…Ce qui me surprit, m'étonna merveilleusement, et m'obligea de louer la divine bonté… (Étienne Faillon, Vie de M. Olier)

Aller en bas

…Ce qui me surprit, m'étonna merveilleusement, et m'obligea de louer la divine bonté… (Étienne Faillon, Vie de M. Olier)

Message  ROBERT. le Mar 11 Avr 2017, 10:35 am

Abrégé de la Vie de M. Olier a écrit:

…La guérison de mademoiselle Manse, qui était venue s'offrir
à M. Olier pour assister les malades de Montréal,
en attendant que M. de la Dauversière y eût envoyé des Hospitalières…  


…La pensée me vint de demander à Dieu, par les mérites de son serviteur,
qu'il lui plût de me donner un peu de force et quelque soulagement à mon bras…


…Je sentis que ma main était devenue libre, et qu'elle soutenait sans appui le poids de la boîte de plomb,
où le cœur est renfermé: ce qui me surprit, m'étonna merveilleusement,
et m'obligea de louer la divine bonté
de la grâce qu'elle me daignait faire…


.
http://messe.forumactif.org/t7649p75-abrege-de-la-vie-de-m-olier#137098
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum