Les racine de la liberté religieuse selon Joseph Ratzinger, alias "Benoit XVI"

Aller en bas

Les racine de la liberté religieuse selon Joseph Ratzinger, alias "Benoit XVI"

Message  Roger Boivin le Mer 25 Jan 2017, 9:35 am

ROBERT. a écrit:
gabrielle a écrit:Joseph Ratzinger indique la source à laquelle Dh allait boire.

"le problème des années soixante était d'acquérir les meilleures valeurs exprimées de deux siècles de culture "libérale". Ce sont en fait des valeurs qui, même si elles sont nées en dehors de l'Église, peuvent trouver leur place - épurées et corrigées - dans sa vision du monde. C'est ce qui a été fait".

(Cardinal Joseph Ratzinger, "Pourquoi la foi est en crise", entretien avec Vittorio Messori, mensuel "Jésus", novembre 1984, p. 72)

Continuité dites-vous?

Joseph Ratzinger vient nous dire enfin où se trouvent les racines de sa liberté religieuse:  EN DEHORS DE L'ÉGLISE !

Ratzinger est donc en continuité avec tous ceux qui sont EN DEHORS de l'Église: hérétiques, schismatiques, animistes, etc...



http://messe.forumactif.org/t3579p15-pour-analyse-le-testament-de-l-abbe-belmont#71062[/quote]
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11220
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racine de la liberté religieuse selon Joseph Ratzinger, alias "Benoit XVI"

Message  Roger Boivin le Mer 25 Jan 2017, 9:45 am

Pie IX, pape :

ENCYCLIQUE
" QUANTA CURA."

A TOUS NOS VÉNÉRABLES FRÈRES LES PATRIARCHES, LES
PRIMATS, LES ARCHEVÊQUES ET ÉVÊQUES EN GRÂCE ET
EN COMMUNION AVEC LE SIÈGE APOSTOLIQUE.

PIE IX, PAPE.

VÉNÉRABLES FRÈRES,
SALUT ET BÉNÉDICTION APOSTOLIQUE.

[..]

En effet, vous ne l'ignorez pas, Vénérables Frères, il ne manque pas aujourd'hui d'hommes qui, appliquant à la société civile l'impie et absurde principe du Naturalisme, comme ils l'appellent, osent enseigner que « la perfection des gouvernements et le progrès civil exigent que la société humaine soit constituée et gouvernée, sans plus tenir compte de la religion que si elle n'existait pas, ou du moins sans faire aucune différence entre la vraie religion et les fausses. »

De plus, contrairement à la doctrine de l'Ecriture, de l'Eglise et des saints Pères, ils ne craignent pas d'affirmer que « le meilleur gou vernement est celui où l'on ne reconnaît pas au pouvoir l'obligation de réprimer par des peines légales, les profanateurs de la religion catholique, si ce n'est lorsque la tranquillité publique le demande. » Parlant de cette idée absolument fausse du gouvernement social, ils n'hésitent pas à favoriser cette opinion erronée, fatale à l'Eglise catholique et au salut des âmes, et que Notre prédécesseur d'heureuse mémoire, Grégoire XVI, qualifiait de délire, que « la liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme, qui doit être proclamé par la loi et assuré dans tout État bien constitué; et que les citoyens ont droit à la pleine liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions, quelles qu'elles soient, par la parole, par l'impression ou autrement, sans que l'autorité ecclésiastique ou civile puisse la limiter. »

Or, en soutenant ces affirmations téméraires, ils ne pensent ni ne considèrent qu'ils prêchent la liberté de la perdition, et que, s'il est toujours permis aux opinions humaines de toul contester, il ne manquera jamais d'hommes qui oseront résister à la Vérité et mettre leur confiance dans le verbiage de la sagesse humaine, vanité très-nuisible que la foi et la sagesse chrétiennes doivent soigneusement éviter, selon l'enseignement de Notre-Seigneur Jésus-Christ lui-même.
Source, Quanta cura. S.S le Pape Pie IX - PAGES 7-8-9 : http://books.google.ca/books?id=Q1DG0Xn_7OcC&printsec=frontcover&dq=quanta+cura&hl=fr&sa=X&ei=7BsBU7mDO8f4yAHNu4DgBw&redir_esc=y#v=onepage&q=quanta%20cura&f=false



ou, sur open library, là : https://archive.org/stream/lencycliquequant00mont#page/4/mode/2up

( J'ai séparé en petits paragraphes pour faciliter la lecture. Note de Roger.)


Doctrine de Paul VI (ci-dessous) contraire à ce qu'a enseigné le pape PIE IX (ci-dessus) dans Quanta cura :

Paul VI, anti-pape :

PAUL, ÉVÊQUE,
SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU,
AVEC LES PÈRES DU SAINT CONCILE,
POUR QUE LE SOUVENIR S'EN MAINTIENNE À JAMAIS.

DÉCLARATION SUR LA LIBERTÉ RELIGIEUSE
DIGNITATIS HUMANAE

[..]

CHAPITRE PREMIER :
Doctrine générale sur la liberté religieuse

2. Objet et fondement de la liberté religieuse

Ce Concile du Vatican déclare que la personne humaine a droit à la liberté religieuse. Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être exempts de toute contrainte de la part tant des individus que des groupes sociaux et de quelque pouvoir humain que ce soit, de telle sorte qu’en matière religieuse nul ne soit forcé d’agir contre sa conscience ni empêché d’agir, dans de justes limites, selon sa conscience, en privé comme en public, seul ou associé à d’autres. Il déclare, en outre, que le droit à la liberté religieuse a son fondement réel dans la dignité même de la personne humaine telle que l’ont fait connaître la Parole de Dieu et la raison elle-même [2]. Ce droit de la personne humaine à la liberté religieuse dans l’ordre juridique de la société doit être reconnu de telle manière qu’il constitue un droit civil.


http://messe.forumactif.org/t5886-liberte-religieuse-le-pape-pie-ix-quanta-cura-contre-l-anti-pape-paul-vi-dignitatis-humanae#109373
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11220
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum