Je le savais

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je le savais

Message  Louis le Ven 08 Avr 2016, 10:14 pm

Voici de l'info. sur le mot  "province "


LIBRE OPINION
Pourquoi s’appeler encore une province?

5 novembre 2015 | Mathieu Jacques - Avocat et maître en droit de l’Université McGill | Québec

Le mot province vient du latin pro victis, qui signifie « territoire des vaincus ». La question qu’on peut se poser est : pourquoi le Québec conserve-t-il un nom si péjoratif alors qu’il pourrait faire un changement toponymique qui refléterait mieux la nature de ce qu’il est ?

Qu’on soit fédéraliste ou souverainiste, du moment qu’on est de bonne foi, force est d’admettre que le Québec est un État et qu’en ce moment, celui-ci est membre à part entière d’une fédération. Plutôt que d’arborer le titre de province, ne serait-il pas mieux que le Québec se nomme l’État fédéré du Québec ?

Les membres constituant une fédération ou les régions d’un État ne sont nullement obligés de porter la même appellation. Il y a eu en Ukraine avant la guerre une république autonome de Crimée, alors que la plupart des autres régions de l’Ukraine se nommaient des oblasts.

Il s’agirait d’un geste d’affirmation raisonnable et logique compte tenu de la nature unique du Québec au sein de la fédération canadienne. Également, comme le Québec est un des rares États fédérés à agir activement sur la scène internationale, ce changement de nom permettrait de mieux clarifier ce que nous sommes par rapport à nos partenaires internationaux. En effet, il est plus intéressant d’établir des partenariats avec un État fédéré qu’avec une province. Le concept de fédéralisme est largement connu et on sait que les membres des entités fédératives possèdent de hauts niveaux d’autonomie. Néanmoins, une province est généralement fortement soumise à l’État central, et pour l’illustrer, nous n’avons qu’à penser aux provinces françaises. Le terme province ne rend pas du tout justice à ce que nous sommes dans les faits. Les gestes sont importants. Dans une ère caractérisée par l’apathie et le cynisme, on n’ose pas poser de gestes forts d’affirmation. Pourtant, le Québec n’a pas à avoir honte de ce qu’il est et son statut devrait se refléter clairement dans son nom.

De plus, ce type d’amendement constitutionnel ne nécessite en aucun cas l’accord des autres provinces, ce qui est en soi une très bonne chose. En effet, en 2001, Terre-Neuve changea de nom pour Terre-Neuve-et-Labrador et personne ne pouvait s’opposer à ce changement toponymique du moment que la province et le fédéral parvenaient à un accord. Le Québec est libre de décider la manière dont il souhaite se nommer. Il serait extrêmement difficile sur le plan politique, pour le gouvernement fédéral, voire impossible, de refuser au Québec le droit de changer son nom.

On pourrait me rétorquer que ce changement est inutile et serait un gaspillage de fonds publics. Je répondrais qu’il s’agit d’une position à courte vue. Les symboles sont importants pour tout peuple. Oui, il y a eu la conquête, oui, le chemin que nous avons parcouru ensemble au Canada n’est pas parfait, mais force tout de même l’admiration : plus de 250 ans après notre conquête, nous parlons toujours notre langue. Cessons définitivement de porter collectivement une toponymie de vaincus.

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/454357/pourquoi-s-appeler-encore-une-province


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  gabrielle le Sam 09 Avr 2016, 9:30 am

ne serait-il pas mieux que le Québec se nomme l’État fédéré du Québec ? Very Happy
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  Roger Boivin le Sam 09 Avr 2016, 10:29 am


L'État apostat du Québec.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  gabrielle le Sam 09 Avr 2016, 10:30 am

Roger Boivin a écrit:
L'État apostat du Québec.

Encore mieux.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  ROBERT. le Sam 09 Avr 2016, 11:57 am

.
Que dire de l'État confédéré du Québec ?

N'était-ce pas le but premier du Canada: Former une confédération ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  Benjamin le Sam 09 Avr 2016, 4:14 pm


La Nouvelle-France cheers
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  ROBERT. le Sam 09 Avr 2016, 4:21 pm

Benjamin a écrit:
La Nouvelle-France cheers

Merci Benjamin. Beaucoup mieux que État confédéré du Québec !  Very Happy
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  gabrielle le Dim 10 Avr 2016, 7:32 am

ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
La Nouvelle-France cheers

Merci Benjamin. Beaucoup mieux que État confédéré du Québec !  Very Happy

Ce nom était nôtre mais ne l'a-t-on pas perdu avec la guerre contre l'Angleterre. pale
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  ROBERT. le Dim 10 Avr 2016, 11:25 am

gabrielle a écrit:
ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
La Nouvelle-France cheers

Merci Benjamin. Beaucoup mieux que État confédéré du Québec !  Very Happy

Ce nom était nôtre mais ne l'a-t-on pas perdu avec la guerre contre l'Angleterre. pale

Vous voulez dire que l’Angleterre aurait comme forcé la formation du Canada, état fédéral, au lieu de 4 états (en 1867) souverains ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  Roger Boivin le Dim 10 Avr 2016, 2:59 pm

ROBERT. a écrit:
Spoiler:
gabrielle a écrit:
ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
La Nouvelle-France cheers

Merci Benjamin. Beaucoup mieux que État confédéré du Québec !  Very Happy

Ce nom était nôtre mais ne l'a-t-on pas perdu avec la guerre contre l'Angleterre. pale

Vous voulez dire que l’Angleterre aurait comme forcé la formation du Canada, état fédéral, au lieu de 4 états (en 1867) souverains ?

(1867) !?

Cent ans plus tard : « L'Expo 67 »

Est-ce en rapport ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  ROBERT. le Dim 10 Avr 2016, 3:17 pm

Roger Boivin a écrit:
ROBERT. a écrit:
Spoiler:

gabrielle a écrit:
ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
La Nouvelle-France cheers

Merci Benjamin. Beaucoup mieux que État confédéré du Québec !  Very Happy

Ce nom était nôtre mais ne l'a-t-on pas perdu avec la guerre contre l'Angleterre. pale

Vous voulez dire que l’Angleterre aurait comme forcé la formation du Canada, état fédéral, au lieu de 4 états (en 1867) souverains ?

(1867) !?

Cent ans plus tard : « L'Expo 67 »

Est-ce en rapport ?

Le seul rapport que je vois, c'est que l'Expo '67 coïncidait avec le 100e anniversaire de la Confédération canadienne.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je le savais

Message  Roger Boivin le Mer 13 Avr 2016, 7:36 pm


Tout ce qui nous parle du pays de nos aïeux nous va droit au coeur. C'est la voix du sang ; nous sommes

Des souvenirs français ces âmes altérées,

comme dit notre poète(Crémazie). Mais gardons-nous d'un engouement dangereux, parce qu'il est aveugle, celui qui empêche de distinguer la vraie France de l'autre, car il y en a deux maintenant.

La vraie France, ce n'est pas celle qui gouverne. C'est celle restée fidèle à la foi de nos pères et qui, pour sa fidélité, est persécutée avec l'Église et privée de ses plus précieuses libertés ; c'est la France restée fidèle aux plus belles traditions de l'honneur chrétien, du dévouement au Saint-Siège et de la charité héroïque. La vraie France, c'est le cœur de l'Église, c'est celle qui est demeurée la pépinière la plus brillante et la plus féconde en apôtres et en missionnaires ; c'est le sol généreux qui s'est couvert, dans ce siècle, de la plus admirable floraison d'instituts religieux et d’œuvres catholiques.

Nous descendons de cette France-là, et nous nous réclamons d'elle seule. Elle seule emporte notre admiration et notre amour.

L'autre France, née de la Révolution, veut tuer la première. C'est la France officielle, celle qui gouverne, la France sectaire, fille de l'athéisme et de la franc-maçonnerie, la persécutrice de l'Église et des religieux, incarnée aujourd'hui dans Waldeck-Rousseau. Pas la vraie celle-là, et elle n'a pas notre cœur. Nous l'exécrons. Contre les suppôts de cette France-là conscients ou inconscients - nos cités par malheur en nourrissent dans leur sein -  mettons-nous en garde.
Monseigneur l'Archevêque de Montréal a dû récemment élever la voix à ce sujet, pour prévenir les fidèles de son diocèse.

Et son Excellence le Délégué Apostolique a jugé le mal assez grave pour élever la voix à son tour, sous forme de lettre à Mgr Bruchési. Citons en entier :
Ottawa, 25 avril 1902.


A sa Grandeur Mgr Paul Bruchési, Archevêque de Montréal.

Monsieur,

Laissez-moi vous féliciter de la lettre que vous avez adressée, le 15 de ce mois, au directeur des " Débats ". Vous y faites bonne justice de l'article que ce journal avait publié au sujet de la loi sur les Congrégations religieuses, votée en France le 1er juillet 1901.
Il est en effet déplorable que des catholiques se croient permis d'approuver et même de louer une loi opposée à tout principe de vraie liberté, contraire à tout sens de la justice, une loi que le chef de l'Église a solennellement condamnée. Aussi avez-vous sagement agi en mettant en garde les fidèles de votre diocèse contre des idées si pernicieuses, et en blâmant une conduite inqualifiable surtout dans un pays où l'esprit religieux est si profondément enraciné et où, grâce à Dieu, la liberté religieuse est chose sacrée.
Veuillez agréer, Monseigneur, l'assurance de mon entier dévouement et de ma sincère affection en J.-C.

DIOMÈDE FALCONIO, Arch. de Larisse, Délégué apostolique.


Supplions le divin Cœur de nous délivrer des faux cousins d'outre-mer, pour qu'ils ne nous ravissent rien du glorieux patrimoine que nous ont légué nos ancêtres.

Ne souffrons pas que rien n'efface
Et notre langue et notre foi. (Crémazie)

L. H., S. J.

( Référence : LE MESSAGER CANADIEN DU SACRÉ-COEUR, 1902, pages 260-1-2 )


( le souligné en noir est de roger.)

La vraie France en 2012 n'est plus représentée que par un petit nombre de personnes, de vrais cousins ;

il en est de même pour le Canada, le Québec, le nombre de vrais frères est très petits ;

c'est l'apostasie générale des nations que nous vivons.

J’exècre le faux Canada, le faux Québec ; j'exècre  la fausse France.


http://messe.forumactif.org/t4356p25-citations-sur-les-destinees-surnaturelles-de-la-france-pontifes-et-saints#86967
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum