Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Anne-Marie le Sam 09 Avr 2016, 10:16 am

Je viens vous proposer avec instance une neuvaine à Saint Joseph, Patron de la bonne mort, pour stopper le fléau de l'euthanasie; pour l'empêcher d'être légalisée et pour que la loi l'autorisant soit rejetée; pour «convertir les coeurs de ceux qui sont à la veille de demander le suicide assisté et de nous protéger , afin , que quoiqu'il puisse nous arriver comme souffrance physique ou morale, Dieu nous soutienne, afin que nous ne cédions pas à cette tentation qui peut nous assaillir» (Gabrielle).

Cette neuvaine se récitera pendant 7 dimanches, soit à partir de ce dimanche 10 avril 2016 jusqu'au dimanche 22 mai 2016.

Catherine a écrit:Le P. Béringer S. J. dit que ce pieux exercice est attribué au Vén. Sarnelli, un des premiers compagnons de Saint Alphonse.

La dévotion aux 7 douleurs et aux 7 allégresses de saint Joseph est en grand honneur parmi les dévoués serviteurs du virginal époux de Marie. Elle a été recommandée par saint Joseph lui-même à deux religieux franciscains naufragés et en grand péril de mort. Ils restèrent trois jours et trois nuits au milieu des flots soulevés par une horrible tempête sans autre esquif qu'une planche. Saint Joseph qu'ils avaient appelé à leur secours, les délivra et leur recommanda la dévotion à ses sept allégresses et à ses sept douleurs, promettant sa protection à ceux qui embrasseraient cette pratique.

On récite les 7 douleurs et 7 allégresses à saint Joseph 7 dimanches de suite...

I. — Ô très chaste époux de Marie, glorieux saint Joseph, quelles ne furent pas l’affliction et l’angoisse de votre cœur, dans la perplexité où vous étiez de savoir s’il fallait abandonner votre épouse sans tache ! Mais aussi quelle ne fut pas votre allégresse, quand l’ange vous révéla le grand mystère de l’Incarnation !
Nous vous prions, par cette douleur et par cette allégresse, de consoler notre cœur à présent et dans nos dernières douleurs, par la joie d’une bonne vie et d’une sainte mort, semblable à la vôtre, entre Jésus et Marie.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

II. — Ô bienheureux patriarche, glorieux saint Joseph, choisi pour être le père nourricier du Verbe fait homme, la douleur que vous avez ressentie en voyant naître l’Enfant Jésus dans une si grande pauvreté, se changea subitement en une joie céleste, devant l’harmonie des concerts angéliques et la contemplation des merveilles de cette nuit resplendissante.
Nous vous supplions, par cette douleur et par cette allégresse, de nous obtenir, après cette vie, d’aller entendre les louanges angéliques et jouir des splendeurs de la gloire céleste.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

III. — Ô très obéissant observateur des lois divines, glorieux saint Joseph, le Sang précieux que le Rédempteur enfant versa dans la circoncision, vous transperça le cœur; mais le nom de Jésus qu’il reçut alors vous rendit la vie, en vous comblant de joie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, de vivre éloignés de tout péché, afin d’expirer joyeux avec le très saint Nom de Jésus dans le cœur et sur les lèvres.
  Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

IV. — Ô Saint très fidèle, le confident des mystères de notre rédemption, glorieux saint Joseph, si la prophétie de Siméon, concernant les souffrances que devaient endurer Jésus et Marie, vous occasionna une douleur mortelle, elle vous combla aussi de joie, en annonçant en même temps le salut et la glorieuse résurrection qui devaient en résulter pour un grand nombre d’âmes.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’être du nombre de ceux qui, en considération des mérites de Jésus et de l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, doivent ressusciter glorieusement.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

V. — Ô gardien très vigilant, ami intime du Fils de Dieu incarné, glorieux saint Joseph, combien n’avez-vous pas souffert pour nourrir et servir le Fils du Très-Haut, particulièrement dans votre fuite en Égypte ! mais aussi quelle ne fut point votre joie d’avoir toujours ce Dieu avec vous et de voir renversées les idoles d’Égypte !
Par cette douleur et par cette allégresse, obtenez-nous d’éloigner à jamais de nous le tyran des enfers, surtout par la fuite des occasions dangereuses, et de renverser dans notre coeur toute idole des affections terrestres, afin qu’entièrement occupés à servir Jésus et Marie, nous vivions uniquement pour eux et mourions dans la joie de leur amour.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VI. — Ô Ange de la terre, glorieux saint Joseph, qui avez pu admirer, soumis à vos moindres volontés, le Roi du ciel; si la joie de le ramener d’Égypte fut troublée par la crainte d’Archélaüs, bientôt, rassuré par l’Ange, vous fûtes heureux de demeurer à Nazareth avec Jésus et Marie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’écarter de notre coeur toute crainte nuisible, de posséder la paix de la conscience, de vivre contents avec Jésus et Marie et de mourir aussi avec eux.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VII. — Ô modèle de toute sainteté, glorieux saint Joseph, ayant perdu sans votre faute l’Enfant Jésus, vous l’avez cherché pendant trois jours, plongé dans une douleur profonde, jusqu’au moment où, plein de joie, vous avez retrouvé dans le temple, au milieu des docteurs, celui qui était votre vie.
Par cette douleur et par cette allégresse, nous vous supplions, de coeur et de bouche, d’intercéder en notre faveur, afin qu’il ne nous arrive plus de perdre Jésus par quelque faute grave. Si nous avions cet immense malheur, faites que nous le cherchions avec une douleur qui ne nous laisse pas de repos jusqu’à ce que nous le retrouvions favorable, surtout à notre mort, afin d’aller le posséder au ciel et d’y chanter éternellement avec vous ses divines miséricordes.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

Antienne : Jésus avait environ trente ans, et passait pour être fils de Joseph.
   V/. Priez pour nous, saint Joseph.
   R/. Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions : Ô Dieu, qui, par une providence admirable, avez daigné choisir le bienheureux Joseph pour être l’époux de votre très sainte Mère, faites, nous vous en supplions, que, le vénérant sur la terre comme notre protecteur, nous méritions de l’avoir pour intercesseur dans les cieux. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.



Bon Saint Joseph, exaucez-nous!
avatar
Anne-Marie

Nombre de messages : 392
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  gabrielle le Sam 09 Avr 2016, 10:27 am

Je me joint à toi avec confiance en notre bon Saint Joseph.

Je remercie Dieu de t'avoir inspiré une si belle façon de lutter contre le mal.

Saint Joseph, priez pour nous.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Diane le Sam 09 Avr 2016, 10:38 am

Sois assurée , ma chère Anne-Marie,  de ma participation à la neuvaine.


gabriellle a écrit:Je remercie Dieu de t'avoir inspiré une si belle façon de lutter contre le mal.

Il serait plus juste de dire, que Dieu à inspirée Anne-Marie  la première et la plus puissante façon de lutter contre le mal. La prière reste notre arme essentielle.
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Anne-Marie le Sam 09 Avr 2016, 11:13 am

Merci à vous deux de vous allier à cette neuvaine.

Diane a écrit:La prière reste notre arme essentielle.

Bien d'accord avec toi, chère Diane!
avatar
Anne-Marie

Nombre de messages : 392
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Louis le Sam 09 Avr 2016, 11:15 am

Merci Anne-Marie,

Je me joins à toi et à tes intentions, dans cette Neuvaine à Saint Joseph pour contrer le mal.

Saint Joseph, priez pour nous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11100
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Sam 09 Avr 2016, 11:34 am

Diane a écrit:Sois assurée , ma chère Anne-Marie,  de ma participation à la neuvaine.


gabriellle a écrit:Je remercie Dieu de t'avoir inspiré une si belle façon de lutter contre le mal.

Il serait plus juste de dire, que Dieu à inspirée Anne-Marie  la première et la plus puissante façon de lutter contre le mal. La prière reste notre arme essentielle.

Exact, Diane. Je me joins à vous deux et à tous les autres qui s'y joindront,

pour cette neuvaine à Saint Joseph, terreur des démons.  A la grâce de Dieu.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Arthur le Sam 09 Avr 2016, 3:54 pm

UDP

Arthur

Nombre de messages : 1520
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Catherine le Sam 09 Avr 2016, 4:37 pm

Nous nous y joignons aussi...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Roger Boivin le Sam 09 Avr 2016, 9:26 pm


On commence demain dimanche.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Monique le Dim 10 Avr 2016, 2:59 pm

Je me joint à tous et à toutes pour cette neuvaine à Saint Joseph.

UDP
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Roger Boivin le Jeu 14 Avr 2016, 4:39 pm



Le projet de loi a été présenté ; ils ont jusqu'au 6 juin pour modifier le Code criminel ; donc, on continue la neuvaine :

Le projet de loi fédéral autorisant l'aide médicale à mourir présenté jeudi par la ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould et sa collègue à la Santé Jane Philpott ne s'appliquera qu'aux personnes dont « la mort est devenue raisonnablement prévisible », peu importe qu'un pronostic concernant son espérance de vie ait été établi.

Un texte de François Messier

Le projet de loi C-14 répond à l'arrêt Carter, rendu par la Cour suprême du Canada en février 2015. Le plus haut tribunal du pays avait jugé inconstitutionnel l'article du Code criminel interdisant à un médecin d'aider quelqu'un à mourir dans des circonstances bien précises.

Ce jugement avait ouvert la porte à l'aide médicale à mourir à trois conditions : le demandeur devait être atteint de problèmes de santé « graves et irrémédiables », éprouvé des « souffrances persistantes qui lui sont intolérables au regard de sa condition », et être en mesure d'offrir un consentement éclairé.

Tous ces éléments figurent dans le projet de loi.

Une personne souffrant d'un problème de santé « grave et irrémédiable », peut-on y lire, doit être « atteinte d'une maladie, d'une affection ou d'un handicap graves et incurables ».

Sa situation doit se caractériser « par un déclin avancé et irréversible de ses capacités » qui lui cause des « souffrances physiques ou psychologiques persistantes qui lui sont intolérables et qui ne peuvent être apaisées dans des conditions qu'elle juge acceptables. »

Sa « mort naturelle » doit en outre être « devenue raisonnablement prévisible, compte tenu de l'ensemble de sa situation médicale, sans pour autant qu'un pronostic ait été établi quant à son espérance de vie ».

Cette approche s'avère plus stricte que celle proposée par un comité parlementaire conjoint en février. Ce dernier avait recommandé d'élargir l'accessibilité à l'aide médicale à mourir aux mineurs matures et aux patients psychiatrisés. Pour l'heure, le gouvernement se borne à dire que ces options seront « explorées ».

Ottawa estime que son approche « établit l'équilibre le plus approprié entre, d'une part, l'autonomie des personnes et, d'autre part, les intérêts des personnes vulnérables qui ont besoin de protection et ceux de la société », comme il est dit dans le préambule du projet de loi.

Le droit à l'aide médicale à mourir serait réservé aux personnes qui sont admissibles aux soins de santé financés par l'État, afin d'éviter du tourisme médical.

Concrètement, la personne qui répond aux critères du gouvernement devra offrir son consentement libre et éclairé. Toute personne qui « conseille » à une personne de donner la mort ou qui « l'encourage » en ce sens s'exposera à des poursuites.

La personne qui veut obtenir une aide médicale à mourir devra présenter une demande écrite, datée et signée, après avoir été avisée que sa mort naturelle est raisonnablement prévisible par un médecin. La demande écrite devra être faite devant deux témoins indépendants.

Le médecin appelé à mettre un terme aux jours d'un malade devra en outre s'assurer qu'il a été informé qu'il peut « en tout temps et par tout moyen retirer sa demande », et s'assurer qu'un autre médecin ou un infirmier praticien confirme le respect des critères, et qu'ils sont indépendants.

Une période quinze jours devra en outre s'écouler entre la présentation de la demande signée et l'offre d'aide à mourir, à moins que la perte de la capacité à fournir un consentement éclairé soit « imminente ».

La personne qui a demandé l'aide médicale à mourir devra aussi se voir offrir par le médecin la possibilité de retirer sa demande « immédiatement » avant que l'aide médicale à mourir ne soit offerte. Le médecin devra aussi « s'assurer qu'elle consent expressément à recevoir l'aide médicale à mourir » une fois de plus.

Aucun médecin ne sera par ailleurs forcé d'offrir l'aide médicale à mourir. Si cela lui pose un cas de confiance, il pourra référer de telles demandes à un collègue.

[bLes parlementaires ont jusqu'au 6 juin pour modifier le Code criminel [/b]afin de baliser l'aide médicale à mourir, grâce à un délai de quatre mois offert par la Cour suprême. Le temps presse d'autant plus pour les députés qu'il ne reste que six semaines de travaux d'ici là.

Le projet de loi devra être soumis aux trois lectures traditionnelles à la Chambre des communes et au Sénat, puis d'un examen d'un comité parlementaire et d'un comité sénatorial. Chacun de ces comités peut entendre des témoins, et les partis d'opposition ont déjà fait savoir qu'ils n'entendaient pas limiter les débats.

« À cause de la décision Carter, c'est certain qu'on n'a pas le genre de temps à notre disposition que le Québec a pu avoir par exemple », a reconnu le premier ministre canadien Justin Trudeau.

Les députés libéraux pourront voter selon leur conscience, à l'exception des membres du Conseil des ministres, qui devront l'appuyer. Les députés conservateurs, néo-démocrates et bloquistes pourront aussi voter librement.


http://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/laide-m%C3%A9dicale-%C3%A0-mourir-seulement-lorsque-la-mort-est-%C2%AB-raisonnablement-pr%C3%A9visible-%C2%BB/ar-BBrL3ff?li=AAggv0l&ocid=mailsignout


Moé j'peux pas l'fére ; toé tu peux-tu ?

Ban voyons !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Jeu 14 Avr 2016, 6:04 pm

Roger Boivin a écrit:...Le projet de loi a été présenté ; ils ont jusqu'au 6 juin pour modifier le Code criminel ; donc, on continue la neuvaine 

Oui, on continue Roger. Sursum Corda !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Jeu 14 Avr 2016, 6:06 pm

Roger Boivin a écrit:... Moé j'peux pas l'fére ; toé tu peux-tu ?
Ban voyons !
Shocked scratch
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Roger Boivin le Jeu 14 Avr 2016, 6:44 pm

ROBERT. a écrit:
Roger Boivin a écrit:... Moé j'peux pas l'fére ; toé tu peux-tu ?
Ban voyons !
Shocked scratch

Aucun médecin ne sera par ailleurs forcé d'offrir l'aide médicale à mourir. Si cela lui pose un cas de confiance, il pourra référer de telles demandes à un collègue.

Si en conscience je ne puis faire quelque chose, je n'irai pas non plus voir un collègue pour le faire à ma place.

« Cas de conscience » , et non « de confiance » !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  gabrielle le Ven 15 Avr 2016, 8:26 am

Roger Boivin a écrit:
ROBERT. a écrit:
Roger Boivin a écrit:... Moé j'peux pas l'fére ; toé tu peux-tu ?
Ban voyons !
Shocked scratch

Aucun médecin ne sera par ailleurs forcé d'offrir l'aide médicale à mourir. Si cela lui pose un cas de confiance, il pourra référer de telles demandes à un collègue.

Si en conscience je ne puis faire quelque chose, je n'irai pas non plus voir un collègue pour le faire à ma place.

« Cas de conscience » , et non « de confiance » !

En effet, très subtil ce passage...

Celui- ci est d'une ambiguïté pas possible., à partir de ce passage, ils vont tirer l'élastique.

Sa situation doit se caractériser « par un déclin avancé et irréversible de ses capacités » qui lui cause des « souffrances physiques ou psychologiques persistantes qui lui sont intolérables et qui ne peuvent être apaisées dans des conditions qu'elle juge acceptables. »


Qu'est- ce qu'une souffrance psychologique... comment ça s'évalue. Et depuis quand une souffrance psychologique met-elle la vie en danger.

Sa « mort naturelle » doit en outre être « devenue raisonnablement prévisible, compte tenu de l'ensemble de sa situation médicale, sans pour autant qu'un pronostic ait été établi quant à son espérance de vie ».

Ici, on balance le temps, ce ne sont plus ceux dont la mort est imminente... peu importe l'espérance de vie. Donc, une personne, qui en a marre de faire des dépressions nerveuses avec tout ce que cela comporte, n'a qu'à se suicider.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Ven 15 Avr 2016, 9:54 am

Roger Boivin a écrit:
ROBERT. a écrit:
Roger Boivin a écrit:... Moé j'peux pas l'fére ; toé tu peux-tu ?
Ban voyons !
Shocked scratch

Aucun médecin ne sera par ailleurs forcé d'offrir l'aide médicale à mourir. Si cela lui pose un cas de confiance, il pourra référer de telles demandes à un collègue.

Si en conscience je ne puis faire quelque chose, je n'irai pas non plus voir un collègue pour le faire à ma place.

« Cas de conscience » , et non « de confiance » !

Merci d'avoir montré la subtilité de ce passage.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Ven 15 Avr 2016, 10:04 am

gabrielle a écrit:          
Celui- ci est d'une ambiguïté pas possible., à partir de ce passage, ils vont tirer l'élastique.

Sa situation doit se caractériser « par un déclin avancé et irréversible de ses capacités » qui lui cause des « souffrances physiques ou psychologiques persistantes qui lui sont intolérables et qui ne peuvent être apaisées dans des conditions qu'elle juge acceptables. »


Qu'est- ce qu'une souffrance psychologique... comment ça s'évalue. Et depuis quand une souffrance psychologique met-elle la vie en danger.

Sa « mort naturelle » doit en outre être « devenue raisonnablement prévisible, compte tenu de l'ensemble de sa situation médicale, sans pour autant qu'un pronostic ait été établi quant à son espérance de vie ».

Ici, on balance le temps, ce ne sont plus ceux dont la mort est imminente... peu importe l'espérance de vie. Donc, une personne, qui en a marre de faire des dépressions nerveuses avec tout ce que cela comporte, n'a qu'à se suicider.

Merci Gabrielle pour nous avoir montré l’ambiguïté, élastique à l'infini.

Et vous saurez me dire si bientôt les mineurs matures et les  patients psychiatrisés ne passeront pas à la moulinette:


….aux mineurs matures et aux patients psychiatrisés. Pour l'heure, le gouvernement se borne à dire que ces options seront « explorées ».
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  gabrielle le Sam 16 Avr 2016, 8:31 am

Et on sait que "pour l'heure" avec eux , ça passe vite.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Anne-Marie le Sam 16 Avr 2016, 8:32 am

Roger Boivin a écrit:Le projet de loi a été présenté ; ils ont jusqu'au 6 juin pour modifier le Code criminel ; donc, on continue la neuvaine :

Anne-Marie a écrit:Cette neuvaine se récitera pendant 7 dimanches, soit à partir de ce dimanche 10 avril 2016 jusqu'au dimanche 22 mai 2016.
avatar
Anne-Marie

Nombre de messages : 392
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Sam 16 Avr 2016, 10:28 am

Anne-Marie a écrit:
Roger Boivin a écrit:Le projet de loi a été présenté ; ils ont jusqu'au 6 juin pour modifier le Code criminel ; donc, on continue la neuvaine :

Anne-Marie a écrit:Cette neuvaine se récitera pendant 7 dimanches, soit à partir de ce dimanche 10 avril 2016 jusqu'au dimanche 22 mai 2016.

Voyez-vous ça ? La neuvaine se termine le 22 mai 2016.  cheers

Preuve, chère Anne-Marie, que le Saint-Esprit vous a inspirée dans le temps imparti. Deo gratias.

Si vous aviez agi 2-3 semaines plus tard, la date du 6 juin serait probablement dépassée.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  ROBERT. le Dim 17 Avr 2016, 11:32 am

.
La douleur est toujours suivie d’une allégresse dans la Neuvaine à Saint Joseph (7 douleurs et 7 allégresses).

Cette citation me fait penser à Saint Paul:

Car les tribulations si courtes et si légères de la vie présente produisent en nous le poids éternel d’une sublime et incomparable gloire;
(II Corinthiens IV, 17)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Monique le Lun 18 Avr 2016, 4:57 pm

ROBERT. a écrit:.
La douleur est toujours suivie d’une allégresse dans la Neuvaine à Saint Joseph (7 douleurs et 7 allégresses).

Cette citation me fait penser à Saint Paul:

Car les tribulations si courtes et si légères de la vie présente produisent en nous le poids éternel d’une sublime et incomparable gloire;
(II Corinthiens IV, 17)

Votre citation Robert, est très bien appropriée en ces temps si durs et impitoyable de jour en jour.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour stopper l'euthanasie (neuvaine)

Message  Roger Boivin le Mar 17 Mai 2016, 7:10 am


Tandis que nous catholiques, nous employons les moyens surnaturels pour contrer ce crime abominable, d'autres s'en tiennent aux moyens humains :

Spoiler:
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum