Questions sur la fin du monde

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions sur la fin du monde

Message  Petrus le Mer 26 Nov 2014, 4:48 pm

Chers amis,

Bonsoir à tous. Je me présente. Je suis Petrus, j'ai 42 ans. Je suis marié et père de quatre enfants.
Merci d'avoir bien voulu publier les deux articles sur la “canonisation” de Jean Paul II et de Jean XXIII et sur l'imposture du lefebvrisme. C'est très aimable à vous.
Les échanges de ce forum sont très intéressants, stimulants et fort enrichissants.

Puis-je poser quelques questions aux responsables et animateurs du Forum ?

1) Ne pensez-vous que nous sommes arrivés à la fin du monde ? L'absence de vrai pape depuis 1958 et l'absence de toute hiérarchie catholique depuis Vatican II n'impliquent-elles pas la fin du monde à relativement brève échéance (puisqu'il n'est pas possible de faire un pape actuellement non plus évidemment que de reconstruire une hiérarchie) ? Vatican I définissant de manière dogmatique et infaillible qu'il y aura toujours un successeur de Pierre et des successeurs des Apôtres, ne doit-on pas en conclure pour respecter ce dogme catholique que nous sommes arrivés à la fin du monde ?

2) Par ailleurs, pensez-vous que l'Antéchrist est déjà là (depuis Jean XXIII et ses successeurs, ce qui impliquerait un Antéchrist collectif : les "pontifes" conciliaires, la secte conciliaire) ou faut-il l'attendre encore ? Et si oui sous quelle forme ? Rappelons en effet que selon le catéchisme du concile de Trente, les trois signes de la fin du monde sont l'évangélisation universelle (qui s'est achevée au XXe siècle), l'apostasie universelle (nous y sommes depuis Vatican II) et le règne de l'Antéchrist (présent ou à venir, tout le débat est là).

3) Enfin, comment répondre à ceux qui accusent les sédévacantistes (dont nous sommes) de ne pas respecter les dogmes d'indéfectibilité et de visibilité de l'Eglise catholique ?

Je serais très heureux de lire vos réflexions sur le sujet.
Je vous remercie d'avance de vos réponses.
Bien à vous,

Petrus.

Petrus

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 04/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  ROBERT. le Mer 26 Nov 2014, 5:16 pm

.
Merci de votre aimable présentation, Petrus.

Fin du monde, Antechrist, indéfectibilité et visibilité de l'Église,

sujets fort intéressants dont d’aucuns vous fourniront réponse.

Au plaisir de vous relire.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  gabrielle le Jeu 27 Nov 2014, 7:19 am

Bonjour et soyez le bienvenu.

1.Pour la fin des temps, les signes sont réunis, la fin du monde réfère plus, selon moi, à la destruction finale du monde par Dieu et au jugement général qui suivra ensuite.

Dans ce vide hiérarchique, il ne faut pas oublier la personne morale:


Carolus sur Deo Juvante a écrit:Les R.P. Abbo et Hannan, The sacred canons, t.I, p.145 a écrit:
99-101. Les personnes morales : leur nature et mode d'action.

[...]

Les moyens pour atteindre cette fin constituent de surcroît un élément nécessaire au concept de la personne morale.

[...]

Une personne morale peut per se continuer d'exister malgré que ces moyens puissent manquer de facto ou que leur usage soit empêché.

Je crois que nous vivons cela.

2. Les Pères disent que l'Antéchrist sera une personne, je ne sais s'il y a unanimité morale sur ce point. En tant qu'être collectif, il est certes là depuis 1958. Viendra-t-il un homme qui sera l'Antéchrist... pour moi le débat ne se situe pas sur ce point, ( Dieu seul connait ce qui arrivera, est-ce que notre situation a déjà été prévue , pour ma part je n'ai rien lu qui va dans ce sens,) mais sur ceux qui se trouvent en votre point no 3, et qui se résout par le fait que la Sainte Église est une Personne morale et qu'elle ne peut cesser d'exister.

Prenons un cas hypothétique, une guerre qui exterminerait tous les catholiques, les vrais, est-ce que l'Église cesserait d'être, non, car Notre-Seigneur l'a dit et sa parole est éternelle.

Au plaisir de vous lire.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Rosalmonte le Jeu 27 Nov 2014, 9:52 am

AH !!! Formidable Petrus ! Bien heureux que vous soyez céans et que vous participiez !

Félicitations pour vos articles en général, et les deux derniers en particulier, aussitôt postés sur La Foire Conciliaire aussitôt virés, les hypocrites !

Je tiens à vous dire que je suis personnellement exactement sur la même ligne que vous concernant le problème du sédévacantisme.

Vos questions sont des plus pertinentes, et on va essayer ensemble d'avancer.


Dernière édition par Rosalmonte le Jeu 27 Nov 2014, 10:25 am, édité 2 fois

Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  gabrielle le Jeu 27 Nov 2014, 10:18 am

Salut Rosalmonte!

Qu'est-ce que tu as comme idée sur l'Antéchrist, celle de Petrus, me parait fort probable.

Mais, je ne veux pas brûler les étapes.

Petrus demande 3 questions précises.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Rosalmonte le Jeu 27 Nov 2014, 10:22 am

Ma chère Gaby, comme ce sont des questions sérieuses, et que je manque de temps actuellement, je vous demande à toi et à Petrus quelques heures de patience !

Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  ROBERT. le Jeu 27 Nov 2014, 10:24 am

gabrielle a écrit:

Dans ce vide hiérarchique, il ne faut pas oublier la personne morale:


Carolus sur Deo Juvante a écrit:Les R.P. Abbo et Hannan, The sacred canons, t.I, p.145 a écrit:
99-101. Les personnes morales : leur nature et mode d'action.

[...]

Les moyens pour atteindre cette fin constituent de surcroît un élément nécessaire au concept de la personne morale.

[...]

Une personne morale peut per se continuer d'exister malgré que ces moyens puissent manquer de facto ou que leur usage soit empêché.

(...)
(...)


Merci de nous remettre en mémoire cette notion très importante qu'est la personne morale.
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  ROBERT. le Jeu 27 Nov 2014, 10:26 am

Rosalmonte a écrit:Ma chère Gaby, comme ce sont des questions sérieuses, et que je manque de temps actuellement, je vous demande à toi et à Petrus quelques heures de patience !

Bonjour Rosalmonte. Je peux patienter, NO PROBLEMO. Wink  

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Jeu 27 Nov 2014, 12:55 pm


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  ROBERT. le Jeu 27 Nov 2014, 1:45 pm

.
Merci Roger.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Louis le Jeu 27 Nov 2014, 2:43 pm

Bien le bonsoir, Petrus, et bienvenu.

En ce qui a trait à votre 1ère question, je crois que nous sommes à la fin des temps.

La notion amenée par Gabrielle,  à savoir celle de la personne morale, est une clé qui peut nous servir à expliquer cette absence hiérarchique et ce, depuis 1958. Cette notion peut aussi servir à répondre à ceux qui sont visés par votre 3e question.

En ce qui concerne votre question sur l’Antéchrist, étant un sujet qui ne m’est pas très familier, je préfère attendre les avancés de Rosalmonte.

Le cas hypothétique soumis par Gabrielle m’a remis en mémoire ce verset de S. Matthieu , XXVIII, 20 : «…et voici que je suis avec vous tous les jours jusqu'à la consommation du siècle. » et  dont voici une explication de la Chaîne d’Or :

S. Jér. —  Ici nous devons nous arrêter à un ordre important qui est  marqué : le Christ ordonne à ses disciples d’abord d’enseigner toutes les nations, ensuite de les laver du sacrement de la foi, enfin d’ordonner ce qui vient après la foi et le baptême, et qui doit être observé : « Leur enseignant à observer tout ce que je vous ai ordonné. » — Rab. — Car ainsi que le corps est mort s’il est privé de l’esprit, ainsi la foi est morte sans les œuvres . — S. Chrys. — Parce qu’il leur a donné cet ordre concernant les commandements importants, il ajoute, pour élever plus haut leurs pensées : « Et voici que je suis avec vous jusqu’à la consommation des siècles.» C’est comme s’il disait: Ne dites pas que cela est difficile ; car  je suis avec vous, moi qui rend toutes choses légères. Et non-seulement il leur dit qu’il sera avec eux, mais encore avec tout ceux qui croiront après eux ; car les apôtres ne devaient pas vivre jusqu’à la fin des siècles  et il s’adresse par là à tous les fidèles comme à un seul corps. — Rab. — D’où il faut conclure que, jusqu’à la fin du monde, il y aura toujours des hommes dignes de servir d’habitation à Dieu. — S. Chrys. — Il leur rappelle la fin de toutes choses, pour les attirer davantage, et afin que non-seulement ils regardent aux choses présentes, mais encore aux biens futurs qui doivent durer toujours ; et c’est comme s’il disait : La tristesse que vous aurez à supporter tombera avec cette vie, et tout ce qui compose la vie présente en viendra à sa consommation, tandis que les biens dont vous serez comblés resteront dans l’éternité. — Bède. — L’on se demande comment il a pu dire : « Voici que je suis avec vous, » alors que l’on lit ailleurs : « Je vais à celui qui m’a envoyé. » Mais autres sont les choses attribuées à la divinité, autres celles attribuées à l’humanité. Il ira au Père par son humanité, et il restera avec ses disciples en cette forme qui le fait l’égal du Père. Ces mots : « Jusqu’à la consommation des siècles, » sont le fini pour l’infini ; car il est évident que celui qui reste avec les élus dans le siècle présent, pour les protéger, restera avec eux après la fin en les récompensant. — S. Jér. — Celui-là donc qui promet  d’être avec ses disciples jusqu’à la consommation du siècle leur promet ainsi et qu’ils vivront toujours, et qu’il ne se retirera jamais des croyants.
Au plaisir de vous lire.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.

Louis
Admin

Nombre de messages : 9765
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Rosalmonte le Jeu 27 Nov 2014, 3:39 pm

Donc, cher et estimé Petrus, voici les réponses que je puis vous faire.

Quant à votre premier point :

1)Ne pensez-vous que nous sommes arrivés à la fin du monde ? L'absence de vrai pape depuis 1958 et l'absence de toute hiérarchie catholique depuis Vatican II n'impliquent-elles pas la fin du monde à relativement brève échéance (puisqu'il n'est pas possible de faire un pape actuellement non plus évidemment que de reconstruire une hiérarchie) ? Vatican I définissant de manière dogmatique et infaillible qu'il y aura toujours un successeur de Pierre et des successeurs des Apôtres, ne doit-on pas en conclure pour respecter ce dogme catholique que nous sommes arrivés à la fin du monde ?

Je pense que oui, nous sommes arrivés à la fin du monde. Mais je distingue deux choses : la fin des temps, à savoir le dernier état de l’histoire humaine depuis l’Avènement de NS-JC jusqu’au dernier moment du monde, et

la fin du monde, qui peut avoir une double acceptation : la période finale de ce dernier état de l’histoire humaine, et l’instant final de cette ultime période, à savoir la Parousie, la grande conflagration de l’espace et du temps.

Nous sommes donc actuellement à la fin de la période de la fin du monde. Il manque encore un signe principal, et quelques signes secondaires (relativement) dont nous reparlerons avec l’Antéchrist.

Quant à votre deuxième point :

2) Par ailleurs, pensez-vous que l'Antéchrist est déjà là (depuis Jean XXIII et ses successeurs, ce qui impliquerait un Antéchrist collectif : les "pontifes" conciliaires, la secte conciliaire) ou faut-il l'attendre encore ? Et si oui sous quelle forme ? Rappelons en effet que selon le catéchisme du concile de Trente, les trois signes de la fin du monde sont l'évangélisation universelle (qui s'est achevée au XXe siècle), l'apostasie universelle (nous y sommes depuis Vatican II) et le règne de l'Antéchrist (présent ou à venir, tout le débat est là).

Comme vous l’avez justement rappelé avec le Concile de Trente, il y a trois signes de la fin du monde. Nous nous trouvons, selon moi, à la charnière des points 2 et 3.

A nouveau, il convient de distinguer l’Antéchrist comme corps social, et l’Antéchrist comme être personnel, chef de ce corps social. Comme l’Antéchrist sera l’être le plus satanisé qui ait jamais paru, et comme le démon en voulant imiter le Christ ne fait que le singer, l’Antéchrist dispose lui aussi d’un (anti)corps social, ennemi irréductible de Corps mystique de Notre Seigneur qu’est l’Eglise et de sa tête qui est Jésus-Christ. Ce corps social sert entre autres à lui préparer le chemin, pour que, dès que tout sera mis en place, il puisse venir.


L’Antéchrist est-il déjà né ? Est-il déjà parmi nous ? On n’en sait rien. Au début du XX ème siècle, déjà, saint Pie X se demandait s’il n’était pas déjà arrivé :

Saint Pie X, E Supremi Apostolatus, 4 octobre 1903 a écrit:« Qui pèse ces choses a le droit de craindre qu'une telle perversion des esprits ne soit le commencement des maux annoncés pour la fin des temps et comme leur prise de contact avec la terre, et que véritablement le Fils de perdition dont parle l'Apôtre n'ait déjà fait son avènement parmi nous.

Si grande est l'audace et si grande la rage avec laquelle on se rue partout à l'attaque de la Religion, on bat en brèche les dogmes de la foi, on tend d'un effort obstiné à anéantir tout rapport de l'homme avec la divinité !

En revanche, et c'est là, au dire du même Apôtre, le caractère de l'Antéchrist, l'homme, avec une témérité sans nom, a usurpé la place du Créateur, en s'élevant au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu.
C'est à tel point que, impuissant à éteindre complètement en soi la notion de Dieu, il secoue cependant le joug de sa majesté et se dédie à-lui-même le monde visible en guise de temple, où il prétend recevoir l'adoration de ses semblables...

Et c'est pourquoi le but vers lequel doivent converger tous nos efforts, c'est de ramener le genre humain à l'empire du Christ. Toutefois, pour que le résultat réponde à nos espérances, il faut par tous les moyens et au prix de tous les efforts, déraciner entièrement cette monstrueuse et détestable iniquité propre au temps où nous vivons et par laquelle l'homme se substitue à Dieu.»

Que dirait-il aujourd’hui, ce saint Pape, à la vue de l’état de pourrissement avancé de notre époque ?

Mais il convient de dire également que l’Antéchrist comme être personnel n’est pas encore venu. Est-il déjà né ? On n’en sait rien. Mais ce que l’on sait, c’est qu’au début, il affectera d’avoir toutes les vertus et d’être un grand homme de paix, ce qui lui permettra par ruse de se hisser au pouvoir total. Sous quelle forme se manifestera la chose ? Aucune idée… Est-ce qu’il établira son règne sur les décombre d’une troisième guerre mondiale ? Ou au contraire, réussira-t-il de faire éviter une troisième guerre mondiale imminente, et ainsi gagnera les galons d’homme de paix, et pourra abuser plus facilement de la confiance des gens pour se hisser au pouvoir ? Quoi qu’il en soit, il fera également d’étonnants prodiges qui pousseront les masses vers lui.

Enfin, concernant votre point 3 :

3) Enfin, comment répondre à ceux qui accusent les sédévacantistes (dont nous sommes) de ne pas respecter les dogmes d'indéfectibilité et de visibilité de l'Eglise catholique ?


Concernant l’indéfectibilité, Notre-Seigneur nous dit que les portes de l’Enfer ne prévaudront pas. Si l’on suit l’interprétation de ce verset dans la Catena aurea, on voit que les portes de l’enfer sont les hérésies et les hérétiques :

S. Jérôme: Les portes de l'enfer sont, à mon avis, les vices et les péchés des hommes, ou du moins les doctrines des hérétiques qui séduisent les hommes et les entraînent dans l'abîme.

S. Cyrille: D'après cette promesse du Seigneur, l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques, de tous les pasteurs, de tous les chefs des Églises et des fidèles, demeure pure de toutes les séductions et de tous les artifices des hérétiques dans ses pontifes, dans sa foi toujours entière et dans l'autorité de Pierre. Tandis que les autres Églises sont déshonorées par les erreurs de certains hérétiques, seule elle règne, appuyée sur des fondements inébranlables, imposant silence et fermant la bouche à tous les hérétiques ; et nous, si nous ne sommes ni égarés par une téméraire présomption de notre salut, ni enivrés du vin de l'orgueil, nous confessons et nous prêchons en union avec elle la règle de la vérité et de la sainte tradition apostolique.

Or, tous les conciliaires et tous les frateux sentent bien qu’il en pleut, des hérésies, de la Chaire de Pierre occupée. Mais tous ne font que répéter qu’il faut avoir confiance en François, qu’il faut rester dans la barque de Pierre même si elle prend l’eau, et patin couffin. Mais ils ne voient pas que si c’était ça, alors les portes de l’enfer auraient prévalu ! Car l’Eglise ne pourra jamais enseigner l’erreur, et le Pape non plus. Je dirais même plus: ce sont eux, les conciliaires et les frateux, qui n'ont plus la foi en l'indéfectibilité puisque ils croient que l'Eglise, sainte et immaculée Epouse du Christ, puisse aller se prostituer avec toutes les fausses religions comme à Assise, dire qu'elle a le culte de l'Homme, dire qu'il faut respecter et étudier l'islam, dire bravo aux homos, dire qu'il y a deux papes, l'un émérite, l'autre pas.

Ensuite, comme Gabrielle vous l’a noté, l’Eglise (et le Siège apostolique) est une personne morale d’institution divine :

Canon 100

§ 1 L'Eglise catholique et le Siège apostolique ont qualité de personnes morales par l'effet de l'ordonnance divine; les autres personnes morales inférieures ont cette qualité dans l'Eglise soit par l'effet d'une prescription du droit, soit par une concession donnée par décret formel du supérieur ecclésiastique compétent, dans un but de religion ou de charité.

Or, les personnes morales survivent cent ans à la mort du dernier membre la constituant :

Canon 102

§ 1 Une personne morale, par sa nature, est perpétuelle, elle s'éteint par l'acte de l'autorité légitime qui la supprime, ou si, pendant l'espace de cent ans, elle a cessé d'exister.

§ 2 Si un seul des membres de la personne morale collégiale subsiste, le droit de tous les autres lui revient.

Mais comme l'Eglise est d'institution divine, on peut à juste titre dire qu'elle est belle et bien perpétuelle.

L’indéfectibilité de l’Eglise en tant que personne morale est ainsi établie canoniquement, de par le droit même.

Quant à la visibilité de l’Eglise, tout d’abord, elle n’est pas une note. Mais à ceux qui nous accusent de la nier, on peut répondre : quid de la visibilité de la divinité de Notre-Seigneur lors de la flagellation ? Lors de la crucifixion ? Lors de Sa mort sur la Croix ? Lors de Son ensevelissement au tombeau ? Et pourtant, n’est-Il pas Dieu, Tout-puissant et Créateur ?

Et comment ont fait les japonais pendant près de trois siècles, sans sacrements, sans ministres, coupés de tout, coupés de l’Eglise visiblement ? N’ont-ils pas maintenu la foi ? Et eux, les fidèles catholiques japonais, n’assuraient-ils pas la visibilité de l’Eglise au Japon ?

Mais il s’agit là d’un grand mystère, le mystère d’iniquité dont parle saint Paul, tout en ne l’expliquant pas. Nous le comprenons à mesure qu’il se dévoile sous nos yeux.

Enfin, je vais vous citer un texte de saint Grégoire le Grand, Pape, dont j’aimerais beaucoup avoir vos commentaires, surtout sur la partie soulignée:

Saint Grégoire, Moralium 32,15 in Job 40,12 a écrit:

« Le diable, malgré sa chute, n’a point perdu la puissance de sa nature (angélique). Sa force apparaît peu à présent, parce que sa vertu a été liée par une admirable disposition divine. D’où ce qui est dit par Saint Jean : « Je vis un Ange descendre du Ciel, ayant la clé de l’abîme et une grande chaîne à la main ; et il saisit le dragon, le serpent antique, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille années : et il l’envoya dans l’abîme qu’il a et boucla sur lui, afin qu’il ne séduise plus les Nations, jusqu’à la consommation des mille ans ; et après cela, il importe qu’il soit détaché pour peu de temps » (Apoc. 20,1-3)….

Le diable est montré projeté dans l’abîme lié… Cependant, il est aussi indiqué en ce passage comment il doit être délié à la fin du monde : « Et après la consommation de mille années, Satan sera délié de sa prison, et il sortira, et séduira les Nations » (Apoc. 20,7).

Par le nombre mille se trouve exprimé, en raison de sa perfection, tout le temps de la Sainte Eglise. Celui-ci une fois écoulé, l’antique ennemi pourra de nouveau user de toutes ses forces, pour une brève période néanmoins, mais il lui sera laissé alors une grande force contre nous.»


Et pour finir, cher Petrus, j’imagine que vous connaissez le livre de l’Abbé Zins "L'Antéchrist et le temps de la fin du monde, d'après les Écritures commentées par les Pères". Vous y trouverez d’amples développements sur l’Antéchrist, en plus des liens donnés par Roger. De même, il a produit un écrit, qui à mon sens est le plus complet et le plus juste en langue française, disponible jusqu’à il y a peu sur le net, mais existant également en version papier dans sa revue Sub Tuum Praesidium. C’est, je le répète, la meilleure analyse de la question. Le titre : "indéfectibilité de l’Eglise au temps de la Grande Apostasie."


Je conclurai provisoirement avec ce dernier lien, toujours de l’Abbé Zins :

http://quilegitintellegat.clicforum.com/t170-Analyse-avec-50-ans-de-recul-de-cette-crise-apocalyptique.htm

Bien à vous cher Petrus, que Dieu vous garde.

Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Raminaboy le Ven 12 Déc 2014, 8:41 pm

Bonjour a vous Petrus,

A mon avis, il y a une grande confusion aujourd'hui entre antichrist et antéhrist pour commencer.

Après pour ma part, je pense que le grand monarque est Jésus Christ, mais je n'exclus pas que ce soit un roi francais et un souverain pontife. Car différents papes le pensaient, la prophétie de Quito le disait aussi, et je crois qu'elle a été validée par 'léglise, mais pas sur, et puis bon je crois que c'est notre sainte mère, la vierge Marie qui le dit? Alors n'allons pas contre ses propos.

Quand tu vois ce que dit Holzauser, abbé, pour lui il y a 7 ages de léglise, et selon beauoup on serait dans la cinquième. Et si c'est bien le cas, ca se terminera pas de grandes tribulations, et a la fin arrivera le grand monarque et le saint pontife rétablissant le monde. Puis 25-30 ans, 40 ans, ils mourraient, et l'antéchrist serait la, puis enfermé pour toujours et ensuite le jugement dernier.

Après il y a beaucoup de choses sur internet, genre l'antéchrist née een 1999 etc.... Restons prudents, masis ayant toujours la grace de Dieu.

Cordialement,

Raminaboy.

Raminaboy

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Mer 17 Déc 2014, 1:01 pm

Very Happy

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 17 Déc 2014, 4:05 pm

Pour la visibilité de l'Église, il faut lire la lettre ouverte aux protestants écrite par saint François de Sales.

Ceux qui nous accusent de faire foin de la visibilité de l'Église en raison de notre position sédévacantiste n'ont pas compris le dogme en question.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Mer 17 Déc 2014, 5:43 pm


Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Pour la visibilité de l'Église, il faut lire la lettre ouverte aux protestants écrite par saint François de Sales.

Ceux qui nous accusent de faire foin de la visibilité de l'Église en raison de notre position sédévacantiste n'ont pas compris le dogme en question.

Est-ce que cette version est fiable ? :

Saint François de Sales - Lettre ouverte aux Protestants - Les Controverses :

http://jesusmarie.free.fr/francois_de_sales_lettre_ouverte_aux_protestants.html

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 17 Déc 2014, 7:31 pm

roger a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Pour la visibilité de l'Église, il faut lire la lettre ouverte aux protestants écrite par saint François de Sales.

Ceux qui nous accusent de faire foin de la visibilité de l'Église en raison de notre position sédévacantiste n'ont pas compris le dogme en question.

Est-ce que cette version est fiable ? :

Saint François de Sales - Lettre ouverte aux Protestants - Les Controverses :

http://jesusmarie.free.fr/francois_de_sales_lettre_ouverte_aux_protestants.html

Les protestants affirment que l'Église est invisible en ce qu'elle se compose - selon eux - de personnes élues et prédestinées.

Ils affirment que l'Église n'est pas visible puisque, toujours selon leur mode de penser, elle regroupe des membres qui n'ont pas les mêmes sacrements, le même culte, la même confession de foi publique, et qu'ils ne sont pas soumis à la même autorité. Et donc qu'il serait impossible de reconnaître visuellement l'Église de Dieu.

L'Église catholique est une société visible dont ses membres sont tous visiblement soumis à la même autorité, ont tous visiblement la même foi, visiblement les mêmes sacrements, visiblement le même culte. Ainsi, il est facile de reconnaître qui et qui est catholique ... et où est l'Église.

Quand les tapettes FSSPX et autres prétendent que le sédévacantisme s'oppose à la visibilité de l'Église ... ils sont on ne peut plus à côté de la plaque.

Lettre ouverte aux protestants - Saint François de Sales a écrit:Les anciens juifs comment se reconnaissaient-ils en tant que peuple de Dieu ? - Par la circoncision, signe visible; nous autres, par le Baptême, signe visible. [...] La Synagogue par qui était-elle persécutée ? - Par les Egyptiens, babyloniens, Madianites, Philistins, tous peuples visibles; l'Eglise, par les païens, Turcs, Maures, Sarrasins, hérétiques, tout est visible. Bonté de Dieu, et nous demanderons encore si l'Eglise est visible ? Mais qu'est ce que l'Eglise ? - Une assemblée d'hommes qui ont la chair et les os ; et nous dirons encore que ce n'est qu'un esprit ou fantôme, qui semble être visible et ne l'est que par illusion ? Non, non, qu'est-ce qui vous trouble en ceci, et d'ou vous peuvent venir ces pensées ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Mer 17 Déc 2014, 9:44 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Lettre ouverte aux protestants - Saint François de Sales a écrit:Les anciens juifs comment se reconnaissaient-ils en tant que peuple de Dieu ? - Par la circoncision, signe visible; nous autres, par le Baptême, signe visible. [...] La Synagogue par qui était-elle persécutée ? - Par les Egyptiens, babyloniens, Madianites, Philistins, tous peuples visibles; l'Eglise, par les païens, Turcs, Maures, Sarrasins, hérétiques, tout est visible. Bonté de Dieu, et nous demanderons encore si l'Eglise est visible ? Mais qu'est ce que l'Eglise ? - Une assemblée d'hommes qui ont la chair et les os ; et nous dirons encore que ce n'est qu'un esprit ou fantôme, qui semble être visible et ne l'est que par illusion ? Non, non, qu'est-ce qui vous trouble en ceci, et d'ou vous peuvent venir ces pensées ?

J'ai trouvé l'endroit exacte  :

Discours VII, en bas de la page 427 et la page 428 : http://fr.scribd.com/doc/68413464/Oeuvres-Completes-de-Saint-Francois-de-Sales-Tome-2#scribd

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  gabrielle le Jeu 18 Déc 2014, 7:56 am

CMI a écrit:ils sont on ne peut plus à côté de la plaque.

Ou on ne peut plus protestant...



gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  ROBERT. le Jeu 18 Déc 2014, 1:03 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:  Pour la visibilité de l'Église, il faut lire la lettre ouverte aux protestants écrite par saint François de Sales.

Ceux qui nous accusent de faire foin de la visibilité de l'Église en raison de notre position sédévacantiste n'ont pas compris le dogme en question.


Voilà où toute la notion de personne morale prend son sens, ce que semblent oublier les FSSPX et autres.

...Les FSSPX et al n'ont manifestement pas lu non plus la lettre ouverte aux protestants écrite par Saint François de Sales.


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 18 Déc 2014, 3:15 pm, édité 1 fois (Raison : ajout)

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Jeu 03 Sep 2015, 8:03 pm


LA FIN DU MONDE D'APRÈS LA FOI ET LA SCIENCE - Par l'Abbé Thomas, Vicaire général de Verdun - 1910 :

https://archive.org/stream/leglobeterrestre02lapp#page/n193/mode/2up



TABLE DES MATIÈRES :

https://archive.org/stream/leglobeterrestre02lapp#page/n255/mode/2up



Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Jeu 03 Sep 2015, 8:08 pm


OÙ EN SOMMES-NOUS ? Étude sur les évènements actuels, 1870 et 1871 -- par Mgr Gaume -- page 78 et suivante -- chapitre XI :

- Vers la fin des temps Rome, redeviendra païenne - :


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54471759/f89.image



Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Jeu 03 Sep 2015, 8:23 pm


Dissertations sur l'antéchrist, sur la fin du monde, sur les quatre empires, marqués dans les prophéties de Daniel, sur le sixième âge de l'Eglise et sur le Patriarche Enoch, extrait des commentaires de "la Sainte Bible de Vence" :

http://messe.forumactif.org/t3517p720-liens-ou-signets-de-livres-catholiques-numerises#112520



FRANC a écrit:
Lettres à un Protestant sur l'autorité de l'Église et le schisme, par un Catholique ( M. Georges Keszler, pseud. Georges Romain), avec une lettre de M. l'abbé Mermillod, futur Cardinal à l'auteur, Paris, 1859
http://books.google.fr/books?id=MaBcAAAAcAAJ&hl=fr&pg=PR1#v=onepage&q&f=false


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Mar 27 Oct 2015, 1:10 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
roger a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Pour la visibilité de l'Église, il faut lire la lettre ouverte aux protestants écrite par saint François de Sales.

Ceux qui nous accusent de faire foin de la visibilité de l'Église en raison de notre position sédévacantiste n'ont pas compris le dogme en question.

Est-ce que cette version est fiable ? :

Saint François de Sales - Lettre ouverte aux Protestants - Les Controverses :

http://jesusmarie.free.fr/francois_de_sales_lettre_ouverte_aux_protestants.html

Les protestants affirment que l'Église est invisible en ce qu'elle se compose - selon eux - de personnes élues et prédestinées.

Ils affirment que l'Église n'est pas visible puisque, toujours selon leur mode de penser, elle regroupe des membres qui n'ont pas les mêmes sacrements, le même culte, la même confession de foi publique, et qu'ils ne sont pas soumis à la même autorité. Et donc qu'il serait impossible de reconnaître visuellement l'Église de Dieu.

L'Église catholique est une société visible dont ses membres sont tous visiblement soumis à la même autorité, ont tous visiblement la même foi, visiblement les mêmes sacrements, visiblement le même culte. Ainsi, il est facile de reconnaître qui et qui est catholique ... et où est l'Église.

Quand les tapettes FSSPX et autres prétendent que le sédévacantisme s'oppose à la visibilité de l'Église ... ils sont on ne peut plus à côté de la plaque.

Lettre ouverte aux protestants - Saint François de Sales a écrit:Les anciens juifs comment se reconnaissaient-ils en tant que peuple de Dieu ? - Par la circoncision, signe visible; nous autres, par le Baptême, signe visible. [...] La Synagogue par qui était-elle persécutée ? - Par les Egyptiens, babyloniens, Madianites, Philistins, tous peuples visibles; l'Eglise, par les païens, Turcs, Maures, Sarrasins, hérétiques, tout est visible. Bonté de Dieu, et nous demanderons encore si l'Eglise est visible ? Mais qu'est ce que l'Eglise ? - Une assemblée d'hommes qui ont la chair et les os ; et nous dirons encore que ce n'est qu'un esprit ou fantôme, qui semble être visible et ne l'est que par illusion ? Non, non, qu'est-ce qui vous trouble en ceci, et d'ou vous peuvent venir ces pensées ?

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions sur la fin du monde

Message  Roger Boivin le Dim 08 Nov 2015, 4:03 pm



L’approche de la consommation des noces du Fils de Dieu coïncidera ici-bas avec un redoublement des fureurs de l'enfer pour perdre l'Epouse. Le dragon de l'Apocalypse (1), l'ancien serpent séducteur d'Eve, vomissant comme un fleuve sa bave immonde (2), déchaînera toutes les passions pour entraîner la vraie mère des vivants sous l'effort. Cependant il sera impuissant à souiller le pacte de l'alliance éternelle ; et, sans forces contre l'Eglise, il tournera sa rage contre les derniers fils de la nouvelle Eve, réservés pour l'honneur périlleux des luttes suprêmes qu'a décrites le prophète de Pathmos (3).

C'est alors surtout que les chrétiens fidèles devront se souvenir des avis de l'Apôtre, et se conduire avec la circonspection qu'il recommande, mettant tous leurs soins à garder pure leur intelligence non moins que leur volonté, dans ces jours mauvais. Car la lumière n'aura point alors à subir seulement les assauts des fils de ténèbres étalant leurs perverses doctrines ; elle sera plus encore, peut-être, amoindrie et faussée par les défaillances des enfants de lumière eux-mêmes sur le terrain des principes, par les atermoiements, les transactions, l'humaine prudence des prétendus sages. Plusieurs sembleront ignorer pratiquement que l'Epouse de l'Homme-Dieu ne peut succomber sous le choc d'aucune force créée. S'ils se souviennent que le Christ s'est engagé à garder lui-même son Eglise jusqu'à la fin des siècles (4), ils n'en croiront pas moins faire merveille en apportant à la bonne cause le secours d'une politique dont les concessions ne seront pas toujours pesées suffisamment au poids du sanctuaire : sans songer que le Seigneur n'a point besoin, pour l'aider à tenir sa promesse, d'habiletés détournées ; sans se dire surtout que la coopération qu'il daigne accepter des siens, pour la défense des droits de l'Eglise, ne saurait consister dans l'amoindrissement ou la dissimulation des vérités qui font la force et la beauté de l'Epouse. Combien oublieront la maxime de saint Paul écrivant aux Romains que se conformer à ce siècle, chercher une adaptation impossible de l'Evangile avec un monde déchristianisé, n'est point le moyen d'arriver à discerner sûrement le bon, le meilleur, le parfait aux yeux du Seigneur (1) ! Aussi sera-ce un grand et rare mérite, en bien des circonstances de ces temps malheureux, de comprendre seulement quelle est la volonté de Dieu, comme le dit notre Epître. [..]


XXe Dimanche après la Pentecôte - Dom Guéranger - http://www.abbaye-saint-benoit.ch/gueranger/anneliturgique/pentecote/pentecote02/019.htm


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum