Présentation de jean333.

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Dim 28 Mai 2017, 11:19 am

ROBERT. a écrit: .
C'est quoi la solution, alors ?

Trouver un latiniste !

Je n'ai nommé personne, il me semble.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Mar 30 Mai 2017, 7:08 am

Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome I, Première partie (Paris, Letouzey et Ané, 1907), p. 34 a écrit:



https://archive.org/stream/p1histoiredescon01hefe#page/34/mode/2up

Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome I, Deuxième partie (Paris, Letouzey et Ané, 1907), pp. 717-721 a écrit:
Concile d'Antioche.




(...)





https://archive.org/stream/p2histoiredescon01hefe#page/716/mode/2up

lol!
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Mar 30 Mai 2017, 8:42 am

Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome III, Deuxième partie (Paris, Letouzey et Ané, 1910), p. 810 a écrit:


https://archive.org/stream/p2histoiredescon03hefe#page/810/mode/2up

avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Mer 31 Mai 2017, 8:04 am

Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome VII, Première partie (Paris, Letouzey et Ané, 1916), p. 609 a écrit:


https://archive.org/stream/p1histoiredescon07hefe#page/608/mode/2up

Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome VIII, Première partie (Paris, Letouzey et Ané, 1917), p. 17 a écrit:


https://archive.org/stream/p1histoiredescon08hefe#page/16/mode/2up
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Mer 31 Mai 2017, 1:25 pm

Benjamin a écrit:
Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome VII, Première partie (Paris, Letouzey et Ané, 1916), p. 609 a écrit:


https://archive.org/stream/p1histoiredescon07hefe#page/608/mode/2up

Mgr Charles-Joseph Hefele - Histoire des Conciles d'après les documents originaux, Tome VIII, Première partie (Paris, Letouzey et Ané, 1917), p. 17 a écrit:


https://archive.org/stream/p1histoiredescon08hefe#page/16/mode/2up

A l'intention des entubeurs Guérardo-Lefebvriste Semper idem et compagnie ...

Certes ,Saint Thomas,Scot,Suarez, avaient admis pour tout prêtre le pouvoir d’absoudre des péchés Véniels,
en vertu de la coutume universelle accordée par l’Eglise ou que la juridiction ne fut pas nécessaire pour ces péchés .

Toutefois ,
Arrow

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. IV, col. 11. écrit :
Le 12 février 1679,le décret Cum ad aures d’Innocent XI abolissait cet usage:
Non permittant episcopi,ut venialium confessio fiat simplici sacerdoti non approbato ab episcopo aut Ordinario...
Depuis ce décret,il était illicite de confesser les péchés véniels sans avoir reçu la juridiction,mais était-ce nécessairement invalide ?
L’opinion opposée restait très commune au jugement de Saint Alphonse,Theo.mor.,I.VI,n.543.
Mais le canon 872a,semble-t-il, donné le coup de grâce à cette théorie en exigeant la juridiction pour toute confession. Ubi lex non distinguit..
.
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Mer 31 Mai 2017, 3:46 pm

chouan a écrit:...Mais le canon 872 a, semble-t-il, donné le coup de grâce à cette théorie en exigeant la juridiction pour toute confession.
Si j'ai bien compris, la juridiction n'est pas nécessaire pour

quelqu'un qui veut se confesser en péril (danger) de mort ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Jeu 01 Juin 2017, 11:34 am

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Mais le canon 872 a, semble-t-il, donné le coup de grâce à cette théorie en exigeant la juridiction pour toute confession.
Si j'ai bien compris, la juridiction n'est pas nécessaire pour

quelqu'un qui veut se confesser en péril (danger) de mort ?

Si Robert , c'est la Juridiction de suppléance Canonique attribué pour l'acte-même lors du dit cas en question que vous évoquez , toutefois valable que pour le for interne.  Very Happy
A défaut de juridiction ordinaire ou délégué sur le pénitent .
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Jeu 01 Juin 2017, 12:04 pm

chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Mais le canon 872 a, semble-t-il, donné le coup de grâce à cette théorie en exigeant la juridiction pour toute confession.
Si j'ai bien compris, la juridiction n'est pas nécessaire pour

quelqu'un qui veut se confesser en péril (danger) de mort ?

Si Robert , c'est la Juridiction de suppléance Canonique attribué pour l'acte-même lors du dit cas en question que vous évoquez , toutefois valable que pour le for interne.  Very Happy
A défaut de juridiction ordinaire ou délégué sur le pénitent .

Merci Chouan.

Que voulez-vous dire par: valable que pour le for interne ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Jeu 01 Juin 2017, 12:09 pm

R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 872. a écrit:
Tant qu’un acte demeure occulte,c-à-d. impossible à prouver,il reste dans le domaine du for interne,mais des qu’il devient publique,
c-à-d. susceptible de preuve,il passe dans le domaine du for externe,et il y est jugé sans aucune égard pour ce qui a été décidé au for interne.
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Jeu 01 Juin 2017, 2:07 pm

chouan a écrit:R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 872. a écrit:
Tant qu’un acte demeure occulte,c-à-d. impossible à prouver,il reste dans le domaine du for interne,mais des qu’il devient publique,
c-à-d. susceptible de preuve,il passe dans le domaine du for externe,et il y est jugé sans aucune égard pour ce qui a été décidé au for interne.

Merci bien Chouan, pour cette distinction.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Jeu 01 Juin 2017, 3:29 pm

Abbé G.-F. Monnier - Le Grand Don de Dieu à la terre, ou Cours complet de Religion comprenant le dogme, la morale, les sacrements et la liturgie, ouvrage servant de développement à l'Atlas catholique (Lyon, Girard et Josserand, 1861), Tome I, p. 421 a écrit:et Josserand, 1861), Tome I, p. 421"]
L'Eglise enseignante se compose du Souverain Pontife et des évêques seuls. Eux seuls, en leur qualité de successeurs des apôtres, sont juges de la foi, maîtres de l'enseignement, revêtus du pouvoir législatif, parce que c'est aux apôtres seuls que Jésus-Christ a dit : Allez, enseignez, Je suis avec vous;... apprenez à observer ce que je vous ai commandé. Quant à l'Eglise enseignée, elle se compose d'abord des prêtres et des autres clercs inférieurs, puis enfin de la généralité des simples fidèles; leur devoir est de soumettre leur intelligence aux décisions de l'Eglise enseignante, et leur volonté à ses lois, conformément à ces paroles du Sauveur, souverain chef et législateur de l'Eglise : Celui qui ne croira pas sera condamné, et si quelqu'un n'écoute pas l'Eglise, qu'il soit pour vous comme un païen et un publicain.

https://books.google.fr/books?id=kYnlOWRJjU8C&pg=PA421
[/quote]


Dict. de THÉOLOGIE MORALE 1861. Par l’Abbé B. Philip . Chanoine Titulaire et vicaire général honoraire de PAMIERS et de PERPIGNAN .TOLBA ET HATON , Librairie éditeur .
Bref de N S.P Le Pape Pie IX, le 14 Septembre 1857 . Approbation de Mgr Philippe Gerbet évêque de PERPIGNAN le 6 novembre 1857.
De Mgr Augustin Galtier évêque de PAMIERS le 17 octobre 1857. Lettre de Mgr Claude-Henri Platier évêque de NIMES le 23 décembre 1857.
La Loi.p.356 écrit :


Il est de foi que les hommes baptisés ne sont pas libres de tous les préceptes de l’église,et qu’il n’est pas nécessaire,
pour qu’ils soient obligés à les observer,qu’ils s’y soient soumis volontairement. ( St Concile de Trente,sess VII,Can. VIII )


Dernière édition par chouan le Lun 05 Juin 2017, 7:39 am, édité 1 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Ven 02 Juin 2017, 9:56 am

chouan a écrit:
...
leur devoir est de soumettre leur intelligence aux décisions de l'Eglise enseignante.

https://books.google.fr/books?id=kYnlOWRJjU8C&pg=PA421

Force est d'admettre qu'aujourd'hui les membres physiques de l'Église enseignante sont absents.

A qui devons-nous alors soumettre notre intelligence ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Ven 02 Juin 2017, 10:41 am

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
...
leur devoir est de soumettre leur intelligence aux décisions de l'Eglise enseignante.

https://books.google.fr/books?id=kYnlOWRJjU8C&pg=PA421

Force est d'admettre qu'aujourd'hui les membres physiques de l'Église enseignante sont absents.

A qui devons-nous alors soumettre notre intelligence ?

Au magistère infaillible de St Pierre a Pie XII inclus ...
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Ven 02 Juin 2017, 10:44 am

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
...
leur devoir est de soumettre leur intelligence aux décisions de l'Eglise enseignante.

https://books.google.fr/books?id=kYnlOWRJjU8C&pg=PA421

Force est d'admettre qu'aujourd'hui les membres physiques de l'Église enseignante sont absents.

A qui devons-nous alors soumettre notre intelligence ?

Quel rapport ?

La citation dit "à quoi" nous devons soumettre notre intelligence, vous demandez "à qui".
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Ven 02 Juin 2017, 11:06 am

Par exemple a cela ci-dessous pour commencer :

Catéchisme du Concile de Trente,1874.TOME.II, Par M.L’Abbé GAGEY. Aumônier du lycée de Dijon.
Approbation : Mgr l’évêque de Dijon le 9 mais 1854 , Mgr l’évêque de Nancy et de Toul le 11 Septembre 1854,
Mgr l’évêque de Saint-Dié le 22 Septembre 1857. p.121 écrit :

De la puissance ecclésiastique.

Cette puissance se partage en deux : en pouvoir d’ordre et en pouvoir de juridiction.
l’objet de premier,c’est le vrai corps de Notre-Seigneur Jésus-Christ dans la sainte eucharistie.
Le second s’exerce tout entier sur son corps mystique,c’est à lui qu’il appartient de gouverner le peuple chrétien,de le régler et de le diriger dans la voie de la céleste et éternelle béatitude

lol!
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Ven 02 Juin 2017, 11:13 am

chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
...
leur devoir est de soumettre leur intelligence aux décisions de l'Eglise enseignante.

https://books.google.fr/books?id=kYnlOWRJjU8C&pg=PA421

Force est d'admettre qu'aujourd'hui les membres physiques de l'Église enseignante sont absents.

A qui devons-nous alors soumettre notre intelligence ?

Au magistère infaillible de St Pierre a Pie XII inclus ...

Merci chouan.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Ven 02 Juin 2017, 11:25 am

...La citation dit "à quoi" nous devons soumettre notre intelligence, vous demandez "à qui".

Chouan a bien répondu aux deux volets:

à quoi = au Magistère infaillible de l'Église;  

à qui  = de Saint Pierre à Pie XII inclus.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Sam 03 Juin 2017, 8:18 am

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Mais le canon 872 a, semble-t-il, donné le coup de grâce à cette théorie en exigeant la juridiction pour toute confession.
Si j'ai bien compris, la juridiction n'est pas nécessaire pour

quelqu'un qui veut se confesser en péril (danger) de mort ?

Si Robert , c'est la Juridiction de suppléance Canonique attribué pour l'acte-même lors du dit cas en question que vous évoquez , toutefois valable que pour le for interne.  Very Happy
A défaut de juridiction ordinaire ou délégué sur le pénitent .

Merci Chouan.

Que voulez-vous dire par: valable que pour le for interne ?

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 872. a écrit:
Tant qu’un acte demeure occulte,c-à-d. impossible à prouver,il reste dans le domaine du for interne,mais des qu’il devient publique,
c-à-d. susceptible de preuve,il passe dans le domaine du for externe,et il y est jugé sans aucune égard pour ce qui a été décidé au for interne.

Merci bien Chouan, pour cette distinction.

" la Juridiction de suppléance Canonique attribué pour l'acte-même lors du dit cas en question que vous évoquez , toutefois valable que pour le for interne. "

Je ne saisi pas, "valable que pour le for interne". Qu'est-ce à dire concrètement ? Donnez un exemple pratique, dans un fait concret.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Sam 03 Juin 2017, 12:10 pm

Roger Boivin a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:...Mais le canon 872 a, semble-t-il, donné le coup de grâce à cette théorie en exigeant la juridiction pour toute confession.
Si j'ai bien compris, la juridiction n'est pas nécessaire pour

quelqu'un qui veut se confesser en péril (danger) de mort ?

Si Robert , c'est la Juridiction de suppléance Canonique attribué pour l'acte-même lors du dit cas en question que vous évoquez , toutefois valable que pour le for interne.  Very Happy
A défaut de juridiction ordinaire ou délégué sur le pénitent .

Merci Chouan.

Que voulez-vous dire par: valable que pour le for interne ?

ROBERT. a écrit:
chouan a écrit:R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. V, col. 872. a écrit:
Tant qu’un acte demeure occulte,c-à-d. impossible à prouver,il reste dans le domaine du for interne,mais des qu’il devient publique,
c-à-d. susceptible de preuve,il passe dans le domaine du for externe,et il y est jugé sans aucune égard pour ce qui a été décidé au for interne.

Merci bien Chouan, pour cette distinction.

" la Juridiction de suppléance Canonique attribué pour l'acte-même lors du dit cas en question que vous évoquez , toutefois valable que pour le for interne. "

Je ne saisi pas, "valable que pour le for interne". Qu'est-ce à dire concrètement ? Donnez un exemple pratique, dans un fait concret.

Disons Roger, pour exemple : lors d'une balade en foret il vous advient un malaise cardiaque sérieux et qu'un schismatique Orthodoxe Russe passent par-là , peut immédiatement ( au vue du danger de mort probable ) vous dispensez le sacrement de pénitence , le droit de la Ste Eglise Catholique dans cette situation stricte lui donne une Juridiction de suppléance Ipso facto pour cet acte-là point !..
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Sam 03 Juin 2017, 12:41 pm

chouan a écrit:Disons Roger, pour exemple :  lors d'une balade en foret il vous advient un malaise cardiaque sérieux et qu'un schismatique Orthodoxe Russe passent par-là , peut immédiatement ( au vue du danger de mort probable ) vous dispensez le sacrement de pénitence , le droit de la Ste Eglise Catholique dans cette situation stricte lui donne une Juridiction de suppléance Ipso facto pour cet acte-là point  !..

Oui d'accord, ça je sais. Mais c'est le " valable que pour le for interne " que je ne saisi pas pourquoi vous précisez cela.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Sam 03 Juin 2017, 1:56 pm

.
.  @ chouan:  on parle depuis quelques "posts" du for interne: qu'en est-il du Canon 209 ?

Can. 209. ―  En cas d’erreur commune ou de doute positif et probable, sur un point de droit ou de fait,

[l'] Église supplée la juridiction pour le for tant externe qu’interne.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Dim 04 Juin 2017, 12:59 pm

ROBERT. a écrit:.
.  @ chouan:  on parle depuis quelques "posts" du for interne: qu'en est-il du Canon 209 ?

Can. 209. ―  En cas d’erreur commune ou de doute positif et probable, sur un point de droit ou de fait,

[l'] Église supplée la juridiction pour le for tant externe qu’interne.
.


Can. 202§1
Les actes du pouvoir de juridiction ordinaire ou délégué, conféré pour le for
externe, valent aussi pour le for interne; mais la solution inverse n’est pas
admise.


http://messe.forumactif.org/t7814p25-presentation-de-jean333
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Dim 04 Juin 2017, 1:05 pm

chouan a écrit:
ROBERT. a écrit:.
.  @ chouan:  on parle depuis quelques "posts" du for interne: qu'en est-il du Canon 209 ?

Can. 209. ―  En cas d’erreur commune ou de doute positif et probable, sur un point de droit ou de fait,

[l'] Église supplée la juridiction pour le for tant externe qu’interne.
.


Can. 202§1
Les actes du pouvoir de juridiction ordinaire ou délégué, conféré pour le for
externe, valent aussi pour le for interne; mais la solution inverse n’est pas
admise.


http://messe.forumactif.org/t7814p25-presentation-de-jean333

Merci chouan pour vos recherches... study
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32443
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Dim 04 Juin 2017, 2:56 pm



Deuxième page de ce fil :

Benjamin a écrit:
R.P. Miaskiewicz, J.C.L., La suppléance de juridiction selon le canon 209, p.161-209 a écrit:

Le point important que l'on doit garder à l'esprit est que la juridiction [...] est un facteur juridique et que les lois juridictionnelles sont au moins équivalentes aux lois invalidantes et inhabilitantes. [...] Seule l'Église peut accorder cette juridiction. Tel que nous l'avons vu, l'Église est normalement très prudente lorsqu'il s'agit de permettre aux personnes le partage de son exercice. Néanmoins, en dehors de sa manière habituelle de distribuer un tel pouvoir, il y a quelques instances dans le Code, dont le canon 209 est une d'elles, en lesquelles l'Église accorde la juridiction nécessaire d'une manière extraordinaire en la suppléant de sorte que certains actes de juridiction soient valides. Mais, en de tels cas, l'Église établie soigneusement les limites de la suppléance et les conditions en lesquelles elle est effective. En dehors de ces limites, il n'y a tout simplement aucun titre de juridiction. Et argumenter dans un cas donné que le législateur n'avait pas l'intention que la loi juridictionnelle puisse lier en raison de circonstances pénibles et difficiles que le cas pourrait impliquer est inutile. Puisqu'il doit être rappelé, tel que Suarez le souligne, qu'il n'y a aucune parenté entre les lois qui sont seulement prohibitives et les lois invalidantes. La prohibition de par sa nature admet l'excuse d'ignorance ou d'incapacité morale, et cesse fréquemment dans un cas moral; puisque dans quasiment toute interprétation de la loi avec l'épikie intervient une quelconque incapacité morale. La loi invalidante au contraire ne se base pas sur une obligation, et ne requiert pas la volonté ou le pouvoir du sujet, mais induit plutôt en la personne une certaine incapacité qui ne peut disparaître par la simple excuse.

(...)

Un extrait d'une réponse privée de chouan sur un autre forum (oui ce n'est pas bien de citer un MP, mais j'ai enlevé des détails sur la personne dont il était question, et j'espère que chouan ne m'en voudra pas de reproduire cet extrait afin d'expliquer ce point important) a écrit:
Je connais très bien le Père [Xxxxxxx] à [Xxxxxxxx] !
Ordonné en [XXXX] et missionnaire [Xxxxxxxx] , [Xxxx Xxxxxxx] . ( ordonné par la puissance ecclésiastique et Canonique et incardiné dans le Diocèse de [Xxxx Xxxxxxx] )
Toutefois , il ne peux plus se prévaloir du can 209 erreur commune pour absoudre tout les dimanche à [Xxxxxxxx] !
Car , le Can 16 stipule que l'erreur commune d'autrui n'est pas présumé sur un fait public et notoire !

Bref , le Père [Xxxxxxx] c'est attribué de lui-meme un ministère public et notoire a [Xxxxxxxx] , ou  personne ne l'envoi  ( éveque légitime ) à [Xxxxxxxx] !
Sa Juridiction ordinaire qu'il conserve est dans le Diocèse de [Xxxx Xxxxxxx] .
Si tu avait été l'un de c'est sujet d'origine de sa Juridiction , tu pouvait dans le monde entier lui demander le sacrement de pénitence sans souci !
Toutefois , le Père [Xxxxxxx] peut donner les derniers sacrements a tout moribond !
Tu peut aussi lui demander l'imposition du scapulaire , il a reçu pouvoir en 1958 de l'éveque.


http://messe.forumactif.org/t7814p25-presentation-de-jean333#136291

Sleep
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Lun 05 Juin 2017, 7:11 am

Benjamin a écrit:

Deuxième page de ce fil :

Benjamin a écrit:
R.P. Miaskiewicz, J.C.L., La suppléance de juridiction selon le canon 209, p.161-209 a écrit:

Le point important que l'on doit garder à l'esprit est que la juridiction [...] est un facteur juridique et que les lois juridictionnelles sont au moins équivalentes aux lois invalidantes et inhabilitantes. [...] Seule l'Église peut accorder cette juridiction. Tel que nous l'avons vu, l'Église est normalement très prudente lorsqu'il s'agit de permettre aux personnes le partage de son exercice. Néanmoins, en dehors de sa manière habituelle de distribuer un tel pouvoir, il y a quelques instances dans le Code, dont le canon 209 est une d'elles, en lesquelles l'Église accorde la juridiction nécessaire d'une manière extraordinaire en la suppléant de sorte que certains actes de juridiction soient valides. Mais, en de tels cas, l'Église établie soigneusement les limites de la suppléance et les conditions en lesquelles elle est effective. En dehors de ces limites, il n'y a tout simplement aucun titre de juridiction. Et argumenter dans un cas donné que le législateur n'avait pas l'intention que la loi juridictionnelle puisse lier en raison de circonstances pénibles et difficiles que le cas pourrait impliquer est inutile. Puisqu'il doit être rappelé, tel que Suarez le souligne, qu'il n'y a aucune parenté entre les lois qui sont seulement prohibitives et les lois invalidantes. La prohibition de par sa nature admet l'excuse d'ignorance ou d'incapacité morale, et cesse fréquemment dans un cas moral; puisque dans quasiment toute interprétation de la loi avec l'épikie intervient une quelconque incapacité morale. La loi invalidante au contraire ne se base pas sur une obligation, et ne requiert pas la volonté ou le pouvoir du sujet, mais induit plutôt en la personne une certaine incapacité qui ne peut disparaître par la simple excuse.

(...)

Un extrait d'une réponse privée de chouan sur un autre forum (oui ce n'est pas bien de citer un MP, mais j'ai enlevé des détails sur la personne dont il était question, et j'espère que chouan ne m'en voudra pas de reproduire cet extrait afin d'expliquer ce point important) a écrit:
Je connais très bien le Père [Xxxxxxx] à [Xxxxxxxx] !
Ordonné en [XXXX] et missionnaire [Xxxxxxxx] , [Xxxx Xxxxxxx] . ( ordonné par la puissance ecclésiastique et Canonique et incardiné dans le Diocèse de [Xxxx Xxxxxxx] )
Toutefois , il ne peux plus se prévaloir du can 209 erreur commune pour absoudre tout les dimanche à [Xxxxxxxx] !
Car , le Can 16 stipule que l'erreur commune d'autrui n'est pas présumé sur un fait public et notoire !

Bref , le Père [Xxxxxxx] c'est attribué de lui-meme un ministère public et notoire a [Xxxxxxxx] , ou  personne ne l'envoi  ( éveque légitime ) à [Xxxxxxxx] !
Sa Juridiction ordinaire qu'il conserve est dans le Diocèse de [Xxxx Xxxxxxx] .
Si tu avait été l'un de c'est sujet d'origine de sa Juridiction , tu pouvait dans le monde entier lui demander le sacrement de pénitence sans souci !
Toutefois , le Père [Xxxxxxx] peut donner les derniers sacrements a tout moribond !
Tu peut aussi lui demander l'imposition du scapulaire , il a reçu pouvoir en 1958 de l'éveque.


http://messe.forumactif.org/t7814p25-presentation-de-jean333#136291

Sleep
cheers ,  Mais de plus , je donnerais a l'occasion les commentaires  du DDC concernent le Can 16 pour bien fermer la porte a toutes fantaisies !.. Basketball

Concernent déjà les lois positives humaines d'un souverain Pontife ou d'un Concile oecuménique :   study


DICT. APOLOGÉTIQUE de la FOI CATHOLIQUE . 1889.
J.-B. JAUGEY – Prêtre , Docteur en Théologie . Troisième édition , Augmentée d'un supplément.
Avec la collaboration d’un grand nombre de savants Catholiques , J-M-A.Vacant, Ch. DE HARLEZ &c..
EDITIONS J. BRIGUET Librairie Delhomme PARIS/LYON. Col .2160 , écrit :


J’ai dit que la loi positives ne sont qu’une extension de la loi naturelle.
Elles ne peuvent,en effet,rien prescrire qui lui soit contraire et elle ne sont justes que si elles la complètent.
C’est aussi de la loi naturelle qu’elles tirent leur force obligatoire,car elles doivent être portées par Dieu ou par des législateurs revêtus d’une autorité légitime,or il est dans la nature des choses que les hommes revêtus d’une autorité légitime obligent,c’est donc en vertu de la loi naturelle que les lois positives sont obligatoires.



PS Chouan : les lois positives ( humaines ),si elles variant, les principes pas ...
Car nous devons toujours obéissance a Dieu et à ceux qui ont une autorité légitime dans les choses qu’ils ont le droit de nous prescrire.
avatar
Martial

Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 19 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum