SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  ROBERT. le Ven 05 Mai 2017, 11:23 am

.
A ce que je lis,  l'ancien "séminariste" s'enfonce de plus en plus: d'abord, il tord,

au début de ce fil, le Chanoine Naz; puis ici, par une lettre de l'ab BERTO, le Cardinal Gousset.


Dernière édition par ROBERT. le Ven 05 Mai 2017, 11:25 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Ven 05 Mai 2017, 12:31 pm

ROBERT. a écrit:.
A ce que je lis,  l'ancien "séminariste" s'enfonce de plus en plus: d'abord, il tord,

au début de ce fil, le Chanoine Naz; puis ici, par une lettre de l'ab BERTO, le Cardinal Gousset.

Voici Robert , la note de l'ancien "séminariste" en bas de page 33 suite a la lettre de l'Abbé BERTO :

- Pour l’abbé Berto, ce mandat explicite du souverain pontife est donc une institution ecclésiastique, puisque établi dans le temps. Si c’est une institution ecclésiastique, alors l’application de l’épikie est possible dans la situation actuelle.


Parallèlement , il me semble bien qu'il y a une erreur ( sophisme ) concernent la consécration de Mgr Thuc !?
En effet , en page 58 l'ancien "séminariste" rajoute une réponse publique de Mgr Carmona, évêque sacré par Mgr Thuc, ,  il est écrit : Il fût consacré ÉVÊQUE le 4 mai de 1938, par le Pape Pie XI lui-même en personne.    No

Non non , mais il me semble ,

qu'Il fut consacré le 4 mai 1938 par Son Excellence, Monseigneur Antonin-Fernand Drapier, Archevêque O.P.+, délégué apostolique pour l'indochine, ses co-consécrateurs furent LL.EE.NN.SS. Isidore-Marie-Joseph Dumortier M.E.P. +,  & Dominique Ho Ngoc Cân +
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Benjamin le Ven 05 Mai 2017, 1:19 pm

chouan a écrit:Parallèlement , il me semble bien qu'il y a une erreur ( sophisme ) concernent la consécration de Mgr Thuc !?
En effet , en page 58 l'ancien "séminariste" rajoute une réponse publique de Mgr Carmona, évêque sacré par Mgr Thuc, ,  il est écrit : Il fût consacré ÉVÊQUE le 4 mai de 1938, par le Pape Pie XI lui-même en personne.    No

Non non , mais il me semble ,

qu'Il fut consacré le 4 mai 1938 par Son Excellence, Monseigneur Antonin-Fernand Drapier, Archevêque O.P.+, délégué apostolique pour l'indochine, ses co-consécrateurs furent LL.EE.NN.SS. Isidore-Marie-Joseph Dumortier M.E.P. +,  & Dominique Ho Ngoc Cân +

Archbishop Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc †

Deceased

Archbishop Emeritus of Huê

Titular Archbishop of Bulla Regia

(...)

MicroData Summary for Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc:
Archbishop Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc (born 6 Oct 1897, died 13 Dec 1984) Archbishop Emeritus of Huê

(...)

Principal Consecrator:

Archbishop Antonin-Fernand Drapier, O.P. †

Titular Archbishop of Neocaesarea in Ponto


Principal Co-Consecrators:

Bishop Isidore-Marie-Joseph Dumortier, M.E.P. †

Titular Bishop of Lipara
Bishop Dominique Maria Ho Ngoc Cân †
Titular Bishop of Zenobias



http://www.catholic-hierarchy.org/bishop/bngo.html
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Ven 05 Mai 2017, 1:26 pm

Benjamin a écrit:
chouan a écrit:Parallèlement , il me semble bien qu'il y a une erreur ( sophisme ) concernent la consécration de Mgr Thuc !?
En effet , en page 58 l'ancien "séminariste" rajoute une réponse publique de Mgr Carmona, évêque sacré par Mgr Thuc, ,  il est écrit : Il fût consacré ÉVÊQUE le 4 mai de 1938, par le Pape Pie XI lui-même en personne.    No

Non non , mais il me semble ,

qu'Il fut consacré le 4 mai 1938 par Son Excellence, Monseigneur Antonin-Fernand Drapier, Archevêque O.P.+, délégué apostolique pour l'indochine, ses co-consécrateurs furent LL.EE.NN.SS. Isidore-Marie-Joseph Dumortier M.E.P. +,  & Dominique Ho Ngoc Cân +

Archbishop Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc †

Deceased

Archbishop Emeritus of Huê

Titular Archbishop of Bulla Regia

(...)

MicroData Summary for Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc:
Archbishop Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc (born 6 Oct 1897, died 13 Dec 1984) Archbishop Emeritus of Huê

(...)

Principal Consecrator:

Archbishop Antonin-Fernand Drapier, O.P. †

Titular Archbishop of Neocaesarea in Ponto


Principal Co-Consecrators:

Bishop Isidore-Marie-Joseph Dumortier, M.E.P. †

Titular Bishop of Lipara
Bishop Dominique Maria Ho Ngoc Cân †
Titular Bishop of Zenobias


http://www.catholic-hierarchy.org/bishop/bngo.html

Merci Benjamin de la confirmation !..
Ainsi , l'ancien " séminariste " introduit dans sa brochure de promotion de multiples sacres de dépravés une lettre d'un certain  dépravé Carmona ( ligné sacrilège de Mgr Thuc ) pérorent un sophisme des plus minable !..
 Bruno .. De l'art de prendre les gens pour des cons...
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Ven 05 Mai 2017, 3:06 pm

BRUNO SAGLIO ANCIEN SÉMINARISTE DIRECTEUR DES ÉDITIONS SAINT-REMI ET DE LA REVUE LA VOIX DES FRANCS CATHOLIQUES Page 30 :
Il résulte de tout cet exposé que l’épiscopat a hérité dans toute sa plénitude de la juridiction ordinaire et transmissible donnée aux apôtres dans l’Église universelle, juridiction essentiellement et pleinement dépendante du vicaire de Jésus-Christ, et que, dans la rigueur et toute l’étendue des termes, les évêques sont les successeurs des apôtres.

l'ancien "séminariste" na pas percuté que l'épiscopat a hérité seulement de la Juridiction Ordinaire & non de la Juridiction extraordinaire des apôtres intransmissible !..
Mais , il me semble qu'il faut une Juridiction ordinaire ou délégué ( Concile de Trente ) pour absoudre validement non  !?

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. I, col. 692. a écrit
Mais le pouvoir ecclésiastique ordinaire s'est transmis,et dans la forme même ou il avait été établi, c'est-à-dire avec Pierre pour chef,c'est de ce pouvoir,et c'est dans cette forme,que l'église continue de subsister.

Voyons la suite non reproduite par l'ancien "séminariste" et pour cause , de Dom A.GREA 1907,  pour bien comprendre:  
https://archive.org/stream/delgliseetdesa00gr#page/n241/mode/2up

P.221 , IV écrit :

Nous ne prétandons pas nier,toutefois, que les  apôtres n'aient reçu de Jésus-Christ des dons spéciaux et qui ne sont point compris dans le trésor de l'épiscopat.
Les théologiens modernes distinguent en eux l'apostolat( note de Chouan: la plénitude du pouvoir ecclésiastique , Juridiction Universelle ) proprement dit de l'épiscopat qu'ils devaient transmettre.
Nous admettons volontiers cette distinction, mais,à notre avis,le privilège des apôtres et le don incommunicable qui leur était fait ne comprenaient pas la mission Ordinaire de precher l'évangile et d'établir des églises ,puisqu'il communiquèrent cette mission aux premiers éveques,leur disciples,mais bien les prérogatives admirables dont ils furent honorés par l'opération divine et qui étaient nécessaires en eux à la fondation de l'église .


p.210 écrit:
-Si nous appelons extraordinaires les manifestations de la puissance Universelle de l'église l'épiscopat sous son chef , le vicaire de Jésus-Christ .
-Mais si le défaut des église particulières appele l'action immédiate de l'église Universelle et peut donner ouvertement a cette action extraordinaire de l'épiscopat .

Voyons la chose pour expliciter en la matière :  study

Pie XII:
« vous aimerez, vénérables frères, prendre votre part, dans un esprit de vive charité, de cette sollicitude de toutes les églises qui pèse sur nos épaules (cf il Cor 11, 28) (...) Sans doute est-ce au seul Apôtre Pierre, que Jésus confia la totalité de son troupeau: « pais mes agneaux, pais mes brebis » (Jn 21, 16-18); mais si chaque évêque n'est pasteur que de la portion du troupeau confiée à ses soins, sa qualité de légitime successeur des Apôtres par l'institution divine le rend solidairement responsable de la mission apostolique de l'Église, selon les paroles du Christ à ses apôtres: « de même que le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn 20, 21) » (Encyclique Fidei donum).

Ainsi , Le Saint Siège a recueilli seul l'héritage de l'apostolat ( Juridiction Universelle )
l'épiscopat ( L'évêque résidentiel ) étend simplement sa sollicitude pour les besoins d'un Diocèse particulier dans une situation extraordinaire dans le Diocèse en question , toutefois , sans porter atteinte aux droits du Saint Siège
.




Dernière édition par chouan le Jeu 11 Mai 2017, 4:51 pm, édité 17 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  ROBERT. le Ven 05 Mai 2017, 3:42 pm

.
Merci à Benjamin et chouan.

Mgr Thuc, il est partout celui-là.   affraid  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Sam 06 Mai 2017, 2:25 am

Benjamin a écrit:
chouan a écrit:Parallèlement , il me semble bien qu'il y a une erreur ( sophisme ) concernent la consécration de Mgr Thuc !?
En effet , en page 58 l'ancien "séminariste" rajoute une réponse publique de Mgr Carmona, évêque sacré par Mgr Thuc, ,  il est écrit : Il fût consacré ÉVÊQUE le 4 mai de 1938, par le Pape Pie XI lui-même en personne.    No

Non non , mais il me semble ,

qu'Il fut consacré le 4 mai 1938 par Son Excellence, Monseigneur Antonin-Fernand Drapier, Archevêque O.P.+, délégué apostolique pour l'indochine, ses co-consécrateurs furent LL.EE.NN.SS. Isidore-Marie-Joseph Dumortier M.E.P. +,  & Dominique Ho Ngoc Cân +

Archbishop Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc †

Deceased

Archbishop Emeritus of Huê

Titular Archbishop of Bulla Regia

(...)

MicroData Summary for Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc:
Archbishop Pierre Martin Ngô-Dinh-Thuc (born 6 Oct 1897, died 13 Dec 1984) Archbishop Emeritus of Huê

(...)

Principal Consecrator:

Archbishop Antonin-Fernand Drapier, O.P. †

Titular Archbishop of Neocaesarea in Ponto


Principal Co-Consecrators:

Bishop Isidore-Marie-Joseph Dumortier, M.E.P. †

Titular Bishop of Lipara
Bishop Dominique Maria Ho Ngoc Cân †
Titular Bishop of Zenobias



http://www.catholic-hierarchy.org/bishop/bngo.html



LETTRE OUVERTE (1983) DE MGR. CARMONA À CARLOS QUINTERO ARCE, PRÉSUMÉ ARCHEVÊQUE DE HERMOSILLO AUJOURD’HUI EN RETRAITE

- “Les fidèles doivent savoir que les sacrements qu’ils (la ligne Thuc : Carmona, Musey) ont conférés bien qu’ils soient valides, ils sont illégitimes”.

- Vous même vous l’avez dit, V.E. : NSJC donna mandat et pouvoir aux Apôtres et à ses successeurs ; mais nous, évêques de la Sainte Église, nous [Carmona et Musey] fûmes consacrés par un véritable successeur des Apôtres ;

- Thuc ne tomba ni en désobéissance ni ne se proclama évêque. Il vient d’une famille noble et profondément chrétienne. C’est sans doute pour cela qu’il a collé à son frère l’étiquette de dictateur, car ces autres qui mettent en esclavage et soumettent les peuples aux tortures, eux ne seraient-ils pas des dictateurs ? eux, qu’est-ce qu’ils sont, V.E. ? – Et bien, pour votre information je dois vous dire que Mgr Thuc possède trois doctorats : celui de philosophie, celui de théologie et celui de droit canonique. Il fût consacré ÉVÊQUE le 4 mai de 1938, par le Pape Pie XI lui-même en personne. Mensonge aussi qu’il ait été expulsé du Vietnam.



p.51 l'ancien " séminariste" écrit :

Au cours de cette longue période de vacance du Siège apostolique, la vacance d’office se produisit également dans de nombreux diocèses dans le monde entier. Afin que les prêtres et les fidèles ne puissent pas être laissés sans bergers, des évêques furent élus et consacrés pour combler les sièges vacants. Ainsi furent accomplies au moins vingt-et-une élections et consécrations dans les différents pays. L’aspect le plus important de ce précédent historique, c’est que toutes ces consécrations d’évêques ont été ratifiées par le Pape Grégoire X, qui a, par conséquent, confirmé la légalité de telles consécrations.

Selon le document Hierarchia Catholica Medii Aevi du Père Conrad Eubel, OFM, MST, imprimé en 1913, les évêques cidessous ont été consacrés au cours de la période de la vacance mentionnée plus haut : - Mgr Radulfus de Thieville : Diocèse d’Avranches, France. Consacré en novembre 1269 - Mgr Nicolaus Forteguerra : Diocèse de Aleria, Corse. Consacré en 1270 - Mgr Nicolaus Forteguerra : Diocèse de Antivari, Grèce. Consacré en 1270 - Mgr Erardus de Lesinnes : Diocèse d’Auxerre, France. Consacré en janvier 1271 - Mgr Potius de Sissey : Diocèse de Chalons sur Saône, France. Consacré en 1269 .

Bas voyons :  study

ORIGINE DE LA JURIDICTION DES ÉVÊQUE DANS LEURS PROPRES DIOCÈSES; PAR L E, CHANOINE MUZZARELLI,THÉOLOGIEN DE LA SAINTE PÉNITENCERIE. 1826 .
selon l'ancienne discipline et le quatrième canon de Nicée , l'institution des métropolitains était nécessaire pour que l'évêque élu fût véritablement évêque ;
mais que ce privilège des métropolitains n'était qu'une émanation des droits du Siège apostolique qui en jouit seul depuis plusieurs siècles une nouvelle discipline consacrée par les conciles -généraux et par les concordats lui ayant spécialement réservé le pouvoir de conférer la juridiction et qu'ainsi ce pouvoir ne peut plus , en aucune façon , appartenir aux métropolitains ; qu'il est retourné à la source d'où il était parti , et réside uniquement dans le Saint-Siège , en sorte qu'aujourd'hui, pour nous servir des propres paroles du Concile de Trente , le Pontife romain , en vertu de sa charge , prépose des pasteurs aux églises d'où il suit que, dans l'Eglise catholique , il n'y a de consécration légitime que celle qui est autorisée par un mandat apostolique.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  ROBERT. le Sam 06 Mai 2017, 10:42 am

.
La secte Thuc persiste et signe...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Sam 06 Mai 2017, 11:16 am

chouan a écrit:BRUNO SAGLIO ANCIEN SÉMINARISTE DIRECTEUR DES ÉDITIONS SAINT-REMI ET DE LA REVUE LA VOIX DES FRANCS CATHOLIQUES Page 30 :
Il résulte de tout cet exposé que l’épiscopat a hérité dans toute sa plénitude de la juridiction ordinaire et transmissible donnée aux apôtres dans l’Église universelle, juridiction essentiellement et pleinement dépendante du vicaire de Jésus-Christ, et que, dans la rigueur et toute l’étendue des termes, les évêques sont les successeurs des apôtres.

l'ancien "séminariste" na pas percuté que l'épiscopat a hérité seulement de la Juridiction Ordinaire & non de la Juridiction extraordinaire des apôtres intransmissible !..
Mais , il me semble qu'il faut une Juridiction ordinaire ou délégué ( Concile de Trente ) pour absoudre validement non  !?

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. I, col. 692. a écrit
Mais le pouvoir ecclésiastique ordinaire s'est transmis,et dans la forme même ou il avait été établi, c'est-à-dire avec Pierre pour chef,c'est de ce pouvoir,et c'est dans cette forme,que l'église continue de subsister.

Voyons la suite non reproduite par l'ancien "séminariste" et pour cause , de Dom A.GREA 1907,  pour bien comprendre:  
https://archive.org/stream/delgliseetdesa00gr#page/n241/mode/2up

P.221 , IV écrit :

Nous ne prétandons pas nier,toutefois, que les  apôtres n'aient reçu de Jésus-Christ des dons spéciaux et qui ne sont point compris dans le trésor de l'épiscopat.
Les théologiens modernes distinguent en eux l'apostolat( note de Chouan: la plénitude du pouvoir ecclésiastique , Juridiction Universelle ) proprement dit de l'épiscopat qu'ils devaient transmettre.
Nous admettons volontiers cette distinction, mais,à notre avis,le privilège des apôtres et le don incommunicable qui leur était fait ne comprenaient pas la mission Ordinaire de precher l'évangile et d'établir des églises ,puisqu'il communiquèrent cette mission aux premiers éveques,leur disciples,mais bien les prérogatives admirables dont ils furent honorés par l'opération divine et qui étaient nécessaires en eux à la fondation de l'église .


p.210 écrit:
-Si nous appelons extraordinaires les manifestations de la puissance Universelle de l'église l'épiscopat sous son chef , le vicaire de Jésus-Christ.
-Mais si le défaut des église particulières appele l'action immédiate de l'église Universelle et peut donner ouvertement a cette action extraordinaire de l'épiscopat .

Voyons la chose pour expliciter en la matière :  study

Pie XII:
« vous aimerez, vénérables frères, prendre votre part, dans un esprit de vive charité, de cette sollicitude de toutes les églises qui pèse sur nos épaules (cf il Cor 11, 28) (...) Sans doute est-ce au seul Apôtre Pierre, que Jésus confia la totalité de son troupeau: « pais mes agneaux, pais mes brebis » (Jn 21, 16-18); mais si chaque évêque n'est pasteur que de la portion du troupeau confiée à ses soins, sa qualité de légitime successeur des Apôtres par l'institution divine le rend solidairement responsable de la mission apostolique de l'Église, selon les paroles du Christ à ses apôtres: « de même que le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn 20, 21) » (Encyclique Fidei donum).

Ainsi , Le Saint Siège a recueilli seul l'héritage de l'apostolat ( Juridiction Universelle )
l'épiscopat ( L'évêque résidentiel ) étend simplement sa sollicitude pour les besoins d'un Diocèse particulier dans une situation extraordinaire dans le Diocèse en question , toutefois , sans porter atteinte aux droits du Saint Siège.


C'est pour cela que le C.I.C Naz stipule :  Quand le recours au Saint-Siège est difficile,et qu'il y a en la demeure péril d'encourir un grave dommage,et alors seulement qu'il s'agit d'une dispense que le Saint Siège a coutume d'accorder pour un motif légitime. Can 81



Adrien CANCE , p.s.s Le Code de Droit Canonique .
Tome Premier , Commentaire succinct et pratique .
Librairie Lecoffre  J. GABALDA et Cie , Editeurs , Rue Bonaparte , 90 . PARIS
.

Titre VIII , Chapitre I : Les évêques
p.302 :

b) Les évêques ne succèdent aux Apôtres que collegialiter , en corps ,ils ne jouissent pas de la juridiction illimitée que possédaient les Apôtres sur toutes les églises sous l'autorité de Pierre , et ne reçoivent pas les charismes extraordinaires ,( don des langues ou des miracles, inspiration ) qui étaient accordés aux Apôtres .


- l’épiscopat a hérité dans toute sa plénitude de la juridiction ordinaire et transmissible donnée aux apôtres dans l’Église universelle. ( Dom A.Gréa )
L'ancien "séminariste" , par l'ouvrage de Dom A.Gréa mal compris introduit le sophisme  suivant : l'épiscopat a hérité de la Juridiction extraordinaire universelle ( prérogatives ) des apôtres dans des situations extraordinaires humainement parlent  a un moment donné  &c...

Cardinal  Pierre GASPARRI – Catéchisme Catholique 1932
IMPRIMATUR Tornaci , die 16 Junii 1932 J. Lecouvet.  vic. gen.
Les Editions du Cerf , Juvisy ( SEINE-ET-OISE )


Chapitre III .  Section III .

Article 2 : La vraie Eglise de Jésus-Christ

Page. 161

Q . 132 : Quels sont les successeurs légitimes des Apôtres ?

R . De par l’institution divine les successeurs légitimes des Apôtres sont les Évêques , placés par le pontife romain à la tête des Eglise particulières que ,sous son autorité, ils gouvernent de
pouvoir ordinaire .

Ainsi , La continuité de la Ste Eglise Catholique de part sont institution est une continuité de la Juridiction Ordinaire et non de suppléance canonique &c...
Certes, selon le droit canonique en vertu de l'équité ,  peuvent exercer en dehors de leur territoire en présumant le consentement de l'ordinaire ...
Ainsi , dans l'histoire ecclésiale , c'est toujours pour le besoin d'un diocèse particulier où la personne élue par le clergé n’attendait que la puissance de l’Ordre afin de remplir son office.
(Dom Adrien Gréa, Divine Constitution de L’Eglise,)
Que ce soit Mgr Lefebvre et Thuc ils ont consacré Sacrilègement & en violation de la Constitution divine des «vagantes episcopi» (évêques errants) sans aucune forme visible, quelque chose d’inconnu dans l’histoire de l’Église et de la tradition ![/color]


Dernière édition par chouan le Jeu 11 Mai 2017, 4:50 pm, édité 7 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  ROBERT. le Sam 06 Mai 2017, 11:42 am

chouan a écrit:
Voyons la suite non reproduite par l'ancien "séminariste" et pour cause , de Dom A.GREA 1907,  pour bien comprendre:  
https://archive.org/stream/delgliseetdesa00gr#page/n241/mode/2up

P.221 , IV écrit ..


Il est évident que l'ancien "séminariste", en lisant la suite non reproduite, encaisserait

de violentes commotions cérébrales, qui, dans lequel cas, s’avéreraient bénéfiques pour lui.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Dim 07 Mai 2017, 4:06 pm

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
Voyons la suite non reproduite par l'ancien "séminariste" et pour cause , de Dom A.GREA 1907,  pour bien comprendre:  
https://archive.org/stream/delgliseetdesa00gr#page/n241/mode/2up

P.221 , IV écrit ..


Il est évident que l'ancien "séminariste", en lisant la suite non reproduite, encaisserait

de violentes commotions cérébrales, qui, dans lequel cas, s’avéreraient bénéfiques pour lui.


Bien vue Robert ..

THEOLOGIE DOGMATIQUE OU EXPOSITION DES PREUVES ET DES DOGMES DE LA RELIGION CATHOLIQUE. TOME.I - PAR S. E. LE CARDINAL GOUSSET . 1857

Traité de l'église chapitre VIII -  p. 562

Le pouvoir de juridiction n'est pas moins essentiel que le pouvoir d'ordre à l'apostolicité du ministère ,et l'apostolicité du ministère n'est pas moins essentielle à l'église que l'apostolicité
de la doctrine.L'écriture et la tradition nous représentent le ministère apostolique se perpétuant par la succession des évêques , comme une propriété de l'église de Dieu , et comme marque qui la distingue de toutes les sociétés schismatiques.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Mar 09 Mai 2017, 4:07 pm

La tradouille pérorent de façon Urbi et orbi que le mandat Apostolique pour sacrer n'est que du droit positif humain ...
Et que sa violation ne va pas contre la constitution ...

Voyons , si le droit positif humain ne se rattache ou pas a la constitution  ?    study


R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. VII, col. 83. a écrit:
il s’ensuit que la Constitution de l’Église,en prenant les termes en leur sens le plus strict,comprend les seules règles de droit naturel ou de droit positif divin à propos desquelles
le pouvoir du Pape a été précisé plus haut,quant aux autres institutions de droit positif humain,qui à raison de leur stabilité peuvent être considérées comme constitutionnelles,elles dépendent
du Pape ou du Concile œcuménique..
.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  ROBERT. le Mar 09 Mai 2017, 6:55 pm

chouan a écrit:
Spoiler:
La tradouille pérorent de façon Urbi et orbi que le mandat Apostolique pour sacrer n'est que du droit positif humain ...
Et que sa violation ne va pas contre la constitution ...

Voyons , si le droit positif humain ne se rattache ou pas a la constitution  ?    study


R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. VII, col. 83. a écrit:
il s’ensuit que la Constitution de l’Église,en prenant les termes en leur sens le plus strict,comprend les seules règles de droit naturel ou de droit positif divin à propos desquelles
le pouvoir du Pape a été précisé plus haut,quant aux autres institutions de droit positif humain,qui à raison de leur stabilité peuvent être considérées comme constitutionnelles,elles dépendent
du Pape ou du Concile œcuménique..
.

La tradouille encore dans la marmelade.  Sleep  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Mer 10 Mai 2017, 6:45 am

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
Spoiler:
La tradouille pérorent de façon Urbi et orbi que le mandat Apostolique pour sacrer n'est que du droit positif humain ...
Et que sa violation ne va pas contre la constitution ...

Voyons , si le droit positif humain ne se rattache ou pas a la constitution  ?    study


R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. VII, col. 83. a écrit:
il s’ensuit que la Constitution de l’Église,en prenant les termes en leur sens le plus strict,comprend les seules règles de droit naturel ou de droit positif divin à propos desquelles
le pouvoir du Pape a été précisé plus haut,quant aux autres institutions de droit positif humain,qui à raison de leur stabilité peuvent être considérées comme constitutionnelles,elles dépendent
du Pape ou du Concile œcuménique..
.

La tradouille encore dans la marmelade.  Sleep  

La tradouille falsifient allègrement le St Magistère pour soutenir leurs prévarications de bas étage ...

il me semble déceler un autre autre mythe de la tradouille !? study

Cela concernent le Can 81 qu'utilise la tradouille pour présumer de la bénédiction d'un future Souverain Pontife légitime dans l'avenir à Rome &c...

Can. 81

Les Ordinaires inférieurs au Pontife romain ne peuvent pas dispenser des lois générales de l’Église, même dans un cas particulier, à moins que ce pouvoir leur ait été explicitement ou implicitement accordé, ou que le recours au Saint-Siège soit difficile, et qu’en même temps un retard soit cause d’un grave dommage, et qu’il s’agisse d’une dispense que le Siège apostolique a coutume de concéder.


Je vais approfondir la question , car d'après les Canonistes cela doit s'entende un recours difficile par voie de courrier postale au Saint Siège &c..
Mais , non impossible radicalement comme par exemple pour causse de vacance du Saint Siège , nuance .
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Benjamin le Mer 10 Mai 2017, 7:27 am

chouan a écrit:il me semble déceler un autre autre mythe de la tradouille !? study

Cela concernent le Can 81 qu'utilise la tradouille pour présumer de la bénédiction d'un future Souverain Pontife légitime dans l'avenir à Rome &c...

Can. 81

Les Ordinaires inférieurs au Pontife romain ne peuvent pas dispenser des lois générales de l’Église, même dans un cas particulier, à moins que ce pouvoir leur ait été explicitement ou implicitement accordé, ou que le recours au Saint-Siège soit difficile, et qu’en même temps un retard soit cause d’un grave dommage, et qu’il s’agisse d’une dispense que le Siège apostolique a coutume de concéder.

avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Benjamin le Mer 10 Mai 2017, 7:50 am

chouan a écrit:Je vais approfondir la question , car d'après les Canonistes cela doit s'entende un recours difficile par voie de courrier postale au Saint Siège &c..
Mais , non impossible radicalement comme par exemple pour causse de vacance du Saint Siège , nuance .

R.P. Fr. Joseph Pie Mothon, o.p. - Institutions canoniques, à l'usage des curies épiscopales, du clergé paroissial, et des familles religieuses, Tome III (Paris, Société Saint-Augustin, Desclée, De Brouwer & Cie, 1924), p. 161 a écrit:


https://archive.org/stream/institutionescan03moth#page/160/mode/2up
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Mer 10 Mai 2017, 10:53 am

Benjamin a écrit:
chouan a écrit:Je vais approfondir la question , car d'après les Canonistes cela doit s'entende un recours difficile par voie de courrier postale au Saint Siège &c..
Mais , non impossible radicalement comme par exemple pour causse de vacance du Saint Siège , nuance .

R.P. Fr. Joseph Pie Mothon, o.p. - Institutions canoniques, à l'usage des curies épiscopales, du clergé paroissial, et des familles religieuses, Tome III (Paris, Société Saint-Augustin, Desclée, De Brouwer & Cie, 1924), p. 161 a écrit:

https://archive.org/stream/institutionescan03moth#page/160/mode/2up


Justement Benjamin , moralement impossible .
Je vais voir sur le DDC , car moralement impossible n'est pas forcément radicalement impossible ...
Moralement impossible , cela peut etre en situation de Guerre 39-45 ect..  ????

Voici Benjamin rapidement , je te reproduit mot à mot :
Déjà , il faut bien comprendre que c'est pour un cas unique et non une nouvelle règle ou loi &c.. que l'ordinaire établirait .pour le Diocèse qui est concerné .

1) Que le recours au saint Siège soit difficile – non impossible- quelle que soit la causse de cette difficulté .
il s’agit ici du recours par voie normale, c’est-à-dire par lettre.
on n’est pas obligé de recourir à d’autre moyens,tels que le télégraphe ou le téléphone,ni de recourir à un déléguer du Pape, tel qu’un nonce .


L'ordinaire peut donc dispenser d'un empechement de mariage en usant de ce pouvoir.
meme si tout n'est pas pret pour les noces ( Comm.d'interprétation du Code, 27 Juill. 1942, Acta apost. Sedis,XXXIV,241 )

Parallèlement , la dispense étant un acte de juridiction , son auteur ne peut l'accorder qu à ses propres sujets ( can 201§1)


La dispense est pour un cas spéciale , mais l'obligation de la loi demeure en vigueur est reste obligatoire pour tous !..
la dérogation à la loi , c'est une suppression partielle de celle-ci, applicable à tous , alors que la dispense ne vise qu'un individu ou quelques-un .
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Benjamin le Mer 10 Mai 2017, 11:46 am



Je voulais surtout montrer qu'il s'agit d'un formulaire pour un évêque Ordinaire du lieu, avec un cas précis exposé par untel, une dispense d'une loi ecclésiastique de droit commun concernant quelqu'un qu'on nomme, avec seing, sceau, contre-seing d'un chancelier, date, lieu, etc.

Chez la tradouille, il est où l'Ordinaire du lieu "par la grâce de Dieu et l'autorité du Saint-Siège, Évêque de N." ? Le chancelier ? Le formulaire ? Qui a exposé quoi à qui ? Où sont "les pouvoirs à Nous conférés par l'Église" ? clown
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Mer 10 Mai 2017, 11:53 am

Benjamin a écrit:

Je voulais surtout montrer qu'il s'agit d'un formulaire pour un évêque Ordinaire du lieu, avec un cas précis exposé par untel, une dispense d'une loi ecclésiastique de droit commun concernant quelqu'un qu'on nomme, avec seing, sceau, contre-seing d'un chancelier, date, lieu, etc.

Chez la tradouille, il est où l'Ordinaire du lieu "par la grâce de Dieu et l'autorité du Saint-Siège, Évêque de N." ? Le chancelier ? Le formulaire ? Qui a exposé quoi à qui ? Où sont "les pouvoirs à Nous conférés par l'Église" ? clown



Et de plus , la tradouille ne fait pas la distinction entre dispense et dérogation à la loi &c....

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. IV, col.1446. a écrit:
Définition - On appelle droit Canonique l’ensemble des lois proposées,élaborées ou approuvées par l’autorité compétente dans l’Église,en vue d’assurer le bon ordre de la société ecclésiastique et de diriger l’activité des fidèles vers la double fin que l’Église poursuit : le bien de la communauté catholique et le bonheur éternel.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  ROBERT. le Mer 10 Mai 2017, 1:20 pm

.
Le Droit Canon (1917) de l'Église catholique détruit le "droit-canon-entre-deux-chaises" de la FSSPX.

Merci à vous, chouan, de ces larges extraits du CDC (1917)...

Pour les Canadiens, la Frate est Affaire classée depuis très longtemps.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Jeu 11 Mai 2017, 12:53 pm

Benjamin a écrit:
R. Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.I, p.131, ° 169 a écrit:
168. L'Équité.

[...]

Celui qui rend le jugement d'équité  est en réalité créateur d'un droit nouveau. Aussi doit-il être investi à quelque titre des attributs de la souveraineté. C'est pourquoi le jugement d'équité est réservé à la compétence du supérieur ou du juge, du pouvoir administratif ou du pouvoir judiciaire. Il relève donc du for externe.

R. Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.I, p.132-133, °170 a écrit:
170. L'Épikie. - Si l'équité relève du for externe, l'épikie relève du for interne.

[...]

Toutes les lois peuvent-elles recevoir l'interprétation subjective de l'épikie ? Le droit divin, naturel, doit être excepté à raison de son fondement immuable.


R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 872. a écrit:
Tant qu’un acte demeure occulte,c-à-d. impossible à prouver,il reste dans le domaine du for interne,mais des qu’il devient publique,
c-à-d. susceptible de preuve,il passe dans le domaine du for externe,et il y est jugé sans aucune égard pour ce qui a été décidé au for interne.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Jeu 11 Mai 2017, 1:49 pm

Pour conclure cette file concernent les sacres :

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 570. a écrit
C’est un dogme de foi défini par le Concile de Trente ( sess.XXXIII,can .6),que l’ordre des évêques est institué de droit divin.

La pouvoir de sacrer des évêques est retourné à la source d'où il était parti , et réside uniquement dans le Saint-Siège , en sorte qu'aujourd'hui, pour nous servir des propres paroles du Concile de Trente , le Pontife romain , en vertu de sa charge , prépose des pasteurs aux églises d'où il suit que, dans l'Eglise catholique , il n'y a de consécration légitime que celle qui est autorisée par un mandat apostolique.On fait de droit divin tout ce qu'on fait en vertu d'un titre que l'on possède de droit divin.  


Mais encore , Cela pourra cependant arrêter celui qui voudrait de ses principes tirer quelque conséquence préjudiciable aux droits de la Primauté du Pape.   Arrow


le Père Deviviers S.J., COURS D'APOLOGÉTIQUE CHRÉTIENNE OU EXPOSITIONS RAISONNÉE DES FONDEMENTS DE LA FOI, p.367-368 a écrit:
Les évêques ont les mêmes fonctions et les mêmes pouvoirs qu’avaient les Apôtres.
Il est cependant quelques privilèges spéciaux dont les Apôtres jouirent seuls,en leur qualité de fondateurs de l’Église,et qu’ils ne transmirent pas à leur
successeurs : L’infaillibilité dans l’enseignement de doctrine de Jésus-Christ,le droit de prêcher partout la foi et de gouverner les fidèles,d’ériger par eux-même des évêchés.


Arrow

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 578. a écrit:
Les effets de la consécration sont :
a) le caractère épiscopale,avec le pouvoir ordinaire d’administrer les sacrements de l’ordre et de la confirmation,ainsi que les sacramentaux réservés par le droit aux évêques.
b) l’union spirituelle, spirituale connubium,entre l’évêque et le diocèse pour lequel il a été consacré


Arrow

C'est pourquoi Innocent IV , in cap.4,extr,de translat.Episcop. Dit , que le lien spirituel du mariage qui se contracte entre l'évêque et son église,est préparé par l'élection,accordé par la confirmation,& conformé par la consécration.
                                                                                                       
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACRE ÉPISCOPAL PENDANT LA VACANCE DU SIÈGE PONTIFICAL EST-IL PERMIS ?

Message  Martial le Dim 28 Mai 2017, 2:14 pm

chouan a écrit:
Benjamin a écrit:
chouan a écrit:Je vais approfondir la question , car d'après les Canonistes cela doit s'entende un recours difficile par voie de courrier postale au Saint Siège &c..
Mais , non impossible radicalement comme par exemple pour causse de vacance du Saint Siège , nuance .

R.P. Fr. Joseph Pie Mothon, o.p. - Institutions canoniques, à l'usage des curies épiscopales, du clergé paroissial, et des familles religieuses, Tome III (Paris, Société Saint-Augustin, Desclée, De Brouwer & Cie, 1924), p. 161 a écrit:

https://archive.org/stream/institutionescan03moth#page/160/mode/2up


Justement Benjamin , moralement impossible .
Je vais voir sur le DDC , car moralement impossible n'est pas forcément radicalement impossible ...
Moralement impossible , cela peut etre en situation de Guerre 39-45 ect..  ????

Voici Benjamin rapidement , je te reproduit mot à mot :
Déjà , il faut bien comprendre que c'est pour un cas unique et non une nouvelle règle ou loi &c.. que l'ordinaire établirait .pour le Diocèse qui est concerné .

1) Que le recours au saint Siège soit difficile – non impossible- quelle que soit la causse de cette difficulté .
il s’agit ici du recours par voie normale, c’est-à-dire par lettre.
on n’est pas obligé de recourir à d’autre moyens,tels que le télégraphe ou le téléphone,ni de recourir à un déléguer du Pape, tel qu’un nonce .


L'ordinaire peut donc dispenser d'un empechement de mariage en usant de ce pouvoir.
meme si tout n'est pas pret pour les noces ( Comm.d'interprétation du Code, 27 Juill. 1942, Acta apost. Sedis,XXXIV,241 )

Parallèlement , la dispense étant un acte de juridiction , son auteur ne peut l'accorder qu à ses propres sujets ( can 201§1)


La dispense est pour un cas spéciale , mais l'obligation de la loi demeure en vigueur est reste obligatoire pour tous !..
la dérogation à la loi , c'est une suppression partielle de celle-ci, applicable à tous , alors que la dispense ne vise qu'un individu ou quelques-un .

THÉOLOGIE MORALE A L'USAGE DES CURÉS ET DES CONFESSEURS,PAR Mgr THOMAS M. J. GOUSSET, ARCHEVÊQUE DE REIMS , LÉGAT-né DU SAINT-Siège, PRIMAT DE LA GAULE BELGIQUE, ETC .1845, TOME I. CHAPITRE XI, P. 71 écrit

La dispense est un acte par lequel le législateur exempte quelqu'un de l'observation d'une loi dans une circonstance particulière,la loi demeurent en vigueur.
La dispense proprement dite,qu'il ne faut pas confondre avec l'interprétation,ne peut-etre accordée que par le législateur ou par celui qui le représente.
avatar
Martial

Nombre de messages : 518
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum