Inconnu

Aller en bas

Inconnu

Message  ROBERT. le Dim 30 Nov 2014, 2:52 pm

Gilbert Chevalier a écrit:Lourdes et Fatima,
Deux beaux noms que voilà !
Car c’est là qu’on y prie
(...)


Ces lieux, étant infestés de modernos, on ne peut donc plus y prier ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconnu

Message  Invité le Dim 30 Nov 2014, 3:10 pm

Hélas, cher Robert, mais cela reviendra.

Quand, dans mes poèmes, je m'exprime au présent, cela peut signifier le passé ou l'avenir. En effet, je fais la remarque générale suivante pour tous mes poèmes, et je n'y reviendrai pas, savoir :

1. Le poète s'exprime dans un langage qui lui est particulier ;
2. il s'exprime dans un contexte tout aussi particulier ;
3. pour les deux raisons ci-dessus énoncées, ce qu'il dit n'est pas toujours intelligible.

Ce que je viens de dire est valable pour tout langage poétique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inconnu

Message  ROBERT. le Dim 30 Nov 2014, 3:16 pm

ROBERT. a écrit:
Gilbert Chevalier a écrit:Lourdes et Fatima,
Deux beaux noms que voilà !
Car c’est là qu’on y prie
(...)


Ces lieux, étant infestés de modernos, on ne peut donc plus y prier ?

Gilbert Chevalier a écrit:Hélas, cher Robert, mais cela reviendra.

Quand, dans mes poèmes, je m'exprime au présent, cela peut signifier le passé ou l'avenir. En effet, je fais la remarque générale suivante pour tous mes poèmes, et je n'y reviendrai pas, savoir :

1. Le poète s'exprime dans un langage qui lui est particulier ;
2. il s'exprime dans un contexte tout aussi particulier ;
3. pour les deux raisons ci-dessus énoncées, ce qu'il dit n'est pas toujours intelligible.

Ce que je viens de dire est valable pour tout langage poétique.

Merci pour vos explications, cher ami !
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum