Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Jeu 03 Sep 2009, 8:18 pm

Bonjour,

Un de nos répondants m'a demandé qui était Ludolphe le Chartreux. Ce nouveau fil est pour faire suite à cette demande.

Bonne lecture mes enfants.

Tiré de : La Grande Vie de Jésus-Christ, par Ludolphe le Chartreux, tome I, Préface. 1883.
Parmi les auteurs qui ont écrit la Vie de Jésus-Christ, d'après les quatre Évangélistes et d'après les saints Pères, il en est un qui, depuis près de 600 ans, jouit d'une réputation justement méritée: c'est Ludolphe, Leutolfe ou Landulphe, surnommé tantôt le Saxon, à cause de son origine, et tantôt le Chartreux, à cause de sa profession monastique.

Malgré la grande célébrité de cet écrivain, on ne sait ni en quelle année, ni en quelle ville il naquit; bien qu'il soit originaire de Saxe, il a pu naître dans les diocèses de Cologne ou de Mayence qui faisaient alors partie de cette province, selon la remarque d'un historien (1).


______________________________________________

(1) Echard. (Scriptores Ordinis Prædicatorum, 1719.)
A suivre.


Dernière édition par Marc-Étienne le Sam 05 Sep 2009, 5:23 pm, édité 1 fois (Raison : Changement du titre.)
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Arthur le Jeu 03 Sep 2009, 9:09 pm

Merci pour les informations.

Arthur

Nombre de messages : 1496
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Monique le Jeu 03 Sep 2009, 9:31 pm

Merci cher Marc-Étienne, de nous mettre en ligne cette historique de ''Ludolphe le Chartreux'' ce qui ne peut-être que très intéressant, et pour ma part que je ne connaissais pas vraiment. pale
avatar
Monique

Nombre de messages : 6460
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  ROBERT. le Jeu 03 Sep 2009, 9:42 pm

.

Merci cher Marc-Étienne pour ce volume de Ludolphe le Chartreux, livre qui m'était totalement inconnu jusqu'à aujourd'hui...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  gabrielle le Ven 04 Sep 2009, 8:36 am

Sa vie nous donnera peut-être des indices de réponses Very Happy
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Roger Boivin le Ven 04 Sep 2009, 8:45 am

Bonne idée ! Merci D.G. Very Happy
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Diane le Ven 04 Sep 2009, 9:18 am

Merci ! Very Happy
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Ven 04 Sep 2009, 9:21 am

Il était très-jeune encore, lorsque vers le commencement du quatorzième siècle, il revêtit l'habit dominicain, dans quelque couvent de son pays. C'est là qu’il fut formé à la pratique des vertus chrétiennes et religieuses, ainsi qu'à l'étude des lettres divines et humaines; il ne tarda pas à se distinguer par les qualités de l'esprit et du cœur, sous la direction des maîtres habiles que l'institut des Frères-Prêcheurs possédait dans les contrées voisines du Rhin. On y voyait alors fleurir des hommes très-versés dans les matières spirituelles, entr'autres Eckart, Egnolf, Jean de Tambac, Jean Taulère et le bienheureux Henri Suso.

Ludolphe qui vivait dans la compagnie de ces illustres mystiques se sentit appelé à la contemplation des choses célestes et pour s'y livrer tout entier avec une plus grande facilité il résolut d'embrasser la vie solitaire. Après avoir milité vingt-six à trente ans sous la discipline de saint Dominique, il passa sous celle de saint Bruno, et se lia par des vœux nouveaux, non point en la Chartreuse de Cologne, ainsi que l'a dit Ellies Dupin (1), ni en celle de Mayence, comme Labbe l'a supposé (2), mais en celle de Strasbourg, d'après le sentiment de Trithème (3) et des anciens chroniqueurs.


________________________________________________

(1) Du Pin. Bibllothèque ecclés.
(2) Labbe. Appendix ad Caveum.
(3) Trithème. De Scriptor. eccles.
A suivre.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Ven 04 Sep 2009, 1:06 pm

Beaucoup prétendent que ce changement d'Ordre s'effectua vers l’an 1330 ; mais il n'arriva pas avant 1340, si nous en croyons D. Léon Le Vasseur qui parait mieux informé. Car ce religieux, qui fut secrétaire du Rév. Père Général D. le Masson, a rédigé les Ephemerides Cartusienses, sur des documents très-précis qu'il avait recueillis des différentes maisons de son Ordre.

Le même annaliste nous apprend que, dès l'an 1343, Ludolphe fut élu Prieur, non pas de la Chartreuse de Strasbourg, comme la plupart l'ont affirmé, mais de celle de Coblentz Confluentiæ, au diocèse de Trêves. Doux de caractère et non moins remarquable par ses vertus que par ses talents, notre vénéré Père n'avait pas tardé à gagner l'estime et la confiance de ses confrères qui l'avaient mis à leur tête, trois ans seulement après sa nouvelle profession.

Au bout de cinq ans, l'an 1348, il se démit de sa charge pour vaquer plus librement à la méditation des vérités éternelles et à la composition d'utiles ouvrages. Ayant obtenu la permission de visiter diverses bibliothèques, il se retira quelque temps à la Chartreuse de Mayence, et revint à celle de Strasbourg. Plusieurs ont cru qu'il était mort à Mayence; mais D. Le Vasseur assure qu'il mourut à Strasbourg dans une heureuse vieillesse, 13 avril 1378.

Chéri de Dieu et des hommes pour la pureté de sa vie et pour l'aménité de sa conversation, il répandit et laissa une telle odeur de sainteté que, dès le siècle suivant, l'historien Bostius, écho de l'opinion publique, célébra ses louanges, avec enthousiasme, comme d'un bienheureux habitant du ciel (1).


__________________________________________________

(1) Bostius (de Viris illustribus Ord. Cartus).
A suivre.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Ven 04 Sep 2009, 4:35 pm

Cœlicolum et logis custos Ludolphus avitos
Æquavit Patres, patriamque accepit Olympum
Et conservatæ æternum pietatis honorem.

Dans les nombreux documents imprimés ou inédits que nous avons compulsés, voilà tout ce que nous avons trouvé touchant la biographie de Ludolphe. Beaucoup d'écrivains en parlent avec de grands éloges, mais ce qu'ils en rapportent se réduit à quelques lignes, et encore ils se contredisent sur plusieurs points que nous avons signalés; tous du moins s'accordent à proclamer la science profonde et l'éminente piété du Chartreux Saxon. Ce religieux modeste qui, dans son célèbre ouvrage sur la Vie de Jésus-Christ a prêché l'humilité avec tant de conviction et d'éloquence, a voulu rester inconnu dans la retraite et le silence uniquement occupé de l'étude et de la prière loin des honneurs et des dignités que lui méritaient ses rares vertus et ses vastes connaissances.

Pendant sa longue carrière qui n'a pas duré moins de 80 ans il a mené plus de 60 ans à l'ombre du cloître et de l'autel une vie obscure et cachée qui n'en a pas été moins salutaire ni moins profitable pour lui-même et pour les autres. Sous ce rapport, Ludolphe peut être regardé comme un type parfait de vrai Chartreux. Quoique sa sainteté soit attestée d'un concert unanime, elle ne paraît pas avoir été honorée d'un culte public. On ne doit pas en être surpris si l'on considère l'esprit traditionnel de l'Ordre érémitique auquel il appartenait.

En effet...
A suivre.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Sam 05 Sep 2009, 7:09 am

…En effet D. Grég. Paravicini, Chartreux de Pavie, écrivant les Annales de son Ordre, l'an 1774, commence par avouer que : « au lieu de publier les actions louables et vertueuses de leurs Pères et Confrères, les écrivains Chartreux avaient préféré, pour la plupart, enseigner à vivre d'une manière louable et vertueuse. Les écrivains étrangers, ajoute le même historien, conviennent également que les Chartreux avaient plutôt coutume de taire que de révéler les choses glorieuses de leur Ordre. »

Aussi Benoît XIV dit dans son célèbre traité de Beatificatione et Canonizatione : L'Ordre de saint Bruno possédait jadis et possède encore beaucoup de très-saints personnages, quoique très-peu aient été canonisés (1). Dans le Bref autorisant le culte décerné au Bienheureux Nicolas Albergati, cardinal Chartreux, qui avait été un de ses glorieux prédécesseurs sur le siège de Bologne, le même Souverain-Pontife déclara, l'an 1744, que l'Ordre Cartusien s'appliquait moins à procurer les honneurs de la Canonisation que les mérites de la sainteté à un grand nombre de ses membres, comme on l'avait justement observé (2). Cette observation avait été faite déjà par le jésuite Théophile Raynaud, polygraphe du dix-septième siècle (1).

___________________________________________________

(1) De Beatif. et Canoniz. index. (Ordinem Cartusiensem plures viros sanctitate insignes habuisse et habere, licet paucissimi eorum fuerint Canonizati.)

(2) De Beatif. et Canoniz. lib. 1, c. 13, n. 17,18. (Ordo Cartusianus non tam sollicitas fuit multos sanctos suos patefacere, quam multos sanctos facere.)

(1) Theop. Reynald. Oper. t. 9 in Brunon. punct, 10, parag. 2, num. 6.

A suivre.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Sam 05 Sep 2009, 2:53 pm

Autant Ludolphe est peu connu par ses actions, autant il est célèbre par ses écrits. Quoique sa vie ait passé sans éclat, elle n'est pas restée sans fruit, et son existence, bien que paisible, n'a pas été oisive. Comme l'abeille diligente produit dans le secret de sa ruche un miel délicieux, notre laborieux Père a composé dans le calme de sa cellule d'excellents ouvrages. Parmi ceux qui lui sont attribués, le Carme Bostius (2) et le Chartreux Petreius (3) mentionnent des sermons et des traités qui depuis longtemps sont perdus. Ce ne sont peut-être que des extraits de son grand ouvrage comme les titres qu'on leur prête semblent l'indiquer entr'autres celui-ci: De remediis contra tentationes spirituales.

De plus, nous lisons dans la dissertation de Barbier sur les traductions de l'Imitation de Jésus-Christ : « Un traducteur de ce livre, Jehan de Grave (1544) affirme avoir entendu des gens savants et particulièrement exercés en telles vacations (?), qu'un personnage docte et dévot de l'Ordre des Chartreux, appelé Ludolphe de Saxone, était l'auteur de l'Imitation. »

Or, ajoute un savant critique de nos jours, bien que certainement Ludolphe ne soit point l'auteur de l'Imitation, c'est néanmoins pour lui un grand honneur d'avoir mérité qu'on lui attribuât ce livre immortel. Mais, comme le dit Gence dans la Biographie universelle, art. Ludolphe : si l'Imitation a été attribuée à Ludolphe, c'est que, en quelques manuscrits, elle a été donnée à un Chartreux, Prieur de Cologne, puis de Strasbourg, au quatorzième siècle, Henri Kalkar, qu’ on a confondu avec son contemporain, l'auteur plus connu de la Vie de Jésus-Christ. Quelques-uns ont aussi attribué à ce dernier auteur, sans preuve suffisante, une version allemande de l'Imitation.


_________________________________________________

(2) Bostius (de Viris illust. Ord. Cart.).
(3) Petreius (Biblioth. Cartus.).
A suivre.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  ROBERT. le Sam 05 Sep 2009, 3:15 pm

.

La vie cachée et obscure de Ludolphe me fait penser en beaucoup de points à celle d'un de nos très chers amis... sunny
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Sam 05 Sep 2009, 3:35 pm

Les titres plus solides sur lesquels repose la grande réputation de Ludolphe, ce sont les ouvrages latins certainement sortis de sa plume qui nous ont été fidèlement transmis. Ainsi, il a rédigé, sous le titre Enarratio in Psalmos, un Commentaire dans lequel, sans négliger le sens littéral, il développe surtout le sens spirituel, d'après les explications tirées de saint Jérôme, de saint Augustin de Cassiodore et de Pierre Lombard. Cette exposition des Psaumes imprimée dès l'an 1491, a été réimprimée plusieurs fois en divers lieux.

Mais le plus remarquable ouvrage de Ludolphe est intitulé communément Vita Christi. C'est tout à la fois une Histoire formée des quatre Évangélistes et un Commentaire extrait des saints Pères, une suite d'instructions et de méditations sur la Vie de notre divin Sauveur. Afin de montrer que l'oraison doit servir d'assaisonnement à l'étude, et l'étude d'aliment à l'oraison, chaque chapitre de ce dernier ouvrage, comme chaque psaume du précédent, se termine par une pieuse prière qui en exprime la quintessence et qui en est comme la fleur. De la sorte, l'esprit et le cœur trouvent également leur nourriture fortifiante et suave dans cette lecture instructive et touchante qui produit en même temps lumière et onction.

Aussi le chroniqueur Hermann Schedelius n'a pas hésité à dire : « La Vie de Jésus-Christ est écrite avec un art si merveilleux que ce livre paraît céleste, il semble être l'effet de l'inspiration plutôt que le résultat de l'étude. Son vénérable auteur y montre une connaissance approfondie des choses divines et humaines, mais surtout une notion aussi complète que possible de la Vie de Jésus-Christ. »

A suivre.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notice sur Ludolphe le Chartreux (complétée)

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Sam 05 Sep 2009, 5:21 pm

Bostius atteste que de son temps, au quinzième siècle, on conservait avec une grande vénération à la Chartreuse de Mayence l'autographe de Ludolphe : Liber Vitæ Christi. C'est ce même ouvrage que sainte Thérèse avait lu et qu'elle relisait en castillan, lorsqu'elle entra dans le sublime ravissement dont elle parle au chapitre 38e de sa Vie. Saint François de Sales mettait le livre de Ludolphe au même rang qu'un petit nombre d'écrits ascétiques dont il recommandait la lecture à sainte Jeanne-Françoise de Chantal; et la servante de Dieu, fidèle aux avis de son sage directeur, faisait ses plus chères délices de méditer habituellement ce qu'on appelait alors en France la Grande Vie de Jésus-Christ (1), Ce qui prouve en outre combien ce livre a été généralement estimé et recherché dans les pays catholiques, depuis plusieurs siècles, ce sont les nombreuses éditions et les différentes traductions qui en ont été publiées jusqu’ à ces derniers temps.
_______________________________________________

(1) Lettre 56 de saint François de Sales à Mme de Chantal (édit. Béthune). — Vie de Mme de Chantal, par la mère de Chaugy, 2e partie.

Source : La Grande Vie de Jésus-Christ, par Ludolphe le Chartreux, tome I, Préface. 1883.
FIN
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum