Bergoglio et la finance internationale

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Ven 12 Déc 2014, 8:11 am

Economie : [l'antipape] reçoit Christine Lagarde


Directrice du Fonds monétaire international


Rome, 10 décembre 2014  (Zenit.org) Anne Kurian  | 246 clics


[L'antipape] a reçu la française Mme Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), ce mercredi 10 décembre 2014, au Vatican.


D'après un article du quotidien économique et financier anglophone « The Wall street Journal », la rencontre devait être l'occasion d'évoquer « l'inégalité des chances en Europe, en particulier la disparité entre les riches et les pauvres, et le chômage des jeunes ».

Dans son "exhortation" "apostolique" Evangelii Gaudium, [l'antipape] appelle à « dire non à une économie de l’exclusion et de la disparité sociale » (n. 53). Il s'oppose à « la nouvelle idolâtrie de l’argent » qui a pour conséquence « la négation du primat de l’être humain » (n. 55).

« L’argent doit servir et non pas gouverner ! », insiste-t-il en plaidant pour « un retour de l’économie et de la finance à une éthique en faveur de l’être humain » (n. 58) : « La dignité de chaque personne humaine et le bien commun sont des questions qui devraient structurer toute la politique économique » (n. 203).

Il dénonce aussi « les mécanismes de l’économie actuelle qui promeuvent une exagération de la consommation » (n. 60).


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/economie-le-pape-recoit-christine-lagarde )

Recevoir le FMI chez soi après avoir fait mine de s'offusquer de la mafia italienne, il faut le faire jocolor
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  gabrielle le Ven 12 Déc 2014, 8:16 am

Le mélange le plus mélangé de la secte.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Ven 12 Déc 2014, 1:59 pm

.
Le FMI et Berlingot ont une marotte commune:

la nouvelle idôlatrie de l’argent,

et ce, même si ce dernier s’y oppose.

Tout ce laïus de Bergy n’est que du bla-bla comme d’habitude… clown  geek
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Ven 10 Juil 2015, 6:44 am

Le plaidoyer [de l'antipape] pour un « changement réel » de l’économie


Depuis la Bolivie, [l'antipape] François a donné, jeudi 9 juillet, les pistes pour « construire une alternative humaine à la globalisation qui exclut », avec [la secte], dans ce qui est considéré comme le plus vibrant discours depuis le début de son "pontificat".


[L'antipape] François plaide pour un changement réel de l’économie à Santa-Cruz le 9 juillet 2015  en Bolivie.


« Nous voulons un changement, un changement réel, un changement de structures. » Dans un long et puissant discours, jeudi 9 juillet, [l'antipape] François s’est fait le chantre d’une « globalisation de l’espérance » contre celle « de l’exclusion et de l’indifférence ».


Une ambiance de meeting syndical


Prononcée à Santa Cruz, en Bolivie, au milieu de son voyage en cours en Amérique latine, son allocution de près d’une heure a été vivement applaudie par ceux à qui elle était en premier destinée : les « mouvements populaires » qui fédèrent une myriade d’associations et coopératives paysannes, d’économie sociale et de lutte contre l’exclusion.

Pour l’essentiel latino-américains, ces sans-grade de la mondialisation offraient un public réceptif aux propos [de l'antipape], sagement suivis au premier rang par la délégation vaticane. Les banderoles revendicatives et les applaudissements incessants donnaient même une ambiance de meeting syndical au discours, précédé d’une intervention sans fin d’Evo Morales, hôte des lieux.

Une tournure écologique

Le président anticapitaliste bolivien et [l'antipape] avaient déjà participé à une première rencontre de ces mouvements, en octobre dernier au Vatican, à la suite de laquelle s’inscrivait celle de Santa Cruz.

Cette fois, Jorge Bergoglio a approfondi et amplifié son discours, lui donnant en particulier une tournure dramatique écologique à la suite de son "encyclique" Laudato si’ distribuée gratuitement en masse à la rencontre. Il a prévenu que « la lâcheté dans la défense (de la planète) est un grave péché ».

> Lire aussi : À Quito, la leçon d’écologie et de « cohabitation citoyenne » [de l'antipape] François

« Ce système porte atteinte au projet de Jésus »

Comme dans "l’encyclique" et auparavant dans son exhortation Evangelii gaudium , Jorge Bergoglio n’a pas de mots assez durs pour dénoncer « cette économie (qui) tue, cette économie (qui) exclut, cette économie (qui) détruit la Mère Terre ».

[L'antipape] ne se livre pas pour autant à une savante analyse de « ce système (qui) a imposé la logique du gain à n’importe quel prix ». Là n’est pas le problème : « Nous souffrons d’un certain excès de diagnostic qui nous conduit parfois à un pessimisme charlatanesque ». Mais, comme [antipape], il prévient sans détour et de manière inédite : « Ce système porte atteinte au projet de Jésus. »

Aussi son but est de mettre en mouvement un changement, dont il a perçu l’ample besoin : « J’ai constaté qu’il existe une attente, une intense recherche, un ardent désir de changement de la part des peuples du monde. Même dans cette minorité toujours plus réduite qui croit bénéficier de ce système. »

« Des semeurs de changement »

Mais il prévient : « N’attendez pas de [cet antipape] une recette ». Bien que très familier des expériences d’économie alternative à Buenos Aires, son rôle n’est pas de donner une solution. « Ni [l'antipape], ni [la secte] n’ont le monopole de l’interprétation de la réalité sociale, ni le monopole de proposition de solutions aux problèmes contemporains ». En somme, si « la "foi" est révolutionnaire », comme il l’a répété, Jorge Bergoglio ne promet pas de grand soir.

Son discours a cherché au contraire à valoriser le « processus de changement ». Aux « trois T » - toit, travail, terre- revendiqués par les mouvements populaires, il en a ajouté un quatrième, le temps.

Louant la créativité des militants présents, il les a invités à avoir « la passion de semer, d’arroser sereinement ce que d’autres verront fleurir », sans réclamer « des résultats immédiats » : « Vous êtes des semeurs de changement », a-t-il résumé, selon une définition qui pourrait s’appliquer aussi à son propre "pontificat".

> Lire aussi :  « Redonner à la solidarité sa citoyenneté sociale »

« Ne vous sous-estimez pas ! »

Une manière aussi de faire prendre conscience aux mouvements réunis la force potentielle de ce qu’ils représentent : « Vous, les plus humbles, les exploités, les pauvres et les exclus, vous pouvez et faites beaucoup (...) Ne vous sous-estimez pas ! ».

« L’avenir de l’humanité n’est pas uniquement entre les mains des grands dirigeants, des grandes puissances et des élites », a-t-il repris plus loin comme pour appeler à un changement qui parte de la base et de la périphérie.

Impliquer [la secte] dans le changement

Dans son premier discours à ces mouvements, [l'antipape] les avait invités à se coordonner davantage. Cette fois, il a insisté pour qu’ils n’agissent pas qu’entre eux mais avec les autres forces de la société, en concertation avec l’État. Et [la secte conciliaire].

Le discours de Santa Cruz comme l’ensemble du voyage en Amérique latine est une incitation [de l'antipape] François à impliquer [sa secte] dans ce changement : « [La secte] ne peut pas ni ne doit être étrangère à ce processus dans l’annonce de l’Évangile. »

Pas de compagnonnage avec les altermondialistes

Comme pour rassurer ceux dans [la secte] qu’un compagnonnage avec des altermondialistes pourrait rebuter, [l'antipape] a pris soin d’appuyer son discours sur plusieurs de ses prédécesseurs ("Jean XXIII", "Paul VI" et "Jean-Paul II") ainsi que sur la doctrine sociale de [la secte].

En sens inverse, son discours mobilisateur à forte tonalité sociale ne pouvait que séduire un auditoire composé, pour une large partie, de mouvements étrangers au monde [conciliaire]. Et pour dissiper tout malentendu, [l'antipape] argentin a répété le pardon de [la secte] pour les « nombreux et graves péchés commis contre les peuples originaires de l’Amérique au nom de Dieu ». De quoi déclencher aussitôt cette fois un tonnerre d’applaudissements.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-plaidoyer-du-pape-pour-un-changement-reel-de-l-economie-2015-07-10-1333136 )

"Une ambiance de meeting syndical"... Pourquoi ne pas avoir chanté l'internationale.

Le type ne cite que ses prédécesseurs de la secte lorsqu'il veut soi-disant rassurer les conciliaires qui pourraient se poser des questions. Évidemment...

Un "changement réel" de l'économie... en concertation avec l'état actuel ? On pourra attendre longtemps pour qu'il dénonce le système de banques de ses frères aînés.

On notera qu'il ne prétend même pas être contre la globalisation, mais pour une "globalisation de l'espérance contre celle de l'exclusion"... Autrement dit, une globalisation dans laquelle tout le monde serait inclus ! Pas moyen de la refuser, donc ? Rolling Eyes Lorsque ce genre d'énergumène insiste sur les mots espoir et réel, on sait déjà qu'il faut s'attendre à l'inverse.

Le cirque n'aurait pas été complet sans un énième pardon dans le vide, le qualificatif de révolutionnaire appliqué à la "foi", un rabaissement implicite de Notre-Seigneur ("le projet de Jésus" ? C'est tout ? ...), le néo-péché de l'atteinte à l'écologie (l'un des seuls péchés de la secte avec l'antisémitisme et le péché contre l'unité des sectes...) et une bonne dose d'incompétence et d'impuissance affichée ("débrouillez-vous et en partant du bas, moi je ne sais pas trop comment faire et en gros je ne suis pas responsable").
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  gabrielle le Ven 10 Juil 2015, 8:32 am

Il est en passe de devenir le Moïse des temps modernes, il va refaire les Tables de la Loi à la façon moderno!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Ven 10 Juil 2015, 9:48 am

gabrielle a écrit:Il est en passe de devenir le Moïse des temps modernes, il va refaire les Tables de la Loi à la façon moderno!

Excellent résumé du "post" de Benjamin.  

Ce "Moise" des temps modernes va se faire engloutir

dans la Mer Rouge de la finance internationale.  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Dim 19 Juil 2015, 3:47 pm

La dette mondiale est terrible, déplore [l'antipape] François


Suite du dialogue [de l'antipape] avec la presse que le vol Asuncion-Rome.


Rome, 17 juillet 2015  (ZENIT.org) Anita Bourdin  | 377 clics


La dette des pays du monde est terrible, déplore [l'antipape] François, en répondant à une question de la presse sur le vol Asuncion (Paraguay)-Rome (12-13 juillet).

(...)

http://www.zenit.org/fr/articles/la-dette-mondiale-est-terrible-deplore-le-pape-francois

Toujours pas un mot à propos de ses frères aînés, dans le contexte de cette situation ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Dim 19 Juil 2015, 3:52 pm

.
J'ai de la grosse pe-peine avec l'antipape François.  Sleep
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  gabrielle le Lun 20 Juil 2015, 8:19 am

Et sa dette devant Dieu est écrasante, l'usurpation du Siège de Pierre.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Lun 20 Juil 2015, 10:30 am

gabrielle a écrit:Et sa dette devant Dieu est écrasante, l'usurpation du Siège de Pierre.
Un point dont il ne parle jamais.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Mar 04 Aoû 2015, 6:06 am

ONU: « Un pas en avant » vers une économie plus juste


Le "Saint-Siège" soutient un nouvel accord sur l’élimination des droits de douane pour certains produits technologiques de l’information.


Rome,  3 août 2015  (ZENIT.org) Marina Droujinina  | 147 clics


Un nouvel accord sur l’élimination des droits de douane concernant plus de 200 produits technologiques de l’information « favorise efficacement la participation des pays les plus pauvres au marché mondial », a déclaré "Mgr" Silvano Maria Tomasi, Observateur permanent du "Saint-Siège" à l’ONU à Genève.

(...)

http://www.zenit.org/fr/articles/onu-un-pas-en-avant-vers-une-economie-plus-juste

Pour la secte, "une économie plus juste" = "participation au marché mondial" Rolling Eyes
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  gabrielle le Mar 04 Aoû 2015, 7:58 am

Les pays pauvres existent parce que ds hommes pervers se sont accaparés de tout, dans le plan de Dieu, chacun sur terre devrait avoir ce qu'exige une vie décente.

La dureté de l'homme et la cupidité sont les facteurs de la pauvreté... et ce n'est que par une réforme des cœurs que tout pourrait se corriger, mais du cœur, Bergoglio n'en a pas.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Mar 04 Aoû 2015, 10:39 am

gabrielle a écrit:Les pays pauvres existent parce que des hommes pervers se sont accaparés de tout, dans le plan de Dieu, chacun sur terre devrait avoir ce qu'exige une vie décente.

La dureté de l'homme et la cupidité sont les facteurs de la pauvreté... et ce n'est que par une réforme des cœurs que tout pourrait se corriger, mais du cœur, Bergoglio n'en a pas.

Justement, Bergoglio n'a qu'un cœur de pierre; il lui faudrait un de chair.  Pour cela, il lui faudrait être à l’école des Saintes Écritures:
Et je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai un esprit nouveau au milieu de vous;

et j’ôterai le cœur de pierre de votre chair, et je vous donnerai un cœur de chair.

.
(Ézéchiel XXXVI, 26)

A celle de Saint Jean Chrysostôme:
.
Mais imaginez-vous, mes Frères, que Dieu vous parle en ces termes: O homme, je veux aujourd'hui vous ôter ce cœur, et vous en donner un autre; vous n'avez que la force d'un homme, et je veux vous donner celle d'un Dieu. Ce n'est point vous seulement qui agirez, vous qui combattrez, vous qui résisterez; c'est moi-même qui combattrai dans vous, moi-même qui triompherai de ces inclinations et de cette chair corrompue. Si Dieu s'adressait à vous de la sorte, s'il vous faisait cette offre, oseriez-vous encore vous plaindre ? (…) (Saint Jean Chrysostôme)
.
http://messe.forumactif.org/t6365-dimanches-du-careme-2015#115032
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Mar 12 Jan 2016, 5:57 pm

[L'antipape] qualifie de « plaies sociales diffuses » l’usure et les jeux de hasard

Dans un message adressé à un organisme [conciliaire] spécialisé dans l’accompagnement des familles surendettées, [l'antipape] François critique « les plaies sociales diffuses de l’usure et des jeux de hasard ».

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-qualifie-de-plaies-sociales-diffuses-l-usure-et-les-jeux-de-hasard-2016-01-12-1403456

Encore une fois, c'est à ses "frères aînés" qu'il faut s'adresser ! Rolling Eyes
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Mar 12 Jan 2016, 7:16 pm

.
Les jeux de "hasard" existent, mais ce n'est pas sûrement le hasard

qui a placé Bergoglio à la tête de la secte. C'est un coup de ses "frères aînés"
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Roger Boivin le Mar 12 Jan 2016, 8:23 pm


Hé ! q'vous êtes méchants ! Laughing
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10583
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  gabrielle le Mer 13 Jan 2016, 8:03 am

Roger Boivin a écrit:
Hé ! q'vous êtes méchants ! Laughing

Est-ce un hasard!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Mer 13 Jan 2016, 10:31 am

gabrielle a écrit:
Roger Boivin a écrit:
Hé ! q'vous êtes méchants ! Laughing

Est-ce un hasard!

Vous savez que le hasard n'existe pas.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Mer 13 Jan 2016, 10:53 am

.
Roger, croyez-vous que Bergoglio a été placé au "Vatican" par "hasard" ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Mer 20 Jan 2016, 9:42 am

FMI : Mme Lagarde reçue par [l'antipape] François

Seconde visite privée

19 janvier 2016 By Anita BourdinRome

WIKIMEDIA COMMONS - Myrabella

Mme Christine Lagarde, ancienne ministre française de l’économie et des finances, actuellement Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a été reçue par [l'antipape] François, au Vatican, lundi 18 janvier. Une visite privée qui n’a pas donné lieu à un communiqué du "Saint-Siège".

(...)

http://fr.zenit.org/articles/fmi-mme-lagarde-recue-par-le-pape-francois/

Encore ? (Voir premier post de ce fil)

Je signale que j'ai aperçu, dans une vidéo d'un Espagnol relativement célèbre sur Youtube, qu'elle fait apparemment la promotion des "LGBT"... Laughing
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Mer 20 Jan 2016, 10:42 am

.
F.M.I. = Fonds Monétaire International = Franc-Maçonnerie Internationale ??

L'argent et la maçonnerie s'entendent comme larrons en foire, il va sans dire.  Rolling Eyes

Pour la collusion Mme Lagarde/LGBT, auriez-vous des textes ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Mer 20 Jan 2016, 10:59 am

ROBERT. a écrit:Pour la collusion Mme Lagarde/LGBT, auriez-vous des textes ?

Non, comme je l'ai dit c'est dans une vidéo, dont la quasi-totalité est d'ailleurs narrée en Espagnol non sous-titré, et le sujet et le contenu ne me permettent pas de la mettre sur TD.

Même si je pouvais mettre les vidéos que je souhaite sans me dire que je vais vous attirer des problèmes, vous me diriez qu'il y a du contenu visuellement indécent de toute façon, raison pour laquelle même en privé je ne penserais pas vous la montrer  Laughing  Et en plus il faudrait traduire plus de 5 minutes d'Espagnol très denses. Donc non.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  ROBERT. le Mer 20 Jan 2016, 11:09 am

.
Je vous comprends parfaitement, Benjamin.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31867
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  Benjamin le Ven 12 Fév 2016, 7:05 am

« Si le jubilé n’atteint pas nos poches, ce n’est pas un vrai jubilé » ("catéchèse" en italien)

Le jubilé dans la Bible (7): justice et partage (traduction complète)

10 février 2016 Constance Roques Audience générale

Capture CTV, audience générale, 10 février 2016-2

« "Prions" pour qu’en ce jubilé, le Seigneur enlève de notre cœur à tous cette envie d’avoir plus, l’usure »: c’est l’appel [de l'antipape] François à l’audience de ce mercredi 10 février, Place Saint-Pierre, devant des dizaines de milliers de visiteurs du monde entier.

(...)

https://fr.zenit.org/articles/si-le-jubile-natteint-pas-nos-poches-ce-nest-pas-un-vrai-jubile-catechese-en-italien/

Se sent-il concerné ?

Pourquoi dire cela à des conciliaires lambda et pas devant ses frères aînés ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6086
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et la finance internationale

Message  gabrielle le Ven 12 Fév 2016, 7:07 am

Ses frères aînés en connaissent un grand bout sur l'usure...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum