PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:09 pm

1241- « Saint François de Borgia craignait avec raison pour la persévérance de ceux qui ne témoignaient pas d’une dévotion spéciale envers la Sainte Vierge. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1242- « Le recours fréquent à Marie est un infaillible moyen d’acquérir et de conserver la vie divine en soi. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1243- « Tous ceux-là obtiennent de Dieu la persévérance qui lui en font la demande, et ils l’obtiennent infailliblement s’ils se préoccupent de la demander jusqu’à la fin de leur vie ; en effet, c’est une grâce à demander chaque jour pour l’obtenir chaque jour. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1244- « La grâce efficace est nécessaire pour observer les commandements ; mais nous disons que pour prier actuellement, et par la prière obtenir la grâce efficace, c’est assez d’avoir la grâce suffisante que Dieu accorde à tous les fidèles. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1246- « Les divins préceptes ne sont impossibles à personne puisque tout homme, avec la seule grâce suffisante, peut exécuter les choses faciles comme de prier qui est la chose la plus aisée, et par le moyen de la prière, se procurer le secours de la grâce efficace gratuite dont il a besoin pour pratiquer actuellement les choses difficiles, c’est-à-dire les commandements. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1247- « Aucun pécheur ne peut alléguer pour excuse son impuissance d’observer les commandements, car s’il n’a pas eu la grâce efficace dont il avait besoin pour les mettre immédiatement en pratique, il a eu du moins la grâce prochaine suffisante pour prier actuellement, moyen par lequel il aurait obtenu de Dieu, selon la promesse que Jésus-Christ a faite d’exaucer quiconque le prie, la grâce efficace avec laquelle il aurait certainement rempli son devoir. C’est proprement ce que le concile de Trente a déclaré contre Luther qui affirmait qu’il est impossible, même aux fidèles, d’accomplir la loi de Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1248- « La conduite la plus sûre est de suivre la foi que professe la Chaire de saint Pierre. »(Saint Hippolyte)

**************************************************************************************
1250- « Il n’y a qu’une seule Église catholique, qui n’est autre chose que l’Église des chrétiens du Christ. »

(Saint Épiphane)

**************************************************************************************
1251- « Le Seigneur, pour nous attirer à lui et pour nous voir souvent à ses pieds afin qu’il puisse par là nous faire plus de bien, diffère jusqu’à notre mort de nous donner la grâce complète du salut. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1252- « Comment peut-on vaincre ? Ce ne peut être que par la prière, et par une prière très persévérante. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1253- « Qui n’est qu’à Dieu ne s’attriste jamais, sinon de l’avoir offensé ; et sa tristesse sur cela consiste en une profonde mais tranquille et paisible humilité et soumission, après laquelle il se relève en la bonté divine par une douce et parfaite confiance, sans chagrin ni dépit. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1254- « L’Église est appelée catholique parce qu’elle est répandue dans le monde entier, d’une extrémité à l’autre. »

(Saint Cyrille de Jérusalem)

**************************************************************************************
1255- « Personne ne se perd sans le savoir, et personne n’est trompé sans vouloir être trompé. »

(Jésus à sainte Thérèse d’Avila)

**************************************************************************************
1256- « Celui qui aime Dieu ne doute pas de la foi : celui-là en doute qui ne vit pas conformément à ce que la foi lui enseigne. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1257- « Celui qui aime beaucoup Dieu a beaucoup de confiance. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1258- « Jésus-Christ est mort pour sauver tous les hommes : le Fils de Dieu a sacrifié sa vie pour tous les hommes en général et pour chacun d’eux en particulier ; cela est une vérité clairement démontrée. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1259- « Nous croyons de cœur et professons de bouche une seule Église, non celle des hérétiques mais la sainte Église romaine, catholique et apostolique, hors de laquelle nous croyons que personne n’est sauvé. »

(Innocent III)

**************************************************************************************
1260- « C’est servir Dieu parfaitement que de le servir en souffrant. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1261- « Jusqu’à quand devons-nous prier ? Toujours ! c’est-à-dire, jusqu’à ce que nous recevions la sentence favorable qui nous assure de notre salut éternel, autrement dit, jusqu’à la mort. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1262- « Si la grâce nécessaire pour observer les préceptes ne nous était point donnée, il n’existerait point de péché. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1263- « Si l’on se dit : « Je ne cesserai pas de prier jusqu’à ce que je sois sauvé », il est certain qu’on se sauvera. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1264- « Tout ce qui se fait en dehors de l’Église catholique n’est qu’illusion. » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1265- « Le Seigneur nous assure très positivement qu’il ne laisse point de nous aider de sa grâce si nous voulons en profiter, soit pour persévérer dans la justice, soit pour sortir du péché. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1266- « Combien de temps nous faudra-t-il prier ? Aussi longtemps que durera le combat ; et comme nous avons toujours à combattre, nous ne devons jamais cesser de demander à Dieu le secours dont nous avons besoin pour ne pas succomber. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1267- « Où est la liberté quand il y a nécessité de pécher ? » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1268- « Si, pouvant recevoir les sacrements de la sainte Église, vous ne le vouliez pas, vous seriez et vous mourriez en état de damnation. »

("Le Dialogue" de sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1269- « Personne, à moins qu’il ne soit déjà damné, n’invoque mon nom, avec l’intention de quitter le péché, sans que le démon s’enfuit aussitôt. »

(La sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1270- « Celui qui se sépare de la véritable Église pour s’attacher à une fausse, n’a plus de part aux promesses de l’Église, ni aux récompenses de Jésus-Christ. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1272- « On ne peut pas avoir Dieu pour Père quand on n’a pas l’Église pour Mère. » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1273- « Tout notre salut consiste dans l’accomplissement de la Volonté de Dieu : c’est là le vrai moyen de se sanctifier et de jouir d’une véritable paix que rien ne saurait altérer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1274- « Nos prières font au Seigneur une pieuse violence qui lui plaît et le contraint à nous accorder les grâces que nous lui demandons. »

(Saint Jean Climaque)

**************************************************************************************
1275- « Quand une âme prie Dieu pour obtenir quelque grâce, le Seigneur en quelque sorte lui en a de l’obligation et l’en remercie, attendu qu’elle lui fournit ainsi le moyen de contenter le désir qu’il a de nous dispenser ses grâces. » 

(Sainte Marie-Madeleine de Pazzi)

**************************************************************************************
1276- « Mon Sauveur m’a promis qu’il ne laisserait périr aucun de ceux qui lui seront consacrés. »

(Sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1277- « Quiconque est séparé de l’Église est uni à l’adultère : il est séparé des promesses de l’Église. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1278- « Quand nous prions, si Dieu ne nous donne pas la grâce demandée, c’est pour nous en donner une autre qu’il sait devoir nous être plus utile. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1281- « Il est certain que Dieu fait de certaines grâces aux hommes, quoiqu’ils ne le prient pas, comme la foi initiale et la première grâce pour prier, mais aussi qu’il y en a d’autres qu’il n’accorde jamais qu’à la prière, comme est la persévérance finale et la bonne mort. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1282- « Ô Marie, qui vous a jamais invoquée sans en être écouté et secouru ? Qui jamais s’est perdu après avoir eu recours à vous ? Celui-là seul se perd qui vous oublie. »

(Innocent III)

**************************************************************************************
1283- « La bienheureuse Vierge est tellement grande et sublime que, plus on lui décerne de louanges, plus il en reste à lui décerner. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1287- « La Volonté de Dieu redresse toutes les volontés et toutes les choses les plus tortues. C’est pourquoi, la résignation à la mort pour faire la Volonté de Dieu suffit seule pour assurer le salut éternel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1288- « Il n’y a pas de vraie fraternité en-dehors de la charité chrétienne ; seule la charité catholique peut conduire les peuples dans la marche du progrès vers l’idéal de la civilisation. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1289- « Dans vos tentations, ne tardez pas à invoquer Jésus et Marie, noms bénis qu’il ne faut jamais séparer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1291- « Si tous les hommes voyaient leurs membres changés en autant de langues, ce ne serait pas encore assez pour louer Marie autant qu’elle le mérite. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1292- « Vivez sur la terre comme si la terre n’était pas. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1293- « Entre toutes les vertus, l’amour possède la vertu d’une invincible patience qui est comme sa moelle et qui montre clairement si une âme est en état de grâce et si elle aime véritablement ou non. »

("Le Dialogue" de sainte Catherine)

**************************************************************************************
1294- « Propager la dévotion envers Marie, c’est contribuer puissamment à notre bien personnel et à celui du peuple chrétien. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1295- « Mettez tout votre appui et toute votre confiance en Jésus et en Marie, et rien ne vous manquera. »

(Lettre de Marie à deux capucins, citée par saint Jean Eudes)

**************************************************************************************
1296- « Il ne parviendra pas aux récompenses du Christ, celui qui a abandonné l’Église : celui-là ne tient ni la vie ni le salut. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1297- « Le ciel et la terre savent que chacun de vos protégés, ô Marie, est assuré de ne point se perdre. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1298- « Le dogme le plus ferme de notre religion, c’est que hors de l’Église personne ne peut être sauvé. »

(Pie VIII)

**************************************************************************************
1299- « Si un vrai serviteur de Marie, par lequel j’entends celui qui veut véritablement s’amender et qui recourt avec confiance à cette Avocate des pécheurs, si un tel homme venait à se damner, cela n’arriverait que parce que Marie ne pourrait ou ne voudrait pas le secourir ; or cela ne peut être dit saint Bernard. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1300- « Si les pécheurs recourent à la bienheureuse Vierge avec la volonté de se corriger, elle les sauvera par son intercession. »

(Saint Georges de Nicomédie)

**************************************************************************************
1301- « Recourons à Marie et c’est assez : notre salut est garanti ! Dès lors, nous avons le bonheur d’être reçus dans la citée de refuge, et Marie priera pour nous sans que nous parlions. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1302- « Là où est Pierre, là est l’Église. » (Léon XIII)

**************************************************************************************
1304- « Malheureux qui ne vous aime pas, ô Marie, et qui, pouvant recourir à vous, vous refuse sa confiance ! »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1305- « En recourant à Marie, nous ne manquerons jamais d’obtenir tout ce que nous voudrons. Qu’en elle donc il espère, celui qui désespère. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1306- « Le Dieu tout-puissant n’a pas voulu que son Église fût aveugle ; il lui a donné des yeux pour voir, pour connaître le chemin de la vérité, et pour être dans l’impossibilité de se tromper. »

(Saint Bruno)

**************************************************************************************
1307- « Malheur aux âmes qui ne se laissent point prendre par Marie : leur perte est certaine et la malédiction les attend ; bienheureux au contraire celui qui se confie en la bonté de cette divine Mère. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1308- « Je remercie Dieu de ce qu’il permet que je meurs humilié : c’est un signe qu’il veut me pardonner mes péchés. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1309- « Ceux qui publient les gloires de Marie ont un gage certain du ciel. » (Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1310- « Celui qui publie les gloires de Marie fera une bonne mort. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1311- « Le royaume des cieux, le royaume des anges, le royaume des apôtres, c’est la sainte Église, parce qu’elle est fortifiée par les cieux, fermée par les cieux, gouvernée et protégée par les cieux. »

(Saint Bruno)

**************************************************************************************
1313- « Ceux qui me mettent en lumière auront la vie éternelle. » (Marie, dans la sainte Écriture)

**************************************************************************************
1314- « Bienheureux celui qui s’attache fortement par l’amour et par la confiance à ces deux ancres de salut, Jésus et Marie : certainement celui-là ne se perdra pas. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1315- « Là où est l’Église, là est l’Esprit de Dieu, Esprit auquel ne participent pas ceux qui n’accourent pas à l’Église mais qui, par leurs doctrines mauvaises et leurs actions détestables s’excluent eux-mêmes de la vie ; et là où est l’Esprit de Dieu, là est l’Église et toute sa grâce. »

(Saint Irénée)

**************************************************************************************
1316- « Prêcher Marie et la confiance en son intercession, voilà de quoi dépend le salut des âmes. C’est par ce moyen que saint Bernardin de Sienne sanctifia l’Italie et que saint Dominique convertit des provinces entières. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1317- « Saint Louis Bertrand n’omettait jamais dans ses prédications d’exhorter à la dévotion envers Marie ; le père Segneri ne manquait jamais dans chacune de ses missions de faire un sermon sur la dévotion envers Marie. Nous avons pour règle inviolable de ne jamais omettre le sermon sur la sainte Vierge dans nos propres missions ; or nous pouvons attester en toute vérité que, le plus souvent, aucune de nos prédications ne produit autant de fruits de salut et de componction que ce sermon sur la miséricorde de Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1318- « Ô Marie, ceux qui vous aiment jouissent d’une paix profonde en cette vie ; et dans l’autre ils ne verront point la mort éternelle. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1319- « Il n’est jamais arrivé, et il n’arrivera jamais qu’un serviteur de Marie se perde. »

(Vénérable Louis de Blois)

**************************************************************************************
1321- « Quatre choses sont nécessaires à l’Église pour qu’elle ne succombe pas : les commandements, les châtiments, les grâces et les épreuves. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1323- « Pourvu que nous soyons de vrais serviteurs de Marie, nous serons certainement du nombre des élus, car nous obtiendrons sa protection. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1324- « Celui qui a la dévotion pour Marie est reconnu de Dieu comme lui appartenant. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1325- « Nous venons maintenant à cette opinion funeste qu’on peut, par une profession de foi quelconque, obtenir le salut éternel de l’âme, pourvu qu’on ait des mœurs conformes à la justice et à la probité ; qu’ils tremblent donc, ceux qui s’imaginent que toute religion conduit par une voie facile au port de la félicité. »

(Grégoire XVI)

**************************************************************************************
1326- « Ceux qui vivent sous la protection de Marie sont préservés de la damnation. »

(Sainte Marie-Madeleine de Pazzi)

**************************************************************************************
1327- « Il conserve aussi sa forme, le sarment séparé du cep ; mais que lui sert cette forme s’il ne vit point de la racine ? »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1328- « Qu’on trouve un pécheur aussi endurci et dépourvu de confiance qu’on voudra, s’il nomme seulement votre nom, ô Vierge pleine de bonté, telle est la vertu de ce nom que sa dureté s’amollira aussitôt d’une manière merveilleuse, car c’est vous qui élevez les pécheurs à l’espérance du pardon et de la grâce. »

(Bienheureux Raymond Jourdain)

**************************************************************************************
1330- « Nous déclarons avec la plus grande joie et établissons l’illustre Pucelle d’Orléans, admirée et vénérée spécialement par tous les catholiques de France comme l’héroïne de la religion et de la patrie, sainte Jeanne d’Arc, vierge, patronne secondaire de la France. »

(Pie XI, lettre apostolique "Galliam" du 2 mars 1922)

**************************************************************************************
1331- « Les commandements affermissent l’Église. » (Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1332- « Aimons Jésus et Marie et devenons des saints, car il n’est pas de plus belle fortune à réaliser et il n’est rien de meilleur à poursuivre et à espérer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1333- « Sois dans l’allégresse, ô mon âme, et réjouis-toi en Marie, car immenses sont les biens promis à ceux qui l’auront louée. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1334- « Les châtiments éprouvent l’Église. » (Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1335- « Combien grande doit être notre confiance en Marie puisqu’elle est Reine de miséricorde. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1336- « Dieu veut que toutes les grâces nous parviennent par les mains de Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1337- « Les grâces décorent l’Église. » (Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1338- « Puisque les saintes Écritures ne cessent de nous parler de Marie, nous aussi, célébrons sans cesse de cœur et de bouche cette divine Mère afin que par elle nous arrivions au Royaume du bonheur éternel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1339- « Le sein de Marie ayant été la voie suivie par Jésus-Christ pour sauver les pécheurs, comment le rappel de ses gloires dans les prédications n’amènerait-il pas la conversion et le salut des pécheurs ! »

(Saint Anselme)

**************************************************************************************
1340- « Les épreuves conservent l’Église. » (Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1341- « L’Église est belle par sa foi profonde, plus belle par son espérance, très belle par sa charité. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1342- « Quand nous nous voyons tombé, humilions-nous et relevons-nous aussitôt de notre faute par un acte de contrition ; et s’il nous arrive malheureusement encore de tomber, faisons toujours de même ; car se troubler pour une faute commise, c’est la plus grande faute qu’on puisse commettre, puisque dans le trouble, l’âme ne peut plus rien faire de bon. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1343- « Nous admirons l’humilité de Marie ; nous louons sa virginité ; mais notre misère de pauvres pécheurs nous fait trouver plus d’attraits et de douceur à sa miséricorde : plus nous nous y attachons tendrement, plus nous y pensons souvent, et plus fréquemment nous l’invoquons. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1344- « L’Église est belle dans les épouses, plus belle dans les veuves, très belle dans les vierges. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1345- « Il y a beaucoup de dévotions pratiquées par les serviteurs de Marie ; mais la plus utile, c’est de se recommander à cette divine Mère. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1346- « La crainte d’être repoussé par Marie quand on a recours à elle, est une insulte à sa miséricorde. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1347- « Il est impossible que Marie étant invoquée par quelqu’un, manque de le secourir. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1348- « Plus notre confiance en Marie est grande, plus grande est l’abondance des grâces qu’on obtient. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1349- « L’Église est belle dans ceux qui commencent, plus belle dans ceux qui avancent, très belle dans ceux qui ont atteint la perfection. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1350- « À mesure que grandissent notre confiance et notre ferveur, Marie peut davantage nous prodiguer ses bienfaits et ses consolations maternelles. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:09 pm

1351- « La moindre prière est gracieusement accueillie par Marie et immédiatement exaucée. »

(Vénérable Louis de Blois)

**************************************************************************************
1352- « L’Église est une caverne de voleurs quand elle devient pour les gens avides un lieu de trafic. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1353- « Quand le démon cherche à nous épouvanter en nous mettant devant les yeux combien il nous est difficile de persévérer dans la grâce de Dieu au milieu de tant d’occasions et de dangers que nous rencontrons en cette vie, alors, sans lui répondre, levons les yeux vers Dieu et espérons en sa bonté de laquelle nous viendra certainement le secours dont nous avons besoin pour résister à tous les assauts de l’enfer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1354- « Dans tous les assauts que vous livre l’ennemi, recourez à Marie, car ceux qui se placent sous sa protection peuvent en toute assurance se promettre la victoire. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1355- « Les démons s’enfuient des âmes qui exhalent la dévotion à Marie. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1356- « C’est un grand honneur et une grande gloire de ne pas résister à l’autorité de l’Église notre Mère. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1357- « Ne crains rien, je régnerai malgré mes ennemis et tous ceux qui s’y voudront opposer. »

(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1358- « Recourons toujours à Marie, et tenons notre salut pour assuré par son intercession, car jamais elle ne refuse de secourir qui se recommande à elle. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1359- « Celui qui vit séparé de l’Église n’est pas du nombre de ses enfants, et quiconque n’a pas l’Église pour Mère ne peut avoir Dieu pour Père. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1360- « Faites que nous pensions souvent à invoquer votre nom, ô Marie, avec amour et confiance, car c’est là, ou un signe qu’on possède déjà la grâce de Dieu, ou une assurance qu’on doit bientôt la recouvrer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1362- « Ô Église catholique, vous que l’on peut appeler en toute vérité la Mère des chrétiens, vous avez en vérité des remèdes tout puissants pour guérir tous les maux. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1364- « Les tentations ne servent de couronnes qu’à ceux qui leur résistent. » (Sainte Jeanne de Chantal)

**************************************************************************************
1365- « Avec les enfants, l’Église parle le langage de l’enfance. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1366- « Avec la jeunesse, l’Église a un langage plein de force. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1367- « Avec la vieillesse, l’Église a un langage plein de calme. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1368- « L’Église forme et instruit chacun selon ses forces, son âge et sa capacité. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1369- « Rappelez-vous que nous devons chacun être content de la condition dans laquelle nous a placé la Providence ; nous ne devons pas envier ceux qui sont placés au-dessus de nous ; nous ne devons pas envier ceux qui possèdent de très grandes fortunes. De cette façon, nous serons tous satisfaits en observant la loi divine, et nous aurons vraiment un seul cœur et une seule âme. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1370- « Rappelez-vous que nous devons chacun être content de la condition dans laquelle nous a placé la Providence. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1371- « Nous ne devons pas envier ceux qui sont placés au-dessus de nous. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1372- « Nous ne devons pas envier ceux qui possèdent de très grandes fortunes. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1373- « Nous serons tous satisfaits si nous observons la loi divine. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1374- « Nous serons tous satisfaits si nous avons un seul cœur et une seule âme. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1375- « Aux épouses, l’Église dit d’être saintement et fidèlement soumises à leurs maris, non pour satisfaire leur passion, mais pour avoir des enfants et pour le bon ordre de la maison. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1376- « Aux époux, l’Église donne l’autorité sur leurs épouses, non pour abuser de la faiblesse de leur sexe, mais pour leur témoigner un amour sincère. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1377- « L’affaire du salut éternel est pour nous la plus importante de toutes les affaires. C’est pourquoi saint Philippe de Néri traitait de fou celui qui ne s’applique pas à sauver son âme. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1378- « L’entière conversion et la persévérance finale s’obtiennent infailliblement par la prière. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1379- « Si quelqu’un se sépare de l’obéissance due au Pape, il est sans aucun doute en état de damnation, à moins qu’il ne change avant de mourir. »

("Le Dialogue" de sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1380- « Ô Marie, quand on n’a plus d’espoir, on doit encore espérer en vous. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1381- « Aux enfants, l’Église prescrit à l’égard de leurs parents une soumission mêlée d’une certaine liberté, et aux parents, une autorité pleine de tendresse sur leurs enfants. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1382- « Toute œuvre faite pour Dieu est un acte d’amour divin. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1383- « Ceux qui n’oublient pas de prononcer le nom de Marie à l’article de la mort n’ont rien à craindre, eussent-ils contre eux l’enfer tout entier, car les démons abandonnent une âme sur-le-champs dès qu’ils entendent prononcer le nom de Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1384- « L’Église unit le frère au frère par le lien de la religion, plus fort et plus étroit que celui du sang. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1385- « Il est impossible que celui-là se perde qui cultive avec zèle et humilité la dévotion à Marie. »

(Vénérable Louis de Blois)

**************************************************************************************
1386- « Marie a coopéré par sa charité à la naissance spirituelle de tous les membres de l’Église. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1387- « L’Église resserre par une charité mutuelle tous les membres que le sang ou l’alliance a unis, en respectant les liens que la nature et la volonté peuvent avoir formés. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1388- « En fait d’amour de Dieu, la souffrance est un signe plus sûr que l’action. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1389- « Le signe le plus certain et le plus incontestable du véritable amour de Dieu, c’est la patience. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1390- « Un jour, le Seigneur permit à sainte Brigitte de l’entendre dire à sa sainte Mère que quiconque invoquerait le nom de Marie avec confiance et avec le propos de s’amender, recevrait trois grâces signalées, savoir, un parfait repentir de ses péchés, les moyens de satisfaire à la justice divine, et la force de parvenir à la perfection pour aller au ciel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1392- « La Sainte Vierge promet le Paradis à celui qui a soin de la faire connaître et aimer : heureux celui que se tient à ses portes par ses prières. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1393- « Marie promet à ceux qui la servent et l’honorent l’exemption du péché et le salut éternel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1395- « Bernardin de Bustis appelle Marie le Livre de vie et assure que celui qui a mérité par sa dévotion d’être inscrit dans ce livre se sauvera certainement. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1396- « Il faut que nous fassions continuellement violence à Dieu ; cette violence que nous lui faisons par nos prières, loin de lui déplaire, lui est chère et agréable. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1397- « Les anciens Pères, conférant entre eux pour trouver l’exercice le plus utile au salut éternel, conclure que le meilleur est de prier sans cesse. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1398- « Si vous êtes lié d’amitié avec quelqu’un et qu’il ait le malheur de tomber dans un crime contre la pureté, ne l’abandonnez pas et tendez-lui la main charitablement pour l’aider à se relever de sa chute ; mais s’il tombe dans l’hérésie et qu’après l’avoir exhorté à quitter son erreur vous voyez qu’il s’obstine à la soutenir, séparez-vous-en, de peur qu’il ne vous entraîne avec lui dans l’abîme. »

(Saint Théodore de Fermé)

**************************************************************************************
1399- « Qui jamais a invoqué le secours de Dieu sans que le Seigneur ait daigné l’écouter ? »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1400- « Non seulement Dieu ne fait pas attendre, mais il accorde avec abondance en donnant plus qu’on ne lui demande. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1401- « La dévotion envers la Sainte Vierge précède le soleil de la grâce. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1402- « L’Église apprend aux serviteurs à s’attacher à leurs maîtres, non pas tant par la nécessité de leur position que par un service affectueux. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1403- « Certainement celui-là ne se perdra pas qui s’attache fortement à Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1404- « On doit se conformer à la Volonté divine, non seulement dans la prospérité mais encore dans l’adversité et même dans les tribulations qu’on éprouve de la part des hommes quand on est persécuté, car tout vient de Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1405- « L’Église porte les maîtres, par égard pour le Dieu tout-puissant qui commande à tous les hommes, à se montrer doux envers leurs serviteurs, et à être à leur égard plutôt indulgents que sévères. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1407- « Tous ceux qui demandent des grâces par l’intercession de Marie les obtiennent infailliblement. »

(Sainte Mechtilde)

**************************************************************************************
1408- « Voici le secret d’être toujours vainqueur dans les combats contre l’enfer : recourir à Marie qui accepte pour ses enfants tous ceux qui le veulent. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1409- « L’Église rappelle notre commune origine, et dès lors ce n’est pas seulement une société mais une véritable fraternité qu’elle établit entre les hommes, entre les citoyens et entre les peuples. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1410- « Quelle belle espérance du salut ont ceux qui récitent chaque jour le Rosaire avec piété et persévérance ! »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1411- « La récitation du Rosaire est utile pour obtenir la protection de Marie au moment de la mort. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1412- « Comme c’est proprement sur le Calvaire que Jésus-Christ a formé son Église, il est clair que la Sainte Vierge a coopéré d’une manière excellente et singulière à cette formation. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1413- « L’Église a soin de nous apprendre à qui nous devons l’honneur, l’amour, le respect , la crainte, la consolation, l’admonition, les exhortations, la correction, la réprimande et le châtiment. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1414- « Malheureux celui qui, tandis qu’il le peut, ne recourt pas à moi. »(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1415- « La plénitude de la grâce est en Jésus-Christ comme dans la tête d’où elle découle et en Marie comme dans le cou qui la transmet aux membres. »

(Un ancien Père)

**************************************************************************************
1416- « L’Église nous montre comment il faut se conduire différemment suivant les diverses personnes, être plein de charité pour tous, ne faire tort à personne. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1417- « Nous ne nous sauverons qu’à la condition de persévérer à prier avec confiance jusqu’à la mort ; avec cet esprit de prière, nous obtiendrons infailliblement du Seigneur la sainte persévérance et toutes les autres faveurs. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1418- « Quand l’Église, après avoir pris des moyens salutaires, voit quelques uns de ses enfants égarés revenir à elle, comme une tendre mère, elle les embrasse avec bonheur, et elle se réjouit plus de ceux qu’elle a retrouvés que de ceux qu’elle n’a jamais perdus. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1419- « Si le Fils qu’elle a mis au monde est Roi, la Vierge sa Mère doit en toute rigueur de vérité être tenue pour Reine et Souveraine et en porter le nom. »

(Saint Athanase)

**************************************************************************************
1420- « La résignation à la Volonté divine est une vertu dans laquelle consiste tout l’amour divin ; c’est pourquoi, la résignation à la mort pour faire la Volonté de Dieu suffit seule pour assurer le salut éternel, car quand on meut entièrement résigné à la divine Volonté, on meut saintement. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1421- « Que celui qui veut posséder le Saint-Esprit se garde bien de rester séparé de l’Église ; qu’il se garde d’y entrer d’une manière hypocrite, et s’il est entré ainsi, qu’il se garde bien de persévérer dans cette hypocrisie, afin que l’arbre de vie prenne véritablement racine. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1422- « Je tiendrai toujours le parti de la Providence divine : elle fait tout bien et dispose de toute chose au mieux ; c’est pourquoi il ne faut pas craindre la crainte. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1423- « Personne ne reçoit les grâces du Seigneur sans souffrir. » (Marie à sainte Véronique de Binasco)

**************************************************************************************
1424- « La dévotion à Marie est un signe très certain qu’on parviendra au salut éternel, car en invoquant Marie, vous ne connaîtrez pas la désespérance. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1425- « L’Église sans tache et sans ride, formée par la réunion de tous les peuples, et devant à jamais régner avec Jésus-Christ, c’est la terre des saints, la terre des vivants. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1426- « Celui-là sait bien vivre qui sait bien prier. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1427- « Lorsqu’on invoque avec confiance cette Mère de miséricorde qu’est Marie, on en obtient tout ce qu’on veut. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1428- « Ce n’est que dans l’Église catholique que l’on reçoit avec fruit le baptême, que l’on fait de bonnes œuvres et que l’on confesse glorieusement le nom du Christ, pourvu toutefois que l’on vive en bon chrétien. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1429- « Le consentement de Marie lui valut le sceptre du monde. » (Saint Bernardin de Sienne)

**************************************************************************************
1430- « Le Scapulaire et le Rosaire de Marie, dévotions si respectables, m’ont été chères dès mon enfance. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1431- « Dans le Cœur de Marie se trouvent toutes les perfections des anges et des hommes dans un tel degré d’excellence que rien n’y peut être comparé. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1432- « Dans le Cœur de Marie se trouvent les perfections de Dieu-même, aussi fidèlement retracées qu’elles peuvent l’être dans une simple créature. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1433- « L’Église catholique, répandue dans l’univers entier, déjoue par la foi les questions insidieuses des hérétiques, les discute avec soin et les résout avec intelligence. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1434- « C’est surtout l’Église catholique qui doit avoir des entrailles de miséricorde comme une mère, afin de ne pas traiter avec orgueil ses enfants coupables et de pardonner facilement à ceux qu’elle a ramenés. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1435- « Quand le coupable croit avoir raison, la punition ne sert qu’à le rendre pire. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1436- « La fidélité à réciter chaque jour le chapelet constitue un signe éminent de prédestination. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
1437- « Sainte Gertrude rapporte que Jésus dit un jour à sa Mère :  « Dans ma toute-puissance, je vous ai accordé le pardon de tous les pécheurs qui implorent pieusement le secours de votre bonté ; il leur sera fait miséricorde de telle manière que bon vous semblera. » »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1438- « La charité chrétienne ne peut s’observer que dans l’unité de l’Église. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1439- « Ne cessons jamais de prier Jésus-Christ et sa très sainte Mère pour obtenir la sainte persévérance. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1440- « Même les pécheurs qui ont été les plus dissolus, quand ils se repentent sincèrement de leurs péchés et qu’ils s’humilient devant Dieu en se reconnaissant indignes de recevoir aucune grâce, le Seigneur ne sait pas les mépriser. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1441- « Semblable à un lys, l’Église se montre parmi les épines avec un mélange de bons et de méchants. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1443- « Qui porte le Scapulaire fait profession d’appartenir à Notre-Dame. » (Pie XII)

**************************************************************************************
1444- « L’Église catholique doit pardonner volontiers aux enfants qu’elle a ramenés et confirmés dans la foi. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1446- « Quelques-uns trouvent mauvais que je n’aie imposé à un tel qu’une légère pénitence ; mais moi j’estime qu’il a fait de lui-même la pénitence suffisante en reconnaissant ses torts. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1447- « Le travail d’une année, quoique très excellent, ne vaut pas la journée d’un malade content. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1448- « Celui qui honore souvent la Sainte Vierge par la récitation de l’Ave Maria ou qui est fidèle à réciter chaque jour le saint Rosaire, porte une très grande marque de prédestination. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
1449- « Qu’on prenne pour compagne en tout temps, en tout lieu, soit qu’on perde ou qu’on gagne, la Volonté de Dieu. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1450- « L’Église est une Mère spirituelle ; elle est l’Épouse de Jésus-Christ, parée de sa grâce et dotée de son Sang Précieux. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1451- « La souffrance est nommée divine Volonté dès lors qu’elle est aimée et prise avec gaîté. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1452- « L’Église est la Mère de tous les croyants ; elle arrache ses enfants à la mort pour les mettre dans la voie du salut. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1453- « L’homme bien sage embrasse à chaque heure sa croix : Dieu lui donne une grâce proportionnée au poids. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1454- « Pour être sauvé, il suffit d’invoquer Marie, car elle est le salut de ceux qui l’invoquent. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1455- « Si vous voulez être sauvé, si le salut vous touche, ayez le Pater et l’Ave très souvent dans la bouche. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1456- « L’Église catholique est le siège de la Vérité. » (Saint Antoine, abbé)

**************************************************************************************

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:10 pm

1457- « Dans tous les assauts que vous livre l’enfer, recourez à Marie. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1458- « Récitez votre chapelet et même le Rosaire : ô belle oraison d’un parfait ! ô divine prière ! »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1459- « Les serviteurs de Marie, fidèles à demander son secours, n’ont rien à craindre des assauts des démons. »

(Sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1460- « Il faut se rendre à l’église avec humilité et dévotion ; qu’on n’y tienne ni parlement, ni jugement , ni conversation, mais que l’on y écoute et médite attentivement la parole sainte. »

(Saint Antonin)

**************************************************************************************
1461- « Le Rosaire est admirable, il donne à tous du secours, il guérit l’âme incurable : disons-le donc tous les jours ! »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)


**************************************************************************************
1463- « Qu’on entre avec respect et dévotion dans les églises ; qu’on y garde une tenue modeste, agréable à Dieu, propre à inspirer le recueillement aux assistants, à les édifier et à les charmer. »

(Saint Antonin)

**************************************************************************************
1464- « C’est à mon invincible espérance en Marie que je devrai mon salut. Si j’espère en vous, ô ma Mère, je ne succomberai pas. »

(Saint Jean Damascène)

**************************************************************************************
1465- « À la bonne heure, exaltez et dites mon Rosaire : prenez ma chaîne et portez l’habit du Scapulaire. Mais n’ayez point d’autre fin que d’imiter ma vie, autrement c’est un piège malin, c’est une hypocrisie. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort faisant parler Marie)

**************************************************************************************
1466- « Nul ne se confie en Dieu qui ne retire les fruits de sa confiance. » (Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1467- « Celui qui néglige de servir Marie mourra dans son péché. Ô Notre-Dame, celui qui ne vous invoque pas pendant sa vie ne parviendra jamais au Royaume céleste. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1468- « Il y a deux classes d’hommes opposés à l’Église. La première comprend des catholiques qui la respectent et qui l’aiment, mais critiquent ce qui émane d’elle : ils voudraient réformer tous les canons ; ils trouvent à redire à tout, à corriger en tout. S’ils ne reviennent promptement sur leurs pas, ils glisseront sur cette pente jusqu’à l’abîme où est déjà tombée la seconde classe de nos adversaires qui se compose de tous ceux qui veulent atteindre la vérité et la justice avec la seule ressource de leur raison ; ils espèrent toujours trouver et nous annoncer une air nouvelle, oubliant celui qui a dit : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. » »

(Pie IX)

**************************************************************************************
1469- « Je dis par jour un Rosaire ou du moins un chapelet : la pratique est volontaire, mais c’est un secret parfait qui rend notre vie heureuse et notre mort précieuse. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1470- « Marie est ma plus grande assurance : elle est tout le fondement de mon espérance. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1471- « Qu’on me prie seulement de vouloir, parce que si je veux, il faut que la chose se fasse. »

(Saint Albert le Grand faisant parler la Sainte Vierge)

**************************************************************************************
1472- « Je dis et prêche le Rosaire, voilà mon choix, et je ne sais qu’au Calvaire Jésus en Croix ; si l’un trouve sur le Calvaire son élément, l’autre le trouve en son Rosaire également. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1473- « Afin que la pensée de la sentence que Dieu devra rendre un jour ne nous jette pas dans le désespoir, il nous donne pour avocate sa propre Mère. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1474- « Ô Notre-Dame, ceux-là vous offensent, non seulement qui vous insultent et vous blasphèment, mais encore qui ne vous demandent rien. Oui, Marie se tient pour offensée quand on ne lui demande aucune grâce. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1475- « Tous les infidèles, les hérétiques, les sectaires et les hommes dépravés épars sur la surface du globe se coaliseront avec l’Antéchrist pour faire la guerre aux saints et persécuter les hommes fidèles à Dieu. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1477- « Autant il y a de créatures au service de Dieu, autant Marie en compte à son service. »

(Saint Bernardin de Sienne)

**************************************************************************************
1478- « Je veux que les dévots de mon Rosaire aient la grâce et la bénédiction de mon Fils pendant leur vie, à leur mort et après leur mort, et qu’ils soient affranchis de toutes sortes d’esclavages et qu’ils soient des rois, qu’ils aient la couronne sur la tête, le sceptre à la main et la gloire éternelle. »

(La Sainte Vierge au bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
1479- « Marie est plus sainte que les Prophètes, que les Apôtres, que les Anges-mêmes, plus sainte que les Séraphins et les Chérubins. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1480- « L’Église qui ne peut se tromper, la foi qui ne peut faillir, c’est l’Église romaine, c’est la foi de l’Église romaine. »

(Saint Antonin)

**************************************************************************************
1481- « Il y a une différence entre périr et n’être point bienheureux, car la béatitude éternelle étant un don tout gratuit, la privation de cette faveur n’a point le caractère d’une peine. Ainsi, les enfants qui meurent avant l’usage de raison sans avoir reçu le baptême ne sont sujets ni à la peine du sens ni à celle du dam. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1482- « Notre persévérance jusqu’à la mort dépend, non d’un seul secours mais de mille secours que, durant toute notre vie, nous espérons obtenir de Dieu pour nous conserver dans sa grâce. Or à cette chaîne de secours divins, il faut que corresponde une autre chaîne, celle de nos prières sans lesquelles ordinairement le Seigneur ne donne pas ses grâces ; si nous rompons cette chaîne de prières en cessant de prier, la chaîne des secours divins se rompra aussi, et nous perdrons la persévérance. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1483- « Dieu voulant d’une volonté antécédente le salut de tous les hommes, a donné les moyens universels pour qu’ils soient tous sauvés ; mais ces moyens n’ont pas toujours leur effet, soit à cause de la volonté de ceux qui refusent de les employer, soit parce que d’autres ne peuvent pas en profiter par suite des causes secondes, telles que la mort naturelle des enfants, cause dont Dieu n’est pas tenu d’arrêter le court, ayant disposé toute chose selon les justes desseins de sa Providence générale. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1484- « Jésus-Christ a offert ses mérites pour tous les hommes, et c’est pour tous les hommes qu’il a institué le sacrement de baptême. L’application de ce divin remède aux enfants qui meurent avant l’usage de raison n’est point empêchée par une volonté directe de Dieu mais par une volonté purement permissive. Ordonnateur suprême de tout l’univers, Dieu ne doit point troubler l’ordre général pour pourvoir à des cas particuliers. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1485- « L’Église est comme l’image de la justice, le droit commun de tous. » (Saint Ambroise)

**************************************************************************************
1486- « L’Église prie en commun, agit et souffre en commun. » (Saint Ambroise)

**************************************************************************************
1487- « Il peut se faire que par la miséricorde infinie de Dieu, la prière du pécheur soit exaucée, même sans le propos efficace et durable de changer de vie, pourvu qu’il ne soit pas tellement obstiné qu’il ait rejeté pour toujours toute idée d’amendement. »

(Benoît XIV)

**************************************************************************************
1488- « Combien d’âmes ont dû, en des circonstances humainement désespérées, leur suprême conservation et leur salut éternel au Scapulaire dont ils étaient revêtus, habit qui est un témoignage de la consécration au très saint Cœur de la Vierge Immaculée. »

(Pie XII, en 1950)

**************************************************************************************
1489- « La sainte Église, pure de tout contact illicite et cependant féconde, est vierge par la chasteté et mère par l’enfantement. »

(Saint Ambroise)

**************************************************************************************
1490- « Les enfants qui meurent avant l’usage de raison sans avoir reçu le baptême, ne sont sujets ni à la peine du sens ni à celle du dam. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1491- « La peine du sens répond à l’acte coupable de celui qui quitte Dieu pour la créature. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1492- « La sainte Église est vierge par les sacrements, elle mère pour les peuples, elle est fiancée à l’Époux éternel. »

(Saint Ambroise)

**************************************************************************************
1493- « Dans le péché originel, il n’y a point d’acte ou de faute propre qui mérite la peine du sens. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1494- « Il est vrai que les enfants morts sans le baptême ne jouissent pas de la gloire ; mais l’on n’est pas affligé de la privation d’un bien dont on n’est pas capable. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1495- « L’Église n’a pour elle que la foi, car les biens qu’elle possède sont pour secourir les pauvres. »

(Saint Ambroise)

**************************************************************************************
1496- « Comme un homme ne souffre pas de ce qu’il ne peut voler dans les airs, de même les enfants morts sans le baptême ne souffrent pas de ce qu’ils sont privés de la gloire. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1497- « Pour obtenir les grâces de Dieu, la confiance est nécessaire. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1498- « En songeant aux tourments qui seront le partage des chrétiens au temps de l’Antéchrist, je sens mon cœur tressaillir et je voudrais que ces tourments me soient réservés. »

(Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus)

**************************************************************************************
1499- « La douce confiance en Marie fait recouvrer l’amitié de Dieu. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1500- « Quel dépit pour le démon de voir une âme persévérer dans la dévotion à Marie ! »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1502- « Comme une personne n’est point privée de ce qu’elle n’exerce point l’autorité souveraine, de même les enfants morts sans le baptême ne souffrent pas de ce qu’ils sont privés de la gloire, bien dont ils n’ont jamais été capables puisqu’ils n’ont jamais pu y prétendre, ni par leur nature, ni par leur propre mérite. »

(Saint Thomas d’Aquin)


**************************************************************************************
1504- « La connaissance surnaturelle de la gloire ne s’acquiert qu’au moyen de la foi actuelle qui surpasse toute connaissance naturelle. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1505- « Les enfants morts sans baptême ne peuvent ressentir aucune peine de la privation de la gloire, n’en ayant jamais eu aucune connaissance surnaturelle. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1506- « Oh ! le beau signe de prédestination que la dévotion à Marie ! » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1507- « Ces innocentes créatures que sont les enfants morts sans le baptême avant l’usage de raison, non seulement ne seront point affligées d’être privées de la béatitude éternelle, mais elles auront la jouissance de leur bien naturel et jouiront même en quelque sorte de Dieu, autant que le permettent la connaissance et l’amour naturels : quoique séparées de Dieu quant à la jouissance de sa gloire, elles lui seront néanmoins unies par la participation aux bien naturels. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1508- « L’intention est l’âme de l’action ; selon que notre intention est bonne ou mauvaise, nos œuvres sont également bonnes ou mauvaises. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1509- « Celui qui a recours à Marie, ne fût-ce qu’en prononçant son nom avec confiance, sera certainement délivré du vice impur ; heureux donc qui embrasse la dévotion à cette divine Mère et qui la conserve ! »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1510- « Tous ceux qui espèrent en Marie verront la porte du ciel s’ouvrir devant eux. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1511- « Acquiesçons aux décrets de la Providence souveraine, décrets qui sont toujours justes, toujours saints, toujours adorables bien qu’impénétrables et obscurs à notre connaissance. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1512- « Heureux celui pour qui prie Marie ! Prions donc toujours cette divine Mère si nous voulons assurer notre salut éternel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1515- « Ô ma Souveraine, il suffit que vous vouliez nous sauver pour que nous ne puissions pas manquer notre salut. »

(Saint Anselme)

**************************************************************************************
1516- « Malheureux scrupule, adieu ! J’obéis et j’aime Dieu. » (Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1517- « J’aimerais mieux aller à la charrue pour conduire des bœufs, que de conduire une femme têtue. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1518- « Ô Marie, de quelles louanges ne vous faut-il pas combler ! » (Saint Taraise)

**************************************************************************************
1519- « La pureté d’intention consiste à faire tout ce qu’on fait uniquement pour plaire à Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1520- « Toute action faite pour plaire à Dieu, quelque peu de valeur qu’elle ait en elle-même, vaut beaucoup plus que bien des œuvres importantes accomplies sans une intention assez pure. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1521- « Les œuvres les plus saintes en elles-mêmes, si on ne les fait pas pour Dieu, sont toutes perdues et il n’en reste rien. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1522- « La pureté d’intention rend précieuses les actions les plus communes, comme de manger, travailler, et même se récréer, quand on fait ces choses pour plaire à Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1523- « Dans toutes nos actions, nous ne devons avoir d’autre but que de plaire à Dieu et non à nos parents ni à nos amis ni à nous-mêmes. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1524- « Tout ce que nous ne faisons pas pour Dieu est perdu. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1525- « Toute œuvre faite pour Dieu est un acte d’amour divin. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1526- « L’un des meilleurs signes auxquels on peut reconnaître si l’on agit avec une intention pure, c’est de n’éprouver aucun trouble quand on n’obtient pas le succès désiré et de n’être pas moins content et tranquille lorsqu’après avoir fait quelque bien, on est critiqué ou payé d’ingratitude. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1527- « Le Christ ne viendra qu’après la chute du siège romain et l’apparition de l’Antéchrist qui mettra les saints à mort. »

(Saint Ambroise)

**************************************************************************************
1530- « Un serviteur de Marie, fidèle à l’honorer et à se recommander à elle avec le désir de s’amender, ne peut se damner. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1531- « Ô Vierge bénie, comme il est impossible que celui-là se sauve qui se tient loin de vous, ainsi est-il impossible qu’il se perde, celui qui recourt à vous. »

(Saint Anselme)

**************************************************************************************
1532- « Un Ave Maria bien récité vaut mieux que toute la science du monde. »

(Bienheureux Jean-Gabriel Perboyre)

**************************************************************************************
1535- « Il est certain, selon un ancien adage, que « le royaume de France » a été appelé le « royaume de Marie », et cela à juste titre. »

(Pie XI, lettre apostolique "Galliam" du 2 mars 1922)

**************************************************************************************
1537- « Si je vous abandonnais, ô Marie, je me damnerais. »  (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1539- « De même que tout ce qui se rapporte au culte divin l’emporte sur toutes les choses temporelles, de même la dignité de Pape l’emporte sur toutes les autres dignités. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1540- « Les chrétiens sont conduits au Ciel par Marie. » (Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1541- « Si pécheur qu’il ait été, le serviteur de Marie ne périra jamais éternellement. » (Saint Hilaire)

**************************************************************************************
1543- « Celui qui résiste au Saint-Siège résiste à l’ordre que Dieu a établi. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1544- « Le démon se donne beaucoup de peine afin que les pécheurs, après avoir perdu la grâce de Dieu, perdent encore la dévotion envers la Sainte Vierge. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1545- « Marie est le paradis de Dieu, le palais très pur, immaculé, construit dans la sainteté parfaite du Souverain-Roi. »

(Saint Germain de Constantinople)

**************************************************************************************
1546- « Le Souverain Pontife est Prince des évêques. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1547- « Le Souverain Pontife est héritier des Apôtres. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1548- « Que ceux-là tremblent qui font peu de cas de la dévotion à Marie ou qui l’abandonnent. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1549- « Une dévotion languissante envers Marie est un signe manifeste de réprobation. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1550- « Le Souverain Pontife est premier comme Abel. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:10 pm



1552- « La bienheureuse Vierge a révélé à sainte Brigitte que, par le mérite de son obéissance, elle a obtenu du Seigneur que le pardon serait accordé à tous les pécheurs qui recourent à elle avec des sentiments de repentir, si lourdement chargés soient-ils. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1553- « Le Souverain Pontife est chef comme Noé. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1554- « Il n’est pas sur le terre de pécheur tellement froid dans l’amour de Dieu, qu’en invoquant mon nom avec la bonne volonté de se convertir il ne force le démon à s’éloigner aussitôt de lui. »

(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1555- « Le Souverain Pontife est patriarche comme Abraham. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1556- « Le Souverain Pontife est prêtre comme Melchisédech. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1557- « Nous sommes certainement inscrits au Livre de vie si nous sommes de vrais serviteurs de Marie et si nous obtenons ainsi sa protection. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1558- « Celui-là remportera la victoire et fera son salut, qui portera inscrit dans son cœur le nom de Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1559- « Quand le pape est hérétique exprès, ipso facto, il tombe de son grade hors de l’Église.»

(Saint François de Sales, "Controverses", Partie II, chap. VI, art. XV)

**************************************************************************************
1560- « Celui qui porte le signe de la dévotion à Marie est reconnu par Dieu-même comme l’un des siens. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1561- « Le Souverain Pontife est élevé en dignité comme Aaron. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1562- « Hâtons-nous d’entrer dans la bienheureuse nacelle qu’est la dévotion à la Sainte Vierge, et là, tenons-nous pour assurés de parvenir au Royaume du ciel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1563- « Le Souverain Pontife est plein d’autorité comme Moïse. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1564- « Marie secourt tout le monde. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1565- « Le Souverain Pontife est juge comme Samuel. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1566- « Oh ! que de sentences de condamnation Marie a su, par ses douces prières, faire révoquer en faveur des pécheurs qui ont eu recours à elle ! »

(Saint Antonin)

**************************************************************************************
1567- « Ô Marie, que de pécheurs ont cherché Dieu par votre entremise et se sont sauvés ! »

(Saint Germain)

**************************************************************************************
1568- « Le Souverain Pontife est puissant comme Pierre. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1569- « Le Souverain Pontife est oint comme le Christ. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1570- « Dès que la présence maternelle de Marie fait défaut, il n’y a plus que misère et souffrance. »

(Saint Jean Damascène)

**************************************************************************************
1571- « Le Pape est Vicaire de Jésus-Christ. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1572- « C’est la patience qui nous préserve du péché et de l’enfer ; c’est aussi elle qui fait les saints. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1573- « Si les prières de Marie venaient à manquer, personne ne pourrait plus espérer la miséricorde. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1574- «  Les pécheurs convertis sont ma gloire. » (La Sainte Vierge au bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
1575- « Le Pape est successeur de saint Pierre. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1576- « Quelque soit le pécheur qui l’implore, Marie l’exauce toujours. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1577- « Le Pape est le Christ du Seigneur. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1578- « On doit demander à Dieu les grâces nécessaires pour sauver son âme, ce que saint Jacques appelle la sagesse ou science du salut, et Dieu nous les donnera avec surabondance, au-delà de ce que nous aurons demandé. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1579- « Si nous voulons nous sauver, il faut que jusqu’à la mort nous priions sans cesse ; c’est pourquoi Dieu qui veut que nous soyons tous sauvés, nous en fait un commandement. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1580- « Si nous cessons de prier, nous sommes perdus, attendu que la prière est non seulement utile mais nécessaire au salut. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1581- « Éloignez de vous tous les usurpateurs, sous quelque titre qu’ils se présentent, archevêques, évêques, curés ; n’ayez rien de commun avec eux, surtout dans l’exercice de la religion. »

(Pie VI, le 13 avril 1791)

**************************************************************************************
1582- « Dieu n’exerce sa justice sur les malfaiteurs que lorsqu’il convient et qu’il y est pour ainsi dire contraint. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1583- « Dieu use facilement et largement de sa miséricorde envers tout le monde et en tout temps. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1584- « Étant d’une bonté infinie, Dieu a un désir infini de se communiquer à nous, ses créatures, et de nous faire part de ses biens ; de là naît l’extrême miséricorde qui porte le Seigneur à avoir compassion de nos misères. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1585- « La bonté tend naturellement à se répandre en bienfaits ; c’est ce qui fait dire à saint Jacques que la miséricorde triomphe de la justice. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1586- « Isaïe nous assure que le châtiment n’est point une œuvre selon le Cœur de Dieu mais une œuvre qui lui est étrangère, c’est-à-dire qui est éloignée de son inclination. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1587- « Le Pape est le Dieu de Pharaon. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1588- « Le Seigneur ne repoussera jamais un pécheur qui revient à lui avec repentir. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1589- « La miséricorde de Jésus-Christ envers nous est extrême. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1590- « Pour notre plus grand bien, Dieu veut que nous espérions en sa miséricorde avec une vive confiance à laquelle il attache une récompense d’un grand prix. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1591- « Nous devons bannir toute crainte désordonnée. »  (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1592- « Le Pape est celui qui tient le milieu entre Dieu et l’homme. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1593- « La miséricorde est proportionnée à la confiance. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1594- « Celui qui met sa confiance dans la divine miséricorde se verra à l’abri des dangers de se perdre. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1595- « Craignons-nous pour notre salut ? Allons avec confiance à Jésus-Christ. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1596- « Qui s’est jamais perdu après avoir mis sa confiance en Dieu ? » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1597- « N’allons pas chercher à obtenir une confiance sensible : il suffit que nous ayons la volonté d’avoir confiance. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1598- « La vraie confiance, c’est de vouloir se confier en Dieu parce qu’il est bon et qu’il désire nous aider, parce qu’il est puissant et qu’il peut nous aider, parce qu’il est fidèle et qu’il a promis de nous aider. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1599- « Le Pape est inférieur à Dieu et supérieur à l’homme. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1601- « Si vous suivez Marie, vous ne vous égarerez point. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1602- « Si Marie vous protège, vous n’avez pas à craindre d’être damné. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1603- « Si Marie vous favorise, vous parviendrez au Ciel. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1604- « Le Pape est plus petit que Dieu, mais plus grand que l’homme. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1605- « Il est impossible, ô douce Souveraine, que vous abandonniez celui qui met sa confiance en vous. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1606- « Ô Mère de Dieu, vous n’avez point horreur du pécheur qui soupire après vous, quelque corrompu qu’il soit : vous lui tendrez la main et le sauverez du désespoir. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1607- « Nul ne se perd sans le savoir, et nul ne reste dans l’erreur sans le vouloir. »

(Sainte Thérèse d’Avila)

**************************************************************************************
1609- « Un solitaire doit autant s’appliquer au jeûne que s’il était assuré d’avoir encore cent ans à vivre. »

(Saint Macaire d’Égypte)

**************************************************************************************
1610- «  Le Pape est celui qui juge tous les autres et n’est jugé par personne. » (Innocent III)

**************************************************************************************
1611- « Un solitaire doit autant mépriser les passions de son âme, oublier les injures et renoncer à l’envie et à cette mauvaise tristesse qu’est l’acédie que s’il devait mourir tous les jours. »

(Saint Macaire d’Égypte)

**************************************************************************************
1612- « La Croix de Jésus ne suffit pas à elle seule pour nous sauver : il faut encore que nous portions la nôtre avec résignation jusqu’à la mort. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1613- « Il est certain que si quelqu’un commet le crime de schisme, d’hérésie ou d’apostasie, par la nature-même d’un tel acte, il se sépare du corps de l’Église. »

(Pie XII)

**************************************************************************************
1614- « La Croix unit les âmes à Dieu. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1615- « L’amour chasse la crainte. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1616- « L’espérance naît de la foi. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1617- « Ô Marie, je ne veux point que mes péchés m’empêchent de me confier en vous. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1618- « Marie retient ses serviteurs et les empêche de prendre une liberté excessive qui serait cause de leur perte. »

(Richard de Saint-Laurent)

**************************************************************************************
1620- « La dévotion consiste dans une prompte soumission de notre volonté à celle de Dieu. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1621- « Le plus bel hommage que vous puissiez offrir à Marie, c’est l’imitation de ses vertus. »

(Saint Jérôme)

**************************************************************************************
1622- « Par cela-même qu’on établit la liberté de tous les cultes sans distinction, on confond la vérité avec l’erreur, et l’on met au rang des sectes hérétiques et même de la perfidie judaïque l’Épouse sainte et immaculée du Christ, l’Église hors de laquelle il n’y a pas de salut. »

(Pie VII)

**************************************************************************************
1623- « Les qualités de la prière sont l’humilité, la confiance et la persévérance. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1624- « Tous les adultes qui se sauvent doivent être martyrs ou de sang ou de patience. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1626- « En promettant faveur et appui aux sectes des hérétiques et à leurs ministres, on tolère et on favorise non seulement leurs personnes mais encore leurs erreurs. »

(Pie VII)

**************************************************************************************
1630- « Ô mort bienheureuse que celle à laquelle préside et que protège le nom de Marie ! »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1631- « La liberté de tous les cultes est implicitement la désastreuse et à jamais déplorable hérésie que saint Augustin mentionne. »

(Pie VII)

**************************************************************************************
1632- « Le nom de Marie est un nom de salut. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1633- « Invoquer le nom de Marie et obtenir le salut éternel, c’est la même chose. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1634- « Dieu n’accorde d’invoquer le saint nom de Marie qu’à ceux qu’il veut voir sauvés. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1635- « La plus excellente de toutes les dévotions, c’est d’aimer Jésus-Christ, en pensant souvent à l’amour que nous a porté et que nous porte cet aimable Rédempteur. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1636- « Affirmer que tous les hérétiques sont dans la bonne voie et disent vrai, c’est une absurdité si monstrueuse que je ne puis croire qu’une secte la professe ! »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1637- « Le nom de Marie est la clef qui ouvre la porte du ciel. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1638- « Une solennité annuelle a plus d’efficacité pour instruire que tous les documents, même les plus graves, du magistère ecclésiastique. »

(Pie XI)

**************************************************************************************
1642- « Il ne faut rien innover mais s’en tenir à la tradition. » (Saint Étienne Ier)

**************************************************************************************
1645- « Tous ceux qui ont soin d’invoquer le nom de Marie au moment de la mort n’ont rien à craindre des assauts de l’enfer. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1646- « Le nom si saint et si doux de Marie est notre soutien durant la vie et notre salut à la mort. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1647- « Ô Marie, si je mets ma confiance en vous, je serai sauvé. » (Saint André de Crête)

**************************************************************************************
1648- « Les peines du Purgatoire sont tellement grandes que les plus grandes douleurs de cette vie ne peuvent leur être comparées. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1649- « Ô Marie, si je suis sous votre protection, je n’ai rien à craindre. » (Saint André de Crête)

**************************************************************************************
1650- « La joie des âmes du Purgatoire est tellement intense qu’aucun bonheur sur la terre ne lui est semblable parce que les âmes y sont dans une union continuelle avec Dieu : elles sont parfaitement soumises à sa Volonté. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************

1652- « Être votre serviteur fidèle, ô Marie, c’est avoir des armes qui assurent le salut et que Dieu n’accorde qu’à ceux qu’il sauve. »

(Saint André de Crête)

**************************************************************************************
1653- « Si le Purgatoire est une espèce d’enfer par ses souffrances, il est aussi un paradis par les joies que l’amour verse dans les cœurs de ces pauvres âmes prisonnières, un amour plus fort que la mort et plus puissant que l’enfer. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1654- « Celui qui n’accomplit pas la Volonté de Dieu est mort. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1655- « Accomplir la Volonté de Dieu, voilà en quoi consiste notre vie. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1656- « Le signe le plus infaillible pour distinguer un réprouvé d’avec un prédestiné, c’est que le réprouvé n’a que du mépris ou de l’indifférence pour la très sainte Vierge. »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

**************************************************************************************
1657- « Un homme apostat, c’est celui qui, abandonnant tout extérieur de religion, revient aux ordures de la chair et du siècle, comme le chien qui revient à son vomissement. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1658- « Ceux qui sont peu fidèles voudraient que le Seigneur se soumît à leur bon plaisir. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1659- « Ceux qui aiment vraiment Dieu acquiescent et se conforment à sa sainte Volonté. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1660- « Nous ne devons pas nous laisser aller dans le combat pénible à une défiance et à un découragement pernicieux qui nous fassent quitter nos exercices comme nous étant inutiles. »

(Saint Cérène)

**************************************************************************************
1661- « Tout ce que Dieu fait est ce qu’il y a de mieux pour nous. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1662- « L’apostasie, c’est l’abandon que l’on fait de sa foi, de son obéissance ou de sa religion. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1663- « Convient-il de vous perdre en sauvant les autres ? » (Saint Macaire)

**************************************************************************************
1664- « Il est impossible qu’un serviteur de Marie se damne pourvu qu’il ait le désir de se corriger, car alors Marie l’aidera. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1665- « Si quelqu’un voulait pécher par l’espérance que la Sainte Vierge le sauvera, il se rendrait indigne de recevoir sa protection. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1666- « Votre salut est assuré si vous persévérez jusqu’à la mort dans la vraie dévotion envers Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1667- « On appelle apostats ceux qui se retirent loin de la foi, de la religion ou de la cléricature. »

(Les Décrétales)

**************************************************************************************
1668- « Marie dispense à ses fidèles serviteurs le don du divin amour. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1669- « Marie dispense à ses fidèles serviteurs la crainte filiale. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1670- « Marie dispense à ses fidèles serviteurs la lumière céleste. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1671- « Marie dispense à ses fidèles serviteurs la sainte confiance en Dieu. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1673- « Il n’y a jamais eu personne qui, après avoir mis sa confiance dans le Seigneur ait été abandonné. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1674- « La terre est un lieu de purgation et d’épreuve et par conséquent un lieu de peine. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1676- « Celui qui acquiesce à la Volonté de Dieu en toute chose est toujours en paix. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1677- « Tout ce qui arrive dans le monde n’arrive que par la Volonté de Dieu. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1679-  « La Volonté de Dieu ôte à toutes les tribulations de cette vie leurs épines et leur amertume. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1680- « Celui qui prie avec confiance obtient tout ce qu’il demande. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1681- « Quand les grâces que nous demandons sont utiles à notre âme, croyons que nous les obtiendrons, et nous les obtiendrons certainement. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1682- « Quand les grâces que nous demandons sont des grâces spirituelles, soyons en assurance de les obtenir. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1683- « Si nous voulons obtenir de Dieu la sainte persévérance, il faut que nous soyons toujours importuns à la lui demander. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1685- « L’importunité auprès de Dieu est opportune. » (Saint Jérôme)

**************************************************************************************
1687- « La dévotion envers Marie est un signe, ou qu’on est en état de grâce, ou qu’on y sera bientôt. »

(Saint Germain)

**************************************************************************************
1688- « Quand nous n’obtenons pas les grâces demandées, nous recevons mieux. »

(Saint Jean Damascène)

**************************************************************************************
1689- « Parfois, il est mieux pour nous que les grâces que nous demandons nous soient refusées plutôt qu’accordées. »

(Saint Jean Damascène)

**************************************************************************************
1690- « Du manque de foi proviennent tous les péchés. » (Sainte Thérèse d’Avila)

**************************************************************************************



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:11 pm

1691- « Il y a trois sortes d’apostasie :
- celle d’infidélité, quand on abandonne sa foi ;
- celle de désobéissance, quand on abandonne les préceptes de l’Église ;
- celle d’irrégularité, quand on abandonne l’état religieux ou la cléricature. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1692- « Pour souffrir avec patience, il n’y a pas de moyen plus efficace que la volonté de souffrir toutes les contrariétés pour faire la Volonté de Dieu. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1693- « Rien de ce qui arrive à celui qui se conforme à la Volonté de Dieu ne le peut contrister. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1695- « Mon divin Sauveur m’a assuré que, par la dévotion à son Sacré-Cœur, il voulait arracher du sentier de la perdition un grand nombre d’âmes que Satan croyait déjà tenir. »

(Sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1696- « Marie promet autant de secours à l’heure de la mort qu’on récite d’Ave Maria. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1698- « Quelque faute qu’un pécheur commette, s’il revient à moi avec un sincère désir de se corriger, je suis toujours prête à le recevoir. »

(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1699- « Si un pécheur revient à moi, je ne regarde point combien il a péché mais quelle est sa bonne volonté. »

(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1700- « Ce n’est pas en vain que je suis appelée la Mère de miséricorde. » (La Sainte Vierge à Ste Brigitte)

**************************************************************************************
1701- « De même que celui qui abandonne sa foi est un apostat, ainsi celui qui revient à son iniquité après l’avoir abandonné est, sans aucun doute, un apostat aux yeux du Dieu tout-puissant, bien qu’il semble conserver la foi. »

(Saint Grégoire le Grand)

**************************************************************************************
1702- « Je ne dédaigne pas de panser et de guérir les plaies du pécheur qui revient à moi. »

(La Sainte Vierge à sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1703- « Les apostats sont semblables à la femme de Loth, qui regarda derrière elle, et c’est ce qui s’appelle apostasier. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1704- « Il n’y a qu’une voie pour arriver au Ciel, c’est une bonne vie. » (Léon XIII)

**************************************************************************************
1706- « Celui qui met toute sa confiance dans la bonté du Seigneur est sûr de son salut éternel. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1707- « Celui qui fait la Volonté de Dieu va au Ciel. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1708- « Les apostats sont des transgresseurs volontaires et des violateurs de la loi qu’ils avaient reconnue. »

(Saint Anaclet)

**************************************************************************************
1709- « Celui qui néglige de faire la Volonté de Dieu n’entre pas au Ciel. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1710- « Tout apostat doit être réprimandé avant son retour, et ne doit pas être admis comme accusateur ni même comme témoin contre ceux qui se conduisent bien. »

(Saint Anaclet)

**************************************************************************************
1711- « Si nous voulons sauver notre âme, prions sans cesse le Seigneur de nous apprendre à faire sa Volonté. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1712- « En quelque péril que l’on soit, on peut obtenir son salut de Marie. » (Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1713- « Il n’est jamais permis à l’homme de commettre la faute la plus légère, cette faute devrait-elle sauver le monde, car pour l’utilité d’une créature finie qui n’est rien par elle-même, on ne doit pas offenser le Créateur infini de toute chose qui est le Souverain Bien. »

(Dieu à sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1714- « Rien ne vous est impossible, ô Marie, puisque vous pouvez rendre aux désespérés eux-mêmes l’espérance du salut. »

(Saint Pierre Damien)

**************************************************************************************
1715- « Je prends un singulier plaisir à voir mon amour honoré sous la figure d’un Cœur de chair. Je désire que l’image en soit exposée en public, afin de toucher par là le cœur insensible des hommes. »

(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1717- « Que personne, mes frères, placé dans un monastère, ne pense à en sortir. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1718- « Personne ne prie Marie sans éprouver les doux effets de sa charité. » (Sainte Brigitte)

**************************************************************************************
1719- « Si vous daignez prier votre Fils pour nous, ô Marie, aussitôt il vous exaucera. » (Saint  Anselme)

**************************************************************************************
1720- « Souvenez-vous de la femme de Loth : elle fut préservée des malheurs de Sodome, mais en chemin elle regarda derrière elle, et elle resta là où elle regarda. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1721- « Si vous voulez mourir dans votre péché, vous y mourrez ! Mais vous n’y mourrez point alors sous le Scapulaire. »

(Bienheureux Claude de la Colombière)

**************************************************************************************
1722- « Ô Marie, il vous suffit de vouloir notre salut pour qu’il soit impossible que nous ne nous sauvions pas. »

(Saint  Anselme)

**************************************************************************************
1723- « Le sacrifice le plus agréable que nous puissions faire à Dieu est celui de notre propre volonté ; mais pour être parfait, il doit être entier et constant. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1724- « Que ne verrons-nous pas en voyant Dieu qui est le Paradis même ! »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1725- « La terre est un champ de bataille où chacun de nous doit combattre et vaincre pour se sauver. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1726- « Les persécutions, les tentations, les infirmités, les ennuis et toutes les misères de ce monde auront une fin ; et après cela, Dieu nous donnera une vie pleine de délice qui ne finira jamais. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1727- « Lorsque la haine de Dieu et de l’Église a pénétré dans l’esprit, un mouvement rétrograde s’imprime à toute chose : on en revient à l’antique et barbare liberté ou plutôt à ce despotisme cruel duquel la famille du Christ et la discipline introduite par elle nous avait délivrés. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1728- « Heureux celui qui souffre pour Dieu en cette vie ! Il souffrira pendant quelque temps, mais sa joie sera éternelle dans la céleste Patrie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1729- « La céleste Patrie est un lieu non plus de fatigues mais de repos. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1730- « En Paradis, nous verrons Dieu tel qu’il est parce que nous lui serons semblables, et c’est là une proposition de foi. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1731- « La céleste Patrie est un lieu non plus de crainte mais de sûreté. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1732- « En Paradis, nous verrons Dieu avec les yeux-mêmes de Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1733- « Nulle chose n’offense Dieu plus gravement et n’excite plus fortement son courroux que la tache d’hérésie. »

(Saint Charles Borromée)

**************************************************************************************
1734- « La céleste Patrie est un lieu non plus de tristesse mais de contentement. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1735- « En Paradis, nous verrons Dieu en Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1736- « La céleste Patrie est un lieu non plus d'ennui mais de joie éternelle. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1737- « Rien ne contribue davantage à la ruine des provinces et des royaumes que ce fléau si affreux qu’est la tache d’hérésie. »

(Saint Charles Borromée)

**************************************************************************************
1738- « Plus nous aurons souffert, plus nous recevrons de consolation. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1739- « Le Seigneur promet à ceux qui souffrent ici-bas avec résignation pour son amour une récompense immensément au-dessus de tout ce que nous pouvons endurer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1740- « En Paradis, nous serons impeccables comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1741- « L’ingratitude des hommes m’est plus sensible que tout ce que j’ai souffert dans ma Passion. »

(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1742- « Judas ne trouva qu’un surcroît de désespoir parce qu’il s’était séparé de l’unité des Apôtres. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1743- « Dieu ne refuse point sa grâce à qui fait ce qu’il peut. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1744- « Voir et aimer Dieu, tel est le bonheur du Paradis. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1745- « En Paradis, nous serons immortels comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1746- « Lorsque nous recourons à Marie, nous devons être assurés de sa protection. » (Saint Anselme)

**************************************************************************************
1747- « Votre apostasie vous fait prendre pour un homme léger. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1748- « En Paradis, nous serons impassibles comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1749- « C’est par l’adversité et non par la prospérité que Dieu éprouve la patience et la fidélité de ses serviteurs pour leur donner ensuite une couronne de gloire immortelle. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1750- « Comme Judas, vous courez risque de perdre votre esprit par votre apostasie. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1751- « Les plaisirs d’ici-bas, plus ils sont grands et continus plus vite on s’en fatigue ; mais les joies célestes, plus on les goûte, plus on les aime. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1752- « Marie assiste à leur mort tous ses pieux serviteurs. » (Sainte Mechtilde)

**************************************************************************************
1753- « La parfaite soumission à la divine Volonté est le fruit de la dévotion à la sainte Vierge. »

(Saint Jean Eudes)

**************************************************************************************
1754- « Au Ciel, nous serons libres comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1755- « L’unique paradis dont puissent jouir ici-bas ceux qui aiment Dieu, leur plus grand bonheur, c’est d’accomplir parfaitement la sainte Volonté de leur Seigneur. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1756- « Par votre apostasie vous méprisez Dieu. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1757- « Les bienheureux sont toujours pleinement rassasiés et toujours pleinement avides. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1758- « Les bienheureux désirent sans cesse les joies célestes et ils les obtiennent sans cesse. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1759- « Au Ciel, nous serons puissants comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1760- « Les délices du Ciel paraissent toujours nouvelles. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1761- « En Paradis, toujours on jouit et toujours on aspire. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1762- « Par votre apostasie vous abandonnez vos amis. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1763- « Au Ciel, nous serons tranquilles comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1764- « Dans le Ciel, toujours on aspire et toujours on jouit comme au premier instant de la jouissance. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1765- « Au Ciel, nous serons heureux comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************

1766- « Par votre apostasie vous perdez votre âme. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1767- « En Paradis, nous serons éternels comme Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1768- « Heureux celui qui se sauve. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1769- « Par votre apostasie vous perdez l’espoir de réhabiliter votre âme. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1770- « Heureux qui, sortant de ce lieu d’exil entre dans la céleste Jérusalem pour y jouir de ce jour qui dure éternellement. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1771- « Dans la céleste Jérusalem, on est toujours rassasié de joie, à l’abris de toute crainte d’être jamais privé de cette félicité. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1772- « Par votre apostasie vous devenez odieux à tout le monde. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1773- « Au Ciel, on est exempt de toute peine. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1774- « Les bienheureux seront tout à Dieu, et Dieu sera tout aux bienheureux. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1775- « Par votre apostasie, vous êtes reconnu comme le plus méchant des hommes. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1776- « En Paradis, nous serons abîmés et submergés en Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1777- « Si nous voulons être en paix à l’heure de la mort, ne cessons pas de prier la très sainte Vierge tant que nous serons sur la terre. »

(Saint Jean Bosco)

**************************************************************************************
1778- « Apostasier, c’est un mal, c’est un péché mortel, c’est vivre en réprouvé. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1779- « Dieu est la vie des bienheureux. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1780- « Dieu est la respiration des bienheureux. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1781- « Au Ciel, Dieu sera notre tout. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1782- « Mon divin Fils a promis de délivrer de tout malheur et d’admettre à la gloire éternelle tous ceux qui auraient été dévots envers Anne, ma mère. »

(La Sainte Vierge à un pieux anachorète ; rapporté par les Bollandistes)

**************************************************************************************
1783- « Celui qui déserte la foi pour la combattre est pire que celui qui n’a pas pu la déserter, ne l’ayant jamais connue. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1784- « Au Ciel, notre vouloir sera celui-là-même de Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1785- « Tant que nous serons en vie, n’omettons jamais de prier notre divine Mère, et alors son assistance au moment de mourir se fera toute-puissante. »

(Saint Jean Bosco)

**************************************************************************************
1786- « Au Ciel, notre pouvoir sera celui-là-même de Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1787- « Si quelqu’un déserte la foi, il faut nécessairement que la charité s’éteigne en lui, car il ne peut pas aimer ce qu’il croit ne pas exister. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1788- « Au Ciel, notre savoir sera celui-là-même de Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1789- « Quiconque sort des rangs de la milice de Dieu s’expose à voir contre lui des forces ennemies et à tomber sous leurs glaives. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1790- « Au Ciel, notre avoir sera celui-là-même de Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1791- « S’il reste à l’âme confirmée en grâce quelque souillure, le Seigneur l’envoie en Purgatoire, et elle se soumet avec une entière résignation, elle-même ne voulant pas entrer dans le Ciel, ce lieu de toute pureté, sans être complètement purifiée. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1792- « Au Ciel, notre jouissance sera celle-là-même de Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1793- « Il ne faut jamais se laisser aller au désespoir. » (Sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1794- « Au Ciel, nous verrons un Dieu vivant sans âme. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1795- « Ceux qui, sous un habit religieux, portent un cœur mondain et prennent part à toutes les jouissances du siècle qu’ils peuvent trouver, bien qu’une certaine honte les empêche d’apostasier extérieurement, ne laissent pas, par leur indifférence, d’apostasier peu à peu au fond de leur cœur. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1796- « Au Ciel, notre être-même ne sera plus ou ne paraîtra plus distinct de Dieu lui-même. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1797- « Celui qui quitte son ordre se prive des consolations du couvent. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1798- « Au Ciel, nous verrons un Dieu voyant sans yeux. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1799- « La miséricorde divine est infiniment plus grande que tous les crimes qui peuvent se commettre dans le monde. »

(Sainte Catherine de Sienne)

**************************************************************************************
1800- « Au Ciel, nous verrons un Dieu, grand sans dimension. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1801- « Dans son égarement, celui qui quitte son ordre ne tarde pas à prendre des chemins détournés, et il s’expose à faire naufrage. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1802- « Au Ciel, nous verrons un Dieu, beau sans parties. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1803- « L’Église ne peut décerner les honneurs du culte à ce qui n’est pas saint. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1804- « Au Ciel, nous verrons un Dieu, trine sans nombre. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1805- « Dans l’Église romaine, l’erreur ne s’est jamais mêlée au culte catholique. » (Le Pape saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1806- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui donne tout et ne prend rien. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1807- « Rougissez d’avoir pris la fuite, et, après  avoir pris la fuite, rougissez de n’avoir pas repris votre place dans les rangs des combattants pour combattre encore. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1808- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui reçoit tout et n’acquiert rien. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1809- « Nulle fête ne se célèbre dans l’Église qu’en l’honneur de ce qui est saint. » (Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1810- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui fait tout et ne se fatigue pas. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1811- « Le désespoir est le seul crime impardonnable parce qu’il est sans remède. » (Le chanoine Millot)

**************************************************************************************
1812- « Au Ciel, nous verrons Être incompréhensible. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1813- « Faites sur toutes choses que Dieu soit le mieux aimé. » (Bienheureuse Françoise d’Amboise)

**************************************************************************************
1814- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est l’Être de tous les êtres. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:11 pm



1816- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est l’acte de toutes les puissances. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1817- « Un religieux apostat est un homme sans règle. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1818- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est la puissance de tous les actes. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1819- « Le religieux apostat ne regarde plus le règlement, et le règlement ne le regarde plus. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1820- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est le principe sans fin qui commence toujours. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1822- « Au Ciel, nous verrons Dieu qui est la fin sans principe qui jamais ne finit. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1823- « Le feu de l’amour divin dans les élus est si ardent que, si jamais leur cœur était accessible à la crainte de perdre Dieu ou de ne pas l’aimer de toute leur force comme ils l’aiment, cette crainte serait pour eux un enfer insupportable ; mais il n’en est rien. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1824- « Au Ciel, nous verrons Dieu, cette toute-puissance merveilleuse à laquelle rien ne résiste. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1825- « L’apostasie éteint l’esprit. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1826- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui donne à tout et à tous le mouvement en restant immobile. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1827- « Les élus ont la certitude, comme ils sont certains de l’immutabilité de Dieu, qu’ils l’aimeront toujours de toutes leurs forces et qu’ils en seront toujours aimés, et que cet amour réciproque n’éprouvera jamais, dans toute l’éternité, la moindre altération. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1828- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui produit sans matière. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1829- « L’apostasie intercepte la grâce. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1830- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui met chaque chose à sa place sans avoir de lieu. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1831- « L’apostasie produit l’indifférence. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1832- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui ordonne tout sans avoir de temps. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1833- « Je pense que dans l’oraison, le plus parfait des actes d’amour divin, c’est de se réjouir de la félicité infinie de Dieu puisque tel est l’exercice continuel des bienheureux en Paradis. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1834- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui travaille sans instrument. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1835- « L’apostasie provoque ordinairement le Seigneur au vomissement. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1836- « Au Ciel, nous verrons un Dieu qui soutient tout sans fatigue. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1837- « Un apostat est un homme dangereux, parce que, mettant de côté la vérité de la foi, il se tourne vers les erreurs de l’infidélité. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1838- « Au Ciel, nous verrons cette Sagesse incarnée, et dans les impénétrables profondeurs de ses idées les plus secrètes, nous verrons une infinité de mondes possibles : ô Dieu, quelle spectacle ! »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1839- « Le suprême contentement qui fait le Paradis, c’est Dieu. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1840- « Au Ciel, nous verrons dans le lointain des océans plus vastes que cet univers. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1841- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la splendeur de cette Cité. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1842- « Au Ciel, nous verrons dans le lointain des sphères plus sublimes que tous les mondes. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1843- « On avance dans le mal quand on en est venu à des dogmes pervers. » (Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1844- « Au Ciel, nous verrons dans le lointain des astres plus éclatants que le soleil. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1845- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la beauté de ses habitants. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1846- « Au Ciel, nous verrons des mondes plus beaux que celui-ci. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1847- « Celui qui cesse d’être uni à Dieu s’associe avec le démon. » (Saint Césaire d’Arles)

**************************************************************************************
1848- « Au Ciel, nous verrons des mondes plus grands que celui-ci. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1849- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la société des Anges et des Saints. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1850- « Au Ciel, nous verrons des mondes plus parfaits que celui-ci. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1851- « Quiconque, après s’être détaché de l’Église véritable, en embrasse une autre, se sépare aussi des promesses de l’Église. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1852- « Au Ciel, nous verrons des mondes en comparaison desquels ce soleil serait comme la terre. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1853- « Quiconque, après s’être détaché de l’Église véritable, en embrasse une autre, n’a plus de droits aux récompenses de Jésus-Christ. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1854- « Au Ciel, nous verrons des mondes en comparaison desquels ce soleil ne serait qu’une ombre. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1855- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la présence de Marie. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1856- « Au Ciel, nous verrons des mondes en comparaison desquels ce vaste univers ne serait qu’un misérable grain de poussière. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1857- « Celui qui abandonne l’Église de Jésus-Christ est un étranger. » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1858- « Au Ciel, nous verrons cette interminable immensité qui remplit tous les lieux sans en occuper aucun. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1859- « Celui qui abandonne l’Église de Jésus-Christ est un profane. » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1860- « Au Ciel, nous verrons ce cercle infini dont le centre est partout et la circonférence nulle part. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1862- « Au Ciel, nous verrons cet Être très haut et très profond. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1863- « Celui qui abandonne l’Église de Jésus-Christ est un ennemi. » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1864- « Au Ciel, nous verrons cet Être très présent et très éloigné. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1865- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est la présence de Jésus-Christ dont la beauté surpasse immensément celle-même de Marie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1866- « Au Ciel, nous verrons cet Être qui est au-dedans de toutes choses sans y être renfermé. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1867- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est de goûter éternellement les immenses délices de Dieu dont on ne se lasse jamais. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1868- « Au Ciel, nous verrons cet Être qui est en-dehors de toutes choses sans en être exclu. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1869- « Croyez-vous pouvoir vivre et rester debout en abandonnant l’Église ? » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1870- « Au Ciel, nous verrons cet Être qui est uni à toutes choses sans se confondre avec elles. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1871- « Mon fils, j’aimerais beaucoup mieux vous voir mort, que souillé d’un seul péché mortel. »

(Bienheureuse Blanche de Castille à saint Louis enfant)

**************************************************************************************
1872- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme l’essence de la divinité. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1873- « Que personne ne s’imagine que ce sont les bons qui abandonnent l’Église. » (Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1874- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme les entrailles de la miséricorde. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1875- « Le vent n’enlève pas le froment, ni la tempête ne renverse pas l’arbre qui repose sur des racines solides. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1876- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme le cœur du Cœur de Dieu. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1877- « Tout enfant qui abandonne la Mère qui le nourrit ne pourra pas loin d’elle respirer et vivre longtemps : il perd la substance de sa vie. »

(Saint Cyprien)

**************************************************************************************
1878- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme l’âme de Dieu-même. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1879- « De nos jours, il n’est que trop vrai, les nations ont frémi et les peuples ont médité des projets insensés contre leur Créateur, et presque commun est devenu ce cri de ses ennemis : « Retirez-vous de nous ! » »

(Saint  Pie X, première encyclique "E Supremi Apostolatus" du 4 octobre 1903)

**************************************************************************************
1880- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme la vie de Dieu-même. » (Saint Léonard)

**************************************************************************************
1881- « Le contentement qui fait le Paradis, c’est de se trouver sauvé par la divine miséricorde. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1882- « Au Ciel, nous verrons cet Amour divin qui forme comme la substance de Dieu-même. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1883- « De nos jours, en la plupart, il y a un rejet total de tout respect de Dieu. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1884- « Au Ciel, nous verrons ce Cœur amoureux de la divine bonté : ô Dieu, qu’il y a de quoi s’évanouir ! »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1885- « Au Ciel, quelle reconnaissance de voir tant de réprouvés moins coupables que soi et de se trouver sauvé ! »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1886- « Au Ciel, le cœur de l’homme, se fondant pour ainsi dire en Dieu, s’échappera comme hors de lui-même et se perdra dans cette océan de félicité. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1888- « Au Ciel, nous serons perdus en Dieu comme une goutte d’eau dans la mer. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1889- « De nos jours, il y a des habitudes de vie, tant privée que publique, où nul compte n’est tenu de la souveraineté de Dieu. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1890- « Au Ciel, nous serons perdus en Dieu comme une étincelle dans un vaste incendie. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1891- « De nos jours, il n’est effort ni artifice que l’on ne mette en œuvre pour abolir entièrement le souvenir de Dieu et jusqu’à sa notion. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1892- « Au Ciel, nous verrons Dieu en nous. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1893- « Si grande est l’audace et si grande la rage avec lesquelles on se rue partout à l’attaque de la religion que, qui pèse ces choses a droit de craindre qu’une telle perversion des esprits ne soit le commencement des maux annoncés pour la fin des temps et comme leur prise de contact avec la terre, et que véritablement le fils de perdition dont parle l’Apôtre n’ait déjà fait son avènement parmi nous. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1894- « Au Ciel, nous verrons toute chose et nous-mêmes en Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1895- « De nos jours, on bat en brèche les dogmes de la foi. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1896- « Au Ciel, nous verrons Dieu en Dieu. » (Saint Léonard de Port-Maurice)

**************************************************************************************
1897- « Tous ceux qui ne m’aiment pas se vouent à la mort éternelle. »

(Saint Alphonse de Liguori faisant parler Marie par l’Écriture)

**************************************************************************************
1898- « De nos jours, on tend d’un effort obstiné à anéantir tout rapport de l’homme avec la Divinité. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1899- « De nos jours, l’homme, avec une témérité sans nom, a usurpé la place du Créateur en s’élevant au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu, et c’est là, au dire de l’Apôtre, le caractère propre de l’Antéchrist. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1900- « De nos jours, l’homme, impuissant à éteindre complètement en soi la notion de Dieu, secoue cependant le joug de sa Majesté et se dédie à lui-même le monde visible en guise de temple où il prétend recevoir les adorations de ses semblables. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1901- « Il siège dans le temple de Dieu où il se montre comme s’il était Dieu lui-même. » (Saint Pie X)

**************************************************************************************
1902- « Il est loisible assurément à l’homme qui veut abuser de sa liberté de violer les droits et l’autorité suprême du Créateur ; mais au Créateur reste toujours la victoire. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1903- « La ruine plane de plus près sur l’homme, justement quand il se dresse plus audacieux dans l’espoir du triomphe. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1904- « Tout apostat est un excommunié. » (Les Décrétales)

**************************************************************************************
1905- « Quelle sera l’issue de ce combat livré à Dieu par de faibles mortels ? Nul esprit censé ne le peut mettre en doute. Dieu ferme les yeux sur les péchés des hommes, comme oublieux de sa puissance et de sa majesté ; mais bientôt après ce semblant de recul, se réveillant ainsi qu’un homme dont l’ivresse agrandit la force, il brise la tête de ses ennemis afin que tous sachent que le Roi de toute la terre, c’est Dieu, et que les peuples comprennent qu’ils ne sont que des hommes. Tout cela, nous le tenons d’une foi certaine et nous l’attendons. »

(Saint Pie X)

**************************************************************************************
1906- « Le R. P. Dorland rapporte que la Sainte Vierge dit un jour au vénérable Dominique, chartreux, dévot au saint Rosaire, qui résidait à Trèves, l’an 1481 :
« Toutes les fois qu’un fidèle récite le Rosaire avec les méditations des mystères de la vie et de la Passion de Jésus-Christ, en état de grâce, il obtient pleine et entière rémission de tous ses péchés. »
Elle dit aussi au bienheureux Alain de la Roche :
« Sachez qu’encore qu’il y ait quantité d’indulgences données à mon Rosaire, j’y en ajouterai beaucoup davantage pour chaque cinquantaine à ceux qui le réciteront sans péché mortel, à genoux dévotement, et quiconque persévérera dans la dévotion au saint Rosaire avec ces articles et méditations, je lui obtiendrai, pour récompense de ce bon service, pleine rémission de la peine et de la coulpe de tous ses péchés à la fin de la vie. Et que cela ne te semble pas incroyable ; il m’est facile, puisque je suis la Mère du Roi des cieux, qui m’appelle pleine de grâce, et si j’en suis remplie, j’en ferai une ample effusion à mes chers enfants. » »

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort,  dans le "Secret admirable du Très Saint Rosaire")

**************************************************************************************
1907- « Dans le cas où le pape deviendrait hérétique, il se trouverait, par ce seul fait et sans aucune sentence, séparé de l’Église. En effet, une tête séparée d’un corps ne peut, aussi longtemps qu’elle en reste séparée, être la tête de ce même corps dont elle s’est retranchée. Donc, un pape qui aurait été séparé de l’Église par l’hérésie, cesserait par cela-même d’être la tête de l’Église : il ne pourrait être hérétique et rester Pape, parce qu’étant hors de l’Église, il ne peut posséder les clefs de l’Église. »

(Saint Antonin)

**************************************************************************************
1908- « Un pape manifestement hérétique a cessé de lui-même d’être le Pape et la tête, de la même façon qu’il a cessé d’être catholique et membre du corps de l’Église. La raison en est qu’il ne peut pas être la tête s’il n’est pas membre. Or, l’acatholique n’est pas membre de l’Église, et un hérétique manifeste n’est pas catholique. C’est pourquoi, un hérétique manifeste ne peut pas être Pape. C’est la sentence de tous les anciens Pères qui enseignent que les hérétiques manifestes perdent aussitôt toute juridiction. »

(Saint Robert Bellarmin)

**************************************************************************************
1909- « Il arrive que ceux qui abandonnent Dieu se plongent aussitôt dans les plaisirs de la chair, et qu’ils trouvent leurs jouissances dans l’ordure. »

(Saint Cyrille d’Alexandrie)

**************************************************************************************
1910- « Finalement, les saints Pères enseignent unanimement, non seulement que les hérétiques sont en dehors de l’Église, mais encore qu’ils sont, par le fait-même, privés de toute juridiction et dignité ecclésiastique. En effet, les hérétiques, avant même d’être excommuniés, sont hors de l’Église et privés de toute juridiction, car ils se sont condamnés par leur propre sentence, comme l’enseigne l’Apôtre, c’est-à-dire coupés du corps de l’Église sans excommunication, comme l’explique saint Jérôme. »

(Saint Robert Bellarmin)

**************************************************************************************
1911- « À quoi sert de vous éloigner, puisqu’en quelque lieu que vous alliez, vous vous trouvez avec vous-même ? »

(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1912- « Vous auriez raison de vous éloigner, si vous pouviez quelque part vous éviter. » (Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1913- « Vous aurez raison de vous éloigner, si vous pouvez aller quelque part où le diable ne puisse vous trouver. »

(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1914- « Si les hommes me rendaient quelque retour d’amour, j’estimerais peu tout ce que j’ai souffert pour eux et je voudrais, s’il se pouvait, en souffrir davantage ! »

(Le Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie)

**************************************************************************************
1915- « Ne vous abusez pas ; ce n’est pas en passant d’un lieu à un autre que vous évitez votre ennemi, mais en passant du vice à la vertu, de la passion à l’amendement, et si vous prenez un autre moyen pour le fuir, il vous suivra ; corrigez-vous, et il vous fuira. »

(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1916- « Quelque part que vous alliez, les liens des passions qui vous enchaînent serrerons votre cœur de part et d’autre. »

(Saint Eusèbe)

**************************************************************************************
1922- « Condamnation de l’opuscule : "L’apparition de la Très Sainte Vierge de La Salette"

Mercredi 9 mai 1923

Dans la session générale de la Suprême Congrégation du Saint­-Office, les Éminentissimes et Révérendissimes cardinaux préposés à la garde de la foi et des mœurs ont proscrit et condamné l’opuscule : « L’apparition de la Très Sainte Vierge sur la sainte montagne de La Salette le samedi 19 septembre 1845. - Simple réimpression du texte intégral publié par Mélanie, etc. Société Saint-Augustin, Paris-Rome­-Bruges, 1922 » ; ordonnant, à qui de droit, de faire en sorte que les exemplaires de l’opuscule condamné soient retirés des mains des fidèles.
Et le même jour, Notre Saint-Père le Pape Pie XI, dans l’audience ordinaire accordée au R. Père assesseur du Saint-Office, a approuvé, sur le rapport qui lui en a été fait, la résolution des Éminentissimes Pères.

Donné à Rome, au palais du Saint-Office, le 10 mai 1923.

Aloïs CASTELLANO, notaire de la Suprême Sacré Congrégation du Saint-Office »

("Les Actes de S.S. Pie XI")

**************************************************************************************
1925- « Tous les bienheureux se sont sanctifiés par la prière ; tous les réprouvés sont descendus en enfer pour avoir cessé de prier : en continuant à prier, ils se seraient sauvés. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1927- « Pour être sauvé, il suffit d’invoquer Marie qui est plus désireuse de nous accorder ses grâces que nous de les recevoir, sa miséricorde étant plus prompte à nous secourir que nous ne sommes à l’invoquer. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 3:12 pm

1929- « Comment un serviteur de Marie pourrait-il se perdre ! » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1930- « Tous ceux qui me demanderont quelque grâce pour l’amour de vous, fussent-ils de grands pécheurs, pourvu qu’ils aient la volonté de se corriger, je leur promets de les exaucer. Ma Mère, demandez-moi tout ce que vous voudrez : je ne vous refuserai jamais rien de ce que vous me demanderez. »

(Sainte Brigitte rapportant des paroles de Jésus à sa Mère)

**************************************************************************************
1932- « Une âme, sans l’aide de Marie ne saurait se sauver. Faites donc en sorte que votre âme ait soif de la dévotion à Marie, et ne la quittez point que vous n’ayez reçu sa bénédiction en Paradis. »

(Saint Bonaventure)

**************************************************************************************
1934- « Je me damnerais si je vous abandonnais, ô Marie ! » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1938- « Que dirai-je, maintenant, à vous fils de France, qui gémissez sous le poids de la persécution ? Le peuple qui a fait alliance avec Dieu aux fonts baptismaux de Reims se repentira et retournera à sa première vocation… Les fautes ne resteront pas impunies mais elle ne périra jamais la fille de tant de mérites, de tant de soupirs et de tant de larmes. Un jour viendra, et nous espérons qu’il n’est pas éloigné, où la France, comme Saul sur le chemin de Damas, sera enveloppée d’une lumière céleste et entendra une Voix qui lui répétera : “Ma fille, pourquoi me persécutes-tu ?” Et sur sa réponse : “Qui êtes-vous Seigneur ?” la Voix répliquera : “Je suis Jésus que tu persécutes. Il est dur de regimber contre l’aiguillon, parce que, dans ton obstination, tu te ruines toi-même.” Et elle, frémissante et étonnée, dira : “Seigneur que voulez-vous que je fasse ?” Et lui : “Lève-toi, lave-toi des souillures qui t’ont défigurée, réveille dans ton sein les sentiments assoupis et le pacte de notre alliance, et va, Fille aînée de l’Église, nation prédestinée, vase d’élection, va porter comme par le passé mon nom devant tous les peuples et tous les rois de la terre.” »

(Saint Pie X, consistoire du 29 novembre 1911)

**************************************************************************************
1939- « Considérez le danger auquel vous mériterez d’être exposé au jugement de Dieu, vous qui vous êtes de vous-même arraché au Seigneur tout-puissant, à qui vous vous étiez donné en vous revêtant de l’habit religieux. »

(Saint Grégoire le Grand)

**************************************************************************************
1940- « Depuis que le monde existe, on n’a jamais ouï dire que Marie ait abandonné personne. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1941- « Examinez la profession que vous avez abandonnée, et voyez dans quel état vous êtes tombé, en méditant sur les rigueurs de la justice divine. »

(Saint Grégoire le Grand)

**************************************************************************************
1942- « Quand quelqu’un s’est éloigné de la religion véritable, il cesse de sentir bon par l’opinion qu’on a de sa réputation. »

(Saint Grégoire le Grand)

**************************************************************************************
1943- « Tous ceux qui, méprisant la religion, reviennent à leur vomissement, ont perdu le nom d’enfants, et ils sont appelés des chiens les plus éhontés. »

(Saint Jérôme)

**************************************************************************************
1944- « Quelqu’un est-il malade, il faut en prendre soin, et non le tuer, de peur qu’il ne tombe dans l’apostasie. »

(Saint Jérôme)

**************************************************************************************
1947- « Ce serait faire injure à la bonté de Marie si l’on appréhendait d’aller se jeter aux pieds de cette douce Avocate. Ayez donc recours à elle de grand cœur, et elle vous sauvera par son intercession, car elle n’a rien de sévère et de terrible, mais elle est toute prévenance, amabilité et bénignité. »

(Saint Bernard)

**************************************************************************************
1949- « Dieu, à qui votre désertion faisait naguère horreur, ne vous dédaigne pas dans votre retour. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1950- « Il y a une grande malice et une grande faute à ne pas vouloir se convertir par la pénitence. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1952- « Il ne vous repoussera pas dans votre retour, Celui qui, pour vous faire revenir, vous témoigne tant de tendresse. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1953- « Comment un serviteur de Marie pourrait-il se perdre ? Mais, dira-t-on, c’est un pécheur ! Mais si avec fidélité et désir de s’amender, il se recommande à cette bonne Mère, elle se chargera de lui procurer, et les lumières nécessaires pour sortir de son mauvais état, et le repentir de ses fautes, et la persévérance dans le bien, et enfin une bonne mort. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1954- « Dieu désire de pardonner, il veut faire miséricorde à celui qui l’abandonne : il prévient sa prière quand il exhorte à revenir celui qui a déserté sa loi. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1956- « Dieu abandonné appelle à lui ceux qui l’abandonnent, il rappelle ceux qui le méprisent ; quoique offensé, il s’offre aux coupables pour leur pardonner et pour presser celui qui l’a abandonné de revenir. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1957- « Il n’est jamais arrivé, et il n’arrivera jamais, qu’un humble et zélé serviteur de Marie soit perdu dans l’éternité. »

(Vénérable Louis de Blois)

**************************************************************************************
1958- « Ce n’est pas celui qui sort corporellement de l’Église qui paraît déserter, mais c’est celui qui abandonne spirituellement les principes de la vérité enseignée par l’Église. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1959- « Marie nous procure infailliblement le bonheur des élus par la puissance de ses prières, si nous n’y mettons pas obstacle. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1960- « Lorsqu’un religieux a abandonné sa cellule, il accuse le démon, et il ne s’aperçoit pas qu’il est devenu lui-même un démon. »

(Saint Jean Climaque)

**************************************************************************************
1961-  « Dieu n’accorde la dévotion envers sa sainte Mère qu’à ceux qu’il a résolu de sauver. »

(Saint Jean Damascène)

**************************************************************************************
1966-  « Nul pécheur, quelque énorme que soit son crime, ne peut se perdre si Marie le protège. »

(Saint  Bernard)

**************************************************************************************
1970- « Tous ceux-là, enseigne saint Augustin, obtiennent de Dieu la persévérance, qui lui en font la demande ; et ils l’obtiennent infailliblement, ajoute le Père Suarez, s’ils se préoccupent de la demander jusqu’à la fin de leur vie. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1971- « La grâce de la persévérance est une grâce à demander chaque jour pour l’obtenir chaque jour. »

(Saint Robert Bellarmin)

**************************************************************************************
1976- « Souvenez-vous de vos fins dernières et vous ne pécherez jamais. » (La Sainte Écriture)

**************************************************************************************
1977- « Quiconque passe d’un état de perfection à un état qui n’est pas aussi saint, est censé être un apostat. »

(Saint Thomas d’Aquin)

**************************************************************************************
1978- « Je tiendrai toujours le parti de la Providence divine : elle fait tout bien et dispose de toute chose au mieux. »

(Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1979- « Il ne faut pas craindre la crainte. » (Saint François de Sales)

**************************************************************************************
1981- « Ceux que Marie protège se sauvent nécessairement. » (Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1982- « Après toute réflexion, il faut plutôt être ému d’une charitable compassion, pleurer sur les actes des apostats que penser à les divulguer.

(Saint Pierre Damien)

**************************************************************************************
1983- « Le bienheureux Alain de la Roche, en parlant de l’Ave Maria, dit que l’habitude de le réciter fréquemment, constitue un signe éminent de prédestination ; il en dit autant de la fidélité à réciter chaque jour le chapelet. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1984- « Il est juste que de même que celui qui se donne à Dieu est propre au royaume de Dieu, ainsi celui qui l’abandonne ne soit désormais plus propre au royaume de Dieu. »

(Saint Pierre Damien)

**************************************************************************************
1985- « En invoquant Marie, tu ne connaîtras pas la désespérance. » (Saint Bernard)

**************************************************************************************
1986- « Antichristus, en latin, veut dire qui est opposé à Jésus-Christ. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1987- « Le recours fréquent à Marie est un infaillible moyen d’acquérir et d’entretenir la vie divine de la grâce. »

(Saint Alphonse de Liguori)

**************************************************************************************
1988- « L’Antéchrist fera des œuvres opposées à celles de Jésus-Christ. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1989- « Le Christ est venu humble ; l’Antéchrist viendra plein d’orgueil. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1990- « Ceux qui adressent souvent à Marie la Salutation angélique portent un bien grand signe de prédestination à la gloire. Et vous qui ne passez aucun jour sans réciter pieusement la série des Ave Maria du chapelet, soyez sûrs que vous possédez le signe le plus certain qu’il vous soit possible d’avoir de votre salut éternel. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
1991- « Le Christ est venu pour relever les humbles et justifier les pécheurs ; l’Antéchrist, au contraire, écrasera les humbles, glorifiera les pécheurs et exaltera les impies. »

(Saint Augustin)

**************************************************************************************
1992- « Toujours l’Antéchrist enseignera les vices qui sont contraires aux vertus. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1993- « L’Antéchrist anéantira la loi évangélique. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1994- « L’Antéchrist relèvera dans le monde le culte des démons. »  (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1995- « Recherchant la vaine gloire, l’Antéchrist se nommera le Dieu tout puissant. » (Saint Augustin)

**************************************************************************************
1996- « Qu’est-ce que l’Antéchrist ? Est-ce Satan ? Point du tout, mais un homme ayant revêtu toute la puissance de Satan. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1997- « De même que la tempête amène les nuages et que les nuages obscurcissent le soleil, de même la persécution des méchants rallumera la révolte contre Dieu, et cette révolte obscurcira l’éclat du christianisme. »

(Saint Jean Chrysostome)

**************************************************************************************
1998- « Tout ce que les crimes ont de plus horrible se trouvera réuni dans l’Antéchrist. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
1999- « Jamais on n’aura vu rien de semblable à l’Antéchrist. » (Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
2000- « Par sa jalousie, l’Antéchrist l’emportera sur Caïn. » (Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
2001- « Par son orgueil, l’Antéchrist l’emportera sur Nemrod. » (Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
2002- « Par sa cruauté, l’Antéchrist l’emportera sur Pharaon. » (Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
2003- « Par sa barbarie, l’Antéchrist l’emportera sur Adonibézec. » (Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
2004- « L’Antéchrist sera d’une malice plus raffinée que Nabuchodonosore. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
2005- « À la fin, mon Cœur-Immaculé triomphera ; le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix. »

(Notre-Dame de Fatima, le 13 juillet 1917)

**************************************************************************************
2006- « L’Antéchrist sera plus impie que Jéroboam et Manassès. » (Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Admin le Jeu 11 Déc 2014, 8:12 am

Ce dossier sera épuré de toutes les citations qui ne proviennent pas d'un Saint..
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Eric le Jeu 11 Déc 2014, 3:27 pm

Admin a écrit:Ce dossier sera épuré de toutes les citations qui ne proviennent pas d'un Saint..
Afin d'aider l'Admin dans l'épuration des textes des NON SAINTS (après un survol rapide de la page 1) sur ce fil d' un aveugle Vendéen, voici :

- Benoît XV
- Mère Anne-Elisabeth Cousinot
- Mgr de Ségur
- Bienheureux Alain de la Roche
=
Non canonisés.

Pas de source pour les écrits suivants "non canonisés"
=
14- « Nous sommes forcés, dirent un jour les démons à saint Dominique par la voix d’un hérétique possédé, nous sommes forcés de déclarer qu’aucuns de ceux qui persévèrent dans la dévotion à Marie et au saint Rosaire ne vont en enfer, parce que la Sainte Vierge obtient aux pécheurs un véritable repentir avant leur mort. »

**************************************************************************************
15- « Quiconque, dit la Sainte Vierge à saint Simon Stock le 16 juillet 1251, quiconque mourra revêtu de cet habit (le saint Scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel), ne souffrira pas les flammes éternelles. »

**************************************************************************************
16- « J’ai décrété dans ma bonté, dit Dieu le Père à sainte Catherine de Sienne dans "Le Dialogue", que quiconque, juste ou pécheur, recourrait à Marie avec amour et respect, ne pourrait jamais être la victime et la proie du monstre infernal. »
**************************************************************************************
29- « Saint Michel interviendra dans la lutte personnelle de l’Église : c’est lui qui est le chef de cette Église si persécutée mais non bientôt anéantie comme le pense les méchants. C’est lui qui également est le protecteur spécial de la France et qui l’aidera à se replacer à son rang de Fille ainée de l’Église. Mais quand saint Michel interviendra-t-il ? Je ne le sais. Que la Sainte Vierge ne sois pas oubliée : la France est son royaume privilégié entre tous ; elle la sauvera. On fait bien de demander partout des Rosaires et des chapelets : c’est cette prière qui est la plus efficace dans les besoins présents. »
("Le manuscrit du Purgatoire" en 1880)

**************************************************************************************
48- « Le bon Dieu ne souffre pas qu’une âme qui lui a été dévouée pendant sa vie périsse en ses derniers moments. »

("Le manuscrit du Purgatoire")

**************************************************************************************
49- « Les personnes qui ont aimé la Sainte Vierge, qui l’ont invoquée toute leur vie, reçoivent d’elle beaucoup de grâces dans les dernières luttes. Il en est encore de même pour celles qui ont été dévouées à saint Joseph, à saint Michel ou à quelque autre saint : c’est alors surtout qu’on est heureux d’avoir un intercesseur près de Dieu dans ce pénible moment. »

("Le manuscrit du Purgatoire")

**************************************************************************************
   52- « Peu de personnes savent prier comme Jésus le voudrait. On manque de confiance, et pourtant Jésus n’exauce que d’après l’ardeur de nos désirs et la mesure de notre amour. Voilà pourquoi souvent les grâces qu’on sollicite restent sans effet. »

   ("Le manuscrit du Purgatoire")

   **************************************************************************************
   53- « On ne connaît pas assez la miséricordieuse bonté du Cœur de Jésus. Dans le monde, chacun la mesure d’après sa manière de voir, et cette manière est défectueuse. Il suit de là qu’on prie mal. »

   ("Le manuscrit du Purgatoire")

   **************************************************************************************
   54- « Vous ne comprendrez jamais assez la bonté du bon Dieu. Si on se donnait la peine d’y réfléchir quelquefois, ce serait suffisant pour devenir un saint. »

   ("Le manuscrit du Purgatoire")
**************************************************************************************
**************************************************************************************
66- « Ceux qui travaillent à me faire connaître et aimer des autres, seront prédestinés. »

(La Sainte Vierge dans "Les gloires de Marie")

**************************************************************************************
67- « Celui qui s’attache à mon service aura la persévérance. »

(La Sainte Vierge dans "Les gloires de Marie")

**************************************************************************************

166- « Il suffit de demander les grâces à Marie pour les avoir. » (Une personne sainte, citée par St Alphonse)

Non canonisés donnés comme tel par "un aveugle en Vendée qui tente de chanter depuis (trop) longtemps" !  Very Happy
=
109- « Il peut arriver que par la miséricorde infinie de Dieu, la prière du pécheur soit exaucée, même quand il n’a pas la résolution d’amender sa vie, - sans le propos efficace s’entend et durable -, pourvu qu’il ne soit pas d’un esprit obstiné, qu’il ne rejette pas à jamais tout dessein de pénitence, qu’il persévère dans l’oraison avec une foi ferme et une pieuse dévotion, demandant à Dieu les secours dont il a besoin pour parvenir au salut. »

(Benoît XIV)

114- « Si à l’article de la mort on fait un acte de parfaite conformité à la Volonté de Dieu, on sera délivré non seulement de l’enfer mais encore du purgatoire, eût-on commis tous les péchés du monde. »

(Vénérable Louis de Blois)

125- « Les sacrements, les jeûnes, les aumônes et les autres offices et œuvres de piété de la milice chrétienne qui engendrent les récompenses éternelles ne profitent pour le salut qu’à ceux-là seuls qui s’agrègent à l’unité du corps de l’Église. »

(Eugène IV)
-------------------
155- « Ce Cœur nous aime d’un amour infini, et il n’est pas aimé et son amour est méconnu ! »
(Bienheureux Claude de la Colombière)

Le Bienheureux Claude de la Colombière fut :

"canonisé" par le pape Jean-Paul II le 31 mai 1992 !!!!

.....ENCORE, non canonisé
=
175- « L’habitude de réciter fréquemment l’Ave Maria constitue un signe éminent de prédestination. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

**************************************************************************************
176- « Vous qui ne passez aucun jour sans réciter pieusement la série des Ave Maria du chapelet, soyez sûrs que vous possédez le signe le plus certain qu’il vous soit possible d’avoir de votre salut. »

(Bienheureux Alain de la Roche)
**************************************************************************************
181- « Ceux qui adressent souvent à Marie la salutation angélique portent un bien grand signe de prédestination à la gloire ; il en est de même pour ceux qui sont fidèles à réciter chaque jour le chapelet. »

(Bienheureux Alain de la Roche)

Proclamé « bienheureux » par l'Église catholique LA SECTE en 2000.

Deux autres Papes non canonisés cités comme tel par ce "brave" Gilbert
=
199- « Par l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, des bienheureux apôtres Pierre et Paul, et par la Nôtre, nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine selon laquelle la bienheureuse Vierge Marie fut, dès le premier instant de sa Conception, par une grâce et un privilège spécial de Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute souillure de la faute originelle, est révélée de Dieu, et que par conséquent elle doit être crue formellement et constamment par tous les fidèles. »

(Pie IX, définition du dogme de l’Immaculée-Conception, 8 décembre 1854)

**************************************************************************************
200- « Par l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, des bienheureux apôtres Pierre et Paul, et par la Nôtre, nous proclamons, déclarons et définissons que c’est un dogme divinement révélé que Marie, l’Immaculée Mère de Dieu toujours Vierge, à la fin du cours de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la gloire céleste. »

(Pie XII, définition du dogme de l’Assomption, 1er novembre 1950)
avatar
Eric

Nombre de messages : 3305
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  ROBERT. le Jeu 11 Déc 2014, 3:44 pm

.
Je parle perso: Merci Éric pour ce début de débroussaillage.

Je dis début, car  + de 2000 citations, çà fait beaucoup.

L’Admin accepte, je pense, votre aide.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33374
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  gabrielle le Ven 12 Déc 2014, 7:43 am

Merci Éric... ça donne un bon coup de main

La base de son délire violent était caché dans ces citations

1887- « Devant la grande œuvre que le Seigneur accomplira, nul ne pourra résister ni se sauver. Aussi, toute prévention et toute précaution seront-elles vaines. Ce que l’on doit faire, c’est de recourir au Très-Haut pour qu’il nous compte parmi ceux qu’il a choisis : ces derniers seront tous sains et saufs. Tous ceux qui conserveront dans leur cœur la foi en Jésus-Christ et qui garderont une conscience non-contaminée par les fausses maximes du monde, seront rassemblés sous le glorieux étendard de la Croix. »

(La Vénérable Élisabeth Canori-Mora)
http://prophetesetmystiques.blogspot.ca/2011/01/propheties-bienheureuse-elisabeth.html (???)
MESSE POUR LA BÉATIFICATION DE ISIDORE
Bakanja, Gianna Beretta Molla et Elizabeth oiseaux chanteurs MORA
HOMÉLIE DU PAPE JEAN PAUL II
Sunday, Avril 24, 1994

http://messe.forumactif.org/t6132p165-bilan#112821

Sur ce lien j'ai développé le sujet ce matin
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17829
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAROLES DE SAINTS ( Attention, toutes ces citations ne proviennent pas de saints, Admin)

Message  Louis le Ven 12 Déc 2014, 4:22 pm

Merci Éric de votre aide dans ce dossier: elle est très appréciée.

Bien à vous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11765
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum