COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Sam 16 Juin 2018, 1:35 pm

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. En m'entendant parler d'athlète, n'allez pas vous représenter un saint Paul, un homme invincible, mais quelqu'un du commun qui, s'il n'était grandement soutenu et encouragé, ne demeurerait peut-être pas ferme, et n'en gagerait peut-être pas même la lutte. De cette manière ceux qui, sans combattre eux-mêmes, sont cause de la victoire remportée, méritent bien de partager la couronne. Faut-il s'étonner si parmi les vivants celui qui prend part aux combats est appelé à partager les récompenses des combattants, lorsque cette sorte de communion n'est pas même interdite avec ceux qui sont morts, couchés dans la tombe, déjà couronnés et qui n'ont plus besoin de rien? C'est saint Paul lui-même qui le dit: "Communiquant avec les mémoires des saints".


Comment cela est-il possible, direz-vous ?


— Lorsque vous admirez un saint, lorsque vous imitez quelqu'une des belles actions qui l'ont fait couronner, vous participez à ses combats et à ses couronnes. "Que le Seigneur lui accorde de trouver miséricorde devant le Seigneur en ce jour-là"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Dim 17 Juin 2018, 1:53 pm

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite) "Que le Seigneur lui accorde de trouver miséricorde devant le Seigneur en ce jour-là". Il a eu pitié de moi, veut-il dire, donc il recevra à son tour miséricorde en ce jour terrible et redoutable, où nous aurons tant besoin de miséricorde.  "Que le Seigneur", dit-il, "lui accorde de trouver miséricorde devant le Seigneur".


Quoi donc, y a-t-il deux Seigneurs ? Nullement, nous n'avons qu'un seul Seigneur qui est Jésus-Christ, et qu'un seul Dieu. C'est un des passages dont abusent les Marcionites. Mais qu'ils sachent que c'est une manière de parler familière à la sainte Écriture et qu'elle en use fréquemment. Par exemple elle dit…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Dim 17 Juin 2018, 1:56 pm

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite) Par exemple elle dit:  "Le Seigneur a dit à mon Seigneur", et encore:  "J'ai dit au Seigneur: Vous êtes mon Seigneur" (Psaume CIX, 1, et Psaume XV, 2); et ailleurs encore:  "Le Seigneur fit pleuvoir de la part du Seigneur" (Genèse XIX, 24).  Cette manière de parler indique des personnes consubstantielles, et non une différence de nature.


L'Écriture parle ainsi non pour nous faire entendre deux substances différentes l'une de l'autre, mais deux personnes de la même substance l'une et l'autre. Remarquez encore ce que dit l'apôtre: "Que le Seigneur lui accorde.... " Quoi ?  Rien autre chose que la miséricorde. Comme Onésiphore avait eu pitié de lui, il souhaite que Dieu ait aussi pitié d'Onésiphore. Si Onésiphore, qui s'était exposé aux dangers, avait besoin de miséricorde pour être sauvé, nous en aurons aussi besoin à bien plus forte raison. Car il sera terrible, deux fois terrible le compte…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Dim 17 Juin 2018, 2:00 pm

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite) Car il sera terrible, deux fois terrible le compte à rendre au Seigneur.


— Nous aurons besoin de beaucoup d'indulgence pour ne pas nous entendre dire: "Retirez-vous de moi , je ne vous connais pas, vous qui opérez l'iniquité"; et encore: "Allez, maudits, au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges" (Matthieu VII, 23 et Matthieu XXV, 41);  et encore:  "Il y a un abîme entre vous et nous" (Luc XVI, 26); et encore ce mot plein de terreur: "Prenez-le, et le jetez dans les ténèbres extérieures"; et encore celui-ci qui n'est pas moins affreux: "Serviteur méchant et paresseux" (Matthieu XXII, 13 et Matthieu XXV, 26).  Rien de plus terrible et de…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Lun 18 Juin 2018, 11:00 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite)  Rien de plus terrible et de plus épouvantable que ce tribunal; et cependant Dieu est doux et clément. Il se nomme le Dieu des miséricordes et le Dieu de la consolation, et il est bon comme personne n'est bon, il est plein de bénignité, de mansuétude et de compassion, et il ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive (Ézéchiel XIII, 23).  D'où vient donc, d'où vient que ce jour est rempli de tant d'épouvante ? Un fleuve de feu coule devant sa face; les livres où nos actions se trouvent écrites, sont ouverts; ce jour est comme une fournaise ardente; les anges parcourent l'univers en tout sens, partout les feux s'embrasent.


— Comment donc peut-on dire que le Seigneur est clément, qu'il est miséricordieux, qu'il est bon ?  


— Il est bon même ainsi…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Lun 18 Juin 2018, 11:03 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite) — Il est bon même ainsi; c'est cela même qui montre la grandeur de sa bonté. Car par ce moyen il nous inspire une grande terreur, afin qu'excités par cette raison nous concevions enfin le désir du céleste royaume.


Remarquez comme le témoignage qu'il rend à Onésiphore n'est pas un témoignage ordinaire et tel quel.  "Souvent il m'a soulagé", dit-il. J’étais comme un athlète que la fatigue et la chaleur accablent, et il m'a rafraîchi, réconforté.


— "Vous savez mieux que personne toutes les assistances qu'il m'a rendues à Éphèse". Il m'a consolé non seulement à Éphèse, mais aussi à Rome. Tel doit être l'homme vigilant et sobre, ce n'est pas une fois, ni deux, ni trois, qu'il doit travailler, mais toute sa vie. De même que ce n’est pas assez pour notre corps de se nourrir une fois pour subsister ensuite le reste du temps de notre vie, mais qu'il a besoin d'une nourriture quotidienne; de même notre piété veut être chaque jour entretenue par la pratique des bonnes œuvres. Nous avons un grand besoin de miséricorde…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Lun 18 Juin 2018, 11:05 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite) Nous avons un grand besoin de miséricorde. C'est pour nous guérir de nos péchés que le bon Dieu a fait tout ce qu'il a fait; pour lui il n'a besoin de rien, c’est pour nous qu'il agit. C'est pourquoi il nous a tout révélé et expliqué, et non seulement expliqué par des paroles mais confirmé par des œuvres.  Certes on pouvait en croire sa parole; mais pour que personne ne s'imagine que l'enfer ne soit qu'une exagération de langage et un vain épouvantail, il ajoute à sa parole la preuve par les faits. Comment cela ?



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Mar 19 Juin 2018, 10:33 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




2. (suite) Comment cela ? En infligeant des châtiments aux particuliers et aux nations. Cette preuve par les faits, il vous la donne tantôt en châtiant Pharaon, tantôt en versant sur la terre les eaux du déluge pour la destruction du genre humain, tantôt en répandant des torrents de feu sur des villes coupables.


Et aujourd'hui  même que de méchants ne voyons-nous pas punis et châtiés ? Ce sont là autant de preuves de l’existence de l'enfer.  Pour nous empêcher de nous endormir du sommeil de la négligence…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Mar 19 Juin 2018, 10:35 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. Pour nous empêcher de nous endormir du sommeil de la négligence, et d'oublier ses paroles, Dieu nous donne des faits pour raviver notre souvenir et nous faire ouvrir les yeux; ainsi il nous montre ici-bas des jugements, des tribunaux, des peines. Quoi ! Les hommes prendraient tant de souci du juste de l'injuste, et Dieu le souverain législateur serait indifférent ? Cela n'est pas admissible.


Dans les maisons des particuliers, sur la place publique; nous voyons partout des tribunaux. Un père de famille, dans sa maison, juge chaque jour ses serviteurs, il leur demande compte de leurs fautes, punit les uns et pardonne aux autres.  Dans les champs, le fermier…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Mar 19 Juin 2018, 10:37 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Dans les champs, le fermier et sa femme sont jugés tous les jours. Sur son navire le capitaine exerce la justice comme le général d'armée dans son camp. Enfin on voit des tribunaux partout, on en trouverait jusque dans  les écoles où le maître juge ses disciples. Dans leur particulier comme en public. Partout les hommes exercent la justice les uns envers les autres; nulle part on ne voit la justice négligée, partout au contraire il faut que l'on compte avec elle.


Quoi donc, encore une fois ! Parmi nous la justice portera de tous côtés ses investigations dans les villes, dans les maisons, nul ne sera oublié; et en ce jour-là, lorsque la main de Dieu sera pleine de justice, que sa justice sera comme les montagnes de Dieu, en ce jour-là il ne serait pas tenu compte de la justice ! Et comment ce Dieu qui juge, ce Dieu juste…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Mer 20 Juin 2018, 2:19 pm

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Et comment ce Dieu qui juge, ce Dieu juste et fort supporte-t-il le mal avec tant de longanimité, et ne le punit-il pas tout de suite ? Tant que nous sommes ici-bas, il a raison d'être patient. Il use de patience pour vous attirer à  la pénitence; mais si vous persistez dans votre malice, "vous amassez un trésor de colère par votre cœur dur et impénitent" (Romains II, 5).


Si Dieu est injuste, il rend à chacun son mérite; et il ne laisse pas sans vengeance les victimes de l'injustice; car c'est là même une oeuvre de justice. S’il est puissant, il exerce sa justice même après la mort, et au jour de la résurrection, car c'est là l'œuvre de la puissance. Que s'il est patient et tolérant, ne nous en troublons pas…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Mer 20 Juin 2018, 2:21 pm

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Que s'il est patient et tolérant, ne nous en troublons pas, ne disons pas: Pourquoi ne punit-il pas dès maintenant ? Il y a longtemps que l'espèce humaine n'existerait plus, si les choses se passaient de la sorte, s'il nous faisait chaque jour expier nos péchés, il n'y a pas un de nos jours, pas un seul qui ne soit souillé de quelque péché; peu ou beaucoup, nous péchons tous les jours. Nul homme n'atteindrait sa vingtième année, si la patiente bonté de Dieu était moins grande, s'il ne nous accordait pas le délai suffisant pour effacer nos péchés.


Que chacun de nous donc examine avec une conscience droite tout ce qu'il a fait, qu’il passe en revue toute sa vie, et qu'il juge lui-même s'il n'a pas mérité mille châtiments et mille peines; et lorsqu'il se sentira porté à s'indigner de ce qu'un tel qui fait beaucoup de mal n'en est pas puni sur-le-champ, qu'il songe à ce qu'il a fait lui-même et il ne s'indignera plus. Il y a de certaines injustices qui vous paraissent…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Mer 20 Juin 2018, 2:23 pm

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Il y a de certaines injustices qui vous paraissent grandes, parce qu'elles se commettent en des choses importantes et exposées aux regards, de tous; mais si vous examiniez bien vos propres injustices, vous arriveriez peut-être à les trouver plus graves. Ravir le bien d'autrui est toujours la même chose, que l'objet ravi soit de l’or, ou, de l'argent. C'est la même disposition, la même intention dans les deux cas; et celui qui ravit peu n'hésitera pas à ravir beaucoup.  


S'il n’en trouve pas l'occasion, cela ne dépend pas de lui, mais uniquement du hasard des choses. Le pauvre qui en lèse un plus pauvre que lui, n'hésiterait pas à s'attaquer à un plus riche, s'il le pouvait; s'il ne le fait pas, cela dépend de sa faiblesse et non de sa volonté. Un tel, dites-vous, gouverne et il prend le bien…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Jeu 21 Juin 2018, 10:50 am

.
.    

.
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Un tel, dites-vous, gouverne et il prend le bien de ceux qui sont soumis à son pouvoir. Et vous, dites-moi, ne prenez-vous rien ? Ne me dites pas que celui-là ravit des talents d'or, et vous seulement des oboles. Souvenez-vous qu'il est dit dans l'Évangile que les autres donnaient de l’or, et que la veuve qui ne donnait que deux oboles ne faisait pas une moindre aumône que ceux-là. Pourquoi cela ? Parce que c'est la volonté que Dieu juge, et non le don.


Et si, à propos de l'aumône, Dieu juge que deux oboles données par la pauvreté valent autant que des milliers de talents d'or offerts par l’opulence, pensez-vous qu'il juge différemment quand il s'agit du bien d'autrui que l'on dérobe ? Cela serait-il conforme à la raison ? …




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Jeu 21 Juin 2018, 10:52 am

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Cela serait-il conforme à la raison ?  De même que la veuve en donnant deux oboles égala l'aumône des autres par sa bonne volonté; de même vous, en prenant deux oboles, vous n'êtes pas moins coupable que ceux qui prennent  des talents, et s'il faut dire quelque chose d'étonnant, vous l'êtes davantage. L'adultère est également coupable, qu'il corrompe la femme d'un roi où celle d'un pauvre homme, ou même celle d'un esclave, parce que la gravité du péché ne se juge point par la différence des personnes, mais par la méchanceté de celui qui le commet.


Or, il en est de même en la matière dont nous traitons. Je trouve même plus adultère celui qui va à la première venue, que celui qui s'adresse à la reine. Car ici la richesse et la beauté, et beaucoup d’autres choses attirent;  mais là rien de semblable, de sorte que celui qui commet l'adultère dans le premier cas est plus adultère que l'autre. Autre exemple: De même que le…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Jeu 21 Juin 2018, 10:54 am

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Autre exemple: De même que le  pire ivrogne est celui qui s'enivre de mauvais vin, de même le pire ravisseur du bien d'autrui est celui qui ne dédaigne pas de prendre même les plus petites choses.  On peut croire que celui qui prend beaucoup, dédaignerait de prendre peu; mais comment penser que celui qui prend peu s'abstiendrait de prendre beaucoup ? Il est donc plus voleur que l'autre. Celui qui ne dédaigne pas l'argent, dédaignera-t-il l'or ?


Donc lorsque nous accusons nos pasteurs, faisons un retour sur nous-mêmes, et nous trouverons que nous sommes plus voleurs et plus ravisseurs qu'eux, sinon par le fait, du moins par l'intention: or c'est par là qu'il faut juger de ces choses. Dites-moi, si deux hommes étaient amenés…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Jeu 21 Juin 2018, 10:58 am

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Dites-moi, si deux hommes étaient amenés devant les juges pour avoir volé, l'un le bien d'un pauvre, l'autre celui d'un riche, ne seraient-ils pas condamnés tous les deux à la même peine ? Et le meurtrier n'est-il pas également meurtrier soit qu'il ait tué un pauvre et un estropié, soit qu'il ait tué un homme riche et beau ?  


Lors donc que nous dirons: Un tel s'est emparé par fraude du champ d'un tel, songeons à ce que nous faisons nous-mêmes et nous ne condamnerons pas les autres, et nous admirerons Dieu pour sa patience, et nous ne nous indignerons pas de ce que le jugement de Dieu ne fond pas sur eux aussitôt, et nous-mêmes nous serons moins prompts à faire le mal. Nous voyant sujets aux mêmes péchés que les autres…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Jeu 21 Juin 2018, 11:01 am

.
.    

.    
"PROPOSEZ-VOUS POUR MODÈLE LES SAINES INSTRUCTIONS

QUE VOUS AVEZ ENTENDUES DE MOI SUR LA FOI ET LA CHARITÉ QUI EST EN JÉSUS-CHRIST.

GARDEZ, PAR LE SAINT-ESPRIT QUI HABITE EN NOUS, LE PRÉCIEUX DÉPÔT QUI VOUS A ÉTÉ CONFIÉ.

VOUS SAVEZ QUE TOUS CEUX QUI SONT EN ASIE SE SONT SÉPARÉS DE MOI: PHIGÉLE ET HERMOGENE SONT DE CE NOMBRE.

QUE DIEU DONNE MISÉRICORDE À LA MAISON D'ONÉSIPHORE, PARCE QU'IL M'A SOUVENT SOULAGÉ ET QU'IL N'A PAS ROUGI

DE MES CHAÎNES; MAIS QU'ÉTANT VENU À ROME, IL M'A CHERCHÉ AVEC GRAND SOIN ET IL M'A TROUVÉ.

QUE LE SEIGNEUR LUI FASSE LA GRÂCE DE TROUVER MISÉRICORDE DEVANT LE SEIGNEUR EN CE JOUR.

CAR VOUS MIEUX QUE PERSONNE COMBIEN D'ASSISTANCES IL M'A RENDUES À ÉPHÈSE."

(II Timothée I, vv. 13-18).


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que signifie: "Formam habe sanorum verborum ?"
2. Que nous avons besoin de miséricorde pour obtenir le salut.
3. Que les jugements de Dieu sont à craindre.




3. (suite) Nous voyant sujets aux mêmes péchés que les autres, au lieu de nous indigner de leur conduite, nous nous éloignerons nous mêmes des péchés et nous obtiendrons les biens futurs en Jésus-Christ Notre-Seigneur, à qui, en même temps qu'au Père et au Saint-Esprit, gloire, empire, honneur, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Une chose qui donne beaucoup de confiance dans la tempête à un disciple…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II THIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Ven 22 Juin 2018, 10:14 am

.
.    

.    
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1 -7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. Une chose qui donne beaucoup de confiance dans la tempête à un disciple, c'est que son maître ait fait naufrage et se soit sauvé du péril.  Il comprendra désormais que les orages n'arrivent point par le fait de son ignorance, mais par la nature même des choses; ce qui est très important pour savoir se conduire dans ces rencontres.  A la guerre, l'officier d'un rang inférieur s'encourage aussi à la vue de son général qui, après avoir été blessé, reprend ses forces avec le commandement. De même c'était une consolation pour…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Ven 22 Juin 2018, 10:22 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Ven 22 Juin 2018, 10:17 am

.
.    

.    
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1-7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. (suite) De même c'était une consolation pour les fidèles de voir l'apôtre souffrir tant de maux sans en être aucunement ébranlé; autrement il n'aurait pas ainsi raconté ses souffrances. Timothée, en apprenant que celui qui avait tant de pouvoir et qui avait conquis le monde, était dans les fers et dans la tribulation, et qu'il ne s'aigrissait ni ne s'indignait point même lorsque les siens l'abandonnaient, Timothée aurait beau souffrir lui-même des maux semblables, il ne pourrait plus les attribuer à la faiblesse humaine ni à son propre état de disciple, et à son infériorité à l'égard de saint Paul; puisque son maître y était lui-même sujet, il devait nécessairement croire qu'ils étaient inhérents à la nature des choses.  D'ailleurs l'apôtre agissait de la sorte et racontait…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras
ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Ven 22 Juin 2018, 10:21 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Ven 22 Juin 2018, 10:21 am

.
.    

.    
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1-7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. (suite) D'ailleurs l'apôtre agissait de la sorte et racontait ses souffrances pour affermir son disciple et relever son courage. Aussi après avoir raconté ses tribulations et ses épreuves, il conclut en disant: "Vous donc, mon fils, fortifiez-vous dans la grâce de Notre-Seigneur Jésus-Christ". Que dites-vous, saint apôtre ?


Vous nous avez fait trembler de crainte, vous nous avez dit que vous étiez dans les fers et dans la tribulation, et que tous se sont détournés de vous; et comme si vous aviez dit au contraire que vous n'avez point souffert, que personne ne vous a délaissé, vous concluez: "Vous donc, mon fils, fortifiez-vous"  est-ce conséquent ? Certainement, car ces épreuves de l'apôtre sont de nature à fortifier son disciple plus encore que l'apôtre même. Si je souffre ces choses, pourrait dire saint Paul…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Sam 23 Juin 2018, 12:27 pm

.
.    

.    
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1-7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. (suite) Si je souffre ces choses, pourrait dire saint Paul, à plus forte raison devez-vous les souffrir. Le maître les souffre, et le disciple en serait exempt ? Et cet encouragement, il le lui donne avec beaucoup de tendresse, en l'appelant fils et même "mon fils". Si vous êtes mon fils, imitez donc votre père; si vous êtes mon fils, laissez-vous fortifier par mes paroles, ou plutôt non pas tant par mes paroles que par la grâce de Dieu. "Fortifiez-vous dans la grâce qui est en Notre-Seigneur Jésus-Christ"; c'est-à-dire par la grâce de Notre-Seigneur Jésus-Christ.


C'est-à-dire encore, tenez ferme, vous savez quel combat vous êtes destiné à soutenir. Lorsqu'il dit ailleurs: "Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang" (Éphésiens VI, 12), il ne parle pas de la sorte pour abattre, mais pour relever le courage des fidèles. Donc, soyez sobre, veut-il dire, veillez, ayez la grâce du Seigneur pour auxiliaire dans vos combats; avec beaucoup de zèle et de bonne volonté faites ce qui dépend de vous. "Et ce que vous avez appris de moi avec de nombreux témoins, confiez-le à des hommes fidèles"….




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Sam 23 Juin 2018, 12:31 pm

.
.    

.    
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1 -7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. (suite) "Et ce que vous avez appris de moi avec de nombreux témoins, confiez-le à des hommes fidèles".


— "Fidèles" et non pas questionneurs et raisonneurs. Qu'est-ce à dire encore  "fidèles ?" C'est-à-dire à ceux qui ne trahiront pas la prédication. "Ce que vous avez appris, entendu, et non ce que vous avez trouvé par vos propres recherches".


—  "Car la foi vient par l'audition, et l'audition par la parole de Dieu". (Romains  X, 17).  Qu'est-ce à dire, avec de nombreux témoins ? C'est comme s'il disait: Ces enseignements, vous ne les avez pas reçus secrètement ni en cachette, mais en présence de beaucoup de monde et par une franche prédication. Il ne dit pas: dites-le, mais: "confiez-le" comme un trésor que l'on ne confie et dépose qu'avec soin. Voilà encore de quoi inspirer des craintes à Timothée. Ce n'est pas à des fidèles seulement qu'il recommande de confier l'enseignement. Que servirait en effet d'être fidèle si l'on ne pouvait transmettre la foi à d'autres, si, content de ne pas trahir la foi, on ne savait pas faire d'autres fidèles. Il faut donc deux conditions pour former un docteur: qu'il soit fidèle et capable d'enseigner. Voilà pourquoi saint Paul ajoute: "Qui seront capables d'en instruire d'autres". "Pour vous, souffrez comme un bon soldat de Jésus-Christ"….




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Sam 23 Juin 2018, 12:34 pm

.
.    

.    
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1 -7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. (suite) "Pour vous, souffrez comme un bon soldat de Jésus-Christ". Quelle grande dignité que celle de soldat de Jésus-Christ ! Considérez les rois de la terre, et voyez quelle estime font d'eux-mêmes ceux qui les servent. Il est d'un soldat du grand Roi de souffrir; qui ne souffre pas n'est point soldat. Donc, pas d'impatience si vous souffrez, un soldat doit souffrir sans se plaindre, il devrait même se plaindre de ne pas souffrir.


"Celui qui est enrôlé dans la milice, ne s'embarrasse point dans les affaires séculières  pour ne s'occuper qu'à plaire à son général. Celui qui combat aux jeux n'est couronné que s'il a combattu suivant la loi". Qu'est-ce à dire: "S'il n'a combattu suivant la loi ?" Ce n'est pas assez d'entrer dans l'arène, de se frotter d'huile, d'en venir aux mains, il faut encore garder toute la loi des athlètes, le régime alimentaire, la tempérance et la continence, le règlement de la palestre, il faut en un mot observer tout ce qui est recommandé aux athlètes; la couronne est à ce prix.


Et voyez la sagesse de saint Paul. Il a parlé d'athlètes et de soldats pour faire songer d'une part à la mort violente et au sang versé dans les persécutions, et d'autre part pour montrer la nécessite d'être fort, de tout supporter avec courage et de ne jamais cesser de s'exercer. "Le laboureur qui travaille doit le premier avoir part à la récolte des fruits"….




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME SUR LA IIième ÉPÎTRE DE SAINT PAUL À TIMOTHÉE.

Message  ROBERT. le Dim 24 Juin 2018, 10:50 am

.
.    

.
"FORTIFIEZ-VOUS DONC, Ô MON FILS, PAR LA GRÂCE QUI EST EN JÉSUS-CHRIST;

ET LES CHOSES QUE VOUS AVEZ APPRISES DE MOI, AVEC DE NOMBREUX TÉMOINS,

CONFIEZ-LES AUX HOMMES FIDÈLES QUI SERONT CAPABLES D'EN INSTRUIRE D'AUTRES.

POUR VOUS, SOUFFREZ COMME UN BON SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST,  CELUI QUI EST ENRÔLÉ DANS LA

MILICE NE S'EMBARRASSE POINT DANS LES AFFAIRES SÉCULIÈRES POUR NE S'OCCUPER QU'À PLAIRE

À SON GÉNÉRAL. CELUI QUI COMBAT AUX JEUX, N'EST COURONNÉ QUE S’IL COMBAT SUIVANT LA LOI.

LE LABOUREUR QUI TRAVAILLE  DOIT LE PREMIER AVOIR PART À LA RÉCOLTE DES FRUITS.

COMPRENEZ BIEN CE QUE JE VOUS DIS, QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE L'INTELLIGENCE EN TOUTES CHOSES".

(II Timothée II, vv. 1-7)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Garder le dépôt précieux de la foi.
— Comparaisons du soldat, de l'athlète, du laboureur.
2. La parole de Dieu n'est pas enchaînée.
3. et 4. Sur la terre ne se trouvent ni la vraie gloire ni les vrais biens.
— Parallèle de saint Paul avec Néron.




1. (suite) "Le laboureur qui travaille doit le premier avoir part à la récolte des fruits". Il avait cité l'exemple du Seigneur, le sien propre; maintenant il tire ses comparaisons de l'ordre commun, des athlètes, des soldats; il indique pour récompense au soldat de plaire à son général, à l'athlète, d'être couronné. Voici encore un troisième exemple qui lui convient à lui surtout. Celui du soldat et celui de l'athlète convenaient aux simples fidèles, mais celui du laboureur convient particulièrement au docteur.


Ne soyez pas seulement tel que le soldat, tel que l'athlète, mais encore tel que le laboureur. Le laboureur n'a pas soin seulement de lui-même, mais encore des fruits de la terre. Aussi reçoit-il une large récompense. Par cet exemple tiré de la vie commune…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur II TIMOTHÉE,  tome XI pp. 272-404  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. JEANNIN.      

.

gras ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Dim 24 Juin 2018, 10:53 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33661
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum