Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Page 8 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 07 Avr 2018, 11:07 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) C'est-à-dire, ne jugez pas de la générosité de Dieu par cet exemple seul, vous vous en feriez une idée trop étroite. Examinez et remontez plus haut; Dieu n'a-t-il pas annoncé à Abraham que les gentils seraient bénis par l'intermédiaire de sa race ? Et sa race selon la chair, n'est-elle pas représentée par Jésus-Christ ? La loi n'est-elle pas venue quatre cent trente ans après ? Or, si la loi transmet la bénédiction, et la vie, et la justification, la promesse reste sans effet.


Quoi ! Nul ne pourra casser le testament fait par un homme, et le testament du Seigneur sera cassé au bout de quatre cent trente ans ! Car si les dispositions contenues dans ce testament ne se réalisent pas par l'effet de ce testament, mais par une autre cause, c'est qu'il a été annulé, ce testament. Cela est-il admissible ? "Pourquoi donc", dit-il…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 08 Avr 2018, 10:58 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) "Pourquoi donc", dit-il, "la loi a-t-elle été établie ? À cause des prévarications" (Galates III, v.19). Car la loi non plus n'a pas été créée en vain. Voyez-vous comme ses regards embrassent tout ? On dirait qu'il a des yeux par milliers. Après avoir exalté la foi, et avoir montré qu'elle est plus ancienne, il ne veut pas que les Galates regardent la loi comme ayant été inutile, et il rectifie leur opinion à ce sujet, en expliquant qu'elle avait eu sa raison d'être et qu'elle avait eu une véritable utilité, à cause des prévarications, c'est-à-dire, parce qu'elle empêchait les Juifs de vivre sans rien qui les retînt, et de se laisser entraîner aux derniers excès du vice. Elle leur servait de frein; elle les formait, réglait leur conduite, les empêchait de violer, sinon toutes, au moins quelques-unes de ses prescriptions. De sorte que la loi n'a pas procuré…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques, soulignés  
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 08 Avr 2018, 11:01 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) De sorte que la loi n'a pas procuré peu d'avantages aux hommes. Mais jusqu'à quelle époque cela doit il durer? "Jusqu'à l'avènement de ce Fils que la promesse regarde", et ce Fils, c'est Jésus-Christ. Si donc elle a été donnée pour durer jusqu'à l'avènement de Jésus-Christ, pourquoi vouloir mal à propos lui faire dépasser ce terme ? "Et cette loi a été donnée par les anges par l'entremise d'un médiateur".


Ou bien: ce sont les prêtres qu'il appelle des anges, ou bien il veut dire que les anges eux-mêmes ont prêté  leur ministère à l'établissement de la loi. Pour lui le médiateur est le Christ, et il fait entendre qu'il existait avant la loi, et que c'est lui-même qui l'a donnée. "Or, un médiateur n'est pas d'un seul, et il n'y a qu'un seul Dieu"(Galates III, v. 20). Que vont répondre à cela les hérétiques ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 08 Avr 2018, 11:03 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. Que vont répondre à cela les hérétiques ? Si ces mots : "Le seul vrai Dieu" (Jean, XVII, 3) ne permettent pas de croire que le Fils soit le vrai Dieu, il faut aussi en conclure qu'il n'est pas Dieu, puisqu'il a été dit: "Il n'y a qu'un seul Dieu" (Deutéronome VI, 4).  Mais si, malgré ces mots: "Un seul Dieu, le Père" (I Corinthiens VIII, 6), le Fils ne laisse pas d'être Dieu, il est évident que le Père étant le vrai Dieu , le Fils est aussi-le vrai Dieu.


Mais un médiateur, dit-il, est le médiateur de deux personnes. De qui donc le Christ était-il le médiateur ? Bien évidemment il servait de médiateur entre Dieu et les hommes. Voyez-vous comme Paul démontre que le Christ lui-même a donné la loi ? Si donc il a donné la loi lui-même, il a le droit de l'annuler.


— "La loi donc est-elle contre les promesses de Dieu ?"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Lun 09 Avr 2018, 11:01 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) — "La loi donc est-elle contre les promesses de Dieu ?"(Galates III, v. 21).  Car si les bénédictions nous ont été données par l'intermédiaire de la race d'Abraham, et que la loi ait fait peser sa malédiction sur elle, elle s'est mise en contradiction avec les promesses de Dieu.


Comment réfute-t-il cette objection ? D'abord il la repousse avec dégoût et s'écrie: "Loin de nous une telle supposition", puis il continue l'enchaînement de ses preuves et dit: "Car si la loi qui a été donnée avait pu donner la vie, on pourrait dire alors avec vérité que la justification s'obtiendrait par la loi". Voici le sens de ses paroles:


Si nous avions compté sur elle, dit-il, pour obtenir la vie, et si elle avait eu le pouvoir d'opérer notre salut, on aurait peut-être raison de parler ainsi; mais si c'est la foi qui sauve, et que la loi attire la malédiction, nous ne pourrions rien perdre à l'avènement de la foi qui nous affranchit de tout. Si la promesse devait s'accomplir…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Lun 09 Avr 2018, 11:03 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5.  (suite) Si la promesse devait s'accomplir par l'intermédiaire de la loi, on n'aurait pas tort de croire que s'écarter de la loi serait s'écarter de la justification. Mais si elle à été donnée pour nous circonscrire tous dans de certaines limites, c'est-à-dire, pour confondre notre négligence, pour nous faire sentir nos fautes, non seulement elle n'empêche pas l'effet de la promesse, mais encore elle en favorise l'accomplissement. C'est ce qu'il veut prouver quand il dit: "Mais l'Écriture a comme renfermé tous les hommes sous le péché, afin que ce que Dieu avait promis fût donné par la foi de Jésus-Christ à ceux qui croiraient en lui" (Galates III’ v. 22). Comme les Juifs n'avaient pas conscience de leurs propres péchés…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Lun 09 Avr 2018, 11:06 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) Comme les Juifs n'avaient pas conscience de leurs propres péchés, et que dans cet état ils ne désiraient pas s'en faire absoudre, Dieu leur donna la loi qui leur révéla leurs blessures, et leur fit désirer l'intervention du médecin. "L'Écriture", dit-il, "les enferma sous le péché", c'est-à-dire, qu'elle les convainquit de péché, et les retint, en faisant naître la crainte chez eux. Vous voyez donc que la loi, au lieu d'être contraire aux promesses de Dieu, n'a fait qu'en hâter l'accomplissement.


Si la loi en revendiquait pour elle seule l'exécution et la responsabilité, on serait fondé à présenter cette objection; mais si elle ne fait qu'obéir à une autre influence, à laquelle son action tout entière soit subordonnée, en quoi est-elle contraire aux promesses de Dieu ? Sans elle, tous les hommes auraient abouti au vice…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mar 10 Avr 2018, 10:17 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) Sans elle, tous les hommes auraient abouti au vice, et parmi les Juifs il n'y en aurait pas eu un seul qui eût voulu écouter le Christ; tandis que, du jour où elle leur a été donnée, elle a produit un double résultat: elle a développé chez ceux qui l'observaient des germes suffisants de vertu, elle leur a donné conscience de leurs péchés, ce qui était le meilleur moyen de leur faire désirer la venue du Fils de Dieu.

Aussi ceux qui n'ont pas cru en lui, n'ont pas cru, parce qu'ils ignoraient leurs propres péchés. Et voilà pourquoi Paul disait: "Parce que ne connaissant point la justification qui vient de Dieu, et s'efforçant d'établir leur propre justification, ils ne se sont point soumis à Dieu pour recevoir cette justification qui vient de lui" (Romains X, 3). "Or, avant que la foi fût venue, nous étions sous la garde de la loi…"




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mar 10 Avr 2018, 10:19 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) "Or, avant que la foi fût venue, nous étions sous la garde de la loi, qui nous tenait renfermés pour nous disposer à cette foi qui devait nous être révélée un jour" (Galates III, v. 23). Voyez-vous avec quelle clarté il résume nos explications ? S'il se sert de ces expressions: "Nous étions sous la garde..., qui nous tenait renfermés", c'est qu'il ne veut pas prouver autre chose que ceci:  à savoir qu'en observant les prescriptions de la loi on était en sûreté.


Car la loi, en retenant les Juifs derrière la crainte, comme derrière un rempart, et en leur imposant un genre de vie en rapport avec elle-même, les conservait pour la foi.  "Ainsi la loi nous a servi de conducteur, pour nous mener comme des enfants à Jésus-Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi" (Galates III,  v.24). Celui qui conduit les enfants n'est pas le rival de celui qui les instruit, mais son coopérateur, car il préserve de tous les vices le jeune homme qui lui est confié, et fait tous ses efforts pour le rendre apte à profiter des leçons du maître. Mais quand le jeune homme est arrivé en pleine possession de lui-même, celui qui le conduisait s'éloigne pour toujours. Ce qui fait dire à Paul…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mar 10 Avr 2018, 10:21 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) Ce qui fait dire à Paul: "Mais la foi étant venue, nous ne sommes plus sous un conducteur comme des enfants; puisque vous êtes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ" (Galates III, vv. 25-26). Si donc la loi remplissait l'office de pédagogue, et si elle nous a gardés et contenus, elle n'a pas été l'ennemie de la grâce, elle l'a aidée au contraire;  mais si, après la venue de la grâce, elle persistait à nous garder sous sa direction, c'est alors qu'elle serait son ennemie. Si elle nous tenait enfermés, quand nous devons nous éloigner d'elle, c'est alors qu'elle nuirait à notre salut.


Qu'une lampe, après nous avoir éclairés pendant la nuit, continue de briller pendant le jour de manière à nous empêcher de voir le soleil, elle nous importunera au lieu de nous rendre service; il en serait de même de la loi, si elle nous empêchait d'acquérir des biens plus grands. Par conséquent ceux qui l'observent aujourd'hui sont ceux…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mer 11 Avr 2018, 9:32 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) Par conséquent ceux qui l'observent aujourd'hui sont ceux qui la déprécient le plus. En effet, le pédagogue rend son élève ridicule quand il s'obstine, hors de propos, à le retenir près de lui. C'est pourquoi Paul a dit: "Mais la foi étant venue, vous n'êtes plus sous un conducteur comme des enfants".


Ainsi donc nous ne sommes plus sous un conducteur comme des enfants. "Car vous êtes tous enfants de Dieu". Oh ! Combien est grande la puissance de la foi, et comme il l'a fait ressortir à mesure qu'il avance ! D'abord il a prouvé aux Galates que la foi les rendait enfants d'Abraham: "Vous savez", leur dit-il,  "que ceux qui observent la foi sont les fils d'Abraham".


Et maintenant il leur déclare qu'ils sont aussi les enfants de Dieu:  "Car tous vous êtes enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ",  par la foi et non par la loi. Ensuite, après avoir prononcé cette grande et admirable parole, il expose de quelle manière ils sont devenus les enfants de Dieu. "Car vous tous qui avez été baptisés en Jésus-Christ…"




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mer 11 Avr 2018, 9:40 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) "Car vous tous qui avez été baptisés en Jésus-Christ, vous avez été revêtus de Jésus-Christ" (Galates III, v. 27). Pourquoi n'a-t-il pas dit: Vous tous qui avez été baptisés en Jésus-Christ, vous êtes nés de Dieu ?  Car il semble que cela eût dû faire suite aux raisonnements par lesquels il leur prouve qu'ils sont enfants de Dieu.


Parce qu'il veut faire sur eux une impression plus forte. Car si Jésus-Christ est le Fils de Dieu, et que vous, vous soyez revêtus de Jésus-Christ, vous le possédez en vous-mêmes, vous devenez semblables à lui, vous êtes réunis dans une seule et même parenté, sous une seule et même forme.  "Il n'y a plus maintenant ni Juif ni gentil, ni esclave ni homme libre, ni homme ni femme; mais vous n'êtes tous qu'un en Jésus-Christ" (Galates III, v. 28).


Voyez-vous l'inépuisable ambition de ce grand cœur ?  Il a dit: "Nous sommes les enfants de  Dieu par le moyen de la foi";  il ne s'en tient pas là, il s'efforce à trouver quelque chose de plus, une parole qui exprime plus clairement notre étroite union avec Jésus-Christ. Il a dit: Vous avez été revêtus de Jésus-Christ"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mer 11 Avr 2018, 9:49 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




5. (suite) Il a dit: cela ne lui suffit pas, il développe encore sa pensée, il resserre encore plus cette intime communion du chrétien avec Jésus-Christ, et dit:  "Vous n'êtes tous qu'un en Jésus". C'est-à-dire, vous n'êtes qu'une seule forme, qu'un seul type en Jésus-Christ. Quoi de plus imposant qu'une telle parole ?


Le gentil et le Juif, et celui qui naguère encore était esclave, se trouvent posséder la même forme, non pas que celle de l'ange ou celle de l'archange, mais que celle du Maître du monde, et portent en eux Jésus-Christ. "Que si vous êtes à Jésus-Christ, vous êtes donc la race d'Abraham, et les héritiers selon la promesse" (Galates III, v. 29). Voyez-vous comme il fait ressortir maintenant ce qu'il disait d'abord au sujet de la race d’Abraham, que les bénédictions de Dieu lui avaient été données à lui, ainsi qu'à sa race ? L'enfant dont il est question ici n'est pas tel par son âge, mais par ses goûts…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  


italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Jeu 12 Avr 2018, 9:46 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv.1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.

1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. L'enfant dont il est question ici n'est pas tel par son âge, mais par ses goûts. Paul nous fait comprendre aussi que Dieu voulait dès le début nous accorder les biens dont il nous a gratifiés plus tard; mais comme nous étions encore trop enfants, il nous a laissés sous la dépendance des éléments de ce monde, c'est-à-dire qu'il nous a fait observer les néoménies (1) et le sabbat. Or, la succession de ces jours-là est subordonnée au cours de la lune et du soleil. Si donc on vous ramène à la loi…


1.Renouvellement de chaque mois.



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Jeu 12 Avr 2018, 9:48 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv.1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) Si donc on vous ramène à la loi, c'est absolument comme si une fois arrivés à l'âge d'homme on vous faisait revenir à l'enfance. Voyez-vous où conduit l'observation des jours marqués par la loi ? Elle fait du Seigneur, du maître, du roi de toutes choses un simple serviteur. "Mais lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils formé d'une femme et assujetti à la loi, pour racheter ceux qui étaient sous la loi, et pour que nous pussions réclamer notre adoption" (Galates IV, vv. 4-5). Paul indique ici deux causes et deux résultats de l'incarnation: elle nous a délivrés des maux, elle nous a procuré des biens, entreprise que nul, excepté Jésus, ne pouvait faire réussir. Quels sont donc ces biens qu'elle…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Jeu 12 Avr 2018, 9:51 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv.1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.

1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) Quels sont donc ces biens qu'elle nous a procurés ?  Elle nous a sauvés de la malédiction de la loi, et nous a rendus enfants adoptifs. "Pour racheter", dit-il,  "ceux qui étaient sous la loi, et pour que nous pussions réclamer notre adoption". Il a raison de dire: "Pour que nous pussions réclamer", c'est bien la preuve que cette adoption nous était due.


Car dès le début, ainsi que Paul nous l'a fait remarquer plus d'une fois, Dieu avait fait à Abraham en leur faveur des promesses qui se sont réalisées. Et à quoi reconnaître, dira-t-on, que nous sommes devenus les enfants de Dieu ? A une chose, dit-il, c'est que nous avons été revêtus de Jésus-Christ le vrai Fils de Dieu. Il en donne une seconde preuve, c'est que nous avons reçu l'Esprit d'adoption. "Et parce que vous êtes enfants, Dieu a envoyé…"




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 13 Avr 2018, 10:01 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) "Et parce que vous êtes enfants, Dieu a envoyé dans vos cœurs l'Esprit de son Fils, qui crie: Abba, mon père. Aucun de vous n'est donc point maintenant serviteur, mais enfant. Que s'il est enfant, il est aussi héritier de Dieu par Jésus-Christ"(Galates IV, vv.6-7). Car nous ne pourrions l'appeler notre Père, s'il ne nous avait d'abord reconnus pour ses fils.


Si donc par l'effet de la grâce nous avons cessé d'être esclaves pour devenir libres, d'être enfants pour devenir hommes faits, d'être étrangers à Dieu pour devenir ses héritiers et ses enfants, ne serait-il pas absurde, ne serait-ce pas le comble de l'ingratitude que dû l'abandonner et de revenir sur nos pas ? "Autrefois, lorsque vous ne connaissiez point Dieu, vous étiez assujettis à ceux qui n'étaient point véritablement dieux. Mais après que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous-avez été connus de lui, comment vous tournez-vous vers ces observations légales, défectueuses et impuissantes, auxquelles vous voulez vous assujettir par une nouvelle servitude" (Galates IV, vv. 8- 9). Ici Paul s'adresse à ceux d'entre les gentils…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 13 Avr 2018, 10:05 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)


Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) Ici Paul s'adresse à ceux d'entre les gentils qui s'étaient convertis à la foi, et leur dit que c'est une espèce d'idolâtrie que de s'assujettir à observer les jours, et que cette coutume les expose maintenant à des châtiments plus terribles. Il dit: Des éléments qui ne sont point véritablement des dieux, afin de leur faire partager son opinion, et de les mettre dans une perplexité plus grande.


Voici le sens de ses paroles: Vous étiez alors dans les ténèbres, vous viviez dans l'erreur, et vous rampiez à terre; aujourd'hui que vous connaissez Dieu, ou plutôt que vous êtes connus de lui, ne vous exposerez-vous pas à un plus grand et plus terrible châtiment, en retombant dans votre ancienne maladie malgré les soins dont vous avez été comblés ?  


Si vous avez trouvé Dieu, ce n’est pas à vos efforts que vous le devez; mais c'est lui-même qui vous a retirés de l'erreur où vous croupissiez. Il dit de la loi qu'elle est défectueuse et impuissante, parce qu'elle n'a aucune influence pour nous procurer les biens dont il est question. "Vous observez les jours et les mois, les saisons et les années"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 13 Avr 2018, 10:07 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv.1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) "Vous observez les jours et les mois, les saisons et les années" (Galates IV, v.10). D'après ce passage, il est évident que les faux apôtres ne leur prêchaient pas seulement l'observation de la circoncision, mais encore celle des fêtes et des néoménies.  "J'appréhende pour vous, que je n'aie peut-être travaillé en vain parmi vous" ([Galates IV, v.11).


Voyez-vous cette bonté apostolique ? Les Galates étaient assaillis par la tempête, il tremble, il craint pour eux. De là cette expression si bien faite pour les ramener à de meilleurs sentiments: "J'ai peut-être travaillé en vain parmi vous", c'est-à-dire, ne me faites pas perdre le fruit de tant de sueurs. En disant…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 14 Avr 2018, 12:15 pm

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) En disant: "J'appréhende" , et en ajoutant ces mots: "Que peut-être", il excite leur inquiétude et fait naître en même temps chez eux une meilleure espérance. Car il n'a pas dit:  "J'ai travaillé en vain", mais: "Peut-être ai-je travaille en vain".


Vous n'avez pas encore, leur dit-il, fait complètement naufrage, mais je prévois que la tempête qui gronde sur vous amènera ce résultat. Aussi, je crains, mais je ne désespère pas: car il dépend de vous que tout aille bien, et que vous retrouviez le beau temps d'autrefois. Ensuite, tendant pour ainsi dire la main à…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 14 Avr 2018, 12:18 pm

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) Ensuite, tendant pour ainsi dire la main à ces naufragés, il leur dit: "Soyez comme moi, parce que j'ai été comme vous" (Galates IV, v. 12). Il s'adresse à ceux qui appartenaient à la nation juive. Il se met en avant, afin de les décider par son exemple à renoncer à leurs anciens errements. Si vous n'aviez personne [d’]autre pour vous servir d'exemple, il vous suffirait, pour vous raffermir dans votre conversion, de jeter les yeux sur moi seul.


Regardez-moi donc, car moi aussi j'ai eu les mêmes sentiments que vous, et j'ai été un chaud partisan de la loi, et cependant plus tard je n'ai pas craint de l'abandonner, pour me ranger sous le drapeau de la foi. Et vous le savez bien, avec quelle ardeur je me cramponnais au judaïsme, et avec quel empressement plus grand encore je l'ai quitté ensuite.


Ce raisonnement, il a bien fait de ne le présenter qu'après les autres. Car la plupart des hommes, même quand ils ont trouvé toutes sortes de bonnes raisons pour se décider, prennent plus volontiers leur parti quand ils voient un homme de leur race leur donner l'exemple.  "Je vous en prie, mes frères, vous ne m'avez jamais offensé en aucune chose." Remarquez comme il emploie encore…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 14 Avr 2018, 12:20 pm

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) Remarquez comme il emploie encore, en s'adressant à eux, les épithètes les plus honorables, ce qui était en même temps un moyen de leur rappeler la grâce dont ils avaient été l'objet.


Après leur avoir fait de vifs reproches, et avoir examiné leur conduite à tous les points de vue, et leur avoir prouvé qu'ils avaient violé la loi, après leur avoir infligé toutes sortes de critiques, il les épargne, il panse leurs blessures, il leur parle avec plus de douceur.


De même que de continuels ménagements détruisent l'effet des bons conseils, de même une critique toujours acerbe finit par révolter celui auquel elle s'adresse. Aussi, en toute circonstance…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 15 Avr 2018, 11:26 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




1. (suite) Aussi, en toute circonstance, est-il bien de ne jamais dépasser la mesure. Voyez-vous comme il s'excuse auprès d'eux de leur avoir ainsi parlé; il leur montre que son langage lui a été inspiré non pas seulement par son indignation, mais aussi par son affection pour eux. Il leur avait fait de profondes incisions, il apaise leur douleur par le baume de sa parole.


En montrant que ni la haine, ni la rancune ne lui ont dicté son langage, il leur rappelle l'amour qu'il leur avait témoigné, et se fait pardonner ses critiques tout en s'attirant leur admiration. Voilà pourquoi il dit…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 15 Avr 2018, 11:28 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




2. Voilà pourquoi il dit: "Je vous en prie, mes frères, vous ne m'avez jamais offensé en aucune chose. Vous savez que lorsque je vous ai annoncé premièrement l'Evangile, ç'a été parmi les persécutions et les afflictions de la chair; et que vous ne m'avez point méprisé, ni rejeté à cause de ces épreuves que je souffrais en ma chair" (Galates IV, vv.13-14). Mais l'important n'est pas encore de n'avoir fait de tort à personne, car le premier venu ne voudrait pas nuire à qui ne lui a rien fait, et ne voudrait pas gratuitement et inutilement lui causer quelque chagrin.


Mais vous, non contents de ne me faire aucun tort, vous m'avez témoigné une grande, une inépuisable bienveillance; et il n'était pas possible qu'après avoir eu tant à me louer de vous, l'idée pût me venir de vous parler avec malveillance. Ce n'est donc point par haine que je me suis exprimé de la sorte; par conséquent, ce ne peut être que par esprit d'affection et de dévouement. "Je vous en prie, vous ne m'avez jamais offensé en aucune chose. D'un autre côté, vous savez que lorsque je vous ai prêché l'Evangile, ç'a été parmi les afflictions de la chair" Rien de plus compatissant que cette âme…
.



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 15 Avr 2018, 11:31 am

.
.    

"JE DIS DE PLUS: TANT QUE L'HÉRITIER EST ENCORE ENFANT,

IL N'EST POINT DIFFÉRENT D'UN SERVITEUR, QUOIQU'IL SOIT LE MAÎTRE DE TOUT;

MAIS IL EST SOUS LA PUISSANCE DES TUTEURS ET DES CURATEURS,

JUSQU'AU TEMPS MARQUÉ PAR SON PÈRE.

AINSI, LORSQUE NOUS ÉTIONS ENCORE ENFANTS,

NOUS ÉTIONS ENCORE ASSUJETTIS AUX ÉLÉMENTS DE CE MONDE."

(Galates IV, vv. 1-31)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Juifs en tutelle sous la loi, libres par la foi.
— Galates entraînés dans le judaïsme.
2. Leur première affection pour Paul.
— Douceur de l'apôtre.
3. et 4. Sa tendresse pour ses disciples.
— Agar et Sara, figures des deux alliances.




2. (suite) Rien de plus compatissant que cette âme sacrée, rien de plus doux, rien de plus affectueux. Ces premières paroles étaient donc l'effet non d'une colère irréfléchie, ou d'un mouvement passionné de l'âme, mais d'une affection profonde. Que dis-je ? Vous ne m'avez offensé en rien. Vous m'avez montré un empressement ardent et sincère.  "Vous savez que lorsque je vous ai annoncé premièrement l’Évangile, ça été parmi les persécutions et les afflictions de la chair, et que vous ne m'avez point méprisé, ni rejeté  à cause de ces épreuves que je souffrais en ma chair".


Quel est le sens de ces paroles ? J'étais pourchassé, dit-il, j'étais frappé du fouet, je m'exposais à mille morts, tandis que je vous prêchais l’Évangile, et même en cet état je n'étais point pour vous un objet de mépris. Car c'est ce que signifient ces expressions…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33295
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum