LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Juil 2014, 12:16 pm


S. Pie X, Pascendi a écrit :

« Une tactique des modernistes... en vérité fort insidieuse, est de ne jamais exposer leurs doctrines méthodiquement et dans leur ensemble, mais de les fragmenter en quelque sorte et de les éparpiller çà et là, ce qui prête à les faire juger ondoyants et indécis, quand leurs idées, au contraire, sont parfaitement arrêtées et consistantes...

A les entendre, à les lire, on serait tenté de croire qu'ils tombent en contradiction avec eux-mêmes, qu'ils sont oscillants et incertains.

Loin de là : tout est pesé, tout est voulu chez eux...

Telle page de leur ouvrage pourrait être signée par un Catholique ; tournez la page, vous croyez lire un rationaliste...


Et ils vont leur route ; réprimandés et condamnés, ils vont toujours, dissimulant sous des dehors menteurs de soumission une audace sans bornes.

Ils courbent hypocritement la tête, pendant que, de toutes leurs pensées, de toutes leurs énergies, ils poursuivent plus audacieusement que jamais le plan tracé.

Ceci est chez eux une volonté et une tactique : et parce qu'ils tiennent qu'il faut stimuler l'autorité, non la détruire ;

et parce qu'il leur importe de rester au sein de l'Eglise pour y travailler et y modifier peu à peu la conscience commune...


http://messe.forumactif.org/t5710p210-l-abbe-egregyi-chez-moi#107344
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11149
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin le Lun 26 Déc 2016, 2:06 pm

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11149
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin le Lun 26 Fév 2018, 8:33 am


LE TRAVESTISSEMENT DU DOGME CATHOLIQUE - par D. P. Benoit - 1886 :

http://messe.forumactif.org/t6037-le-travestissement-du-dogme-catholique-par-d-p-benoit-1886


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11149
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin le Lun 26 Fév 2018, 9:21 am

Lettre ouverte aux catholiques perplexes, de M. L. (à propos de V2) a écrit:
Au cours des séances, nous avons voulu plusieurs fois faire définir des notions ; on nous a répondu : “Mais nous ne faisons pas ici de dogmatisme, nous ne faisons pas de philosophie, nous faisons de la pastorale.” Qu’est-ce que la liberté ? Qu’est-ce que la dignité humaine ? Qu’est-ce que la collégialité ? On en est réduit à analyser indéfiniment les textes pour savoir ce qu’il faut entendre par là et on ne parvient qu’à des approximations, car les termes sont ambigus. Et ce n’est pas par négligence ou par hasard ; le père Schillebeeckx l’a avoué : “Nous avons mis des termes équivoques dans le concile et nous savons ce que nous en tirerons après.” Ces gens-là savaient ce qu’ils faisaient.


http://messe.forumactif.org/t5088-encore-un-qui-n-a-pas-compris-les-justes-limites-vaticandeuses-a-la-mode-poipoipo#97335
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11149
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  ROBERT. le Lun 26 Fév 2018, 11:07 am

.
Le langage hypocrite des modernos est devenu leur motus operandi...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33374
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin le Lun 26 Fév 2018, 12:11 pm

Lettre ouverte aux catholiques perplexes, de M. L. (à propos de V2) a écrit:
Au cours des séances, nous avons voulu plusieurs fois faire définir des notions ; on nous a répondu : “Mais nous ne faisons pas ici de dogmatisme, nous ne faisons pas de philosophie, nous faisons de la pastorale.” Qu’est-ce que la liberté ? Qu’est-ce que la dignité humaine ? Qu’est-ce que la collégialité ? On en est réduit à analyser indéfiniment les textes pour savoir ce qu’il faut entendre par là et on ne parvient qu’à des approximations, car les termes sont ambigus. Et ce n’est pas par négligence ou par hasard ; le père Schillebeeckx l’a avoué : “Nous avons mis des termes équivoques dans le concile et nous savons ce que nous en tirerons après.” Ces gens-là savaient ce qu’ils faisaient.


L’ambiguïté, c'est leur pain quotidien... :

http://messe.forumactif.org/t7288-lambiguite-c-est-leur-pain-quotidien


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11149
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum