COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 09 Fév 2019, 11:27 am

.
.    

.
"PAUL, SERVITEUR DE JÉSUS-CHRIST, APPELÉ À L'APOSTOLAT,

CHOISI POUR L'ÉVANGILE DE DIEU, QU'IL AVAIT PROMIS AUPARAVANT

PAR DES PROPHÈTES DANS LES SAINTES ÉCRITURES."

(Romains I, vv. 1-7)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication très intéressante et très profonde des mots: Paul, serviteur, Jésus-Christ, appelé, apôtre, choisi, Évangile de Dieu.
2. L'Évangile que quelques-uns considèrent comme une nouveauté, a été annoncé et figuré longtemps d'avance,
de sorte qu'il est plus ancien que les Gentils. — Saint Paul parle de deux générations de Jésus-Christ
en commençant par la génération selon la chair, pourquoi ?.. Cinq preuves de la divinité de Jésus-Christ indiquées en passant par l'Apôtre.
3. Pour faire obéir à la foi... C'est de for et non de raisonnement que les chrétiens ont besoin.
— Toutes les nations. — L'Évangile doit être prêché à toutes les nations de la terre, sinon par Paul et les autres apôtres ses contemporains,
du moins par ceux qui leur succéderont dans l'apostolat. — Les Romains, quoique maîtres du monde, n'ont devant l'Évangile aucun privilège.
4. Que la sanctification vient de la charité.―  Que les dignités qui s'achètent à prix d'argent ne sont pas proprement des dignités.




4. (suite) Car celui qui conserve l'adoption et la sanctification avec fidélité, est beaucoup plus éclatant et plus heureux que celui qui porte le diadème et revêt la pourpre; il possède ici-bas une tranquillité parfaite, entretient les meilleures espérances, n'a aucun sujet d'agitation ni de trouble, mais jouit d'un bonheur perpétuel.


Car ce n'est point l'étendue du commandement, ni l'abondance des richesses, ni l'orgueil du pouvoir, ni la vigueur du corps, ni le luxe de la table, ni l'éclat des vêtements, ni rien de mortel, qui donne la joie et la sérénité; mais les œuvres spirituelles bien faites et une bonne conscience.


Celui qui a la conscience pure, fût-il couvert de haillons et en lutte avec la faim, est plus joyeux que ceux qui nagent dans les délices; de même que celui qui a une conscience coupable, possédât-il toutes les richesses, est le plus malheureux des hommes. C'est pourquoi Paul, vivant toujours dans la faim et dans la nudité…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 09 Fév 2019, 11:28 am

.
.    

.
"PAUL, SERVITEUR DE JÉSUS-CHRIST, APPELÉ Â L'APOSTOLAT,

CHOISI POUR L'ÉVANGILE DE DIEU, QU'IL AVAIT PROMIS AUPARAVANT

PAR DES PROPHÈTES DANS LES SAINTES ÉCRITURES."

(Romains I, vv. 1-7)



Par Saint Jean Chrysostôme. [



Analyse.


1. Explication très intéressante et très profonde des mots: Paul, serviteur, Jésus-Christ, appelé, apôtre, choisi, Évangile de Dieu.
2. L'Évangile que quelques-uns considèrent comme une nouveauté, a été annoncé et figuré longtemps d'avance,
de sorte qu'il est plus ancien que les Gentils. — Saint Paul parle de deux générations de Jésus-Christ
en commençant par la génération selon la chair, pourquoi ?.. Cinq preuves de la divinité de Jésus-Christ indiquées en passant par l'Apôtre.
3. Pour faire obéir à la foi... C'est de for et non de raisonnement que les chrétiens ont besoin.
— Toutes les nations. — L'Évangile doit être prêché à toutes les nations de la terre, sinon par Paul et les autres apôtres ses contemporains,
du moins par ceux qui leur succéderont dans l'apostolat. — Les Romains, quoique maîtres du monde, n'ont devant l'Évangile aucun privilège.
4. Que la sanctification vient de la charité.―  Que les dignités qui s'achètent à prix d'argent ne sont pas proprement des dignités.




4. (suite) C'est pourquoi Paul, vivant toujours dans la faim et dans la nudité, flagellé tous les jours, était plus heureux et plus content que les rois d'alors; tandis qu'Achab, assis sur le trône, plongé dans les délices, mais coupable d'un crime, gémissait, était inquiet, avait les traits abattus et avant et après son péché. Si donc nous voulons être heureux, avant tout fuyons le vice, et recherchons la vertu: convaincus qu'il n'y a pas d'autre moyen de parvenir au bonheur, fussions-nous même assis sur le trône.


Aussi Paul disait-il: "Les fruits de l'Esprit sont la charité, la joie, la paix".(Galates V, v.22).  Entretenons donc ces fruits en nous, afin de posséder la joie ici-bas, et d'obtenir le royaume éternel, par la grâce et la bonté de Notre-Seigneur Jésus-Christ, avec qui la gloire est au Père en même temps qu'au Saint-Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Début bien digne de cette âme bienheureuse…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 10 Fév 2019, 11:46 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




1. Début bien digne de cette âme bienheureuse, et propre à nous apprendre à tous à offrir à Dieu les prémices de nos paroles et de nos bonnes œuvres, à lui rendre grâces non seulement pour nos succès, mais pour ceux des autres: ce qui est le moyen de purifier l'âme de l'envie et de la jalousie, et ce qui attire particulièrement la bienveillance de Dieu aux cœurs reconnaissants.


Aussi dit-il encore ailleurs: "Béni le Dieu et Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ , qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle"(Galates I, v.3). La reconnaissance est un devoir non seulement pour les riches…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains,  Tome X pp. 189 – 433.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 10 Fév 2019, 11:48 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




1. (suite) La reconnaissance est un devoir non seulement pour les riches, pour ceux qui jouissent de la santé, pour ceux qui vivent dans la prospérité, mais encore pour les pauvres , pour les malades, pour ceux que l'adversité afflige.


En effet rien d'étonnant à ce que nous rendions grâces à Dieu quand le vent favorable enfle nos voiles; mais le remercier quand la tempête soulève les flots, quand le vaisseau est ballotté et menacé de périr, c'est là une grande preuve de patience et de reconnaissance.


C'est pour cela que Job fut couronné, qu'il ferma la bouche insolente de Satan, et fit voir clairement que sa reconnaissance au sein de la prospérité n'avait point la fortune pour mobile, mais bien un grand amour de Dieu. Et voyez de quoi Paul est reconnaissant…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 10 Fév 2019, 11:50 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




1. (suite) Et voyez de quoi Paul est reconnaissant: non pas de biens terrestres et périssables, comme seraient l'autorité, la puissance, la gloire (car tout cela est sans valeur), mais des biens réels, de la foi, de la liberté. Voyez aussi avec quelle affection il rend grâces ! Il ne dit pas: à Dieu, mais: "à mon Dieu", suivant en cela l'usage des prophètes qui s'approprient Dieu, le bien commun. Et peut-on s'en étonner dans les prophètes?  Dieu lui-même en agit ainsi souvent à l'égard de ses serviteurs, en s'appelant particulièrement le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. "De ce que votre foi est annoncée dans tout l'univers"…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Lun 11 Fév 2019, 10:44 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.

1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




1. (suite) "De ce que votre foi est annoncée dans tout l'univers". Quoi ! Le monde entier avait ouï parler de la foi des Romains ? Oui, d'après lui; et il n'y a rien d'invraisemblable; car ce n'était point une ville obscure, mais placée comme sur un faîte et visible partout. Considérez ici la puissance de la prédication, comment en peu de temps, par le moyen de publicains et de pêcheurs elle a envahi la reine même des cités, comment des Syriens sont devenus les maîtres et les guides des Romains.


Il leur rend ici un double témoignage: c'est qu'ils ont cru, et qu'ils ont cru avec pleine liberté, au point que le bruit s'en était répandu dans le monde entier.  "Car", leur dit-il, "votre foi est annoncée dans tout l'univers". La foi, et non des disputes de mots, des questions, des raisonnements. Et pourtant la doctrine trouvait là de nombreux obstacles…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Lun 11 Fév 2019, 10:46 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




1. (suite) Et pourtant la doctrine trouvait là de nombreux obstacles. Car, en possession depuis quelque temps de l'empire du monde, ils avaient une haute opinion d'eux-mêmes et passaient leur vie au sein des richesses et des plaisirs; et ceux qui leur apportaient la prédication étaient des Juifs, des descendants des Juifs, de cette race odieuse et exécrée de tous;  et ils ordonnaient d'adorer le Crucifié, un homme élevé dans la Judée; et, avec cet enseignement, ces maîtres prescrivaient une vie austère à des hommes livrés aux voluptés et épris des biens d'ici-bas.


Et ces prédicateurs étaient pauvres, ignorants, sans naissance. Mais rien de cela n'a empêché le cours de la parole; telle était la puissance du Crucifié, qu'il la répandait partout. "Est annoncée ", dit Paul…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Lun 11 Fév 2019, 10:49 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




1. (suite) "Est annoncée ", dit Paul, "dans l'univers entier".  Il ne dit pas: est manifestée, mais:  "est annoncée", comme si tout le monde parlait d'eux. En attestant le même fait aux Thessaloniciens, il y ajoute autre chose: car après avoir dit:  "Par où la parole de Dieu s'est répandue", il ajoute: "En sorte que nous n'avons pas besoin d'en rien dire" (I Thessaloniciens I, v.3).  


En effet les disciples avaient pris rang parmi les maîtres, ils instruisaient avec liberté et attiraient tout le monde à eux. Car la prédication ne s'arrêtait nulle part et s'étendait à l'univers entier avec plus de violence que le feu. Ici il se contente de dire qu' "elle est annoncée "…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mar 12 Fév 2019, 10:53 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.



1. (suite) Ici il se contente de dire qu' "elle est annoncée ", et il a raison de dire qu' "elle est annoncée"; par là il fait comprendre qu'il n'y a rien à ajouter à ce qui a été dit, rien à en retrancher: car c'est le devoir d'un messager de répéter simplement ce qu'on lui a dit. C'est pour cela que le prêtre est appelé messager, parce qu'il ne parle point en son nom, mais au nom de celui qui l'envoie.


Pourtant Pierre a aussi prêché là.  Mais Paul qui brûlait du feu de cette charité qui, comme il dit, n'est point envieuse, regardait ce que faisait Pierre comme s'il l'eût fait lui-même.   "Car le Dieu que je sers en mon esprit, dans l’Évangile de son Fils, m'est témoin que je me souviens sans cesse de vous" (Romains I, v.9). Ces paroles sortent des entrailles d'un apôtre…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mar 12 Fév 2019, 10:57 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. Ces paroles sortent des entrailles d'un apôtre, elles démontrent une sollicitude paternelle.  Que veut-il donc dire, et pour quelle raison appelle-t-il Dieu en témoignage ? Il s'agissait de son affection. Comme il ne les avait pas encore vus, il invoque pour témoin, non un homme, mais Celui qui pénètre les cœurs. Après leur avoir dit: Je vous aime, et leur en avoir donné pour signe ses prières continuelles et le désir d'aller les voir, comme il n'y avait rien là de manifeste, il recourt à un témoin digne de foi.  


Quelqu'un de nous peut-il se vanter de se souvenir de l'Église dans laquelle il est, lorsqu'il prie dans sa maison ?  Je ne le pense pas. Et Paul priait Dieu non seulement pour une ville…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mar 12 Fév 2019, 11:00 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. (suite) Et Paul priait Dieu non seulement pour une ville, mais pour tout l'univers, et cela, non pas une fois, deux fois ni trois fois, mais toujours.  Si porter quelqu'un continuellement dans ses souvenirs est une preuve de grand attachement; pensez quelle affection, quel amour il faut pour prier et prier continuellement.


Quand il dit: "Que je sers en mon esprit, dans l'Évangile de son Fils", il montre tout à la fois et la grâce de Dieu et sa propre humilité: la grâce de Dieu, qui lui a confié une mission aussi importante, et son humilité en ce qu'il n'attribue rien à son zèle, mais rapporte tout à l'action du Saint-Esprit. En ajoutant ce mot  "Évangile", il indique l'espèce de son ministère…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mer 13 Fév 2019, 10:36 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. (suite)  En ajoutant ce mot  "Évangile", il indique l'espèce de son ministère. Car il y a plus d'une sorte de ministère et aussi de culte. Car de même que, chez les rois, tous, quoique subordonnés à un souverain unique, ne remplissent cependant point les mêmes fonctions, mais que l'un a mission de commander aux armées, l'autre d'administrer les villes, un troisième de veiller à la garde des trésors; ainsi, dans l'ordre spirituel, l'un sert et honore Dieu par sa foi et sa conduite régulière, l'autre est chargé de donner l'hospitalité aux étrangers, un troisième du soin des pauvres: comme on le voit au temps des apôtres même, où Étienne servait Dieu dans le soin des veuves, un autre par l'enseignement de la parole. Paul, par exemple, servait par la prédication de l'Évangile…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques
et gras
ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mer 13 Fév 2019, 10:39 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. (suite) Paul, par exemple, servait par la prédication de l'Évangile, c'était son genre de ministère, celui qui lui avait été confié, c'est pourquoi il ne se contente pas d'invoquer Dieu comme témoin, mais il parle de la mission qu'il a reçue, faisant voir que, chargé d'une si haute fonction, il ne voudrait point appeler en témoignage d'un mensonge celui qui la lui a confiée. De plus, il veut aussi leur faire comprendre son amour et la nécessité où il est de se préoccuper d'eux.


De peur qu'ils ne disent: Qui êtes-vous, pourquoi vous dites-vous en souci de cette grande et royale cité ?  Il leur prouve que ce souci est nécessaire, puisque c'est là le genre de service qui lui est assigné, la prédication de l'Évangile. En effet, celui qui est chargé de cette mission doit nécessairement avoir toujours dans l'esprit ceux qui doivent recevoir la parole. Il indique encore autre chose par ces mots…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mer 13 Fév 2019, 10:45 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. (suite) Il indique encore autre chose par ces mots "En mon esprit": à savoir que ce culte est bien au-dessus de celui des Grecs et de celui des Juifs: car le culte des Grecs était faux et charnel, celui des Juifs vrai, mais charnel aussi; tandis que celui de l'Église, opposé à celui des gentils, était bien au-dessus de celui des Juifs. En effet, il ne s'exerce plus par l'immolation des brebis, des veaux, par la fumée et la graisse des victimes, mais par l'âme spirituelle, selon la parole du Christ: "Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité" (Jean IV, v.24).  


— "Dans l'Évangile de son Fils". Plus haut il disait l'Évangile du Père, ici il dit l'Évangile du Fils: tant c'est chose indifférente de nommer le Père ou le Fils. Car il a appris de cette voix bienheureuse que ce qui est au Père appartient au Fils et que ce qui est au Fils appartient au Père. "Car", dit le Christ, "tout ce qui est à moi est à vous, et tout ce qui est à vous est à moi"(Jean XVII, v.10). "Que je fais sans cesse mémoire de vous dans mes prières"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.
.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Jeu 14 Fév 2019, 10:28 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. (suite) "Que je fais sans cesse mémoire de vous dans mes prières". C'est là le véritable amour. Il semble ne dire qu'une chose et il en dit quatre: qu'il se souvient d'eux, qu'il s'en souvient sans cesse, et dans ses prières et pour des objets importants. "Demandant que,  par la volonté de Dieu, quelque heureuse voie me soit ouverte pour aller vers vous. Car je désire vous voir" (Romains I, vv.10-11).


Voyez-vous comme il désire ardemment les voir, et comment, ne voulant rien faire que sous le bon plaisir de Dieu, son amour est mêlé de crainte ? Il les aimait en effet, il était pressé d'aller à eux…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Jeu 14 Fév 2019, 10:31 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




2. (suite) Il les aimait en effet, il était pressé d'aller à eux; mais, bien qu'il les aimât, il ne voulait les voir que quand il plairait à Dieu. Voilà le véritable amour.  Il n'en est pas ainsi de nous qui nous écartons dans les deux sens des lois de la charité; car, ou nous n'aimons personne, ou quand nous aimons, ce n'est point selon la volonté de Dieu; double transgression de la loi divine. Si nos paroles sont blessantes, votre conduite l'est davantage. Mais, direz-vous, comment aimons-nous contre la volonté de Dieu ?...



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Jeu 14 Fév 2019, 10:33 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




3. Mais, direz-vous, comment aimons-nous contre la volonté de Dieu ?


— Quand nous dédaignons le Christ mourant de faim et que nous donnons à nos amis et à nos proches au-delà du nécessaire. A quoi bon, du reste, en dire davantage ?  Chacun n'a qu'à examiner sa conscience pour se trouver coupable là-dessus en plus d'un point. Il n'en était pas ainsi de notre bienheureux; il savait aimer, et aimer comme il faut, et surpasser tout le monde en charité, sans dépasser en rien les bornes de la charité.


Et voyez comme il porte ces deux sentiments au plus haut degré: la crainte de Dieu et l'amour des Romains.  En effet, prier sans cesse, et ne point se désister d'un vœu qui n'est pas rempli, c'est une preuve d'ardente affection; mais ne tenir à l'objet de ses désirs que sous le bon plaisir de Dieu, c'est la marque d'une grande piété. En présence même du résultat contraire…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Ven 15 Fév 2019, 10:03 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




3. (suite) En présence même du résultat contraire, il rend de grandes actions de grâces de n'avoir point été exaucé (II Corinthiens  XII, v.8): tant il avait Dieu en vue en toutes choses ! Ici, il obtint, il est vrai, mais tardivement et non quand il demandait, et il ne s'en affligea point. Je dis cela pour que nous ne nous attristions pas, quand nous ne sommes point exaucés ou que nous ne le sommes que tard.  


Nous ne sommes pas meilleurs que Paul qui rendit grâces dans les deux cas et eut raison de le faire. Comme il s'était livré une bonne fois à la main qui gouverne tout, avec autant de docilité que l'argile à la main du potier, il allait partout où Dieu le conduisait. Après avoir exprimé son désir de les voir, il en donne la raison…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Ven 15 Fév 2019, 10:09 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




3. (suite) Après avoir exprimé son désir de les voir, il en donne la raison. Quelle est-elle ?  "Pour vous communiquer quelque chose de la grâce spirituelle, afin de vous fortifier". Ce n'était pas sans motif qu'il voulait aller là, comme font tant de gens qui entreprennent des voyages inutiles et sans profit, mais pour des affaires nécessaires et pressantes; ce qu'il n'exprime pas clairement, mais par énigmes.

Car il ne dit point: Pour vous instruire, pour vous prêcher, pour vous donner ce qui vous manque; mais:  "pour vous communiquer quelque chose", indiquant qu'il ne donne rien de lui-même, mais fait part de ce qu'il a reçu.


Et encore parle-t-il ici avec modestie:  "Quelque chose"; peu de chose, veut-il dire, et en proportion avec ma mesure. Et qu'est-ce donc que ce peu que vous allez leur communiquer ?  

— Quelque chose "pour vous fortifier", répond-il. C'est donc un effet de la grâce, de ne pas chanceler, de se tenir ferme…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Ven 15 Fév 2019, 10:11 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




3. (suite) C'est donc un effet de la grâce, de ne pas chanceler, de se tenir ferme. Et quand on vous parle de grâce, gardez-vous de croire que ce soit à l'exclusion du mérite de la volonté; car si Paul tient ce langage, ce n'est pas qu'il ne tienne aucun compte de la volonté, mais c'est pour détruire l'enflure de l'orgueil. Ne vous découragez donc point, parce qu'il appelle cela grâce.  


Dans l'excès de sa reconnaissance, il donne le nom de grâces à toutes les bonnes actions, parce qu'en toutes, le secours d'en-haut nous est bien nécessaire. Après avoir dit: "Pour vous fortifier", il leur insinue qu'ils ont grand besoin d'être corrigés. Car voici ce qu'il veut dire:




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 17 Fév 2019, 10:37 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




3. (suite) Car voici ce qu'il veut dire: Depuis longtemps je désirais et souhaitais de vous voir, dans le seul but de vous fortifier, de vous affermir et de vous consolider dans la crainte de Dieu, afin que vous ne soyez pas toujours chancelants. Il ne s'exprime pourtant pas ainsi, car il les aurait blessés; il se contente d'insinuer sa pensée doucement et sous une autre forme, en se servant de ces mots: "Pour vous fortifier".  


Ensuite, comme ce langage était très pénible, voyez comme il l'adoucit par la suite. En effet de peur qu'ils ne disent: Quoi donc ! Est-ce que nous chancelons ? Est-ce que nous sommes ballottés ?  Avons-nous besoin de votre parole pour être fermes ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 17 Fév 2019, 10:39 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




3. (suite) Avons-nous besoin de votre parole pour être fermes ?  Il prévient l'objection en ces termes: "C'est-à-dire, pour me consoler avec vous par cette foi, qui est tout ensemble votre foi et la mienne". Comme s'il disait: Ne supposez point que je vous ai dit cela par manière de reproche; ce n'était point là mon intention: qu'ai je donc voulu vous dire ?  


Vous avez beaucoup souffert de la part de vos persécuteurs, j'ai donc désiré vous voir pour vous consoler, et non seulement pour vous consoler, mais encore pour recevoir moi-même de la consolation. Voyez la sagesse de ce maître !...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 17 Fév 2019, 10:42 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




4. Voyez la sagesse de ce maître ! "Pour vous fortifier", dit-il. Il sentait que son langage était désagréable et pénible pour ses disciples, et il ajoute: "Pour vous consoler". Quoique ces expressions soient plus douces que les premières, elles contiennent cependant encore quelque chose de désagréable.  


Aussi leur ôte-t-il encore ce caractère, en mitigeant absolument son langage, de manière à le rendre tout à fait acceptable. Car il ne dit pas simplement: Pour vous consoler,mais:  "Pour me consoler avec vous", et non content de cela, il apporte encore un nouvel adoucissement en disant:  "Par cette foi qui est tout ensemble votre foi et la mienne".


O ciel ! Quelle humilité ! Il laisse entendre qu'ils n'ont pas seulement besoin de lui, mais qu'il a aussi besoin d'eux:  il place les disciples au rang de maître, et abdique tout privilège pour être l'égal de tous. Le profit, leur dit-il, nous sera commun: j'ai besoin de votre consolation, et vous de la mienne. Et comment cela ?




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 17 Fév 2019, 10:46 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




4. (suite) Et comment cela ?  "Par cette foi, qui est tout ensemble votre foi et la mienne". Car comme en allumant beaucoup de lampes, on produit une grande clarté, ainsi en est-il parmi les fidèles. En effet, quand nous sommes séparés les uns des autres, nous avons moins de courage; mais quand nous nous voyons mutuellement, et que nous sommes rapprochés comme les membres d'un même corps, nous sommes singulièrement consolés.


Toutefois, ne comparez point ce temps-là au temps présent où, par la grâce de Dieu, les fidèles sont nombreux dans les bourgades, dans les villes, et même dans les déserts, où l'impiété se trouve refoulée; mais reportez-vous à cette époque et songez combien il était doux au maître de voir ses disciples, et aux frères de voir des frères venus d'autres cités. Éclaircissons cela par un exemple. Si par hasard (et que le ciel nous en garde !)…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 17 Fév 2019, 10:48 am

.
.    

.
"PREMIÈREMENT, JE RENDS GRÂCES À MON DIEU PAR JÉSUS-CHRIST,

POUR VOUS TOUS, DE CE QUE VOTRE FOI EST ANNONCÉE DANS TOUT L'UNIVERS."

(Romains I, vv. 8-17)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Comment l'on doit rendre grâces à Dieu.
2. L'Apôtre exprime aux Romains les sentiments de tendresse qui l'animent envers eux.
— Le culte évangélique, culte spirituel opposé à celui des païens et supérieur à celui des Juifs.
3. Ménagements pleins de délicatesse auxquels l'Apôtre a recours pour ne blesser personne.
— Le secours de la grâce ne doit pas empêcher la volonté d'agir.
4. La foi déjà prêchée par tout l'univers.
5. Modestie de saint Paul.
6. Ne pas rougir de l'Évangile. — Le juste vit de foi.
— Ne pas demander compte à Dieu de ses commandements.




4. (suite) Si par hasard (et que le ciel nous en garde !) nous nous trouvions transportés chez les Perses, chez les Scythes ou d'autres barbares, et dispersés par deux ou trois, dans leurs villes, imaginez quelle consolation nous éprouverions à voir tout à coup arriver d'autres endroits quelques-uns des nôtres. Ne voyez-vous  pas les prisonniers se lever et s'élancer par l'effet de la joie, quand ils reçoivent la visite d'un ami ?  


Et ne vous étonnez pas que je compare ces temps-là à la captivité et à la prison; car les fidèles souffraient encore bien davantage, dispersés qu'ils étaient, repoussés, en proie aux horreurs de la faim et de la guerre, craignant la mort tous les jours, obligés de se défier de leurs amis, de leurs parents, de leurs proches, étrangers au milieu du monde, et plus malheureux même que des exilés. Voilà pourquoi Paul dit:
 



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34367
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum