Gilles Roberge

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Mar 23 Sep 2014, 9:45 am

Benjamin a écrit:
Je vais répondre sur le blog quelque chose de court et je vous reviens, je vous dirai si le blog ne publie pas mon commentaire Rolling Eyes

Ça devrait .
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Benjamin le Mar 23 Sep 2014, 9:57 am

roger a écrit:
Benjamin a écrit:
Je vais répondre sur le blog quelque chose de court et je vous reviens, je vous dirai si le blog ne publie pas mon commentaire Rolling Eyes

Ça devrait .

Je viens de répondre ceci :

Pourquoi supposer que Roger serait hérétique en quelque part, et même si c'était un mahométan qui venait vous montrer que vous adhérez objectivement à une secte hérétique fondée au vingtième siècle et qui n'est en rien l'Église Catholique, en quoi cela changerait-il quelque chose à la vérité de ce qu'il vous dit à ce sujet ? Votre situation serait la même.

Vous pouvez soit continuer à laisser imaginer au lecteur de passage des choses fausses au sujet de Roger, ou bien vous décider enfin à lire un peu les textes et liens que l'on vous donne voire même lire le forum Te Deum afin de vous rendre compte du niveau des intervenants réguliers, du calibre des références de l'Église qu'ils y reproduisent, et de la quantité de déviances (le mot est faible) de votre "église" qui y sont rapportées presque tous les jours depuis des années grâce à de simples reproductions (avec liens) des journaux "la croix" et "zenit", entre autres... Presque tout est même rangé par dossiers.

Sur ce, je retourne travailler !

Le message semble publié, par contre je ne sais pas s'ils vont le laisser en ligne Laughing

Je précise que je ne suis pas averti des réponses éventuelles aux messages.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Mar 23 Sep 2014, 10:36 am


Oui je crois que ça va rester. Merci Benjamin
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  ROBERT. le Mar 23 Sep 2014, 11:56 am

Benjamin a écrit:
roger a écrit:
Benjamin a écrit:
roger a écrit:
Le 22 septembre 2014 à 23:15, Gilles Roberge a dit :

Bon, enfin, on avance dans la bonne direction pour le moment ,puisque après la définition du dogme par le concile du Vatican (1870) , l’ infaillibilité pontificale avait pour adversaire les Gallicans, qui mettaient les conciles généraux au-dessus du pape et qui ne regardaient les définitions pontificales comme irréformables qui si elles étaient sanctionnees par le consentement de l’ Église. Cette erreur avait son origine dans le grand chisme d’ Occident ……

Non mais quel rapport ? Qu'est-ce qu'il raconte ? Décidément vous êtes tombé sur un champion du n'importe quoi, il y tient vraiment à sa porte de sortie.

Benjamin, avez-vous lu mes posts précédents page 3 de ce fil ? Si vous avez de quoi qui puisse faire débourer le sujet, afin d'avancer plus vite et dans la bonne direction surtout, j'en serais ravis. Je place ces commentaires justement à cette fin. Merci.

Je viens de relire ce que vous avez mis en page précédente de ce fil, mais je ne vois pas où il veut en venir à part vous accuser de quelque chose d'imaginaire qui n'a aucun rapport avec ce que nous disions avant. Il s'est déjà fait moucher sur divers sujets et au lieu de simplement reconnaître qu'il a tort il s'enfonce en se lançant dans d'autres directions.

Je vais répondre sur le blog quelque chose de court et je vous reviens, je vous dirai si le blog ne publie pas mon commentaire Rolling Eyes

Merci à Benjamin et à Roger de réorienter patiemment M. Roberge dans le vif du sujet et,

ainsi, de l'empêcher de s'épivarder à tout vent, et d'aider à sa compréhension de la doctrine catholique !

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Mar 23 Sep 2014, 8:24 pm

Le 23 septembre 2014 à 17:20, Gilles Roberge a dit :

M. Benjamin Vergne, je vais vous demander seulement si vous êtes d`accord avec les enseignements des Conciles et les enseignements de l`Église catholique Romaine d`avant le Concile Vatican II ? Si vous êtes le moindrement sérieux, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas ; vous n`avez qu`à bien consulter, et lire mes réponses antérieures qui sont empruntées de l`enseignement d`avant le Concile Vatican II. S`il y a « des choses fausses » comme vous semblez le croire, ce sont des extraits empruntés de l`enseignement de l`Église catholique d`avant le Concile Vatican II.
Sachez que je ne juge pas le messager en cette cause, mais plutôt la secte sédévacantiste, du fait qu`elle n`est pas du tout conforme entièrement à l`enseignement de l`Église catholique Romaine ……mais pour le moment, je m`en tiens strictement avec M, Roger Boivin , à débattre ( proprement ,sans attaquer le messager personnellement ),sur l`enseignement de l`Église catholique Romaine d`avant le Concile Vatican II, et que si Roger ne tient pas à continuer le débat, il n`a qu`à me le faire savoir.


Le 23 septembre 2014 à 19:21, Roger Boivin a dit :

Si vous me permettez, m. Roberge, en quoi ce que vous qualifiez de secte sévécantiste n`est-ce pas du tout conforme entièrement à l`enseignement de l`Église catholique Romaine ? Soyez précis s’il-vous-plait. Merci.

Vous n’avez pas à vous en tenir strictement avec Roger Boivin, ce n’est pas une question personnelle, elle concerne tous et chacun.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Benjamin le Mer 24 Sep 2014, 7:28 am


Je viens de répondre ceci :

On ne les traite pas de « papes hérétiques », un Pape hérétique ça n’existe pas et c’est précisément parce qu’un Pape ne peut pas enseigner l’hérésie que l’on peut constater que ces gens-là ne sont pas Papes et ne peuvent pas l’être. Ils ne sont rien du tout… (par commodité, lorsque l’on doit les nommer, certains emploient parfois le mot d’antipape même si, puisqu’ils sont hérésiarques à la tête d’une secte en plus d’être des usurpateurs, cette appellation reste insuffisante). Encore une fois, votre propre « argument » vous démolit vous-même.

De même si l’on refuse ce que vous appelez la « nouvelle messe » c’est précisément parce que ce n’est pas une Messe (et qu’elle vient d’une secte). Là encore, une « messe hérétique » cela n’existe pas. Cette « cérémonie » est intrinsèquement invalide (pas de Transsubtantiation), en plus d’être sacrilège, et a été fabriquée de toutes pièces dans les années 60 par un franc-maçon (Bugnini) et six protestants (Georges, Jasper, Shephard, Konneth, Smith et Thurian) sous la direction d’un antipape hérétique multirécidiviste (Montini) qui était à la tête d’une secte et non de l’Église. Ce n’est pas une Messe ! Et ce n’est pas que l’on « déconseille » d’assister à cela, c’est bien plus que ça : c’est tout simplement interdit et cela vous concerne tous, que l’on soit là pour vous le dire ou non, et que cela vous plaise ou non. Le fait que l’on vous le dise ne fait qu’ajouter à votre culpabilité dans le cas où vous continueriez dans votre démarche.

Pour la Corédemption, je souhaite m’en tenir à ce qu’a enseigné l’Église et à ce qui a été défini (donc avant la mort de S.S. Pie XII), et c’est pour cette raison que je n’écoute pas ce que peuvent avoir à dire des gens comme ceux du forum de Mr. Dumouch qui font partie de votre secte, et que je suis d’emblée suspect à leur égard. Lorsque l’on lit des non-catholiques spéculer sur la théologie mariale dans le but de « revaloriser l’image de la femme dans la société » ou ce genre de choses, forcément l’on passe son chemin. On n’appelle pas à la proclamation de dogmes (et qui les proclamerait aujourd’hui ?) pour satisfaire à des intérêts sociétaux. De même, lorsque certains de nos jours étendent la Corédemption à tous les hommes, comment ne pas voir dans ce cas (et connaissant les modernos) une tentative de rabaisser dans l’esprit des gens la dignité de la Sainte Vierge ou d’élever la nôtre par rapport à elle, juste après avoir fait semblant de l’honorer en proclamant sa Corédemption ! Cela me fait penser à Montini qui déclarait que la Latin est une langue sacrée pour mieux déclarer quelques phrases après qu’il fallait l’abandonner et passer au vernaculaire. Cette fourberie est typique des modernistes. Ils se serviront de tout, même de ce qui est bien, pour faire passer quelque chose de mal ; et aucun dogme ne peut être proclamé par une secte. Il est Inutile d’essayer de me « coincer ». Le lecteur de passage pourra vérifier sur Te Deum ce qui se dit, ce que j’y ai dit, et ce que les autres membres m’y ont dit (et que vous semblez cacher).

Pour rappel, « sédévacantiste » (expression que nous n’employons pas, d’ailleurs…) veut simplement dire dans le contexte actuel que quelqu’un constate que le Siège est vacant, et que Bergoglio n’est pas Pape. C’est bien de faire ce constat, mais cela ne veut pas pour autant dire que ce constat suffit à faire de vous un Catholique, ni que vous avez fait tout le chemin pour sortir de la secte « conciliaire » ! Il y a des « sédévacantistes » ne se rendent même pas compte de l’existence de la secte fondée lors du conciliabule (ce n’était pas un Concile de l’Église) « Vatican II ». Il y a des « sédévacantistes » chez les Lefebvristes, or les Lefebvristes ne sont pas Catholiques non plus. Pour être Catholique, il n’y a pas d’autre solution que d’être Catholique…

Si vous pensez effrayer le lecteur de passage en brandissant un ou deux exemples de ce que les Catholiques ont l’obligation de rejeter (les chefs des usurpateurs et leur « cérémonie » invalide), que direz-vous lorsque vous vous rendrez compte qu’il s’agit d’un bloc immense englobant tout ce que les non-catholiques qui ont investi nos églises ont pu faire ou devenir depuis le conciliabule « Vatican II » ?

– Roncalli, Montini et leurs successeurs ne sont pas Papes, ils proclament des hérésies
– « Vatican II » n’est pas un Concile de l’Église mais un conciliabule, dont les documents contiennent des hérésies
– le soi-disant « pontificalis romani » de 1968 est intrinsèquement invalide, donc notamment toutes les soi-disant « consécrations épiscopales » faites depuis selon ce rite, et tout ce qui en découle et en dépend
– le soi-disant « novus ordo » de 1969 est intrinsèquement invalide, donc pas de Transsubtantiation
– le soi-disant « CEC » de 1992 contient plusieurs centaines d’erreurs, « d’oublis » et d’hérésies documentées (presque une chose toutes les deux pages)

Sans parler du soi-disant « droit canon » de 1983, des soi-disant « catéchismes » locaux, du faux « oecuménisme », du syncrétisme, des actes et déclarations des soi-disant « évêques » et « prêtres » (invalides si « consacrés » ou « ordonnées » depuis 1968) depuis cinquante ans, etc…

Tout ceci est public, visible par tout un chacun, et documenté. Nous vous avons déjà donné des sources, que vous n’avez visiblement même pas lues (notamment le face à face entre la Doctrine catholique et la « doctrine » de la secte). Nous ne devrions même pas avoir à faire un travail de documentation ni à vous fournir le moindre lien tellement cela est de notoriété publique et accessible pour qui souhaite voir et constater la vérité, mais pourtant nous vous donnons des liens vers des ouvrages numérisés et une riche documentation depuis déjà longtemps. Afin que ce message ne soit pas bloqué par WordPress je n’inclus pas de lien HTML, mais vous en avez déjà eu. L’éventuel lecteur de passage les retrouvera, ou pourra même venir lire sur Te Deum.

Comme vous dites : « C’est tout pour le moment », et un lecteur de passage de bonne Foi n’a pas besoin de plus.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Benjamin le Mer 24 Sep 2014, 8:12 am


Et ce que j'ai répondu à son autre message :

Vous avez laissé imaginer au lecteur de passage, par vos messages, que Roger pourrait être hérétique concernant l'autorité respective des Papes et des Conciles ou autre chose, ce qui en plus d'être faux était hors sujet (il est vrai que vous n'aviez rien à répondre à ce que l'on vous a dit sur divers sujets, et qu'il ne vous restait plus qu'à en lancer d'autres). Vous laissez maintenant entendre au lecteur que selon moi les choses fausses ne sont pas vos accusations sous-entendues, mais le Magistère. Vous laissez également entendre que je ne suis pas sérieux, puis que, pour une raison que j'ignore, je pourrais éventuellement ne pas être d'accord avec l'enseignement de l'Église puisque vous me posez la question ; il est vrai que dans votre cas je n'ai pas besoin de vous poser la question puisque je connais la réponse (on peut pas suivre quelque chose et son contraire, or vous suivez "Vatican II" qui s'oppose au Magistère de l'Église).

Je n'ai pas à vous répondre oui ou non comme si ma Catholicité ou ma non-Catholicité en dépendait, comme si je devais vous prouver quelque chose ou comme si vous alliez me croire, d'autant plus que : "Can. 1325 § 3 Les catholiques doivent éviter de participer à des discussions ou des controverses, surtout publiques, avec les non catholiques, sans la permission du Saint-Siège ou, en cas d’urgence, de l’Ordinaire." (Code de Droit Canonique, 1917). D'ordinaire je ne poste jamais en dehors du forum Te Deum et je n'ai répondu ici que suite à ce qu'a dit Roger sur le forum. Il y a, de plus, plus d'un milliard de personnes dans votre situation et je préfère travailler à quelque chose que tout le monde peut venir consulter, plutôt que de parler tour à tour à chacun ; ce serait impossible (en plus de ce que dit le Code), et je sais bien que beaucoup de personnes n'écouteraient pas.

S'il veut jouer à ce jeu, il va perdre. alien
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Mer 24 Sep 2014, 8:53 am



M. Gilles Roberge croit que les changements apportés par «vatican 2» ne sont que de l'ordre disciplinaire :

Le 29 juin 2014 à 00:08, Gilles Roberge a dit :

M. Boivin, vous ne pouvez pas servir l’ Eglise en l’ accusant de par son chef , le Pape Jean XXIII d’ avoir permis l’ ouverture du Concile Vatican I I selon un « plan diabolique  » . Le deuxième Concile Vatican n’ a aucunement change d’ aucune façon la constitution dogmatique de l’ Eglise catholique romaine, mais a plutôt contribue a adoucir certaines lois en lien d’ avec les commandements de l’ Église comme, la forme et la durée du jeune, là t prière en langue du pays, le vêtement religieux, la façon de dire la messe avec le prêtre tourne vers les fidèles, et autres choses…. Le fait de considérer le Concile comme diabolique c’ est porter atteinte l’ autorité et a l’ infaillibilité du Pape. C’ est un acte d’ hérésie puisque le Christ a donne a Pierre le pouvoir de lier et de délier, et le deuxième Concile Vatican ne concernait strictement que de lier ou de delier des lois promues par l’ Église seulement. Le changement vécu par le deuxième Concile Vatican est un signe des temps et n’ a jamais été condamne par la Vierge Marie lors de ses apparitions antérieures .Attention, on ne peut pas être avec et contre l’ Église en même temps. La prudence est de rigueur en ce domaine.

faudrait lui prouver le contraire.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Benjamin le Mer 24 Sep 2014, 8:57 am

roger a écrit:

M. Gilles Roberge croit que les changements apportés par «vatican 2» ne sont que de l'ordre disciplinaire :

(...)

faudrait lui prouver le contraire.

Cela a déjà été fait, vous lui avez bien donné des liens à ce sujet, non ? S'il ne veut pas lire, c'est un autre problème et l'on ne pourra pas passer notre vie à lui répéter qu'il faut lire.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Mer 24 Sep 2014, 10:02 am


Oui en effet Benjamin, et emplement.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  ROBERT. le Mer 24 Sep 2014, 10:03 am

Benjamin a écrit:
Spoiler:
Et ce que j'ai répondu à son autre message :

Vous avez laissé imaginer au lecteur de passage, par vos messages, que Roger pourrait être hérétique concernant l'autorité respective des Papes et des Conciles ou autre chose, ce qui en plus d'être faux était hors sujet (il est vrai que vous n'aviez rien à répondre à ce que l'on vous a dit sur divers sujets, et qu'il ne vous restait plus qu'à en lancer d'autres). Vous laissez maintenant entendre au lecteur que selon moi les choses fausses ne sont pas vos accusations sous-entendues, mais le Magistère. Vous laissez également entendre que je ne suis pas sérieux, puis que, pour une raison que j'ignore, je pourrais éventuellement ne pas être d'accord avec l'enseignement de l'Église puisque vous me posez la question ; il est vrai que dans votre cas je n'ai pas besoin de vous poser la question puisque je connais la réponse (on peut pas suivre quelque chose et son contraire, or vous suivez "Vatican II" qui s'oppose au Magistère de l'Église).

Je n'ai pas à vous répondre oui ou non comme si ma Catholicité ou ma non-Catholicité en dépendait, comme si je devais vous prouver quelque chose ou comme si vous alliez me croire, d'autant plus que : "Can. 1325 § 3 Les catholiques doivent éviter de participer à des discussions ou des controverses, surtout publiques, avec les non catholiques, sans la permission du Saint-Siège ou, en cas d’urgence, de l’Ordinaire." (Code de Droit Canonique, 1917). D'ordinaire je ne poste jamais en dehors du forum Te Deum et je n'ai répondu ici que suite à ce qu'a dit Roger sur le forum. Il y a, de plus, plus d'un milliard de personnes dans votre situation et je préfère travailler à quelque chose que tout le monde peut venir consulter, plutôt que de parler tour à tour à chacun ; ce serait impossible (en plus de ce que dit le Code), et je sais bien que beaucoup de personnes n'écouteraient pas.
S'il veut jouer à ce jeu, il va perdre. alien

N'a-t-il pas déjà perdu à ce jeu ?

Ne lui avez-vous pas déjà dit qu'il se coulait lui-même avec ses propres "arguments" ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  ROBERT. le Mer 24 Sep 2014, 10:06 am

Benjamin a écrit:
roger a écrit:

M. Gilles Roberge croit que les changements apportés par «vatican 2» ne sont que de l'ordre disciplinaire :

(...)

faudrait lui prouver le contraire.

Cela a déjà été fait, vous lui avez bien donné des liens à ce sujet, non ? S'il ne veut pas lire, c'est un autre problème et l'on ne pourra pas passer notre vie à lui répéter qu'il faut lire.

roger a écrit:
Oui en effet Benjamin, et emplement.

En accord avec vous deux.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Ven 26 Sep 2014, 8:11 pm


Le 26 septembre 2014 à 18:21, Gilles Roberge a dit :

Benjamin Vergne dit: « Un Pape hérétique ça n`existe pas…certains emploient parfois le mot d`antipape même si, puisqu`ils sont hérésiarques à la tête d`une secte, en plus d`être des usurpateurs ».

Jean XXIII, Paul VI, Jean Paul II….. que vous traitez d`hérésiarques et d`imposteurs sont pour nous ( catholiques fidèles à l`Église catholique Romaine ) de vrais Papes légalement élus et reconnus comme tels par le Siège Suprême qui les ont élus, dont je vais vous prouver à la fin de ma réponse. Donc, ne soyez pas offusqué pour ma prise de position qui affirme que le sédévacantistes traitent les papes ( que nous reconnaissons comme tel, et légalement élus par le Siège Suprême ) d`hérétiques.

Benjamin Vergne dit :« Votre propre argument vous démolit vous-même »
Y a pas à s`en faire un trophée puisque selon l`enseignement de l`Église catholique Romaine je ne suis pas dans le tort, puisque je reconnais la légitimité des Papes dont il est question ici et que je vais vous prouver à la toute fin de ma réponse.
Benjamin Vergne dit :« Une messe HÉRÉTIQUE cela n`existe pas ».

Pourtant, Roger Boivin a affirmé le contraire le 1 août à 16.33 hrs. :« Cette messe qui a été substituée au Rite de toujours, est HÉRÉTIQUE et par conséquent sacrilège ». Dans ce cas, tu devrais consulter Roger Boivin afin de déterminer lequel de vous deux a un problème.

Maintenant, je t`envoie la preuve dont sont élus légalement les Papes dont il est question ici.

Avant tout,je te préviens que la Bulle de Paul IV trouve de manière définitive sa limite sur le plan disciplinaire, depuis que le vénérable Pie XII jugea nécessaire, pour de sages motifs, de modifier les dispositions relatives à l`élection du Pape, en décidant dans sa Constitution Apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, de suspendre l`effet des censures disciplinaires.

Personne ne peut réaliser un jugement de Siège suprême, ni encore moins affirmer la déposition de celui qui l`occupe. « Le Siège suprême n`est jugé par personne » (can. 1556) Ceci confirmé par le dictionnaire de droit canonique.

« Il ne peut être question de jugement et de déposition d`un pape dans le sens propre et strict des mots. Le vicaire de Jésus-Christ n`est soumis à aucune juridiction humaine. Son juge direct et immédiat est Dieu seul ».( R.Naz, Dict. de Droit Canonique, t. IV, col.1159 ).

Pie XII : « aucun cardinal — sous aucun prétexte ou raison d`excommunication, suspense ou interdit, ou sous aucun autre empêchement ecclésiatique — ne peut être exclu de l`élection active et passive du Souverain Pontife. En conséquence, nous surpendons l`effet de telles censures….».
( Constitution Apostolique, Vacantis Apostolicae Sedis, titre II, ch. S 34, ( 8 décembre 1945 ).

Ce consentement ayant été donné, « l`élu est immédiatement vrai pape, et il acquiert par le fait même et peut exercer une pleine et absolue juridiction sur l`univers entier ». ( Code de Droit canon, cam. CIS 219. )
« Dès lors, si quelqu`un ose attaquer des lettres ou décisions concernant n`importe quelles affaires, émanant du Pontife romain avant son couronnement, Nous le frappons de la peine d`excommunication à encourir ipso facto . » ( Clément V, ch.4, De sent excomm., 5,10, in Extravag. comm) .»

Bien vôtre M. Vergne.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Ven 26 Sep 2014, 8:44 pm


Le 26 septembre 2014 à 19:41, Roger Boivin a dit :


G. R. dit : «« Benjamin Vergne dit :« Une messe HÉRÉTIQUE cela n`existe pas ».

«« Pourtant, Roger Boivin a affirmé le contraire le 1 août à 16.33 hrs. :« Cette messe qui a été substituée au Rite de toujours, est HÉRÉTIQUE et par conséquent sacrilège ». Dans ce cas, tu devrais consulter Roger Boivin afin de déterminer lequel de vous deux a un problème. »»



C’est improprement que j’ai employé le mot «messe» pour nommer cette pseudo-messe de Montini.

Benjamin a raison, cette nouvelle messe en fait n’en est pas une, puisqu’elle n’en est qu’une parodie, un leurre.

Et de même qu’on appelle improprement «religion» les sectes, qui en réalité ne sont que des «irreligions», – que ce soit le bouddhisme, le mahométisme, le protestantisme, etc – ; parce qu’il n’existe en réalité qu’une seule Religion, et qu’en fait les sectes ne font que s’approprier ce mot par usurpation ; de même aussi l’on appelle improprement «messe» cette falcification qui n’a que certaines apparences trompeuses du véritable «saint Sacrifice de la Messe».

Il me semble que ce n’est pas difficile à comprendre.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Ven 26 Sep 2014, 9:00 pm



Pour ce qui est de ce passage de Gilles Roberge : «« Avant tout,je te préviens que la Bulle de Paul IV trouve de manière définitive sa limite sur le plan disciplinaire, depuis que le vénérable Pie XII jugea nécessaire, pour de sages motifs, de modifier les dispositions relatives à l`élection du Pape, en décidant dans sa Constitution Apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, de suspendre l`effet des censures disciplinaires. »»

Voici là où l'on traite de ce sujet  :


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Sam 27 Sep 2014, 1:01 am

Le 26 septembre 2014 à 23:25, Roger Boivin a dit :

On commencera pas à jouer avec les mots. Le Christ n’a fondé qu’une seule Église, et pourtant on dit l’Église protestante, l’Église schismatique ; et vous trouverez le mot Église ainsi employé de façon impropre par des auteurs qui font autorité. Il en de même pour religion. Alors s’il-vous-plait !

Pour ce qui est de la déclaratin du pape Pie XII, c’est pour en arriver à dire quoi au juste ? Que des hérétiques, des excommuniés peuvent être papabile ? Expliquez moi votre idée.

Le 27 septembre 2014 à 00:00, Roger Boivin a dit :

En attendant votre réponse, voici :

Le canon 188 : « En vertu d’une renonciation tacite admise par le droit lui-même, n’importe quel office est vacant par le fait même et sans aucune déclaration, si le clerc [...] 4° se détache (defecerit) publiquement de la foi catholique ». Un non-catholique ne saurait donc devenir pape, puisque, en raison de sa non-catholicité, il y a « renonciation tacite » au souverain pontificat. »

Si la constitution de Pie XII sur la vacance du Saint-Siège annulait en 1945 la règle, comment le Chanoine Naz pouvait-il écrire en 1954 :

Naz, Traité de droit Canonique, t.I, p.375 a écrit :
« L’élection du pape [...] Sont éligibles tous ceux qui, de droit divin ou ecclésiastiques, ne sont pas exclus. Sont exclus les femmes, les enfants, les déments, les non baptisés, les hérétiques et les schismatiques. »
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Benjamin le Sam 27 Sep 2014, 7:03 am


Je viens de répondre ceci :

Outre les réponses déjà données par Roger plus bas, ce genre de sujet a déjà été traité un grand nombre de fois sur Te Deum ; et chaque fois que quelqu'un veut apporter la contradiction, au bout d'un moment devant les citations d'autorité qu'on lui donne il abandonne et plutôt que de se convertir à la Religion Catholique il fuit et on ne le revoit plus... Si vous pensez avoir découvert l'eau chaude, lisez d'abord la quantité de sujets qui ont déjà été traités sur Te Deum avant d'écrire, cela vous évitera bien des déconvenues.

Pour rappel, et en attendant :

"En vertu de la renonciation tacite admise par le droit lui-même, sont vacants par le fait même et SANS AUCUNE DECLARATION, QUELQUE OFFICE QUE CE SOIT si le clerc : se détache publiquement de la Foi catholique." (Code de Droit Canonique, Canon 188 § 4)

Or, le R.P. Ramstein écrivait en 1947, donc après la publication de la Constitution Vacantis Apostolicae Sedis de S.S. Pie XII :

"Art. V. L'OFFICE PAPAL, comment il devient vacant. [...] S'il devait arriver que le Pape tombe dans l'hérésie, IL NE SERAIT PLUS UN MEMBRE DE L'EGLISE, ENCORE MOINS SA TETE." (R.P. Ramstein, A Manual of canon law, 1947, p.193)

Le Souverain Pontificat est un office (trois citations supplémentaires du Chanoine Naz, du R.P. Woywod et du R.P. Augustine sous les yeux à votre dispo), qui devient vacant par le fait même et sans besoin d'aucune déclaration dans le cas prévu par le Can. 188 § 4. Va-t-on devoir vous expliquer ce que veut dire "sans aucune déclaration" ?

Il est inutile d'essayer de nier que ceux que vous suivez sont hérétiques. Cela est public, et pour les plus lents à la détente, cela est même regroupé et exposé sur Te Deum ou ailleurs.

Je me répète, mais une simple lecture de Te Deum, de certains intervenants et de certaines références qui y sont postées vous éviterait de perdre votre temps ; pour l'instant vous ne réalisez vraiment pas où vous êtes en train de mettre les pieds ni ce qui vous attend.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Benjamin le Sam 27 Sep 2014, 7:34 am


Et j'ai ajouté ceci :

Et puisque je suis gentil, j’ajoute à ma première réponse à votre message ceci, qui a été écrit le 10 juin 2011 sur Te Deum par C.M.I. :

» le canon 188, °4, est une renonciation tacite.

(…)

Ce n’est pas une peine, et c’est pourquoi ledit canon ne figure pas au livre V « des peines », mais au livre II du Code de droit Canonique de 1917.

Ledit canon enregistre une démission et une vacance ipso facto dès que le clerc dévie publiquement de la foi catholique.

Cela n’a rien à voir avec une excommunication.

Dès lors, dès que le cardinal devient publiquement hérétique, il perd son bénéfice (cardinalat), n’est plus cardinal, et donc n’a plus le droit de participer au conclave.

Cela est tout à fait logique, puisque qu’un non catholique ne saurait avoir un quelconque droit de suffrage pour élire le chef d’une Église dont il n’est pas membre. »
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  gabrielle le Sam 27 Sep 2014, 9:20 am

Le 27 septembre 2014 à 08:18, Gabrielle Rochon a dit :
«« Avant tout,je te préviens que la Bulle de Paul IV trouve de manière définitive sa limite sur le plan disciplinaire, depuis que le vénérable Pie XII jugea nécessaire, pour de sages motifs, de modifier les dispositions relatives à l`élection du Pape, en décidant dans sa Constitution Apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, de suspendre l`effet des censures disciplinaires. »» dixit Gilles Roberge

WOW! Donc, selon votre raisonnement, un cardinal catholique qui passe au protestantisme, donc il encourt une excommunication, si un conclave s’ouvre, notre cardinal rapplique à Rome pour y participer et ça ses les volontés de Pie XII ! Je pense que vous allez ramer avant de prouver votre théorie.

Pour la Bulle de Paul IV, elle fait partie du Code de droit canonique de 1917 ( les fontes) mauvaises nouvelles pour vous, elle fait partie aussi du pseudo code de Wojtyla ( les fontes)!

Avez-vous des doutes sur votre propre code de droit!

Je viens de poster à M. Roberge.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Louis le Sam 27 Sep 2014, 11:07 am


Le 27 septembre 2014 à 10:03, Louis Mc Duff a dit :


Le 26 septembre 2014 à 18:21, Gilles Roberge a dit :

« Avant tout,je te préviens que la Bulle de Paul IV trouve de manière définitive sa limite sur le plan disciplinaire, depuis que le vénérable Pie XII jugea nécessaire, pour de sages motifs, de modifier les dispositions relatives à l`élection du Pape, en décidant dans sa Constitution Apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, de suspendre l`effet des censures disciplinaires.»

Si je comprends bien, selon vous , le Pape Pie XII a annulé la Bulle de Paul IV ?

Ah oui !

Voyons.

Le Pape Pie XII, dans sa Constitution du 8 avril 1945, a dit en l’article 34 :

« Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste. »

Mais il a aussi dit en l’article 36 :

« Les cardinaux canoniquement déposés ou ceux qui, avec le consentement du Pontife romain, ont renoncé à la dignité cardinalice, n’ont aucun droit pour l’élection. Bien plus, pendant la vacance du Siège, le Sacré Collège lui-même ne peut rétablir et habiliter même pour voter les cardinaux qui ont été privés par le pape du droit de voter ou déposés par lui . »

Que vous en semble M. Roberge ?

Mis à M. Roberge.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10745
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Sam 27 Sep 2014, 7:31 pm


Le 27 septembre 2014 à 16:24, Gilles Roberge a dit :

M. Louis Mc Duff, au risque de vous décevoir, l`article 34 de la Constitution de Pie XII du 8 avril 1945 est suivi de l`article 34 du 8 décembre 1945 par nul autre que Pie XII également, donc , 8 mois exactement après ce 8 avril de la même année.
Que vous en semble M. Mc. Duff ?

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Sam 27 Sep 2014, 7:38 pm

Voici un a pdf de ce 8 décembre 1945 :

http://www.a-c-r-f.com/documents/Pie-XII_Vacantis-Apostoliae-sedis.pdf

8 décembre 1945 :
34.
Aucun cardinal ne peut d'aucune manière être exclu de l'élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n'importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste.


Mais c'est un pdf qui provient de je ne sais où ; j'aimerais plutôt trouver un véritable exemplaire du dit texte.

8 avril 1945 :


8 avril 1945 :
34.
« Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste. »


je ne vois pas la différence !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Roger Boivin le Sam 27 Sep 2014, 8:05 pm


Analyse Logique Et Theologique de la These Dite de Cassiciacum, Ou Considérations Sur L'état Actuel de L'eglise. - Par Melle Myra DAVIDOGLOU :

page 83 - LA BULE DE PAUL IV :

http://books.google.ca/books?id=4jnIGmCKIkUC&pg=PA84&lpg=PA84&dq=Constitution+de+Pie+XII+du+8+d%C3%A9cembre+1945&source=bl&ots=8oRupJ6qzH&sig=TgG6W9oRw-B3p9_Ng-tHdTLvXGw&hl=fr&sa=X&ei=w0knVPOrIbSKsQTzp4CIDQ&ved=0CE0Q6AEwCA#v=onepage&q&f=false



Malheureusement il manque des pages !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  Louis le Dim 28 Sep 2014, 7:03 am

roger a écrit:

Le 27 septembre 2014 à 16:24, Gilles Roberge a dit :

M. Louis Mc Duff, au risque de vous décevoir, l`article 34 de la Constitution de Pie XII du 8 avril 1945 est suivi de l`article 34 du 8 décembre 1945 par nul autre que Pie XII également, donc , 8 mois exactement après ce 8 avril de la même année.
Que vous en semble M. Mc. Duff ?


Je lui ai répondu ce qui suit :

Il m’en semble que … Pardonnez-moi pour cette méprise de ma part M. Roberge : en écrivant « le 8 avril » j’ai commis une coquille. Alors reprenons l’article avec la date exacte :

« Avant tout,je te préviens que la Bulle de Paul IV trouve de manière définitive sa limite sur le plan disciplinaire, depuis que le vénérable Pie XII jugea nécessaire, pour de sages motifs, de modifier les dispositions relatives à l`élection du Pape, en décidant dans sa Constitution Apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, de suspendre l`effet des censures disciplinaires.» (M. Roberge le 26 septembre 2014 à 18 :21)

Si je comprends bien, selon vous , le Pape Pie XII a annulé la Bulle de Paul IV ?

Ah oui !
Voyons.

Le Pape Pie XII, dans sa Constitution du 8 décembre 1945, a dit en l’article 34 :

« Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste. »

Mais de la même Constitution du 8 décembre 1945, il dit en l’article 36:

« Les cardinaux canoniquement déposés ou ceux qui, avec le consentement du Pontife romain, ont renoncé à la dignité cardinalice, n’ont aucun droit pour l’élection. Bien plus, pendant la vacance du Siège, le Sacré Collège lui-même ne peut rétablir et habiliter même pour voter les cardinaux qui ont été privés par le pape du droit de voter ou déposés par lui. »

Que vous en semble M. Roberge ?

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10745
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilles Roberge

Message  gabrielle le Lun 29 Sep 2014, 8:34 am

Le 29 septembre 2014 à 07:33, Gabrielle Rochon a dit :
Le 27 septembre 2014 à 16:48, Gilles Roberge a dit :
« Mme Gabrielle Rochon, je n`ai aucun doute sur le code de Droit canonique qui est de l`Église catholique Romaine. Si Pie XII a modifié la Bulle du Pape Paul IV le 8 décembre 1945, c`est qu`il était dans son droit. Pourtant le Pape Pie XII est un pape légalement reconnu par les sédévacantistes n`est ce pas ! Et pourtant, ces mêmes sédévacantistes ont tenu sous silence la date du 8 décembre 1945 sous Pie XII parce que ce n`est pas à leur avantage et que cela contredit leur profession de foi, parce que cela prouve que les Papes Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul II etc , ont été élus légalement. Et vous MMe Rochon, avez-vous des doutes sur la légalité de Pie XII et de l`article 34 de la Constitution… qu`il a modifié le 8 décembre 1945 ? »

Je n’ai aucun doute sur Sa Sainteté le Pape Pie XII.

Pourquoi esquivez-vous l’article 36?

Vous ne m’avez pas donné un seul cas de l’élection du pape hérétique? Pourquoi.

Je reprends en imageant votre raisonnement.

Luther est cardinal et vit en 1910, il fait schisme et fonde les luthériens. 1958, le Pontife Pie XII meurt, le conclave va s’ouvrir., est-ce que Luther cardinal, peut venir prendre part à ce conclave?

Une réponse de trois lettres sera suffisante.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum