A propos de Paul Scortesco..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos de Paul Scortesco..

Message  Roger Boivin le Dim 24 Jan 2016, 3:05 pm


Voici un PDF où l'on dit qu'il est mort assassiné en 1976 :


PAUL SCORTESCO MORT BRÛLÉ VIF (Assassinat) le 4 septembre 1976 parce que témoin gênant de la VÉRITÉ ! - L’ÉGLISE CONDAMNÉE - PUBLICATION POSTHUME : http://www.dotmvt.org/SCORTESCO-Eglise_condamnee.pdf


Et voici un autre Paul Cortesco, peintre mort en 1976 :


Est-ce le même ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de Paul Scortesco..

Message  ROBERT. le Dim 24 Jan 2016, 3:36 pm

.
Si je me trompe, le Prince Scortesco fut peintre.  Les "deux" sont décédés en 1976.

Le "peintre " serait né en 1896.  Est-ce l'année de naissance du Prince Scortesco ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31373
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de Paul Scortesco..

Message  gabrielle le Lun 25 Jan 2016, 8:10 am

Je l'ignore
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17691
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de Paul Scortesco..

Message  Roger Boivin le Lun 25 Jan 2016, 8:34 am


En cherchant, j'ai cependant trouvé cela ( je ne mets pas le lien ; on y parle de sosie de Montini ), en espérant que ce soit une bonne information :


CONCLAVES FRAUDULEUX


Est-il concevable que, des déclarations aussi contradictoires que celle de saint Pie V et celle de K. Wojtyla, puissent toutes deux refléter l'esprit sans changement du Christ. Plutôt que de croire à un tel changement complet des enseignements des papes passés, il faudrait se demander si tous les "papes conciliaires" ont tous été de vrais papes» ? Y a-t-il pu, y avoir des intrus dans les structures physiques du Vatican, suite à l’établissement d’une nouvelle religion qui est étrangère au catholicisme, qui constitue une rupture totale avec l'Église confiée à saint Pierre et à ses légitimes successeurs»? Ainsi donc, ils ont atteint le but désiré depuis longtemps par les Marxistes, d'usurper les premières places de la hiérarchie, afin de détruire la messe, ce qui amènera la destruction à l'Église.

«...Une fois que les postes-clefs seront entre nos mains et soumis au Gouvernement du Peuple, on procédera pro­gressivement à éliminer de la liturgie les éléments qui sont incompatibles avec le Gouvernement du Peuple. Les premiers changements affecteront les sacrements et les prières. Puis, les gens seront libres de   toute obligation d'être présents à l'église, de pratiquer la religion ou d'organiser des associations dans tout groupe religieux. Nous savons très bien que, lorsque la pratique de la religion n'est plus qu'une responsabilité individuelle, elle est lentement oubliée. De nouvelles générations paraîtront, et la religion ne sera plus qu'un épisode du passé à être raconté dans les livres d'histoire du Mouvement Communiste Mondial.»  Document—Publié par la presse des langues étrangères de Pékin, pour l'usage exclusif de la section - latino-américaine du Département de Liaison du Parti communiste chinois).

Après le conclave de 1978, le cardinal Siri fut escorté à son exil familier à Gênes, où il continua sa longue captivité, ses quartiers épiscopaux devinrent une impénétrable prison où chacun de ses mouvements était contrôlé par ses sur­veillants qui semblaient, pour le monde extérieur, faire partie des employés de sa maison. Ce n'est que vers la fin de sa vie que les faits commencèrent à faire surface concernant une intervention illégale en dehors du conclave survenue en 1978.

Témoignage de la Garde Noble.


Ces informations reposent sur l'étude des lettres publiées par Paul Scortesco, parent d'un membre éminent de la Garde Noble du Vatican. Dans le passé, cette Garde Noble, formée de membres de la noblesse italienne, était chargée de protéger la sécurité des conclaves.  Les informations fournies par cette Garde Noble contiennent de "terribles implications" pour tous les conclaves qui ont eu lieu depuis la mort de Pie XII.

Les informations concernant le conclave de 1958, pro­viennent de témoins qui, pour des raisons bien évidentes, ne peuvent être nommés. En se basant sur ces sources d'information, l'auteur de cet écrit, M. Giuffré, affirme qu'il y eut des "agents provocateurs" parmi les cardinaux dans les deux conclaves, lesquels cardinaux provocateurs conspirèrent pour empêcher l'élection canonique d'un vrai pape.

Ici, une autre accusation sera faite, à l'effet que Roncalli (Jean XXIII 1958-1963) qui demeure, 29 ans après sa mort, le "chéri" de l"'establishment" libéral, fut en réalité un anti-pape créé par la violation d'un conclave. A ceux qui demandent des preuves pour étayer cette accusation, on répond qu'ils n'ont qu'à étudier la révolution qu'il a déclenchée, que dès le début, il fut en complète opposition avec tous les papes qui l'avaient précédé et que c'est sous son règne que commença la plus grande crise que l'Église ait eu à souffrir dans toute son histoire.


En octobre 1958, le sort de l'Église, comme celui du monde entier, devait être changé par un des plus secrets épisodes de l’histoire du 20e siècle. La révélation de cet événement pratiquement inconnu a refait surface en France, grâce à la publication d'une lettre écrite en 1976 par le défunt Paul Scortesco, qui était cousin du Prince Borghese, membre éminent de la Garde Noble du Vatican et "président" du conclave de 1963. Scortesco avait obtenu de ce Garde Noble des té­moignages qui l'amenèrent à écrire à propos de l'élection cachée du cardinal Frederico Tedeschini au conclave de 1958. (Introïbo, No 61, 1988)

Pour Paul Scortesco, il était devenu de plus en plus évident que, durant le conclave de 1958, une intervention externe fut dirigée contre un ou deux cardinaux, après que l'un ou les deux eurent obtenu une majorité électorale durant les nom­breux tours de scrutin. La suppression de l'une ou l'autre de ces élections aurait rendu invalides les résultats du conclave publiés plus tard. Tedeschini aurait été dans la même situation que le fut Siri en 1978.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: A propos de Paul Scortesco..

Message  gabrielle le Lun 25 Jan 2016, 9:21 am

C'est ce qui l'a tué
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17691
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum