La duplicité cauteleuse des jansénistes… (Rorhbacher, continué par J. Chantrel jusqu’en 1866)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La duplicité cauteleuse des jansénistes… (Rorhbacher, continué par J. Chantrel jusqu’en 1866)

Message  ROBERT. le Jeu 22 Déc 2016, 10:37 am

Rorhbacher, continué par J. Chantrel jusqu’en 1866, a écrit:
…saint Augustin disait: "Rome a parlé, la cause est finie; puisse aussi finir l'erreur !"  Les jansénistes se prétendaient disciples de saint Augustin; ils se montrèrent disciples, non pas précisément de l'Augustin d'Hippone, mais de l'Augustin flamand d'Ypres.

Au public ils disaient tout haut: "Rome a parlé, la cause est finie;" entre eux, dans leur correspondance, ils disaient tout bas: "Rome a parlé, la cause n'est pas finie." Les pélagiens étaient loin d'avoir, au même degré que les jansénistes, la finesse, la duplicité cauteleuse de leur père commun, le vieux serpent.


.
http://messe.forumactif.org/t7490p25-les-dogmes-de-jansenius#134254
.

La duplicité cauteleuse des jansénistes...  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31694
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum