Le Père Jogues: L’amour de Dieu jusqu’au mépris de lui-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Père Jogues: L’amour de Dieu jusqu’au mépris de lui-même.

Message  ROBERT. le Sam 30 Aoû 2014, 2:46 pm


http://messe.forumactif.org/t5514p150-le-p-isaac-jogues-premier-apotre-des-iroquois#109004

OBÉISSANCE ET ZÈLE.
(suite)
 
Terminons ce récit par ce beau témoignage de l’écrivain américain déjà cité:
« Le P. Jogues est un des plus beaux exemples de la vertu catholique qu’ait vu notre continent. Les prêtres, ses confrères, admiraient son humilité, et ils nous disent qu’elle allait jusqu’au mépris de lui-même, le plus haut degré de la vertu à leurs yeux. Il se regardait en effet comme un néant, et ne vivait que pour faire la volonté de Dieu, manifestée par ses supérieurs.»

(The Jes. in N. Amer.)  par F. Parkman, écrivain protestant de Boston.      

Comme on peut le voir, le P. Jogues pratiquait parfaitement l’amour de Dieu,

par ce beau commentaire de Saint Augustin, dans La Cité de Dieu:


« L’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi-même.»

(Saint Augustin in De civitate  Dei contra Paganos, XIV, XXVIII.)

voir aussi :  

http://messe.forumactif.org/t5845-explication-parfaite-de-montini-par-saint-augustin#108990
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum