Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Diane le Ven 11 Sep 2009, 10:28 am


Je me souviens d'un fait qui se passa en 1974.

Une Dame avait le Saint Sacrement chez elle depuis 15 ans, sans jamais avoir été renouvellé.

Je me demandais, est-ce que Nontre-Seigneur était encore présent.

Est-ce que l'Église dit quelque chose sur la conservation de la Sainte Eucharistie.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Rosalmonte le Ven 11 Sep 2009, 10:41 am

367. — VI. La permanence de la Présence réelle.



Il a été défini par le Concile de Trente que Jésus-Christ est dans le sacrement de l'Eucharistie, non seulement pendant l’ usage, lorsqu'on le reçoit, mais qu'il y est, avant et après l'usage, et aussi longtemps que les espèces elles-mêmes subsistent (sess. XIII, can. 4).

Cette définition condamnait l'erreur des luthériens dont les uns (Bucer) soutenaient que le Christ n'est présent que pendant l'usage, et les autres (Chemnitz) admettaient sa présence depuis la consécration jusqu'à la communion, mais non après.

La définition du concile établissait deux choses : 1° la permanence de la Présence réelle, et 2° les conditions de cette permanence.



1° La permanence du Christ sous les espèces. — Lorsque Notre-Seigneur a dit ces paroles : « Prenez et mangez, ceci est mon corps», le pain fut changé aussitôt en son corps, et sa présence sous les espèces persévéra jus­qu'à la communion des Apôtres ; autrement, il faudrait soutenir cette chose étrange que le pain serait devenu le corps du Christ au moment des paroles de la consécration, puis retransformé en pain, et enfin changé de nouveau en son corps à l'instant de la communion : hypothèse ridicule

et inadmissible.

La permanence de la Présence réelle a toujours fait partie d'ailleurs de la foi chrétienne. Dès les premiers siècles, l'on conservait déjà l'Eucha­ristie dans les églises et on la portait aux malades. Au temps des persé­cutions, les fidèles l'emportaient dans leurs maisons pour pouvoir se communier eux-mêmes.



2° Les conditions de la permanence. — La Présence réelle dure aussi longtemps que subsistent les espèces du pain et du vin. Si par conséquent les espèces venaient à s'altérer, à se décomposer, Jésus-Christ ne resterait pas présent. La raison en est que, pour l'Eucharistie, comme pour les autres sacrements, le signe sensible est une condition nécessaire. D'où il résulte que, si le signe n'est plus celui qui a été fixé par l'institution même, il n'y a plus la matière voulue pour constituer le sacrement.

Abbé Boulenger

"doctrine catholique - les Sacrements"
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Diane le Ven 11 Sep 2009, 11:08 am

Merci cher Rosalmonte ! Very Happy

Oui, mais dans le cas qui nous occupe, la dame avait le Saint Sacrement chez elle depuis 15 ans, sans jamais avoir été renouvellé.

Il existe certainement une loi dans l'Église qui défend cela!

Après 15 ans je ne crois pas que Notre Seigneur y soit présent

Car les espèces doivent être corrompues, et les adorer comme si Jésus y était présent, c'est de l'idolâtrie!


Je vais regarder dans le droit canon ce qu'il en dit!
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Ven 11 Sep 2009, 11:17 am

Diane a écrit:Merci cher Rosalmonte ! Very Happy

Oui, mais dans le cas qui nous occupe, la dame avait le Saint Sacrement chez elle depuis 15 ans, sans jamais avoir été renouvellé.

Il existe certainement une loi dans l'Église qui défend cela!

Après 15 ans je ne crois pas que Notre Seigneur y soit présent

Car les espèces doivent être corrompues, et les adorer comme si Jésus y était présent, c'est de l'idolâtrie!


Je vais regarder dans le droit canon ce qu'il en dit!


Je fais des study dans le même sens (No. de canon, etc...) Very Happy
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Diane le Ven 11 Sep 2009, 11:48 am

Combien de temps la Présence réelle dure-t-elle sous les espèces du pain Question
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Ven 11 Sep 2009, 11:58 am

.

On peut commencer par le Canon 1265 § 2 et § 3

à suivre...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Ven 11 Sep 2009, 12:02 pm

Diane a écrit: Combien de temps la Présence réelle dure-t-elle sous les espèces du pain Question

Si on se fie au Canon suivant, quoiqu'il n'y pas ait mentionné de temps, pas longtemps...sûrement pas 15 ans...

Can. 1272

Les hosties consacrées soit pour la communion des fidèles, soit pour l’exposition du Très Saint Sacrement, doivent être récentes et renouvelées fréquemment, les anciennes étant consommées dans les formes, de telle sorte qu’il n’y ait aucun danger de corruption, étant observées avec soin les instructions que l’Ordinaire du lieu aura données sur ce point.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Ven 11 Sep 2009, 12:19 pm

.

Je dois m'absenter... je vous reviens...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Ven 11 Sep 2009, 12:44 pm

ROBERT. a écrit:.

Je dois m'absenter... je vous reviens...

Je vous reviens un peu plus tard avec Jombart.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  gabrielle le Ven 11 Sep 2009, 1:00 pm

Canon 1272 Traité de droit canonique, Chanoine Naz. TIII, liv III n°99. page 92 a écrit: Les saintes espèces.

Les hosties conservées soit pour la communion des fidèles, soit pour l'exposition du Très Saint Sacrement, doivent être récentes et renouvellées fréquement, les anciennes étant consommées dans les formes, de telle sorte qu'il n'y ait aucun danger de corruption, étant observés avec soin les instructions que l'Ordinaire du lieu aura données sur ce point.


Pour éviter tout danger de corruption, les hosties doivent avoir été confectionnées peu de temps avant leur consécration, c'est-à-dire environ vingt jours. Les hosties consacrées doivent être renouvellées fréquemment, les anciennes ayant été consommés, c'est-à-dire chaque semaine, d'après le Cérémonial des évêques, l.I, c.VI. n.2. L'Ordinaire peut donner sur ce point des instructions plus détaillées.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18042
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Ven 11 Sep 2009, 1:40 pm

.

A propos des hosties consacrées, on peut lire ici :


Emile Jombart, s.j. MANUEL DE DROIT CANON, 1949, P. 377, 5° §2 a écrit:


Les hosties consacrées, soit pour la communion des fidèles, soit pour l’exposition du Saint-Sacrement, doivent être récentes et fréquemment renouvelées ; il faut consommer les hosties anciennes pour écarter tout danger de corruption, en observant soigneusement les instructions diocésaines à ce sujet (C. 1272). La S.C. des Rites a réprouvé l’usage de consacrer des hosties faites depuis trois ou six mois 7. Le 7 décembre 1918, La S.C. des Sacrements a blâmé l’usage d’en consacrer après deux ou trois mois 8. D’après Cappello, des hosties ne sont déjà plus fraîches après VINGT JOURS , quoique cela dépende beaucoup du climat. Le Cérémonial des Évêques veut que les hosties consacrées soient renouvelées chaque semaine, mais cette précision ne se retrouve ni dans la réponse de 1918, ni dans l’Instruction de 1929 9, qui recommandait de maintenir le tabernacle à l’abri du froid et de l‘humidité. — On ne pourrait généralement dépasser un mois en tout : l’hostie faite au début de janvier devrait être consommée au plus tard dans les premiers jours de février (peu importe qu’elle ait été consacrée depuis un temps plus ou moins long). Il y aurait facilement faute grave à dépasser ce délai, surtout si l’on mettait sérieusement en danger la validité du sacrement 1. Il faut éviter de mêler aux hosties récemment consacrées les vieilles, à consommer 2.


7 16 déc. 1826, Décr., 2656
8 A.A.S., XI, 1919, p.8
9 A.A.S. , XXI, 1929, pp. 631-642
1Cappello, De Sacramentis I, n. 409
2 Rituel , tit. IV, c. I, n.7

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Louis le Ven 11 Sep 2009, 2:00 pm

372. — II. Le signe sensible.

Matière. — La matière éloignée de l'Eucharistie c'est le pain de froment et le vin de la vigne. — La matière prochaine ce sont les espèces du pain et du vin consacrées.

A. LE PAIN.a) AU POINT DE VUE DE LA VALIDITE, « le pain doit être de pur froment, et assez récent pour écarter tout danger de corruption » (can. 815). Mais il est indifférent qu'il soit avec ou sans levain. Ce dernier, qui est appelé pain azyme , est employé par l'Église latine, et le premier, par l'Église grecque.

b) AU POINT DE VUE DE LA LICEITE, le pain ne doit pas être moisi. Dans l'Église latine, l'hostie doit être ronde et plus grande pour le prêtre qui célèbre la messe que pour les fidèles qui communient. « Le prêtre doit se servir de pain azyme ou fermenté, selon son propre rite, quel que soit l'endroit où il célèbre » (can. 816).


(Tiré de La Doctrine Catholique, Abbé A. Boulenger, 3e Partie.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12859
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Sandrine le Sam 12 Sep 2009, 3:46 am

Il apparait , après tous ces éléments, qu'une hostie consacrée ne puisse se conserver longtemps et surtout pas 15 ans ! D'autant si les conditions de conservation ne sont pas optimales ( froid, humidité ...) Rolling Eyes

C'est un fait que je ne connaissais pas, merci Diane pour cette question intéressante !

Mais est-ce que cette dame a commis un péché ou un sacrilège en "adorant" durant toutes ces années un "bout de pain" et surtout en ayant laisser l'hostie "dépérir" ?
Et une autre question que je me pose, n'y-t-il pas des conditions obligatoires et particulières ( lieu particulier en dehors des pièces d'habitation ? ...) pour conserver une hostie consacrée chez soi ? L'Eglise l'autorise-t-elle ?
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Rosalmonte le Sam 12 Sep 2009, 8:35 am

Je crois que la doctrine, en disant que Jésus-Christ subsiste dans les espèces aussi longtemps que demeurent les espèces, sous entendu de façon consommable...
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  gabrielle le Sam 12 Sep 2009, 9:13 am

ROBERT. a écrit:.

A propos des hosties consacrées, on peut lire ici :


Emile Jombart, s.j. MANUEL DE DROIT CANON, 1949, P. 377, 5° §2 a écrit:


Les hosties consacrées, soit pour la communion des fidèles, soit pour l’exposition du Saint-Sacrement, doivent être récentes et fréquemment renouvelées ; il faut consommer les hosties anciennes pour écarter tout danger de corruption, en observant soigneusement les instructions diocésaines à ce sujet (C. 1272). La S.C. des Rites a réprouvé l’usage de consacrer des hosties faites depuis trois ou six mois 7. Le 7 décembre 1918, La S.C. des Sacrements a blâmé l’usage d’en consacrer après deux ou trois mois 8. D’après Cappello, des hosties ne sont déjà plus fraîches après VINGT JOURS , quoique cela dépende beaucoup du climat. Le Cérémonial des Évêques veut que les hosties consacrées soient renouvelées chaque semaine, mais cette précision ne se retrouve ni dans la réponse de 1918, ni dans l’Instruction de 1929 9, qui recommandait de maintenir le tabernacle à l’abri du froid et de l‘humidité. — On ne pourrait généralement dépasser un mois en tout : l’hostie faite au début de janvier devrait être consommée au plus tard dans les premiers jours de février (peu importe qu’elle ait été consacrée depuis un temps plus ou moins long). Il y aurait facilement faute grave à dépasser ce délai, surtout si l’on mettait sérieusement en danger la validité du sacrement 1. Il faut éviter de mêler aux hosties récemment consacrées les vieilles, à consommer 2.


7 16 déc. 1826, Décr., 2656
8 A.A.S., XI, 1919, p.8
9 A.A.S. , XXI, 1929, pp. 631-642
1Cappello, De Sacramentis I, n. 409
2 Rituel , tit. IV, c. I, n.7


Rosalmonte a écrit:Je crois que la doctrine, en disant que Jésus-Christ subsiste dans les espèces aussi longtemps que demeurent les espèces, sous entendu de façon consommable...


Je crois qu'il faut tenir compte des prescriptions du Code, car en ce domaine, il pourrait y avoir altération de la substance du pain, altération non visible.

Il est vrai qu'une hostie se défraichit rapidement, elle devient facilement sèche, friable et même elle ne se dissout pas bien à la sainte communion.

Les prêtres que j'ai connus, dans le temps, examinaient les hosties et le vin avant la messe, et si la fraicheur leur semblait suspecte, ils demandaient qu'on en dispose, et qu'on leur apporte ceux nouvellement achetés, pourtant strictement parlement, elles étaient consommables.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18042
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  gabrielle le Sam 12 Sep 2009, 10:05 am

Sandrine a écrit:Et une autre question que je me pose, n'y-t-il pas des conditions obligatoires et particulières ( lieu particulier en dehors des pièces d'habitation ? ...) pour conserver une hostie consacrée chez soi ? L'Eglise l'autorise-t-elle ?

Les lieux de conservation sont les lieux réguliers... église, oratoire, cathédrale, église annexée à une maison. etc...

La messe doit être célébrée au moins une fois semaine, au moins habituellement, ce qui permet certaines omissions.

Naturellement, il doit y avoir un gardien de la Sainte Eucharistie, c'est-à-dire une personne qui veille sur elle,

Cette personne peut être laïque...entendu qu'un prêtre doit toujours être responsable de la clé, du tabernacle.

Le tabernacle: doit être inamovible, clos solidement de toutes parts, sa fermeture doit présenter une particulière solidité, surtout du côté des charnières. il est recommandé que sous le revêtement de bois ou de marbre le tabernacle proprement dit soit constitué par un coffre-fort, rebelle aux dangers d'incendie ou d'effraction.

Au-dessus on ne doit placer ni fleurs, ni images, ni statue du Sacré-Cœur ou de saints, ni même des reliques de la Passion. Toute coutume contraire doit être écartée ( S.Congr. des Rites, 3 avril 1821, 12 mars 1836) ( Fontes, n. 5841-5880)

Le canon 1265 art 3 dit ceci: La sainte Eucharistie ne peut être conservée chez soi par personne, ni transporter avec soi en voyage. ( Naz T.III, liv III., page 88)

Bon ceci est la règle générale, tirée du Traité du Chanoine Naz…

Certes, en temps de guerre, ces règles sont difficiles à observer de façon complète.

Un peu comme dans la Révolution ou la persécution au Mexique.. les prêtres faisaient ce qu'ils pouvaient.

Je sais que le Père Pro, organisait des stations eucharistiques ( pour l'adoration) pendant que tous les flics du Mexique étaient à ses trousses!

Dans cette vie de proscrit, l’eucharistie est la force qui l’anime et, pour en nourrir aussi ses fidèles, il organise des ‘stations eucharistiques’ disant la messe chaque jour dans une maison différente. Il n’a pas peur de s’exposer encore plus en ajoutant à son ministère spirituel des services de charité en faveur des pauvres.

Ce n'était pas selon le Code, mais selon la situation extrême dans lequel il se trouvait, les églises étant fermées.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18042
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Diane le Sam 12 Sep 2009, 10:08 am

Sandrine a écrit :

Mais est-ce que cette dame a commis un péché ou un sacrilège en "adorant" durant toutes ces années un "bout de pain" et surtout en ayant laisser l'hostie "dépérir" ?

Non, je ne crois pas que cette dame ait commis un péché ou un sacrilège du moins formellement, car elle n’était pas au courant des lois de l’Église!

C’est plutôt le prêtre qui a pris une grave responsabilité, lui était au courant!

Quinze ans plus tard un autre prêtre catholique passa chez elle, et ne consomma même pas l’hostie, il la dissout dans l’eau dans le vase d’ablution! (ce vase, sert aux prêtres pour se laver le bout des doigts, si jamais ils donnaient la communion en dehors de la messe, c'est au cas où il resterait une minuscule parcelle de la Sainte Hostie)

Imaginer un peu l’état de cette pauvre femme qui pendant toutes ces années avait adoré un morceau de pain! !

J’aimerais ici soulever un autre point !

Ce qu’il y a de bon dans cette crise de l’Église, c’est que le clergé ne peut plus passer sous le nez des laïcs des choses semblables!

Avec cette situation que nous vivons, les laïcs sont obligés de prendre des livres doctrinaux et de lire pour savoir quoi faire, ne pouvant plus se fier à aucune soutane!

Qu’on ne vienne jamais me dire qu’un laïc n’a pas le droit de fouiller dans le droit canon où dans les pères de l’Église, avec tout ce qui se passe aujourd’hui, je dirais que le laïc en est même obligé s’il ne veut pas se faire tromper par un clergé déficient!



Et une autre question que je me pose, n'y-t-il pas des conditions obligatoires et particulières ( lieu particulier en dehors des pièces d'habitation ? ...) pour conserver une hostie consacrée chez soi ? L'Eglise l'autorise-t-elle ?

Gabrielle vient tout juste de répondre à cette question!

Travailler en équipe c’est merveilleux!
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Roger Boivin le Sam 12 Sep 2009, 11:42 am

Diane a écrit:

J’aimerais ici soulever un autre point !

Ce qu’il y a de bon dans cette crise de l’Église, c’est que le clergé ne peut plus passer sous le nez des laïcs des choses semblables!

Avec cette situation que nous vivons, les laïcs sont obligés de prendre des livres doctrinaux et de lire pour savoir quoi faire, ne pouvant plus se fier à aucune soutane!

Qu’on ne vienne jamais me dire qu’un laïc n’a pas le droit de fouiller dans le droit canon où dans les pères de l’Église, avec tout ce qui se passe aujourd’hui, je dirais que le laïc en est même obligé s’il ne veut pas se faire tromper par un clergé déficient!


Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie 956204
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11736
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Louis le Sam 12 Sep 2009, 11:53 am

Diane a écrit:Travailler en équipe c’est merveilleux!
Ça me rappelle une citation de Rosalmonte :

Merci à tous!

C'est formidable de rechercher ainsi, sans préjugé, avec la Vérité comme unique but!

Continuons!

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12859
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Sam 12 Sep 2009, 2:43 pm

Diane a écrit: Avec cette situation que nous vivons, les laïcs sont obligés de prendre des livres doctrinaux et de lire pour savoir quoi faire, ne pouvant plus se fier à aucune soutane!

Qu’on ne vienne jamais me dire qu’un laïc n’a pas le droit de fouiller dans le droit canon où dans les pères de l’Église, avec tout ce qui se passe aujourd’hui, je dirais que le laïc en est même obligé s’il ne veut pas se faire tromper par un clergé déficient!

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie 956204 Vous avez raison chère amie: la soutane n'est plus une garantie aujourd'hui; les clercs qui nous défendent de fouiller dans le

Droit Canon, Saint Thomas, Magistère, Pères de l'Église ou autres, ne veulent même pas nous dire en quoi nous faisons erreur en le

faisant... confused Qu'on ne vienne pas me dire que nous ne sommes "que" Very Happy des laïcs, que nous ne sommes pas théologiens ou

canonistes... Ils seraient mieux de nous dire simplement que nous sommes sans intelligence, ni raisonnement aucun...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  gabrielle le Sam 12 Sep 2009, 4:13 pm

D'ailleurs si ma mémoire est bonne, il n'y a que les livres mit à l'Index qu'un catholique n'a pas le droit de lire.


Depuis quand la bonne lecture est-il sujet d'interdit?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18042
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Sam 12 Sep 2009, 4:31 pm

gabrielle a écrit:D'ailleurs si ma mémoire est bonne, il n'y a que les livres mit à l'Index qu'un catholique n'a pas le droit de lire.


Depuis quand la bonne lecture est-il sujet d'interdit?

Ne peuvent-ils nous arguer, que sur certains livres, il n'y a ni "nihil obstat", ni "imprimi potest", ni "imprimatur" ?
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  gabrielle le Sam 12 Sep 2009, 4:41 pm

Droit Canon, Saint Thomas, Magistère, Pères de l'Église ...si eux n'ont pas l'imprimatur qui l'aura.. Very Happy .
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18042
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  ROBERT. le Sam 12 Sep 2009, 4:52 pm

gabrielle a écrit:Droit Canon, Saint Thomas, Magistère, Pères de l'Église ...si eux n'ont pas l'imprimatur qui l'aura.. Very Happy .


Bonne réponse et bon argument contre les détracteurs... Very Happy
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie Empty Re: Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie

Message  Sandrine le Dim 13 Sep 2009, 2:52 am

gabrielle a écrit:
Sandrine a écrit:Et une autre question que je me pose, n'y-t-il pas des conditions obligatoires et particulières ( lieu particulier en dehors des pièces d'habitation ? ...) pour conserver une hostie consacrée chez soi ? L'Eglise l'autorise-t-elle ?

Les lieux de conservation sont les lieux réguliers... église, oratoire, cathédrale, église annexée à une maison. etc...

La messe doit être célébrée au moins une fois semaine, au moins habituellement, ce qui permet certaines omissions.

Naturellement, il doit y avoir un gardien de la Sainte Eucharistie, c'est-à-dire une personne qui veille sur elle,

Cette personne peut être laïque...entendu qu'un prêtre doit toujours être responsable de la clé, du tabernacle.

Le tabernacle: doit être inamovible, clos solidement de toutes parts, sa fermeture doit présenter une particulière solidité, surtout du côté des charnières. il est recommandé que sous le revêtement de bois ou de marbre le tabernacle proprement dit soit constitué par un coffre-fort, rebelle aux dangers d'incendie ou d'effraction.

Au-dessus on ne doit placer ni fleurs, ni images, ni statue du Sacré-Cœur ou de saints, ni même des reliques de la Passion. Toute coutume contraire doit être écartée ( S.Congr. des Rites, 3 avril 1821, 12 mars 1836) ( Fontes, n. 5841-5880)

Le canon 1265 art 3 dit ceci: La sainte Eucharistie ne peut être conservée chez soi par personne, ni transporter avec soi en voyage. ( Naz T.III, liv III., page 88)

Bon ceci est la règle générale, tirée du Traité du Chanoine Naz…

Certes, en temps de guerre, ces règles sont difficiles à observer de façon complète.

Un peu comme dans la Révolution ou la persécution au Mexique.. les prêtres faisaient ce qu'ils pouvaient.

Je sais que le Père Pro, organisait des stations eucharistiques ( pour l'adoration) pendant que tous les flics du Mexique étaient à ses trousses!

Dans cette vie de proscrit, l’eucharistie est la force qui l’anime et, pour en nourrir aussi ses fidèles, il organise des ‘stations eucharistiques’ disant la messe chaque jour dans une maison différente. Il n’a pas peur de s’exposer encore plus en ajoutant à son ministère spirituel des services de charité en faveur des pauvres.

Ce n'était pas selon le Code, mais selon la situation extrême dans lequel il se trouvait, les églises étant fermées.

Diane a écrit:Sandrine a écrit :

Mais est-ce que cette dame a commis un péché ou un sacrilège en "adorant" durant toutes ces années un "bout de pain" et surtout en ayant laisser l'hostie "dépérir" ?

Non, je ne crois pas que cette dame ait commis un péché ou un sacrilège du moins formellement, car elle n’était pas au courant des lois de l’Église!

C’est plutôt le prêtre qui a pris une grave responsabilité, lui était au courant!

Quinze ans plus tard un autre prêtre catholique passa chez elle, et ne consomma même pas l’hostie, il la dissout dans l’eau dans le vase d’ablution! (ce vase, sert aux prêtres pour se laver le bout des doigts, si jamais ils donnaient la communion en dehors de la messe, c'est au cas où il resterait une minuscule parcelle de la Sainte Hostie)

Imaginer un peu l’état de cette pauvre femme qui pendant toutes ces années avait adoré un morceau de pain! !

J’aimerais ici soulever un autre point !

Ce qu’il y a de bon dans cette crise de l’Église, c’est que le clergé ne peut plus passer sous le nez des laïcs des choses semblables!

Avec cette situation que nous vivons, les laïcs sont obligés de prendre des livres doctrinaux et de lire pour savoir quoi faire, ne pouvant plus se fier à aucune soutane!

Qu’on ne vienne jamais me dire qu’un laïc n’a pas le droit de fouiller dans le droit canon où dans les pères de l’Église, avec tout ce qui se passe aujourd’hui, je dirais que le laïc en est même obligé s’il ne veut pas se faire tromper par un clergé déficient!



Et une autre question que je me pose, n'y-t-il pas des conditions obligatoires et particulières ( lieu particulier en dehors des pièces d'habitation ? ...) pour conserver une hostie consacrée chez soi ? L'Eglise l'autorise-t-elle ?

Gabrielle vient tout juste de répondre à cette question!

Travailler en équipe c’est merveilleux!

Merci beaucoup chères amies pour vos réponses complètes ! cheers
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum