Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Aller en bas

Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Dim 07 Oct 2018, 1:36 pm

http://messe.forumactif.org/t7958-citations-des-peres-de-l-eglise-concernant-l-aumone-et-la-charite-en-espagnol#144795

Saint Jean Chrysostôme

2. ... Ne prenez pas l'aumône pour une dépense, mais pour un revenu ; non pour une perte, mais pour une affaire, car vous recevez plus que vous ne donnez. Vous donnez un morceau de pain, et vous recevez la vie éternelle ; vous donnez un vêtement, et vous recevez le vêtement de l'immortalité ; vous donnez la communauté du toit, et recevez le royaume des cieux ; vous vous procurez le périssable, et recevez ce qui durera toujours.  Et comment, me direz-vous, puis-je pratiquer l'aumône quand je suis pauvre ?  C'est précisément parce que vous êtes pauvre que vous pouvez faire l'aumône. C'est ainsi que le riche, enivré par l'abondance de son argent, proie de la fièvre la plus ardente et d'un amour insatiable, ne pense qu'à augmenter ce qu'il a ; le pauvre, cependant, qui est exempt de cette maladie et ne souffre pas de cette faiblesse, se détache plus facilement que lui.

(Homélie VIII, 2)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Lun 08 Oct 2018, 9:45 am

Saint Jean Chrysostôme

Ce qui donne à l'aumône son caractère n'est pas la quantité de biens, mais la quantité d'intention ou d'esprit. Ainsi, la veuve de l'Évangile ne jeta que ses deux convictions et surpassa celles qui nageaient dans la richesse, et l'autre veuve, avec une poignée de farine et un peu d'huile, hébergea le prophète dont l'âme était toute céleste; et ni l'un ni l'autre n'a été entravé par la pauvreté. Par conséquent, ne trouvez pas d'excuses superflues et insensées. Dieu ne demande pas l'abondance en donnant, mais la richesse en intention ; et cette richesse ne se manifeste pas par la mesure des dons, mais par la bonne volonté des donateurs. Êtes-vous pauvre, le plus pauvre des hommes? Mais vous ne serez pas plus que cette veuve qui a dépassé de loin les riches. Vous manque-t-il la nourriture nécessaire ?Mais vous ne manquerez pas autant que la veuve de Sidon, qui était allée au plus profond de la famine, qui n'attendait plus que la mort, était entourée du chœur de ses enfants, et pourtant elle ne pardonnait pas ce qu'elle avait, mais avec une extrême pauvreté elle achetait des richesses ineffables. Sa main a produit une époque et l'hydre ou le pichet est devenu un pressoir. De peu il fit germer une source abondante ...

(Homilíe VIII, 2)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Mar 09 Oct 2018, 8:25 am

Saint Jean Chrysostôme

1....Dans les contrats matériels, c'est un gain pour que celui qui a emprunté oublie celui qui lui a prêté ; mais dans les contrats spirituels, le gain de celui qui doit payer, même si c'est la plus grande dette, est que ceux qui doivent la percevoir s'en souviennent continuellement. Ainsi, le prêt remboursé abandonne le payeur et le receveur, diminuant le patrimoine de l'un et augmentant celui de l'autre. Ce n'est pas comme ça que ça se passe dans les choses spirituelles. Ici, il est possible de payer et de garder ce qui a été payé. Ici, il est possible de payer et de garder ce qui a été payé. Et ce qui est merveilleux, c’est que nous payons avec ce que nous payons aux autres. Si j'enterre et garde constamment mes biens dans mon âme, sans donner à qui que ce soit une part en eux, mes gains diminuent et ma richesse diminue ; mais si je prends et porte à tous sans exception tout ce que je sais et fais à beaucoup de ceux qui y participent, ma richesse spirituelle augmente.

Qu'il en soit ainsi, afin que celui qui distribue aux autres puisse augmenter son dépôt et à ceux qui cachent ce qu'ils ont, les témoins sont les serviteurs de l'Évangile à qui les talents ont été confiés, cinq contre un, trois contre un, et un contre un. Deux d'entre eux ont été honorés; mais l'autre, pour l'avoir gardé pour lui-même et n'avoir donné aucune partie à personne, il n'a pas pu le dupliquer, et pour cela, il a été puni. Nous entendons tous cet exemple et craignons la punition qui  venait de là. Essayons donc de prendre pour nos frères les biens que nous avons, de les mettre au milieu pour tous et de ne pas les cacher. Car plus nous donnons aux autres, plus nous nous enrichissons ; plus nous partageons nos gains, plus nous augmentons notre propre richesse.

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Mer 10 Oct 2018, 9:40 am

Saint Jean Chrysostôme

1...apprenons de lui (Lazare) de ne pas considérer les riches comme bienheureux, ni les pauvres comme misérables. Ou plutôt, si la vérité doit être dite, ce n'est pas le riche qui est entouré de beaucoup de choses, mais celui qui n'a pas besoin de beaucoup de choses ; ni le pauvre qui n'a rien, mais celui qui désire beaucoup de choses. C'est ce que nous devons avoir par définition de la richesse et de la pauvreté. Alors, si vous voyez quelqu'un qui désire beaucoup de choses, même s'il possède les richesses de tous, tenez-le pour le plus pauvre de tous. Si vous voyez, au contraire, qu'il n'a pas besoin de beaucoup de choses, même quand il n'a rien, prenez-le pour l'homme le plus opulent du monde.

Par la disposition de l'âme, et non par la quantité de richesse, nous sommes habitués à juger de la pauvreté et de la richesse. Celui qui a toujours eu soif ne dirait pas qu'il est en bonne santé, peu importe l'abondance dont il jouit, peu importe ce qu'il ressent près des rivières et des fontaines. Que lui apporte l'abondance de l'eau, si sa soif reste inépuisable ? C'est comme ça qu'on juge les riches. Ne laissons jamais ceux qui ont faim et soif des biens des autres être en bonne santé, et ne pensons pas que ceux qui ne sont pas capables de calmer leur désir jouissent de l'abondance, peu importe à quel point ils sont entourés des biens du monde entier. Cependant, ceux qui se contentent des leurs et ne se cachent pas derrière les biens des autres, même lorsqu'ils sont les plus pauvres du monde, doivent être considérés comme les plus riches. En effet, celui qui n'a pas besoin de ce qui est étranger, mais se contente de ce qui lui suffit, est l'homme le plus opulent du monde....

(Homélie II, 1 et suivantes.)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Jeu 11 Oct 2018, 9:10 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

4...Et pourtant, l'homme riche n'a pas commis d'injustice envers Lazare, car il ne lui a pas pris ses biens.
Son péché n'était pas de lui donner une partie de la sienne. Or, si celui qui ne donne pas une partie de la sienne a celui qui n'a pas sympathisé comme accusateur, quel pardon celui qui prend ce qui n'est pas à lui, car ceux qui sont lésés par lui l'entoureront partout ? Il n'y aura pas besoin de témoins, d'accusateurs, de preuves ou d'indices. Les faits eux-mêmes, comme nous l'avons fait, apparaîtront sous nos yeux. "Voici," dit le Seigneur, "l'homme et ses oeuvres."

Et c'est ainsi que ne pas donner une partie de ce que l'on a est déjà une lignée de rapine. Ce que je vous dis vous rendra peut-être plus étranger, mais ne vous étonnez pas. Je vais plaider avec vous un témoignage des Écritures divines qui dit qu'il est rapacité, avidité et fraude non seulement d'enlever ce qui appartient aux autres, mais aussi de ne pas donner une partie des siens aux autres. De quel témoignage s'agit-il ? Dieu réprimande les Juifs par la bouche du prophète, et dit : "Le pays a produit ses fruits, et vous n'avez pas apporté la dîme, mais le butin des pauvres est dans vos maisons" (Mal 3:10). "Parce que tu n'as pas fait, dit-il, les offrandes habituelles, tu as enlevé les pauvres." Et c'est ce qui est dit pour montrer aux riches qu'ils ont ce qui appartient aux pauvres, même s'ils sont entrés dans l'héritage du père, même si l'argent leur vient d'où qu'il soit. Et dans une autre partie, il est dit aussi : "Ne décevez pas la vie des pauvres" (Eccli 4:1).  Celui qui escroque, l'étranger escroque, car il est appelé escroquerie pour prendre et retenir l'étranger. Et par ce passage, on nous enseigne aussi que si nous cessons de faire l'aumône, nous serons punis tout comme les fraudeurs.

Ainsi donc, les choses ou les richesses, où que nous les ramassions, appartiennent au Seigneur, et si nous les distribuons parmi les nécessiteux, nous obtiendrons une grande abondance. Et si le Seigneur vous a accordé d'avoir plus que les autres, cela ne devait pas être dépensé en fornication et en ivrognerie, en fêtes, en habits de luxe et autres dissolutions, mais être distribué parmi les nécessiteux. Un collectionneur qui reçoit des fonds impériaux, s'il ne les distribue pas à ceux qui lui sont envoyés, mais les utilise pour ses propres vices, doit en rendre compte et sa fin est la mort. Ainsi, l'homme riche est un collecteur de l'argent à distribuer aux pauvres et il est chargé de le distribuer à ceux de ses compagnons de service qui sont dans le besoin. Alors, s'il emploie pour lui-même plus que le besoin ne l'exige, il devra rendre dans l'au-delà le récit le plus rigoureux, car ce qui est à lui n'est pas le sien, mais de ceux qui, comme lui, sont les seuls serviteurs du Seigneur.

(Homélie II, 4)
avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Ven 12 Oct 2018, 11:45 am

Saint Jean Chrysostôme

5. Sauvons donc ce qui est à nous comme s'il était étranger, afin qu'il devienne à nous ; et comment sauverons-nous comme s'il était étranger ? Ne pas le dépenser pour des utilisations inutiles ou simplement pour notre bénéfice. Nous devons aussi donner une part aux mains des pauvres. Même si vous êtes opulent, si vous dépensez plus que nécessaire, vous devrez rendre compte de la richesse qui vous a été confiée. La même chose se produit dans les grandes maisons. Et tant de gens confient leurs granges ou leurs entrepôts à leurs esclaves ; mais les esclaves gardent très bien ce qui leur est donné et n'abusent pas de ce qui leur est confié, mais le distribuent à ceux qui et quand le maître l'ordonne. Vous aussi, faites ça. Vous aussi, vous avez reçu plus que les autres, non pas pour le dépenser vous-même, mais pour être un bon intendant pour les autres.

(Homélie II, 5)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Sam 13 Oct 2018, 7:18 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

Demandons-nous aussi pourquoi le riche a vu Lazare, non avec un homme juste, mais dans le sein d'Abraham. La raison en est qu'Abraham était pour lui une réprimande vivante de son inhospitalité. Et c'est ainsi qu'Abraham était comme s'il attendait les passants pour les amener dans sa maison ; l'homme riche, d'un autre côté, méprisait celui qui était en lui. Ayant à sa porte un si grand trésor et une occasion en matière de santé, il passait devant tous les jours et n'a pas profité de la protection du pauvre homme. Le patriarche ne l'a pas fait, bien au contraire. Assis devant la porte de sa tente, comme il disait le réseau aux passants, et comme le pêcheur qui jette le filet à la mer sort habituellement du poisson, mais aussi parfois de l'or et des marguerites, ainsi Abraham, voulant attraper les hommes dans son filet, prit une fois les anges, et ce qui est merveilleux, c'est qu'il les prit sans le savoir.

C'est ce que Paul loue admirablement lorsqu'il dit : "N'oubliez pas l'hospitalité, car c'est par l'hospitalité que certains ont accueilli sans le vouloir les anges" (Hebr XIII, 2). Et il a dit : "Sans s'en rendre compte." Pour les avoir reçus avec une telle bienveillance de savoir qu’ils étaient des anges, rien n’aurait été formidable. La gloire est que, sans savoir qui étaient ces passants, et croyant qu'ils n'étaient que des hommes sur le chemin, il les appela chez eux avec tant de  détermination. De même vous. Si l'accueil d'un homme illustre et célèbre montre beaucoup de détermination et de soins, vous ne faites rien d'admirable. La vertu même de l'hôte oblige souvent les plus hospitaliers à faire preuve de bienveillance. Ce qui est grand et admirable, c'est de montrer cette bienveillance en accueillant les premiers à venir, les méprisés et les misérables. C'est pourquoi le Christ a dit qu'il louerait ceux qui le font : "Comme vous l'avez fait à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous l'avez fait" (Mt 25, 45). Et encore : "Ce n'est pas non plus la volonté de votre Père qu'un de ces petits périsse" (Mt 18, 14). Et un autre : "Quiconque scandalisait un de ces petits,  il vaudrait mieux qu’il mette une meule autour du cou et le jette à la mer" (Mt 18, 6). Et partout le Christ a beaucoup de compte avec le petit et le minimum. C'est ce qu'Abraham savait et c'est pourquoi il ne s'est pas arrêté pour examiner qui étaient et où étaient les passants, comme nous le faisons maintenant, mais il les a tout simplement reçus.

(Homélie II, 5)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Dim 14 Oct 2018, 7:34 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

Ainsi, celui qui veut pratiquer la bonté n'a pas besoin de demander un récit de vie, mais un remède à la pauvreté et à l'aide dans le besoin. Les pauvres n'ont qu'une seule défense, qui est leur indigence et leur besoin. Ne lui demandez plus rien ; même s'il est le plus méchant des hommes, s'il n'a pas la nourriture nécessaire, remédions à sa faim. C'est ce que le Christ nous a ordonné de faire, en disant : " Soyez comme votre Père qui est aux cieux, qui fait lever son soleil sur le mal et sur le bien, et pleut sur le juste et sur le pécheur "(Mt 5, 45). Le miséricordieux est un port dans le besoin, mais le port accueille tous ceux qui ont fait naufrage et tous ceux qui sont sauvés du danger. Qu'ils soient bons ou mauvais, quoi qu'ils soient en danger, le port les accueille tous en son sein. Pareil pour toi. Si vous voyez du sol qu'un homme souffre d'un naufrage de pauvreté, ne jugez pas, ne demandez pas de compte, mais aidez le malheur immédiatement. De quoi essayez-vous de vous inquiéter? Dieu vous a délivré de toute inquisition et de tout travail inutile ; ce que beaucoup n'auraient pas dit, comment ils auraient été irrités si Dieu avait ponctuellement examiné la vie, vérifié au préalable la vie et les miracles de chacun, et l'aurait ensuite aidé ! Mais, non, Dieu nous a délivrés de toutes ces difficultés. Pourquoi, alors, nous charger de soucis inutiles ? C'est une chose d'être juge, c'en est une autre d'être miséricordieux.

(Homélie II, 5)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Lun 15 Oct 2018, 11:34 am

L'aumône ou la miséricorde est ainsi appelée parce que nous la faisons à ceux qui ne la méritent pas. C'est la même chose à laquelle Paul nous exhorte lorsqu'il nous dit : "Mais ne manquez pas de faire du bien à tous, spécialement aux frères de la foi" (Ga 6, 9-10). Si nous nous mettons à chercher et à découvrir qui est indigne, nous n'aurons pas facilement à portée de main ni ce qui est digne ; mais si nous faisons du bien même aux indignes, nous aurons sûrement à portée de la main les dignes et ceux qui valent tout cela. C'est ce qui est arrivé ponctuellement au bienheureux Abraham. N'étant pas allé interroger et examiner les passants, il a pu une fois loger des anges. Nous devons l'imiter, et pas moins que lui, à son descendant Job. Car Job a parfaitement imité la magnanimité de son ancêtre, et c'est ainsi qu'il dit : "Ma porte a été ouverte à tout passant" (Job 31:32). Il n'était pas ouvert à l'un et fermé à l'autre ; tous pouvaient simplement y entrer.

6. Je vous exhorte à faire de même pour vous-mêmes, sans vouloir en savoir plus que ce qui vous convient. Le mérite du pauvre homme n'est que sa misère. Tous ceux qui viennent nous voir avec celui-ci n'ont pas besoin de creuser plus profond. Nous ne faisons pas l'aumône à la douane, mais à l'homme. Nous n'avons aucune compassion pour sa vertu, mais pour sa calamité. C'est ainsi que nous aussi nous serons attirés par la grande miséricorde du Seigneur ; c'est ainsi que, même si nous ne sommes pas dignes, nous jouirons de sa bonté. Si nous cherchons et découvrons le mérite de ceux qui sont les serviteurs de Dieu comme nous, Il nous fera la même chose et, parce que nous demandons des comptes à nos compagnons, nous perdrons nous-mêmes la bénignité d'en haut. "Car avec le jugement avec lequel vous jugez, vous serez jugés ", dit le Seigneur (Mt VII:2)....

Si possible, rappelez-vous de tout ce que je viens de vous dire: mais si vous ne pouvez pas vous souvenir de tout, je vous exhorte à toujours vous rappeler ce qu'il vaut pour tout, à savoir que ne pas donner aux pauvres leurs biens, c'est commettre avec eux un viol et tenter leur propre vie. Rappelez-vous que nous ne conservons pas ce qui nous appartient, mais le leur. Si nous encourageons ces dispositions intimes, nous allons donner beaucoup de nos richesses, nous allons nourrir le Christ affamé ici et nous aurons un grand dépôt là-bas et nous atteindrons les biens à venir ...

(Homélie II, 5-6)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Mar 16 Oct 2018, 7:42 am

...Et c'est ainsi que l'Église est donc un corps qui a des yeux et une tête. Maintenant, si le talon cloue une épine, l'œil se penche vers le bas, comme un membre qui est du corps, et ne dit pas :  Comme je suis situé en hauteur, je méprise le membre inférieur. Non, l'œil bascule et quitte sa hauteur. Et pourtant, quoi de plus vil que le talon et de plus noble que l'œil ? Mais la sympathie corrige toutes les différences et l'amour tempère tout. Vous devez faire de même. Si vous êtes rapide, si vous attrapez des choses à la volée, mais que votre frère ne suit pas si vite ce qui est dit, que votre œil descende au talon. Ayez pitié du membre boiteux, de sorte que ni par votre vitesse ni par votre lenteur il ne sera privé de la parole. N'utilisez pas votre intelligence pour ruiner l'autre, mais remerciez Dieu pour la rapidité qu'Il vous a donnée. Vous êtes riche ? Je suis heureux et je vous félicite, mais l'autre est encore pauvre. Au nom de votre richesse, je ne resterai pas dans la pauvreté. L'autre porte une épine ; son raisonnement est confus. Puis vous descendez vers lui et tirez l'épine....


(Homélie VI, 4)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Jeu 18 Oct 2018, 11:34 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

C'est ce que les  gens vulgaires, éblouis par le plaisir et l'ennui, disent encore aujourd'hui : "Nous avons eu beaucoup de biens", disent-ils, quand ils veulent réfléchir à quel point ils se sont laissés emporter par la gourmandise. N'appelez pas cela, homme, simplement des biens, et considérez qu'il vous a été donné par le Seigneur de jouir modérément, de préserver la vie et de réparer la faiblesse du corps.  Les vrais biens sont les autres. Rien de tout cela n'est une marchandise. Le plaisir, la richesse, le luxe en tenue vestimentaire, n'ont que le nom des marchandises. Mais qu'est-ce que je dis le nom des marchandises ? Ces choses, si nous ne les utilisons pas correctement, sont souvent la cause de la ruine. Ainsi, la richesse n'est bonne que pour son propriétaire, quand il ne l'utilise pas pour le plaisir, pour l'ivrognerie et les délices nuisibles, mais, jouissant d'un plaisir modéré, distribue le reste pour la subsistance des pauvres. Alors la richesse est un bien. Mais si l'on doit se donner au plaisir et à toute autre forme d'intempérance, non seulement on n'en profite pas, mais on la précipite dans un abîme profond. Qu'est-il arrivé à cet homme riche. C'est pourquoi le patriarche lui dit : "Fils, souviens-toi que tu as reçu les biens dans ta vie"....

(Homélie VII, 5)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Ven 19 Oct 2018, 9:46 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

Au peuple d'Antioche

Ce n'est pas le riche qui a beaucoup, mais qui donne beaucoup. Rico était Abraham, mais pas avide. Abraham n'a pas diverti pour découvrir la maison de ceci ou de cela, ni pour garder trace de ses richesses. Abraham sortit de sa tente et vit si un étranger ou un pauvre passait, pour remédier à la pauvreté et accueillir le voyageur. Il ne couvrit pas son toit d'or, mais il cloua sa hutte près du chêne et se contenta de l'ombre des feuilles. Cette masure était si splendide pour lui que les anges ne dédaignaient pas d'y habiter, car ils ne cherchaient pas la splendeur de la maison, mais la vertu de l'âme. Nous aussi, bien-aimés, imitons ce patriarche et dépensons ce que nous avons avec ceux qui sont dans le besoin. Cette masure avait été improvisée et pourtant elle était plus lumineuse que les palais royaux. Aucun roi n'a jamais diverti les anges, mais celui qui était assis sous un chêne et qui avait cloué cette hutte méritait cet honneur, bien qu'il n'ait pas apprécié ce don pour la vilenie de sa maison matérielle, mais pour le luxe de son âme et la richesse qui y était déposée.

N'essayons pas non plus de décorer nos maisons, mais plutôt, devant la maison, notre âme. N'est-ce pas honteux de couvrir les murs de marbre sans raison ni motif et de laisser le Christ marcher nue dans les rues ? Quel est l'intérêt pour vous ? Allez-vous le retirer de ce monde ? Non, vous ne prendrez pas la maison quand vous quitterez ce monde ; ce que vous prendrez sans remède est votre âme. En ce moment même, nous planons au-dessus de l'ampleur du danger. Aidez-nous dans nos maisons, sortez-nous du danger qui nous menace. Ils ne peuvent pas. Et vous en êtes témoins vous-mêmes, qui les abandonnez, les laissez vides et fuyez dans le désert, comme ceux qui craignent les pièges et les filets. Aide-nous maintenant, richesses, mais ce n'est pas le moment. Maintenant, si, quand il s'agit de la colère d'un homme, il est montré combien peu d'argent vaut, beaucoup plus se passera ainsi devant le tribunal divin et incorruptible. Si, quand un homme est offensé et irrité pour rien, il utilise l'or pour nous maintenant, beaucoup moins absolument sera sa puissance quand c'est Dieu qui nous irrite, qui n'a besoin de rien d'or. Nous construisons des maisons pour vivre, pas pour l'ostentation.

Ce qui sort de la nécessité est superflu et inutile. Mettez des chaussures plus grandes que votre pied. Vous ne pourrez pas les supporter, car ils vous retiennent. Ainsi, une maison plus grande que nécessaire vous empêche d'aller au ciel, voulez-vous construire des maisons splendides et grandes ? Je ne m'y oppose pas, mais pas sur terre. Construisez des tentes dans les cieux, afin d'en accueillir d'autres ; des tentes qui ne seront jamais détruites. C'est quoi cette folie qui s'enfuit et reste ici ? Rien n'est plus trompeur que la richesse, aujourd'hui avec vous et demain contre vous. Partout où il arme les yeux des envieux. C'est un ennemi de l'intérieur, nous l'avons toujours à la maison....

(Homélie II, 5 à 8 )

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Lun 05 Nov 2018, 10:36 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

6. ... Ne me dites pas que vous avez passé des années et des années à accumuler des rentes, que vous possédez des talents infinis d'or et que vos profits ont augmenté de jour en jour. Tout ce que tu peux dire à ce sujet, c'est parler pour parler. Plusieurs fois en une seule heure, en un instant, comme une rafale de vent soulève la poussière légère, de sorte que tout ce qui sort d'un coup de vent d'une maison. Notre vie est pleine d'exemples similaires, les Écritures sont pleines de textes qui nous l'enseignent. Aujourd'hui est riche, demain est pauvre. C'est pourquoi j'ai souvent ri en lisant dans certains testaments que quelqu'un possède la propriété de mes champs ou de ma maison, et l'autre l'usufruit. Parce que la vérité est que nous avons tous le simple usufruit et que personne ne possède la propriété. Et même si dans..  toute notre vie il n'y a pas de changement dans notre richesse, à l'heure de la mort, que cela nous plaise ou non, nous la laisserons à d'autres, et nous n'aurons joui que de l'usufruit, et nous irons dans la prochaine vie nus et purs de tout bien.

Là où il apparaît que ceux qui ont vraiment la propriété de la richesse sont ceux qui méprisent encore l'usufruit et rient de sa jouissance. Celui qui jette ce qu'il a et le donne aux pauvres est celui qui utilise ses biens comme il le devrait et quitte ce monde avec la vraie possession de ceux-ci. Même dans sa mort, il ne perd pas cette possession, mais à ce moment-là, il récupère tout, et même plus qu'il ne l'a laissé. Et il le récupère quand il a le plus besoin de son aide, au jour du jugement, quand nous devons tous rendre compte de nos œuvres. Celui qui veut garder l'usage, la possession et la seigneurie se débarrasse de tout ce qu'il possède. Celui qui ne le fait pas devra, à l'heure de la mort, se séparer sans remède de tout, et même bien des fois avant la mort, il perdra tout, avec des dangers et des maux qui ne se disent pas. Et ce n'est pas le seul mal que le mouvement vienne soudainement, mais que les riches continuent à souffrir de la pauvreté sans l'exercer au préalable. Pas tant que ça, le pauvre. Il n'a pas mis sa confiance dans l'or et l'argent, matière sans âme, mais en Dieu, qui nous la donne en abondance. De sorte que l'homme riche, qui doit subir des changements fréquents et successifs de fortune, est dans plus d'incertitude que le pauvre homme.

Et qu'est-ce que cela signifie que "Dieu nous donne tout abondamment pour en jouir" ? (I Tim, 6, 17). Dieu nous donne abondamment tout ce qui est beaucoup plus nécessaire que l'argent, comme l'air, l'eau, le feu, le soleil, etc. Et on ne peut pas dire que le riche apprécie plus les rayons du soleil que le pauvre, ni que le riche respire plus d'air que le pauvre. Tout est là, égal et commun à tous.  Pourquoi, alors, ce qui est le plus grand et le plus nécessaire, ce qui soutient notre vie, a été rendu commun par Dieu, et ce qui est le plus petit et le plus vil, je veux dire l'argent, n'est pas commun, pourquoi, est-ce que je demande encore ? Sauvegarder notre vie et que nous avons au pair un palenque de vertu.  Ainsi, si tout ce qui est nécessaire n'est pas commun, les riches, avec leur cupidité habituelle, noieraient peut-être les pauvres. Parce que s'ils faisaient ça avec de l'argent, ils en feraient beaucoup plus avec ces trucs. Et, d'autre part, si l'argent était commun et à la portée de tous, l'occasion de l'aumône et le motif de la charité seraient supprimés.

(Homélie II, 5 à 8 ; Au peuple d'Antioche)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Mar 06 Nov 2018, 9:21 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

7. Ainsi, pour vivre en paix, tout ce dont dépend notre vie a été rendu commun ; mais, à son tour, pour que nous ayons l'opportunité de couronnes et de mérites, l'argent n'est pas devenu commun. Ainsi, en haïssant l'avidité et en pratiquant la justice et en distribuant nos biens aux nécessiteux, nous pouvons trouver, par cette procédure, une consolation pour nos propres péchés. Dieu t'a rendu riche. Pourquoi vous rendez-vous pauvre ? Il vous a enrichis pour que vous puissiez aider les pauvres, pour qu'avec votre libéralité envers les autres vous puissiez racheter vos propres péchés. Il vous a donné de l'argent, non pour le faire taire pour votre perdition, mais pour le verser pour votre salut.  Dieu a aussi rendu la possession de l'argent incertaine et instable, afin de détruire par ce moyen la folie avec laquelle on aime et cherche. Car si ceux qui n'ont aucune raison de se confier en lui, et de voir dans les yeux les ruses qui sont nées de lui, et qu'ils brûlent dans son amour, qui ou que pardonneraient-ils si les richesses étaient aussi fermes et non périssables, que ne mettraient-ils pas la main sur eux, veuves, orphelines ou pauvres ?...

8...D'où aussi, dès le commencement, Dieu a imposé à l'homme le joug du travail, non pour le punir et le tourmenter, mais pour l'instruire dans la tempérance. Adam a perdu le paradis quand il a vécu une vie oisive ; mais quand l'apôtre a vécu entre travail et fatigue et a dit : "Travaillant jour et nuit avec effort et fatigue " (II Co 11, 27), il fut alors enlevé au paradis et grimpé jusqu'au troisième ciel. Ne maudissons pas le travail, ne rejetons pas l'occupation. Ainsi, même devant le royaume des cieux, nous recevons ici la plus grande récompense, le plaisir, le fruit du travail. Et non seulement le plaisir, mais ce qui vaut beaucoup plus que le plaisir, la santé la plus pure. Sur les riches, outre l'ennui, il y a un déluge de maladies ; les pauvres, cependant, sont libérés des mains des médecins, et s'ils tombent un jour dans une maladie, comme ils sont libérés de toute gêne et gardent leur corps robuste, ils se rétablissent rapidement par eux-mêmes. Le grand bien est la pauvreté pour ceux qui savent la porter généreusement, trésor non dérobable, canne très forte, possession non nocive, refuge imprenable....

(Homélie II, 5 à 8 ; Au peuple d'Antioche)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Mer 07 Nov 2018, 10:18 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

3. ... Combien j'en entends dire : "Qu'il n'y ait pas de pauvreté." Couvrons la bouche de ceux qui sont irrités par l'existence de la pauvreté, car c'est un blasphème. Répondons-leur : "Qu'il n'y ait pas de petits d'âme, car la pauvreté donne vie à des biens indicibles, et sans elle, la richesse ne vaut rien". Ne calomnions ni l'un ni l'autre. La pauvreté et la richesse sont des armes qui, si nous le voulons, nous mènent, l'une et l'autre, à la vertu. Un soldat courageux, quelles que soient les armes qu'il porte, montre sa vertu ; un homme lâche et timide ne sait pas marcher avec les siens.

Et parce que vous réalisez que c'est la vérité, rappelez-vous, Job, qui était d'abord riche puis pauvre, et qui a dû manier les deux types d'armes et avec les deux il est sorti victorieux. Quand le riche dit : "Ma porte a été ouverte à tout passager" (Job 31:32). Et quand j'étais pauvre : "L'Éternel me l'a donné, l'Éternel me l'a pris. Comme cela arriva au Seigneur " (Job 1, 21). Quand il était riche, il faisait preuve d'une hospitalité généreuse ; quand il était pauvre, d'une grande patience. C'est bien vous. Vous êtes riche ? Faites l'aumône généreusement. Vous êtes venu pour moins que ça ? Il fait preuve d'une grande constance et d'une grande patience. Ni la richesse ni la pauvreté ne sont simplement mauvaises. Par le libre arbitre de ceux qui les utilisent, ils deviennent tous les deux mauvais.

(Homélie XV, 3)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Jeu 08 Nov 2018, 11:29 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

1. ...Grande est l'œuvre de l'aumône, pour laquelle Salomon a crié : "L'homme est grand, et l'homme de miséricorde est digne d'honneur" (Prov. 20:6). Grandes sont les ailes de l'aumône. Il coupe l'air, passe la lune, transcende les rayons du soleil et retourne vers les absides du ciel. Mais il ne s'arrête pas là ; il passe au ciel même, laisse derrière lui la foule des anges, les chœurs des archanges et les puissances supérieures, et se tient devant le même trône royal. C'est ce que nous enseigne l'Écriture elle-même : "Corneille, vos prières et vos aumônes sont montées jusqu'à l'obéissance de Dieu" (Ac 10, 4).L'observance de Dieu signifie que, même si vous avez beaucoup de péchés, le fait que l'aumône soit votre avocat ne signifie pas que vous devez avoir peur. Aucune des puissances célestes ne s'oppose à lui. Il vient réclamer une dette, il tient l'arrêté royal entre ses mains. Car la voix vient du Seigneur lui-même : "Tout ce qui est fait à l'un des plus petits, c'est à moi qu'il est fait" (Mt XXV). Alors, autant d'autres péchés que vous en avez, avec tout ce que vous portez l'aumône.

(Homélie III, 1)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique le Ven 09 Nov 2018, 8:05 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

6. ... A vous de me le dire, nous savons tout ça bien et ponctuellement. Nous l'avons appris il y a longtemps ; vous n'êtes pas le premier à nous l'apprendre. On ne l'a pas entendu de ta bouche pour la première fois. Vous ne prêchez pas des nouveautés, mais ce que beaucoup de personnes présentes ici nous ont enseigné. Je sais aussi que cela et d'autres choses semblables que vous avez apprises plusieurs fois, mais j'aurais aimé que, comme vous les avez apprises plusieurs fois, vous en ayez pratiqué certaines ! "Celui qui fait l'aumône aux pauvres prête à Dieu" (Pr 19:17). Faisons l'aumône à Dieu, afin que nous recevions de Lui la récompense de notre humanité. Mais ô très sage parole : "Celui qui fait l'aumône aux pauvres" ne donne pas à Dieu, mais : "Il prête à Dieu" ! Notre avidité est bien connue dans les Écritures. Il sait que nous sommes insatiables et que nous avons l'œil pour le profit. C'est pourquoi il n'a pas simplement dit "Celui qui fait l'aumône aux pauvres donne à Dieu", vous n'imaginez pas que le salaire serait le même ; mais "Celui qui fait l'aumône aux pauvres prête à Dieu". Et si Dieu nous emprunte de l'argent, c'est notre débiteur. Que préférez-vous donc avoir Dieu comme juge ou débiteur ? Le débiteur a du respect pour celui qui lui a prêté ; mais le juge ne se soucie pas de ce qu'il a emprunté.

7. Mais il faut aussi voir d'une autre manière pourquoi Dieu a dit : "Celui qui donne aux pauvres me prête". Il a vu, comme je l'ai déjà dit, notre cupidité, qui a toujours tendance à profiter, et comment le prêteur ne le fait jamais sans garantie. La garantie exigée par le prêteur est une hypothèque, un gage ou une obligation. Avec l'un de ces trois titres, il donne son argent, à savoir : un garant, comme je l'ai déjà dit ; une hypothèque réelle ou un gage. Or, comme Dieu l'a vu, sans ces garanties, personne ne prête ou ne regarde l'humanité, mais n'a qu'un oeil pour le profit ; comme, d'autre part, les pauvres n'ont rien de tel : ils n'ont pas d'hypothèque, car ils n'ont rien ; ils n'ont pas de gages, car ils sont nus ; pas une sûreté, car il n'a pas de crédit pour sa propre misère ; comme Dieu l'a vu, que les pauvres étaient en grand danger à cause de leurs besoins et les riches à cause de leur inhumanité, Lui-même est intervenu au milieu comme caution pour les pauvres et comme gage pour les riches. Si tu ne lui fais pas confiance pour sa misère, fais-moi confiance pour mon opulence. Il a vu les pauvres et ne l'a pas méprisé, mais il s'est donné lui-même en gage de celui qui n'a rien, et par sa grande bonté il s'est tenu aux côtés des pauvres. Certes, le bienheureux David a dit de cette bonté de Dieu : "Il se tenait à la droite des pauvres" (Ps 108, 3). "Celui qui fait l'aumône aux pauvres prête à Dieu." Ayez confiance, dit-il, car vous Me prêtez. ''

Et qu'a-t-il gagné en vous empruntant de l'argent ? Vraiment, il n'y a pas d'iniquité comme tenir Dieu responsable, mais pour condescendre à votre iniquité et pour briser votre  inflexibilité avec ma bonté, nous allons aussi examiner ce point. Quel profit faites-vous en prêtant à d'autres ? combien exigez-vous d'eux ? Un pour cent n'est pas un pour cent si vous recherchez un taux d'intérêt équitable ? Mais si vous multipliez votre avidité, vous aurez un double fruit et une triple iniquité.  Mais j'ai vaincu votre avidité et surpassé votre appétit de gain. Avec mon opulence, je couvre et couvre votre franchise. Vous demandez un pour cent, je vous donne cent pour cent. Alors empruntez, Seigneur, et empruntez-moi ici l'aumône des pauvres, afin qu'un jour vous me rendiez la pareille.

(Homélie VII, 6 et 7)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations des Pères de l'Eglise concernant l'AUMÔNE et la CHARITÉ (en espagnol/français)

Message  Monique Aujourd'hui à 10:18 am

SAINT JEAN CHRYSOSTÔME

"J'avais faim et tu m'as nourri." Oh grande bonté, oh bénignité sans mesure ! Celui qui donne sa nourriture à toute chair, qui ouvre ses mains et gonfle tout animal béni, "j'avais faim", dit-il, "et vous m'avez donné à manger.'' Ce n'est pas que sa dignité soit abaissée, mais que son amour pour l'homme soit le garant des pauvres. "J'avais soif et tu m'as donné à boire." Qui est celui qui dit cela ? Celui qui verse de l'eau sur les lacs, les rivières et les sources ; celui qui dit dans son Évangile : "Celui qui croit en moi, comme le dit l'Écriture, des fleuves d'eau vive couleront dans son ventre " (Ion 7:38) ; celui qui dit : " Que celui qui a soif vienne à moi et boive " (ibid. 37).

"J'étais nu, poursuit-il, et tu m'as vêtu.'' Vêtons-nous celui qui a revêtu le ciel de nuées, qui a revêtu toute l'Église et le monde entier ? Car tous ceux d'entre vous qui ont été baptisés en Christ ont revêtu le Christ" (Gal 3:27). "Elle était en prison..." En prison. Vous, qu'est-ce que vous obtenez d'elle ? Déclarez-nous ce que vous dites, car votre dignité nie vos paroles. Quand t'avons-nous vu comme un couple en détresse et n'avons-nous rien fait de tel avec toi ? ce que tu as fait, dit-il, avec un seul de ces petits, tu l'as fait avec moi.

Le mot n'est-il pas vrai : "Celui qui fait l'aumône aux pauvres prête à Dieu" ?

(Homélie VII, 7)

avatar
Monique

Nombre de messages : 6665
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum