Sermon pour Lundi de la première semaine de Carême : Sur la fin de l'institution du Carême par Mgr Richard Challoner, 1807 (anglais/français)

Aller en bas

Sermon pour Lundi de la première semaine de Carême : Sur la fin de l'institution du Carême par Mgr Richard Challoner, 1807 (anglais/français) Empty Sermon pour Lundi de la première semaine de Carême : Sur la fin de l'institution du Carême par Mgr Richard Challoner, 1807 (anglais/français)

Message  Monique le Lun 11 Mar 2019, 10:29 am

http://messe.forumactif.org/t8468-sermon-for-monday-in-the-first-week-in-lent-on-the-ends-of-the-institution-of-lent-by-bishop-richard-challoner-1807#148827

Sermon pour Lundi de la première semaine de Carême : Sur la fin de l'institution du Carême

par Mgr Richard Challoner, 1807


Considérez d'abord qu'en plus de la grande tâche de faire pénitence pour les péchés de l'année et de toute notre vie, qui est le dessein principal du Carême, il est aussi institué d'être, d'une manière particulière, un temps de dévotion, dans lequel nous pouvons commémorer dignement les souffrances et la mort de notre rédempteur, et en faire le thème de notre méditation quotidienne ; dans lesquels nous pouvons aussi, par plus qu'un simple recueillement et une prière, disposer nos âmes pour célébrer dûment la grande solennité pascale et y imiter la résurrection du Fils de Dieu, et dans lesquels nous pouvons purifier nos âmes par des exercices spirituels afin d'être dignes (comme l'Église nous le commande) d'aborder dignement les mystères divins à Pâques. Tu vois, mon âme, tu gardes le Carême de manière à répondre à ces fins.

Considérez deuxièmement, que le Carême est un temps que Dieu revendique particulièrement pour lui-même comme étant la dîme de l'année, qui doit donc lui être réservée ; et dans la loi Il a établi que la dîme de toutes choses Lui soit sanctifiée, Levit. xxvii. Et sûrement rien ne pourrait être plus juste que d'offrir nos dîmes au moins à Celui qui nous donne tout. Comment donc, à juste titre, nous demande-t-Il la dîme de nos années, en consacrant ces quarante jours, d'une manière spéciale, à Son service ? Comment donc, religieusement et avec quelle sainteté devrions-nous passer ce temps de Carême, pour que nos représentations répondent au grand dessein de consacrer la dîme de l'année au service divin ? Une offrande faite à Dieu doit être sans défaut : que notre offrande de Carême soit ainsi.

Considérez troisièmement, que le temps du Carême doit être pour les personnes qui vivent dans le monde ce qu'est une retraite spirituelle pour les communautés régulières, c'est-à-dire un temps où, en se retirant autant que possible du bruit et des distractions du monde, elles peuvent entrer en elles-mêmes, et avoir une vue sérieuse de l'état entier de leur intérieur. Il est maintenant temps pour eux de voir et d'examiner comment l'âme est affectée, par rapport à son Dieu, à ses voisins et à elle-même ; comment elle s'acquitte de tous ses devoirs, aussi bien ceux qui incombent à tous les chrétiens que ceux qui sont propres à sa vocation respective ou à ceux qui sont sous sa charge. C'est maintenant le temps de chercher diligemment les péchés secrets qui sont susceptibles de se cacher dans l'âme, déguisés par un prétexte de bien, ou enveloppés sous les plis de l'amour-propre. En un mot, le moment est venu d'acquérir une véritable connaissance de nous-mêmes, afin d'appliquer un remède approprié à tous nos maux, et de jeter les bases solides d'une bonne vie pour l'avenir.

Concluez à répondre de la meilleure manière possible à toutes ces fins de l'institution du carême et à vous appliquer particulièrement en ce moment à mettre en pièces toute la méthode de votre vie et à réformer tout ce que vous aurez trouvé mal .


   Pour la force de la passion

   Accorde-nous, Dieu Tout-Puissant, que nous qui, dans nos nombreux ennuis, échouons à cause de notre faiblesse, puissions, avec la Passion de ton Fils unique qui plaide pour nous, prendre à nouveau pour cœur.

(Missel Romain)

Sermon pour Lundi de la première semaine de Carême : Sur la fin de l'institution du Carême par Mgr Richard Challoner, 1807 (anglais/français) Challoner_Ends_of_Lent
"Alors Jésus fut conduit par l'esprit dans le désert, pour être tenté par le diable." Matthieu 4:1
Monique
Monique

Nombre de messages : 8319
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum