L'égalité faux principe

Aller en bas

L'égalité faux principe

Message  gabrielle le Lun 04 Aoû 2014, 9:22 am

Pie VI
"Puisque dès son enfance, il faut qu'il [l'homme] soit soumis à ceux qui ont sur lui la supériorité et l'âge, qu'il se laisse gouverner et instruire par des leçons, qu'il apprenne d'eux à régler sa vie d'après les lois de la raison, de la société et de la religion, cette égalité et cette liberté si vantées ne sont donc pour lui, dès le moment de sa naissance, que des chimères et des mots vides de sens."
(Pie VI, lettre "Quod aliquantulum", 10 mars 1791, aux évêques de l'Assemblée Nationale française. Cité in "Paix Intérieure des Nations", Desclée 1962, n°3)


Léon XIII
"Les socialistes ne cessent, comme nous le savons, de proclamer que tous les hommes sont, par nature, égaux entre eux (...).
Au contraire, d'après les documents évangéliques, l'égalité des hommes est en cela que tous ayant la même nature, tous sont appelés à la même très haute dignité de fils de Dieu
(...) Cependant, il y a une inégalité de droit et de pouvoir, qui émane de l'Auteur même de la nature, "en vertu de qui toute paternité prend son nom au ciel et sur la terre". "
(Léon XIII, Encyclique "Quod Apostolici". Cité in Id., n°71-72)
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17837
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum