Rossée magistrale aux sans-culottes et aux conciliaires de V2 ! (Chanoine André de Beauregard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rossée magistrale aux sans-culottes et aux conciliaires de V2 ! (Chanoine André de Beauregard)

Message  ROBERT. le Ven 04 Nov 2016, 10:45 am

M. le Chanoine ANDRÉ DE BEAUREGARD, vicaire général de Luçon a écrit:

"Si on appelle coalition, écrivait-il, le développement des principes de la foi, un ferme attachement à l'autorité de l'Église et à son légitime pasteur, elle existe, cette coalition, entre Monsieur de Mercy et la grande majorité de son clergé ; ils ne s'en défendront pas. Mais ce n'est pas à l'époque de la prestation de serment qu'elle a pris naissance; ce n'est pas dans le territoire du département de la Vendée qu'elle est circonscrite; elle s'étend à tous les légitimes pasteurs, à tous les fidèles enfants de l'Église catholique.


"Ce concert d'attachement à l'enseignement, à la juridiction de l'Église et à ses légitimes pasteurs, fondé sur l'autorité de l'Écriture, sur la foi de tous les siècles, sur la nature même de la juridiction spirituelle, nous ne pouvons nous dispenser de le dire, serait-il un plan d'opposition à la loi ? Est-ce un plan d'opposition de ne point reconnaître pour pasteurs de l'Église des ministres que l'Église n'a pas institués ? Mais c'est un point essentiel qui tient au dogme de la foi, que tout pasteur institué par la seule puissance civile et sans les formes canoniques n'a dans l'Église aucun pouvoir légitime, que ceux qui méconnaissent l'autorité de l'Église ou de ses légitimes pasteurs se rendent coupables de schisme; que ceux qui occupent leurs places sont des usurpateurs que l'Église désavoue, que les fidèles doivent méconnaître et qu'il faut éviter.


"Il est bien démontré, par le rapport de Messieurs les commissaires, que les habitants du département de la Vendée conservent pour leurs anciens pasteurs un attachement presque unanime; qu'ils ne sont pas moins éloignés de reconnaître ceux que la nouvelle Constitution leur présente. Mais est-ce un crime aux yeux de la loi, qui accorde la liberté des opinions et du culte ? Quoi ! Ne point changer de foi avec les événements, croire aujourd'hui ce qu'on croyait  hier; ne point admettre une Église différente de celle que 18 siècles ont admise, ce serait ce qu'on appelle un système d'opposition aux décrets ?
Et cette liberté n'est refusée qu'aux catholiques romains, ou, s'ils en font usage, elle est dénoncée comme l'effet d'un complot criminel, le résultat de la politique intéressée de prêtres égarés et factieux !


"Ah ! Sans doute, ils avaient un puissant intérêt, ces généreux pontifes lorsque, sourds aux cris des tribuns, et à la fureur d'un peuple qui fait entendre ses menaces autour de l'assemblée, ils ont refusé le serment au péril de leur vie, avec une fermeté, une unanimité qui a fait naître, dans les cœurs aigris par la haine, le sentiment de l'admiration !


"Mais quel intérêt supérieur à celui de la foi a pu soutenir le courage de ces dignes successeurs des apôtres, qui nous rappellent, dans ce siècle irréligieux, les plus beaux temps de l'Église, et relèvent, par leur constance, la gloire de l'épiscopat dépouillé ?


"Est-ce un autre intérêt qui a déterminé ces vénérables curés à renoncer à tout, plutôt que d'admettre un serment que leur conscience repousse ? Dépouillés de leurs revenus, réduits à un traitement humiliant et incertain, les entendez-vous se permettre la moindre plainte ? Destitués de leurs places, chassés de leurs demeures, placés entre les remords et l'indigence, ont-ils cessé de montrer la même résignation, le même attachement à leurs principes ? Les a-t-on vu opposer la résistance à l'autorité, à la calomnie des dénonciateurs ? Non: leur silence, celui de leurs adversaires déposent également en leur faveur, et seuls suffiraient pour prouver qu'ils ne sont pas moins amis de l'ordre et de la paix, que fidèles à tous les devoirs dont les ministres des autels doivent donner l'exemple."

.
http://messe.forumactif.org/t7016p200-le-martyre-de-la-vendee#133143
.

Les sans culottes (et les "conciliaires" de V2 ) ont fait (font) dans leur frocs tellement ils bouillaient (bouillent) de haine et de rage…


Dernière édition par ROBERT. le Ven 04 Nov 2016, 12:36 pm, édité 2 fois (Raison : titre et correction)

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum