bool(false) COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 23 Mar 2019, 11:36 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28, ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




5. Voyez-vous comme il fait sentir aux Juifs un plus grand besoin de recourir à la grâce ? Car comme ils prétendaient être justifiés par la Loi seule et n'avoir pas besoin de la grâce, il leur prouve qu'ils en ont plus besoin que les Grecs, puisqu'ils doivent être punis plus sévèrement. Ensuite il fait un autre raisonnement pour appuyer ce qu'il vient de dire:  "Car ce ne sont pas ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu" (Romains II, v.13).


Il a raison de dire: "Devant Dieu"; car ils peuvent paraître honorables devant les hommes, et beaucoup se vanter, tandis que devant Dieu c'est tout le contraire.  "Mais ce sont les observateurs de la loi qui seront justifiés". Voyez-vous avec quelle vigueur il retourne son raisonnement dans le sens opposé ?  


Si vous demandez, dit-il, à être sauvé par la loi, le Grec sera sauvé avant vous, lui qui paraît avoir observé ce qui est écrit. Et comment direz-vous, a-t-il pu observer sans avoir entendu ? Cela est possible, répond l'apôtre, et même plus encore,car non seulement on peut accomplir sans avoir entendu, mais on peut avoir entendu et ne pas accomplir; ce qu'il exprime dans la suite plus clairement. et plus énergiquement, en disant: "Toi qui instruis les autres, tu ne t'instruis pas toi-même ?"


En attendant il prouve ici son premier point: "En effet lorsque les gentils, qui n'ont pas la loi, font naturellement ce qui est selon la loi; n'ayant pas la loi, ils sont à eux-mêmes la loi" (Romains II, v.14). Je ne rejette pas la loi, dit-il, mais par elle je justifie les gentils…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains,Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 24 Mar 2019, 10:52 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v.28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




5. (suite) Je ne rejette pas la loi, dit-il, mais par elle je justifie les gentils.  Voyez-vous comment, en minant par la base la gloire du Judaïsme, il évite de donner prise à une accusation de mépris pour la loi, puisqu'il l'exalte au contraire, la glorifie, et prouve ainsi toute sa thèse ? Quand il dit: "Naturellement", il entend à l'aide des raisonnements naturels. Il leur fait voir qu'il y en a d'autres, meilleurs qu'eux, et, qui plus est, meilleurs précisément parce qu'ils n'ont pas reçu et ne possèdent point la loi, dont les Juifs semblent se prévaloir.


Et voilà, ajoute-t-il, en quoi ils sont admirables; c'est qu'ils n'ont pas eu besoin de loi et qu'ils ont néanmoins observé la loi, gravant dans leurs âmes, non des paroles, mais des œuvres. Car il dit: "Montrant l'œuvre de la loi écrite dans leurs œuvres, leur conscience leur rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant et se défendant l'une l'autre, au jour où Dieu jugera par Jésus-Christ, selon mon Évangile, ce qu'il y a de caché dans les hommes" (Romains II, vv.15-16). Voyez-vous comme il rappelle encore ce jour et le rend en quelque sorte présent…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 24 Mar 2019, 10:55 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




5. (suite) Voyez-vous comme il rappelle encore ce jour et le rend en quelque sorte présent, jetant le trouble dans leur âme, et leur montrant que ceux-là seront surtout honorés qui auront fait sans la loi, les œuvres  de la loi ? Il est juste de dire maintenant, ce qu'il y a de plus admirable dans la prudence de l'apôtre. Après avoir donné la preuve que le Grec l'emporte sur le Juif, il omet ce point dans le résumé et la conclusion de ses raisonnements, pour ne pas exaspérer les Juifs. Afin de rendre ma pensée plus claire, je rapporterai ses paroles mêmes.


Car après avoir dit: "Ce ne sont pas ceux qui écoutent la loi qui seront justifiés, mais ceux qui l'observent", il devait logiquement dire:  "En effet, lorsque les gentils qui n'ont pas la loi font naturellement ce qui est selon la loi", ils valent mieux que ceux qui ont reçu l'enseignement de la loi. Il ne le dit pourtant pas; mais il s'arrête à l'éloge des Grecs, et ne pousse pas plus loin la comparaison, afin de faire accepter son langage aux Juifs. Il ne dit donc point cela; mais que dit-il ?  "En effet lorsque les gentils qui n'ont pas la loi font naturellement ce qui est selon la loi; n'ayant pas la loi, ils sont à eux-mêmes la loi; montrant ainsi l'œuvre de la loi écrite dans leurs cœurs, leur conscience leur rendant témoignage". Ainsi la conscience et la raison tiennent lieu de la loi…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 24 Mar 2019, 10:58 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ―  Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




5. (suite) Ainsi la conscience et la raison tiennent lieu de la loi.  Par là il fait voir encore que Dieu a donné à l'homme des forces suffisantes pour embrasser la vertu et fuir le vice.  Et ne vous étonnez point s'il le prouve une fois, deux fois, bien des fois. Ce point était capital pour lui, à cause de ceux qui disaient: Pourquoi le Christ est-il venu si tard ?  Où était donc autrefois cette grande Providence ?  

Après avoir réfuté cette objection en passant, il montre que dans les anciens temps, même avant la concession de la loi, la nature humaine était l'objet de tous les soins de la Providence. Car "ce qui est connu de Dieu était manifeste en eux"; ils savaient ce qui était bien, ce qui était mal, par quoi ils jugeaient les autres, et c'est ce qu'il leur reprochait en disant: "En jugeant autrui, tu te condamnes toi-même". Quant aux Juifs, outre ce que nous avons dit, la raison et la conscience…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques, soulignées
et gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Lun 25 Mar 2019, 11:24 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ― Romains II, v. 16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




5. (suite) Quant aux Juifs, outre ce que nous avons dit, la raison et la conscience, ils avaient la loi. Mais pourquoi ces expressions:  "S'accusant ou se défendant ?" S'ils ont la loi écrite dans leurs cœurs et qu'ils en fassent voir les œuvres, comment la raison peut-elle les accuser? Mais ce n'est pas seulement à cela que s'applique le mot: "Accusant", mais à la nature entière. Ici-bas nos raisonnements sont là, tantôt pour nous accuser, tantôt pour nous défendre, et devant cet autre tribunal, l'homme n'a pas besoin d'autre accusateur. Ensuite, pour augmenter la crainte, il ne dit pas: les péchés des hommes, mais:  "Ce qu'il y a de caché  dans les hommes".


Après avoir dit: "Penses-tu donc, ô homme  qui juges ceux qui font ces choses et qui les fais toi-même, que tu échapperas au jugement de Dieu ?"  Pour que vous ne subissiez point la sentence que vous portez vous-même, et que vous compreniez que celle de Dieu est bien plus juste que la vôtre, il ajoute:  "Ce qu'il y a de caché dans les hommes", et encore: "Par Jésus-Christ, selon mon Évangile". En effet, les hommes ne jugent que les apparences.


Or, plus haut il ne parlait que du Père, mais après les avoir abattus par la crainte, il parle maintenant du Christ, non d'une manière simple, mais après avoir fait mention du Père; et par là il relève la dignité de sa prédication. La prédication, dit-il, annonce ce que la nature avait déjà fait voir d'avance. Voyez-vous avec quelle prudence il les attire et les attache au Christ et à l'Évangile…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains,  Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Lun 25 Mar 2019, 11:42 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ― Romains II, v. 16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




6. Voyez-vous avec quelle prudence il les attire et les attache au Christ et à l'évangile et leur démontre que notre destinée ne se borne pas à la vie présente, mais qu'elle s'étend au-delà ? C'est ce qu'il avait déjà indiqué plus haut, en disant: "Tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère", et tout à l'heure encore:  "Dieu juge ce qu'il y a de caché dans les hommes".


Que chacun donc descende dans sa conscience, recherche ses fautes et s'en demande à lui-même un compte sévère, afin de n'être pas condamné avec le monde.  Car ce jugement sera terrible; ce tribunal, effrayant; ce compte, plein de terreur; là couleront des torrents de feu. "Là où un frère ne rachètera pas, un homme rachètera-t-il ?" (Psaume XLVIII, v.8).  Rappelez-vous ce qui est dit dans l'Évangile…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains,  Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Lun 25 Mar 2019, 11:45 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




6. (suite)  Rappelez-vous ce qui est dit dans l'Évangile: les anges volant çà et là, la salle des noces fermée, les flammes qui ne s'éteignent pas, les puissances qui entraînent dans la fournaise. Songez que si l'un de nous voyait son crime secret révélé dans cette église seulement, il aimerait mieux mourir et voir la terre s'entr'ouvrir sous ses pieds que d'avoir tant de témoins de sa faute. Qu'éprouverons-nous donc, quand tout sera manifesté à la face du monde entier, sur ce théâtre éclatant, resplendissant de lumière, sous les regards de tous, connus et inconnus ?  


Ô malheur ! De quoi donc suis-je forcé de vous épouvanter? De l'opinion des hommes, quand vous devriez craindre Dieu et son redoutable arrêt ? Que deviendrons-nous, dites-moi donc, quand, enchaînés, grinçant les dents, nous serons entraînés dans les ténèbres extérieures ? Et, ce qui est plus terrible encore, que ferons-nous, quand nous serons face à face avec Dieu ? Pour quiconque a du sentiment et de la raison…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains,  Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mar 26 Mar 2019, 1:18 pm

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ― Romains II, v. 16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




6. (suite) Car il est plus malheureux d'offenser Dieu que d'en être puni.  Mais maintenant nous sommes si misérables, que, sans la crainte de l'enfer, nous ferions à peine quelque chose de bien.  Aussi, à part toute autre raison, nous mériterions déjà l'enfer pour l'avoir craint plutôt que le Christ. Il n'en était pas ainsi du bienheureux Paul; c'était chez lui tout le contraire.


Mais parce que nos dispositions sont différentes, nous sommes condamnés à l'enfer.  Si nous aimions le Christ comme nous devrions l'aimer, nous saurions, qu'offenser son amour est un malheur plus horrible que l'enfer même; mais comme nous ne l'aimons pas, nous ne comprenons pas l'étendue de ce supplice. Et voilà ce qui fait le principal sujet de mes gémissements et de mes larmes. Pourtant que n'a pas fait Dieu, pour s'attirer notre amour ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mar 26 Mar 2019, 1:26 pm

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v.  28 ―  Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




6. (suite) Pourtant que n'a pas fait Dieu, pour s'attirer notre amour ? Quel moyen n'a-t-il pas employé ?  Qu'a-t-il négligé ? Et nous l'avons offensé, lui qui ne nous avait point fait de mal, qui nous avait même combles de bienfaits; quand il nous appelait et nous invitait de toutes manières, nous nous sommes détournés; il ne s'est point vengé pourtant, mais il est accouru, il a cherché à nous retenir, et nous nous sommes dégagés de ses mains pour courir au démon; il ne s'est point découragé encore, il nous a envoyés des milliers de prophètes, de messagers, de patriarches pour nous rappeler; et non seulement nous ne les avons point accueillis, mais nous les avons injuriés.


Malgré tout cela, il ne nous a point rejetés; comme ces amants passionnés dont les mépris ne sauraient éteindre l'affection, il s'en allait çà et là, s'adressant à tous: au ciel, à la terre, à Jérémie, à Michée, non pour nous accuser, mais pour se justifier; et par l'entremise des prophètes, il allait lui-même à ceux qui se détournaient, prêt à leur rendre compte, les priant d'entrer en pourparlers avec lui, et invitant à des entretiens ceux qui lui fermaient absolument l'oreille. "Mon peuple", lui disait-il, "que t'ai-je fait ? En quoi t'ai-je contristé ? Réponds-moi" (Michée  VI, v.3).  Après tout cela, nous avons tué les prophètes, nous les avons lapidés, nous leur avons fait tous les maux possibles.


Comment s'en est-il vengé ? Il ne nous a plus envoyé de prophètes, ni d'anges, ni de patriarches, mais son propre Fils; son Fils est venu et a été mis à mort; son amour, loin de s’éteindre, s'en est enflammé davantage; même après la mort de son Fils, il persiste à nous inviter et ne néglige rien pour nous ramener à lui. Et Paul s'écrie: "Nous faisons les fonctions d'ambassadeurs pour le Christ, Dieu exhortant par notre bouche. Réconciliez-vous avec Dieu" (II Corinthiens  V, v.20).  Mais rien de tout cela ne nous a réconciliés…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mer 27 Mar 2019, 10:24 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28  ―  Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




7. Mais rien de tout cela ne nous a réconciliés. Et il ne nous abandonne pas encore; il insiste, nous menace de l'enfer, nous promet son royaume, afin de nous attirer; mais nous restons toujours insensibles. Qu'y a-t-il de pire que cette dureté ? Si un homme en avait autant fait, ne nous serions-nous pas mis cent fois à son service ? O lâcheté ! O ingratitude !


Nous vivons toujours dans le péché et dans le crime; et si nous faisons quelque peu de bien, à l'exemple des serviteurs ingrats, nous l'examinons scrupuleusement, nous exigeons rigoureusement la récompense, s'il en mérite une. Et pourtant la récompense sera plus grande, si vous agissez sans espoir de récompense: car en parler, en tenir un compte exact, est le propre d'un mercenaire plutôt que d'un serviteur reconnaissant. Il faut tout faire pour le Christ, et non pour la récompense…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mer 27 Mar 2019, 10:26 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v.28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




7. (suite) Il faut tout faire pour le Christ, et non pour la récompense; car c'est pour s'attirer notre amour, qu'il nous a menacés de l'enfer, qu'il nous a promis son royaume. Aimons-le donc, comme il faut l'aimer: car c'est là la grande récompense, le royaume, le plaisir, la volupté, la gloire, l'honneur, c'est là cette félicité infinie que la langue ne peut exprimer ni l'esprit comprendre.  


Mais je ne sais comment j'ai été entraîné à dire ces choses, à exhorter des hommes qui ne dédaignent ni le pouvoir, ni la gloire présente, à les mépriser cependant pour l'amour du Christ; quoique, du reste, ces grands et généreux personnages aient porté l'amour jusque-là. Écoutez comme Pierre




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Mer 27 Mar 2019, 10:30 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v. 28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




7. (suite) Écoutez comme Pierre brûle de charité pour lui et le préfère à son âme, à sa vie, à tout; et après qu'il l'eut renié, il pleura, non à cause du châtiment, mais  parce qu'il avait renié son bien-aimé: tourment plus cruel que les plus durs supplices.


Et tout cela se passait avant la grâce du Saint-Esprit; souvent il insistait et disait: "Où allez-vous ?" Et auparavant: "A qui irons-nous ?"Et encore: "Je vous suivrai partout où vous irez". (Jean XIII, v.36, et Jean VI, v.69; Matthieu VIII, v.19).  


Car le Christ était tout pour eux; ils ne préféraient ni le ciel ni le royaume des cieux à leur bien-aimé. Vous  êtes tout pour moi, lui disaient-ils. Et pourquoi s'étonner que Pierre fût dans ces sentiments ?




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Jeu 28 Mar 2019, 10:06 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v.28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




7. (suite) Et pourquoi s'étonner que Pierre fût dans ces sentiments ?  Écoutez ce que le prophète avait dit: "Qu'y a-t-il pour moi dans le ciel ?  Et que désiré-je de vous sur la terre ?" (Psaume LXXII, v.25) C'est-à-dire, de tout ce qui est en haut, de tout ce qui est en bas, je ne désire rien que vous. Voilà l'amour, voilà l'affection, si nous aimons ainsi, le présent ni l'avenir ne seront rien pour nous au prix de cet attachement, et nous obtiendrons le royaume dans les délices de son amour. Et comment cela, direz-vous ?


En réfléchissant combien de fois nous l'avons outragé après tant de bienfaits, sans qu'il cessât de nous exhorter; combien de fois nous l'avons négligé, tandis que lui ne nous néglige point, lui, mais qu'il accourt, qu'il nous invite et nous attire à lui. Ces pensées et d'autres semblables pourront allumer en nous cet amour. Si celui qui aime ainsi était un homme de basse condition, et que l'objet de cet amour fut un roi ; ce roi ne serait-il pas enchanté d'une si grande affection ?  Certainement il le serait. Mais quand c'est le contraire qui a lieu; quand la beauté…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Jeu 28 Mar 2019, 10:09 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v.28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




7. (suite) Mais quand c'est le contraire qui a lieu; quand la beauté, la gloire, les richesses de celui qui nous aime sont ineffables, et que nous sommes absolument sans valeur, comment ne mériterions-nous pas mille châtiments, nous, êtres vils et abjects, si, étant aimé à l'excès par un être si grand, si admirable, nous répudiions son amour ? Il n'a besoin de rien de ce qui nous appartient, et il ne laisse pas de nous aimer; nous avons le plus grand besoin de ses dons, et nous ne répondons point à son amour, nous lui préférons la richesse, l'amitié des hommes, le repos, les aides du corps, le pouvoir et la gloire, tandis qu'il nous estime au-dessus de tout.


Il avait un Fils, légitime et unique; il l'a sacrifié pour nous; et nous lui préférons mille choses ! Ne méritons-nous pas l'enfer et le supplice, fût-il deux fois, trois fois, mille fois plus grand ? Qu'aurons-nous à dire, quand nous préférons les ordres de Satan…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Jeu 28 Mar 2019, 10:12 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"ET COMME ILS N'ONT PAS MONTRÉ QU'ILS AVAIENT

LA CONNAISSANCE DE DIEU, DIEU LES A LIVRÉS À UN SENS RÉPROUVÉ,

DE SORTE QU'ILS ONT FAIT LES CHOSES QUI NE CONVIENNENT PAS."  

(Romains I, v.28 ― Romains II, v.16)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.

1
. Autres péchés qui sont la conséquence de l'oubli de Dieu.
— Ceux qui les commettent sont inexcusables, et Dieu les punira.
2. Malheur à l'homme qui abuse de la longanimité de Dieu.
3. Dieu rendra à chacun selon ses œuvres: aux bons, la récompense, la gloire et la vie éternelle;
aux méchants, à ceux qui auront acquiescé, consenti au mal, le supplice éternel.
4. Dieu ne fait pas acception des personnes.
— Tous les hommes seront jugés, les Gentils suivant la loi naturelle, et les Juifs suivant leur propre loi.
5. Ce qui justifie devant Dieu, ce n'est pas d'entendre la loi, c'est de la pratiquer.
6. et 7. Crainte du jugement dernier: avoir plus d'horreur du péché que de l'enfer.
— Quel est l'amour de Dieu pour les hommes. — Ingratitude des hommes.




7. (suite) Qu'aurons-nous à dire, quand nous préférons les ordres de Satan aux lois du Christ, quand nous sacrifions notre salut, quand nous préférons les œuvres  du vice à celui qui a tout souffert pour nous ?  Quel pardon espérer pour une telle conduite ? Comment la justifier? C'est impossible.


Tenons-nous donc fermes pour ne pas courir au précipice; venons à résipiscence; réfléchissons à tout cela et rendons-lui gloire par nos œuvres (car il ne suffit pas de le glorifier en paroles), afin de jouir de sa gloire. Puissions-nous l'obtenir par la grâce et la bonté de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en qui la gloire, la force, l'honneur appartiennent au Père et au Saint-Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Après avoir dit que rien ne manque au Gentil pour se sauver, s'il observe la loi…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Ven 29 Mar 2019, 9:31 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. Après avoir dit que rien ne manque au Gentil pour se sauver, s'il observe la loi, et avoir établi son admirable comparaison, il expose les avantages des Juifs et ce qui leur inspirait de l'orgueil par rapport aux Grecs. Et d'abord leur nom, qui était très respectable, comme l'est maintenant celui du christianisme, et qui à lui seul formait une grande différence : aussi commence-t-il par là. Et voyez comme il montre le néant de cet avantage. Il ne dit pas: Toi qui es Juif, mais, "toi qui portes le nom de Juif et te glorifies en Dieu", c'est-à-dire, comme objet de son amour et son privilégié entre tous les hommes.


Il me semble ici les railler légèrement de leur orgueil et de leur grande vanité, en ce qu'ils ne profitaient point du don pour leur salut, mais en abusaient pour s'élever au-dessus des autres et les mépriser. "Et qui connaît la volonté de Dieu et discerne ce qui est le plus utile". Sans les œuvres, c'est là un défaut. Et pourtant cela semblait un avantage:…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Ven 29 Mar 2019, 9:34 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. (suite) Et pourtant cela semblait un avantage: Aussi fait-il soigneusement là distinction. Il ne dit pas: qui fais, mais, "Qui connais et discernes", sans pratiquer, sans agir. "Tu te flattes d'être le guide des aveugles". Ici encore il ne dit pas: Qui es le guide des aveugles, mais,  "Qui te flattes", qui te vantes de l'être:  car la présomption des Juifs était grande. Aussi emploie-t-il à peu près les expressions dont les Juifs se servaient eux-mêmes dans leur jactance.


Voyez dans les Évangiles ce qu'ils disent: "Tu es né tout entier dans le péché et tu nous enseignes ?" (Jean IX, v.34). Et ils se montraient fiers à l'égard de tout le monde. C'est ce que Paul continue à leur reprocher, en élevant les Gentils et en les abaissant eux-mêmes, afin de mieux les atteindre et de donner plus de poids à son accusation. Aussi va-t-il encore plus loin en variant ses expressions…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Ven 29 Mar 2019, 9:36 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. (suite) Aussi va-t-il encore plus loin en variant ses expressions. "Tu te flattes d'être le guide des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, le docteur des ignorants, le maître des enfants, ayant la règle de la science et de la vérité dans la loi". Il ne dit pas: Dans la conscience, dans les actions, dans les bonnes œuvres, mais: "Dans la loi".


Et après avoir dit cela, il fait ce qu'il a fait pour les Gentils. En effet, comme il a dit plus haut.  "En jugeant autrui, tu te condamnes toi-même", de même il dit ici: "Toi donc qui instruis les autres, tu ne t'instruis pas toi-même ?" Mais là il a été plus sévère, ici il est plus doux…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 30 Mar 2019, 12:28 pm

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE. "

(Romains II, v.17 ― Romains III, v. 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. (suite) Mais là il a été plus sévère, ici il est plus doux. Il ne dit point:  Et pour cela tu mérites un plus grand châtiment, parce que tu n'uses convenablement d'aucun des grands biens qui t'ont été confiés; mais il procède par interrogation pour les faire rougir et dit:  "Toi donc qui instruis les autres, tu ne t'instruis pas toi-même ?" D'autre part voyez encore la prudence de Paul ! Il rappelle ceux des privilèges des Juifs qui n'étaient point le résultat de leur zèle, mais des dons d'en-haut, et fait voir que non seulement ils sont inutiles à ceux qui les négligent, mais qu'ils entraînent une aggravation dans le châtiment.


Car ce n'est point â cause de leurs mérites qu'ils sont appelés Juifs, qu'ils ont reçu la loi, et tous, les autres bienfaits énumérés plus haut; mais c'est un effet de la grâce divine. Dès l'abord il avait dit qu'il ne sert à rien d'avoir écouté la loi, si on ne la pratique: "Ce ne sont que ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu". Maintenant allant beaucoup plus loin…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 30 Mar 2019, 12:28 pm

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE. "

(Romains II, v.17 ― Romains III, v. 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. (suite) Mais là il a été plus sévère, ici il est plus doux. Il ne dit point:  Et pour cela tu mérites un plus grand châtiment, parce que tu n'uses convenablement d'aucun des grands biens qui t'ont été confiés; mais il procède par interrogation pour les faire rougir et dit:  "Toi donc qui instruis les autres, tu ne t'instruis pas toi-même ?" D'autre part voyez encore la prudence de Paul ! Il rappelle ceux des privilèges des Juifs qui n'étaient point le résultat de leur zèle, mais des dons d'en-haut, et fait voir que non seulement ils sont inutiles à ceux qui les négligent, mais qu'ils entraînent une aggravation dans le châtiment.


Car ce n'est point â cause de leurs mérites qu'ils sont appelés Juifs, qu'ils ont reçu la loi, et tous, les autres bienfaits énumérés plus haut; mais c'est un effet de la grâce divine. Dès l'abord il avait dit qu'il ne sert à rien d'avoir écouté la loi, si on ne la pratique: "Ce ne sont que ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu". Maintenant allant beaucoup plus loin…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 30 Mar 2019, 12:32 pm

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE. "

(Romains II, v.17 ― Romains III, v. 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. (suite) Maintenant allant beaucoup plus loin, il fait voir que non seulement l'audition, mais (ce qui est bien plus que l'auditions) l'enseignement même de la loi ne sert de rien au maître, s'il ne pratique ce qu'il enseigne; que non seulement cet enseignement ne servira à rien, mais attirera un plus grand châtiment.


Et il choisit à propos ses expressions, il ne dit pas:  "Tu as reçu-la loi", mais:  "Tu te reposes sur la loi", car le Juif n'était point obligé de courir çà et là et de chercher ce qu’il avait à faire, il trouvait sans peine dans la loi le chemin qui conduit à la vertu.  Si les Gentils ont le raisonnement naturel…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Sam 30 Mar 2019, 12:34 pm

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




1. (suite) Si les Gentils ont le raisonnement naturel, par où ils l'emportent sur les Juifs; puisqu'ils accomplissent tout sans avoir entendu aucun précepte positif, il n'en est pas moins vrai que ceux-ci ont plus de facilité. Si vous dites: Je n'écoute pas seulement, mais j'enseigne, vous ne faites qu'ajouter une raison de plus pour être puni. Et comme leur orgueil s'en gonflait, il leur montre qu’ils n’en sont que ridicules. En effet, quand il dit: "Guide des aveugles, docteur des ignorants, maître des enfants", il fait allusion à leur orgueil, car ils abusaient étrangement de leurs prosélytes (c'était le nom qu'ils leur donnaient). Aussi parle-t-il sous toutes les formes de ce qui semblait leurs gloires…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 31 Mar 2019, 11:06 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




2. Aussi parle-t-il sous toutes les formes de ce qui semblait leurs gloires; parce qu'il sait que ce sont autant de motifs de plus pour l'accusation.  "Ayant la règle de la science et de  la vérité dans la loi". C'est comme si quelqu'un ayant l'image du roi n'en reproduisait aucun trait, tandis que ceux à qui elle n'aurait point été confiée la copieraient fidèlement.  


Après avoir rappelé les avantages qu'ils ont reçu de Dieu, il mentionne les vices que leur reprochaient les prophètes:  "Toi qui instruis les autres, tu ne t'instruis pas toi-même ? Toi qui prêches de ne point dérober, tu dérobes ? Toi qui dis qu'il ne faut pas être adultère, tu es adultère ? Toi qui as en horreur les idoles, tu commets le sacrilège ?"


Il était sévèrement défendu de toucher à rien de ce qui appartenait aux idoles, comme étant abominable; mais, dit l'apôtre, la tyrannie de l'avarice vous a fait fouler cette loi aux pieds. Ensuite il réserve pour la fin le reproche le plus grave, disant: "Toi qui te glorifies dans la loi, tu déshonores Dieu par la violation de la loi ?" Il y a ici deux reproches, ou plutôt trois…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Dim 31 Mar 2019, 11:09 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 31 Mar 2019, 11:08 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




2. (suite) Il y a ici deux reproches, ou plutôt trois: ils déshonorent, ils déshonorent par ce qui leur a été accordé à titre d’honneur, ils déshonorent celui qui les a honorés: ce qui est le comble de l'ingratitude. Et pour ne pas avoir l'air de faire ces reproches de son chef, il cite le prophète qui les accuse ici en abrégé, sommairement et comme en gros, mais plus tard en détail; ici encore Isaïe, puis ensuite David, après qu'il aura produit plusieurs réfutations. Pour preuve, leur dit-il, que ce n'est pas moi qui vous accuse, écoutez Isaïe:  "A cause de vous le nom de Dieu est blasphémé parmi les nations". (Isaïe LII, v.5).  


Voici encore deux autres accusations. Non seulement, dit-il, ils outragent Dieu, mais ils le font encore outrager par les autres. A quoi vous sert donc d'instruire, si vous ne vous instruisez pas vous-mêmes ?  Plus haut il s'était contenté de dire cela, maintenant il le tourne dans le sens contraire; car non seulement vous ne vous instruisez point vous-mêmes, mais vous n'apprenez pas aux autres ce qu'ils doivent faire, chose bien pire encore, non seulement vous ne leur apprenez pas la loi, mais vous leur enseignez tout le contraire, à blasphémer Dieu, ce qui est l'opposé de la loi. Mais, direz-vous, la circoncision est une grande chose….




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Empty Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX ROMAINS.

Message  ROBERT. le Dim 31 Mar 2019, 11:11 am

.
COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR  L’ÉPÎTRE  DE SAINT PAUL AUX ROMAINS. - Page 7 Saint_16
.    

.
"MAIS TOI QUI PORTES LE NOM DE JUIF,

QUI TE REPOSES SUR LA LOI ET TE GLORIFIES EN DIEU,

QUI CONNAIS SA VOLONTÉ, ET QUI, INSTRUIT PAR LA LOI,

SAIS DISCERNER CE QUI EST LE PLUS UTILE."

(Romains II, v.17 ― Romains III, v.8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. et 2. La simple connaissance extérieure de la loi sans l'application à s'y conformer,
ne servira de rien au Juif, et il en est de même de la circoncision.
3. Ce n'est qu'à l'homme vertueux qu'elle donne un avantage particulier.
4. Objection: quel avantage reste-t-il donc au Juif ? — Réponse.
5. Autre objection: Mais si nos prévarications ont servi à faire paraître la justice de Dieu,
Dieu n'est-il pas injuste de faire tomber sur nous sa colère ? — Réponse.
6. C'est par la pureté de leur vie que les chrétiens convertiront les infidèles.
— Que l'avarice est une véritable idolâtrie.




2. (suite) Mais, direz-vous, la circoncision est une grande chose. J'en conviens, pourvu cependant qu'elle soit accompagnée de la circoncision intérieure. Et voyez la prudence de Paul, avec quel à propos il amène la question de la circoncision. Il n'a point commencé par là, parce qu'on en avait une haute idée; mais après leur avoir prouvé qu'ils ont péché en matière plus grave et qu'ils ont fait blasphémer Dieu; assuré que l'auditeur les condamne et leur ayant ôté leur privilège, il parle de la circoncision, dans la confiance que personne n'osera plus la soutenir, et il dit: "A la vérité la circoncision est utile si tu observes la loi".



Il avait pourtant un autre moyen de la rejeter; il pouvait dire: Qu'est-ce que la circoncision ? Est-elle un mérite pour celui qui l'a reçue ? Est-elle une preuve de bonne volonté ? On la donne avant l'âge de raison; ceux qui étaient dans le désert, sont restés longtemps incirconcis; on voit d'ailleurs en plus d'un endroit qu'elle n'est pas très nécessaire. Ce n'est cependant point par ce côté qu'il la rejette, mais…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Traduit par M. C. Portelette.  Commentaires aux Romains, Tome X pp. 189 – 433. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.

.

italiques et  
gras ajoutés.
à suivre…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34634
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum