Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  Benjamin le Dim 30 Nov 2014, 7:14 am

Turquie : [l'antipape] François visite la Mosquée bleue et Sainte-Sophie


Dialogue et "prière" "d'adoration" silencieuse


Rome, 29 novembre 2014  (Zenit.org) Anita Bourdin  | 191 clics


Deux moments de "dialogue" avec l'islam turc et avec la culture et l'histoire du pays, et une prière "d'adoration silencieuse": c'est ce qui peut résumer la matinée [de l'antipape] François à Istanbul, sur les pas [de l'antipape] Benoît XVI - en 2006 -, dans une atmosphère très détendue.



Après une après-midi à Ankara, vendredi 28 novembre, et sa rencontre avec les autorités civiles et "religieuses" du pays, [l'antipape] François a quitté, samedi matin, à 8h30, la "nonciature" "apostolique" d'Ankara, où il a dormi, pour se rendre en voiture à l'aéroport international “Esemboğa”. Il a décollé dans un A320 d’Alitalia pour Istanbul. Il est arrivé à l'aéroport "Attaturc" à 9h30 : il a été accueilli par le "patriarche" "oecuménique" Bartholomaios Ier et par le gouverneur d'Istanbul.

[L'antipape] s'est ensuite rendu en voiture - une "PapaRenault" gris métallisé - à la mosquée du Sultan Ahmet - la Mosquée bleue - où il a été accueilli par le Grand mufti et un imam.

"Au terme de la visite, le Saint-Père s'est arrêté un moment en "adoration" silencieuse" indique un communiqué du Vatican.

[L'antipape] et le mufti se sont en effet "recueillis" en silence, comme [l'antipape] Benoît l'avait fait en 2006 aux côtés du Grand mufti.

Le "P." Federico Lombardi "sj", directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, explique que ces "deux minutes" de "recueillement" devant le "mirhab" ont été un "moment "d'adoration" silencieuse": [l'antipape] a justement échangé quelques mots avec le Grand Mufti sur la "prière" "d'adoration". Le Grand mufti lui a offert une mosaïque.

[L'antipape] s'est ensuite immédiatement rendu au Musée de Sainte-Sophie où il a été accueilli par le directeur à la "Porte de l'empereur". [L'antipape] s'est particulièrement arrêté sous la mosaïque de la Vierge en majesté.

Au terme de cette visite de l'ancienne de la Sagesse divine, [l'antipape] a écrit ceci sur le livre d'or: “Αγία Σοφία του Θεού” et “Quam dilecta tabernacula tua Domine. Psalmus 83", c'est-à-dire, en grec "Sainte Sagesse de Dieu" et en latin: "Que tes demeures sont aimables, Seigneur. Psaume 83".


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/turquie-le-pape-francois-visite-la-mosquee-bleue-et-sainte-sophie )

Et évidemment lorsqu'il a décollé dans son A320 d’Alitalia, il n'y avait personne sur le trajet avec ceci :



avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6081
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  Roger Boivin le Dim 30 Nov 2014, 7:50 am


Plus clair que ça, tu meurs !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  gabrielle le Dim 30 Nov 2014, 8:00 am

Dans le Figaro:

Au second jour de sa visite en Turquie, le pape François est allé plus loin que son prédécesseur Benoît XVI en priant ouvertement dans la mosquée bleue aux côtés du grand mufti.

Le pape François a explicitement prié, samedi matin, dans la mosquée bleue d'Istanbul aux côtés du grand muphti. C'est une première. Au même endroit, en 2006, Benoît XVI s'était simplement recueilli. Plutôt discrètement du reste. Au point de soulever une polémique. Certains estimant que le pape allemand avait alors «prié» dans la mosquée. D'autres non parce qu'un chrétien, à fortiori le pape, ne pouvait pas, avançaient-ils, prier ainsi dans un lieu de culte musulman. Prudent, le Vatican avait tranché pour le «recueillement» de Benoit XVI.

C'est sans doute pour éviter l'ambiguïté mais surtout par conviction profonde - François inscrit le «dialogue» avec les autres, et les autres religions, comme une priorité de son pontificat - que le successeur de Benoît XVI, dans la même mosquée, a donc croisé très visiblement les doigts, incliné longuement la tête en fermant profondément les yeux, deux à trois minutes, pour prier à l'évidence . Et pour… signifier qu'il priait. Et ce en direction du mihrab, cette niche cernée de deux colonnes, qui indique la qibla, donc la direction de la ka'ba de la Mecque.

Un geste fort en forme de message qui s'inscrit dans la ligne de ce voyage qui se veut une main tendue à l'islam pour combattre le «fondamentalisme», comme François l'a expliqué, vendredi, à Ankara, au premier jour de sa visite. Elle s'achèvera dimanche, où le pape assistera à la divine liturgie orthodoxe avec le Patriarche Bartholomé.

Quelques instants après cette prière spectaculaire, samedi matin, le Père Federico Lombardi, porte parole du Vatican, s'est empressé de préciser qu'il s'agissait, en fait, d'une «adoration silencieuse». Le Pape, selon Lombardi, ayant d'ailleurs confié à son hôte musulman, «nous devons adorer Dieu».

Cette étape à la mosquée, où aucun discours n'était prévu, devait être l'un des moments forts de son déplacement de trois jours en Turquie. Il le fut mais restera comme un geste fort du pape François. Car il aura osé là ce qu'aucun de ses prédécesseurs n'a jamais fait: prier ouvertement dans une mosquée à côté d'un dignitaire musulman.

http://www.lefigaro.fr/international/2014/11/29/01003-20141129ARTFIG00073-le-pape-francois-ose-prier-dans-la-mosquee-bleue-d-istanbul.php

Je vous invite a vous rendre sur le lien en bas de l'article, il y a une vidéo... c'est pas croyable que les gens ne réagissent pas. Bergoglio a posé un geste d'apostasie.

Dans la vidéo, il est dit : que Bergoglio a un grand respect pour l'Islam,

Bossuet a écrit:"L'islam ! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l'empire de Satan dans tout l'univers"

- Mgr Pavy, évêque d'Alger, dans un sermon en 1853 : "L’islam est une prétendue religion... Le dieu de Mahomet change l’éternelle beauté du ciel en un lieu de prostitution, dont les orgies dépassent en lubricité multiple et stérile tout ce que l’idolâtrie elle-même, dans ses conceptions les plus abjectes, avait pu rêver. Le dieu de l’islam, c’est un être tellement immonde, en sa complaisante faiblesse, que si l’autorité chargée de la garde des mœurs rencontrait dans nos rues quelque chose de semblable, elle devrait à l’instant l’arrêter et le dérober aux yeux d’un public, hélas, pourtant si facile ! Et se serait là le vrai Dieu ? Oh, non, non, ce n’est pas là le vrai Dieu du ciel et de la terre, le Dieu des nations, le Dieu des prophètes, le Dieu de Moïse, le Dieu de Jésus-Christ. Ce n’est pas Vous, ô Sainte Trinité, que cet homme a violemment combattue. Ce n’est pas Vous, ô Père saint, ô Verbe éternel, ô Esprit de lumière et de charité ! Ce n’est pas Vous, Jésus, le salut et la vie de mon âme... Cet homme, Mahomet, ne vous a pas connu, il n’a pas su vous aimer, lui. Pardon, Seigneur, si, pour la défense de votre nom, j’ai parlé d’un autre dieu que vous !"

Les deux citations ont été prises sur le Blog à Clément
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  ROBERT. le Dim 30 Nov 2014, 3:51 pm

.
Mon Dieu, où cet homme blasphémateur et impie qu’est Bergoglio s’arrêtera-t-il ?

Il doit sûrement attendre l'Antechrist très bientôt: car je ne vois pas d'autre argument

pour la poursuite effrénée de son chemin vers son maître.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31849
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  ROBERT. le Dim 30 Nov 2014, 4:08 pm

.
Laissez-moi expliquer l'illustration: l’homme de gauche n’est qu’un astronome doté, par contre, du plus récent télescope

portatif, à guidage laser, et qui étudie le ciel, à la recherche de la planète Mars, ou de tout autre corps céleste.

L’homme de droite ne fait que guider ses recherches, probablement en communication avec le QG d’Aribo.  

Leurs couvre-chef, cependant, me laissent perplexe.
Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31849
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  Roger Boivin le Lun 01 Déc 2014, 9:48 am

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  gabrielle le Mar 02 Déc 2014, 8:32 am

ROME, 1 décembre 2014 (Zenit.org) - « J'ai prié pour la paix, qu'on en finisse avec la guerre » : dans l'avion qui le ramenait d'Istanbul à Rome, hier soir, le pape a expliqué aux journalistes son geste de recueillement dans la Mosquée du sultan Ahmet connue sous le nom de Mosquée bleue, le 29 novembre.

Au deuxième jour de son voyage apostolique en Turquie (28-30 novembre), le pape a en effet visité la Mosquée d'Istanbul, sous la conduite du grand Mufti Mustafa Cagrici, à côté duquel il s'est recueilli en silence. Le pape a évoqué ce moment lors de la traditionnelle conférence de presse de retour de ses voyages.

« Je suis allé en Turquie non comme touriste mais comme pèlerin, avec un motif religieux : pour partager la fête [de saint André] avec le patriarche Bartholomaios », a rappelé le pape.

La visite à la Mosquée était donc aussi une démarche « religieuse » : « J'ai vu que c'était une merveille ! Le mufti m'expliquait bien les choses, avec douceur, [il expliquait] aussi le Coran, qui parlait de Marie et de Jean le Baptiste, il m'expliquait tout... A ce moment j'ai ressenti le besoin de prier. »

Le pape a raconté : « J'ai demandé : “Prions un peu ?” – “Oui, oui”, a-t-il dit. Et j'ai prié : pour la Turquie, pour la paix, pour le mufti… pour tous… pour moi, qui en ai besoin… J'ai prié, vraiment… Et j'ai prié pour la paix, surtout : “Seigneur, qu'on en finisse avec la guerre…”. Cela a été un moment de prière sincère. »

Quel "Dieu" Berlingot a-t-il prié?

Étant venu à Damas, il reçut du calife Walid II la charge de collecteur d’impôts, bien qu’il fût connu comme Chrétien. Le calife ne pensait pas que cet homme fût capable de professer publiquement sa Foi. Mais, saint Pierre étant tombé malade, les fonctionnaires ses amis vinrent lui rendre visite. Reconnaissant de cette démarche, il leur dit :

« Je prie Dieu de vous récompenser pour votre attention charitable ; bien que vous ne professiez pas ma croyance, je vous considère pourtant comme mes amis. Je vous prends à témoin de mon testament, dont voici la teneur : Quiconque ne croit pas au Père et au Fils et au Saint-Esprit, Trinité consubstantielle, a une âme aveuglée et subira les supplices éternels. Mahomet, votre prophète et le précurseur de l’Antéchrist, est dans ce cas. Je prends le Ciel et la terre à témoin de ce que je vous déclare ; renoncez donc à l’erreur fabuleuse et insensée de votre faux prophète. »

Les visiteurs, entendant cette déclaration, l’excusèrent, croyant que c’était chez ce malade l’effet du délire ; mais peu de jours après, saint Pierre se trouva guéri et, voulant rendre de nouveau témoignage de sa Foi, il s’écria devant une foule nombreuse :

« Anathème à Mahomet, à son enseignement fabuleux, à tous ceux qui croient en lui ! » On l’arrêta aussitôt et il fut décapité.

C’était l’an de Notre Seigneur 743, le 21 février, saint Zacharie étant pape, Constantin V empereur d’Orient et Childéric III roi de France.
Les Bollandistes reproduisent le récit de Théophane. Onuphre place ce martyre en l’an 741 tandis que Sigebert et les Grecs le placent en 745.

Extrait de la vie de S. Pierre Mavimène


Saint Thomas d'Aquin sur le mahométisme
mahomet a séduit les peuples par des promesses de voluptés charnelles au désir desquelles pousse la concupiscence de la chair.

Lâchant bride à la volupté, il a donné des commandements conformes à ses promesses, auxquels les hommes charnels peuvent obéir facilement.

En fait de vérités, il n'en a avancé que de faciles à saisir par n'importe quel esprit médiocrement ouvert.

Par contre, il a entremêlé les vérités de son enseignement de beaucoup de fables et de doctrines les plus fausses. Il n'a pas apporté de preuves surnaturelles, les seules à témoigner comme il convient en faveur de l'inspiration divine, à savoir quand une oeuvre visible qui ne peut être que l'oeuvre de Dieu prouve que le docteur de vérité est invisiblement inspiré. Il a prétendu au contraire qu'il était envoyé dans la puissance des armes, preuves qui ne font point défaut aux brigands et aux tyrans.

D'ailleurs, ceux qui dès le début crurent en lui ne furent point des sages instruits des sciences divines et humaines, mais des hommes sauvages, habitants des déserts, complètement ignorants de toute science de Dieu, dont le grand nombre l'aida, par la violence des armes, à imposer sa loi aux autres peuples. Aucune prophétie divine ne témoigne en sa faveur : bien au contraire, il déforme les enseignements de l'Ancien et du Nouveau Testament par des récits légendaires, comme c'est évident pour qui étudie sa loi.

Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, il interdit à ses disciples de lire les textes de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C'est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à sa parole croient à la légère.

(Saint Thomas d'Aquin in Somme contre les Gentils, cap 6)

Les mahometans avouent qu'avant la venue de mahomet, la loi Chrétienne existait déjà; et que cette loi enseignait la vraie doctrine...

Or; s'ils s'accordent qu'il fut un temps ou la doctrine de Jésus-Christ était vraie, ils doivent aussi convenir que celle de mahomet est fausse: car Jésus-Christ affirme que celui qui n'est point baptisé, ne peut etre sauvé (St Jean 3,5)...

Par conséquent, si la doctrine de Jésus-Christ a été vraie, je ne dis pas pendant une série de siècles, mais pendant un seul instant, il s'ensuit que la doctrine de mahomet n'a jamais pu l'etre, non plus que toute autre société de croyants, opposée à celle de Jésus-Christ...

(..) Du reste, pour connaitre l'impieté de cette loi, il suffit de savoir qu'elle permet à ses adeptes la vengeance, le vol, et les plaisirs charnels; bien plus, elle ne fait consister le paradis de la vie eternelle que dans les honteuses voluptés de la chair.

C'est donc une loi qui convient plutot à des bêtes qu'à des hommes doués de raison.

(Saint Alphonse-Marie De Liguori)

Pas le même que moi!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  ROBERT. le Mar 02 Déc 2014, 2:05 pm

gabrielle a écrit: ...Quel "Dieu" Berlingot a-t-il prié?

...Pas le même que moi!

Ni le mien non plus  !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31849
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  ROBERT. le Mar 02 Déc 2014, 2:14 pm

gabrielle a écrit:  
Saint Thomas d'Aquin sur le mahométisme


...Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, (Mahomet) interdit à ses disciples de lire les textes de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté.

(Saint Thomas d'Aquin in Somme contre les Gentils, cap 6)


Les Témoins de Jéhovah font la même chose et

disent non à ceux qui leur suggèrent de lire les Écritures ...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31849
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  gabrielle le Mer 03 Déc 2014, 8:30 am

Et que oui!

Ce n'est que comme cela que les sectes peuvent garder leurs membres, par l'ignorance.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  ROBERT. le Mer 03 Déc 2014, 11:33 am

gabrielle a écrit:Et que oui!

Ce n'est que comme cela que les sectes peuvent garder leurs membres, par l'ignorance.

Le fameux Crois ou meurs ne vient pas des catholiques, mais des muslim, si je ne me trompe ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31849
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio "prie" et "adore" à la mosquée avec le grand mufti d'Istanbul

Message  Roger Boivin le Sam 04 Fév 2017, 9:06 am

gabrielle a écrit:
ROME, 1 décembre 2014 (Zenit.org) - « J'ai prié pour la paix, qu'on en finisse avec la guerre » : dans l'avion qui le ramenait d'Istanbul à Rome, hier soir, le pape a expliqué aux journalistes son geste de recueillement dans la Mosquée du sultan Ahmet connue sous le nom de Mosquée bleue, le 29 novembre.

Au deuxième jour de son voyage apostolique en Turquie (28-30 novembre), le pape a en effet visité la Mosquée d'Istanbul, sous la conduite du grand Mufti Mustafa Cagrici, à côté duquel il s'est recueilli en silence. Le pape a évoqué ce moment lors de la traditionnelle conférence de presse de retour de ses voyages.

« Je suis allé en Turquie non comme touriste mais comme pèlerin, avec un motif religieux : pour partager la fête [de saint André] avec le patriarche Bartholomaios », a rappelé le pape.

La visite à la Mosquée était donc aussi une démarche « religieuse » : « J'ai vu que c'était une merveille ! Le mufti m'expliquait bien les choses, avec douceur, [il expliquait] aussi le Coran, qui parlait de Marie et de Jean le Baptiste, il m'expliquait tout... A ce moment j'ai ressenti le besoin de prier. »

Le pape a raconté : « J'ai demandé : “Prions un peu ?” – “Oui, oui”, a-t-il dit. Et j'ai prié : pour la Turquie, pour la paix, pour le mufti… pour tous… pour moi, qui en ai besoin… J'ai prié, vraiment… Et j'ai prié pour la paix, surtout : “Seigneur, qu'on en finisse avec la guerre…”. Cela a été un moment de prière sincère. »

Quel "Dieu" Berlingot a-t-il prié?

Étant venu à Damas, il reçut du calife Walid II la charge de collecteur d’impôts, bien qu’il fût connu comme Chrétien. Le calife ne pensait pas que cet homme fût capable de professer publiquement sa Foi. Mais, saint Pierre étant tombé malade, les fonctionnaires ses amis vinrent lui rendre visite. Reconnaissant de cette démarche, il leur dit :

« Je prie Dieu de vous récompenser pour votre attention charitable ; bien que vous ne professiez pas ma croyance, je vous considère pourtant comme mes amis. Je vous prends à témoin de mon testament, dont voici la teneur : Quiconque ne croit pas au Père et au Fils et au Saint-Esprit, Trinité consubstantielle, a une âme aveuglée et subira les supplices éternels. Mahomet, votre prophète et le précurseur de l’Antéchrist, est dans ce cas. Je prends le Ciel et la terre à témoin de ce que je vous déclare ; renoncez donc à l’erreur fabuleuse et insensée de votre faux prophète. »

Les visiteurs, entendant cette déclaration, l’excusèrent, croyant que c’était chez ce malade l’effet du délire ; mais peu de jours après, saint Pierre se trouva guéri et, voulant rendre de nouveau témoignage de sa Foi, il s’écria devant une foule nombreuse :

« Anathème à Mahomet, à son enseignement fabuleux, à tous ceux qui croient en lui ! » On l’arrêta aussitôt et il fut décapité.

C’était l’an de Notre Seigneur 743, le 21 février, saint Zacharie étant pape, Constantin V empereur d’Orient et Childéric III roi de France.
Les Bollandistes reproduisent le récit de Théophane. Onuphre place ce martyre en l’an 741 tandis que Sigebert et les Grecs le placent en 745.

Extrait de la vie de S. Pierre Mavimène


Saint Thomas d'Aquin sur le mahométisme
mahomet a séduit les peuples par des promesses de voluptés charnelles au désir desquelles pousse la concupiscence de la chair.

Lâchant bride à la volupté, il a donné des commandements conformes à ses promesses, auxquels les hommes charnels peuvent obéir facilement.

En fait de vérités, il n'en a avancé que de faciles à saisir par n'importe quel esprit médiocrement ouvert.

Par contre, il a entremêlé les vérités de son enseignement de beaucoup de fables et de doctrines les plus fausses. Il n'a pas apporté de preuves surnaturelles, les seules à témoigner comme il convient en faveur de l'inspiration divine, à savoir quand une oeuvre visible qui ne peut être que l'oeuvre de Dieu prouve que le docteur de vérité est invisiblement inspiré. Il a prétendu au contraire qu'il était envoyé dans la puissance des armes, preuves qui ne font point défaut aux brigands et aux tyrans.

D'ailleurs, ceux qui dès le début crurent en lui ne furent point des sages instruits des sciences divines et humaines, mais des hommes sauvages, habitants des déserts, complètement ignorants de toute science de Dieu, dont le grand nombre l'aida, par la violence des armes, à imposer sa loi aux autres peuples. Aucune prophétie divine ne témoigne en sa faveur : bien au contraire, il déforme les enseignements de l'Ancien et du Nouveau Testament par des récits légendaires, comme c'est évident pour qui étudie sa loi.

Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, il interdit à ses disciples de lire les textes de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C'est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à sa parole croient à la légère.

(Saint Thomas d'Aquin in Somme contre les Gentils, cap 6)

Les mahometans avouent qu'avant la venue de mahomet, la loi Chrétienne existait déjà; et que cette loi enseignait la vraie doctrine...

Or; s'ils s'accordent qu'il fut un temps ou la doctrine de Jésus-Christ était vraie, ils doivent aussi convenir que celle de mahomet est fausse: car Jésus-Christ affirme que celui qui n'est point baptisé, ne peut etre sauvé (St Jean 3,5)...

Par conséquent, si la doctrine de Jésus-Christ a été vraie, je ne dis pas pendant une série de siècles, mais pendant un seul instant, il s'ensuit que la doctrine de mahomet n'a jamais pu l'etre, non plus que toute autre société de croyants, opposée à celle de Jésus-Christ...

(..) Du reste, pour connaitre l'impieté de cette loi, il suffit de savoir qu'elle permet à ses adeptes la vengeance, le vol, et les plaisirs charnels; bien plus, elle ne fait consister le paradis de la vie eternelle que dans les honteuses voluptés de la chair.

C'est donc une loi qui convient plutot à des bêtes qu'à des hommes doués de raison.

(Saint Alphonse-Marie De Liguori)

Pas le même que moi!
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum