"Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 9:47 am

.

A-t-on déjà parlé de ce point ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Catherine le Jeu 06 Avr 2017, 3:56 pm

Bonsoir Roger!

Qu'entendez-vous par "être libre", je ne comprends pas...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2364
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  ROBERT. le Jeu 06 Avr 2017, 5:16 pm

Catherine a écrit:Bonsoir Roger!

Qu'entendez-vous par "être libre", je ne comprends pas...

Vous n'êtes pas la seule à ne pas comprendre...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31373
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 5:28 pm

Tout mariage est présumé valide.
Cependant, un mariage à priori valide peut, en fait, être nul.
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 6:16 pm

.

Scusez de mon retard. Par "être libre", je veux dire veuf ou veuve, ou célibataire.

Une personne mariée qui divorce, est toujours mariée aux yeux de Dieu. Si elle se remarie n'étant pas veuf ou veuve, est-ce que le fait de n'être pas libre, invalide le second mariage ? C'est à ça que je voulais en venir.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  ROBERT. le Jeu 06 Avr 2017, 6:34 pm

Eric a écrit:Tout mariage est présumé valide.
Cependant, un mariage à priori valide peut, en fait, être nul.

Vous touchez là un bon point.

Expliquez simplement comment un mariage valide peut être nul.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31373
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 6:42 pm

ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:Tout mariage est présumé valide.
Cependant, un mariage à priori valide peut, en fait, être nul.

Vous touchez là un bon point.

Expliquez simplement comment un mariage valide peut être nul.

Sans doute est-ce ça :


Can. 1015

§ 1 Le mariage valide des baptisés est appelé ‘ratum’, s’il n’a pas été complété par la consommation; ratum et consummatum, si l’acte conjugal, auquel le contrat matrimonial est ordonné de sa nature et par lequel les conjoints font une seule chair, a eu lieu entre ceux-ci.

§ 2 Le mariage étant célébré, il est présumé consommé si les conjoints habitent ensemble, jusqu’à ce que le contraire soit prouvé.

§ 3 Le mariage célébré validement entre des non-baptisés s’appelle légitime.

§ 4 Le mariage invalide est appelé putatif, s’il a été célébré de bonne foi au moins de la part d’un des conjoints, jusqu’à ce que les deux parties deviennent certaines de sa nullité.

Deo Juvant : http://deojuvante.forumactif.org/t85p50-de-la-validite-du-sacrement-de-mariage#928

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 6:50 pm

Roger Boivin a écrit:.
Par "être libre", je veux dire veuf ou veuve, ou célibataire.

Holà, Roger ....
C'est tout mêlé !
Par définition, veufs, veuves ou célibataires sont libres devant Dieu (selon le titre du fil) comme devant la loi civile.
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 6:55 pm

Roger Boivin a écrit:
ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:Tout mariage est présumé valide.
Cependant, un mariage à priori valide peut, en fait, être nul.

Vous touchez là un bon point.

Expliquez simplement comment un mariage valide peut être nul.

Sans doute est-ce ça :


Can. 1015

§ 1 Le mariage valide des baptisés est appelé ‘ratum’, s’il n’a pas été complété par la consommation; ratum et consummatum, si l’acte conjugal, auquel le contrat matrimonial est ordonné de sa nature et par lequel les conjoints font une seule chair, a eu lieu entre ceux-ci.

§ 2 Le mariage étant célébré, il est présumé consommé si les conjoints habitent ensemble, jusqu’à ce que le contraire soit prouvé.

§ 3 Le mariage célébré validement entre des non-baptisés s’appelle légitime.

§ 4 Le mariage invalide est appelé putatif, s’il a été célébré de bonne foi au moins de la part d’un des conjoints, jusqu’à ce que les deux parties deviennent certaines de sa nullité.

Deo Juvant : http://deojuvante.forumactif.org/t85p50-de-la-validite-du-sacrement-de-mariage#928

Exact, Roger !
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 7:01 pm

Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:.
Par "être libre", je veux dire veuf ou veuve, ou célibataire.

Holà, Roger ....
C'est tout mêlé !
Par définition, veufs, veuves ou célibataires sont libres devant Dieu (selon le titre du fil) comme devant la loi civile.

Oui, c'est ce que je voulais dire aussi, et devant Dieu et devant le civil.

Ma question c'est ça : Un veuf marie une femme mariée dont le mariage s'est fait à l'église passé 2000. Est-ce que juste le fait, en soi, que l'un des deux soit encore marié invalide ce second mariage ?

Si comme question c'est idiot, oublions ça.


Dernière édition par Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 7:10 pm, édité 2 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 7:02 pm

Roger Boivin a écrit:.
Une personne mariée qui divorce, est toujours mariée aux yeux de Dieu.
Effectivement, le divorce n'existant pas en religion (juste la nullité) mais simplement au point de vu de la loi civile.
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 7:13 pm

Roger Boivin a écrit:.
Si elle se remarie n'étant pas veuf ou veuve, est-ce que le fait de n'être pas libre, invalide le second mariage ?
Donc, plus question de célibat ici ....
Tu veux dire : si la personne a été mariée, a divorcée (donc, civilement) et se "remarie" civilement ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  ROBERT. le Jeu 06 Avr 2017, 7:14 pm

.
Merci à Éric et Roger pour vos explications.

J'attend la suite de fil, s'il y a une suite... bounce
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31373
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 7:26 pm

Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:.
Si elle se remarie n'étant pas veuf ou veuve, est-ce que le fait de n'être pas libre, invalide le second mariage ?
Donc, plus question de célibat ici ....
Tu veux dire : si la personne a été mariée, a divorcée (donc, civilement) et se "remarie" civilement ?
..et se "remarie" aussi à l'église.

Si c'est trop compliqué, oublions ça. Je ne voudrais accaparer personne avec mes questions.

Je voulais juste savoir si le fait de ne pas être libre devant Dieu, invalidait le sacrement de mariage.
Si c'est trop compliqué comme réponse, oublions ça.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 7:54 pm

Roger Boivin a écrit:
Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:.
Si elle se remarie n'étant pas veuf ou veuve, est-ce que le fait de n'être pas libre, invalide le second mariage ?
Donc, plus question de célibat ici ....
Tu veux dire : si la personne a été mariée, a divorcée (donc, civilement) et se "remarie" civilement ?
..et se "remarie" aussi à l'église.

Si c'est trop compliqué, oublions ça. Je ne voudrais accaparer personne avec mes questions.

Je voulais juste savoir si le fait de ne pas être libre devant Dieu, invalidait le sacrement de mariage.
Si c'est trop compliqué comme réponse, oublions ça.
Non, pas de souci Roger.
Le seul problème étant que dans la conciliaire tout est permis !
Alors, si tu veux regarder ce qu'il font depuis un (trop) "bon" moment et tenter d'y voir clair ou de l'expliquer avec une lucidité et une logique vraiment catholique .... ben ....
.... tu te brule les yeux !
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 8:05 pm

Eric a écrit:
Spoiler:
Roger Boivin
Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:.
Si elle se remarie n'étant pas veuf ou veuve, est-ce que le fait de n'être pas libre, invalide le second mariage ?
Donc, plus question de célibat ici ....
Tu veux dire : si la personne a été mariée, a divorcée (donc, civilement) et se "remarie" civilement ?
..et se "remarie" aussi à l'église.

Si c'est trop compliqué, oublions ça. Je ne voudrais accaparer personne avec mes questions.

Je voulais juste savoir si le fait de ne pas être libre devant Dieu, invalidait le sacrement de mariage.
Si c'est trop compliqué comme réponse, oublions ça.
Non, pas de souci Roger.
Le seul problème étant que dans la conciliaire tout est permis !
Alors, si tu veux regarder ce qu'il font depuis un (trop) "bon" moment et tenter d'y voir clair ou de l'expliquer avec une lucidité et une logique vraiment catholique .... ben ....
.... tu te brule les yeux !

Oui, la conciliaire complique la question. S'il est avéré que les mariages conciliaires, (pour des personnes ayant été baptisé avant les années 60, donc dans l'Église Catholique), sont invalides, alors ça règle la question. Mais si ça demeure du cas par cas, on n'est pas sorti du bois. Alors autant laisser faire.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 8:18 pm

Roger Boivin a écrit:
Je voulais juste savoir si le fait de ne pas être libre devant Dieu, invalidait le sacrement de mariage.
Roger,
Si la personne qui se "remarie" sans être veuf (ou veuve) est censée être catholique (au sens strict) elle doit être, au minimum, en mesure de démontrer la nullité de son alliance précédente.
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Jeu 06 Avr 2017, 8:38 pm

Roger Boivin a écrit: S'il est avéré que les mariages conciliaires, (pour des personnes ayant été baptisé avant les années 60, donc dans l'Église Catholique), sont invalides, alors ça règle la question.
Je ne crois pas une seconde en cette théorie.
D'ailleurs, les mariages conciliaires n’existent pas en soit si ce n'est par leur folklore minable.
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 8:44 pm

Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:
Je voulais juste savoir si le fait de ne pas être libre devant Dieu, invalidait le sacrement de mariage.
Roger,
Si la personne qui se "remarie" sans être veuf (ou veuve) est censée être catholique (au sens strict) elle doit être, au minimum, en mesure de démontrer la nullité de son alliance précédente.
" catholique (au sens strict) " - Ce sont des gens du monde qui n'ont tout au plus qu'un infime vestige de foi catholique, si foi il y a encore. Donc ce minimum, à quoi se résume-t-il pour eux pour se convaincre qu'ils sont libres de se remarier ? Ça ne doit pas être riche.

Pour eux, l'église (qu'ils croient sans doute toujours habitée par l'Église catholique), c'est la religion ; et s'y marier c'est par convention ce qu'il faut faire pour l'être, sans plus. Pas Riche !

Mais oublions ça. Je vois que c'est pas si simple à résoudre. Ça soulève un tas de questions que je n'avais pas prévues, quand je croyais en obtenir qu'une simple et courte réponse.
Il y a trop de choses à considérer, quand j'imaginais que la réponse serait simple.

Je ne me vois arriver devant eux, si l'occasion se présentait, avec une thèse de 42 pages pour leur dire que leur mariage n'est pas valide, ou qu'il l'est mais qu'il y a ceci et cela, et cela et ceci, etc. Ils se croiraient devant un chinois.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Avr 2017, 9:06 pm

Merci tout de même, et désolé
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Catherine le Ven 07 Avr 2017, 5:04 am

Je ne suis pas certaine non plus que tous les mariages "conciliaires" soient invalides...

Et donc si la femme en question est bien validement mariée (1er mariage) alors bien sûr elle ne peut pas validement refaire un deuxième mariage avec le veuf en question... même si la secte le permet!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2364
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  ROBERT. le Ven 07 Avr 2017, 9:47 am

Roger Boivin a écrit:Merci tout de même, et désolé

Mon cher Roger, ne vous désolez pas ou  ne vous excusez pas des questions que vous posez.   I love you
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31373
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  gabrielle le Sam 08 Avr 2017, 8:38 am

Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit: S'il est avéré que les mariages conciliaires, (pour des personnes ayant été baptisé avant les années 60, donc dans l'Église Catholique), sont invalides, alors ça règle la question.
Je ne crois pas une seconde en cette théorie.
D'ailleurs, les mariages conciliaires n’existent pas en soit si ce n'est par leur folklore minable.

Salut Éric.

Il me semble que les mariages contractés dans la secte par deux personnes baptisés dans la secte, doivent être tenus pour valides, mais, ils n'ont pas la forme canonique.

http://deojuvante.forumactif.org/t85-de-la-validite-du-sacrement-de-mariage#651
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17691
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Sam 08 Avr 2017, 8:43 pm

ROBERT. a écrit:
Roger Boivin a écrit:Merci tout de même, et désolé

Mon cher Roger, ne vous désolez pas ou  ne vous excusez pas des questions que vous posez.   I love you

Et moi je suis doublement désolé, car j'ai comme l’impression que c'est la possible réponse finale qui créée le malaise en fait ....
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Être libre" devant Dieu, est-ce une condition de validité pour le mariage ?

Message  Eric le Sam 08 Avr 2017, 8:52 pm

Catherine a écrit:Je ne suis pas certaine non plus que tous les mariages "conciliaires" soient invalides...
Exactement, Catherine !
Et la liste des enfants illégitimes en ce monde serait alors infiniment plus longue qu'elle ne l'est déjà ....
avatar
Eric

Nombre de messages : 2821
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum