Bonheur réservé aux élus dans le royaume des cieux. (Saint Jean Chrysostôme, Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonheur réservé aux élus dans le royaume des cieux. (Saint Jean Chrysostôme, Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10)

Message  ROBERT. le Lun 21 Nov 2016, 3:04 pm

Saint Jean Chrysostôme, in Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10 a écrit:

En fait de crainte, il n'y a là que la crainte de Dieu, crainte pleine de charmes. On n'entendra point en ce lieu retentir ces parole : "Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front". il n'y a là ni épines, ni ronces. Là, on n'entend pas répéter: "Tu enfanteras dans la douleur. Tu te tourneras vers ton époux et il sera ton maître". (Genèse III, 19; Genèse XVIII, 16) Là, tout respire la paix, la joie, la gaieté, le plaisir, la bonté, la douceur, l'équité, la charité. Il n'y a là ni rivalité, ni jalousie, ni maladie, ni mort corporelle, ni mort spirituelle, ni ténèbres, ni nuit;  partout le jour, partout la lumière, partout le repos. Là, point de fatigues, point de dégoût, là toujours un bonheur nouveau en perspective. Voulez-vous que je vous trace ici l'image du sort réservé aux élus, en ce lieu ? C'est impossible; mais je m'efforcerai de vous en offrir une ombre…
.
à suivre…
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur réservé aux élus dans le royaume des cieux. (Saint Jean Chrysostôme, Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10)

Message  ROBERT. le Mar 22 Nov 2016, 11:35 am

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux III, 7― Hébreux IV, 10) a écrit:

 …je m'efforcerai de vous en offrir une ombre. Levons les yeux au ciel, quand il n'y a pas de nuages à l'horizon, quand le ciel nous montre sa coupole azurée; puis, après avoir longtemps contemplé dans l’immobilité de l'extase ce ravissant spectacle, considérons le sol que nous aurons sous nos pieds, sol aussi supérieur à notre sol, que l'or est supérieur à la boue; puis élevons encore nos yeux vers le pavillon qui s'étend au-dessus de nos têtes. Contemplons là-haut les anges, les archanges, la foule innombrable des puissances immatérielles, le palais même de Dieu, le trône du Père. Mais ici, je le répète, la parole est impuissante à tout décrire, à tout peindre. Il faudrait ici l'expérience et la connaissance qui en est le fruit.


Vous figurez-vous, dites-moi, l'existence d'Adam, au milieu du Paradis ? Entre cette existence et la nôtre, il y a la distance du ciel à la terre. Mais cherchons une autre comparaison. Que l'empereur aujourd'hui régnant ait le bonheur de soumettre à son sceptre l'univers entier, qu'il soit affranchi des maux de la guerre et des soucis, qu'il soit entouré d'honneurs, qu'il passe sa vie dans les délices, qu'il ait une foule de satellites, que l’or afflue vers lui de tous côtés, qu'il commande l'admiration, quel sera, selon vous, la joie de ce souverain qui verra la guerre disparaître de la surfacé du globe ? Voilà ce qui aura lieu alors. Mais nous ne sommes pas encore parvenus à donner une idée exacte du bonheur céleste; il faut chercher une autre image….

.
À suivre…
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur réservé aux élus dans le royaume des cieux. (Saint Jean Chrysostôme, Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10)

Message  ROBERT. le Mer 23 Nov 2016, 1:00 pm

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10 a écrit:

…il faut chercher une autre image.  Figurez-vous donc un fils d'empereur qui, après avoir été enfermé dans le sein de sa mère, après être resté dans un état complet d'insensibilité, parait tout à coup à la lumière, monte sur le trône impérial et se trouve en état de goûter non successivement, mais tout à coup et à la fois toutes les joies du rang suprême: tel sera l'élu de Dieu. Il sera encore comme un captif qui, après avoir été chargé de fer, après avoir été en proie à d'innombrables souffrances, se verrait tout à coup transporté dans un palais. Mais non: cette image n'est pas encore fidèle.


Ce bonheur, quoique ce soit un bonheur de roi, celui qui le possède le goûtera avec délices deux ou trois jours; avec le temps, il y trouvera encore du plaisir; mais ce plaisir sera moins vif, car ici-bas le sentiment de la félicité, quelle qu'elle soit, s'émousse par l'habitude, là-haut ce sentiment, loin de diminuer, ne fait que croître. Réfléchissez en effet au bonheur de l’âme parvenue à ce séjour où elle a devant elle une félicité sans fin, une félicité immuable et toujours croissante, une immortalité qui ne connaît ni les chagrins, ni les périls, une immortalité pleine de joies spirituelles et de délices innombrables.  Quand nous voyons dans la plaine les tentes des soldats…

.
À suivre…
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur réservé aux élus dans le royaume des cieux. (Saint Jean Chrysostôme, Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10)

Message  ROBERT. le Jeu 24 Nov 2016, 1:36 pm

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux III, 7 ― IV, 10 a écrit:

…Quand nous voyons dans la plaine les tentes des soldats formées de riches tapisseries, quand nous voyons briller les lances, les casques et les boucliers, nous voilà tout ébahis et immobiles d'étonnement; quand nous voyons le roi traverser le camp avec son armure d'or, et pousser son cheval avec ardeur, rien ne manque à notre admiration.


Qu'éprouverons-nous donc, je vous le demande, quand nous verrons les tabernacles des saints dressés pour toujours dans le ciel ? "Ils vous recevront", dit l'Évangile, "dans leurs tabernacles éternels" [Luc XVI, 9]. Que direz-vous, quand vous verrez tous ces saints plus resplendissants que les rayons du soleil, et environnés non pas de l'éclat du bronze ou du fer, mais de cette gloire dont l'œil de l'homme ne peut supporter les lueurs ? Je parle ici des saints, c'est-à-dire des hommes. Mais que direz-vous à l'aspect…

.
à suivre...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur réservé aux élus dans le royaume des cieux. (Saint Jean Chrysostôme, Hébreux III, 7 ― Hébreux IV, 10)

Message  ROBERT. le Ven 25 Nov 2016, 11:04 am

Saint Jean Chrysostôme in Hébreux III, 7 ― IV, 10 a écrit:

Mais que direz-vous à l'aspect de ces milliers d'anges, d'archanges, de chérubins, de séraphins, de trônes, de dominations de principautés, de puissances, dont la beauté surpasse l'imagination ? Mais quand cesserai-je d'énumérer des merveilles que l'on ne peut comprendre ? "Jamais l'œil n'a vu, jamais l'oreille n'a entendu, jamais l'esprit n'a pénétré ce que Dieu prépare à ceux qui l'aiment". (I Corinthiens 11; 9)

Qu'ils sont donc malheureux ceux qui n'obtiennent pas ce bonheur ! Qu'ils sont heureux ceux qui l'obtiennent ! Soyons donc du nombre des heureux, pour acquérir la félicité éternelle en Jésus-Christ Notre-Seigneur, auquel conjointement avec le Père et le Saint-Esprit, gloire, honneur et puissance, maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

.


ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum