.
J'en prends à
témoin les personnes qui ont autrefois
aimé ce pernicieux divertissement, mais
que la grace a touchées; elles avouent,
en gémissant, qu'elles y ont commis et
vu commettre à d'autres beaucoup de
fautes.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Dim 07 Juil 2019, 6:08 am

N'aimez point le monde, dit St.-Jean,
ni ce qui est dans le monde. Si quelqu'un aime
le monde, l'amour du père n'est point en lui ;
car tout ce qui est dans le inonde, est ou conçupiscence
de la chair , ou concupiscence des yeux , ou orgueil de la vie ,
ce qui ne vient point du père , mais du monde.


Si la concupiscence ne vient
point de Dieu ,
tout ce qui la fait naître,
tout ce qui la fortifie
n'est point de Dieu ,
mais du monde. Or , rien n'est plus
propre à faire naître et à fortifier la
concupiscence que les danses lascives
auxquelles on se livre aujourd'hui.
Les
danses ne viennent donc point de Dieu ?
elles viennent donc du monde, qui ne
pouvoit inventer un divertissement plus
dangereux ni plus propre à séduire et à
perdre les ames.
Ceux qui se livrent
passionnément à ce divertissement, n'appartiennent
point à Jesus-Christ
, dont les maximes sont
contraires à celles du monde, dont toute la
morale est une condamnation manifeste de la danse.


À SUIVRE...

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot San%2BJuan%2BEvangelista

N'aimez point le monde, dit St.-Jean,
ni ce qui est dans le monde. Si quelqu'un aime
le monde, l'amour du père n'est point en lui ;
car tout ce qui est dans le inonde, est ou conçupiscence
de la chair , ou concupiscence des yeux , ou orgueil de la vie ,
ce qui ne vient point du père , mais du monde.
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot Empty Re: INSTRUCTION SUR LA DANSE, par l'abbé Hulot

Message  Javier le Jeu 11 Juil 2019, 12:39 pm

Fuyons la danse comme l'écueil de la
chasteté !
Dieu a permis que plusieurs
forts y échouassent, pour apprendre aux
foibles
que le plus sûr moyen d'éviter le
mal , est d'en éviter les occasions.
Nous
ne sommes pas plus saints que David ,
plus sages que Salomon , plus forts que
Samson ; on sait combien les occasions
où ils se sont trouvés leur ont été funestes.
La vue de Bethsabée, femme d'Urie, a
fait tomber David dans l'adultère ; la trop
grande complaisance de Samson pour
Dalila lui fit perdre ses forces, et le fit
tomber au pouvoir de ses ennemis ; les
femmes étrangères que Salomon aima,
corrompirent son coeur et le firent tomber
dans l'idolâtrie.
Qui ne doit point trembler
à la vue de ces exemples effrayants (a)? Si
votre oeil droit et votre main droite
vous scandalisent ,
dit Jesus - Christ ,
arrachez cet oeil , coupez cette main,
et jetez-les loin de vous.
II est évident
que Jesus-Christ , en désignant la main
droite et l'oeil droit,
a voulu nous faire
comprendre qu'on doit le sacrifice de ce
qu'on a de plus cher et de plus précieux
pour se préserver du péché.
En
ajoutant qu'on doit jeter cette main et
cet oeil loin de soi, il nous fait entendre
que nous ne saurions mettre une trop
grande distance entre nous et ce qui peut
nous porter au péché,
qui est le plus
grand de tous les maux.


Comme la retenue dans les paroles ,
dans les regards et dans les manières est le
seul rempart de la chasteté ,
un chrétien ,
qui est jaloux de conserver cette précieuse
vertu , doit donc s'interdire les bals et les
danses où il lui est impossible de garder cette
retenue.



(a) Marc. 9.

À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 3246
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum