bool(false) Année ecclésiastique (signification)

Année ecclésiastique (signification)

Aller en bas

Année ecclésiastique (signification) Empty Re: Année ecclésiastique (signification)

Message  Louis le Sam 11 Juil 2015, 5:14 pm

(Note de Louis : Cette explication de l’année ecclésiastique est tirée d’un vieux Missel des années 1950.)  

NOTA BENE : Le Cycle Temporal est maintenant complété.
______________________________________________

.

Année ecclésiastique (signification) Page3110

L'ANNÉE ECCLÉSIASTIQUE ET SES PARTIES



L'année (1) ecclésiastique commence le 1er dimanche de l'Avent et se termine le samedi qui suit le 24º dimanche après la Pentecôte. Elle se compose de saisons ou Temps liturgiques appelés Cycle Temporal ou Propre du Temps. Son but est de nous montrer Notre-Seigneur dans le cadre traditionnel des grands mystères de notre religion. Simultanément avec ce cycle s'en développe un autre qui est secondaire: on le dénomme Cycle Sanctoral ou Propre des Saints, parce qu'il se compose de toutes les fêtes des âmes saintes que Dieu associa à Jésus dans l'œuvre dé la Rédemption.

Le Cycle Sanctoral se compose en général de fêtes à date fixe, tandis que le Cycle Temporal, à raison de la mobilité de la fête de Pâques, se compose surtout de fêtes à date variable.


I. — CYCLE TEMPORAL

Ce cycle est divisé en deux parties qui sont le Cycle de Noël et le Cycle de Pâques. Chacun de ces cycles se subdivise à son tour en « Temps » avant, pendant et après ces deux grandes fêtes, qui ont pour but d'y préparer l'âme, de lui permettre de les célébrer solennellement et de les prolonger ensuite durant plusieurs semaines.

A. — Cycle de Noël ou de l’Incarnation

1. Le Temps de l'Avent (du latin: Adventus) se compose de quatre semaines qui nous font aspirer avec les Patriarches et les Prophètes à l'avènement du Sauveur.

2.   Le Temps de Noël nous met sous les yeux la naissance du Verbe incarné, qui se reproduit en nous par la grâce, et son Epiphanie ou sa manifestation au monde.

3. Le Temps après l'Épiphanie compte de une à six semaines qui nous rappellent la vie cachée du Christ à Nazareth et nous manifestent sa divinité.



B. — Cycle de Pâques ou de la Rédemption


Ce Cycle, qui est le principal, est centré autour de la fête de Pâques, la solennité des solennités et le couronnement de l'œuvre de notre rédemption.

1.  Neuf semaines préparent à cette grande fête. Elles se divisent en trois « Temps » :

a) Le Temps de la Septuagésime nous associe durant trois semaines à la vie apostolique de Jésus, et, avec le Carême qui le suit, nous en donne la synthèse.

b) Le Temps du Carême, qui commence au Mercredi des Cendres, nous prépare au grand mystère pascal par quarante jours de pénitence et de recueillement, à l'exemple du jeûne de Jésus au désert, auquel il nous fait participer. Il continue à nous décrire la vie apostolique de Notre-Seigneur.

c) Le Temps de la Passion, qui fait partie du Carême et en comprend les deux dernières semaines, nous met spécialement sous les yeux les dernières souffrances du Christ et son agonie sur la Croix, afin que nous puissions mourir avec lui à nos péchés.

2. Le Temps Pascal est un temps de joie. L'Église nous y associe, pendant huit semaines, à la gloire du Christ ressuscité (Pâques), montant au ciel et entraînant à sa suite la foule des âmes qu'il a ressuscitées à la vie de la grâce (Ascension), donnant naissance à son Église sur laquelle il fait descendre son Esprit-Saint (Pentecôte).

3.  Le Temps après la Pentecôte enfin, nous montre, durant 23 à 28 semaines, les effloraisons de sainteté que le Saint-Esprit et la Sainte Eucharistie font naître dans l'Église et ses Saints jusqu'à la fin du monde, époque rappelée par le dernier dimanche après la Pentecôte. La messe de chaque dimanche nous remet sous les yeux l'un ou l'autre point essentiel de la doctrine du Sauveur.



II. — CYCLE SANCTORAL

Pour l'explication des Rubriques du Temporal et du Sanctoral  voir Les rubriques de 1955.

_____________________________________________________

(1). L'année est ce vaste anneau de fêtes auquel on a donné, d'après le grec, le nom de Cycle ou cercle.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12308
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum