Le rosaire condense en lui tout le culte dû à Marie.

Aller en bas

Le rosaire condense en lui tout le culte dû à Marie.

Message  Roger Boivin le Lun 07 Mar 2016, 2:58 pm



L'élan religieux du rosaire primitif est un fait collectif qui s'est montré essentiellement durable. Pour toutes les générations de catholiques, demeureront vrais les jugements de Léon XIII : « Il y a sans doute plusieurs moyens d'obtenir l'assistance de Marie : cependant nous estimons que l'institution du rosaire est le meilleur et le plus fécond. » Encycl. Adjutricem populi. « L'un des principaux avantages du rosaire est de fournir au chrétien un moyen court et facile d'alimenter sa foi et de la préserver de l'ignorance et du péril de l'erreur. » Ibid... « L'àme s'enflamme d'amour et de gratitude devant les preuves de la charité divine présentées par le rosaire. » Encycl. Octobri mense... « Dans les familles et parmi les peuples où la pratique du rosaire est restée en honneur comme autrefois, il n'y a pas à craindre que l'ignorance et le poison des erreurs détruise la foi. » Encycl. Magnae Dei Matris. « Le rosaire, cette méthode de prière, condense en lui tout le culte dû à Marie. » Encycl. Oclobri mense.



DICTIONNAIRE DE THÉOLOGIE CATHOLIQUE - Tome XIIIe, deuxième partie  - 1937 - Page 2911 :

https://archive.org/stream/dictionnairedetv13pt2vaca#page/746/mode/2up


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11252
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum