BUT ET PLAN DES IMPIES. - Contre la Papauté - Louis Veuillot - 1869 - extrait.

Aller en bas

BUT ET PLAN DES IMPIES. - Contre la Papauté - Louis Veuillot - 1869 - extrait.

Message  Roger Boivin le Sam 10 Mar 2018, 2:10 pm


613. — Les petites combinaisons (des ennemis actuels de l'Église) ne manquent pas d'une certaine sagesse.

Ils se disent : « Ne faisons rien de trop ! Ne nous donnons pas le mauvais genre de tuer le Pape, il ressuscite ; ni de l'enlever, il revient ; ni de le mettre en prison, il y grandit. Réduisons-le à la condition de simple particulier, soumis aux lois de simple police.

« N'abjurons pas le christianisme ; cela nous obligerait de faire un autre culte, et finirait en farce tragique. Gardons « l'auguste religion de nos pères ; sans rien lui ôter » que la tète. C'est-à-dire retirons peu à peu le cerveau, laissons la figure. Ce caput mortuum tombera de lui-même tout doucement.

« Les enragés qui veulent tout abattre, tout brûler, tout jeter au vent, sont sur la pente d'adorer ; ils ont quelque dieu en poche, quelque autel à bâtir. Ne leur permettons que des hurlements, et protégeons contre eux le tremblant troupeau catholique.

« Ayons les yeux sur la Russie. La Sainte Russie ! Il y a là des prêtres, des évoques, des moines, des sacrements, des églises ; on y dit la messe, on chante, on prêche ; et rien de gênant pour personne. C'est l'idéal. Un service pour le nettoyage des âmes, comme il y a un service pour le nettoyage des rues... tous deux dans les attributions de la police !

« Il faut prendre Rome peu à peu. Rome enlevée au Pape, plus de papauté temporelle, et la papauté spirituelle languira. Ce sera le battant de la cloche dans une robe de paille. Ainsi les catholiques ne resteront pas sans consolation. Ils attendront que le spirituel recompose le temporel, que la vertu du battant rende à la paille la sonorité du bronze.

« Cependant la voix de Rome se taira ; les catholiques se désaccoutumeront de l'entendre ; ils se désaccoutumeront aussi d'attendre. Discutons. Quand la force discute, malheur aux principes qu'elle veut contester ! Ses adversaires biaisent, de peur qu'elle ne leur coupe la parole ; les tiers partis se forment, les principes se rouillent. Enfin la force prononce lorsqu'elle voit les esprits assez préparés.

_______



PENSÉES DE M. LOUIS VEUILLOT RECUEILLIES DE TOUS SES OUVRAGES - Par l'Abbé J. Charbonnel - 1868 :

https://archive.org/stream/pensesdemlouis00veui#page/280/mode/2up


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11150
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum