Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Page 7 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 30 Mar 2018, 9:41 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




1. (suite) Car bon nombre d'entre eux n'en avaient retiré aucun profit, tandis que les premiers qui n'avaient pas vu avec les yeux du corps avaient cependant mieux vu par les yeux de la foi. Ce langage contient à la fois le blâme et l'éloge: l'éloge, parce qu'ils avaient accepté avec une foi complète tout ce qui leur avait été répété à ce sujet; le blâme, parce que, après avoir vu, mieux que les assistants, Jésus mis à nu, étendu et cloué sur la croix, sali de crachats, bafoué, forcé de boire du vinaigre, insulté par des malfaiteurs, percé d'un coup de lance (et ce spectacle, il le leur peignait par ces mots: "Que je vous ai fait voir crucifié devant vous"), ils l'avaient abandonné pour retourner à la loi, sans rougir au souvenir des souffrances qu'il avait endurées.


D'un autre côté, remarquez comment,  lorsqu'il publie la puissance de Jésus, Paul laisse de côté le ciel et la terre, et la mer et le reste, pour ne parler que de la croix, de cette croix le signe le plus éclatant de l'amour de Dieu pour nous. "Je ne veux savoir de vous qu'une seule chose…"




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 30 Mar 2018, 9:44 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




1. (suite) "Je ne veux savoir de vous qu'une seule chose. Est-ce par les œuvres  de la loi que vous avez reçu le Saint-Esprit, ou par l'audition de la foi ?" (Galates III, v. 2).   Puisque vous ne prêtez point votre attention à de longs discours, dit-il, et que vous ne voulez pas voir la grandeur de l'œuvre de Jésus, je veux, maintenant que je vous vois descendus au plus bas degré de l'ingratitude, vous persuader en peu de mots et par la démonstration la plus rapide.


Plus haut il répétait dans ce but les observations qu'il avait fait entendre à Pierre;  maintenant, il s'adresse directement à eux, et fait servir à son argumentation non ce qui s'est passé ailleurs, mais ce qui s'est passé chez eux, et non pas seulement les bienfaits dont ils avaient profité tous ensemble, mais encore ceux qu'ils avaient reçus chacun en particulier. Voilà sur quoi il s'appuie pour les persuader…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 31 Mar 2018, 11:42 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




1. (suite) Voilà sur quoi il s'appuie pour les persuader. Et c'est pour cela qu'il dit: "Je ne veux savoir de vous qu'une seule chose: Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu le Saint-Esprit, ou par l'audition de la foi ?"

Vous avez reçu le Saint-Esprit, dit-il, vous avez fait de grandes choses, vous avez opéré des miracles en ressuscitant des morts, en guérissant des lépreux, en prophétisant, en parlant toutes les langues: sans doute vous teniez cette puissance de la loi ? Mais elle n'avait jamais rien produit de semblable auparavant. Vous la teniez donc de la foi ? Eh bien, n'est-ce pas le comble de la démence…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 31 Mar 2018, 11:45 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. Eh bien, n'est-ce pas le comble de la démence que d'abandonner la foi après qu'elle a opéré en vous de tels prodiges, et de vous enfuir comme des transfuges auprès de cette loi qui n'a pu rien faire de pareil ?

— "Êtes-vous si insensés qu'après avoir commencé par l'esprit vous finissiez maintenant par la chair?" {Galates III, v.3). Il emploie de nouveau les paroles amères et avec le même à propos. Au lieu d'augmenter, comme vous le deviez, ce précieux trésor avec le temps, non seulement, leur dit-il, vous ne l'avez pas fait, mais encore vous êtes revenus sur vos pas. Ceux qui commencent avec peu, savent augmenter leur richesse avec le temps, tandis que vous qui avez commencé avec des trésors, vous arrivez  au résultat contraire.


Si vous n'aviez d'abord obtenu que les biens de la chair, vous auriez dû vous élever vers les biens de l'esprit maintenant, après avoir commence par les biens de l'esprit, vous les perdez pour vous en tenir à ceux de la chair, car faire des miracles provient de l'Esprit, et la circoncision ne concerne que la chair. Vous, après avoir fait des miracles…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 31 Mar 2018, 11:47 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. (suite) Vous, après avoir fait des miracles, vous recherchez la circoncision; après avoir possédé la réalité, vous revenez aux figures; après avoir aperçu la lumière du soleil, vous recherchez celle de la lampe; après avoir vécu d'aliments solides, vous recourez au lait. Et il n'a pas dit: "Vous finissez par la chair", mais: "Vous finissez ensuite par la chair", montrant qu'après s'être emparés d'eux comme de bêtes brutes ces faux apôtres, auxquels ils s'étaient livrés pour souffrir toutes leurs volontés, les mutilaient à leur gré.


Ce serait comme si un général ou un homme distingué pour son courage venait après des milliers de trophées et de victoires, s'offrir pour partager le déshonneur des déserteurs, et soumettre son corps aux marques infamantes qu'on voudrait y graver. "Est-ce donc en vain que vous avez tant souffert ? Si toutefois c'est en vain"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 01 Avr 2018, 11:08 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. (suite) "Est-ce donc en vain que vous avez tant souffert ? Si toutefois c'est en vain" (Galates III, v. 4). Cet argument devait avoir bien plus d'effet que les précédents. Car la simple mention des miracles opérés ne pouvait pas produire autant d'effet que le récit des luttes qu'ils avaient soutenues, des souffrances qu'ils avaient endurées pour Jésus-Christ. Après que vous avez souffert toutes ces épreuves, les faux apôtres veulent vous en faire perdre le fruit et vous ravir la couronne que vous avez méritée.


Ensuite, pour ne pas bouleverser leur âme, et pour soulager leur inquiétude, il n'insiste pas sur l'arrêt qu'il vient de prononcer, et ajoute:  "Si toutefois c'est en vain". Si vous voulez, dit-il, revenir à résipiscence et reprendre possession de vous-mêmes, ce ne sera pas en vain. Où sont-ils maintenant ceux qui nient les effets du repentir ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 01 Avr 2018, 11:10 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. (suite) Où sont-ils maintenant ceux qui nient les effets du repentir?  Voilà des hommes qui avaient reçu le Saint-Esprit, qui avaient fait des miracles, avaient confessé le Christ, et supporté pour lui mille dangers et mille persécutions, et qui après tant de prodiges s'étaient laissé priver de la grâce. Cependant, leur dit-il, si vous le voulu, vous pouvez reprendre possession de vous-mêmes.


"Celui donc qui vous communique son Esprit, et qui fait des miracles parmi vous, le fait-il par les œuvres de la loi ou par la foi que vous avez ouï prêcher?"  (Galates III, v. 5). Ces dons abondants dont vous avez été comblés, tous ces prodiges que vous avez accomplis, en êtes-vous redevables à la loi ou bien à la foi ?


A la foi, évidemment. Comme les faux apôtres s'étaient ingéniés à leur faire croire que la foi n'a point de puissance, si la loi ne se joint à elle, il prouve au contraire qu'en s'adjoignant les prescriptions de la loi, la foi n'aura plus aucune efficacité;  la foi a précisément toute son efficacité lorsqu'elle est pure de tout mélange avec la loi: "Vous qui voulez être justifiés par la loi, vous êtes déchus de la grâce" (Galates V, v. 4). Mais cette parole il ne la prononce que plus tard…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Dim 01 Avr 2018, 11:12 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. (suite) Mais cette parole il ne la prononce que plus tard, quand il s'exprime plus librement, et qu'il s'appuie sur les résultats qu'il a déjà produits, pour en obtenir de nouveaux: jusque-là il ne prend pour texte de ses observations que les événements passés. Car, leur dit-il, quand vous vous montriez fidèles non à la loi, mais à la foi, alors vous receviez le Saint-Esprit et vous faisiez des miracles. Ensuite, comme il était question de la Loi, il mettait en avant un argument qui était une arme excellente, et faisait intervenir Abraham avec beaucoup d'à-propos et une grande autorité, et disait: "Selon qu'il est écrit d'Abraham : qu'il crut ce que Dieu lui avait dit, et que sa foi lui fut imputée à justice"(Galates III, v. 6).


Les prodiges opérés par vous, dit-il, montrent bien la puissance de la foi, mais, si vous le voulez,  je vous la démontrerai aussi d'après les anciens textes. Comme on leur avait souvent parlé de ce patriarche, il le fait intervenir dans le débat, et montre que lui aussi a opéré, sa justification par la foi. S'il a pu être justifié avant la grâce qui résulte de la foi, (il est vrai qu'il était riche en bonnes œuvres), combien cela vous est-il plus facile à vous ! Quel dommage a-t-il éprouvé pour n'avoir pas vécu sous la foi ! Aucun, mais sa foi a suffi pour le justifier. Car la loi n'existait pas alors, dit-il, et elle n'existe pas plus aujourd'hui qu'elle n'existait alors. Pour démontrer l'inefficacité de la loi…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Lun 02 Avr 2018, 10:51 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. (suite) Pour démontrer l'inefficacité de la loi, il présente Abraham justifié avant l'établissement de la loi, et il gagne à cela de n'avoir pas à se défendre contre cette objection. S'il est vrai que la loi n'avait pas encore été donnée alors, et qu'elle ne le fut que depuis, il est vrai aussi que son règne a cessé maintenant.


Voyant qu'ils étaient fiers d'appartenir à la postérité d'Abraham, et qu'ils craignaient, en abandonnant la loi, de lui devenir étrangers, Paul se sert de cet argument pour les ramener à des sentiments tout contraires, il met fin à leurs craintes, et montre que la foi est le meilleur moyen de se rapprocher de lui. Et cela il l'avait déjà prouvé avec beaucoup…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Lun 02 Avr 2018, 10:53 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




2. (suite) Et cela il l'avait déjà prouvé avec beaucoup d'évidence dans son épître aux Romains (Romains IV, 3); il revient à la même démonstration dans l'épître de ce jour et avec autant de force: "Sachez donc", dit-il, "que ceux qui sont enfants  de la foi sont les vrais enfants d'Abraham" (Galates III, v.7). Cette assertion même il l'appuie sur le témoignage de l'Ancien Testament: "Aussi Dieu dans l'Écriture, prévoyant qu'il justifierait les nations par la foi, l'a annoncé par avance comme une bonne nouvelle à Abraham, en lui disant: Toutes les nations de la terre seront bénies en vous" (Galates III, v. 8).


Si donc ceux qui lui sont attachés par les liens de la parenté physique, ne sont pas en réalité ses enfants, et si ce privilège appartient à ceux qui imitent sa foi (tel est en effet le sens de ces mots: "Toutes les nations de la terre seront bénies en vous"), il est évident que les nations entrent par la foi dans la postérité d'Abraham. Cette argumentation le conduit à un autre résultat …




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Lun 02 Avr 2018, 10:59 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. Cette argumentation le conduit à un autre résultat très-important. Comme ils se troublaient en songeant que la loi était plus ancienne, que la foi était venue après elle, il dissipe encore ces craintes, en leur faisant voir, par l'exemple d'Abraham, que la foi est plus vieille que la loi, puisque ce patriarche a été justifié avant que celle-ci n'ait été établie. Il montre que ce qui arrive maintenant est conforme aux prophéties: "Car Dieu dans l’Écriture, prévoyant qu'il justifierait les nations par la foi , l'a annoncée par avance comme une bonne nouvelle à Abraham".


Quel est le sens de ces paroles ? Celui-là même, dit-il, qui a donné la loi, avait décidé, avant même de la donner, que les nations se justifieraient par la foi. Et l'Écriture n'a pas dit: "L'annonça par avance", mais: "L'annonça par avance comme une bonne nouvelle", afin de nous faire comprendre que le patriarche se réjouissait de ce moyen de justification, et qu'il en désirait l'avènement. Comme ils étaient obsédés par une autre crainte…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mar 03 Avr 2018, 11:19 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite) Comme ils étaient obsédés par une autre crainte (car il était écrit: "Maudit soit quiconque ne demeure pas dans les préceptes de cette loi et ne les accomplit pas dans ses œuvres "(Deutéronome XXVII, 26); il les rassure encore et fait servir simplement et habilement ce passage à leur prouver le contraire, en leur démontrant qu'ils sont bénis au lieu d'être maudits pour avoir abandonné la loi, tandis que ceux qui l'observent toujours ne sont pas bénis, mais maudits.


Les faux apôtres prétendaient que celui qui n'observe pas la loi est maudit, et lui, prouve que celui qui l'observe est maudit, que celui qui ne l'observe pas est béni. Les faux apôtres prétendaient encore que celui qui s'en tient uniquement à la foi est maudit; lui, prouve que celui qui s'en tient uniquement à la foi est béni. Comment donc vient-il à bout de prouver tout cela ? Car il ne faut pas supposer que nous avancions cela à la légère. Pour vous en convaincre, écoutez avec soin ce qui va suivre. Cette preuve, il l'avait déjà donnée auparavant…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mar 03 Avr 2018, 11:21 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3.  (suite) Cette preuve, il l'avait déjà donnée auparavant quand il avait fait remarquer que l'Écriture avait dit au patriarche: "Toutes les nations de la terre seront bénies en vous". Alors ce n'était pas la loi, mais la foi qui agissait; aussi poursuit-il son raisonnement en disant: "Ceux qui s'appuient sur la fui sont donc bénis avec le fidèle Abraham" (Galates III, v. 9).


Afin qu'on ne retourne pas cet argument contre lui et qu'on ne lui dise pas: Il était naturel qu'il fût justifié par la foi, puisque la loi n'existait pas encore ; montre-nous la foi justifiant après que la loi a été établie, il va droit de ce côté, et prouve plus qu'on ne lui demande, en faisant voir que non seulement la foi justifiait, mais que la loi était une cause de malédiction pour ceux qui l'observaient. Et pour vous bien pénétrer de ce que j'avance, écoutez les propres paroles de l'apôtre:  "Au lieu que tous ceux qui s'appuient sur les œuvres  de la loi sont dans la malédiction" (Galates III, v.10). Mais ce n'est là qu'une affirmation…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mar 03 Avr 2018, 11:23 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite)  Mais ce n'est là qu'une affirmation, ce n'est pas encore une preuve. Vous demandez la preuve ? La loi elle-même nous la fournit: "Maudit soit quiconque ne demeure pas dans les préceptes de cette loi et ne les accomplit pas dans ses œuvres. Et il est clair que nul par la loi n'est justifié devant Dieu" (Galates III, vv.10-11). Car tous ont péché, et tous sont sous le coup de la malédiction.


Mais il ne s'exprime pas en ces termes, pour ne pas paraître se contenter d'une simple affirmation, il a de nouveau recours au témoignage de l'Écriture qui, en peu de mots, porte une double conclusion, à savoir que nul n'a strictement observé la loi (ce qui entraîne comme conséquence la malédiction), et que la foi a le pouvoir de justifier. Ce témoignage où le prend-il ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mer 04 Avr 2018, 9:41 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite) Ce témoignage où le prend-il ? Chez le prophète Habacuc, qui a dit: "Le juste vivra de la foi" (Habacuc II, 4).  Ce passage montre non seulement que la foi a le pouvoir de justifier, mais encore que la loi n'a pas le pouvoir de sauver. Nul, dit Paul, n'avait observé la loi, et tous par cela même étaient sous le coup de la malédiction, c'est alors que la foi vint nous offrir un moyen facile d'échapper au sort qui nous menaçait: et c'est là une preuve considérable que la loi était impuissante à nous fournir des moyens de justification.


Car le prophète n'a pas dit: Le juste vivra de la loi, mais bien: "Vivra de la foi"."Or, la loi ne s'appuie point sur la foi; au contraire elle dit: Celui qui observera ces préceptes y trouvera la vie" (Galates III, v.12).  La loi, dit-il, n'exige pas seulement la foi, mais aussi…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mer 04 Avr 2018, 9:44 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite)  La loi, dit-il, n'exige pas seulement la foi, mais aussi les œuvres, tandis que la grâce résultant de la foi sauve et justifie. Avez-vous remarqué comme il a prouvé que ceux qui s'attachent à la loi se trouvent, par l'impossibilité où ils sont de l'observer exactement, sous le coup de la malédiction ?  Comment se fait-il que la foi ait cette puissance de justifier? C'est ce qu'il a expliqué auparavant, et en s'appuyant sur des considérations très fortes.  Comme la loi ne pouvait fournir à l'homme les moyens de se justifier, la foi vint nous offrir un remède singulièrement efficace en rendant possible ce qui par l'effet de la loi ne l'était pas.


Si donc l'Écriture dit que "Le juste vivra de la foi", dénonçant ainsi l'insuffisance de la loi pour ce qui concerne le salut, et si Abraham a pu se justifier par la foi, il est évident que l'efficacité de la foi est grande. Il est clair aussi que celui qui ne sort pas de la loi est maudit, et que celui qui s'attache à la fui est justifié. Mais, dira-t-on, comment pourras-tu nous prouver que la malédiction ne subsiste plus ?


— Abraham vivait avant la loi, mais nous qui avons été ses esclaves…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Mer 04 Avr 2018, 9:46 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite) — Abraham vivait avant la loi, mais nous qui avons été ses esclaves, qui avons vécu sous son joug, nous avons à lui rendre compte de notre conduite et nous méritons d'être frappés de la malédiction. Quel est donc celui qui nous a soustrait à ce danger ?


— Voyez comme il s'empresse de répondre à cette observation; et sa réponse est décisive. Celui qui a été une fois justifié, qui est mort à la loi, qui s'est fait une vie nouvelle, comment pourrait-il encourir la malédiction ? Cependant il ne se contente pas de cette réponse, et s'y prenant d'une autre manière pour réfuter ses adversaires, il écrit: "Mais Jésus-Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, s'étant rendu lui-même malédiction pour nous, selon qu'il est écrit: Maudit est celui qui est pendu au bois" (Galates III, v. 13). Le peuple pouvait encourir une autre malédiction…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Jeu 05 Avr 2018, 3:47 pm

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite) Le peuple pouvait encourir une autre malédiction, celle qui est conçue en ces termes: "Maudit soit quiconque ne demeure pas dans les préceptes de cette loi, et qui ne les accomplit pas dans ses œuvres" (Deutéronome. XXVII, 26). Que prouve cela ? Que le peuple avait encouru la malédiction, car il n'était pas resté dans les préceptes de la loi, et il n'y avait pas un homme qui l'eût observée en entier.


A la place de cette malédiction le Christ a substitué l'autre: "Maudit soit celui qui est pendu au bois". Celui qui était pendu au bois était maudit, celui qui transgressait la loi était aussi maudit; or Jésus qui se préparait à nous délivrer de la malédiction ne devait pas l'encourir, et à la place de celle-ci, il fallait qu'il en encourût une autre. Ce qu'il fit: il se soumit à la première et par elle…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Jeu 05 Avr 2018, 3:50 pm

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




3. (suite) Ce qu'il fit: il se soumit à la première et par elle détruisit la seconde, celle qui résultait de la non observation de la loi. Et, de même qu'un homme innocent s'offrant pour mourir à la place d'un homme condamné à mort, le soustrait au châtiment, de même Jésus s'est dévoué pour nous. Comme il n'avait pas encouru la malédiction de la transgression de la loi, il se soumit à l'autre genre de malédiction pour délivrer les hommes de celle qu'ils avaient encourue: "Car il n'avait pas commis de péché, et la ruse n'avait pas trouvé place sur ses lèvres" (Isaïe LIII, 9).  De même que par sa mort il a préservé de la mort ceux…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Jeu 05 Avr 2018, 3:52 pm

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. De même que par sa mort il a préservé de la mort ceux qui allaient mourir, de même en attirant sur lui-même la malédiction, il l'a détournée de dessus la tête des hommes. "Afin que la bénédiction donnée à Abraham fût communiquée aux gentils" (Galates III, v.14). Comment aux gentils ?  "En ta postérité", dit le Seigneur, "toutes les nations seront bénies" (Genèse XXII, 18), c'est-à-dire en Jésus-Christ.


Si cela était dit des Juifs, serait-il rationnel que ceux qui ont encouru la malédiction pour avoir violé la loi pussent transmettre la bénédiction aux autres hommes ? Car nul parmi ceux qui sont maudits ne peut communiquer la bénédiction dont lui-même est exclu. Il est donc évident que ces paroles se rapportent entièrement à…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 06 Avr 2018, 9:51 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) Il est donc évident que ces paroles se rapportent entièrement à Jésus-Christ: c'est lui qui est la postérité d'Abraham, c'est par lui que les gentils ont été bénis, c'est ainsi que se réalise la promesse qui nous avait été faite au sujet du Saint-Esprit, et c'est ce que Paul voulait faire entendre quand il ajoutait: "Afin qu'ainsi nous reçussions par la foi le Saint-Esprit qui avait été promis".


Comme il n'était pas possible que la grâce du Saint-Esprit parvînt aux gentils qui n'étaient en état ni de la recevoir, ni de la comprendre, Jésus commence par les bénir et par les délivrer de la malédiction après quoi, une fois qu'ils sont justifiés par la foi, ils attirent à eux la grâce du Saint-Esprit. Ainsi donc la croix a détruit la malédiction, la foi a introduit la justification, et la justification nous a procuré la grâce du Saint-Esprit. "Mes frères, je vais me servir du langage des hommes…"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 06 Avr 2018, 9:54 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) "Mes frères, je vais me servir du langage des hommes: Lorsqu'un homme a fait un  contrat en bonne forme, nul ne peut ni le casser, ni y introduire de nouveaux articles" (Galates III, v.15). Que signifie ces mots: "Je vais me servir du langage des hommes ?" Cela signifie qu'il va emprunter ses exemples à la vie commune. Comme il a jusqu'à présent appuyé ses raisonnements sur les Écritures, sur les miracles opérés par eux-mêmes, sur les épreuves du Christ, et sur les actes du patriarche Abraham, il va désormais prendre ses exemples dans la vie commune. C'est son invariable habitude: il donne ainsi plus de charme à sa parole, la rend plus accessible, plus intelligible pour les intelligences obtuses.


Tel est aussi le tour qu'il prend dans sa lettre aux Corinthiens: "Quel est celui qui mène paître un troupeau, et n'en mange pas du lait ? Qui est-ce qui plante une vigne et n'en mange point du fruit ? " (I Corinthiens IX, 7).  C'est encore de la même manière qu'il parle aux Hébreux: "Parce que le testament n'a lieu que par la mort, n'ayant point de force tant que le testateur est encore en vie" (Hébreux  IX, 17). Il serait facile de s'assurer qu'il s'est plu souvent…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Ven 06 Avr 2018, 9:56 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) Il serait facile de s'assurer qu'il s'est plu souvent à employer ce genre de preuves. C'est aussi de ce procédé que se sert continuellement le Seigneur dans l'Écriture, comme quand il dit: "Est-ce que la femme pourrait oublier son fils ?" Et ailleurs: "Le vase dit-il au potier : Que fais-tu ?" (Isaïe XLIX, 45, et Isaïe XXIX, 16).


Dans le livre d'Osée il parle comme un époux dédaigné par sa femme (Osée I, 2). Souvent il emprunte ses images à la vie humaine, comme lorsque le prophète reçoit une ceinture, ou pénètre sous le toit du potier (Jérémie XVIII, 2). Que peut donc prouver Paul par cet exemple ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 07 Avr 2018, 11:02 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) Que peut donc prouver Paul par cet exemple ? Que la foi est plus ancienne, la loi plus nouvelle et seulement provisoire, et donnée aux hommes pour frayer la route à la foi. Voilà pourquoi il dit: "Frères, je vais me servir du « langage des hommes". Plus haut, il les traitait d'insensés, et maintenant il les appelle ses frères, les consolant en même temps qu'il les frappe. "Lorsqu'un homme a fait un contrat en bonne forme". Si un homme, dit-il, fait un testament, se trouvera-t-il quelqu'un qui vienne ensuite le modifier ou y ajouter quelque chose ?


Car tel est le sens de ces mots:... "ni on y introduit de nouveaux articles". Si cela est vrai des hommes, combien plus quand il s'agit de Dieu ! Et en faveur de qui Dieu avait-il fait son testament ? "Or les promesses de Dieu ont été faites à Abraham et à sa race…"




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires de Saint Jean Chrysostôme sur l’Épitre de Saint Paul aux Galates.

Message  ROBERT. le Sam 07 Avr 2018, 11:05 am

.
.    

"O GALATES INSENSÉS, QUI VOUS A ENSORCELÉS,

VOUS À QUI ON A MIS DEVANT LES YEUX JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ."

(Galates III, vv. 1-29)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Que l'apôtre laisse éclater enfin son indignation qu'il avait jusqu'ici contenue.
2. Ne pas flair par la chair après avoir commencé par l'esprit.
3. C'est par la foi qu'Abraham et ses vrais enfants sont justifiés.
— La loi ne justifie pas: le juste vit de la foi.
4. C'est par la foi que les promesses faites à Abraham seront accomplies.
5. Que le Fils est vrai Dieu. — Contre les Anoméens. — Tous un en Jésus-Christ.




4. (suite) "Or les promesses de Dieu ont été faites à Abraham et à sa race. L'Écriture ne dit pas: A ceux de sa race, comme s'il en eût voulu  marquer plusieurs; mais, à sa race, c'est-à-dire à l'un de sa race, qui est Jésus-Christ. Ce que je veux donc dire est que Dieu ayant fait et autorisé comme un contrat en faveur de Jésus-Christ, la loi qui n'a été donnée que quatre cent trente ans après, n'a pu le rendre nul, ni en abroger la promesse. Car si c'est par la loi que l'héritage nous est donné; ce n'est donc plus par la promesse. Or, c’est par la promesse que Dieu l'a donné à Abraham" (Galates III, vv.16-18).


Vous le voyez donc, Dieu a fait un contrat en faveur d'Abraham, en disant que les bénédictions parviendraient aux gentils par l'intermédiaire de sa race. Eh bien ! Comment la loi peut-elle le défaire ? Comme cet exemple ne convenait au sujet qu'en partie, l'apôtre avertit pour cette raison qu'il va  "se servir du langage des hommes". C'est-à-dire, ne jugez pas…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires de l’Épître aux Galates,  tome X,  pp.571-631. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BOUCHERIE.  

.

italiques  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33647
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum