…La guérison fut même si parfaite, qu'il se leva sur-le-champ… (Étienne Faillon, Vie de M. Olier)

Aller en bas

…La guérison fut même si parfaite, qu'il se leva sur-le-champ… (Étienne Faillon, Vie de M. Olier)

Message  ROBERT. le Jeu 13 Avr 2017, 10:21 am

Abrégé de la Vie de M. Olier a écrit:
…M. de Béget (…) La guérison fut même si parfaite, qu'il se leva sur-le-champ, mit sur lui cette soutane, et n'éprouva durant tout le jour aucune atteinte de son mal…


…L'une fut opérée en faveur d'Anne Teulha, âgée de trente-un ans, religieuse de Saint-Augustin de la ville de Saint-Didier, dite Sœur de la Trinité.(…) Un quart-d'heure après, elle sentit son mal beaucoup diminué, et se trouva remplie d'une force extraordinaire; en sorte que, s'étant relevée, elle marcha très librement, et alla au chœur rendre grâces à Dieu, au grand étonnement de la communauté…


…Un prêtre nommé François Néron eut la témérité de se permettre des railleries sur la sœur de la Trinité. Il ne tarda pas à avoir besoin lui-même de recourir au même médecin… (…) il changea de langage. Il s'humilia devant Dieu (…)  Il fit au même instant une fervente prière, et tout aussitôt il éprouva que M. Olier se vengeait après sa mort comme pendant sa vie…


.
http://messe.forumactif.org/t7649p75-abrege-de-la-vie-de-m-olier#137150
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum