Conciliabule, signatures et abstentions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conciliabule, signatures et abstentions

Message  gabrielle le Ven 11 Juil 2014, 9:42 am

Malgré quelques individualités mécontentes (une minorité nostalgique de l’ancien temps et hostile au progrès), tous sont restés satisfaits des résultats et du déroulement des assises. En substance, le concile Vatican II, dans la diversité de ses participants qui a constitué une richesse exceptionnelle et dans la profondeur de ses débats, a promulgué 16 documents répartis de la manière suivante: 4 constitutions, 9 décrets, 3 déclarations (1).

1. Les constitutions sont les documents les plus importants du concile. Parmi les constitutions nous avons deux constitutions dogmatiques à savoir:

- La constitution dogmatique sur la Révélation divine (Dei Verbum) approuvée le 18 novembre 1965 à la quatrième session avec 2344 voix contre 6.

- La constitution dogmatique sur l’Eglise (Lumen Gentium) approuvée le 21 novembre 1964 à la troisième session (le document le plus important du concile, 2151 voix contre 5).

- Une constitution sur la Sainte liturgie (Sacrosanctum Concilium) promulguée le 4 décembre 1963 à la deuxième session (le premier document de ce concile approuvé quasiment à l’unanimité, seulement 2 voix contre les 2147 favorables).
- Une constitution pastorale sur l’Eglise dans le monde de ce temps (Gaudium et Spes) approuvée à la quatrième session, le 7 décembre 1965 avec 2309 voix contre 75 et 7 abstentions (c’est le dernier document du concile et le plus discuté, approuvé à la veille de la clôture).

2. Les déclarations exposent la position de l’Eglise sur un thème donné concernant ses relations avec les Etats et avec d’autres religions. Il y a eu trois déclarations:

- Déclaration sur l’éducation chrétienne (Gravissimum Educationis) approuvée le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2325 voix contre 35.

- Déclaration sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes (Nostra Aetate) approuvée le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2221 voix contre 88 et 1 vote nul.

- Déclaration sur la liberté religieuse (Dignitatis Humanae) approuvée le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2308 voix contre 70.

3. Les décrets constituent les orientations ou les normes à suivre dans les différentes activités de l’Eglise.
- Décret sur les moyens de communication sociale (Inter Mirifica) approuvé le 4 décembre 1963 à la deuxième session avec 1960 voix contre 164.
- Décret sur les Eglises catholiques orientales (Orientalium Ecclesiarum) approuvé le 21 novembre 1964 à la troisième session avec 2110 voix contre 39.

- Décret sur l’œcuménisme (Unitatis Redentegratio) approuvé le 21 novembre 1964 à la troisième session avec 2137 voix contre 11.

- Décret sur la charge pastorale des évêques dans l’Eglise (Christus Dominus) approuvé le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2319 voix contre 2.

- Décret sur la rénovation et l’adaptation de la vie religieuse (Perfectae Caritate) approuvé le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2325 voix contre 4.

- Décret sur la formation des prêtres (Optatam totius Ecclesiae renovationem) approuvé le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2318 voix contre 3.

- Décret sur l’apostolat des laïcs (Apostolicam actuositatem) approuvé le 28 octobre 1965 avec 2340 voix contre 2.

- Décret sur l’activité missionnaire de l’Eglise (Ad gentes) approuvé le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2394 voix contre 5.

- Décret sur le ministère et la vie des prêtres (Presbyterorum ordinis) approuvé le 28 octobre 1965 à la quatrième session avec 2390 voix contre 4.

NB.: A la fin de tous les documents il y a un texte qui exprime l’avis favorable des Pères conciliaires sur le document voté. Il peut donc être promulgué sans aucun souci avec les signatures du Pape, du secrétaire général du concile et des notables. Dans ce texte il est écrit:

«Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans cette Constitution (Décret ou Déclaration) ont plu aux pères du concile. Et Nous, en vertu du pouvoir apostolique que nous tenons du Christ, en union avec les vénérables Pères, Nous les approuvons, arrêtons et décrétons dans le Saint-Esprit, et Nous ordonnons que ce qui a été ainsi établi en concile soit promulgué pour la gloire de Dieu» .

Sur un site d'un faux prêtre  de la secte..

C'est le cas de la dire, par bout, y avait pas beaucoup de contre...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum