Sermon pour Mardi de la première semaine de Carême : Sur l'examen de l'état de notre intérieur (anglais/français)

Aller en bas

  Sermon pour Mardi de la première semaine de Carême : Sur l'examen de l'état de notre intérieur (anglais/français) Empty Sermon pour Mardi de la première semaine de Carême : Sur l'examen de l'état de notre intérieur (anglais/français)

Message  Monique le Mar 12 Mar 2019, 1:03 pm

http://messe.forumactif.org/t8473-sermon-for-tuesday-in-the-first-week-in-lent-on-the-examination-of-the-state-of-our-interior#148848

Sermon pour Mardi, première semaine de Carême :
Sur l'examen de l'état de notre intérieur


par Mgr Richard Challoner, 1807

Pensez d'abord aux terribles malheurs qui découlent de notre ignorance de l'état véritable de nos propres âmes ! Hélas ! à quoi nous servirait-il d'avoir toutes les autres sciences, et de savoir tout le reste, si nous ne savions pas ce qui passe en nous, et donc si nous voulions cette plus nécessaire de toutes les sciences, la connaissance de nous-mêmes ? Ah ! combien y en a-t-il dans le monde qui passent toute leur vie dans le péché mortel, et pourtant, faute de se regarder en eux-mêmes, ne s'en rendent pas compte ! Combien d'entre eux s'imaginent vivants, " et ont le nom d'être vivants, et pourtant sont morts ! Apoc. iii. 1. Combien de gens imaginent que leur âme est riche et aisée, qu'elle n'a besoin de rien, et ils ne savent pas qu'en vérité même, et devant Dieu, "ils sont misérables, et malheureux, et pauvres, et aveugles, et nus". Apoc. iii. 17. "Ô Seigneur, purifie-moi de mes péchés cachés, et délivre tes serviteurs des péchés des autres.'' Ps. xviii. 13.

Considérez deuxièmement : pour éviter un si grand mal, tout chrétien doit souvent examiner l'état véritable de son intérieur et considérer sérieusement quelles sont les dispositions réelles de son âme, en particulier en ce qui concerne son Dieu. Il ne peut être en état de grâce, ou sur le chemin du salut, s'il n'aime pas Dieu par-dessus tout. Réfléchis, mon âme, n'y a-t-il rien que tu n'aimes plus que Dieu ? N'y a-t-il rien qui se passe de lui dans ton affection ? Comment se fait-il, alors, que Dieu soit si rarement pensé au cours de la journée ? Comment se fait-il qu'à chaque occasion l'honneur mondain, l'intérêt temporel, les plaisirs sensuels, la satisfaction de soi ou du monde, te fassent tourner le dos à Lui ? Le véritable amant pense toujours au sujet de son amour, et jamais mieux que lorsqu'il est en compagnie et qu'il discute avec son bien-aimé. Ton amour de Dieu est-il tel que ceci ? Es-tu résolument déterminé, sans aucune considération, sans honneur, sans intérêt, sans plaisir, sans respect humain, sans crainte, sans amour, pour rien, enfin, que le monde puisse donner ou enlever, pour être déloyal envers ton Dieu ? Sinon, l'amour de Dieu n'est pas en toi, et tu n'es pas à Lui. C'est la meilleure règle selon laquelle tu peux savoir si tu aimes vraiment Dieu ou non. Mais alors, pour connaître ta véritable disposition à cet égard, examine tes œuvres : Si tu m'aimes, dit le Seigneur, garde mes commandements. St. Jean xiv. 15.

Considère troisièmement, que tu dois aussi examiner, comment ton âme est affectée par rapport à ton prochain. Car voici une autre grande branche du devoir chrétien, à laquelle son âme ne s'intéresse pas moins, et à laquelle trop de gens se trompent eux-mêmes ; O mon âme, tu n'es que par tes pensées, tes paroles et tes œuvres, envers ton prochain ? Es-tu à la hauteur des règles de la charité à cet égard ? N'es-tu pas sévère dans tes jugements, amer dans tes discours, hâtif et passionné dans ton chemin vers lui ? Ne lui fais-tu jamais de mal dans sa réputation par des morsures et des détours, en son honneur par des affronts, en ses amis par le cafardage, et dans la paix de son esprit par la dérision ou le mépris ? Es-tu juste dans toutes tes relations avec lui ? As-tu payé son dû ? Lui caches-tu des choses injustement ? Fais-tu par lui, dans n'importe quel état de vie qu'il soit, comme tu le ferais, si tu étais à sa place ? N'y a-t-il pas de rancune dans ton cœur contre une seule âme sur terre ? Pas de haine secrète, de méchanceté ou d'envie ? Examine-toi bien sur toutes ces têtes, dans lesquelles des millions de personnes se trompent à leur perdition éternelle.

Conclut de travailler sérieusement pour la connaissance de toi-même, afin que tu puisses amender efficacement ta vie et sécuriser ton âme. Pourquoi, en effet, souffrirais-tu encore les yeux bandés par la passion ou l'ignorance affectée, avec le danger évident de tomber dans le précipice effrayant qui mène à une misérable éternité ?

  Sermon pour Mardi de la première semaine de Carême : Sur l'examen de l'état de notre intérieur (anglais/français) Challoner_Tuesday_First_Week_Lent
La pénitente Marie-Madeleine
Monique
Monique

Nombre de messages : 8319
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum