Quel bonheur, après avoir demeuré si longtemps parmi les sauvages… (P. Jogues)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel bonheur, après avoir demeuré si longtemps parmi les sauvages… (P. Jogues)

Message  ROBERT. le Ven 18 Juil 2014, 3:52 pm

.
Je paraphrase à peine le Père Jogues, qui est toujours, aujourd’hui, d’un extraordinaire à-propos.



« Quel bonheur, après avoir demeuré si longtemps parmi les sauvages, (les "sauvages", qui étaient païens, sont moins pires que les modernos…  Voilà pourquoi, sans doute, le Père Jogues considère-t-il que ce fut un bonheur que de demeurer avec eux. Remarquez qu’il converse avec les autres, tout en ne demeurant pas avec eux. ) après avoir conversé avec des Calvinistes, des Luthériens, des Anabaptistes et des Puritains, (…Et des modernos de la pire espèce: des pseudo-ecclésiastiques attifés en Mgr, en Cardinal et même en… Pape!!)  de se voir parmi les serviteurs de Dieu, dans l’Église catholique, de se voir dans la Compagnie d Jésus ! C’est une petite idée des contentements que nous recevrons quelque jour au Paradis, s’il plaît à Dieu, lorsque dispersiones Isrælis congregabit » (Ps. CXLVI, 1) (Lorsqu’il rassemblera les enfants dispersés d’Israël).

Mes péchés et les infidélités de ma vie passée ont beaucoup appesanti la main de la divine Majesté justement irritée contre nous.

Le Père Jogues, par cette dernière phrase, explique très bien la cause des calamités spirituelles qui pleuvent sur nous aujourd’hui…



http://messe.forumactif.org/t5514p105-le-p-isaac-jogues-premier-apotre-des-iroquois#107711

couleur ajoutée.


Dernière édition par ROBERT. le Ven 18 Juil 2014, 4:47 pm, édité 1 fois (Raison : mise en forme)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32185
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum