Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Lun 07 Aoû 2017, 6:48 pm

chouan a écrit:
Eric a écrit:

Je ne vois pas ....

Normal, je me suis mélangé les pinceaux...avec l'heure avancée du soir king
Ah oui .... saint Athanase !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  ROBERT. le Lun 07 Aoû 2017, 6:56 pm

.
Très intéressante conversation que vous avez avec chouan, concernant Saint Eusèbe.  

Merci Éric. Dites le bonsoir (ou plutôt: bonne nuit.  Sleep)  au clan pour moi. Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32423
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Lun 07 Aoû 2017, 7:10 pm

Que Dieu et la sainte vierge te garde, Robert.
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  ROBERT. le Mar 08 Aoû 2017, 10:17 am

Eric a écrit:Que Dieu et la sainte vierge te garde, Robert.

Vous aussi, cher Éric, et tout le clan avec vous.


Dernière édition par ROBERT. le Mar 08 Aoû 2017, 10:29 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32423
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mar 08 Aoû 2017, 12:25 pm

Eric a écrit:
Eric a écrit:
En bref Eric, St Eusèbe n'était pas seul ...mais avait derrière lui le Patriarche d'Antioche Saint Mélèce !..ce qu'il explique qu'il avait autorité pour sacrer/ordonner dans la province/région entière ou le Patriarche St Mélèce avait Juridiction.
C'est juste et nous allons voir ça !
Notons, aussi, cet autre allié de taille dans la vie de saint Eusèbe :

En 370, il prit part à l'élection de saint Basile, archevêque de Césarée, et se lia avec ce grand homme d'une amitié fort étroite.

Mgr Paul Guérin, Vie des saints, deuxième partie, page 272, Sanard et Derangeon Lib. Ed., Paris, 1894
Bon, c'est juste pour expliquer un peu à certains que tout le monde n'est pas Eusèbe de Samosate ....

Il y a donc aucune analogie possible Eric , avec un saint éveque résidentiel élu canoniquement sur sont siège ( Saint Eusèbe) sous la dépendance de son Patriarche élu canoniquement a son siège  et qui parcourait les provinces ecclésiastiques de son Patriarche avec autorité canonique et les multiples sectes illicites vagi d'arrivistes autocéphales de la tradouille ne succédant a personne,dont les fantaisies théologiques sont commues de façon public et notoire !..

en 370, le siège de Césarée de Cappadoce devient vacant, et saint Grégoire de Naziance l’Ancien, le père du Théologien, appelle saint Eusèbe pour présider à l’élection du nouvel évêque de Césarée, quoique cette ville ne soit pas de sa province ecclésiatique. L’assemblée des évêques choisit d’élire saint Basile et l’amitié des deux saints continua de grandir. Basile écrivit de très nombreuses lettres à Eusèbe, allant lui rendre visite à Samosate pour y goûter « le miel si doux et si agréable de cette Eglise » (cf. Lettres 145 & 157). Ces nombreuses lettres de saint Basile témoignent du zèle apostolique de saint Eusèbe. Malheureusement, aucune des lettres d’Eusèbe n’a été conservée. Saint Basile l’appelle « le généreux défenseur de la foi et le protecteur infatigable des Eglises ». Grégoire le Théologien – qui entretint également une correspondance importante avec saint Eusèbe – salue en lui « la colonne et le fondement de l’Église, le luminaire du monde, la règle de la foi et l’ambassadeur de la vérité. »


Saint Eusèbe, l'évêque au sens stricte,( c'est-à-dire celui ayant une juridiction sur un territoire et une mission canonique )et défenseur de l'orthodoxie de la Foi Catholique avait toute une hiérarchie d'autorité canonique supérieure avec lui...
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Mar 08 Aoû 2017, 8:40 pm

Martial a écrit:
Il y a donc aucune analogie possible Eric , avec un saint évêque résidentiel élu canoniquement sur son siège (Saint Eusèbe) sous la dépendance de son Patriarche élu canoniquement à son siège et qui parcourait les provinces ecclésiastiques de son Patriarche avec autorité canonique et les multiples sectes illicites vagi d'arrivistes autocéphales de la tradouille ne succédant à personne, dont les fantaisies théologiques sont connues de façon public et notoire !..

Nous sommes entièrement d'accord d'autant que, même sans tenir compte de la sainteté d'Eusèbe et de celle du métropolitain Mélèce d'Antioche, il était question au IVe siècle du diocèse d'Orient dans l'empire d'Orient avec Antioche pour métropole générale de tout l'Orient !!!!  
C'est pourquoi je suis très étonné que Dom Gréa n'en fasse pas état dans son livre De l’Église et de sa divine constitution ....
Par contre, je comprend parfaitement qu'un guignol type Bruno Saligo (et sa clique) saute lamentablement sur cette (fausse) "affaire" pour s'en servir personnellement aujourd'hui !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mar 08 Aoû 2017, 11:57 pm

Exactement Eric, cela concernent une province/l'empire d'Orient dont le Siège Métropolitain était Antioche point !..et non l'Eglise Universelle qui ne relève uniquement que de la seul compétence du souverain Pontife de par la constitution divine.Concernent l'ouvrage du grand Chanoine Dom Gréa, il y a beaucoup de méprises introduit par la tradouille !..et pour causse ...
1) l'ouvrage doit etre  pris dans sa globalité et non prendre des paragraphes hors textes pour tenter d'étayer une conception subjectiviste du Magistère aux services de ces fantaisies théologiques.
2) il faut comprendre l'objectif réel de l'ouvrage,dont le Chanoine Jules Didiot,dit: tout  en  présentant des critiques accessoires, qualifiait l'ouvrage de « travail magistral..., absolument nécessaire désormais aux professeurs et aux écrivains qui voudront discourir convenablement de la sainte Église ...,.(Prêtre catholique-Chanoine Didiot.1840-1903 -Professeur au séminaire de Verdun. - Doyen de la Faculté de théologie de Lille 1877)


DOM   ADRIEN GRÉA 1828‐1917  FONDATEUR DES CHANOINES RÉGULIERS   DE L’IMMACULÉE CONCEPTION
IMPRIMATUR  Valentiae, die 8a decembris 1937   † CAMILLUS PIC  Episcopus Valentinensis. LETTRE‐PRÉFACE  DE SON EXCELLENCE MONSEIGNEUR Camille PIC ,ÉVÊQUE DE VALENCE.
Mgr FÉLIX VERNET  Professeur au Grand Séminaire de Valence et aux Facultés Catholiques de Lyon -LE TRAITÉ « DE L'ÉGLISE ET  DE SA DIVINE CONSTITUTION » pp.28-29-30,a écrit :


Le livre de Dom Gréa n'est ni un traité didactique et complet de l'Eglise, ni un traité apologétique,  ni un traité de théologie positive dégageant toutes les  données  de l'Ecriture et de la tradition et  marquant les progrès de l'ecclésiologie, ni une étude approfondie des notes extérieures, de  «l'architecture   du   dehors »  de  l'Eglise.

Dans l’Eglise il ne considère pas uniquement ou principalement une société juridique « dont Dieu a fait ou inspiré la législation et qui porte en elle,au‐dessus de toutes les autres, le caractère de l'ordre, de la stabilité et de la sagesse».L'ouvrage du Chanoine Dom Gréa a été purement et simplement dévoyé par les ESR  pour arriver a un sophisme d'entubage.C'est pour cela que les personnes qui n'ont pas un minimum de connaissances du Catéchisme de persévérance ,apologétique,canonique se fonds vites entuber royalement. C'est comme pour les Métropolitains qui avait le pouvoir de sacrer des éveques dans leurs provinces/Empires comme bon leurs semblaient en vertu du quatrième canon de Nicée,d'ailleurs les ESR utilise aussi cet argument pour affirmer l'absence de mandat du souverain Pontife a cette époque et donc que c'est possible maintenant de sacrer sans mandat apostolique ect...

TRADITION DE L ÉGLISE SUR L'INSTITUTION DES ÉVÊQUES,PAR M. l'Abbé F. DE LAMENNAIS.1830.p.401,a écrit:

Qu'a la vérité , selon l'ancienne discipline et le quatrième canon de Nicée , l'institution des métropolitains était nécessaire pour que l'évêque élu fût véritablement évêque ;
De là l'institution des Métropolitains, qui ne sont, à proprement parler , que des Vicaires du Saint Siège. C'est donc fort inutilement qu'on nous objecte que les Métropolitains instituaient anciennement. Ils instituaient; qui en doute? mais par l'autorité du Pape qui leur en avait conféré le droit et qui les avait établis ,dit saint Léon , pour attacher plus fortement les Églises particulières à l'Église mère. Outre le devoir de propager la foi , le schismes, l'hérésie sont encore pour les Evéques un motif légitime d'étendre leur sollicitude au delà de leur diocèse ; mais toujours, dit le P. Alexandre , en évitant soigneusement de porter atteinte à la puissance divine du Pontife romain , à qui spécialement il appartient de secourir l'Eglise universelle dans les périls qui la menacent.

Je corrige tardivement une erreur d'auteur ci -dessus :


Dernière édition par Martial le Ven 11 Aoû 2017, 1:13 pm, édité 1 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Mer 09 Aoû 2017, 9:52 am

chouan a écrit:
DOM   ADRIEN GRÉA 1828‐1917  FONDATEUR DES CHANOINES RÉGULIERS   DE L’IMMACULÉE CONCEPTION
IMPRIMATUR  Valentiae, die 8a decembris 1937   † CAMILLUS PIC  Episcopus Valentinensis. LETTRE‐PRÉFACE  DE SON EXCELLENCE MONSEIGNEUR Camille PIC ,ÉVÊQUE DE VALENCE.
Mgr FÉLIX VERNET  Professeur au Grand Séminaire de Valence et aux Facultés Catholiques de Lyon -LE TRAITÉ « DE L'ÉGLISE ET  DE SA DIVINE CONSTITUTION » pp.28-29-30,a écrit :


Le livre de Dom Gréa n'est ni un traité didactique et complet de l'Eglise, ni un traité apologétique,  ni un traité de théologie positive dégageant toutes les  données  de l'Ecriture et de la tradition et  marquant les progrès de l'ecclésiologie, ni une étude approfondie des notes extérieures, de  «l'architecture   du   dehors »  de  l'Eglise.
Bien vu, Martial !
Je n'avais pas connaissance de ce texte étant, pour ce livre, avec l'édition de 1907 où, évidemment, il ne figure pas ....
Cela "excuse" l'omission de Dom Gréa et enfonce un peu plus les ESR, Saglio et ceux qui se servent de cet ouvrage pour justifier leur position plus que bancale !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Mer 09 Aoû 2017, 10:19 am

Sur ce lien :

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&ved=0ahUKEwjxpNathcbVAhWEOxoKHYAsC9oQFghNMAU&url=http%3A%2F%2Fsaint-remi.fr%2Fes%2Findex.php%3Fcontroller%3Dattachment%26id_attachment%3D92&usg=AFQjCNGPDoUunxUUQ-9hb1BqnvzwGFYIbg

Bruno Saglio, dans La voix des francs catholiques n°9, dit :

EDITORIAL

Il aura fallu plusieurs années pour que nous tombions enfin sur des textes d’importance très éclairants pour les intelligences et apaisants pour les consciences tourmentées par de faux arguments, sur la question des sacres sans mandat explicite. Textes que certains connaissaient mais qui étaient cachés au grand public.
Nous les publions donc pour le plus grand bien de tous, ils sont munis de très nombreuses approbations de cardinaux et d’évêques hors de tout soupçon de modernisme ou de libéralisme.

(....)

Eh bien nous suivrons l’autorité des arguments de véritables théologiens qui ont été reconnus comme tels par les autorités légitimes de la Sainte Église.
Pour le cas de conscience présent, nous suivrons principalement ce théologien qui nous a été signalé par un de nos lecteurs : dom Adrien GRÉA, docteur en théologie, ancien vicaire général, auteur de DE L’ÉGLISE ET DE SA DIVINE CONSTITUTION, VICTOR PALMÉ, 1885.

(....)

Dans ce beau traité, dom Gréa s’occupe à plusieurs endroits de cette question du sacre sans mandat explicite du souverain pontife.
Nous avons choisi pour nos lecteurs ces passages que nous vous livrons ici avec quelques annotations de notre part, concernant l’application à la situation actuelle de l’Église. Nous avons été étonné de découvrir dans dom Gréa une telle étude en faveur des sacres sans mandat explicite du pape en situation exceptionnelle.
Donc, au vu de tout ce qui a déjà été dit ici : soit, 1, Saglio (et les gens qui tiennent sa position) est (sont) un (des) menteur(s); soit, 2, ils sont d'une ignorance crasse concernant l'histoire de l’Église et, plus particulièrement, de celle concernant le IVe siècle, du patriarcat d'Antioche ainsi que de la vie de saint Eusèbe de Samosate.

Et/où peut-être bien même les deux, d'ailleurs ! Suspect
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 10:26 am

Eric a écrit:
chouan a écrit:
DOM   ADRIEN GRÉA 1828‐1917  FONDATEUR DES CHANOINES RÉGULIERS   DE L’IMMACULÉE CONCEPTION
IMPRIMATUR  Valentiae, die 8a decembris 1937   † CAMILLUS PIC  Episcopus Valentinensis. LETTRE‐PRÉFACE  DE SON EXCELLENCE MONSEIGNEUR Camille PIC ,ÉVÊQUE DE VALENCE.
Mgr FÉLIX VERNET  Professeur au Grand Séminaire de Valence et aux Facultés Catholiques de Lyon -LE TRAITÉ « DE L'ÉGLISE ET  DE SA DIVINE CONSTITUTION » pp.28-29-30,a écrit :


Le livre de Dom Gréa n'est ni un traité didactique et complet de l'Eglise, ni un traité apologétique,  ni un traité de théologie positive dégageant toutes les  données  de l'Ecriture et de la tradition et  marquant les progrès de l'ecclésiologie, ni une étude approfondie des notes extérieures, de  «l'architecture   du   dehors »  de  l'Eglise.
Bien vu, Martial !
Je n'avais pas connaissance de ce texte étant, pour ce livre, avec l'édition de 1907 où, évidemment, il ne figure pas ....
Cela "excuse" l'omission de Dom Gréa et enfonce un peu plus les ESR, Saglio et ceux qui se servent de cet ouvrage pour justifier leur position plus que bancale !

Il y a rien de réellement de nouveau dans l'ouvrage du Chanoine,Mgr d'Hulst   écrivait   à   Dom   Gréa, le 3 juillet 1885 : « Je pars lundi pour la  campagne. J'emporterai votre traité De l'Eglise, dont l'allure dogmatico‐mystique me parait frayer  une voie nouvelle ou plutôt renouvelée. »  Ce que le cardinal Billot, qui cite  le  traité  de  Dom   Gréa  dans  son De Ecclesia Christi, exprima de la sorte : « Je le relirai encore, tant pour  mon  instruction  que pour ma consolation dans le Seigneur.Sauf, la compréhension de l'éventuel lecteur qui peut etre fallacieuse point ... l'ouvrage relate dans l'histoire ecclésiastique l'action de l'épiscopat qui a été parfaitement confirmé au concile vatican et meme dans une Encyclique de S.S Pie XII , rien de nouveau sous le soleil !..

1) cela concernent l'épiscopat soit l'éveque diocésain successeurs des Apotres légitime ( d'institution divine ) sous la dépendance de l'autorité légitime pour une action extraordinaire localisé,cela soufis a couper court a toute fantaisies théologiques.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 10:34 am

Eric a écrit:Sur ce lien :

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&ved=0ahUKEwjxpNathcbVAhWEOxoKHYAsC9oQFghNMAU&url=http%3A%2F%2Fsaint-remi.fr%2Fes%2Findex.php%3Fcontroller%3Dattachment%26id_attachment%3D92&usg=AFQjCNGPDoUunxUUQ-9hb1BqnvzwGFYIbg

Bruno Saglio, dans La voix des francs catholiques n°9, dit :

EDITORIAL

Il aura fallu plusieurs années pour que nous tombions enfin sur des textes d’importance très éclairants pour les intelligences et apaisants pour les consciences tourmentées par de faux arguments, sur la question des sacres sans mandat explicite. Textes que certains connaissaient mais qui étaient cachés au grand public.
Nous les publions donc pour le plus grand bien de tous, ils sont munis de très nombreuses approbations de cardinaux et d’évêques hors de tout soupçon de modernisme ou de libéralisme.

(....)

Eh bien nous suivrons l’autorité des arguments de véritables théologiens qui ont été reconnus comme tels par les autorités légitimes de la Sainte Église.
Pour le cas de conscience présent, nous suivrons principalement ce théologien qui nous a été signalé par un de nos lecteurs : dom Adrien GRÉA, docteur en théologie, ancien vicaire général, auteur de DE L’ÉGLISE ET DE SA DIVINE CONSTITUTION, VICTOR PALMÉ, 1885.

(....)

Dans ce beau traité, dom Gréa s’occupe à plusieurs endroits de cette question du sacre sans mandat explicite du souverain pontife.
Nous avons choisi pour nos lecteurs ces passages que nous vous livrons ici avec quelques annotations de notre part, concernant l’application à la situation actuelle de l’Église. Nous avons été étonné de découvrir dans dom Gréa une telle étude en faveur des sacres sans mandat explicite du pape en situation exceptionnelle.
Donc, au vu de tout ce qui a déjà été dit ici : soit, 1, Saglio (et les gens qui tiennent sa position) est (sont) un (des) menteur(s); soit, 2, ils sont d'une ignorance crasse concernant l'histoire de l’Église et, plus particulièrement, de celle concernant le IVe siècle, du patriarcat d'Antioche ainsi que de la vie de saint Eusèbe de Samosate.

Et/où peut-être bien même les deux, d'ailleurs ! Suspect

Clairement de mauvaise foi pour tenter de justifier  la promotion de leurs brigands vagi !..d'ailleurs lorsque j'ai échangé quelque courriel avec Mr Saglio en 2015 il ne ma pas répondu sur le fond de la question mais c'est contenté de dire que l'église n'est pas morteet que je ne savais point écrite correctement ( cela est vrai pour une fois ) ect... réponse que j'ai transmis a Francis,et qui a fait la meme remarque,il ne répond pas sur le fond !..et cherche d'évidence un échappatoire sur mon orthographe et sur un raisonnement sentimentaliste d'église qui n'est pas morte ect.. Pour beaucoup de lecteurs, les pages sur l'épiscopat seront neuves, comme elles le furent pour le P. Giraud qui disait : « Je savais que ce concile a défini telle prérogative des évêques, cet autre concile telle autre prérogative. Je connaissais quelques petites choses des privilèges et des pouvoirs de l'épiscopat. Mais le traité du digne Père me l'a montré dans une lumière tout autrement splendide. 
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Benjamin le Mer 09 Aoû 2017, 10:45 am

chouan a écrit:il ne répond pas sur le fond !..et cherche d'évidence un échappatoire sur mon orthographe

Solution, que Saglio devienne prof de Français au lieu de vouloir mettre des prêtres dans des églises ; ça au moins le concile de Rouen de 1096 ne lui interdit pas... alien
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6502
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Mer 09 Aoû 2017, 11:18 am

Benjamin a écrit:
chouan a écrit:il ne répond pas sur le fond !..et cherche d'évidence un échappatoire sur mon orthographe

Solution, que Saglio devienne prof de Français au lieu de vouloir mettre des prêtres dans des églises ; ça au moins le concile de Rouen de 1096 ne lui interdit pas... alien
Oui, sauf qu'avec son nom à anagramme il morflerait dur dans une classe de littéraires ! Laughing
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 11:25 am

Benjamin a écrit:
chouan a écrit:il ne répond pas sur le fond !..et cherche d'évidence un échappatoire sur mon orthographe

Solution, que Saglio devienne prof de Français au lieu de vouloir mettre des prêtres dans des églises ; ça au moins le concile de Rouen de 1096 ne lui interdit pas... alien



Nếu Anh ấy sẽ di dạy tiếng Pháp thì tôi sẽ di học tiếng Pháp ở trường học  ...
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  ROBERT. le Mer 09 Aoû 2017, 11:32 am

chouan a écrit:...Nếu Anh ấy sẽ di dạy tiếng Pháp thì tôi sẽ di học tiếng Pháp ở trường học  ...

Traduction française, s.v.p... study
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32423
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 11:36 am

Eric a écrit:
Benjamin a écrit:
chouan a écrit:il ne répond pas sur le fond !..et cherche d'évidence un échappatoire sur mon orthographe

Solution, que Saglio devienne prof de Français au lieu de vouloir mettre des prêtres dans des églises ; ça au moins le concile de Rouen de 1096 ne lui interdit pas... alien
Oui, sauf qu'avec son nom à anagramme il morflerait dur dans une classe de littéraires ! Laughing





L'ouvrage du Chanoine Dom Gréa relate l'action extraordinaire passé et présent de ces éveques  ci-dessous point ( depuis le Concile de Trente Sess. XXIV. cap. I ,Réfor.. )le Pontife romain , en vertu de sa charge , prépose des pasteurs aux églises d'où il suit que, dans l'Eglise catholique , il n'y a de consécration légitime que celle qui est autorisée par un mandat apostolique. :


Cardinal  Pierre GASPARRI – Catéchisme Catholique 1932.IMPRIMATUR Tornaci , die 16 Junii 1932 J. Lecouvet.  vic. gen.Les Editions du Cerf , Juvisy ( SEINE-ET-OISE )

Chapitre III .  Section III .

Article 2 : La vraie Eglise de Jésus-Christ

Page. 161


Q . 132 : Quels sont les successeurs légitimes des Apôtres ?

R . De par l’institution divine les successeurs légitimes des Apôtres sont les Évêques , placés par le pontife romain à la tête des Eglise particulières que ,sous son autorité, ils gouvernent de pouvoir ordinaire .  


Dernière édition par chouan le Mer 09 Aoû 2017, 12:01 pm, édité 1 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 11:46 am

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Nếu Anh ấy sẽ di dạy tiếng Pháp thì tôi sẽ di học tiếng Pháp ở trường học  ...

Traduction française, s.v.p... study

Si il devient prof de Français,alors j'irai apprendre le Français à l'école ..
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Mer 09 Aoû 2017, 12:01 pm

Autre malhonnêteté de Bruno Saglio, dans la brochure La voix des francs catholiques n°9 dont le lien est donné plus haut.
Saglio se sert d'un extrait tiré des Petits Bollandistes dont il met une phrase en gras :

Comme il (Eusèbe, note d'Eric) savait que la plupart des églises étaient destituées de pasteurs, à cause de la persécution, il parcourait la Syrie, la Phénicie et la Palestine, déguisé en soldat. En cet état, il allait porter aux catholiques les secours dont ils avaient besoin, et les fortifier contre les sollicitations des hérétiques. Il ordonnait des prêtres, des diacres et d’autres clercs aux églises qui en manquaient ; et quand il rencontrait des évêques catholiques, il se joignait à eux pour ordonner d’autres évêques. Il ne put si bien se cacher aux Ariens, qu’ils ne découvrissent à la fin la main de celui qui leur portait de si rudes coups, et qui faisait tous les jours quelque nouvelle plaie à leur secte. Ils déterminèrent l’empereur à les venger, et ils obtinrent qu’il serait chassé de son siège et de son pays, et qu’il serait envoyé en exil dans la Thrace. »

Extrait des Petits Bollandistes, Mgr Guérin, vie des Saints, 7ème édition Tome VII p.181-185,
disponible aux éditions Saint-Remi.

Le problème, cher Bruno Saglio, avec les trois pays qui sont cités dans cet extrait (et soulignés en rouge par mes soins) ....

C'est que d'une part :
- La Phénicie dite maritime AUTANT QUE la Phénicie dite libanaise FAISAIENT BIEN PARTIES DES PROVINCES DE L'ANCIEN PATRIARCAT D'ANTIOCHE !

D'autre part :

- Ce n'est qu'en 451 que Juvénal (suite au brigandage d’Éphèse) DÉTACHE DU DIOCÈSE D'ANTIOCHE les trois provinces de la Palestine et fonde le nouveau patriarcat de Jérusalem.
Donc, bien après la mort de saint Eusèbe ....

Et, bon .... :
- Pour la Syrie première, avec sa métropole Antioche, je ne pense pas qu'il faille faire un dessin !

Si ?  Suspect
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  ROBERT. le Mer 09 Aoû 2017, 12:12 pm

chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Nếu Anh ấy sẽ di dạy tiếng Pháp thì tôi sẽ di học tiếng Pháp ở trường học  ...

Traduction française, s.v.p... study

Si il devient prof de Français,alors j'irai apprendre le Français à l'école ..

Vous n'avez aucune raison d'aller apprendre le Français à l'école. No

Votre français se porte très bien, mon cher ami. cheers

A l'école de Bruno Saglio, vous risqueriez d'apprendre le "françois" de l'antipape du même nom ! Laughing

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32423
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 12:31 pm

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Nếu Anh ấy sẽ di dạy tiếng Pháp thì tôi sẽ di học tiếng Pháp ở trường học  ...

Traduction française, s.v.p... study

Si il devient prof de Français,alors j'irai apprendre le Français à l'école ..

Vous n'avez aucune raison d'aller apprendre le Français à l'école. No

Votre français se porte très bien, mon cher ami. cheers

A l'école de Bruno Saglio, vous risqueriez d'apprendre le "françois" de l'antipape du même nom ! Laughing


Disons , que l''apprentissage de l'écrit Vietnamien est plus simple,car langue d'écriture Latine invariable a six tons du au Père Alexandre de Rhodes Jésuite missionnaire en Cochinchine et au Tonkin et linguiste.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 1:39 pm

Eric a écrit:Autre malhonnêteté de Bruno Saglio, dans la brochure La voix des francs catholiques n°9 dont le lien est donné plus haut.
Saglio se sert d'un extrait tiré des Petits Bollandistes dont il met une phrase en gras :

Comme il (Eusèbe, note d'Eric) savait que la plupart des églises étaient destituées de pasteurs, à cause de la persécution, il parcourait la Syrie, la Phénicie et la Palestine, déguisé en soldat. En cet état, il allait porter aux catholiques les secours dont ils avaient besoin, et les fortifier contre les sollicitations des hérétiques. Il ordonnait des prêtres, des diacres et d’autres clercs aux églises qui en manquaient ; et quand il rencontrait des évêques catholiques, il se joignait à eux pour ordonner d’autres évêques. Il ne put si bien se cacher aux Ariens, qu’ils ne découvrissent à la fin la main de celui qui leur portait de si rudes coups, et qui faisait tous les jours quelque nouvelle plaie à leur secte. Ils déterminèrent l’empereur à les venger, et ils obtinrent qu’il serait chassé de son siège et de son pays, et qu’il serait envoyé en exil dans la Thrace. »

Extrait des Petits Bollandistes, Mgr Guérin, vie des Saints, 7ème édition Tome VII p.181-185,
disponible aux éditions Saint-Remi.

Le problème, cher Bruno Saglio, avec les trois pays qui sont cités dans cet extrait (et soulignés en rouge par mes soins) ....

C'est que d'une part :
- La Phénicie dite maritime AUTANT QUE la Phénicie dite libanaise FAISAIENT BIEN PARTIES DES PROVINCES DE L'ANCIEN PATRIARCAT D'ANTIOCHE !

D'autre part :

- Ce n'est qu'en 451 que Juvénal (suite au brigandage d’Éphèse) DÉTACHE DU DIOCÈSE D'ANTIOCHE les trois provinces de la Palestine et fonde le nouveau patriarcat de Jérusalem.
Donc, bien après la mort de saint Eusèbe ....

Et, bon .... :
- Pour la Syrie première, avec sa métropole Antioche, je ne pense pas qu'il faille faire un dessin !

Si ?  Suspect

Exacte Eric, c'était le Diocèse d'Orient dont le siège Patriarche/Métropolitain étai à Antioche ...
Celui du Patriarche d'Alexandrie était en Egypte,compris la Libye et la Pantapole ( province ecclésiastique )

Source: Histoire Ecclésiastique.De 360 a 385.Père FLEURY,Prieur d'Argenteuil.1724.t.IV.p.404
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  ROBERT. le Mer 09 Aoû 2017, 2:13 pm

.
@ Éric & chouan: toujours extrêmement instructive cette conversation

à propos de Saint Eusèbe...même si la langue vietnamienne s’intercale.  Laughing  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32423
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Mer 09 Aoû 2017, 2:24 pm

R.v. P. Chas. Augustine, A COMMENTARY ON THE NEW CODE OF CANON LAW, t.4., p.415,a écrit:

Auparavant, d'après les Décretales, le métropolitain avait le droit de consacrer des évêques suffrageants. Toutefois, ce droit était purement historique et ne pouvait causer aucun préjudice au droit universel du Pontife romain, qui à tout moment pouvait, sans usurpation, restraindre ou retirer cette faculté des métropolitains ...


Dernière édition par Martial le Ven 11 Aoû 2017, 7:03 am, édité 1 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Eric le Mer 09 Aoû 2017, 5:31 pm

Martial, je ne sais pas d'où sort ce texte :
chouan a écrit :
en 370, le siège de Césarée de Cappadoce devient vacant, et saint Grégoire de Naziance l’Ancien, le père du Théologien, appelle saint Eusèbe pour présider à l’élection du nouvel évêque de Césarée, quoique cette ville ne soit pas de sa province ecclésiatique.

Mais, puisqu'il confirme ceci :

En 370, il (saint Eusèbe, note d'Eric) prit part à l'élection de saint Basile, archevêque de Césarée, et se lia avec ce grand homme d'une amitié fort étroite.

Mgr Paul Guérin, Vie des saints, deuxième partie, page 272, Sanard et Derangeon Lib. Ed., Paris, 1894

Même ici (alors que la question ne se pose pas pour eux), il existe une explication logique et pleine de bon sens à fournir à B. Saglio et sa clique de magouilleurs !
La voici :

Dès le IIIe siècle, il se forme autour d'Antioche un épiscopat nombreux, qui obéit à sa juridiction, et constituera bientôt l’épiscopat d'Orient. Les provinces, soumises plus tard à Césarée de Cappadoce, gravitent alors autour de la Syrie, mais l'Asie toute entière reste en dehors de ce groupement.

ÉCHOS D'ORIENT, Revue bimestrielle d’histoire, de géographie et de liturgie orientales, Tome II (Octobre 1898 – Octobre 1899), page 222, Paris
Mais peuvent-ils seulement comprendre ça ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démontage d'une idée fausse concernant saint Eusèbe de Samosate

Message  Martial le Jeu 10 Aoû 2017, 3:26 am

Eric a écrit:Martial, je ne sais pas d'où sort ce texte :
chouan a écrit :
en 370, le siège de Césarée de Cappadoce devient vacant, et saint Grégoire de Naziance l’Ancien, le père du Théologien, appelle saint Eusèbe pour présider à l’élection du nouvel évêque de Césarée, quoique cette ville ne soit pas de sa province ecclésiatique.

Mais, puisqu'il confirme ceci :

En 370, il (saint Eusèbe, note d'Eric) prit part à l'élection de saint Basile, archevêque de Césarée, et se lia avec ce grand homme d'une amitié fort étroite.

Mgr Paul Guérin, Vie des saints, deuxième partie, page 272, Sanard et Derangeon Lib. Ed., Paris, 1894

Même ici (alors que la question ne se pose pas pour eux), il existe une explication logique et pleine de bon sens à fournir à B. Saglio et sa clique de magouilleurs !
La voici :

Dès le IIIe siècle, il se forme autour d'Antioche un épiscopat nombreux, qui obéit à sa juridiction, et constituera bientôt l’épiscopat d'Orient. Les provinces, soumises plus tard à Césarée de Cappadoce, gravitent alors autour de la Syrie, mais l'Asie toute entière reste en dehors de ce groupement.

ÉCHOS D'ORIENT, Revue bimestrielle d’histoire, de géographie et de liturgie orientales, Tome II (Octobre 1898 – Octobre 1899), page 222, Paris
Mais peuvent-ils seulement comprendre ça ?


Exacte Eric ,St Eusèbe a pris part a l'élection de St Basile de façon parfaitement régulière ,mais sauf erreur Eric , Césarée de Cappadoce ne fessait pas partie de la province ecclésiastique ( juridiction) d'Antioche  a cette époque là en 370,c'était deux sièges Métropolitains différents en 370 lors de l'élection de St Basile .C'est a le demande expresse de saint Grégoire de Naziance Archeveque du siège de Constantinople que St Eusèbe participe a l'élection de St Basile pour le siège Métropolitain de  Césarée de Cappadoce , car St Eusèbe n'état pas a cette époque en 370 sous la juridiction du siège  Césarée de Cappadoce, mais uniquement d'Antioche soit de St Mélèce.  ( sous toute réserve Eric )
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum