Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Lun 07 Aoû 2017, 5:49 am

Établi chef suprême de toute l’Église, et le Pasteur de tout le troupeau

Dans une de celles-là, le Sauveur lui demanda trois fois s'il l'aimait, et s'il avait plus d'affection pour lui que les autres disciples. C'était, dit saint Augustin, afin que Pierre rendant trois fois témoignage du grand amour qu'il avait pour Jésus-Christ, il effaçât par là la honte des trois reniements qu'il avait commis par sa lâcheté, et que sa langue ne fût pas moins l'instrument de son amour que de sa crainte.

C'était aussi pour le disposer au grand emploi de pasteur des âmes,

que saint Augustin appelle amoris officium, « l'office ou l'emploi de l'amour »;
saint Chrysostome, amoris argumentum, « la preuve de l'amour » ;
et saint Grégoire, amoris testimonium, « le témoignage de l'amour ».

En effet, à mesure que Pierre l'assura avec humilité de sa véritable dilection, il lui dit deux fois : « Paissez mes agneaux », et une fois : « Paissez mes brebis » ; par ces paroles, il le fit non-seulement le Pasteur du peuple chrétien, signifié par les agneaux, mais aussi le Pasteur des autres pasteurs, signifié par les brebis; et,

pour parler avec saint Ambroise, il le donna à son Église, ut sui amoris Vicarium, « comme le vicaire de son amour ».

Il lui prédit ensuite la manière dont il devait mourir, qui était le supplice de la croix; il lui commanda de le suivre : Pierre obéit aussitôt ; et, voyant saint Jean qui suivait aussi, il demanda au Sauveur ce que deviendrait ce cher disciple.

Les hérétiques ont vu en cette demande une curiosité condamnable ; mais saint Jean Chrysostome y a remarqué, au contraire, une grande charité de saint Pierre envers saint Jean ; et, en effet, lorsque Notre-Seigneur lui dit de le suivre, sans se mettre en peine de Jean, il ne le fit pas pour taxer Pierre d'aucun vice, mais pour lui apprendre que la grâce qu'il lui faisait de lui découvrir le genre de sa mort, était un privilège particulier qu'il n'accordait pas à tous les autres.

Voilà ce que nous trouvons dans les quatre Évangélistes sur la personne de saint Pierre. Il y paraît de tous côtés avec une foi vive, une humilité profonde, une obéissance aveugle et une charité ardente et généreuse. Les faveurs de Notre-Seigneur en son endroit y sont continuelles et abondantes, et il n'y a point de rencontre qui ne nous donne des marques de sa primauté au-dessus des autres disciples.

Mais il faut avouer que c'était un temps où, n'ayant pas encore reçu le Saint-Esprit, il était bien éloigné de posséder toutes les qualités qui lui étaient nécessaires pour détruire l'idolâtrie, pour convertir les hommes obstinés dans leurs crimes et pour établir par tout le monde la foi d'un Dieu crucifié : l'abondance des lumières et de la force, dont il avait besoin pour une si grande entreprise, était réservée à l'infusion de ce don divin qui devait éclairer son âme et l'embraser du feu de son saint amour.

Pour se rendre digne d'une si grande faveur…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mar 08 Aoû 2017, 5:51 am

Pourvoit à la place qui se trouvait vacante dans le rang des douze Apôtres

Pour se rendre digne d'une si grande faveur, il se retira, après l'Ascension de Notre-Seigneur, avec les autres Apôtres, dans le cénacle 1, où cette compagnie d'hommes divins avaient coutume de se retirer lorsqu'ils étaient à Jérusalem. Cependant, après la chute déplorable de Judas et sa mort désespérée, il manquait un Apôtre au nombre mystérieux de douze que le Sauveur avait établi.

Pierre se leva au milieu de ses frères, et, commençant plus ouvertement ses fonctions de Pasteur universel, il leur dit qu'il était nécessaire de remplir la place de ce misérable, selon cette parole du Psalmiste : Episcopatum ejus accipiat alter : « Que sa dignité épiscopale soit donnée à un autre ! » On procéda à cette élection, et le sort tomba heureusement sur saint Matthias, qui fut le douzième Apôtre.

Depuis dix jours les Apôtres étaient dans l'attente…
___________________________________________________________

1 Les Apôtres, ayant leur chef à leur tête, occupaient les chambres hautes de cette maison située sur la montagne de Sion, près du palais de David et non loin du Temple. Cette maison a été appelée depuis l'Église Haute, ou l'Église des Apôtres.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mer 09 Aoû 2017, 6:50 am

Reçoit le Saint-Esprit au jour de la Pentecôte

Depuis dix jours les Apôtres étaient dans l'attente, vivant dans le recueillement et la prière, quand le premier jour de la fête de la Pentecôte ou de l’oblation des prémices du blé, une des trois fêtes principales du peuple de Dieu, vers neuf heures du matin, au moment où l'on offrait au temple les pains faits avec le blé nouveau, on entendit tout à coup un bruit violent, comme celui d'une tempête. La maison où les disciples étaient assemblés en fut ébranlée. Au même instant des langues de feu descendirent du ciel et se reposèrent sur chacun d'eux. Ces flammes étincelantes étaient le symbole des ardeurs divines qui embrasaient leur âme, et l'emblème de la charité surnaturelle destinée à échauffer le monde, depuis longtemps refroidi par l'égoïsme, la superstition et la dépravation des mœurs.

Saint Pierre, en particulier, reçut en cette occasion une effusion du Saint-Esprit plus abondante que celle qui fut répandue sur les anciens Prophètes et sur Moïse lui-même. C'est alors qu'il entra dans cette sainte ivresse que le prophète Joël avait prédite, et qu'étant rempli de la vertu d'en haut, il ouvrit la bouche pour prêcher le mystère inconnu de la Rédemption du monde; il ne parlait qu'une langue, mais il fut entendu dans toutes sortes de langues, et sa prédication fit un si grand fruit, qu'il n'y eut pas moins de trois mille personnes qui se convertirent et embrassèrent la foi de Jésus-Christ crucifié.

Ce qui est en cela bien remarquable, c'est que, parmi ces personnes, il y en avait plusieurs que ni les paroles, ni les miracles, ni les exemples admirables de Jésus-Christ n'avaient pu amollir et attirer à son service, et qui même s'étaient rendues coupables de sa mort en demandant à Pilate qu'il fût crucifié, comme notre Apôtre le leur reprocha publiquement dans son sermon. Ainsi le Fils de Dieu fit, par son Apôtre, ce qu'il n'avait pas fait par lui-même, et rendit la parole de celui-ci plus efficace qu'il n'avait rendu la sienne propre, afin de faire voir que la rémission des péchés et la sanctification des âmes étaient un fruit de l'effusion de son sang et de la descente du Saint-Esprit.

On vit donc alors dans saint Pierre, dit saint Augustin, ce que peut une abondante effusion de la grâce du Saint-Esprit. Elle fortifia tellement ce cœur auparavant si timide, si faible, qu'elle lui fit rendre publiquement et courageusement témoignage à Celui qu'il venait de renoncer. Elle ouvrit cette bouche que la crainte avait fermée pour la vérité, et elle l'ouvrit avec un avantage singulièrement remarquable. Tous ceux sur qui le Saint-Esprit était descendu reçurent le don de parler diverses langues. Mais saint Pierre fut ou le seul ou le premier de tous à prêcher hautement Jésus-Christ à celle foule de Juifs qui l'environnaient, et à confondre ceux qui l'avaient fait mourir par l'irrésistible témoignage qu'il rendit à sa glorieuse résurrection.

Si quelqu'un, ajoute le même docteur…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Jeu 10 Aoû 2017, 6:25 am

Reçoit le Saint-Esprit au jour de la Pentecôte

(suite)

Si quelqu'un, ajoute le même docteur [S. Augustin], veut goûter le plaisir d'un spectacle si saint et si agréable, qu'il lise le livre des Actes ; il y verra avec admiration Jésus-Christ, prêché avec intrépidité par celui-là même dont il lit avec douleur le renoncement dans l'Évangile. Il y verra ce cœur, autrefois si lâche, rempli maintenant d'un noble courage ; cette langue, autrefois esclave de la crainte, maintenant pleine de liberté et de confiance; la bouche, qui naguère renonça par trois fois Jésus-Christ, le fait confesser actuellement par trois mille bouches ennemies. La grâce brille en lui avec tant d'éclat, le Saint-Esprit brille en lui avec tant de plénitude, dans sa bouche la parole de vérité a tant de poids et d'autorité, que cet homme, qui tremblait tout à l'heure dans la crainte que les Juifs ne le fissent mourir avec Jésus-Christ, fait maintenant trembler les Juifs, en convertit un très-grand nombre, et rend ceux qui ont ôté la vie au Sauveur, prêts à perdre la leur pour l'amour de lui. Tel est l'ouvrage du Saint-Esprit.

Mais si la grâce paraît admirablement dans le courage de saint Pierre, elle ne se manifeste pas moins dans son humilité. Ce feu, dit Origène 1, cette activité, cette hardiesse à parler et à agir que l'on a vue jusqu'ici en lui, disparaissaient presque dans la suite, pour faire place à un esprit si humble, si modéré, si prêt à céder aux autres, et à s'humilier devant tout le monde, qu'on peut à peine reconnaître le naturel impétueux de saint Pierre et le rang qu'il tenait dans l'Église au-dessus de tous les autres. Toutefois il faut admettre l'exception suivante :

Quand il s'agissait des intérêts de l'Église et de s'exposer aux fatigues et aux dangers, alors nous le voyons toujours paraître le premier 2. En dehors de ces circonstances, il est bien aise de ne rien faire qu'en commun avec les autres, sans avoir aucun honneur particulier. L'humilité qu'il pratiquait alors faisait voir que la promptitude et la hardiesse qu'il témoignait dans les autres occasions, n'étaient plus l'effet de son ardeur naturelle, mais bien celui de la charité que le Saint-Esprit avait répandue dans son cœur.

Les Actes des Apôtres
_________________________________________________

1 Origène, in Joan., p. 381. — 2 S. Chrys.,  in Act., hom., 31.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Ven 11 Aoû 2017, 7:58 am

Guérison d’un boiteux, infirme depuis 40 ans

Les Actes des Apôtres nous représentent ensuite que saint Pierre, entrant dans le temple avec saint Jean, y rencontra à la porte un mendiant âgé de quarante ans, qui était boiteux de naissance, et que l'on apportait tous les jours en ce lieu pour demander l'aumône aux passants ; il lui en fit une beaucoup plus considérable que toutes celles qu'il avait reçues jusqu'alors ; car, après lui avoir dit qu'il n'avait ni or ni argent, il le guérit par ces paroles : « Au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche! »

Un si grand miracle attira une foule nombreuse autour des Apôtres, et c'est ce qui donna sujet à saint Pierre de faire un second sermon : il avança encore plus les affaires de la religion que par le premier, puisqu'il eut le bonheur d'y convertir cinq mille hommes.

Plusieurs Saints ont remarqué, sur ce miracle, que, lorsque les prélats sont des modèles de renoncement, de pauvreté volontaire, ils font de grands prodiges et opèrent des conversions merveilleuses ; mais que, quand ils s'attachent aux biens du monde, ils n'ont plus le même pouvoir. Tel était saint Pierre : après la conversion de tant de personnes qui apportaient leurs trésors à ses pieds, il était si dénué de tout, qu'il n'avait pas même de monnaie pour donner l'aumône à un pauvre.

Les prêtres qui se trouvèrent alors dans le temple conçurent un extrême dépit…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Sam 12 Aoû 2017, 7:45 am

Devant  le Sanhédrin  

Les prêtres qui se trouvèrent alors dans le temple conçurent un extrême dépit de sa prédication, et, s'étant saisis de sa personne et de celle de saint Jean, ils les envoyèrent en prison. Le lendemain, Anne et Caïphe, princes des prêtres, assemblèrent le conseil souverain pour connaître de cette affaire, et, y ayant fait comparaître les saints Apôtres, ils leur demandèrent au nom de qui, et par quelle vertu ils avaient fait marcher le boiteux.

Saint Pierre répondit courageusement : « Nous avons opéré cette guérison au nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez rejeté comme une pierre de rebut et que vous avez crucifié, mais que Dieu, son Père, a ressuscité pour être la source du salut de tous les hommes ».

Une réponse si généreuse les étonna d'autant plus, qu'ayant fait aussi venir devant eux ce même boiteux qui était connu de tout le monde, et le voyant marcher fort droit, ils ne pouvaient rien objecter à un miracle si indubitable.

Ainsi, tout ce qu'ils purent faire après une longue délibération, fut de défendre à Pierre et à Jean de parler jamais de Jésus-Christ à qui que ce fût. Mais les Apôtres leur répondirent avec le même courage qu'ils ne garderaient nullement cette défense, parce qu'ils étaient plus obligés d'obéir à Dieu, qui leur commandait d'annoncer le mystère du salut, qu'à eux, qui en voulaient empêcher la publication : malgré cette réponse, nos illustres accusés furent renvoyés.

Cette première persécution…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Dim 13 Aoû 2017, 5:26 am

Sainteté des premiers chrétiens

Cette première persécution, bien loin d'être préjudiciable à l'Eglise, lui fut, au contraire, extrêmement avantageuse ; on la vit aussitôt s'augmenter merveilleusement par le nombre de ceux qui s'y rangeaient tous les jours, et on ne peut assez admirer la sainteté avec laquelle vivaient ces premiers chrétiens sous la conduite de saint Pierre. Saint Luc nous apprend qu'ils n'avaient tous qu'un cœur et qu'une âme ; qu'ils ne possédaient rien qu'en commun, et que la distribution des biens s'y faisait avec tant de justice, qu'il n'y avait point de pauvres parmi eux. L'Apôtre maintenait cet esprit avec une douceur admirable : il gagnait tellement tous les fidèles, que ceux qui avaient quelques restes de possession les vendaient à l'envi pour en apporter l'argent à ses pieds.

Ananie et Saphire…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Lun 14 Aoû 2017, 7:18 am

Ananie et Saphire

Ananie et Saphire, sa femme, furent de ce nombre : mais, soit qu'ils l'eussent fait à contre-cœur et seulement pour ne pas paraître singuliers, soit qu'ils se fussent depuis repentis de l'avoir fait, ils complotèrent ensemble de ne déclarer à l'Apôtre qu'une partie du prix qu'ils en avaient reçu. Pierre, qui savait qu'il est de l'office du Pasteur de mêler la sévérité avec la douceur, de peur qu'une trop grande indulgence ne donne lieu au relâchement, ayant connu, par révélation, le dessein sacrilège de ces deux chrétiens, les en châtia d'une manière terrible.

Ananie lui ayant apporté son argent, et lui ayant protesté que c'était là tout le prix de son héritage, il lui dit d'un ton foudroyant et digne de la majesté du chef de l'Eglise :

« Pourquoi, Ananie, avez-vous donné lieu à Satan de prendre possession de votre cœur ? N'était-il pas en votre pouvoir de ne pas vendre votre champ, et n'était-il pas encore en votre pouvoir, après l'avoir vendu, d'en garder tout le prix ? Pourquoi donc avez-vous pris cette résolution criminelle de venir mentir au Saint-Esprit ? Sachez que ce n'est pas aux hommes que vous avez menti, mais à Dieu ».  A ces paroles, qui furent comme un coup de foudre, Ananie fut saisi d'une frayeur de mort, et, étant tombé à ses pieds, il expira.

Il en arriva de même à Saphire, sa femme. Ne sachant rien de la mort tragique de son mari, elle vint, trois heures après, faire la même protestation qu'il avait faite. Leur crime n'était pas de vouloir garder une partie de leur argent, puisque, pouvant légitimement garder toute la somme et l'héritage même, ils ne pouvaient être coupables d'en garder une partie ; mais c'était de faire profession devant Dieu d'une parfaite pauvreté et d'un entier dépouillement de tous leurs biens, et de demeurer néanmoins propriétaires, en retenant ce qu'ils faisaient semblant d'abandonner pour son amour : ce qui était une hypocrisie et une espèce de sacrilège. Le châtiment terrible qui suivit cette faute fut une salutaire instruction pour les fidèles, et l'Écriture sainte nous apprend qu'il imprima une grande crainte dans l'esprit de tous ceux qui en eurent connaissance.

Pour une action de sévérité de saint Pierre, nous en avons…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mar 15 Aoû 2017, 7:14 am

Son ombre guéri les malades

Pour une action de sévérité de saint Pierre, nous en avons une infinité d'autres de bienveillance et de miséricorde. Il faisait tant de miracles, que les rues par où il passait se trouvaient continuellement bordées de malades que chacun y mettait à la porte de sa maison, afin de recevoir la guérison par son attouchement ou par sa parole. Mais il n'était pas nécessaire qu'il les touchât ni qu'il les vît, puisque son ombre seule donnait la santé à ceux sur qu'elle passait; ce que n'avait pas fait celle de Jésus-Christ, pour montrer la vérité de ce que lui-même avait dit : « que ceux qui croiraient en lui feraient des miracles semblables à ceux qu'il faisait, et qu'ils en feraient encore de plus grands ».

On amenait aussi à saint Pierre des malades et des possédés de tous les environs de Jérusalem, et il ne manquait jamais de les guérir.

Tant de prodiges animant l'envie et la rage des prêtres et des docteurs de la loi…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mer 16 Aoû 2017, 7:34 am

Lui  et les Apôtres emprisonnés et délivrés par un Ange

Tant de prodiges animant l'envie et la rage des prêtres et des docteurs de la loi, ils se saisirent encore une fois de saint Pierre et en même temps de tous les autres Apôtres, et les firent enfermer dans une étroite prison. Mais un ange les ayant délivrés la nuit, sans forcer les portes ni faire de brèche aux murailles, ils recommencèrent dès le lendemain matin à prêcher la foi de Jésus-Christ au milieu du temple.

Le Conseil, en étant averti, les envoya chercher sans violence, de crainte d'irriter le peuple ; et, lorsqu'ils furent arrivés, les princes des prêtres leur demandèrent pourquoi, après la défense qu'ils leur en avaient faite, ils n'avaient pas laissé de parler continuellement au peuple de Jésus de Nazareth.

« C'est », dit encore généreusement saint Pierre, « parce que nous avons un Maître plus grand que vous, qui nous commande, qui est Dieu, et que nous sommes plus obligés de lui obéir qu'à vous ».

Cette réponse, qui fut approuvée de tous les Apôtres, fut cause qu'ils furent fouettés devant toute l'assemblée ; mais ce supplice, bien loin de les attrister, leur donna une joie extrême, et ils se crurent beaucoup honorés d'avoir souffert cet affront pour le nom de Jésus-Christ, leur Maître.

Saint Pierre présida ensuite…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Jeu 17 Aoû 2017, 6:32 am

Élection des sept diacres

Saint Pierre présida ensuite à l'élection des sept diacres, dont les principales fonctions doivent être d'assister l'évêque à l'autel, de distribuer le sang de Jésus-Christ, et d'avoir soin de la subsistance des pauvres et des veuves de l'Église ; et il eut bientôt la consolation d'en voir un de cette bienheureuse troupe, saint Étienne, combattre et mourir pour la foi.

Mais, comme la grande persécution qui s'éleva en même temps contre tout le troupeau de Jésus-Christ, obligea les fidèles à sortir de Jérusalem et à se disperser de tous côtés, notre Apôtre eut une belle occasion de faire paraître sa prudence, sa charité, son zèle et le soin infatigable qu'il avait de cette Église encore naissante. Il demeura d'abord avec les autres Apôtres dans la ville de Jérusalem, de peur que leur sortie ne décourageât ce qu'il y restait de chrétiens et ne fît triompher leurs persécuteurs.

Mais, peu de temps après, saint Philippe, l'un des sept diacres…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Ven 18 Aoû 2017, 6:50 am

Le diacre Philippe (un des 7) prêche et baptise en Samarie

Mais, peu de temps après, saint Philippe, l'un des sept diacres, ayant converti et baptisé beaucoup de monde dans Samarie, et même Simon le Magicien, qui fut touché des grands miracles que faisait continuellement ce grand prédicateur de l'Évangile, saint Pierre et saint Jean y vinrent, à la prière des autres Apôtres, pour imposer les mains sur les nouveaux baptisés et leur donner le Saint-Esprit.

Simon le Magicien…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Sam 19 Aoû 2017, 5:53 am

Simon le Magicien

Simon le Magicien, voyant que, par cette auguste cérémonie, le Saint-Esprit descendait visiblement sur les fidèles, et qu'ensuite ils parlaient diverses langues et opéraient de grands prodiges, offrit de l'argent aux Apôtres pour avoir, comme eux, la puissance de donner le Saint-Esprit.

Mais saint Pierre, prenant la parole, lui dit : « Que ton argent périsse avec toi, misérable et impie, qui t'es persuadé que le don de Dieu s'acquérait avec de l'argent ! tu ne peux avoir de part au mystère de vie que nous annonçons ».

Il l'exhorta néanmoins ensuite à faire pénitence ; mais, comme ce sacrilège, qui a donné son nom à la plus détestable plaie qui puisse être dans l'Église, nous voulons dire à la simonie, bien loin de faire pénitence, continua de semer ses erreurs, non-seulement parmi les Samaritains, mais aussi parmi les Juifs et les Gentils, et même jusque dans Rome, saint Pierre, qui avait commencé à le combattre dans Samarie, le poursuivit partout jusqu'à sa mort, et nous le verrons par la suite remporter sur lui de grandes victoires, et, après un signalé triomphe, l'obliger de s'enfuir et de se cacher pour ne plus paraître sur la terre.

Saint Paul…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Dim 20 Aoû 2017, 6:43 am

Conversion de saint Paul

Saint Paul, ayant été converti à la foi le 25 janvier de l'année 35 du salut, vint, trois ans après, à Jérusalem, pour y voir saint Pierre et conférer avec lui des mystères de notre religion, comme il le dit lui-même en son épître aux Galates, chapitre Ier. C'était donc en l'année 38.

En ce temps, la paix étant rendue aux fidèles par toute la Palestine et la Syrie, notre saint Apôtre, qui savait que le soin de toutes les Églises lui avait été confié, résolut de parcourir tous les lieux où l'Evangile avait été prêché, tant par les autres Apôtres que par les disciples qui s'étaient dispersés pendant la persécution, afin d'y fortifier les nouveaux convertis, et d'y augmenter, par sa parole et par ses miracles, le troupeau du Seigneur.

Ce fut alors…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Lun 21 Aoû 2017, 6:11 am

Établit son siège à Antioche

Ce fut alors, selon la plus probable opinion, qu'il établit son siège dans Antioche, comme dans la capitale de tout l'Orient, en attendant qu'il le pût établir dans Rome, qui était la capitale de l'Occident, de l'empire et de tout le monde.

Il est vrai que saint Luc, dans les Actes des Apôtres, ne fait point mention de ce siège d'Antioche ; mais, outre la tradition qui en fait foi, nous en avons des témoignages authentiques dans Eusèbe de Césarée, saint Jérôme, saint Léon et plusieurs autres auteurs ecclésiastiques très-anciens : et l'Église même en fait la fête au 22 février.

Quelques-uns disent qu'il ne dura que quatre ans, d'autres sept ans ; mais qu'il faut commencer dès le temps de l'Ascension de Notre-Seigneur.

D'autres enfin disent qu'il dura sept ans, selon l'opinion des anciens, et que néanmoins il n'est pas nécessaire de le commencer avant l'année 38. Mais cela dépend du temps de la mort de notre Saint, puisqu'ayant tenu vingt-cinq ans son siège à Rome, et sept ans à Antioche, il faut nécessairement qu'il y ait eu trente ou trente-deux ans entre l'établissement de ce siège et le temps de son martyre.

Dans le cours de la même visite…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mar 22 Aoû 2017, 7:21 am

Guérison d’Énée et résurrection de Tabitha

Dans le cours de la même visite, notre saint Apôtre étant à Lydda, ville située sur le bord de la Méditerranée, et très-célèbre dans la suite sous le nom de Diospolis, y guérit un homme nommé Enée, qui était paralytique depuis huit ans : cela fut cause de la conversion des habitants de cette ville et de ceux de Sarone. Il ressuscita aussi dans Joppé, une sainte veuve nommée Tabitha ou Dorcas, grande aumônière, et qui était considérée comme la mère des pauvres et l'asile des malheureux, en lui disant seulement ces trois mots : « Tabitha, levez-vous ! »

Ce fut au même lieu…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mer 23 Aoû 2017, 7:54 am

La vision du centurion Corneille

Ce fut au même lieu, qu'étant en extase, il vit descendre du ciel un grand linceul soutenu par les quatre bouts, où il y avait toutes sortes de bêtes à quatre pieds, de reptiles et de volatiles, et il entendit une voix qui lui disait : « Pierre, levez-vous, tuez et mangez ». Il répondit : « A Dieu ne plaise, Seigneur, que je mange de ces animaux ! je n'ai jamais mangé d'aucune des viandes que la loi déclare immondes ». Mais la voix lui répliqua aussitôt : « N'appelez pas immonde ce que Dieu a purifié ». Cette vision recommença de la même manière par trois fois, et, à la troisième fois, le linceul parut rentrer dans le ciel. Comme il méditait profondément sur ce que signifiait cette apparition, qui était la figure de la vocation des Gentils à la foi, il vint trois messagers, de la part de Corneille, centenier dans les troupes romaines, le supplier de venir à Césarée, afin de l'instruire, avec toute sa famille, des moyens véritables de se sauver.

Il consulta là-dessus le Saint-Esprit, qui lui ordonna de suivre ces messagers, comme étant envoyés par son mouvement, et lui fit connaître que ceux qui l'attendaient à Césarée étaient ces animaux immondes qu'il devait spirituellement tuer et manger. Lorsqu'il y fut arrivé, il prêcha la foi à Corneille et à une grande foule d'autres Gentils, qui s'étaient assemblés pour l'entendre ; à la fin de son sermon, le Saint-Esprit, qui avait opéré invisiblement dans leurs cœurs, descendit aussi extérieurement sur eux ; saint Pierre, reconnaissant par là que Dieu les voulait incorporer dans son Église, les fit tous baptiser au nom de Jésus-Christ, c'est-à-dire, non pas du baptême de saint Jean, qui n'avait pas la force de remettre les péchés, mais du baptême de Jésus-Christ, au nom des trois personnes divines, qui avait la puissance d'opérer cette rémission.

De là il se rendit à Jérusalem…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Jeu 24 Aoû 2017, 7:04 am

Retour à Jérusalem

De là il se rendit à Jérusalem, où il apaisa les murmures de Cérinthe, qui, depuis, a été un impie et un hérésiarque, et des autres Juifs nouvellement convertis, qui trouvaient mauvais qu'il eût donné entrée dans l'Église à Corneille le centenier et aux autres qui n'étaient pas circoncis. Il envoya ensuite saint Barnabé à Antioche, pour cultiver en son absence ce grand champ où la foi avait été heureusement plantée, et il eut la consolation d'apprendre qu'il y fit de grands fruits, et que les fidèles y avaient quitté le nom de disciples pour prendre celui de chrétiens.

Quelque temps après…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Ven 25 Aoû 2017, 7:20 am

Emprisonné et délivré miraculeusement

Quelque temps après, il s'éleva dans la Judée une nouvelle persécution contre le troupeau du Fils de Dieu, par l'impiété d'Hérode Agrippa, que l'empereur Caligula avait fait roi des Juifs, et qui voulait, par cette cruauté, gagner les bonnes grâces de cette nation. En effet, saint Jacques le Majeur fut décapité ; et saint Pierre, qu'il fit arrêter prisonnier, devait aussi être exécuté en présence de tout le peuple après la fête de Pâques ; mais un ange le tira miraculeusement de prison, et le rendit aux prières, aux larmes et aux gémissements de toute l'Église.

Ce fut à cette occasion que les Apôtres, après avoir composé le symbole qui porte leur nom, et qui, en douze articles, contient les principaux points de notre foi, prirent la résolution de partager le monde entre eux, et de se distribuer par toutes les nations de la terre pour y porter la lumière de l'Évangile.

Saint Pierre devait prêcher dans…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Sam 26 Aoû 2017, 8:18 am

Fondation de l’Église Orientale

Saint Pierre devait prêcher dans le Pont, la Galatie, la Bithynie, la Cappadoce et les autres provinces de l'Asie, fixer son premier Siège à Antioche et ensuite à Rome, où devait être établie la Chaire de Jésus-Christ, et résider le Chef de l'Église.


Image prise sur google maps

Saint Pierre, après avoir été délivré de la prison, sortit de Jérusalem…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Dim 27 Aoû 2017, 6:22 am


Fonde les  églises de Césarée et de Tyr, et leur donne des évêques

Saint Pierre, après avoir été délivré de la prison, sortit de Jérusalem, et se mit en marche avec quelques disciples pour parcourir de nouveau les provinces de l'Orient, de la Syrie et de l'Asie-Mineure qu'ils avaient déjà évangélisées. Il alla à Césarée, ville très-importante alors, avantageusement située sur le bord de la Méditerranée. Simon le Magicien se trouvait alors dans cette cité, entouré de nombreux disciples qu'il s'était attirés par ses prestiges, et par sa doctrine qui justifiait tous les désordres et tous les péchés, de même que toutes les erreurs de l'esprit humain. Saint Pierre réfuta toutes les erreurs et les infamies de cet imposteur ; car quelle que soit la puissance de l'homme et du démon, elle ne saurait prévaloir contre la vérité ni contre la puissance divine qui résident dans les ministres de Jésus-Christ. Simon, ayant été convaincu d'imposture et de magie, fut chassé hors de la ville par le peuple indigné, et une grande partie des habitants reçut le don de la foi.

Saint Pierre, après avoir fortifié les fidèles de Césarée dans leur croyance, quitta cette ville pour aller porter l'Evangile ailleurs et détruire le mal que l'ennemi de Dieu et de l'Eglise faisait en différents lieux. Il mit à la tête de l'Église de Césarée, en qualité d'évêque, le centurion Corneille.

Ayant appris que Simon s'était rendu à Tyr, l'Apôtre appela trois de ses disciples, Clément, Nicétas et Aquila, et leur commanda de s'y transporter avant lui, de s'informer de ce qui s'y passait et de lui en rendre compte par lettre. Les trois disciples obéirent, arrivèrent à Tyr, en passant par Dora, logèrent chez Bérénice la Chananéenne, qui les informa exactement de tout le succès que Simon avait obtenu sur l'esprit des habitants.

L'Apôtre, à cette nouvelle, se mit aussitôt en route, et après avoir visité et évangélisé, en passant, la ville de Ptolémaïde, il arriva dans la ville de Tyr où il fut reçu au milieu des acclamations des habitants. Après leur avoir annoncé un seul Dieu, créateur du ciel et de la terre, auteur et conservateur de nos âmes et de nos corps, il leur déclara que les maladies dont ils avaient été affligés par Simon et par les démons dont ce magicien était l'instrument et le ministre, disparaîtraient lorsque, convertis au vrai Dieu, ils auraient été purifiés par le saint baptême. En effet, un grand nombre de Tyriens furent instruits, baptisés et guéris de leurs maladies corporelles et spirituelles. Le bruit de ces merveilles alla jusqu'à Sidon; ce qui engagea les habitants de cette ville à envoyer une députation à saint Pierre qui séjournait encore à Tyr. L'Apôtre acheva donc de guérir les malades de cette dernière ville, y institua une église, à la tête de laquelle il mit pour évêque un des prêtres qui l'accompagnaient. Puis il partit pour Sidon.

Dès que Simon eut appris l'arrivée de saint Pierre dans cette ville…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Lun 28 Aoû 2017, 6:34 am

Fonde les églises de Sidon et de Béryte, — et leur donne des évêques

Dès que Simon eut appris l'arrivée de saint Pierre dans cette ville, il en sortit précipitamment avec ses compagnons. Un grand nombre d'habitants, à la parole de l'Apôtre, crurent en Jésus-Christ, firent pénitence, furent guéris et formèrent une Église à laquelle saint Pierre préposa un évêque.

De Sidon, l'Apôtre se rendit à Béryte où, à son arrivée, il se fit un tremblement de terre. Le peuple vint trouver saint Pierre pour implorer son secours. Alors Simon reprit son audace; il ourdit une trame, de concert avec Appion, Annubion, Athénodore, et ses autres compagnons; mais le peuple se précipita en foule sur eux, les couvrit de blessures, et ne cessa de les frapper que quand il les eut expulsés de la ville.

Ensuite tous ceux qui étaient aux prises avec les maladies et avec les démons, vinrent se jeter aux pieds de saint Pierre. Alors l'Apôtre de Dieu, élevant les mains au ciel, et conjurant le Seigneur, les guérit par le seul effet de sa prière. Il séjourna encore quelques jours au milieu eux, et d'après en avoir confirmé un grand nombre dans la foi et les avoir baptisés, il leur donna pour évêque Quartus.

En quittant Béryte, l'Apôtre se rendit à Byblis. Là, il apprit que Simon venait de s'enfuir à Tripoli. Il ne demeura qu'un court espace de temps dans cette ville. Après y avoir rendu la santé à plusieurs malades et instruit ses habitants dans la doctrine de la vérité et de la piété, il leur donna pour évêque Jean-Marc; puis il se mit en marche vers Tripoli, afin de suivre les traces de Simon, pour qu'il fût manifeste qu'il le poursuivait, et qu'il ne cherchait point à l'éviter.

Or, comme saint Pierre entrait dans cette ville…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mar 29 Aoû 2017, 6:29 am

Création des églises et des évêchés de Byblis et de Tripoli

Or, comme saint Pierre entrait dans cette ville, beaucoup de personnes de Tyr, de Sidon, de Béryte, de Byblis, accoururent au-devant de lui, désireuses de l'entendre; les habitants de Tripoli, en particulier, montrèrent un vif empressement de le voir : ils accoururent pour la plupart. Ceux des frères qui avaient été envoyés d'avance racontèrent à saint Pierre et à ses disciples, quel était l'état de cette ville, et ce que Simon y avait fait.

L'Apôtre fut conduit dans la maison de Maron. Arrivé à la porte de cette demeure, il se tourna vers la foule qui le suivait, et lui promit de lui parler le lendemain de ce qui concerne le culte de Dieu. Simon, apprenant son arrivée et sa brillante réception, comprit qu'il ne pouvait lutter contre lui dans cette ville, et il sortit de Tripoli la nuit même pour se rendre dans la Syrie.

Saint Pierre, après avoir annoncé à la foule immense qui le suivait les paroles de la vie éternelle, imposa les mains à tous les malades qu'on lui présenta, et les guérit entièrement; ce qui fit qu'un grand nombre d'hommes crurent en Jésus-Christ et demandèrent le baptême. L'Apôtre les régénéra dans les eaux sacrées, leur distribua l'Eucharistie, leur donna pour évêque Maron, son hôte, homme distingué par sa vertu et par la considération qu'il s'était acquise, et chrétien déjà arrivé à la perfection, puis ordonna douze prêtres et plusieurs diacres, qui devaient pourvoir aux besoins des veuves.

Après leur avoir parlé de la nécessité de l'ordre et du bon accord général, leur avoir représenté que le bien de l'Eglise était intéressé à cette parfaite union et à l'obéissance respectueuse à l'évêque qu'il venait de leur donner, il leur fît ses adieux et partit pour Antioche de Syrie, après être resté trois mois à Tripoli, ville considérable de la Phénicie.

Sorti de Tripoli…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Mer 30 Aoû 2017, 6:37 am

En route pour Antioche

Sorti de Tripoli, saint Pierre se mit donc en marche pour Antioche. Dans sa route, il demeura un jour à Orthosia, peu distante de Tripoli; comme presque tous les habitants de cette ville avaient entendu la prédication évangélique, il n'y séjourna qu'un jour, et se rendit à Antarada, ou simplement Arada. Il y guérit un paralytique et une autre femme privée de l'usage de ses mains, et par sa présence délivra une possédée.

De là, il partit pour les Balanées…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Pierre, Prince des Apôtres.

Message  Louis le Jeu 31 Aoû 2017, 6:28 am

Villes que l’Apôtre évangélise en passant

De là, il partit pour les Balanées; le jour suivant il arriva à Pelta ou Paltos, puis à Gabala et ensuite à Laodicée. Parvenu aux portes de cette belle et grande cité, il dit à Nicétas (note de Louis : un des frères de S. Clément, son illustre disciple) et à ceux qui le suivaient : Il convient que nous séjournions ici quelques jours; car il peut se faire que, dans une multitude si considérable, il se trouve quelques personnes dignes des promesses et de l'héritage de Jésus-Christ.

Laodicée, Gabala, et les autres villes déjà nommées…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11123
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum