La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Eric le Dim 13 Aoû 2017, 12:42 pm

Sur ce lien déjà "ancien" :

http://gestadei.bb-fr.com/t1085p4-gabrielle-vous-ne-manquez-pas-d-air

LHR a écrit :

LES FAITS SONT LES FAITS


L'église Constitutionnelle schismatique a duré plus de dix ans.

Pendant ce temps, beaucoup de prêtres non-jureurs émigrèrent (36000) et le nombre de ceux qui restèrent en France, persécutés, cachés ne purent assurer que peu de ministères à très, très peu de fidèles.

L'église Constitutionnelle (125 évêques, 32000 paroisses) sacra, ordonna, baptisa, absolva, communia tous les Français.

Quand tout fut revenu en ordre, Rome entérina sacres, ordinations, baptèmes, confessions, communions.

Alors ??? Peut-on être plus exigeant et rigide que Rome ??
Peut-on interdire d'aller à des messes non una cum, se confesser à des prêtres non una cum ?
Et voici la question qui tue, celle de Francis à LHR :
Francis a écrit :
Au fait, l'église constitutionnelle avait-elle le titre coloré ?
Répondre à cette simple et courte question, pour LHR, ab Grossin, "Credo" et beaucoup d'autres, c'est juste suicider leur "propre" position !
Alors, le fil fut clos rapidement par le "brave Credo" (après, sans doute, quelques conseils "avisés" !) .... clown
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Martial le Dim 13 Aoû 2017, 5:22 pm

C'est là Eric, que la mauvaise foi de ces gens devient patentes  ... Very Happy
D'ailleurs, leurs attitudes vis-a-vis de la personne qui a pointé le doit ou cela fait mal, est de le snober purement et simplement .
J'ai longuement converser avec un jeune VRP de la tradouille au télèp.. qui ma péroré qu'il préférait envoyer des gens meme chez les schismatiques Orthodoxes ou feeneyistes pour "convertir" a un "minimum" de "foi"
avatar
Martial

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Eric le Dim 13 Aoû 2017, 8:53 pm

Martial a écrit:C'est là Eric, que la mauvaise foi de ces gens devient patentes  ... Very Happy
D'ailleurs, leurs attitudes vis-a-vis de la personne qui a pointé le doit ou cela fait mal, est de le snober purement et simplement .
J'ai longuement converser avec un jeune VRP de la tradouille au télèp.. qui ma péroré qu'il préférait envoyer des gens meme chez les schismatiques Orthodoxes ou feeneyistes pour "convertir" a un "minimum" de "foi"  
Ouais !
Mais les écrits restant, certains (même assez vieux  Very Happy ) se font rattraper !

http://messe.forumactif.org/t7967-la-profonde-imbecilite-de-lhr#139820
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Martial le Lun 14 Aoû 2017, 2:31 am

Alors là Eric , c'est le comble de l'hypocrisie :

Lulu Grossin a écrit:

D'ailleurs je conseille solennellement à Credo de verrouiller cette discussion qui n'ira pas plus loin dans la nouveauté des arguments de fond. On a compris la position de chacun.
Le bon sens catholique est évidemment du côté de monsieur Remy. Prions pour Gabrielle et cessons cette joute. Merci.

Le bon sens hypocrite en action du dit Lulu  en question par peur que sa propre fourberie soit trop démasqué !..

Car, la simple connaissance de base en Théologie Catholique nous affirment ceci : Arrow


THÉOLOGIE DU CATÉCHISTE,DOCTRINE ET VIE CHRÉTIENNE.Par M. L'ABBÉ LECLERC PRÊTRE DE SAINT-SULPICE, DIRECTEUR AU GRAND SÉMINAIRE D'ORLÉANS.
APPROBATIONS,Mgr j-Louis, évêque de Rodez 1865.Mgr Jacques-Antoine, évêque d'Amiens 1865.LIBRAIRIE SAINT-JOSEPH TOLRA ET HATON,LIBRAIRES-ÉDITEURS.t.I.Première Partie.Chapitre XII.De L’Église.p.175,a écrit :

5.Quels sont les pasteurs dont Jésus-Christ se sert pour gouverner l'Église ? Ce sont les curés dans les parois ses, les évêques dans leurs diocèses, et notre saint père le Pape dans toute l'Église.

Le Pape ou le père, le Souverain Pontife, le pasteur suprême au sommet et à la tête de toute l'Eglise:les évêques ou inspecteurs, les pontifes possédant la plénitude du sacerdoce de Jésus-Christ et pouvant le communiquer, les vénérables frères et les égaux du Pape quant au pouvoir d'ordre et de consécration, ses inférieurs quant au pouvoir de juridiction et de gouvernement, placés par lui à la tête des portions ou départements de l'Eglise universelle appelés diocèses : les curés ou pourvoyeurs spirituels, placés par les évêques à la tête des parties de diocèse nommées paroisses : tel est l'ordre, la gradation essentielle et fondamentale de la hiérarchie ou principat sacré de l'Église. Encore, de ces trois degrés, n'y a-t-il que les deux premiers qui soient d'institution divine, c'est-à-dire établis par Jésus-Christ, le troisième ayant été institué par l'Église à mesure que les diocèses se sont peuplés de plus de fidèles.    

Cela suffis a débusquer le bon sens du dit Lulu en question et de son acolyte libre penseur Mr l'hétérodoxe Rémy !..


Dernière édition par Martial le Lun 14 Aoû 2017, 1:09 pm, édité 5 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Benjamin le Lun 14 Aoû 2017, 5:55 am


L'année des posts n'est pas indiquée sur ce forum, seulement le jour et le mois, mais en cherchant des indices dans les sujets qui entourent celui mis en lien, cela semble dater de 2007

Si ça les amuse de rester coincés à vie dans leur marais...
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Martial le Ven 25 Aoû 2017, 4:15 pm

Peut-on recouvrer les mérites une fois perdu ?
avatar
Martial

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Louis le Sam 26 Aoû 2017, 10:27 am


Peut-on recouvrer les mérites une fois perdu ?  

Note de Louis : Il s'agit ici de la vertu de pénitence.

S. Thomas d’Aquin, Somme Théologique, 3a, q. 89 , a. 5 a écrit:

Question 89.

COMMENT LA PÉNITENCE NOUS REND-ELLE NOS VERTUS ?

ARTICLE 5.

Les œuvres mortifiées par le péché revivent-elles par la pénitence ?

DIFFICULTÉS : 1. Il semble que les œuvres mortifiées par le péché ne revivent point par la pénitence. Les œuvres qui avaient été faites en charité sont mortifiées par le péché postérieur, comme les péchés sont remis par la pénitence qui les suit. Or les péchés remis par la pénitence ne reviennent pas, comme nous l'avons dit. Il semble donc que les œuvres mortifiées, elles aussi, ne revivent point par la charité.

2.  On dit que les œuvres sont mortifiées par comparaison avec les animaux qui meurent. Mais  l'animal, une fois mort, ne saurait de nouveau être vivifié. Les œuvres mortifiées ne peuvent donc pas non plus revivre par la pénitence.

3.   Les œuvres faites en charité méritent un degré de gloire éternelle proportionné à leur degré de grâce et de charité. Or quelquefois le relèvement de l'homme par la pénitence se fait à un degré inférieur de grâce et de charité. La gloire qu'il obtient n'est donc plus proportionnée au mérite de ses premières œuvres et il semble: ainsi que les œuvres mortifiées par le péché ne soient pas revivifiées.

CEPENDANT, sur ce texte de Joël : « Je vous rendrai les années que les sauterelles ont dévorées », la Glose interlinéaire nous dit : « Je ne laisserai point périr l'abondance que le trouble de votre esprit vous a fait perdre ». Cette abondance est le mérite des bonnes œuvres qui a été perdue par le péché. La pénitence revivifie donc les œuvres méritoires d'avant le péché.

CONCLUSION : Quelques théologiens ont dit que les œuvres méritoires mortifiées par un péché postérieur n'étaient pas revivifiées par la pénitence qui suivait ce péché. Ils pensaient que ces œuvres n'existant plus ne pouvaient pas être revivifiées. Mais il n'y a pas en cela d'empêchement à ce qu'elles soient revivifiées. Ce n'est pas en tant que ces œuvres existent actuellement, qu'elles ont la vie, c'est-à-dire la puissance de nous conduire à la vie éternelle, mais c'est en tant qu'elles demeurent dans la pensée divine qui les agrée, même après qu'elles ont cessé d'exister en acte. Elles y demeurent pour ce qui est de leur propre efficacité, même après qu'elles ont été mortifiées par le péché, parce que Dieu aura toujours pour agréable ces œuvres, en tant qu'elles ont été faites, et les saints s'en réjouiront selon cette parole de l'Apocalypse : « Retiens ce que tu as, de peur qu'un autre ne reçoive ta couronne ». Si elles n'ont plus l'efficacité de conduire à la vie éternelle celui qui les a faites, cela provient de l'obstacle posé par le péché qui est survenu et a rendu cet homme indigne de la vie éternelle. Or cet empêchement est enlevé par la pénitence, en tant qu'elle remet les péchés. Il s'ensuit donc que les œuvres d'abord mortifiées recouvrent, par la pénitence, l'efficacité de conduire à la vie éternelle, celui qui les a faites; c'est ainsi qu'elles revivent. Il est donc évident que les œuvres mortifiées revivent par la pénitence.

SOLUTIONS : 1. Les  œuvres de péché sont détruites en  elles-mêmes par la  pénitence, en sorte que grâce à l'indulgence divine, il n'en vient plus jamais ni souillure, ni culpabilité. Mais les œuvres faites en charité ne sont pas détruites par Dieu dont elles restent agréées. C'est l'opération de l'homme qui met un empêchement à leur efficacité. Dieu fait de son côté ce que ces œuvres méritaient.

2.  Les œuvres faites en charité ne sont pas mortifiées en elles-mêmes, ainsi que nous l'avons dit, mais leur efficacité est seulement empêchée par l'obstacle qui survient du côté de l'homme.

3.  Celui qui se relève par la pénitence, dans un degré de charité inférieur au précédent, recevra la récompense essentielle à la mesure de charité qu'il a au moment de sa mort. Mais il aura plus de joie des œuvres faites dans son premier état de charité, que de celles du second, joie qui appartient à la récompense accidentelle.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11315
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Martial le Sam 26 Aoû 2017, 10:54 am

CATÉCHISME DU CATÉCHISME OU EXPLICATION RAISONNÉE DE LA DOCTRINE CHRÉTIENNE.Par M.l’Abbé É. BARTHE,Chanoine honoraire de Rodez et M.l’Abbé FABRE,Aumônier des Sœurs de la sainte-Famille.Ouvrage approuvé par Mgr ERNEST,l’Évêque de Rodez 1873,Mgr Pie,l’Évêque de Poitiers 1874.Lettre approbative par R.P don Cataldo Caprara Professeur de Théologie au Collège de la Propagande T.P.S.V.SARLIT ET Cie,LIBRAIRIE-ÉDITEURS.1882.t.II.Troisième partie.Section Première.de la Grâce.Chapitre III.Article.III.De la Grâce habituelle.p.317,a écrit:

23° D. Peut-on recouvrer les mérites une fois perdu ?

R. C’est le sentiment unanime des théologiens,que lorsqu’on rentre en grâce avec Dieu,les mérites perdus par l’effet du péché mortel revivent et nous sont rendus,en sorte que Dieu en tient compte au pécheur converti et justifié comme s’il ne les avait jamais perdus.Ce sentiment est fondé sur ce passage du prophète Ezéchiel: En quelque jour que l’impie se convertisse,son iniquité ne lui sera point préjudiciable.Ce qui ne serait pas,si son iniquité le privait sans retour du trésor inestimable de ses mérites précédents.
avatar
Martial

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Martial le Ven 01 Sep 2017, 5:31 am

Voici l'exemple factuel du renversement de la constitution par un pro-guérardien , il fait résider le pouvoir dans le Peuple :



EtudesAntimodernistes.fr
il y a 3 jours
Nous ne nous attribuons pas une juridiction au for externe, ni aucune autorité. Par conséquent nous n'avons pas la prétention d'exercer un magistère authentique, ni d'avoir une autorité de gouvernement pour régir les fidèles. Nous maintenons simplement que notre apostolat est légitime, et est demandé pour le salut des fidèles. Au cas où vous l'ignoriez, les sacrements sont nécessaires au salut, et recevoir les sacrements est parfois une obligation. En l'absence de pasteurs, il est légitime de recevoir les sacrements de prêtres dénués d'autorité mais fidèles à l'enseignement de l'Eglise et à la discipline ecclésiastique.Si vraiment vous voulez une étude exhaustive sur ces questions, essayez de trouver les documents du Père Guérard des Lauriers sur la continuation de la Mission de l'Eglise.
Moins

RÉPONDRE


https://www.youtube.com/watch?v=-L6vhdzYn_8&lc=z13dxpwqplrdsfd1222idpd45vf5w1kkw.1503605306834699
avatar
Martial

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question qui tue ! LHR, ab Grossin, "Credo" et pas mal d'autres ....

Message  Benjamin le Ven 01 Sep 2017, 6:31 am

Quelqu'un a écrit:Nous ne nous attribuons pas une juridiction au for externe, ni aucune autorité. Par conséquent nous n'avons pas la prétention d'exercer un magistère authentique, ni d'avoir une autorité de gouvernement pour régir les fidèles. Nous maintenons simplement que notre apostolat est légitime, et est demandé pour le salut des fidèles.

Vous aussi, découvrez l'apostolat légitime sans juridiction, sans autorité et sans magistère  Offre valable dans la limite des stocks disponibles.

Quelqu'un a écrit:Au cas où vous l'ignoriez, les sacrements sont nécessaires au salut, et recevoir les sacrements est parfois une obligation. En l'absence de pasteurs, il est légitime de recevoir les sacrements de prêtres dénués d'autorité mais fidèles à l'enseignement de l'Eglise et à la discipline ecclésiastique.

Déjà, par définition, si les prêtres (?) en question étaient fidèles à l'enseignement de l'Église et à la discipline ecclésiastique, ils ne te distribueraient pas de "sacrements" comme cela.

Ensuite, au cas où tu l'ignorerais, ce n'est pas un raisonnement catholique et tu as confondu Tradition avec habitude Very Happy


Vidéo de "mhtseminary.org", c'est-à-dire l'élevage aux USA sous la direction de Donald Sans Bornes :

http://mostholytrinityseminary.org/

Sleep
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum