L'âme intellective est-elle produite par la génération ?

Aller en bas

L'âme intellective est-elle produite par la génération ? Empty L'âme intellective est-elle produite par la génération ?

Message  Louis le Ven 13 Oct 2017, 7:39 am

Bonjour à tous,

La question suivante a été tirée de la Somme de saint Thomas d’Aquin :

Ia Q. 118.  DE LA PROPAGATION DE L'HOMME QUANT À  L'ÂME.
ARTICLE II. — L'ÂME INTELLECTIVE EST-ELLE PRODUITE PAR LA GÉNÉRATION ?

Nous considérerons dans le 1º , par rapport à l’âme,  que la 2e question soit :   L'Âme intellective se transmet-elle aussi de cette manière ?

Cette question vient de  :
L'âme intellective est-elle produite par la génération ? Page_f10

Bonne lecture.

Bien à vous.

Nous avons à traiter eu dernier lieu de la propagation de l'homme. Nous la considérerons : 1º par rapport à l'âme, 2º par rapport au corps. — Par rapport à l'âme trois questions se présentent: 1° L'âme sensitive se transmet-elle par la génération? — 2° L'Âme intellective se transmet-elle aussi de cette manière ? — 3° Toutes les âmes ont-elles été créées en même temps?

ARTICLE II. — L'ÂME INTELLECTIVE EST-ELLE  PRODUITE  PAR LA  GÉNÉRATION ?(2)  

DIFFICULTÉ: 1. Il semble que l'âme intellective soit produite par la génération. Car il est dit dans la Genèse (Gen. XLVI, 26) : Toutes les âmes qui sont sorties du sang de Jacob sont au nombre de soixante-six. Or, il ne sort du sang de l'homme que ce qui est produit par voie de génération. Donc l'âme intellective est produite de la sorte.

SOLUTION : 1. Il faut répondre au premier argument, que dans ce passage de l'Ecriture la partie est prise pour le tout; on dit l'âme pour l'homme tout entier.

DIFFICULTÉ  
________________________________________________________________

(2) Origène et les priscillianistes ont avancé que  les âmes humaines avaient été créées dès le commencement du monde; Tertullien, Apollinaire et quelques auteurs d'Occident ont enseigné qu'elles étaient produites par la génération; que l'âme du fils venait de l'âme du père, comme le corps du fils vient du corps du père. Cet article attaque toutes ces erreurs.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12315
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'âme intellective est-elle produite par la génération ? Empty Re: L'âme intellective est-elle produite par la génération ?

Message  Louis le Sam 14 Oct 2017, 7:39 am

ARTICLE II. — L'ÂME INTELLECTIVE EST-ELLE  PRODUITE  PAR LA  GÉNÉRATION ? (2)

DIFFICULTÉS (suite)

DIFFICULTÉ: 2. Comme nous l'avons prouvé (quest. LXXVI, art. 3), l'âme intellective, sensitive et nutritive est substantiellement la même dans l'homme. Or, l'âme sensitive est produite dans l'homme aussi bien que dans les autres animaux par voie de génération. C'est ce qui fait dire à Aristote (De Gen. anim. lib.II, cap. 3) que l'animal et l'homme ne sont pas produits simultanément, mais que l'animal existe d'abord. Donc l'âme intellective est produite par la génération.

SOLUTION : 2. Il faut répondre au second, qu'il y a des philosophes qui ont dit que les fonctions vitales qu'on remarque dans l'embryon ne viennent pas de l'âme du fœtus, mais de l'âme de sa mère ou de la vertu formative qui existe dans le sang générateur. Ces deux opinions sont également fausses. Car les fonctions vitales, comme sentir, se nourrir, s'accroître, ne peuvent avoir pour cause un principe extérieur. Il faut donc dire que l'âme préexiste dans l'embryon ; au début elle est nutritive, elle devient ensuite sensitive et enfin elle est intellective. Il y a d'autres philosophes qui disent qu'au-dessus de l'âme végétative qui existe d'abord survient une autre âme qui est l'âme sensitive, et qu'au-dessus de celle-ci se place en dernier lieu l'âme intellective. Ils reconnaissent donc dans l'homme trois âmes, dont l'une est en puissance relativement à l'autre.

Nous avons prouvé la fausseté de ce système (quest. LXXVI art. 3). C'est ce qui a fait dire à d'autres philosophes que l'âme qui était d'abord végétative devient ensuite sensitive par l’action de la vertu séminale, et de sensitive elle parvient en dernier lieu à être intellective, non par l'activité de la semence génératrice, mais par la vertu d'un agent supérieur, c'est-à-dire de Dieu qui éclaire l'âme extérieurement.

C'est ce qui fait dire à Aristote (ibid. cap. 33) que l'intellect vient du dehors. Mais il ne peut en être ainsi :

1° Parce qu'aucune forme substantielle n'est susceptible de plus et de moins. Du moment où l'on y ajoute une perfection nouvelle, elle change d'espèce, comme l'addition d'une unité change l'espèce dans les nombres. Il n'est donc pas possible qu'une forme qui reste numériquement la même soit de diverses espèces.

2º Parce qu'il s'ensuivrait que la génération d'un animal serait un mouvement continu qui va insensiblement de l'imparfait au parfait, comme il arrive dans l'altération d'une substance quelconque.

3° Parce qu'il résulterait de là que la génération de l'homme ou de l'animal n'est pas une génération absolue, puisque son sujet serait un être en acte. Car si l'âme végétative existe dès le commencement dans l'embryon et qu'ensuite elle s'élève peu à peu jusqu'à la perfection de l'âme intellective, elle acquerra toujours une perfection nouvelle sans détriment pour sa perfection antérieure, ce qui est contraire à l'essence de la génération absolue.

4° Parce que ce qui est l'effet de l'action de Dieu est quelque chose qui subsiste ou qui ne subsiste pas. Dans la première hypothèse il faut que cet effet diffère par son essence de la forme préexistante, qui n'était pas subsistante, et alors on retombe dans l'opinion de ceux qui veulent que dans le corps il y ait plusieurs âmes. Dans la seconde on doit le regarder comme une perfection de l'âme préexistante, et alors il s'ensuit nécessairement que l'intellect se corrompt quand le corps se corrompt lui-même, ce qui répugne.

— Enfin il y a une autre opinion qui est celle des philosophes qui n'admettent qu'un seul intellect pour tous, ce que nous avons réfuté (quest. LXXVI, art. 1 et 2, et quest. LXXIX, art. 4 et 5).

— Il faut donc répondre que la génération d'un être étant toujours la corruption d'un autre, il est nécessaire d'admettre que dans l'homme aussi bien que dans les animaux l'avènement d'une forme plus parfaite n'a lieu qu'autant que la forme antérieure se corrompt, de telle sorte que la forme nouvelle comprend tout ce qui était dans l'ancienne et quelque chose de plus (1).

C'est ainsi que par le moyen de plusieurs générations et de plusieurs corruptions successives on arrive à la dernière forme substantielle dans l'homme aussi bien que dans les autres animaux, et c'est ce qu'on peut observer d'une manière sensible dans les animaux engendrés par la putréfaction. On doit donc reconnaître que Dieu a créé l'âme intellective pour la génération de l'homme, et que cette âme est tout à la fois sensitive et nutritive du moment que les formes préexistantes disparaissent.

DIFFICULTÉ: 3…
____________________________________________________________

(2) Origène et les priscillianistes ont avancé que  les âmes humaines avaient été créées dès le commencement du monde; Tertullien, Apollinaire et quelques auteurs d'Occident ont enseigné qu'elles étaient produites par la génération; que l'âme du fils venait de l'âme du père, comme le corps du fils vient du corps du père. Cet article attaque toutes ces erreurs.

(1) Il va sans dire que l’on n’est point obligé d’accepter cette explication. Il est de foi que l’âme intelligente n’est pas produite par la génération, mais qu’elle est créée. Comment s’unit-elle au corps ? Chacun est libre à cet égard d’avoir son sentiment.


Dernière édition par Louis le Sam 25 Nov 2017, 7:37 am, édité 1 fois (Raison : Insertion du lien pour la question LXXIX.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12315
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'âme intellective est-elle produite par la génération ? Empty Re: L'âme intellective est-elle produite par la génération ?

Message  Louis le Dim 15 Oct 2017, 7:11 am

ARTICLE II. — L'ÂME  INTELLECTIVE EST-ELLE  PRODUITE  PAR LA  GÉNÉRATION ?(2)

DIFFICULTÉ (suite)

DIFFICULTÉ: 3. C'est un seul et même agent qui produit la forme et la matière, autrement la forme et la matière ne formeraient pas absolument un être unique. Or, l'âme intellective est la forme du corps humain qui a lui-même pour cause la vertu séminale. Donc l'âme intellective est produite par le même agent.

SOLUTION : 3. Il faut répondre au troisième, que cette raison est applicable à des agents divers qui ne sont pas subordonnés les uns aux autres. Mais quand il y a plusieurs agents subordonnés, rien n'empêche que la vertu de l'agent supérieur ne s'étende à la dernière forme, tandis que les agents inférieurs ne peuvent avoir d'autre influence que de disposer la matière. Ainsi la vertu séminale dispose la matière, tandis que la vertu de l'âme donne la forme dans la génération de l'animal. Or, il est évident, d'après ce que nous avons dit ( quest. CX, art. 4), que toute la nature corporelle agit comme l'instrument de la vertu spirituelle et principalement de Dieu. C'est pourquoi il n'y a pas de répugnance à ce que le corps soit formé par une vertu corporelle et que l'âme intellective ait Dieu seul pour auteur.

DIFFICULTÉ: 4. L'homme engendre son semblable sous le rapport de l'espèce. Or, ce qui constitue l'espèce humaine c'est une âme raisonnable. Donc l'âme raisonnable vient du principe générateur.

SOLUTION : 4. Il faut répondre au quatrième, que l'homme engendre son semblable, dans le sens que la vertu séminale dispose la matière à recevoir la forme humaine.

DIFFICULTÉ: 5. Il n'est pas convenable de dire que Dieu coopère à l'acte des pécheurs. Or, s'il créait les âmes raisonnables, il lui arriverait de coopérer au crime des adultères dont le commerce illicite engendre quelquefois des enfants. Donc les âmes raisonnables ne sont pas créées par Dieu.

SOLUTION : 5. Il faut répondre au cinquième, que dans l'adultère l'acte de la nature est bon, et Dieu y coopère. Il n'y a que le dérèglement de la passion qui soit un mal, et Dieu n'y coopère pas.

Mais c'est le contraire. Car il est dit (De Eccl. dogm. cap. 14) que les âmes raisonnables ne sont pas produites par voie de génération.

CONCLUSION
_______________________________________________________________

(2) Origène et les priscillianistes ont avancé que  les âmes humaines avaient été créées dès le commencement du monde; Tertullien, Apollinaire et quelques auteurs d'Occident ont enseigné qu'elles étaient produites par la génération; que l'âme du fils venait de l'âme du père, comme le corps du fils vient du corps du père. Cet article attaque toutes ces erreurs.


Dernière édition par Louis le Mar 17 Oct 2017, 7:50 am, édité 2 fois (Raison : Ajout d'un lien.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12315
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'âme intellective est-elle produite par la génération ? Empty Re: L'âme intellective est-elle produite par la génération ?

Message  Louis le Lun 16 Oct 2017, 7:29 am

ARTICLE II. — L'ÂME  INTELLECTIVE EST-ELLE  PRODUITE  PAR LA  GÉNÉRATION ? (2)

(suite)

CONCLUSION — L'âme intellective étant une substance immatérielle et subsistante qui a son existence propre et qui doit être produite directement, elle est nécessairement créée par Dieu et il est hérétique de dire qu'elle se transmette par voie de génération.

Il faut répondre qu'il est impossible que la vertu active qui existe dans la matière produise un effet immatériel. Or, il est évident que le principe intellectuel dans l'homme est un principe supérieur à la matière. Car ses fonctions n'ont rien de commun avec le corps. C'est pourquoi il est impossible que la vertu séminale produise ce principe.

De plus, la vertu séminale agissant par la puissance même de l'âme de celui qui engendre, puisque c'est l'âme qui, dans l'acte de la génération, met en mouvement le corps, et l'intellect n'ayant d'ailleurs rien de commun avec le corps dans ses fonctions, il s'ensuit que le principe intellectuel ne peut être comme tel l'effet de la génération. Aussi Aristote dit (De Gen. anim. lib. III, cap. 3) : Il n'y a que l'intellect qui vienne nécessairement d'une cause extérieure. Une nouvelle preuve de ce fait, c'est que l'âme intellective, ayant une vie et une action propre, subsiste sans le corps, comme nous l'avons dit (quest. LXXV, art. 2 ). Elle doit donc être produite directement, et puisqu'elle est une substance immatérielle elle ne peut être produite par voie de génération ; il faut que Dieu la crée. Par conséquent, supposer que l'âme intellective est l'effet de la génération, c'est supposer qu'elle n'est pas subsistante et qu'elle se corrompt en même temps que le corps. C’est donc une hérésie de dire que cette âme se transmet par la génération (1).
_____________________________________________________________

(2) Origène et les priscillianistes ont avancé que  les âmes humaines avaient été créées dès le commencement du monde; Tertullien, Apollinaire et quelques auteurs d'Occident ont enseigné qu'elles étaient produites par la génération; que l'âme du fils venait de l'âme du père, comme le corps du fils vient du corps du père. Cet article attaque toutes ces erreurs.

(1) Ce qui serait une hérésie, parce que dans ce cas il faudrait admettre, ou que l’âme n’est pas substantielle, ou qu’elle est matérielle ; ce qui est contraire à la doctrine catholique. Cependant ce point n’a pas été clairement défini dès le commencement. Car, à ce sujet, il y a du doute dans saint Augustin, saint Grégoire, saint Eucher, Salvien, Cassiodore et Raban Maur. Mais le sentiment contraire a été vivement soutenu par saint Jérôme ( Epist ad August. Cont. Ruffin), par saint Hilaire (De Trin. Lib. X), par saint Ambroise (De Paradiso, par saint Cyrille d’Alexandrie, saint Grégoire de Nysse, saint Chrysostome et tous les docteurs d’Orient.

FIN


Dernière édition par Louis le Lun 12 Mar 2018, 4:04 pm, édité 2 fois (Raison : Insertion du lien de la Quest. LXXV, art. 2 et orthographe.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12315
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'âme intellective est-elle produite par la génération ? Empty Re: L'âme intellective est-elle produite par la génération ?

Message  ROBERT. le Lun 16 Oct 2017, 11:30 am

.
Merci bien, Louis.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34642
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum