Mère Marie de l'Incarnation, Ière Supérieure des Ursulines de Québec.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mère Marie de l'Incarnation, Ière Supérieure des Ursulines de Québec.

Message  Louis le Sam 20 Mai 2017, 5:25 pm

.
Bonjour à tous,

Voici la vie en Nouvelle-France de la Vénérable Mère Marie de l’Incarnation (née Marie Guyard, à Tours le 18 octobre 1599). Vie
tirée de l’ouvrage de son fils, Dom Claude Martin.    






Je parlerai tout d’abord de sa vie apostolique au Canada, dont les 2 premiers chapitres sont traités dans le Tome I et les 11 suivants dans le tome II.

Je reviendrai par la suite, en extrayant du Tome I, les principales notions en ce qui a trait à sa vocation apostolique pour le Canada.

Nous éditerons ce fil pour y déposer les liens dès leur parution.


A bientôt.

Bonne lecture.



.


VIE APOSTOLIQUE DANS LE NOUVEAU MONDE

CHAPITRE I

L’OCÉAN

A. Installation à bord du Saint-Joseph. — B. Apparition d'une flotte de pirates. — C. Nouveau péril bien plus grave. — D. Une montagne de glace errant sur les flots. — E. Vœu du Père Vimont. — F. Miraculeuse délivrance. — G. Sentiments de la vénérable Mère de l'Incarnation. — H. Le nouveau monde. — I. Entrée dangereuse du golfe de Saint-Laurent. — J. Arrivée à Cadoussac et première entrevue avec les sauvages. — K. Arrivée à Québec. — L.  Fêtes et réjouissances publiques. — M. Touchant accueil du gouverneur de la colonie, M. de Montmagny.


CHAPITRE  II

RÉSIDENCE À LA BASSE-VILLE

1639-1641

A. Origines de la colonie française au Canada. — B. Jacques Cartier. — C. Champlain. — D. M. de Montmagny. — E. État de la colonie et des sauvages au moment de l'arrivée des Ursulines. — F. Visite à Sillery. — G. Étude des langues. — H. Maladies et dévouements. — I. Les principales élèves sauvages. — J. Mœurs et habitudes des sauvages.


CHAPITRE III

LES APÔTRES DU CANADA

Les premiers missionnaires du Canada. — Les Jésuites de cette mission. — Leurs travaux, leur zèle, leurs souffrances. — Témoignage de la Mère de l'Incarnation. — Claude Martin entre chez les Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur. — Lettre de sa mère à cette occasion.

CHAPITRE IV

CONSTRUCTION DU MONASTÈRE

Printemps 1641 — 20 novembre 1642

Arrivée de la Mère Marguerite de Flécelles de Saint-Athanase et de la Mère Anne le Bugle de Sainte-Claire. — Insuffisance de la petite maison de la basse ville. — Mme de la Peltrie pose la première pierre du monastère. — Suppression de toute diversité de pratiques et d'usages provenant de la différence de congrégations d'Ursulines auxquelles appartenaient originairement les Ursulines de Québec. — Un grand nombre d'Ursulines de France désirent imiter cet exemple. — La Mère Marie de l'Incarnation y tient beaucoup. — Recommandations faites à ce sujet au moment de sa mort. — Départ de Mme de la Peltrie pour Montréal. — La construction du monastère se poursuit toujours, malgré cette épreuve. — La Mère Marie de l'Incarnation est confirmée pour trois ans dans sa charge de supérieure.


CHAPITRE V

UNE  JEUNE  CAPTIVE   CHEZ   LES   IR0QU01S

Divers détails sur les progrès de la foi chez les sauvages et les petites élèves des Ursulines. — Thérèse la Huronne. — Son zèle et sa piété. — Elle est emmenée en captivité chez les Iroquois avec le Père Jogues. — Horribles tourments infligés au Père Jogues. — Thérèse confesse le nom de Jésus-Christ chez les Iroquois. — Sa délivrance. — Évasion du Père Jogues, qui arrive en France et revient ensuite à Québec. — Son martyre. — De nouvelles couronnes se préparent au ciel pour de nouveaux martyrs.

CHAPITRE VI

LE PREMIER MONASTÈRE

21 novembre 1642. — 30 décembre 1650.

Prise de possession du monastère. — Service religieux de la chapelle assuré par les RR. PP. Jésuites et divers aumôniers. — Retour de Mme de la Peltrie. — Nouvelles religieuses venues de France. — Mère Athanase élue supérieure en remplacement de la Mère Marie de l'Incarnation, qui demeure toujours chargée de l'achèvement du monastère. — Miraculeuse intervention de la Providence. — Divers traits de l'apostolat des Ursulines. — Quelques-unes de leurs élèves françaises. — Ouverture du noviciat. — Mlle Barré y est admise. — Sa profession. — Plusieurs autres postulantes et novices. — Prospérité du monastère.

CHAPITRE VII

LE MARTYRE D'UNE ÉGLISE  NAISSANTE


Nouvelles irruptions des Iroquois dans le pays des Hurons. — Martyre du R. P. Daniel. — Martyre des RR. PP. de Brébeuf et Gabriel Lallemand. — Dispersion de la nation huronne. — Les Hurons arrivent à Québec. — Dangers incessants de la colonie française. — Mœurs et habitudes à cette époque.

CHAPITRE VIII

INCENDIE DU MONASTÈRE

Commencements de l'incendie. — L'alarme est donnée. — Notre Mère de l'Incarnation en ce moment terrible. — Courage de plusieurs sœurs et notamment de sœur Saint-Ignace. — Tout le monde est sauvé, mais tout l'édifice est consumé. — Actions de grâces. — Les Hospitalières offrent asile aux Ursulines. — Témoignages universels de sympathie. — Les Hurons campés à Québec y prennent part. — Harangue de leur chef à la supérieure des Ursulines. — Leurs présents.

CHAPITRE IX

SÉJOUR DANS LA MAISON DE Mme DE LA PELTR1E

Les Ursulines se retirent dans la petite maison de Mme de la Peltrie. — Elles se décident à rebâtir le monastère. — La vénérable Mère Marie de l'Incarnation, chargée de ce soin, est élue une seconde fois supérieure. — Son ardeur dans cette sainte entreprise. — Mort de la Mère Marie de Saint-Joseph. — Son éloge bien mérité. — Merveilles accomplies après sa mort. — Témoignages qui lui sont rendus.

CHAPITRE X

LE  NOUVEAU MONASTÈRE

Prise de possession du nouveau monastère. — Plusieurs nouvelles postulantes. — Les élèves du nouveau monastère. — Arrivée d'une religieuse française. — M. Bourdon et sa famille. — Autres postulantes et novices. — Arrivée de Mgr François de Montmorency-Laval, évêque de Pétrée. — Fêtes publiques à cette occasion. — Son éloge par la Mère Marie de l'Incarnation. — Sa première visite épiscopale au monastère.

CHAPITRE XI

LE  MONASTÈRE EN ÉTAT DE SIÈGE

Alerte donnée à Québec. — Le monastère transformé en forteresse. — Daulac et ses héroïques compagnons au Saut-des-Chaudières, près Montréal. — Leur courage. — Leur piété. — Leur mort glorieuse. — La colonie est sauvée. — Détails complémentaires donnés par la vénérable Mère Marie de l'Incarnation.

CHAPITRE XII

TREMBLEMENTS DE TERRE DE 1663

Fâcheux trafic de quelques Français qui échangent avec les sauvages des boissons alcooliques contre des peaux de  castor et autres objets. — Abus fait par les sauvages de ces boissons enivrantes. — Menaces terribles dans le ciel pendant sept mois.
—  Visions prophétiques. — Effroyables tremblements de terre. —  Leurs effets. — Terreur universelle. — Renouvellement religieux et moral du pays.

CHAPITRE XIII

DERNIÈRES ANNÉES D'APOSTOLAT

Translation des restes de la Mère Marie de Saint-Joseph. — Mgr de Montmorency-Laval fonde la société sacerdotale de la Sainte-Famille. — L'évêque et le clergé de la colonie. — Nouvelle organisation civile.— M. de Tracy, vice-roi.— Son arrivée. —  Sa dévotion.  —  Défaite  des Iroquois. — Nouvelles élèves. —  Procession des reliques. — Consécration de la chapelle. — M. de Courcelles et l'intendant Talon. — Arrivée de quatre Ursulines françaises. — Mort de la Mère Philippe-Gertrude de Boulogne de Saint-Dominique et de la sœur Anne Bataille de Saint-Laurent. — Ecce sponsus venit.






_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10472
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum