QUAND SAINT JEAN CHRYSOSTÔME S’ADRESSE AUX GENS ÂGÉS, EN GÉNÉRAL…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

QUAND SAINT JEAN CHRYSOSTÔME S’ADRESSE AUX GENS ÂGÉS, EN GÉNÉRAL…

Message  ROBERT. le Mar 29 Nov 2016, 12:06 pm

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux IV, 11-16 a écrit:

(Lire: I Corinthiens IX, 24-27)  
.
http://messe.forumactif.org/t5986p525-commentaires-de-i-corinthiens-par-saint-jean-chrysostome#116181
 

Voici le moment de vous montrer jeune et vigoureux, comme si vous étiez dans la fleur de l'âge. Les athlètes qui disputent le prix de la course, quand la vieillesse chenue vient à les glacer, ne sont plus agiles, mais leur vigueur à eux n'est autre chose qu'une vigueur physique. Mais vous, pourquoi ralentir votre course ?

Ce qu'il faut ici, c'est la vigueur de l'âme, la vigueur d'une âme toujours éveillée. Or c'est dans la vieillesse que l'âme se fortifie; c'est alors qu'elle a le plus de vigueur; c'est alors qu'elle s'élance. Le corps a beau être fort et robuste; tant qu'il est en proie aux fièvres, aux assauts fréquents et successifs de la maladie, les maladies minent ses forces; mais il les recouvre, quand il est délivré des maladies qui l'assiègent. Il en est de même de l'âme. Tant que dure la jeunesse, elle a la fièvre, elle est en proie à l'amour de la gloire et des plaisirs et à une foule d'autres affections. Mais la vieillesse, en arrivant…

.


Dernière édition par ROBERT. le Mer 30 Nov 2016, 2:16 pm, édité 1 fois

ROBERT.

Nombre de messages : 29749
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND SAINT JEAN CHRYSOSTÔME S’ADRESSE AUX GENS ÂGÉS, EN GÉNÉRAL…

Message  ROBERT. le Mer 30 Nov 2016, 10:36 am

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux IV, 11-16 a écrit:
Mais la vieillesse, en arrivant, chasse tous ces penchants matériels; ses remèdes pour nous en guérir, sont le temps et la philosophie. En détendant les ressorts de la matière, la vieillesse ne permet pas à l'âme de s'en servir; quand même elle le voudrait; mais, comme si elle domptait ses ennemis de tout genre, elle l'élève à des hauteurs que le tumulte des passions ne peut atteindre, elle lui donne un calme profond et lui inspire surtout une terreur salutaire. Mieux que personne en effet les vieillards…

À suivre…

ROBERT.

Nombre de messages : 29749
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND SAINT JEAN CHRYSOSTÔME S’ADRESSE AUX GENS ÂGÉS, EN GÉNÉRAL…

Message  ROBERT. Hier à 11:52 am

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux IV, 11-16 a écrit:

Mieux que personne en effet les vieillards savent qu'ils doivent mourir et qu'ils sont tout près de la mort. Lors donc que les passions et que les désirs mondains s'éloignent, quand on attend à chaque instant l'heure du jugement, quand cette attente triomphe de notre obstination et de notre désobéissance, comment l'âme, pour peu qu'elle soit bien disposée, ne deviendrait-elle pas plus attentive ? Mais quoi ? Me direz-vous, ne trouve-t-on pas des vieillards plus corrompus que des jeunes gens ?


Vous considérez ici le vice à ses dernières limites. Ne voyons-nous pas aussi des fous furieux qui d'eux-mêmes vont se jeter dans un précipice ? Quand donc un vieillard a les maladies de la jeunesse, c'est un grand mal: un vieillard de cette espèce ne peut pas donner son âge pour excuse; il ne peut pas dire: "Ne vous souvenez plus des fautes et de l'étourderie de ma jeunesse". (Psaume XXIV, 1) Car celui qui, dans sa vieillesse, ne change pas…

.
à suivre…
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29749
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: QUAND SAINT JEAN CHRYSOSTÔME S’ADRESSE AUX GENS ÂGÉS, EN GÉNÉRAL…

Message  ROBERT. Aujourd'hui à 9:12 am

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux IV, 11-16 a écrit:

Car celui qui, dans sa vieillesse, ne change pas, montre que les fautes de sa jeunesse viennent, non de l'ignorance, non de l'inexpérience, non l'âge, mais d'un défaut de cœur. Pour avoir le droit de dire: "Ne vous souvenez plus des fautes de ma jeunesse et de mon inexpérience", il faut se conduire comme un vieillard doit le faire, il faut que la vieillesse nous change: Mais si, dans notre vieillesse, notre conduite est toujours aussi honteuse, aussi déshonorante, méritons-nous le nom de vieillards, alors que nous ne respectons pas notre âge ? Lorsqu'on dit: "Ne vous souvenez pas des fautes de ma jeunesse et de mon étourderie", on parle en vieillard honnête. Ne perdez donc point l'occasion que vous offre votre vieillesse…  

.
à suivre…
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29749
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum