CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français)

Aller en bas

CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français) Empty CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français)

Message  Monique le Dim 12 Mai 2019, 8:31 am

CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile".  

CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français) 51L9Np88bDL._SY445_

Il s'agit d'un film véritablement prophétique tourné en 1973 qui dépeint l'angoisse et le chagrin que de nombreux catholiques traditionnels ont dû endurer après les "réformes" dramatiques de Vatican 2 mises en œuvre par la force.

Lorsqu'un groupe de prêtres traditionnels irlandais (déplorant le déclin et la modernisation de leur religion) tente de se détacher et d'établir son propre mouvement de résistance catholique, c'est à Martin Sheen (en mission de la Rome moderniste et hérétique) qu'il revient d'affronter ce groupe.

Nous avons pu télécharger la version intégrale non censurée, qui comprend une conversation cruciale qui a lieu au Vatican entre le fonctionnaire du Vatican, joué par Martin Sheen, et le Père Général de l'Ordre, joué par Raf Vallone, qui donne à son délégué le mandat exprès de faire obéir ces moines "rebelles" et d'accepter les "nouvelles réformes" et la "nouvelle messe" fabriquées par le "Concile" révolutionnaire Vatican 2 (dans le film, ils l'appellent Concile Vatican 4, très probablement pour éviter toute protestation et suspicion de la Rome dominée à l'époque par le Montinian). Ce dialogue supprimé le plus controversé peut être vu de la minute 5 à la minute 9:30 environ, assez tôt dans le film, et il a été délibérément et visiblement supprimé de toutes les autres versions du film disponibles en ligne.

Nous espérons sincèrement que vous prendrez plaisir à regarder ce film révélateur qui est divisé en 3 parties. L'audio est en anglais sous-titré en français. Cliquez simplement sur le lien ci-dessous pour visionner le film:

https://gloria.tv/video/z7hBAnsrxHC34qvEEAaxz7Cwe]https://gloria.tv/video/z7hBAnsrxHC34qvEEAaxz7Cwe
Monique
Monique

Nombre de messages : 8287
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français) Empty Re: CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français)

Message  gabrielle le Mar 04 Juin 2019, 11:47 am

Je l'ai déjà vue en entier, mais, je ne me souviens pas où je l'avais trouvé.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français) Empty Re: CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français)

Message  Roger Boivin le Mar 04 Juin 2019, 9:39 pm


Je viens de finir de voir les trois parties ; ..je l'avais déjà vu.

Ce qu'on leur demande, au nom de l'obéissance,
c'est de pécher contre la foi et de prier comme des protestants ;
en un mot, d'apostasier.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français) Empty Re: CATHOLIQUES (alias LE CONFLIT), un film des plus cruciaux sur l'extermination de la Messe tridentine latine par le faux hérétique Vatican 2 "Concile". (anglais/français)

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Juin 2019, 7:17 am


Le supérieur des moines parle à un moment donné de son épreuve.. disons de foi. Privé de sensible lorsqu'il priait, il a cru avoir perdu la foi ; et ainsi il passa des années sans croire. Il me semble qu'un moine normalement devrait être instruit de ces choses là.

Et à la fin du film, à l’acquiescement général devant la sollicitation diabolique de la Rome moderniste de changer leur foi, le démon semble leur donner le change au point de vue sensible pour les tromper lorsqu'ils récite le Notre Père ensemble. Du moins c'est ce que j'ai cru comprendre en voyant le visage du supérieur qui semble après tant d'années goûter à nouveau le sensible en priant.

D'ailleurs n'est-ce pas ainsi dans les mouvements charismatiques, le Pentecôtisme et les diverse sectes protestantes ou autres, qu'anime un certain esprit qui joue sur le sensible, dont le père est ce faussaire d'imposteur et voleur d’identité, le démon !?

Voici un extrait de la vie de Maria de la Luz Camacho en ce qui concerne l'épreuve de foi :


Ces victoire intimes des âmes fortes font peu de bruit en ce monde. Le Seigneur était seul au jardin des Olives. Mais son agonie sauvait le monde.

Quand le bon Dieu rencontre une âme généreuse qui consent à se laisser travailler par la grâce, il ne laisse pas son œuvre inachevée. Maria de la Luz, abandonnée par ses amies, se sentit parfois aussi comme abandonnée de Dieu.

C'est l'épreuve classique des plus saintes âmes. Sainte Thérèse de Lisieux fut, pendant les deux dernières années de sa vie, terriblement tentée contre la foi. Elle avait l'impression qu'il n'y avait plus de ciel, plus de Dieu, et que toutes ses pénitences et ses actes d'amour tombaient dans le vide.

Notre-Seigneur réservait pareille angoisse à Maria de la Luz. C'était quatre mois avant sa mort ; la tentation n'a pas dû venir tout d'un coup, mais l'héroïque jeune fille parvenait à garder le secret de ses batailles intimes qui, après beaucoup de luttes sans doute, s'achevaient en victoires. Cette fois le choc fut si violent qu'il éclata au dehors. Il s'opéra en elle un changement étrange. Pendant vingt-quatre heures, elle ne veut prendre aucune nourriture et s'enferme seule dans sa chambre. son père n'y comprend rien. Il ne reconnaît plus son enfant dont toute la vie a été dévouée au service de Dieu. Il essaye de la raisonner. Elle répond que c'est fini, qu'elle ne croit plus à rien ni à personne. Inutile d'insister. « Prenez mon chapelet, ajoute-t-elle, prenez mon missel, mes médailles et donnez tout cela à ma tante religieuse... Laissez-moi toute seule. »



M. Camacho voit qu'il ne s'agit pas d'un simple caprice, mais d'une tentation violente. Il s'assied près d'elle, lui rappelle tout son passé, tâche de lui faire entendre raison. Elle reste indifférente.

Il se rappelle alors qu'il est père : il ne peut pas laisser périr son enfant. D'une voix ferme, il lui dit : « Au nom de l'amour que tu as toujours porté à ton père, je te demande d'obéir. Je veux que tu mange. » Le diable était vaincu.

« Eh bien ! soit, papa, reprit-elle en souriant. Je mangerai, mais à une condition, c'est que tu me pardonnes et que tu viennes manger avec moi ! »

Elle voulut se confesser le jour même. Le prêtre, mandé par M. Camacho, accourut. La confession laissa la pauvre âme calme et consolée. Elle alla se jeter aux pieds de ses parents et leur demanda pardon de les avoir contrister.

La bourrasque étonna d'autant plus son entourage que Maria de la Luz, naturellement gaie, avait toujours fait preuve d'une piété simple et franche. Dans l'histoire de sa vie, c'est l'unique trait de ce genre qui ait percé au dehors. Elle reprit avec amour son chapelet et son missel et retrouva sa gaîté. Elle redevint la pieuse jeune fille, joyeuse et soumise, qu'elle avait toujours été. Sa piété ne lui donna jamais en effet cet air compassé qu'affectent parfois les gens de bien, ni cet air maniéré, figé dans l'extase, que certains imagiers croient devoir donner à la figure des saints.


http://messe.forumactif.org/t698p100-maria-de-la-luz-camacho-martyre-1907-1934-mexique#16252
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum