LA POLITESSE

Aller en bas

LA POLITESSE

Message  Roger Boivin le Jeu 30 Aoû 2018, 9:08 am



VERTUS INSPIRATRICES DE LA POLITESSE


180 — Quelles sont les vertus inspiratrices de la politesse ?

Ce sont: la charité, la simplicité, le tact, la bienveillance, l’exactitude, la discrétion, la distinction, le respect, la propreté, l’ordre, le bon langage, le maintien, la complaisance, la reconnaissance.

181 — Qu’est-ce que la charité ?

La charité, source de politesse, est cette politesse du cœur qui apprend à aimer le prochain, à sacrifier son bonheur à celui d’autrui, si bien caractérisée par saint Paul quand il dit: “Elle est patiente, elle est bienfaisante, elle n’est point jalouse. Elle ne pense point le mal, elle ne fait rien contre la bienséance, elle ne cherche point ses propres intérêts. Elle croit tout, elle supporte tout, elle souffre tout.”

182 — Qu’est-ce que la simplicité ?

La simplicité ou modestie dans les manières est cette vertu qui fait qu’on évite de se mettre en scène, de se faire valoir et d’at- tirer sur soi l’attention. L’homme simple aime et recherche la vie cachée. Il ressemble à cette fleur qui sè dérobe à la vue et que son parfum seul fait découvrir.

183 — Qu’est-ce que le tact ?

Le tact, qu’on pourrait appeler “toucher moral”, est cette vertu qui fait deviner ce que les autres souffrent et aller au-devant de ce qu’ils désirent. Il indique, mieux que les livres, ce qu’on peut dire et ce qu'on doit faire, ce qu'on peut faire et ce qu'il faut éviter. Ses qualités sont l'à-propos, l'opportunité et la mesure.

184 — Qu’est-ce que la bienveillance ?

La bienveillance, c'est la bonté dans les pensées. Elle consiste à voir en tout le bon côté du prochain et, autant que possible, à ne juger de lui que favorablement. Elle fait sienne cette parole de saint François de Sales. “Si une action avait cent visages, il la faudrait regarder en celui qui est le plus beau".

185 — Qu’est-ce que l’exactitude ?

L'exactitude, appelée par Louis XVIII la “Politesse des Rois", est l'habitude de faire toute chose avec soin et ponctualité. Ce mot, mais non la chose, n'a été admis dans notre langue qu'au XVIIe siècle.

186 — Qu’est-ce que la discrétion ?

La discrétion est la retenue judicieuse dans les paroles et dans les actions. Elle est à l'âme ce que la pudeur est au corps. Sans discrétion, on ne peut être un honnête homme. Avoir de la discrétion dans le monde, c'est tout entendre et tout voir et ne jamais rien répéter sans raison majeure et jamais en public.

187 — Qu’est-ce que la distinction ?

La distinction est une émanation de la vertu, dont les qualités rejaillissent sur le visage; les dons extérieurs, la régularité et l'harmonie des lignes importent peu: tout réside au dedans. Elle suppose une certaine noblesse d'idées et de sentiments, unie à une belle simplicité de manières et de langage.

188 — Qu’est-ce que le respect ?

Le respect, appelé aussi vénération, déférence, est un sentiment qui incline spontanément notre âme devant toute supériorité ou devant des personnes qui ont des droits à nos égards, droits fondés sur la raison ou sur le cœur: Dieu et ses ministres, nos parents et nos maîtres; tous ceux qui sont investis de l'autorité; la femme, le vieillard, l'enfant et le pauvre. Le respect s'appelle selon le cas: vénération, respect mêlé d'affection; révérence, respect nuancé de crainte; déférence, respect allié à la condescendance.

189 — Qu’est-ce que la propreté ?

La propreté est une forme du respect de soi-même et des autres; elle importe à la bonne santé du corps et de l'âme; elle est la parure du pauvre. Henri IV disait: “Je ne sais comment on peut se dispenser d'honnêteté et de propreté, quand il ne faut qu'un coup de chapeau pour être honnête et un verre d'eau pour être propre."

190 — Qu’ est-ce que l’ordre ?

L'ordre consiste à avoir une place pour chaque chose, et à mettre chaque chose à sa place. Toutes choses étant placées de manière que rien ne s'égare ou ne se détériore, elles tombent immédiatement sous la main. Une personne d'ordre soumet sa vie à un règlement; toutes ses actions se font à des instants marqués; chaque heure a son devoir et chaque devoir, son heure.

191 — Qu’est-ce que le bon langage ?

Le bon langage est celui qui est soumis aux règles de la grammaire, de l'honnêteté et du bon goût. Il est net et précis en même temps que simple et digne. Il ne doit être ni affecté ni exagéré.

192 — Qu’est-ce que le maintien ?

Le maintien est l'ensemble des attitudes que prend le corps; il caractérise une personne et la fait juger plus ou moins favorablement. C'est un indice presque infaillible pour un observateur attentif. Le bon maintien doit être digne et bienséant; ferme sans raideur; gracieux sans afféterie; aisé sans arrogance; modeste sans timidité. Il donne un air distingué et inspire le respect.

193 — Qu’est-ce que la complaisance ?

La complaisance est la disposition à s'accommoder aux désirs, aux goûts de quelqu'un. L'homme complaisant fait volontiers abnégation de ses vues personnelles si ce sacrifice peut faire plaisir au prochain et qu'il n'en résulte aucun mal.

194 — Qu’est-ce que la reconnaissance ?

La reconnaissance c'est, comme l'a dit le poète, le premier besoin d'un cœur bien né. Elle n'oublie pas un bienfait reçu et à l'occasion, elle se fera un impérieux devoir d'obliger son bienfaiteur.

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11217
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA POLITESSE

Message  Roger Boivin le Jeu 30 Aoû 2018, 9:14 am



OBSTACLES À LA POLITESSE


195 — Quels sont les obstacles à la politesse ?

Ce sont: l'égoïsme, la gêne, la forfanterie, les manies, le laisser-aller.

196 — Qu’est-ce que l’égoïsme ?

L'égoïsme est la recherche excessive de soi-même. Cette tendance fait le fond de notre nature viciée par le péché originel. L'expérience montre que rien n'est si sec, si froid, si ingrat, si fermé à la compassion, si rebelle au dévouement qu'une personne égoïste. Le moi est pour elle la limite de l'univers; elle ne voit rien au delà. Inutile donc, pour elle, de se gêner afin d'être polie.

197 — Qu’est-ce que la gêne ?

La gêne est une contrainte fâcheuse, résultat d'une trop grande timidité. Elle rend gauche et, même avec de l'esprit, elle fait passer pour inintelligent.

198 — Qu’est-ce que la forfanterie ?

La forfanterie consiste à s’attribuer des avantages que l’on n’a pas, ou à exagérer ceux que l’on peut avoir. On peut encore appeler ce défaut, vantardise. Le vantard se met continuellement en scène. Lui seul est habile. Les vantards sont la plaie des sociétés. La préoccupation de se faire valoir les empêche de voir qu’ils se rendent ridicules.

199 — Qu’entendez-vous par manie ?

Une manie est une habitude bizarre, quelquefois ridicule; c’est une fantaisie, un goût porté à l’extrême. Les manies gâtent les meilleures natures et rendent parfois un homme de mérite insupportable en société. Peu de personnes en sont complètement exemptes. Des goûts excessifs, des attaches immodérées dégénèrent facilement en manies; les collectionneurs deviennent facilement maniaques.

200 — Qu’est-ce que le laisser-aller ?

Le laisser-aller ou le sans-gêne est l’état d’une personne sans éducation, sans délicatesse et sans dignité. Elle ne tient aucun compte des règles du savoir-vivre et elle s’en vante. Pour amuser, elle ne craint pas de singer le paillasse; mais son genre grotesque, admiré des imbéciles et des sots, fait le supplice des gens d’esprit et des personnes réservées.


____


MANUEL D'HYGIÈNE, DE BIENSÉANCE ET DE CIVISME - Par une Réunion de Professeurs - Ouvrage approuvé par le Comité catholique du Conseil de l'Instruction publique - 1939 :

https://archive.org/stream/bienseance1939#page/n47


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11217
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA POLITESSE

Message  Javier le Ven 31 Aoû 2018, 6:07 am

Merci, Roger. C'est très intéressant et édifiant.

Que Dieu vous bénisse toujours, mon frère.
avatar
Javier

Nombre de messages : 2040
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA POLITESSE

Message  Monique le Ven 31 Aoû 2018, 11:22 am

La représentation de ces vertus est une excellente règle d'inspiration à la vie de tous les jours.

Merci Roger de nous la faire partager.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6536
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum