LE CHAPELET CHEZ LES METIS.

Aller en bas

LE CHAPELET CHEZ LES METIS. Empty LE CHAPELET CHEZ LES METIS.

Message  Roger Boivin le Sam 29 Sep 2018, 3:42 pm



TROISIÈME LÉGENDE

LE CHAPELET CHEZ LES METIS.

Longtemps avant l'arrivée des missionnaires au Nord-Ouest, des voyageurs canadiens avaient apporté dans ce pays des objets de piété, et s'ils n'en avaient pas enseigné l'usage aux femmes indiennes qu'ils avaient épousées, la connaissance de ces objets ne leur était pas étrangère.

Un commis de la Baie d'Hudson, M. George Fleury Deschambault, monté très jeune dans les pays du Nord, et mort à un âge avancé, possédait encore à la fin de sa vie le chapelet qu'il avait reçu de M. Roque, supérieur du collège de Montréal, au jour de sa première communion.

Ce chapelet existe encore ; il est devenu une relique de famille.

Monsieur Deschambault fit, dans le Nord, de nombreux voyages pour la traite des pelleteries ; il porta toujours avec lui son chapelet et jamais il n'eut la malchance de l'égarer. Il le récitait tous les jours et même on assure qu'il le faisait réciter à ceux qui demeuraient avec lui.

Pendant les nombreuses années qu'il passa au service de la compagnie de la Baie d'Hudson, loin de tous secours religieux, son chapelet fut sa sauvegarde contre le danger d'y perdre la foi, et son unique consolation dans l'isolement où il se trouva très souvent. Sa fidélité à le réciter lui valut non seulement la grâce de garder la foi, mais lui mérita aussi les secours pour demeurer fervent catholique, malgré le milieu protestant dans lequel il vécut.

Sur la fin de sa carrière, son chapelet était encore son arme favorite. Frappé par la mort lorsqu'il revenait de l'église, il tomba au milieu d'un champ qu'il traversait. Ceux qui allèrent à son secours le trouvèrent avec son chapelet à la main. Il eut le bonheur avant d'expirer, de recevoir les derniers sacrements de la main de Sa Grandeur Mgr Taché.

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11790
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE CHAPELET CHEZ LES METIS. Empty Re: LE CHAPELET CHEZ LES METIS.

Message  Roger Boivin le Sam 29 Sep 2018, 3:54 pm


D'autres catholiques, dans ces pays sauvages, imitèrent la belle pratique de M. Deschambault.

Madame Lajimonière, la première canadienne qui vient à la Rivière-Bouge (1806), emporta avec elle son chapelet, qu'elle aussi récitait tous les jours. Elle racontait dans sa vieillesse que, grâce à cette pratique, elle avait été délivrée plus d'une fois de dangers éminents.

Un jour, une bande de sauvages cris, qui s'étaient mis en campagne pour aller lever des chevelures [scalper], trouvèrent Madame Lajimonière seule dans une petite loge, au milieu de la prairie ; ils l'auraient probablement massacrée, comme les étrangers qu'ils rencontraient ; mais, l'ayant vue à genoux dans sa tente, récitant pieusement son chapelet, ils la respectèrent et passèrent outre.




LÉGENDES DU NORD-OUEST - Par l'Abbé Georges DUGAS (1833-1928), Missionnaire :

https://archive.org/stream/cihm_30158?ref=ol#page/n37
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11790
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum