Présentation de jean333.

Page 5 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Sam 25 Mar 2017, 4:30 pm

Roger Boivin a écrit:
- Qu'est-ce que ça veut dire déjà :  dura lex, sed lex
La loi est dure, mais c’est la loi.
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Sam 25 Mar 2017, 4:35 pm

ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:
ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:  Aujourd'hui, qui est le Pape ?
Est-ce que la réponse SEDE VACANTE vous satisfait pleinement ?
Disons :
Sede vacante nihil innovatur
Alors ! Very Happy

Je sais:  Sede Vacante n'apporte rien de nouveau sous le soleil...

Juste un peu de récré. pour détendre l'atmosphère... Very Happy

Je suis très détendu, mais juste un peu désolé ....
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Sam 25 Mar 2017, 4:54 pm

Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:Quelqu'un pourrait-il sortir du code, ce bout qui concerne les " circonstances non prévues par le législateur " ?
Roger,
Tu ne va quand même pas me dire que tu ne sais pas où cela est écrit ni même si cela est vraiment écrit ???? !!!!
 
C'est Gabrielle qui a mentionné cela :

" ..dans le Code de Droit, il est dit que le législateur n'a pas pu prévoir toutes les situations, nous somme présentement les deux pieds dans cette situation que personne n'a prévue. "

http://messe.forumactif.org/t7814p25-presentation-de-jean333#136290
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Sam 25 Mar 2017, 4:58 pm

Roger Boivin a écrit:
Eric a écrit:Roger,
Il me semble percevoir le nœud du "problème" qui paraît nous opposer ....
   
Tandis que celui hypothétique de jean333, il l'a reçu dans l'Église catholique, et que donc il possèderait déjà un ministère licite, donc une juridiction. Alors, on ne parle pas de la même chose.

Veux-tu dire ici que le prêtre dont il est question, parce qu'il a reçu validement et licitement l'ordre sacerdotal, possède de fait une juridiction ?

Je veux dire que ce prêtre aurait déjà été en fonction, donc aurait déjà reçu légitimement juridiction pour une paroisse par l'autorité de laquelle il relève. C'est ce que je comprenais dans la présentation de ce prêtre hypothétique.
Bon bah, Roger,
OK, tout est dit !
Selon ton exemple tu semble croire qu'un prêtre validement et licitement ordonné et envoyé légitimement par une véritable autorité ecclésiastique dans un diocèse donné et à un moment donné a pour toujours et partout "son ticket d'entrée".
C'est cela ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Sam 25 Mar 2017, 5:13 pm

chouan a écrit:
Roger Boivin a écrit:
Spoiler:

chouan a écrit:
Spoiler:

Roger Boivin a écrit:
chouan a écrit:
gabrielle a écrit:
Spoiler:

Eric a écrit:
gabrielle a écrit:
Eric a écrit:Roger,
Il me semble percevoir le nœud du "problème" qui paraît nous opposer ....
   
Tandis que celui hypothétique de jean333, il l'a reçu dans l'Église catholique, et que donc il possèderait déjà un ministère licite, donc une juridiction. Alors, on ne parle pas de la même chose.

Veux-tu dire ici que le prêtre dont il est question, parce qu'il a reçu validement et licitement l'ordre sacerdotal, possède de fait une juridiction ?

La question regardait strictement un prêtre valide et licite qui avait une juridiction.

Et non, ceux de la tradouillerie.
Salut ma grande,
Je m'en doute, les tradis étant validement mais illicitement ordonnés !
Mais la question posée à Roger reste en suspens ....
Un prêtre ayant reçu validement et licitement l'ordre sacerdotal, possède t-il de fait une juridiction ?
C'est là dessus que je voudrais sa réponse.

Salut mon grand frère!

C'est sur ce point strictement, que pour moi, cela ne pose pas de problème, car si ce prêtre, pouvait rejoindre une autorité il est en droit de penser qu'elle lui accorderait le droit.



La nécessité ne donne point un droit radical , elle est seulement le motif qui porte à user d'un droit qu'on possède ...

LES ACTES DE LA PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE DE REIMS ou CANONS ET DÉCRETS DES CONCILES, CONSTITUTIONS, STATUTS, ET LETTRES DES ÉVÊQUES DES DIFFÉRENTS DIOCÈSES QUI DÉPENDENT OU QUI DÉPENDAIENT AUTREFOIS DE LA MÉTROPOLE DE REINS. PUBLIÉS PAR Mgr TH. GOUSSET, Archevêque de Reims, primat de la Gaule Belgique, etc.. TOME QUATRIEME.  1844age 878 :
VIII. Il est une discipline qu'on peut appeler générale : ce sont les institutions qui sont partout, dont on ne commaît pas l'origine, qu'on regarde dès-lors comme apostoliques ; et celles qui sont établies par un consentement général, on par des canons des conciles généraux reçus de toutes les églises. C'est une discipline qui doit être regardée comme inviolable : elle est un des plus forts liens de l'unité catholique. L'Eglise universelle peut seule y faire des changemens (1).



C'est un dogme catholique que la discipline universelle ne peut être changée que par la même autorité qui l'a établie, c'est-à-dire, par celle
de l'Eglise ; c'est un oracle prononcé par les Conciles de Trente (sess. XXI, c. 2) et de Constance (sess. XIII). Habenda est pro lege quam non licet reprobare, aut sine Ecclesiœ auctoritate mutare.



DES CURÉS ET DE LEURS DROITS DANS L'ÉGLISE, D'APRES LES MONUMENTS DE LA TRADITION. Par M. l'Abbé A. SIONNET 1845
Maintenant, je dis : Au IV siècle, un prêtre ne pouvait, par sa propre autorité, dire la messe, ni rassembler le peuple, ni faire aucune autre fonction du ministère. Si donc l'on veut dire que le curé fasse ces choses, non pour l'évêque, mais de son autorité privée, il faut prétendre, ou que l'Église des premiers siècles s'est trompée, ce qui est une hérésie, ou qu'il est venu depuis une révélation qui a donné les prétendus droits, ce qui est une autre erreur.

Mais , que vaut un corps sans âme ? C'est un cadavre infect, inutile et nuisible !..
Le Concile d'Arras, en 1025, emploie cette similitude : Sicut mente corpus regitur, ita et per episcopos Ecclesia regitur.

Le proprius sacerdos est l'évêque , selon toute l'antiquité; il administrait d'abord tous les sacrements.
Quand il a dû, par la suite, se faire aider par des prêtres, nul homme sensé ne pourra dire que le prêtre soit devenu par là proprius sacerdos !..



Bref , tout comme le Révérant Père Marziac ordonné en 1954 ( et toujours en vie a ce jour 94 ou 95 ans ?? )  et incardiné en Afrique comme curé [/color dans X Diocèse .
Toutefois , sa Juridiction ordinaire reçu par l'éveque résidentiel légitime successeur des Apotres ne concernent que le Diocèse de sa cure point !..

il faut un fondement divin et infaillible , une autorité qui vienne de Jésus-Christ, cette autorité réside en Pierre, et dans les éveques résidentiels avec Pierre, parce qu'eux seuls l'ont reçue du Sauveur, et, en conséquence, sans les évêques, sans leur autorisation, les prêtres ne peuvent absolument rien faire de tout ce qui regarde le régime et les fonctions de l'Église. Ce qu'on dit de l'Église universelle, il faut le dire du gouvernement particulier de chaque diocèse.


Ça, ça ne concerne-t-il pas ceux qui veulent innover ou s'attribuer des pouvoirs qu'ils n'ont pas, tout simplement par esprit de désobéissance ?

 Les " situations que le législateur n'aurait pas prévues ", si elles pourraient servir de prétexte pour ces innovateurs et imposteurs, ne peuvent-elles pas pour d'autres qui ne sont pas tels, les justifier avec raison s'ils pouvaient rejoindre l'Autorité, qui, elle, l'on peut présumer qu'elle leur accorderait la juridiction nécessaire vue les circonstances extraordinaires ?

Je ne fais que poser encore que des questions ici ; et ce n'est pas pour défendre une position.


Et non , sans L'évêque légitime successeur des Apôtres , il y a rien a présumer !..  ( surtout pour un simple prêtre ou diacre  &c.. )

Cette situation est permise par Notre Seigneur Jésus-Christ ... c'est forcément pour notre bien


" Et non , sans L'évêque légitime successeur des Apôtres , il y a rien a présumer !..  ( surtout pour un simple prêtre ou diacre  &c.. )"

- Ne pourrais-je pas considérer cela comme seulement un point de vue ? Car la notion de " circonstances non prévues par le législateur " est mentionnée en un temps où justement il y avait " évêque légitime successeur des Apôtres " , et que ce code, qui contient cette notion, est justement approuvé par l'Église. N'est-ce pas raisonnable d'objecter cela ?



DES CURÉS ET DE LEURS DROITS DANS L'ÉGLISE, D'APRES LES MONUMENTS DE LA TRADITION.
Par M. l'Abbé A. SIONNET - PARIS, LIBRAIRIE CATHOLIQUE DE P.-J. CAMUS, Rue Cassetle, 20 , près Saint-Supplice. 1845
Page : 239

Jésus-Christ, par les mots pasce et pascite, donna la juridiction au Pape et aux évêques, avec la faculté nécessaire à tout bon gouvernement de déléguer. Ils ont la source du pouvoir,
et ce qui ne vient pas d'eux est nul.




- Le curé confesse donc, parce qu'il est un prêtre député ad hoc par l'évêque point .
Ainsi , aucun prêtre ne peut validement confesser ni licitement faire les autres choses, sans que l'évêque (qui est tout, qui fait tout, et qui confie à des prêtres ce qu'il ne peut faire) le permette. Or, quand l'évêque fait un prêtre curé, il dit à ce prêtre : vous ferez telles choses, comme il dit à un prêtre non-curé: vous ferez telles autres choses .

Notre foi doit donc être entière ; la moindre erreur serait capable de la ruiner : il faut encore prendre garde , que comme nous ne pouvons rien retrancher de la foi , parce qu'elle est une et simple , nous ne pouvons point non plus y ajouter. Les opinions particulières ne sauraient jamais devenir la foi de l'Eglise, comme l'a très-bien remarqué S. Augustin. Les temps , dit-il , sont changés ; mais la foi de l'Eglise est toujours la même

Peut-être n'ai-je pas bien formulé ma question ; pourtant j'ai essayé d'être clair. Êtes-vous sûr de l'avoir bien comprise ? Je veux dire que cette notion de " situations que le législateur n'aurait pas prévus ", vu qu'elle fait partie du code, -Gabrielle ne l'aurait tout de même pas inventée-, elle en revêt surement l'autorité qui s'y rattache. Et cette autorité n'est-ce pas celle de l'Église ? Donc elle n'est pas dépourvue d'autorité.

Faudrait savoir maintenant quelle en est exactement le texte et le contexte, et quelles en sont les modalités  d'applications.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Sam 25 Mar 2017, 6:05 pm

Eric a écrit:
Roger Boivin a écrit:
Eric a écrit:Roger,
Il me semble percevoir le nœud du "problème" qui paraît nous opposer ....
   
Tandis que celui hypothétique de jean333, il l'a reçu dans l'Église catholique, et que donc il possèderait déjà un ministère licite, donc une juridiction. Alors, on ne parle pas de la même chose.

Veux-tu dire ici que le prêtre dont il est question, parce qu'il a reçu validement et licitement l'ordre sacerdotal, possède de fait une juridiction ?

Je veux dire que ce prêtre aurait déjà été en fonction, donc aurait déjà reçu légitimement juridiction pour une paroisse par l'autorité de laquelle il relève. C'est ce que je comprenais dans la présentation de ce prêtre hypothétique.
Bon bah, Roger,
OK, tout est dit !
Selon ton exemple tu semble croire qu'un prêtre validement et licitement ordonné et envoyé légitimement par une véritable autorité ecclésiastique dans un diocèse donné et à un moment donné a pour toujours et partout "son ticket d'entrée".
C'est cela ?
Non pas du tout. 
Je me questionne seulement. Je me demande, vu les circonstance actuelles, ce qui peut bien en retourner avec ce point du Droit dont parle Gabrielle, par rapport à sa juridiction ; s'il peut légitimement, en vertu de cette autorité quoi s'y rattache, s'en prévaloir pour les fidèles privés de prêtres.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Sam 25 Mar 2017, 7:53 pm

Roger Boivin a écrit:
Non pas du tout. 
Je me questionne seulement. Je me demande, vu les circonstance actuelles, ce qui peut bien en retourner avec ce point du Droit dont parle Gabrielle, par rapport à sa juridiction ; s'il peut légitimement, en vertu de cette autorité quoi s'y rattache, s'en prévaloir pour les fidèles privés de prêtres.
Ben, j’attends sagement avec toi la réponse de Gabrielle sur ce point du droit qui concerne la juridiction.
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Dim 26 Mar 2017, 2:29 am

En bref Roger , vous supputez que le St Code de droit Canonique a prévu la possibilité pour un  simple prêtre ou diacre voir un frère puissent se dispenser des lois général
de la Ste Eglise Catholique sur la base du subjectivisme de tout a chacun a un moment donné et dans une situation qui regarde l'Eglise Universelle !?  ( loi divine comprise )
Or la loi divine au quelle St. Paul fait référence (Et comment seront-ils prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés? Rom. X, 15) est une loi négative …
Qui envoi le R.P Marziac curé du Diocèse d'Abidjan prêcher , confesser tout les dimanches , célébrer la messe , faire des retraite de St Ignace &.... en France dans le Diocèse de Montauban  ????

Au canon de la messe , il faut bien citer l' évêque résidentiel du Diocèse ...ou est célébrer la dite messe ...

Saint Augustin : « En dehors de l’Église catholique le vrai sacrifice ne peut être trouvé. »
Saint Léon le Grand : « Ailleurs [c’est-à-dire, en dehors de l’Église] il n’y a ni sacerdoce approuvé ni vrais sacrifices. »


Parallèlement Roger , Un simple prêtre légitime et incardiné dans un Diocèse X n'est strictement pas le juge de la nécessité  d'aucune façon que ce soit d'ailleurs  ...  :

Encore une fois Roger , les évêques tiennent la place des Apôtres , aux quels seuls a été donné le pouvoir de lier et de délier, et parce qu'eux seuls gouvernent l'Église de Dieu; il en résulte que personne ne peut licitement ni validement confesser, si, outre la prêtrise légitime, il n'a reçu la faculté de l'évêque, fût-il chanoine, curé, etc. Voyez saint Grégoire- le-Grand, nom. 26, in-jon ; le concile de Tours du IXe siècle, de Plaisance, en 1095; celui de Poitiers, en 1100; Ives, ép. 213, et tant d'autres; dans ces monuments on ne parle jamais des curés, ni de leurs droits, on déclare la seule autorité épiscopale !...
avatar
Martial

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  gabrielle le Dim 26 Mar 2017, 7:25 am

@ Éric

La photo, je ne connais pas.

Je crois et cela devant Dieu, qu'un prêtre valide et licite envoyé pas l'Église Catholique qui souffre, comme nous, de la persécution qui déferle, si un laïc lui demande de se confesser ce prêtre peut le faire, et il y aura suppléance de l'Église.

@ Tous.

Je vous en prie ne vous déchirez pas à cause de moi, cela n'en vaut pas la peine,
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Dim 26 Mar 2017, 7:26 am

chouan a écrit:En bref Roger , vous supputez que le St Code de droit Canonique a prévu la possibilité pour un  simple prêtre ou diacre voir un frère puissent se dispenser des lois général
de la Ste Eglise Catholique sur la base du subjectivisme de tout a chacun a un moment donné et dans une situation qui regarde l'Eglise Universelle !?  ( loi divine comprise )
Or la loi divine au quelle St. Paul fait référence (Et comment seront-ils prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés? Rom. X, 15) est une loi négative …
Qui envoi le R.P Marziac curé du Diocèse d'Abidjan prêcher , confesser tout les dimanches , célébrer la messe , faire des retraite de St Ignace &.... en France dans le Diocèse de Montauban  ????

Au canon de la messe , il faut bien citer l' évêque résidentiel du Diocèse ...ou est célébrer la dite messe ...

Saint Augustin : « En dehors de l’Église catholique le vrai sacrifice ne peut être trouvé. »
Saint Léon le Grand : « Ailleurs [c’est-à-dire, en dehors de l’Église] il n’y a ni sacerdoce approuvé ni vrais sacrifices. »


Parallèlement Roger , Un simple prêtre légitime et incardiné dans un Diocèse X n'est strictement pas le juge de la nécessité  d'aucune façon que ce soit d'ailleurs  ...  :

Encore une fois Roger , les évêques tiennent la place des Apôtres , aux quels seuls a été donné le pouvoir de lier et de délier, et parce qu'eux seuls gouvernent l'Église de Dieu; il en résulte que personne ne peut licitement ni validement confesser, si, outre la prêtrise légitime, il n'a reçu la faculté de l'évêque, fût-il chanoine, curé, etc. Voyez saint Grégoire- le-Grand, nom. 26, in-jon ; le concile de Tours du IXe siècle, de Plaisance, en 1095; celui de Poitiers, en 1100; Ives, ép. 213, et tant d'autres; dans ces monuments on ne parle jamais des curés, ni de leurs droits, on déclare la seule autorité épiscopale !...
" En bref Roger , vous supputez que le St Code de droit Canonique a prévu la possibilité pour un  simple prêtre ou diacre voir un frère puissent se dispenser des lois général
de la Ste Eglise Catholique sur la base du subjectivisme de tout a chacun a un moment donné et dans une situation qui regarde l'Eglise Universelle !? "

- Je ne suppute rien, je suis même d'accord avec ce que vous dites, je me pose seulement des questions. Au reste, je vois que vous semblez en savoir bien long sur le sujet, mais cela ne fait pas nécessairement de vous une autorité en la matière. Ceci dit sans vouloir vous vexer, car tout comme moi, vous pouvez vous tromper, comme vous pouvez avoir raison évidemment. Je cherche seulement à éclaircir cette question, et seul je ne le puis, et d'ailleurs je n'ai même pas le bout de texte en question. Faudrait commencer par ça avant de vider le bain, qu'en pensez-vous ?

Je suis pleinement d'accord avec tout le reste.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Roger Boivin le Dim 26 Mar 2017, 7:51 am

gabrielle a écrit:@ Tous.

Je vous en prie ne vous déchirez pas à cause de moi, cela n'en vaut pas la peine,

T'as soulevé un bon point, Gabrielle, mais on semble l'ignorer ; alors je pousse un peu pour que l'on s'y arrête.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Dim 26 Mar 2017, 9:06 am

gabrielle a écrit:@ Tous.

Je vous en prie ne vous déchirez pas à cause de moi, cela n'en vaut pas la peine,

Il ne s'agit pas d'une bagarre de rue entre motards à Montréal-Est, mais d'expliquer un point jusqu'à ce qu'il soit bien compris par tout le monde Very Happy

Et si un jean333 qui passait par là a permis sans le faire exprès de mettre à jour quelque chose pour que cela puisse être réglé, c'est très bien.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6306
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Dim 26 Mar 2017, 9:06 am

Eric a écrit:
ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:
ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:  Aujourd'hui, qui est le Pape ?
Est-ce que la réponse SEDE VACANTE vous satisfait pleinement ?
Disons :
Sede vacante nihil innovatur
Alors ! Very Happy

Je sais:  Sede Vacante n'apporte rien de nouveau sous le soleil...

Juste un peu de récré. pour détendre l'atmosphère... Very Happy

Je suis très détendu, mais juste un peu désolé ....

C'est entendu, vous êtes très détendu. Cool

Vous êtes désolé à propos de quoi ?

De ne pas savoir qui aujourd'hui est le Pape ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32185
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Dim 26 Mar 2017, 9:51 am

Salut ma Gabrielle,

gabrielle a écrit:@ Éric

La photo, je ne connais pas.

Je crois et cela devant Dieu, qu'un prêtre valide et licite envoyé pas l'Église Catholique qui souffre, comme nous, de la persécution qui déferle, si un laïc lui demande de se confesser ce prêtre peut le faire, et il y aura suppléance de l'Église.

@ Tous.

Je vous en prie ne vous déchirez pas à cause de moi, cela n'en vaut pas la peine,

Pour la photo, je suis étonné que tu ne reconnaisses pas le visage du laïc (que tu connais pourtant depuis des années); concernant le "portant soutane", je ne le connais pas et n'ai pas d'infos le concernant mais cela soulève beaucoup de questions !  
Concernant le point que tu soulèves, je maintiens qu'il s’agit de subjectivisme et qu'il est très dangereux de passer au dessus des lois de l’Église afin d'essayer de trouver un compromis, une possibilité, qui pourrait arranger nos "affaires" ....
Pour le troisième point, comme le dit très bien Benjamin plus haut, ne t'inquiètes pas nous échangeons paisiblement sur un point important qui vous semble secondaire, voilà tout.
Chouan a donné le droit tel qu'il est, libre à vous (toi, Roger ou n'importe qui) de s'arranger avec mais pour moi c'est NON, NON, NON ....
Sans vouloir te faire insulte, ma bonne amie, ce procédé (s'arranger avec le droit et les lois de l’Église) est celui de tous les tradis et pseudos sédévacs que je connais et qui me font systématiquement passer pour un faux catholique parce que je ne rentre pas dans cette (leur) combine !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Dim 26 Mar 2017, 10:13 am

Eric a écrit:Concernant le point que tu soulèves, je maintiens qu'il s’agit de subjectivisme et qu'il est très dangereux de passer au dessus des lois de l’Église afin d'essayer de trouver un compromis, une possibilité, qui pourrait arranger nos "affaires" ....
Pour le troisième point, comme le dit très bien Benjamin plus haut, ne t'inquiètes pas nous échangeons paisiblement sur un point important qui vous semble secondaire, voilà tout.
Chouan a donné le droit tel qu'il est, libre à vous (toi, Roger ou n'importe qui) de s'arranger avec mais pour moi c'est NON, NON, NON ....
Sans vouloir te faire insulte, ma bonne amie, ce procédé (s'arranger avec le droit et les lois de l’Église) est celui de tous les tradis et pseudos sédévacs que je connais et qui me font systématiquement passer pour un faux catholique parce que je ne rentre pas dans cette (leur) combine !

C'est même plus que cela, il faut vraiment qu'elle se rende compte qu'objectivement elle recevrait du vent et non pas un sacrement, indépendamment de ce que nous pouvons dire, faire ou penser (et en plus comme nous lui avons dit ça, cela aggraverait la responsabilité dans l'acte posé).
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6306
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Rosalmonte le Dim 26 Mar 2017, 10:33 am

En ce qui concerne la photo posté par Eric, je trouve ce procédé nul et minable, étant donné qu'il n'y a que deux ou trois personnes ici qui connaissent l'intéressé, et que ça n'apporte rien de plus au débat à part de f..tre la me.de. Surtout et d'autant plus que

C'est très gênant, en fait, car il est question ici du visage d'un individu en particulier ....
Il faut y penser, mon p'tit vendéen !

Pour revenir au sujet, les citations c'est très bien, c'est très instructif, mais faudrait pas oublier ceci:

Traité de droit canonique publié sous la direction de Raoul Naz, Tome premier, p. 8, Letouzey et Ané, Editeurs - Paris a écrit:

Nous avertissons le lecteur qu'il ne trouvera pas dans ce traité, pas plus que dans aucun autre, la solution toute faite des problèmes susceptibles de se présenter dans la pratique courante. La vie n'est pas simple. Pour la régir il faut recourir à des principes divers et nombreux. Dans leur recherche et dans leur application, rien  ne peut remplacer l'effort de celui qui est appelé à statuer. Jointe à la rectitude du raisonnement, il lui faut une connaissance personnelle du droit. Un traité de droit n'est pas l'équivalent d'une table de multiplication. Sa possession ou sa consultation, si complet qu'il puisse être, ne donne pas plus l'aptitude aux fonction judiciaires ou administratives, que la consultation d'un livre de médecine ne permet d'exercer la profession médicale à quiconque n'est pas déjà médecin.


Alors en ce qui me concerne, je suis totalement dans la ligne de Gaby.

Et les citations, assorties des commentaires de Chouan, de Machin, de Truc, de Bidule, ou du Professeur Tournesol, ce ne sont que des opinions privées de laïcs. Des opinions, ni plus, ni moins.

Ceci étant dit, je réitère ma demande à Benjamin, je prépare les pop-corn et les bières, et je ma cale confortablement dans mon fauteuil en attendant.
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Dim 26 Mar 2017, 10:36 am

ROBERT. a écrit:
C'est entendu, vous êtes très détendu. Cool

Vous êtes désolé à propos de quoi ?

De ne pas savoir qui aujourd'hui est le Pape ?

Non, évidemment, Robert !
Mais plutôt de vous imaginer le cul entre deux chaises ....
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Dim 26 Mar 2017, 10:41 am

Rosalmonte a écrit:En ce qui concerne la photo posté par Eric, je trouve ce procédé nul et minable, étant donné qu'il n'y a que deux ou trois personnes ici qui connaissent l'intéressé, et que ça n'apporte rien de plus au débat à part de f..tre la me.de. Surtout et d'autant plus que

C'est très gênant, en fait, car il est question ici du visage d'un individu en particulier ....
Il faut y penser, mon p'tit vendéen !

Pour revenir au sujet, les citations c'est très bien, c'est très instructif, mais faudrait pas oublier ceci:

Traité de droit canonique publié sous la direction de Raoul Naz, Tome premier, p. 8, Letouzey et Ané, Editeurs - Paris a écrit:

Nous avertissons le lecteur qu'il ne trouvera pas dans ce traité, pas plus que dans aucun autre, la solution toute faite des problèmes susceptibles de se présenter dans la pratique courante. La vie n'est pas simple. Pour la régir il faut recourir à des principes divers et nombreux. Dans leur recherche et dans leur application, rien  ne peut remplacer l'effort de celui qui est appelé à statuer. Jointe à la rectitude du raisonnement, il lui faut une connaissance personnelle du droit. Un traité de droit n'est pas l'équivalent d'une table de multiplication. Sa possession ou sa consultation, si complet qu'il puisse être, ne donne pas plus l'aptitude aux fonction judiciaires ou administratives, que la consultation d'un livre de médecine ne permet d'exercer la profession médicale à quiconque n'est pas déjà médecin.


Alors en ce qui me concerne, je suis totalement dans la ligne de Gaby.

Et les citations, assorties des commentaires de Chouan, de Machin, de Truc, de Bidule, ou du Professeur Tournesol, ce ne sont que des opinions privées de laïcs. Des opinions, ni plus, ni moins.

Ceci étant dit, je réitère ma demande à Benjamin, je prépare les pop-corn et les bières, et je ma cale confortablement dans mon fauteuil en attendant.

Et moi qui pensais que tu étais un type intelligent et sincère ....
Je t'arrive, mon gars !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Dim 26 Mar 2017, 10:53 am

Rosalmonte a écrit:

Pour revenir au sujet, les citations c'est très bien, c'est très instructif, mais faudrait pas oublier ceci:

Traité de droit canonique publié sous la direction de Raoul Naz, Tome premier, p. 8, Letouzey et Ané, Editeurs - Paris a écrit:

Nous avertissons le lecteur qu'il ne trouvera pas dans ce traité, pas plus que dans aucun autre, la solution toute faite des problèmes susceptibles de se présenter dans la pratique courante. La vie n'est pas simple. Pour la régir il faut recourir à des principes divers et nombreux. Dans leur recherche et dans leur application, rien  ne peut remplacer l'effort de celui qui est appelé à statuer. Jointe à la rectitude du raisonnement, il lui faut une connaissance personnelle du droit. Un traité de droit n'est pas l'équivalent d'une table de multiplication. Sa possession ou sa consultation, si complet qu'il puisse être, ne donne pas plus l'aptitude aux fonction judiciaires ou administratives, que la consultation d'un livre de médecine ne permet d'exercer la profession médicale à quiconque n'est pas déjà médecin.


Mais c'est bien pour cela que chouan et d'autres vous citent des canonistes, des évêques, etc. !  

Rosalmonte a écrit:Et les citations, assorties des commentaires de Chouan, de Machin, de Truc, de Bidule, ou du Professeur Tournesol, ce ne sont que des opinions privées de laïcs. Des opinions, ni plus, ni moins.

Incroyable, le frère jumeau de "Drumont" (sur le forum de C.M.I.) qui me disait exactement la même chose !  Shocked

Et auquel j'ai répondu ceci :

Raginwvlf a écrit:
Drumont a écrit:
Raginwvlf a écrit:
Drumont a écrit:Ce n'est pas de la doctrine de l'Eglise Catholique dont je me fiche, mais de vos avis non autorisés à ce sujet, nuance ... Suspect

Les "avis", on s'en moque, on cite l'Église et les citations sont claires. Vous réduisez ces citations à des choses à interpréter par l' "avis" de celui qui les lit parce que vous voulez leur faire dire le contraire de ce qu'elles disent, parce que vous cherchez à justifier votre conduite, parce que vous voulez continuer à agir comme avant. C'est tout.

Oui mais vous comme moi n'avons sur ces questions que des avis, ne vous en déplaise.

Non, nous avons des citations, avec lesquelles vous êtes bombardé depuis l'ouverture de ce forum, et sur lesquelles il n'y a pas à avoir d' "avis". Il y a seulement à les accepter ; ou à les refuser et assumer. Vous les refusez, c'est tout.

Rolling Eyes

Rosalmonte a écrit:Ceci étant dit, je réitère ma demande à Benjamin, je prépare les pop-corn et les bières, et je ma cale confortablement dans mon fauteuil en attendant.

Je n'avais pas oublié et je pensais vous répondre, mais j'avais cru comprendre suite au message d'Eric qu'il fallait y aller doucement avec les noms de famille, parce qu'à ce que je comprends des tierces personnes qui n'ont rien demandé vont se retrouver associées au membre de leur famille qui a décidé de s'afficher en public.

Mais, puisque vous voulez, je peux éventuellement vous citer ceci :

Raginwvlf a écrit:
Drumont a écrit:zinziniens !

Mais votre Zins aussi sort de chez Lefebvre, et lui aussi se dit "abbé et diacre de l'Église catholique" alors qu'il a été chercher les titres avec lesquels il se présente chez la secte à Lefebvre !

Et lui aussi se croit investi de je ne sais quelle tâche en se présentant comme tel  ! (Quelqu'un a dit qu'il portait carrément l'étole... ne le connaissant pas du tout, je n'en sais rien)

Et lui aussi n'aura probablement jamais le courage de scier la branche sur laquelle il est assis, par exemple en flinguant à mort la secte à Lefebvre d'avant son départ, parce que cela le condamnerait aussi !

C'est votre monde toutes ces stupidités de gens qui sortent de chez Lefebvre et qui s'accrochent désespérément à leurs "titres" quels qu'ils soient, pas le mien !

Drumont a écrit:
Raginwvlf a écrit:
Drumont a écrit:zinziniens !

Mais votre Zins aussi sort de chez Lefebvre, et lui aussi se dit "abbé et diacre de l'Église catholique" alors qu'il a été chercher les titres avec lesquels il se présente chez la secte à Lefebvre !

Et lui aussi se croit investi de je ne sais quelle tâche en se présentant comme tel  ! (Quelqu'un a dit qu'il portait carrément l'étole... ne le connaissant pas du tout, je n'en sais rien)

Et lui aussi n'aura probablement jamais le courage de scier la branche sur laquelle il est assis, par exemple en flinguant à mort la secte à Lefebvre d'avant son départ, parce que cela le condamnerait aussi !

C'est votre monde toutes ces stupidités de gens qui sortent de chez Lefebvre et qui s'accrochent désespérément à leurs "titres" quels qu'ils soient, pas le mien !

Ah non pas du tout. Les zins-zinistes c'est vous ! Moi surement pas, je le méprise souverainement. Et c'est réciproque d'ailleurs !!

C'est un hypocrite de se revendiquer diacre, et c'est un hypocrite de communier en secret chez l'abbé Egregy. Mais cela n'a pas l'air de vous gener puisque vous partager ses positions sur la juridiction.

Raginwvlf a écrit:
Drumont a écrit:Mais cela n'a pas l'air de vous gener puisque vous partager ses positions sur la juridiction.

Mais je ne sais même pas quelle est sa "position" (comme vous dites) sur la juridiction ! Et comme Monsieur se prétend "abbé et diacre de l'Église catholique", je doute qu'il en soit au même point que moi sur quoi que ce soit ! Et quand bien même Zins serait d'accord pour dire que le ciel est bleu, si je dis que le ciel est bleu aussi cela ne fera pas de moi un sympathisant de Zins !

Par contre vous avez le point commun avec lui de faire partie de toute cette tradouille qui s'accroche désespérément à des "titres" sortis de sectes ou à des "sacrements" distribués par des sectes, bref à tout ce décorum costumé qui imite l'Église hors de l'Église et qui ne pourra finir que balayé par Dieu ! C'est votre monde de trouillards accrochés aux apparences et aux déguisements !

Drumont a écrit:l'abbé Egregy

Vous voyez ! Vous dites l'abbé Egregyi ! Alors que, comme Zins :

Sodalitium n° 55, Novembre 2003, p.47 a écrit:
(...)
Ce n’est qu’à la suite de cette déclaration publique que le Père Barbara (Forts dans la Foi n° 1, nouvelle série, premier trimestre 1980) et les autres sédévacantistes se dissocièrent publiquement de Mgr Lefebvre. Il s’ensuivit expulsions ou sorties de la Fraternité de prêtres qui adhéraient à la thèse du Père Guérard ou du Père Barbara: Lucien et Seuillot en 1979 (thèse de Cassiciacum), Guépin et Belmont en 1980 (thèse de Cassiciacum), Barthe en 1980 (sédévacantisme), Egrégyi en 1981 (sédévacantisme), 12 prêtres américains en 1983, quatre italiens en 1985 (Cassiciacum), 2 sud-américains, avec 21 séminaristes, en 1989, etc.


http://deojuvante.forumactif.org/t143-le-magnifique-combat-de-l-abbe-guepin#2067

C'est VOTRE foire, tout cela ! Je n'ai jamais fait partie de tout ce monde pourri, je n'ai jamais rencontré le moindre tradouille de toute ma vie !

(je ne mets pas de liens directs vers les messages sur le forum de C.M.I. parce que je crois que l'adresse est bannie ici  Laughing )

Alors, ça va ? Vous ne vous êtes pas étouffé avec votre pop-corn ?

Au passage, bien le ragot de Drumont sur Zins qui irait "communier" chez Egregyi ? Rolling Eyes
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6306
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  ROBERT. le Dim 26 Mar 2017, 11:03 am

.
Ça doit être très inconfortable et surtout... intenable.  bounce

Comment font ceux qui tiennent cette "position" depuis des années ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32185
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Rosalmonte le Dim 26 Mar 2017, 11:07 am

j'avais cru comprendre suite au message d'Eric qu'il fallait y aller doucement avec les noms de famille

Il faut y aller aussi doucement avec les photos dans ce cas.

Alors, ça va ?

Non, ça va pas.

Je répète, il n'y a personne qui ait dézingué autant la Frate que Zins, qui leur a mis le pif dans leur vomi aussi clairement et indubitablement, et jamais personne (du moins en langue française) ne l'a réfuté. Cf son catalogue des délires frateux. C'est quand même une somme.

Donc à part être passé à la frat, s'en être fait virer pour avoir défendu la doctrine, la dénoncer comme une secte acatholique, qu'est-ce qu'il aurait dû faire de plus ? Y balancer une bombe à neutrons ?

Au passage, bien le ragot de Drumont sur Zins qui irait "communier" chez Egregyi ?

Ben... les ragots, c'est des ragots... rien de plus.

Quant à ce que disent Drummont, Raginvwlf, et autres, franchement, je me la taille en biseau. Je sais même pas qui sont ces gus...
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Dim 26 Mar 2017, 11:30 am

Rosalmonte a écrit:En ce qui concerne la photo posté par Eric, je trouve ce procédé nul et minable, étant donné qu'il n'y a que deux ou trois personnes ici qui connaissent l'intéressé, et que ça n'apporte rien de plus au débat à part de f..tre la me.de. Surtout et d'autant plus que

C'est très gênant, en fait, car il est question ici du visage d'un individu en particulier ....
Il faut y penser, mon p'tit vendéen !
Allons-y, mon gars, et point par point !
Donc, contrairement à Gabrielle, tu reconnais le type sur la photo.
Très bien, étrange mais très bien ....
Toi, ce qui t’embête c'est juste que je donne cette photo sur ce forum.
Or, mon p'tit suisse, cette photo est dans le domaine public et je peux le démontrer !
Tu te moques, par contre, de savoir qui est le copain en soutane à côté du type en question que tu connais comme moi ....
Et là, le nul et minable c'est bien toi !!!
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Martial le Dim 26 Mar 2017, 11:43 am

Rosalmonte a écrit:En ce qui concerne la photo posté par Eric, je trouve ce procédé nul et minable, étant donné qu'il n'y a que deux ou trois personnes ici qui connaissent l'intéressé, et que ça n'apporte rien de plus au débat à part de f..tre la me.de. Surtout et d'autant plus que

C'est très gênant, en fait, car il est question ici du visage d'un individu en particulier ....
Il faut y penser, mon p'tit vendéen !

Pour revenir au sujet, les citations c'est très bien, c'est très instructif, mais faudrait pas oublier ceci:

Traité de droit canonique publié sous la direction de Raoul Naz, Tome premier, p. 8, Letouzey et Ané, Editeurs - Paris a écrit:

Nous avertissons le lecteur qu'il ne trouvera pas dans ce traité, pas plus que dans aucun autre, la solution toute faite des problèmes susceptibles de se présenter dans la pratique courante. La vie n'est pas simple. Pour la régir il faut recourir à des principes divers et nombreux. Dans leur recherche et dans leur application, rien  ne peut remplacer l'effort de celui qui est appelé à statuer. Jointe à la rectitude du raisonnement, il lui faut une connaissance personnelle du droit. Un traité de droit n'est pas l'équivalent d'une table de multiplication. Sa possession ou sa consultation, si complet qu'il puisse être, ne donne pas plus l'aptitude aux fonction judiciaires ou administratives, que la consultation d'un livre de médecine ne permet d'exercer la profession médicale à quiconque n'est pas déjà médecin.


Alors en ce qui me concerne, je suis totalement dans la ligne de Gaby.

Et les citations, assorties des commentaires de Chouan, de Machin, de Truc, de Bidule, ou du Professeur Tournesol, ce ne sont que des opinions privées de laïcs. Des opinions, ni plus, ni moins.

Ceci étant dit, je réitère ma demande à Benjamin, je prépare les pop-corn et les bières, et je ma cale confortablement dans mon fauteuil en attendant.


Traité de droit canonique publié sous la direction de Raoul Naz, Tome premier, p. 8, Letouzey et Ané, Editeurs - Paris"]

Nous avertissons le lecteur qu'il ne trouvera pas dans ce traité, pas plus que dans aucun autre, la solution toute faite des problèmes susceptibles de se présenter dans la pratique courante. La vie n'est pas simple. Pour la régir il faut recourir à des principes divers et nombreux. Dans leur recherche et dans leur application, rien  ne peut remplacer l'effort de celui qui est appelé à statuer. Jointe à la rectitude du raisonnement, il lui faut une connaissance personnelle du droit. Un traité de droit n'est pas l'équivalent d'une table de multiplication. Sa possession ou sa consultation, si complet qu'il puisse être, ne donne pas plus l'aptitude aux fonction judiciaires ou administratives, que la consultation d'un livre de médecine ne permet d'exercer la profession médicale à quiconque n'est pas déjà médecin.

Et d'après vous ?  qui est appeler a statuer ????

Monsieur Zins ? ou Monsieur Belmont &c....  

il me semble que c'est uniquement l'autorité légitime non ?


ORIGINE DE LA JURIDICTION ÉPISCOPALE II - Page 395- R. P. H Montrouzier s.j., Origine de la juridiction épiscopale, dans Revue des sciences ecclésiastiques, 1871  

Admettez en effet que la juridiction épiscopale dérive du Pape, n'esl-il pas évident que le Pape ne la communique et ne peut la communiquer que pour les seules affaires d'intérêt particulier,
in partem sollicitudinis, nullement pour les causes majeures et qui touchent aux intérêts généraux de l'Eglise? Qui donc a jamais imaginé que dans la communication de l'autorité épiscopale se
trouvait comprise la faculté de créer ou d'abolir des empêchements dirimants du mariage, de béatifier ou canoniser des saints, de dispenser des vœux solennels, etc. ? Bien plus, il est sûr que
dans le concept de la juridiction épiscopale ne se rencontre point le pouvoir intrinsèque de dispenser des lois générales de l'Eglise.
Un pareil pouvoir inhérent à l'Episcopat serait la négation de la monarchie Pontificale. C'est la réflexion de Benoît XIV.

« Etiam seclusa superioris prohibilione, nequit inferior legeni ab eodem superiore lalani aut abrogare aut relaxare. Superior quippe statira ac aliquid persuam legein praescribit aut prohibet, illud subtrahit ab ordinaria potestale inferioris, cui propterea non licet falcem ineam immittere, nisi velit suam voluntatem anleponere voluntati superioris per legem manifesta tae... Prœterea,
si integrum esset Episcopo legcm relaxare a Concilie gencrali aut à Summo Pontifice latam, tota everleretur Ecclcsise disciplina, caput subjiceretur membris, acproinde jàm actuni esset de


que peut représenter Mr Zins & Mr Belmont ou meme un simple pretre ou diacre voir frère légitime d'un Diocèse X ou Y !... Rien de chez rien !..


SS GREGORIUS XVI  Mirari Vos LETTRE ENCYCLIQUE DE N. S. P. LE PAPE GRÉGOIRE XVI     Arrow

À tous les Patriarches, Primats, Archevêques et Évêques VÉNÉRABLES FRÈRES

Mais que les auteurs de semblables manœuvres sachent et retiennent qu’au seul Pontife Romain, d’après le témoignage de saint Léon « a été confié la dispensation des Canons », que lui seul, et non pas un simple particulier, a le pouvoir de prononcer « sur les règles sanctionnées par les Pères », et qu’ainsi, comme le dit saint Gélase, « c’est à lui de balancer entre eux les divers décrets des Canons, et de limiter les ordonnances de ses prédécesseurs, de manière à relâcher quelque chose de leur rigueur et à les modifier après mûr examen, selon que le demande la nécessité des temps, pour les nouveaux besoins des églises » (S. Gelasius PP. in Ep. ad Episcop. Lucaniæ).


Dernière édition par chouan le Dim 26 Mar 2017, 11:59 am, édité 1 fois
avatar
Martial

Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 02/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Eric le Dim 26 Mar 2017, 11:45 am

ROBERT. a écrit:.
Ça doit être très inconfortable et surtout... intenable.  bounce

Comment font ceux qui tiennent cette "position" depuis des années ?
Robert,
Je sais que tu as de l'humour.
C'est pourquoi je pense que tu peux comprendre que le temps ne fait rien à l'affaire !

https://www.youtube.com/watch?v=i3FTzRoHLgA

Pour moi pareil, hein !!!!.... Smile
avatar
Eric

Nombre de messages : 3140
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de jean333.

Message  Benjamin le Dim 26 Mar 2017, 12:02 pm

Eric a écrit:Et moi qui pensais que tu étais un type intelligent et sincère ....

Laughing

Effectivement :

Benjamin a écrit:Incroyable, le frère jumeau de "Drumont" (sur le forum de C.M.I.) qui me disait exactement la même chose !  Shocked

Et auquel j'ai répondu ceci :

Raginwvlf a écrit:(...)


Rosalmonte a écrit:Quant à ce que disent Drummont, Raginvwlf, et autres, franchement, je me la taille en biseau. Je sais même pas qui sont ces gus...

Rolling Eyes

( Je précise que j'avais voulu m'inscrire sur le forum de C.M.I. en tant que Benjamin mais j'ai eu un message d'erreur disant que c'était soi-disant déjà pris Rolling Eyes Donc j'ai dû trouver autre chose )

Rosalmonte a écrit:Je répète, il n'y a personne qui ait dézingué autant la Frate que Zins, qui leur a mis le pif dans leur vomi aussi clairement et indubitablement, et jamais personne (du moins en langue française) ne l'a réfuté. Cf son catalogue des délires frateux. C'est quand même une somme.

Donc à part être passé à la frat, s'en être fait virer pour avoir défendu la doctrine, la dénoncer comme une secte acatholique, qu'est-ce qu'il aurait dû faire de plus ? Y balancer une bombe à neutrons ?

Rolling Eyes

Je répète :

Raginwvlf a écrit:
Drumont a écrit:zinziniens !

Mais votre Zins aussi sort de chez Lefebvre, et lui aussi se dit "abbé et diacre de l'Église catholique" alors qu'il a été chercher les titres avec lesquels il se présente chez la secte à Lefebvre !

Et lui aussi se croit investi de je ne sais quelle tâche en se présentant comme tel  ! (Quelqu'un a dit qu'il portait carrément l'étole... ne le connaissant pas du tout, je n'en sais rien)

Et lui aussi n'aura probablement jamais le courage de scier la branche sur laquelle il est assis, par exemple en flinguant à mort la secte à Lefebvre d'avant son départ, parce que cela le condamnerait aussi !

C'est votre monde toutes ces stupidités de gens qui sortent de chez Lefebvre et qui s'accrochent désespérément à leurs "titres" quels qu'ils soient, pas le mien !

Votre Zins se "démène" ? Oui, comme ces "nationalistes Français" venus d'autres continents qui adhèrent à des mouvements "nationalistes" en France et qui y deviennent militants très actifs pour tenter de faire oublier le fait que c'est un Giscard ou un Chirac qui leur a donné des papiers les déclarant Français au même titre que n'importe quel quidam de nos jours !

Comme ils sentent bien qu'il y a un problème, comme eux non plus ne veulent pas partir ou se sentir rejetés, et comme ils ne voudront jamais faire autrement que se revendiquer "Français", alors ils deviennent "militants nationalistes Français", parce qu'ils espèrent qu'en faisant cela ils vont se faire accepter ! Rolling Eyes

Sauf que Zins ce n'est pas une histoire de "carte d'identité française" trouvée chez la République de Giscard, mais de titre d' "abbé et diacre de l'Église catholique" trouvé chez la secte de Lefebvre !

Lui non plus ne veut pas en démordre ! Alors il pondra des textes, beaucoup de textes, autant qu'il en faudra, mais tout plutôt que reculer sur cela, parce que, pour reprendre une anecdote de je ne sais plus qui d'autre rapportée en public par un certain Gérard ( Laughing ), "qu'est-ce que j'irais faire, sinon ? déposer ma soutane et aller vendre des patates ?" clown

"Touche pas à mon pote abbé-diacre !" Rolling Eyes

"Tout le monde il est abbé-diacre de l'Église Catholique ? Mais oui tout le monde il est abbé-diacre de l'Église Catholique !" Rolling Eyes
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6306
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum