" On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  Benjamin le Sam 06 Sep 2014, 6:52 am

roger a écrit:
M. Gilles Roberge :

Le 4 septembre 2014 à 20:40, Gilles Roberge a dit :

Le 2 août, Roger dit: « La secte dit:« Jésus sur la croix N`A PAS proclamé formellement la maternité universelle de Marie »
Mais ce que tu ne dis pas, c`est l`autre partie de la même phrase que tu as coupé en deux afin de mieux pouvoir faire dire à Jean Paul 11 ce qu`il ne dit pas et le faire passer pour un pape anti-marial. Pour plus de transparence, je vais t`énumérer l`autre partie de la phrase et la suite du même texte de l`audience de Jean Paul 11, non du 24 mais du 23 avril 1997.
« Sur la Croix, Jésus n`a pas proclamé de façon formelle la maternité de Marie, mais il a instauré une relation maternelle concrète entre Elle et le disciple bien-aimé. Dans ce choix du Seigneur, l`on peut entrevoir la préoccupation que cette maternité ne soit pas interprétée de façon vague, mais qu`elle indique la relation intense et personnelle de Marie avec chaque chrétien.Puisse chacun d`entre nous, précisément en vertu du caractère concret de la maternité universelle de Marie, connaître pleinement en Elle sa propre Mère, en se remettant avec confiance à son amour maternel ».
Dans ton dernier message, tu parle de «quelque chose de vraiment sérieux » Je me demande bien si tu es vraiment sincère dans tes propos sur ce site. Je me demande si tu ne cherche pas plutôt à tromper qu`à chercher la vérité ! Et tu as le culot d`accuser certaines personnalités de vouloir chercher à tromper…… Je veux une bonne explication Roger, sinon on cesse la conversation……je suis vraiment déçu parce que j`avais vraiment confiance en ta sincérité…..Sans rancune
http://jocelyn62.wordpress.com/2014/06/23/peut-on-faut-il-juger/#comment-2091


C'est lui-même, le 1er août, qui avait soulevé ce sujet à propos de la Sainte Vierge Marie.


Je pense surtout qu'il saute d'un sujet à l'autre, faute de réussir à avoir raison sur un seul, et qu'il cherche une échappatoire après s'être fait moucher de façon répétée un peu partout.


Quand on voit tous les fils qui ont déjà été ouverts en rapport avec lui ou ce blog, et les réponses qui ont été faites, avec citations et liens :


http://messe.forumactif.org/t5707-pourriez-vous-m-aider-a-faire-mes-devoirs

http://messe.forumactif.org/t5730-a-l-aide-svp

http://messe.forumactif.org/t5734-un-commentaire-de-m-gilles-roberge-via-le-blogue-de-m-jocelyn-girard

http://messe.forumactif.org/t5844-on-va-parler-de-langue-a-propos-de-liturgie

http://messe.forumactif.org/t5807-immanent-immanentisme



Sa réponse se moque un peu du monde, et peut-être qu'il dit cela pour vous provoquer, afin de trouver une excuse pour mettre un terme à tout cela. Ne lui faites pas ce plaisir, et restez calme Very Happy
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6308
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  gabrielle le Sam 06 Sep 2014, 7:54 am

Saint Alphonse de Liguori, résumant avec simplicité la tradition qui l'a précédé, explique : « En donnant ce consentement, et depuis cet instant, elle demanda à Dieu notre salut avec une immense affection ; et se disposa tellement à procurer notre salut, que depuis de cette époque elle nous porta dans son sein comme une mère très aimante [...] Le deuxième temps où Marie nous engendra à la grâce fut quand sur le Calvaire elle offrit au Père éternel avec tant de douleur de son cœur, la vie de son Fils bien-aimé pour notre salut. Saint Augustin atteste alors qu'en ayant coopéré par sa charité pour que les fidèles naissent à la vie de la grâce, elle devint la mère spirituelle de nous tous, qui sommes membres de Jésus Christ notre tête. » (Saint Alphonse de Liguori Les Gloires de Marie VI, 35-38) -

Note : Sententia communis.

Magistère :
Cf. « Mystici Corporis » de Pie XII: « Ecce Mater tua »: confirmation de cette doctrine. Tout le genre humain était signifié par Saint Jean (Cf. Léon XIII).

- Le Christ, auteur de la vie de la Grâce, nous a réconciliés avec Dieu, a mérité la Grâce pour nous, par le moyen de sa nature humaine qui lui vient de Marie. Ainsi, en ce sens, Marie est notre Mère, en tant que mère de la Rédemption, « Mater salutis » (Saint Bernard).

Wojtyla, en moderniste, utilise un charabia de mot, pour installer un doute. Le doute étant, cela aide la secte dans ses relations avec les protestants.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  gabrielle le Sam 06 Sep 2014, 7:57 am

catéchisme de Saint Pie X a écrit:Que fit Jésus-Christ sur la croix ?

Jésus-Christ sur la croix pria pour ses ennemis ; donna pour mère au disciple saint Jean et, en sa personne, à nous tous sa propre Mère la Très Sainte Vierge ; offrit sa mort en sacrifice et satisfit à la justice de Dieu pour les péchés des hommes.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  Benjamin le Sam 06 Sep 2014, 10:02 am

gabrielle a écrit:Saint Alphonse de Liguori, résumant avec simplicité la tradition qui l'a précédé, explique : « En donnant ce consentement, et depuis cet instant, elle demanda à Dieu notre salut avec une immense affection ; et se disposa tellement à procurer notre salut, que depuis de cette époque elle nous porta dans son sein comme une mère très aimante [...] Le deuxième temps où Marie nous engendra à la grâce fut quand sur le Calvaire elle offrit au Père éternel avec tant de douleur de son cœur, la vie de son Fils bien-aimé pour notre salut. Saint Augustin atteste alors qu'en ayant coopéré par sa charité pour que les fidèles naissent à la vie de la grâce, elle devint la mère spirituelle de nous tous, qui sommes membres de Jésus Christ notre tête. » (Saint Alphonse de Liguori Les Gloires de Marie VI, 35-38) -

Note : Sententia communis.

Magistère :
Cf. « Mystici Corporis » de Pie XII: « Ecce Mater tua »: confirmation de cette doctrine. Tout le genre humain était signifié par Saint Jean (Cf. Léon XIII).

- Le Christ, auteur de la vie de la Grâce, nous a réconciliés avec Dieu, a mérité la Grâce pour nous, par le moyen de sa nature humaine qui lui vient de Marie. Ainsi, en ce sens, Marie est notre Mère, en tant que mère de la Rédemption, « Mater salutis » (Saint Bernard).

gabrielle a écrit:
catéchisme de Saint Pie X a écrit:Que fit Jésus-Christ sur la croix ?

Jésus-Christ sur la croix pria pour ses ennemis ; donna pour mère au disciple saint Jean et, en sa personne, à nous tous sa propre Mère la Très Sainte Vierge ; offrit sa mort en sacrifice et satisfit à la justice de Dieu pour les péchés des hommes.


Pour compléter, de mon côté je viens de chercher dans la Sainte Bible Polyglotte de l'abbé Vigouroux, la Sainte Bible de l'abbé Fillion et la Sainte Bible de Vence pour voir s'il n'y avait pas une note en bas de page, mais il n'y a pas grand-chose concernant ce qui nous occupe ; voici les liens :


https://archive.org/stream/lasaintebiblepol07vigo#page/510/mode/2up

https://archive.org/stream/lasaintebibletex07fill#page/592/mode/2up

https://archive.org/stream/saintebibledeven21pari#page/290/mode/2up


Donc je suis allé voir également dans la Chaîne d'Or de Saint Thomas. Parmi les commentaires je n'ai vu que ce passage qui pourrait coller à ce que l'on cherche :

Saint Thomas d'Aquin, Chaîne d'Or, Tome VIII, p. 422 (Louis Vivès, 1868) a écrit:
S. AMBR. (Lettre à l'Église de Verceil) (...) "Femme, lui dit-il, voilà votre Fils," et au disciple : "Voilà votre mère." Jésus-Christ testait du haut de la croix, et son affection se partageait entre sa mère et son disciple. Le Sauveur faisait alors non-seulement son testament pour tous les hommes, mais son testament particulier et domestique, et ce testament recevait la signature de Jean, digne témoin d'un si grand testateur.

https://archive.org/stream/explicationsuivi08thom#page/422/mode/2up

Saint Ambroise dit bien ici que ce testament est à la fois pour tous les hommes, et particulier et domestique (puisqu'il dit : "non-seulement son testament pour tous les hommes", et non pas : "non son testament pour tous les hommes"... je précise au cas où le conciliaire serait bouché  Laughing  )
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6308
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  Roger Boivin le Sam 06 Sep 2014, 10:12 am


Oui  mais, vous dira-t-on, - pour me faire l'avocat du diable -, si cette vérité est bien claire dans les paroles de ces saints auteurs autorisés, cependant elle n'est pas exprimée explicitement dans les paroles mêmes de Jésus sur La croix à sa Mère et à S. Jean ; il fallut l'interprétation de l'Église pour le savoir.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10716
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  Benjamin le Sam 06 Sep 2014, 10:28 am

roger a écrit:
Oui  mais, vous dira-t-on, - pour me faire l'avocat du diable -, si cette vérité est bien claire dans les paroles de ces saints auteurs autorisés, cependant elle n'est pas exprimée explicitement dans les paroles mêmes de Jésus sur La croix à sa Mère et à S. Jean ; il fallut l'interprétation de l'Église pour le savoir.

Même sans considérer l'aspect particulier du point qui nous occupe, je répondrais déjà d'emblée à ce genre de personnes :

"Si les Apôtres qui étaient là et leurs successeurs légitimes qui ont recueilli leur enseignement ce n'est pas "fiable", si la Tradition n'existe pas, si les Papes déclarent Docteurs de l'Église des gens qui racontent n'importe quoi et si l'Esprit Saint ne garantit rien, alors il ne reste plus qu'à prétendre que rien n'existe sauf peut-être Luther et tout ce qui cherche à contredire ou démolir la Religion dans les esprits, comme vous le faites actuellement ! Ayez au moins le courage d'assumer, et ne vous prétendez pas "Catholique"..."
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6308
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  Roger Boivin le Sam 06 Sep 2014, 10:31 am



Il faut savoir que le modernisme utilise un langage, a une façon sournoise de dire les chose. Voici les paroles du Saint Pape Pie X sur ce sujet :

S. Pie X, Pascendi a écrit:

« Une tactique des modernistes... en vérité fort insidieuse, est de ne jamais exposer leurs doctrines méthodiquement et dans leur ensemble, mais de les fragmenter en quelque sorte et de les éparpiller çà et là, ce qui prête à les faire juger ondoyants et indécis, quand leurs idées, au contraire, sont parfaitement arrêtées et consistantes...

A les entendre, à les lire, on serait tenté de croire qu'ils tombent en contradiction avec eux-mêmes, qu'ils sont oscillants et incertains.

Loin de là : tout est pesé, tout est voulu chez eux...

Telle page de leur ouvrage pourrait être signée par un Catholique ; tournez la page, vous croyez lire un rationaliste...


Et ils vont leur route ; réprimandés et condamnés, ils vont toujours, dissimulant sous des dehors menteurs de soumission une audace sans bornes.

Ils courbent hypocritement la tête, pendant que, de toutes leurs pensées, de toutes leurs énergies, ils poursuivent plus audacieusement que jamais le plan tracé.

Ceci est chez eux une volonté et une tactique : et parce qu'ils tiennent qu'il faut stimuler l'autorité, non la détruire ;

et parce qu'il leur importe de rester au sein de l'Eglise pour y travailler et y modifier peu à peu la conscience commune...

Voici en témoignage un écrit :

A Travers ce livre, M. Alcader dénonce avec beaucoup d’humour les dérives du moderniste et ses aberrations.
..
Ayant étudié durant une dizaine d'années dans les séminaires et les facultés de théologie, côtoyant régulièrement les paroisses de France et de Navarre, j'ai constaté que nos prêtres et nos formateurs progressistes tentaient de nous inculquer le "doute systématique", base de leur propre formation. Ce doute systématique est enseigné dans les domaines religieux, théologique, doctrinal ou liturgique, et semble bien être le mot d'ordre de nombre de responsables ecclésiastiques pour détruire toute certitude de Foi ou de mœurs et instaurer un relativisme "dogmatique" bousculant ou remplaçant la doctrine traditionnelle et les règles morales élémentaires de l'Eglise. Et ce doute est inoculé comme un venin, à petites doses mais inlassablement, subrepticement, à chaque enseignement, homélie, conversation, confession...



Il faut montrer que JPII est un moderniste ; et pour ce faire limitons nous à ceci :

http://messe.forumactif.org/t259-un-heritage-empoisonne

http://messe.forumactif.org/t2070-wojtyla-et-luther
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10716
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: " On va parler de langue" ..à propos de liturgie

Message  ROBERT. le Sam 06 Sep 2014, 12:42 pm

Benjamin a écrit:  
...Je pense surtout qu' il saute d'un sujet à l'autre, faute de réussir à avoir raison sur un seul, et qu'il cherche une échappatoire après s'être fait moucher de façon répétée un peu partout.

gabrielle a écrit:

...Wojtyla, en moderniste, utilise un charabia de mot, pour installer un doute. Le doute étant, cela aide la secte dans ses relations avec les protestants.

roger a écrit:
Oui  mais, vous dira-t-on, - pour me faire l'avocat du diable -, si cette vérité est bien claire dans les paroles de ces saints auteurs autorisés, cependant elle n'est pas exprimée explicitement dans les paroles mêmes de Jésus sur La croix à sa Mère et à S. Jean ; il fallut l'interprétation de l'Église pour le savoir.
.
Vous n'avez même pas, cher Roger, à vous faire l'avocat du diable... les Intrus s'en chargeront !!  Laughing
.


Benjamin a écrit:

Même sans considérer l'aspect particulier du point qui nous occupe, je répondrais déjà d'emblée à ce genre de personnes :

"Si les Apôtres qui étaient là et leurs successeurs légitimes qui ont recueilli leur enseignement ce n'est pas "fiable", si la Tradition n'existe pas, si les Papes déclarent Docteurs de l'Église des gens qui racontent n'importe quoi et si l'Esprit Saint ne garantit rien, alors il ne reste plus qu'à prétendre que rien n'existe sauf peut-être Luther et tout ce qui cherche à contredire ou démolir la Religion dans les esprits, comme vous le faites actuellement ! Ayez au moins le courage d'assumer, et ne vous prétendez pas "Catholique"..."
.
On voit que tous les si des modernistes ne les mènent nulle part !!
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32196
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum