"Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Dim 14 Mai 2017, 5:56 am

Zach. XII, a écrit:
10. Et je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem l’esprit de grâce et de prières; et ils regarderont vers moi, qu’ils ont percé; et ils pleureront amèrement celui qu’ils ont percé, comme comme ils pleureraient leur fils unique, et ils s’affligeront à son sujet, comme on a coutume de s’Affliger à la mort du premier-né.

10. Jean, XIX, 37.
______________________________________________________________________

10. Ils regarderont, etc. Quelques-uns entendent ce passage de Judas Machabée qui fut tué par les ennemis, mais la plupart conviennent qu’il regarde littéralement Jésus-Christ crucifié par les Juifs et reconnu par eux. (Jean,XIX, 37; Luc,XXIII, 48;   Actes,II, 37). — Ils pleureront amèrement ; littér. et par hébraïsme, ils pleureront de pleur (plangent planctu).  — Leur fils. Le pronom leur est représenté dans le texte hébreu par l’article déterminatif.


Dernière édition par Louis le Sam 20 Mai 2017, 9:40 am, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une note.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Lun 15 Mai 2017, 5:50 am

Zach. XIII, a écrit:
7. Ô épée à deux tranchants, réveille-toi; viens contre mon pasteur, contre l’homme qui se tient attaché à moi, dit le Seigneur des armées; frappe le pasteur, et les brebis seront dispersées; et je tournerai ma main vers les petits.

7. Matt., XXVI, 31; Marc, XIV, 27.
________________________________________________________________

7. Frappe le pasteur. Jésus-Christ s’est appliqué à lui-même cette prophétie  (Matth., XXVI, 31; Marc, XIV, 27). — Au lieu de frappe (percute), qu’on lit dans l’hébreu comme dans la Vulgate, l’Évangile porte, je frapperai (percutiam).


Dernière édition par Louis le Sam 20 Mai 2017, 9:42 am, édité 1 fois

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Mar 16 Mai 2017, 6:05 am

Is. VII, a écrit:
14. À cause de cela le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voilà que la vierge concevra et enfantera un fils, et son nom sera appelé Emmanuel.

14. Matt., I, 23 ; Luc, I, 31.
_______________________________________________________________________

14. La vierge. C’est ainsi que porte l’hébreu et les Septante. En vain les rationalistes allemands se sont-ils efforcés  de prouver que l’article ici n’avait aucun sens déterminatif; tous les exemples qu’ils allèguent sont faussement appliqués. Leurs efforts ne sont pas moins vains quand ils veulent établir que le terme hébreu traduit pas vierge (virgo) ne signifie qu’une fille nubile. L’argument qu’ils tirent de l’arabe, en l’appliquant encore faussement, ne prouve rien. Tout conspire donc ici en faveur du sens de la Vierge, l’étymologie, le contexte et la tradition. Saint Matthieu (I, 22, 23) nous fait remarquer l’accomplissement de cette prophétie, en expliquant le nom d’Emmanuel. Compar. Isaïe, VIII, 8. — * La mère d’Emmanuel est la Très Sainte Vierge, et Emmanuel est Jésus-Christ, d’après l’attestation formelle de saint Matthieu (Matth., I, 22-23). Voir aussi Luc, I, 31, qui contient une allusion évidente à Is., VII, 14. Le texte grec de saint Luc reproduit à peu près littéralement, sauf les modifications nécessaires, le texte grec de la traduction de ce verset d’Isaïe dans les Septante. Cette explication authentique de la prophétie d’Isaïe est décisive, aussi a-t-elle été soutenue par tous les Pères et les docteurs. — 2º Emmanuel n’est pas un fils d’Achaz comme on l’a faussement soutenu. Plusieurs critiques ont imaginé que l’enfant annoncé par le prophète était Ézéchias. Mais Ézéchias avait déjà neuf ans, au moins, à l’époque de cette prophétie, par conséquent Isaïe ne pouvait prédire sa naissance, comme l’a observé saint Jérôme. — Le fils de la Vierge est appelé Emmanuel, c’est-à-dire « Dieu avec nous », nom significatif, comme tous les noms hébreux, et qui nous fait connaître la nature du Messie : c’est Dieu lui-même, venant vivre au milieu de nous. Ce nom est d’ailleurs plutôt un nom symbolique qu’un nom propre, comme les noms qui lui sont donnés, IX, 6.


Dernière édition par Louis le Sam 20 Mai 2017, 9:43 am, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une note.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Mer 17 Mai 2017, 6:27 am

Is. IX, a écrit:
6. Car UN ENFANT nous EST NÉ, et un fils nous a été donné; et sa principauté est sur son épaule, et son nom sera appelé Admirable, Conseiller, Dieu, Fort, Père du siècle à venir, Prince de la paix.

7. Son empire s’accroîtra et la paix n’aura pas de fin; sur le trône de David et sur son royaume il s’assiéra pour l’affermir et le fortifier dans le jugement et la justice, dès maintenant et à tout jamais. Le zèle du Seigneur des armées fera cela.
_____________________________________________________________________

6. Sur son épaule. Voy. Job,XXXI, 36. Les Pères expliquent ce texte de la croix que le Sauveur a portée sur ses épaules, comme la marque de sa royauté. Au reste, tout ce qui se dit dans ce verset et le suivant se rapporte nécessairement à Jésus-Christ.— * Cette prophétie nous fait connaître la nature du Messie : ce sera un Dieu, non un homme. Saint Jérôme compte ici six noms particuliers et caractéristiques, donnés au Messie. Tous ces titres nous apprennent quels biens Jésus-Christ apportera aux hommes, en même temps qu’ils nous révèlent sa nature. — La locution : sa principauté est sur son épaule, s’explique par l’idée d’après laquelle le gouvernement est considéré comme un fardeau, une charge. Visir, titre oriental de celui qui est revêtu d’une haute charge, signifie celui qui porte un fardeau.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Jeu 18 Mai 2017, 5:50 am

Is. XLII, 1et ss. a écrit:
1. Voici mon serviteur, je le soutiendrai; mon élu, en qui s’est complue mon âme; j’ai répandu mon esprit sur lui; il annoncera la justice aux nations.
2. Il ne criera point, il ne fera acception de personne; sa voix ne sera pas entendue au dehors.
3. Il ne brisera pas un roseau froissé…

1.Matt., XII, 18.
_________________________________________________________

1. Voici mon serviteur, etc. Dans ce verset et les suivants il est parlé très clairement du Messie et de la rédemption du genre humain et les évangélistes ont souvent appliqué à Jésus-Christ ce qui est dit ici du libérateur d’Israël. Il y a cependant des expressions dont on peut faire l’application à Cyrus et à la délivrance des Israélites de la captivité de Babylone. Jésus-Christ est considéré sous le rapport de son humanité, selon laquelle il a pris la forme de serviteur. Voy. Philipp.,II, 7.


Dernière édition par Louis le Sam 20 Mai 2017, 9:46 am, édité 1 fois

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Ven 19 Mai 2017, 5:24 am

Is. XLIX, 1 et ss., a écrit:
1. Écoutez, îles, et soyez attentifs, peuples éloignés : le Seigneur dès le sein m’a appelé, dès les entrailles de ma mère il s’est souvenu de mon nom.
2. Il a disposé ma bouche comme un glaive aigu…

1. Jér. I, 5; Galat., I, 15.— 2. Infra, LI, 16.
____________________________________________________________

1. Écoutez, îles, etc. Ce verset et les suivants doivent, d’après les Pères, le commun des interprètes, le témoignage de saint Paul ((Actes, XVIII, 47; II Corinth., VI, 2) et la force même des expressions du texte, être appliqués à Jésus-Christ. — M’a appelé, etc. Compar.  Luc, I, 31; II, 21.


Dernière édition par Louis le Sam 20 Mai 2017, 9:48 am, édité 1 fois (Raison : Ajout d'une note.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Sam 20 Mai 2017, 5:48 am

Is. L, a écrit:
4. Le Seigneur m’a donné une langue savante, afin que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; il prépare dès le matin, dès le matin il prépare mon oreille, afin que je l’écoute comme un maître.

5. Le Seigneur m’a ouvert l’oreille, et moi je ne le contredis pas; je ne me suis pas retiré en arrière.

6. J’ai abandonné mon corps à ceux qui me frappaient, mes joues à ceux qui arrachaient ma barbe; je n’ai pas détourné ma face à ceux qui me réprimandaient et qui crachaient sur moi.

7. Le Seigneur Dieu est mon aide; c’est pour cela que je n’ai pas été confondu; c’est pour cela que j’ai présenté ma face comme une pierre très dure, et je sais que je ne serai pas confondu.

8. Près de moi est celui qui me justifie, qui me contredira ? présentons-nous ensemble, qui est mon adversaire ? qu’il s’approche de moi.

9. Voici que le Seigneur Dieu est mon aide, qui est-ce qui me condamnera? voici que tous seront mis en pièces comme un vêtement, la teigne les rongera.

6. Matt., XXVI, 67. — 8. Rom. VIII, 33.
______________________________________________________________

5. M’a ouvert l’oreille; m’a fait entendre, m’a révélé ses volontés. Compar. XLVIII, 8; et Ps. XXXIX, 6.— Je ne me suis pas, etc. ; cette expression est empruntée à l’attelage de bœufs, qui ne veulent pas se laisser conduire. — 6. J’ai abandonné, etc. Tout ceci s’est accompli à la Passion de Jésus-Christ. Compar. Matth., XXVI, 67.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Dim 21 Mai 2017, 5:54 am

Is. LIII, a écrit:
01. Qui a cru à ce qu’il a entendu de nous ? et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ?

02. Et il montera comme une branche menue devant lui, et comme un rejeton d’une terre altérée; il n’a ni éclat ni beauté; et nous l’avons vu, et il n’avait pas un aspect agréable, et nous l’avons désiré;

03. Méprisé, et le dernier des hommes, homme de douleur, et connaissant l’infirmité; son visage était comme caché, et méprisé, et nous l’avons compté pour rien.

04. Il a vraiment lui-même pris nos langueurs sur lui, et il a lui-même porté nos douleurs; et nous l’avons considéré comme un lépreux, frappé de Dieu et humilié.

05. Mais lui-même il a été blessé à cause de nos iniquités, il a été brisé à cause de nos crimes; le châtiment, prix de notre paix, est tombé sur lui; et par ses meurtrissures nous avons été guéris.

06. Nous tous, comme des brebis, nous avons erré; chacun s’est détourné vers sa voie; et le Seigneur a mis sur lui l’iniquité de nous tous.

07. Il a été offert parce que lui-même l’a voulu, et il n’a pas ouvert sa bouche; comme une brebis, il sera conduit à la tuerie, et comme un agneau devant celui qui le tond, il sera muet, et il n’ouvrira pas sa bouche.

08. À la suite des angoisses et d’un jugement il a été enlevé; qui racontera sa génération ? car il a été retranché de la terre des vivants; à cause du crime de mon peuple, je l’ai frappé.

09. Et il donnera des impies pour sa sépulture, et un riche pour sa mort, parce qu’il n’a pas commis d’iniquité, et que la tromperie n’a pas été dans sa bouche.

10. Mais le Seigneur a voulu le briser dans son infirmité; s’il donne pour le péché, son âme, il verra une race de longue durée, et la volonté du Seigneur, par sa main, sera dirigée.

11. De ce que son âme a souffert, il verra le fruit, et il sera rassasié; par sa science mon serviteur justifiera lui-même un grand nombre d’hommes, et leurs iniquités, lui-même les portera.  

12. C’est pour cela que je lui départirai une très grand nombre d’hommes, et il distribuera les dépouilles des forts, parce qu’il a livré à la mort son âme, et qu’il a été compté parmi les scélérats; parce qu’il a porté les péchés d’un grand nombre, et qu’il a prié pour les transgresseurs.

1. Rom, X, 16; Jean, XII, 38. — 3. Marc, IX, 11. — 4. Matt. VIII, 17. — 5. I Cor. XV, 3.  — 7. Matt. XXVI, 63; Actes, VIII, 32. — 9. I Pierre, II, 22; I Jean III, 5.  — 12. Marc, XV, 28; Luc, XXII, 57; Luc, XXIII, 34.
______________________________________________________________________

1. Qui a cru, etc. Saint Jean (XII, 38) et saint Paul (Rom.,X, 16) reconnaissent ici une prophétie de l’incrédulité des Juifs à l’égard de Jésus-Christ.

2. Nous l’avons désiré (desideravimus cum). Bien des interprètes suppléant la négation, qui est dans le membre de phrase précédent, selon un usage assez commun en hébreu, traduisent nous ne l’avons pas désiré; ce qui, il faut en convenir, paraît plus conforme au contexte.

4. Il a vraiment, etc. Saint Matthieu (VIII, 17) applique cette parole à Jésus-Christ.

5. 6. Compar. I Pierre, II, 24, 25.

7. 8. Ces deux versets se trouvent cités dans les Actes des Apôtres (VIII, 32, 33), mais suivant la version des Septante. — Génération; se prend dans l’Écriture pour l’action d’être engendré, durée de la vie humaine, race, famille, les contemporains, âge, siècle, postérité. Cette dernière signification nous semble la plus convenable, ici, à cause de ce qui suit immédiatement. C’est comme si le prophète disait : Qui pourra jamais expliquer comment celui qui est mort au milieu des tourments les plus ignominieux a eu une postérité aussi nombreuse et aussi glorieuse ?

9. Il donnera. On pense généralement que ce pronom il représente le mot Dieu ou Seigneur, sous-entendu; nous croyons, nous, qu’il se rapporte au Messie, sujet de la plupart des verbes exprimés dans cet oracle prophétique. — Des impies : ainsi porte l’hébreu, sans l’article déterminatif qui se lit pourtant dans le grec; ce qui peut s’entendre du centurion et de ses soldats qui confessèrent, au pied de la croix, la divinité de Jésus-Christ (Marc,XV, 39; Luc, XXIII, 47, 48), ou bien des soldats romains qui gardaient le tombeau du Sauveur.  — Pour sa sépulture (pro sepultura), pour sa mort (pro morte sua); c’est-à-dire pour prix de sa sépulture, pour prix de sa mort; c’est aussi le sens qu’on donne au texte des Septante. — Un riche (divitem); selon l’hébreu. On l’entend de Joseph, homme riche d’Arimathie (Matth.,(XXVII, 57-60). Le grec lit les riches.Parce qu’il n’a pas, etc. Ce passage est appliqué à Jésus-Christ par plusieurs apôtres (I Pierre,(II, 22; I Jean,III, 5).

10. S’il donne son âme, etc. Saint Paul (I Corinth.,(V, 21) fait allusion à ces paroles du prophète. — Par sa main; hébraïsme, pour par son entremise, par son moyen, par lui; c’est-à-dire, que le Seigneur se servira de lui pour exécuter sa volonté

12. Jésus-Christ annonce à ses disciples que cette prophétie doit s’accomplir en lui  Luc,(XXII, 37), et saint Marc (XV, 28) nous en fait remarquer l’accomplissement.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Lun 22 Mai 2017, 7:27 am

Is. LXI, a écrit:
1. L’esprit du Seigneur est sur moi, parce que le Seigneur m’a oint; pour annoncer sa parole à ceux qui sont doux, il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur contrit, pour prêcher la grâce aux captifs, et l’ouvertures des prisons à ceux qui y sont renfermés;

2. Pour publier l’année de la réconciliation du Seigneur, et le jour de la vengeance de notre Dieu; pour consoler tous ceux qui pleurent;

3. Pour disposer et donner à ceux qui pleurent dans Sion une couronne au lieu de cendre, de l’huile de joie au lieu de deuil, un manteau de louange au lieu d’un esprit de tristesse; et ils seront appelés dans Sion, les héros de la justice, et la plantation du Seigneur pour le glorifier.  

1. Luc IV, 18. — 2. Matt., V, 5.
________________________________________________________________

1, 2. Isaïe ici parle de lui-même, mais comme simple représentant de Jésus-Christ, qui s’est appliqué ce qui est dit dans ce passage (Luc, IV, 16-21). Compar.  Isaïe, XLIX, 1 et suiv. — 3. * De l’huile de joie; des parfums qui réjouissent.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Mar 23 Mai 2017, 5:45 am

Is. LXIII, a écrit:
1. Quel est celui qui vient d’Édom, de Bosra, les vêtements teints ? il est beau dans sa robe, il marche dans la grandeur de sa puissance. C’est moi qui parle justice, et qui combats pour sauver.

2. Pourquoi donc rouge est votre robe, et vos vêtements comme les vêtements de ceux qui foulent dans un pressoir ?

3. J’ai foulé le pressoir tout seul, et d’entre les nations il n’y a pas un homme avec moi; je les ai foulés aux pieds dans ma fureur, et je les ai foulés aux pieds dans ma colère; leur sang s’est répandu sur mes vêtements, il a souillé tous mes habits.

4. Car le jour de la vengeance est dans mon cœur, l’année de ma rédemption est venue.

5. J’ai regardé autour de moi, et il n’y avait pas d’auxiliaire; j’ai cherché et il n’y eu personne qui m’aidât; ainsi mon bras m’a sauvé, et mon indignation elle-même m’a secouru.

6. Et j’ai foulé aux pieds les peuples dans ma fureur, je les ai enivrés de mon indignation, et j’ai renversé par terre leur force.

2. Apoc., XIX, 13. — 4. Supra, XXXIV, 8.
___________________________________________________

1. Édom, Bosra. Voy.  XXXIV, 6. — Teints (tinctis); selon l’hébreu, aigus, c’est-à-dire d’une couleur vive, éclatante, tranchée. Les Septante ont rendu ce mot par rougeur (éruthêma), signification parfaitement conforme à ce qui est dit dans les versets suivants.  — 1-3. Quelques-uns croient reconnaître ici Judas Machabée, mais c’est plutôt Jésus-Christ même, qui paraît sous un semblable symbole dans  Apocalypse, XIX, 13, 15. Remarquons de plus que la comparaison tirée du pressoir est assez familière aux écrivains sacrés pour peindre la vengeance, le carnage, le sang répandu. — 4. Ma rédemption; la rédemption que je dois opérer. — 5. J’ai regardé, etc. Compar. LIX, 15, 16.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Mer 24 Mai 2017, 5:48 am

Ps. II a écrit:
01. Pourquoi les nations ont-elles frémi, et les peuples médité des choses vaines ?
02. Les rois de la terre se sont levés, et les princes se sont ligués contre le Seigneur et contre son Christ.
03. Rompons leurs liens, ont-ils dit, et rejetons loin de nous leur joug.
04. Celui qui habite dans les cieux se rira d’eux et le Seigneur se moquera d’eux.
05. Alors il leur parlera dans sa colère, et dans sa fureur il les confondra.
06. Pour moi, j’ai été établi roi par lui sur Sion, sa montagne sainte, annonçant ses préceptes.
07. Le Seigneur m’a dit : Vous êtes mon Fils, c’est moi qui aujourd’hui vous ai engendré.
08. Demandez-moi, et je vous donnerai les nations en héritage, et en possession les extrémités de la terre.
09. Vous les gouvernerez avec une verge de fer, et vous les briserez comme un vase de potier.
10. Et maintenant, ô rois, comprenez; instruisez-vous, vous qui jugez la terre.
11. Servez le Seigneur dans la crainte, et réjouissez-vous en lui avec tremblement.
12. Embrassez la doctrine, de peur que quelque jour le Seigneur ne s’irrite, et que vous ne périssiez hors de la voie de justice.
13. Lorsque sa colère s’enflammera en un instant, heureux tous ceux qui se confient en lui.

1. Actes, IV, 25. — 7. Actes, XIII, 33; Hébr. I, 5; V, 5. — 9. Apoc., II, 27; XIX, 15.
_________________________________________________________________

1-13. Ce psaume n'a, comme le premier, aucun titre dans l'hébreu, dans la Vulgate et dans la plupart des exemplaires des Septante ; quelques-uns seulement, soit grecs, soit latins, portent en tête: Psaume de David ; inscription dont la vérité se trouve confirmée par le témoignage formel des Apôtres mêmes. D'un autre côté, les Apôtres dans le Nouveau Testament, les anciens Pères grecs et latins, les anciens rabbins, les interprètes chrétiens, tous s'accordent à dire que ce psaume se rapporte  au Messie.  — * Ce Psaume est très souvent cité dans le Nouveau Testament. Les Actes IV, 25-28, indiquent l'accomplissement de 1-2 dans la coalition des Juifs et des Gentils contre Jésus-Christ. Hébr.,I 5 et V 5 cite 7 comme preuve de la génération éternelle du Verbe. Cf. Act., XIII, 33 et Rom.,  I, 4. Le nom de Messie ou Christ et celui de Fils de Dieu. Jean,I 49  et Matth.,XXVI, 63, qui étaient les noms par lesquels on désignait ordinairement chez les Juifs, du temps de Notre-Seigneur, le grand roi qu’ils attendaient, viennent de ce Ps. et de  Dan.,IX, 25. L’Apocalypse XIX 15 ; XII 5 ; II 5, nous montre Jésus-Christ gouvernant les nations avec une verge de fer.

1-3. * Les Gentils veulent se révolter contre Dieu.

1. * Cette brusque interrogation, Pourquoi, indique que les complots des rois de la terre sont sans raison et seront sans succès. À quoi bon ?
2-3. * Ces deux vers expriment le résultat des délibérations des rois conjurés.

4-6. * Dieu se rit des vains efforts de ses ennemis.

4. * Celui qui habite dans les cieux est opposé aux rois de la terre; vers 2 ; à leur agitation, à leur tumulte, est opposée sa sérénité; ils se remuent, ils se démènent; lui sourit, comme pourrait faire un homme qui verrait des fourmis se révolter contre lui.
6. Ses préceptes, ou bien son décret, par lequel il m’a établi roi.

7-9. * Discours du Messie; il déclare que Dieu l’a engendré de toute éternité et qu’il lui a donné en héritage toutes les nations de la terre.

7. Je vous ai engendré. Cela peut s’entendre ou de la génération éternelle du Verbe (Hébr.,I, 5), ou de sa naissance temporelle; mais particulièrement de sa Résurrection, par laquelle il est devenu le premier-né d’entre les morts (I Actes,XIII, 32, 33; Coloss.,I, 18; Apocal.,I, 5).
8. Je vous donnerai, etc. C’est dans le Messie seul qu’ont été accomplies ces magnifiques promesses.
9. Ce texte est appliqué plusieurs fois à Jésus-Christ, et Jésus-Christ se l’applique à lui-même Voy. Apocal.,II, 26-28; XII,  5; XIX, 15.

10-13. * Conclusion du Psalmiste. Il faut obéir au roi-Messie.

12. La doctrine de Jésus-Christ, sa loi.
13. * « Il est facile de sentir le mérite de la marche lyrique de ce Psaume. Entrant hardiment en matière par une question, il déroule en peu de mots le tableau du bruit des réunions dans lesquelles les rois forment de vains projets. Un regard tombé du haut du ciel, un sourire du roi de ce ciel, anéantissent leurs combinaisons; car, dans les vues du poète, ce terrible sourire devient le tonnerre tout-puissant, il comprend ce langage, il s’en fait l’interprète. Ce langage est concis et majestueux comme doit l’être celui du roi du ciel; mais le roi sur la terre donne des ordres plus détaillés, il donne même des avis, des conseils; cependant le répit qu’il donne à ses ennemis pour les suivre est court, et l’ode se termine par une sentence sur les fidèles. Chaque trait de ce tableau est juste et sa gradation est admirable. » HERDER

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Jeu 25 Mai 2017, 6:26 am

Ps. XV a écrit:
01. Conservez-moi, Seigneur, parce que j’ai espéré en vous.
02. J’ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu, vous êtes mon Dieu, et vous n’avez pas besoin de mes biens.
03. Aux saints qui sont sur la terre, il a manifesté d’une manière admirable mes volontés pour eux.
04. Leurs infirmités se sont multipliées, ensuite, ils ont accéléré leur course.
Je ne réunirai point leurs assemblées pour offrir des victimes sanglantes, je ne rappellerai même par leurs noms sur mes lèvres.
05. Le Seigneur est la part de mon héritage et de mon calice; c’est vous qui me rendrez mon héritage
06. Un lot m’est échu dans des lieux excellents : car mon héritage est excellent pour moi.
07. Je bénirai le Seigneur de ce qu’il m’a donné l’intelligence, et de ce que jusque dans la nuit même mes reins m’ont repris.
08. Je voyais toujours le Seigneur en ma présence, parce qu’il est à ma droite, afin que je ne sois pas ébranlé.
09. C’est pourquoi mon cœur s’est réjoui et ma langue a tressailli, et même ma chair reposera dans l’espérance.
10. Car vous ne laisserez point mon âme dans l’enfer, et vous ne permettrez point que votre saint voie la corruption.
11. Vous m’avez fait connaître les voies de la vie; vous me remplirez de joie par votre visage; des délices sont à votre droite pour toujours.

8. Actes, II, 25. — 10. Actes, II, 31; XIII, 35.
_____________________________________________________________________

1-3. * David demande à Dieu de le garder lui-même, parce que, en dehors du Seigneur, il n’y a aucun bien pour lui ni pour les saints.

4. Les saints, les serviteurs de Dieu, dont il est parlé au verset précédent, ont été accablés de maux et de persécutions, mais cela n’a fait qu’augmenter leur sainte ardeur. Compar. Actes,V, 41.

4-5. * Ceux qui s’éloignent du Seigneur sont malheureux; il ne faut donc pas s’unir aux méchants, mais prendre Dieu pour son partage.

5. La part… de mon calice; c’est-à-dire ma part échue par le sort. Compar. Ps. X (Hébr. XI), 7.

6. Un lot; litter. des cordes. Les Hébreux, aussi bien que les Égyptiens, se servaient de cordes pour mesurer les terres. Compar.  Deutér., XXXII, 9; Josué, XVII, 5; II Roi, VIII, 2; Esther, XIII, 17, etc.

6-8. * Celui qui a Dieu pour partage a le plus excellent héritage et il doit en remercier le Seigneur.

7. Dans l’Écriture le mot reins se prend pour l’esprit et les affections les plus intimes.

8. Je voyais, etc. L’Apôtre saint Pierre nous apprend que David avait en vue Jésus-Christ, par ces paroles. (Voy. Actes,II, 25 et suiv.). D’un autre côté, les Pères de l’Église lui en font aussi l’application, en disant que le Sauveur, dans tous les moments de sa vie et de sa Passion, n’a jamais perdu de vue Dieu son Père. Le reste de ce verset et les versets suivants s’appliquent à Jésus-Christ. Voy. Actes,XIII, 35.

9-11. * Joie du Psalmiste à cause des bienfaits qu’il a reçus et qu’il recevra de Dieu.

10. L’enfer, c’est-à-dire les limbes. — Voie la corruption; hébraïsme pour éprouve la corruption.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Ven 26 Mai 2017, 6:40 am

(Note de Louis : Le Psaume suivant est celui que notre Doux Jésus récitât sur la Croix, nous allons le publier sur 3 jours.)
Ps. XXI, 1-12 a écrit:
01. Pour la fin, pour le secours du matin, psaume de David.
02. Dieu, mon Dieu, regardez-moi: pourquoi m’avez-vous délaissé ? Les paroles de mes péchés sont loin de mon salut.
03. Mon Dieu, je crierai pendant le jour, et vous ne m’exaucerez pas : et pendant la nuit, et ce n’est point à moi une folie.
04. Mais vous, vous habitez dans un sanctuaire, vous la louange d’Israël.
05. C’est en vous qu’ont espéré nos pères : ils ont espéré, et vous les avez délivrés.
06. Vers vous ils ont crié et ils ont été sauvés: en vous ils ont espéré, et ils n’ont point été confondus.
07. Pour moi je suis un ver et non pas un homme; l’opprobre des hommes et l’abjection du peuple.
08. Tout ceux qui m’ont vu m’ont tourné en dérision : ils ont parlé du bout des lèvres, et ils ont secoué la tête.
09. Il a espéré dans le Seigneur, qu’il le délivre; qu’il le sauve puisqu’il l’aime.  
10. Cependant c’est vous qui m’avez tiré du sein de ma mère : vous êtes mon espérance depuis que je suçais les mamelles de ma mère.  
11. C’est sur vous que j’ai été posé, en sortant de son sein : depuis que j’étais dans les entrailles de ma mère, vous êtes mon Dieu.
12. Ne vous éloignez pas de moi : Parce que la tribulation est proche, parce qu’il n’y a personne qui me porte secours.
13. Des jeunes taureaux en grand nombre m’ont environné…

2. Matt., XXVII. 46; Marc. XV, 34. — 8. Matt. XXVII, 39; Marc, XV, 29. — 9. Matt. XXVII, 43.
________________________________________________________________

1. * Hébreu : « Au chef de chœur. Sur [l’air de] 'ayyéleth asch-schakhar , ou la biche de l’aurore. »  Psaume prophétique, annonçant les souffrances du Messie. II est comme un miracle permanent, tant la Passion y est prédite d'une manière claire. Ut non tam prophetia quam historia videatur, dit Cassiodore. On ne peut trouver dans tout l'Ancien Testament un seul personnage à qui il s'applique. Les premiers mots ont été prononcés par Notre-Seigneur sur la croix, Matth., XXVII, 46 ; Marc, XV, 34. — Le Sitio, que le Sauveur fit entendre à ses derniers moments, avait pour but d'accomplir la prophétie du vers. 16 ; Jean, XIX, 28. Tous les autres traits annoncés ont été également accomplis en la personne de Jésus-Christ. Non seulement le premier verset est tout à la fois parole des Psaumes et parole d'Évangile, mais aussi les blasphèmes et les branlements de tête, vers. 8 et Matth., XXVII, 39 ; l'insulte pour avoir placé mal à propos en Dieu sa confiance, vers. 9 et Matth., XXVII,.43 ; le partage des vêtements et le tirage au sort de la robe, vers. 19 et Jean, XIX, 23 et suiv. Impossible de mieux peindre que 15-18 les tortures de la crucifixion ; distension des membres du corps nu, douleurs des mains et des pieds, soif brûlante. Cf. aussi Héb., II, 11 et suiv. ; Matth., XXVIII, 10 ; Jean, XX. 17 et Ps. XXI, 23. Aussi l'Église, au IVe concile général de Constantinople. coll. 4, a-t-elle condamné Théodore de Mopsueste, qui entendait ce psaume dans un sens purement historique, non prophétique.

2-12. * Plaintes du Messie délaisse de son Père sur la croix et abandonné de tous.

2.Les paroles de mes péchés, etc. ; le cri de mes péchés s’oppose à mon salut et à ma délivrance. Ces paroles conviennent assez à David poursuivi par Absalon, son fils, Il reconnaissait que tous les malheurs dont sa famille avait été affligée, et ce qu’il éprouvait lui-même, n’était que la juste peine de son adultère et de son homicide. Si on applique ces mêmes paroles à Jésus-Christ, les mots mes péchés ne sauraient s’entendre de ses propres péchés, puisqu’il n’en commit jamais, et qu’il n’en pouvait commettre, mais des péchés des hommes dont il s’était chargé pour les expier. « Il a fait nos péchés, ses péchés, dit saint Augustin, afin de faire sa justice notre justice (Delicta nostra, sua delicta fecit, ut justitiam suam, nostram justitiam faceret). » Voy.  Jean , I, 29. ; II Corinth., V, 21 ; Galat., III. 13;  I Pierre, II, 22.
 
8. Ils ont parlé du bout des lèvres : c’est-à-dire ils ont murmuré.

11. C’est sur vous, etc. Allusion à l’ancienne coutume de mettre les enfants au sortir du sein de leur mère sur les genoux de leur père. Voy. Genèse, XXX, 3; Job, III, 12. Cet usage existait aussi chez les Grecs; Homère rapport des exemples dans l’Illiade et l’Odyssée.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis le Sam 27 Mai 2017, 8:18 am

Ps. XXI, 13-22 a écrit:13. Des jeunes taureaux en grand nombre m’ont environné; des taureaux gras m’ont assiégé.
14. Ils ont ouvert sur moi leur gueule comme un lion ravissant et rugissant.
15. Je me suis épanché comme de l’eau, et tous mes os se sont déboîtés.
Mon cœur est devenu au-dedans de moi comme une cire qui se fond.
16. Ma force s’est desséchée comme un têt, et ma langue s’est attachée à mon palais; et vous m’avez conduit à la poussière de la mort.
17. Parce ce que des chiens nombreux m’ont environné; un conseil de méchants m’a assiégé : Ils ont percé mes mains et mes pieds :
18. Ils ont compté tous mes os. Ils m’ont eux-mêmes considéré et regardé attentivement.
19. Ils se sont partagé mes vêtements, et sur ma robe, ils ont jeté le sort.
20. Mais vous, Seigneur, n’éloignez pas votre secours de moi : voyez à ma défense.
21. Arrachez mon âme à l’épée à double tranchant; et mon unique de la main du chien.
22. Sauvez-moi de la gueule du lion; et ma faiblesse des cornes des licornes.
23. Je raconterai votre nom à mes frères…

19. Matt. XXVII, 35; Jean, XIX, 23, 24.
___________________________________________________________

13-22.* Description des tourments de la Passion.

16. * Comme un têt; il n’y a rien de plus sec qu’un morceau de poterie que ni l’eau ni l’humidité ne peuvent pénétrer.  — La poussière de la mort, les corps morts se décomposent et son réduits en poussière.

17. Ils ont percé mes mains et mes pieds. Il faut renoncer à toutes les lois de la critique et de l’herméneutique, pour traduire avec les Juifs, comme un lion, mes mains et mes pieds, et avec les hébraïsants rationalistes, ils ont lié, ou souillé mes mains et mes pieds.

21. Unique; qualificatif du mot âme, exprimé dans la phrase, mais qui la désigne en tant que seule, abandonnée.

22. * Des cornes des licornes, du reêm ou bœuf sauvage (décrit dans  Job, XXXIX, 9-12), comme le porte le texte original. La Vulgate a traduit le mot reêm, tantôt par licorne, tantôt par rhinocéros, mais reêm signifie toujours le buffle ou bœuf sauvage.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis Hier à 6:13 am

Ps. XXI, 23-32 a écrit:
23. Je raconterai votre nom à mes frères; je vous louerai au milieu de l’assemblée.
24. Vous qui craignez le Seigneur, louez-le; race entière de Jacob, glorifiez-le :
25. Que toute la race d’Israël le craigne, parce qu’il n’a pas méprisé ni dédaigné la supplication du pauvre; Et qu’il n’a point détourné sa face de moi, et que lorsque je criai vers lui, il m’a exaucé.  
26. Devant vous sera ma louange dans une grande assemblée : je rendrai mes vœux en présence de ceux qui le craignent.
27. Les pauvres mangeront et seront rassasiés; et ils loueront le Seigneur, ceux qui le recherchent; leurs cœurs vivront dans les siècles des siècles.  
28. Tous les confins de la terre se souviendront du Seigneur et se convertiront à lui :
Et toutes les familles des nations adoreront en sa présence.
29. Parce qu’au Seigneur appartient le règne; et que c’est lui qui dominera sur les nations.
30. Tous les riches de la terre ont mangé et ont adoré : en sa présence tomberont tous ceux qui descendent dans la terre.
31. Et mon âme vivra pour lui; et ma postérité le servira.
32. La génération qui doit venir sera annoncée au Seigneur; et les cieux annonceront sa justice au peuple qui naîtra, et qu’a fait le Seigneur

23. Héb. II, 12.
___________________________________________________________

23-32. * Gloire de la résurrection. Reconnaissance du Messie envers son Père; il le louera dans l’Église et le fera louer par elle dans toute la terre jusqu’à la fin des temps.

30. Les riches; les opulents; littér. Les gras (pingues).

32.La génération qui doit venir sera annoncée au Seigneur; c’est-à-dire comme on l’explique ordinairement, sera déclarée appartenir au Seigneur. Selon l’hébreu : Il sera raconté touchant le Seigneur à la génération future; c’est-à-dire le Seigneur sera annoncé, publié dans les siècles futurs.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et commençant par Moïse, et par tous les prophètes..."

Message  Louis Aujourd'hui à 7:13 am

Ps. XXXIX a écrit:
7. Vous n’avez pas voulu de sacrifice et d’offrande; mais vous m’avez parfaitement disposé les oreilles.
Vous n’avez pas demandé d’holocauste et de sacrifice pour le péché.

8. Alors, j’ai dit : Me voici, je viens.
En tête d’un livre, il a été écrit de moi,

9. Que j’accomplisse votre volonté (mon Dieu, je l’ai voulu), et votre loi qui est au milieu de mon cœur.
7. Héb. X, 15.
_____________________________________________________________

7-9. * Comment remercier Dieu de ses bienfaits ? Par des sacrifices ? Non, par l'obéissance.

7. Vous m'avez parfaitement disposé les oreilles. Le texte hébreu porte : Vous m'avez percé les oreilles ; ce qui, selon bien des interprètes, serait une allusion à la coutume des anciens hébreux, chez lesquels on perçait une oreille à l'esclave qui ne voulait pas quitter son maître à l'année sabbatique (voy. Exode,XXI, 5-6; Deutér., XV, 17). Ce percement de l'oreille était un signe symbolique d'acquiescement et d'obéissance. On peut remarquer que la leçon de la Vulgate n'est pas opposée à celle du texte primitif, bien qu'elle ne soit pas aussi explicite. Les éditions des Septante, la plupart des Pères grecs ou latins et saint Paul lui-même, appliquant ce texte à Jésus-Christ (Hebr., X, 5), porte: Vous m'avez préparé, adapté un corps; ce qui caractérise plus expressément le sacrifice de Jésus-Christ.

8. En tête d'un livre. C'est ainsi qu'on lit dans la Vulgate et les Septante ; l'hébreu porte dans un rouleau de livre ; sens que quelques-uns donnent aussi à la traduction des Septante. D'autres, se fondant principalement sur ce que Jésus-Christ dit dans saint Luc (XXIV, 25-27, 44) et dans saint Jean (V, 39 ; VII, 38), expliquent le mot tête de la Vulgate et des Septante par somme, totalité des Écritures. Le Sauveur dit formellement, en effet, dans saint Jean (V, 39): « Scrutez les Écritures....car ce sont elles qui rendent témoignage de moi » ; et dans saint Luc (XXIV,  44) : « Il fallait que fût accompli tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes et dans les psaumes. »

9. Votre loi étant à l'accusatif dans le grec et dans le latin, est nécessairement un complément du verbe j'accomplirais (facerem), aussi bien que votre volonté (voluntatem tuam) qui précède.— Qui est ne présente nullement une addition arbitraire ; c'est une expression qui se sous-entend dans les auteurs sacrés. Ainsi, la traduction ordinaire, qui fait des mots votre volonté le sujet d'une phrase nominale, forme un vrai contre-sens.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10489
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum